AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m) Jack O'connell • Deaglann L. James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: (m) Jack O'connell • Deaglann L. James   Dim 21 Juil - 0:43



Deaglann Louis James


NOM : James PRÉNOM(S) : Deaglann Louis DATE ET LIEU DE NAISSANCE : New York au choix mais il doit avoir 22 ans . ORIGINES : Américaine ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro STATUT CIVIL : Célibataire endurci FAMILLE : Cousin d'Erwan Carter James ÉTUDES/MÉTIER : théâtre/dealer GROUPE : City of London AVATAR : Jack O'connell


- everything about you, everything that you do -
CE QUE J'AIME CHEZ TOI, C'EST : , tu es enthousiaste, positif, fidèle en amitié et à le sens de la famille, enjôleur, dragueur, téméraire, têtu... MAIS MAIS CE QUE JE DÉTESTE, C'EST :tu es manipulateur, frivole, imprévisible, impulsif, violent... POINTS IMPORTANTS DE L'HISTOIRE : Tu es devenu un homme dangereux mon cher cousin.


- i used to think we would write the story of us -
Deaglann a toujours eu le don de m'attirer des ennuis. Je ne sais même pas pourquoi je le suivais dans ses coups tordus depuis que nous sommes petits. Deaglann dit que c'est parce que lui et moi nous sommes liés, moi je pense surtout que je n'ai aucune personnalité et parce que je n'ai pas les couilles de l'envoyer bouler.

Lorsque nous étions petits, je me souviendrais du jour de mes dix ans, où Deaglann avait décidé de me faire manger un gâteau à la colle. Il disait que c'était un rituel obligatoire pour devenir un homme. J'avais oublié que Deaglann n'avait aucune limite, et même si au départ, je ne l'avais pas cru, il avait fini par me convaincre...
- Mais si Erwan j'te jure, pour devenir un homme, il faut manger un gâteau à la colle au moins une fois.
- J'ai dix ans, et je sais déjà que c'est des conneries.
- Mais regarde, je vais te le prouver.
Sur ces quelques paroles, Deaglann avait saisi un pot de colle liquide, et l'avait avalé d'un coup, comme ça. Au départ, je trouvais cela dégelasse, et au fur et à mesure que je voyais mon cousin engloutir son pot de colle, j'étais de plus en plus admiratif. Et sur cette preuve, je cuisinais avec enthousiasme, mon premier et mon dernier gâteau à la colle. Ce qui nous avait permis d'aller à l'hopital pour un nettoyage de l'estomac pour lui et pour moi. Et très franchement, je n'ose même pas vous dire ce qu'il y avait d'autre dans l'estomac de Deaglann.

Au début de mon adolescence, Deaglann avait essayé de m'expliqué le sexe, j'étais alors âgé de quatorze ans et lui de seize, et se prenait déjà pour l'ultime boss sexuel. Il m'avait alors emmené dans un sex shop afin de me montrer des films et des magasines pour adultes. Autant vous dire que je n'étais pas très à l'aise. Et puis lui avec ses : regarde, je suis certain que si elles étaient en face de moi, leurs tétons seraient au garde à vous !
Suite à cette visite chez le sex shop, je n'ai pas pu, par la suite, m'empêcher d'imaginer les filles nues durant toute une semaine. Et puis j'appris aussi que Deaglann commençait à devenir un peu plus louche qu'avant, par exemple, il était toujours drogué à quelque chose, et souvent, alors que j'attendais dans la voiture du côté passager, je le voyais bien magouiller avec des gens dans la rue, et je savais très bien ce que c'était... Deaglann avait beau me dire qu'il ne dealait pas, j'étais loin d'être bête...
- Deaglann on va où ?
- Dans la maison abandonnée juste là, on dit que y'a des trucs supers, seulement faut pas faire de bruits, sinon on pourra plus revenir pour s'amuser ok ?
- Tu es sûr qu'elle est inhabitée cette maison ? Elle a l'air en bon état pourtant.
- Erwan ! C'est un jeu ok ? Tu veux jouer avec moi oui ou non ? Tu veux être un homme ? Souviens toi des rituels... Deviens un homme Erwan.
C'est ainsi que Deaglann m'avait traîné dans l'une des maisons de Manathan qu'il me disait être abandonnées. Le croyant aveuglément, je le regardais tout mettre à terre, et prendre les objets de valeurs afin de les revendres un peu plus loin. Plusieurs fois je lui avait demandé à quoi cela lui servait d'aller chercher les biens de valeurs dans des maisons vides pour se faire de l'argent alors que notre famille était certainement bien plus riches que les exs propriétaires de ces maisons. Et la seule chose qu'il m'avait répondu, c'était que c'était pour l'adrénaline. Et ce soir là, je crus faire une crise cardiaque, à peine avions nous posé le pied dans le salon qu'une alarme se mise à raisonner dans toute la maison. Alertant certainement tout le voisinage, je m'aggripais au bras de Deaglann perdu, désorienté.
- Deaglann ! Tu m'avais pas dit que la maison était abandonnée ?!
- J'ai menti !
- Mais t'es malade ! On va aller en prison ! Ou pire ! Ils vont le dire aux parents !
- Dans la vie il faut tester ses limites, sinon, la vie serait trop ennuyeuse, et franchement, on est trop jeunes pour se faire chier.
Je suppose que tout le monde sait comment cette histoire s'est terminée. Moi, j'avais eu un bon sermont, une grosse amende, et j'ai du repartir en Angleterre directement à ma sortie du poste de police. Quant à Deaglann, ce fut pire, il fut enguelé, il s'était pris quelques baffes, et fut déshérité.

Je ne l'ai plus vu ensuite durant quelques années, bien entendu il m'appelait quelques fois à partir d'une cabine téléphonique, ne disant rien de concret sur ses activités, que je pensais être fortement illégales. Mais quoi qu'il se passe, j'aurais toujours soutenu Deaglann, car au fond, il avait raison sur certains points. Et puis, il écoutait ce que j'avais à dire sans jamais me juger, il écoutait mes histoires de coeurs, mes projets d'avenir, mes histoires par rapport à mes films. Il prenait des nouvelles de ses parents, et promettait qu'un jour il me rendrait visite. J'attendis pendant quelques années, et c'est en France qu'il était venu me retrouver. Je me souviens que ce jour là, je revenais d'une journée avec Joonie dans les magasins de Paris, et nous sommes directement retournés à mon appartement où il attendait assis dans le fauteuil, en compagnie de mon père et de ma mère. Tout ce qu'il raconta devant mes parents à propos de ce qu'il devenait étaient tellement sages, tellement calmes, que j'avais certains doutes sur sa sincérité. Et en effet, une fois seul avec lui et Joonie, je compris vite toutes les activités de mon cousin, la colle avait été remplacé par toute sorte de drogue, et le plaisir de l'augmentation d'adrenaline était devenu un besoin vital. Il est resté plus d'une semaine avec Joonie et moi, car il trouvait cela important de faire connaissance avec la femme qui allait devenir ma femme. Résultat, disputes inscessantes entre les deux personnes, ne se supportant pas mutuellement, j'avais l'impression d'être la Suisse durant les deux Guerres mondiales.

Désormais, je suis de nouveau à Londres, et je vis désormais avec Léana qui est ma gentille colocataire, tout semblait allait pour le mieux, mais un incident est si vite arrivé... Ce matin en me levant, je vis quelques sacs de voyages entassés sur la table de la cuisine, et lorsque je suis allée dans le hall d'entrée, la porte était étalée sur le sol, quelqu'un l'avait entièrement défoncée.
- Salutation cousin Erwan !
Lorsque je me retournais enfin, je vis apparaitre devant moi, mon cousin Deaglann, torse nu, allongé sur l'un de mes trois canapés. Je ne savais pas très bien pourquoi, mais j'étais certain que ce gars là n'avait pas l'intention d'emménager autre part.

Deaglann Louis James... tu es mon cousin, tu ne m'attires que des emmerdes, et pourtant, je ne peux cesser de t'apprécier. Que m'arrivera t-il cette fois ?  



- i'm never gonna wait another day, i want you -
Bonjour à toi qui a lu mon scénario, je n'ai pas bien écrit l'histoire du personnage, seulement la relation qu'il entretient avec le personnage d'Erwan car je trouve que ce serait mieux, que tu fasses son histoire à ta manière, et surtout la façon dont tu imagines le personnage suite à ce que j'ai écrit.
Sinon mes attentes sont simples, je cherche quelqu'un de motivé, et assez présent. Et ensuite, plus de précision par mp.

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) Jack O'connell • Deaglann L. James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/PRIS) JACK O'CONNELL
» (H) JACK O'CONNELL ⊱ elle cherche tes yeux dans tous les regards qu'elle croise.
» (M/PRIS) JACK O'CONNELL
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 03 :: Scenarii-