AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m) george shelley ∞ hi big bro !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: (m) george shelley ∞ hi big bro !   Ven 5 Juil - 13:32



Maël Austin-Carter Ben


NOM : Ben. PRÉNOM(S) : Maël Austin-Carter . DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Miami. La date est au choix, mais Maël a (ou va avoir) 21 ans. ORIGINES : Les même qu'Eleana, et crois-moi, y'en a un paquet : Mexicaines, Londoniennes, Espagnoles, Américaines et Françaises, susu. ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro. STATUT CIVIL : Célibatard, like sa soeur. FAMILLE : Les ben, attention, on est nombreux ! Donc, Eleana, sa soeur. Dolce, Justin et Danny, cousins/cousine. ÉTUDES/MÉTIER : Photographie. GROUPE : écrire ici. AVATAR : George perfect Shelley.


- everything about you, everything that you do -
CE QUE J'AIME CHEZ TOI, C'EST : que t'es comme moi ! Ouais, t'es ma moitié. Bon, ok, t'es moins fantastique que moi, mais que veux-tu, on surpasse pas la perfection babe. T'es attachant, drôle, attentif, attentionnée, ouvert d'esprit, un peu décalé, énergique, t'as la joie de vivre, tu t'prend pas trop au sérieux. MAIS MAIS CE QUE JE DÉTESTE, C'EST : Ton coté prétentieux, attend, la perfection c'moi, ok ?  T'es jaloux, possessif et dépensier aussi. POINTS IMPORTANTS DE L'HISTOIRE : Faudrait que tu lises ma fiche, ici. parce que toute la première partie et l'avant dernière parle de Maël, un peu des parents aussi, mais surtout, du lien qui l'unit à sa soeur. ∞ Il a toujours vécu à Miami, bien qu'il se rendait souvent chez son oncle et sa tante. ∞ Il s'est fait greffé un reins, l'année de ses 8 ans. ∞ Sa soeur, c'est sa vie, personne ne lui fait de mal, il devient très méchant dans le cas contraire. Il est sur-protecteur avec elle. ∞ Il a le même caractère à peu de choses prêt qu'Eleana. Ils ont une complicité aussi forte que celle de jumueaux. ∞ Il est venue à Londres pour rejoindre sa soeur, mais aussi pour étudier à la RCA


- i used to think we would write the story of us -

Mael, mon amour. ∞ Entre Maël et moi, un lien fort c'est développé et amour illimité a pris le dessus. Autant, plus petit nous avions un peu plus de mal à nous entendre, puisque moi, j'aimais les poupées barbie, le rose et les peluches et que lui, préférait joué avec ses legos, ses petites voitures et le bleu. C'était un petit garçon, moi une petite fille et tout nous opposaient. Nous avions beau être frère et soeur, notre lien n'était pas développé, j'irais même jusqu'à dire qu'il était quasi inexistant. Oui, il y a eu cette période ou, je détestais Maël, petit roi de la cours de recrée, le garçon que tout le monde aimé, mon frère était un peu mon pire concurrent à cette époque et grand dieu ce que c'était agaçant. Franchement, entendre vos copines vous dirent à longueur de journées. « Tu crois que ton frère voudra être mon amoureux ? » c'était assez énervant. Non, non, non, il ne voudra pas l'être, tu n'es pas assez jolie. Aucune d'entre vous n'est assez jolie..Même si j'avais une sorte de rivalités avec Maël, j'étais persuadée et je le suis toujours aujourd'hui d'ailleurs, que mon frère mérité une fille gentille, drôle, intelligente et jolie, une fille parfaite quoi, parce que même si je ne voulais pas me l'avouez, Maël, c'est un garçon parfait.Je me suis vraiment rendu compte de la perfection de mon frère et de notre lien, qui était beaucoup plus fort que je ne l'avais pensé, l'année de nos huit ans et plus particulièrement, le 19 août. Lorsque nous étions plus jeunes, mon frère et moi-même allions tous les ans en vacances avec nos parents et nos voisins, c'était un peu un rituel (et la mini querelle sur la destination de chaque année était elle aussi, une sorte de petit rituel) cette année là, nous n'avions pas pu partir, car mon père était trop occupé par son entreprise. Mon père, c'est vraiment un homme que je respecte, il a toujours travaillé très durement, il est parti de rien pour finalement en arrivé là, pour que nous ne manquions jamais de rien et tout ça, sans jamais se peindre, non. Il a d'ailleurs toujours eu l'air heureux, mais vraiment très heureux, tellement heureux que les gens autour de lui ressentaient son bonheur et devenaient heureux à leur tout. En gros, lorsqu'il était là, tout aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Oui, il a toujours eu l'air heureux, mais pas ce 19 août. Comme nous n'étions partie à Hawai, comme prévue, nos parents nous avez envoyé en colonie de vacances. Maël avait été fou de joie, pour ma part, j'étais terrorisé à l'idée de partir seule, sans mes parents, sans Jules et Emelyne, nos voisins et Josh et Emma, leurs enfants. Bien sûr, je n'avais rien dit à ma mère et avait décidé de suivre Maël. Franchement, la colonie, je ne me la serais jamais imaginé comme ça, j'en avais peur, mais Maël avait été présent pour moi et je m'étais rapidement intégré grâce à lui. Deux semaines de pur bonheur, entre chant, promenade, activités et rigolades, enfin, jusqu'à ce que Harry, un garçon de la colonie, qui était devenue ami avec Maël et moi-même, arrive totalement paniqué et hurle à la monitrice « Aurélie, viens vite, Maël ne va pas bien. Nous rigolions et puis d'un seul coup il a fait un malaise ! Dépêche toi ! » Ce jour là, tout a réellement changé. Je m'étais beaucoup rapproché de mon frère grâce à cette colonie et je m'étais rendu compte que ce n'était le rivale que j'avais toujours vue en lui, mais plutôt, le meilleur des alliés. J'avoue ne plus vraiment me souvenir ce qui avait provoqué son malaise, mais je me souviens bien que, grâce (ou à cause?) de ça, les médecins ont découvert que l'un des reins de Maël avait lâché, comme ça, sans prévenir, sans aucunes raisons. Je me souviens avoir pleuré pendant des heures et des heures entières avant que ma mère ne m'explique calmement et comme il le fallait la situation. « Ma chérie, ne pleure pas, tout va bien. » Tout va bien ? Comment osait-elle me regardait dans les yeux et me dire une débilité pareille ? J'étais peut-être une enfant de huit ans, mais idiote n'était pas inscrit au marqueur sur mon front. « Non, ça ne va pas. Maël a un problème, tu sais, j'ai entendu le monsieur en blouse blanche dire que quelque chose l'avait lâché.. Je pense qu'il peut mourir maman, alors non, ça ne va pas bien. Tu sais, même si je fais semblant, Maël je l'aime, c'est mon jumeau, et il est parfait, alors s'il.. enfin tu sais.. Il va me manquer, je ne veux pas maman, je ne veux pas.. » Elle me fixa quelques instants, bouche-bée et me prit dans ses bras, qu'elle sera très fort. Je crois qu'à cette instants, je me suis sentie plus proche de ma mère qu'à n'importe qu'elle autre moment de ma vie.  « Il me semble bien t'avoir déjà répété qu'écoutais aux portes n'était pas bien.. Tu as tout compris de travers. Oui, il manque quelque chose à ton frère, mais il ne va pas mourir, ne dit plus jamais ça. Beaucoup de gens vivent avec un seul reins. ». Cette discutions fut certainement l'unes des plus marquante de ma vie, tout comme cette foutue journée d'ailleurs. Mon père, je l'avais vu pleurer, pour la toute première fois, mon frère était dans un sale état et ma mère cherchait par tous les moyens de me changer les idées.. Cette journée n'avait marqué que le début d'une semaine plus qu'horrible. Les médecins chargés de Maël avait découvert, deux jours plus tard une infection, ou je ne sais trop quoi, qui attaquer le deuxième rein de celui-ci.. Alors la question de son décès fit son retour, j'avais tellement peur de perdre ma moitié, que je n'allais plus à l'école et que je passais mes journées et mes nuits à l'hôpital, avec lui. Jusqu'à ce que mon père lui donne un de ses reins. C'est quelque chose que j'aurais réellement voulu faire pour mon frère, mais en raison de mon âge, ça ne me semblait pas possible, puis jamais mes parents ne m'auraient laissé faire ce que l'un d'entre pouvait faire.. Au fond, peut importe de qui lui venait ce rein, il était là et Maël allait mieux, c'était la seule chose qui avait de l'importance !
.


- i'm never gonna wait another day, i want you -
Alors, bonjour ou bonsoir, tout dépend de l'heure à laquelle tu passes par là !  
Tout d'abord, je tiens à te remercier, ne serais-ce que pour avoir ouvert le sujet. Je vais d'ailleurs t'en dire un peu plus et peut-être qu'après ça, tu décideras de nous rejoindre et de prendre Maël. big smile 
Donc, pour l'avatar ; Il est négociable mais assez difficilement, je l'avoue. Parce que voilà, j'adore George et je le voit parfaitement dans le rôle ! wahou 

Nom & prénoms ; Ayant un lien du sang, le nom n'est pas du tout négociable. Par contre, pour ce qui est des prénoms, vous êtes libre, bien que je tienne beaucoup à Maël. (+ je me réserve le droit de véto, parce que quand je n'aime pas, je n'aime pas épicétout, voilà, voilà.)

Présence ; J'ai vraiment besoin de quelqu'un de présent, parce que Maël est vraiment très important pour Eleana, c'est sa base, son repère, son pilier, sa force, son frère, sa moitié quoi !

Et il me semble que c'est tout.. donc si après ça tu es toujours motivé(e) FOOOOOOOOOOOOOOONCE yihou . Je te vénérerais jusqu'à la fin de mes jours et te construirait un temple ! Puis si jamais tu as d'autres questions, je serais ravie d'y répondre !
En espérant te compter parmi nous (avec mon Mael (a)) au plus vite ! I love you 

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) george shelley ∞ hi big bro !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre de George Sand à Musset.
» Alex Shelley Vs Chris Master
» Dolph Ziggler & Rey Mysterio Vs Alex Shelley & Zack Ryder
» George Weasley !Fred serait -il dans les parages ?
» Alex Shelley Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 03 :: Scenarii-