AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ◭ i didn't want to hurt you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: ◭ i didn't want to hurt you.   Mer 28 Nov - 1:20




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
Aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres. En effet, pour une journée de cours, je me retrouvais avec au maximum une dizaine de personnes dans l'amphithéâtre, le professeur y compris. Le cour qui allait se dérouler était assez spéciale. Étant dans des études de photographie, il arrivait souvent que le professeur nous prenne par petit groupe afin de nous briefer, avant de nous lâcher en plein air pour nos travaux noté. Le travail d'aujourd'hui consistait à prendre en photo une personne, avec les meilleurs moyens possibles. Tout entrer en compte pour avoir une bonne note, le jeu de lumière, le paysage en arrière plan, la posture de la personne .. tous ces petits détails dont peu de gens accordaient de l'importance. Et pour nous aider dans nos travaux, on avait à nos dispositions certains élèves travaillant dans le domaine de la mode et du mannequinât. Cela faisait aussi un entraînement pour eux, de quoi faire d'une pierre deux coups. Bien que nous ne savions pas avec qui nous allions tomber, tout le monde semblait ravi par cette nouvelle et chacun donnait le lieu qu'il avait choisi pour ses shoots. Pour ma part, je choisissais le Northend Lake, un joli petit lac se trouvant non loin de chez moi. J'avais souvent l’occasion d'y aller et il était réellement magnifique. Il ne manquait plus qu'au professeur de transmettre mon choix de lieu à la personne qui poserait pour moi et le tour serait joué.

On était en milieu de mâtiné et je me trouvais à présent devant le lac, assis sur l'herbe. J'attendais mon modèle pour aujourd'hui, en espérant qu'il n'aurait pas trop de mal à trouver l'endroit. Enfin, je me doutais bien que cette personne allait trouver l'endroit, il était assez connu et visible pour sa grandeur. Je patientais en prenant quelques photos du lac, d'une part parce qu'il était magnifique et d'autre part, pour tester la qualité des effets naturels du lieu. Il me semblait totalement correct, ce qui était rassurant. Après quelques minutes, j'entendais des pas qui se rapprochaient dans mon dos. Étant le seul au lac à l'heure actuelle, je me disais automatiquement que c'était la personne de mon rendez-vous du jour. Me relevant donc, je me retournais pour finir par tomber nez à nez avec une jeune fille. Pas n'importe laquelle non .. Natalya. Là c'était sûr, je m'attendais à tout sauf à la voir là. « Qu'est-ce que tu fais là ? » Avais-je lâcher presque inconsciemment. Après tout, rien ne m'indiquait qu'elle était venue pour les photos, je ne pouvais pas deviner.
© Belzébuth


Dernière édition par L. Daemon Petrovitch le Dim 2 Déc - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Dim 2 Déc - 14:51

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Mon premier travail d’équipe, mon professeur à l’origine de ce projet avec les élèves étudiant en photographie m’avait transmis les informations nécessaire : en milieu de matinée à North Lake. Je m’étais préparer avec soin, douche maquillage, mes vêtements tous parfaitement assorties et d’autres préparées en cas de besoin. J’avais attachés mes cheveux en une natte unique qui retombait sur mon épaule droite. Mon sac à la main, je quittais l’appartement pour me rendre au lieu de rendez-vous. Je fis un petit arrêt à la boulangerie pâtisserie du coin afin d’y acheter deux croissants histoire de bien commencer la journée. Je ne savais pas avec qui j’allais travaillée, étant absente la dernière séance en raison d’un rendez-vous médical, je n’avais pas assister à la constitution des binôme. Tout ce que j’espérais c’était de ne pas tomber avec une petite garce ou un petit prétentieux, je détestais réellement ce genre de personne, je ne les supportais pas ni eux ni leur façon de se comporter. « Avec ceci ? », me demandais en souriant l’apprenti qui m’avait servit, « Ca sera tout merci. », « C’est moi qui vous remercie. », me répondit-il toujours aussi souriant. Un bel homme, grand au cheveux blond, mais malheureusement, je ne croyais plus en l’amour depuis bien longtemps ..

J’arrivais gentiment à North Lake, m’avançant doucement vers le fabuleux lac, je cherchais du regard mon binôme, une fille un garçon ? Je ne savais pas qui chercher, mais je n’aurais jamais cru trouver aussi rapidement. « Qu’est-ce que tu fais là ? », je levais doucement les yeux vers la voix masculine qui m’interpellait. En me retournant, j’aperçu le visage de Lachlan, mon meilleur ami d’enfance et même plus. Je sentais mes larmes remonter jusqu’à mes yeux, je ne l’avais pas vu depuis un long moment et c’est la seule chose qu’il trouvait à me dire après tant de temps, après un si long silence, après tout ce que l’on avait partagé. Je lui en voulais, mes yeux vitreux devaient me trahir à ce sujet. J’en avais d’ailleurs oublié la réelle raison de ma présence ici. Une inspiration, une seule et unique, « « Qu’est-ce que tu fais là ? », c’est la seule chose que tu trouves à me dire ? C’est la seule phrase que tu es capable de me dire après m’avoir lâchement abandonnée ! », ma franchise avait pris le dessus sur ma légendaire délicatesse. Je souriais, sentant de plus en plus les larmes montées en moi, des larmes de tristesses, de colère, de joie ? Je n’en avais pas la moindre idée, sûrement un mélange de toutes ces choses. Certains m’aurait certainement trouvée ridicule, mais j’avais tellement enfuis mes larmes, je les avaient tant retenues, j’avais imaginé ce moment tellement de fois, tellement différemment.. Mes yeux humides se battaient pour ne pas laisser couler mes larmes et dieu sait si j’en avais envie pourtant. Je posais mes affaires au sol d’un geste plus ou moins colérique, je n’avais qu’une question qui me brûlait les lèvres : « pourquoi », et pourtant, mes ressentis dominait mes mots, je n’avais plus la force de débattre sur ce sujet dont je n’avais jamais réellement cicatriser. Il fallait que je m’en aille que je fasse demi tour avant de lui faire le plaisir de me voir pleurer pour lui, pour un garçon qui m’avait abandonner, seulement, je voulais savoir pourquoi, je voulais comprendre et cette volonté était bien plus forte que celle qui me dictait de m’en aller sans me retourner…
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Dim 2 Déc - 21:27




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
« « Qu'est-ce que tu fais là ? », c'est la seule chose que tu trouves à me dire ? C'est la seule phrase que tu es capable de me dire après m'avoir lâchement abandonnée ! » Bon d'accord, je l'avais mérité qu'elle m'accuse de l'avoir abandonnée, elle n'avait pas totalement tord. Enfin .. je n'avais pas eu l'intention première de l'abandonner, loin de là. En arrivant ici, j'avais voulu reprendre contact avec elle mais j'avais eu peur .. oui, peur que le simple fait de lui parler me donne envie de repartir à Belgrade. Natalya avait beaucoup compté pour moi, j'avais beau prétendre n'avoir jamais ressenti l'amour ou encore de ne jamais l'avoir connu, pourtant au fond de moi-même, je savais que j'en avais ressentit pour elle. Ses trois ans passés à Londres loin d'elle y était pour quelque chose. Je n'avais pas pu avoir avec une autre fille une relation semblable à celle que j'avais eu avec Natalya et je n'avais jamais ressenti les mêmes sentiments pour une autre non plus. C'était un fait, bien que je ne l'avouerais jamais. Ne sachant pas quoi lui répondre à l'instant précis, je me contentais de l'observer du regard, constatant que les larmes lui montaient aux yeux. Je le voyais, je la connaissais mieux que personne et malgré ces années de séparation, j'arrivais clairement à lire en elle comme dans un livre ouvert. Cela m'étonnait d'ailleurs à l'instant même, de voir à quel point elle ne semblait pas avoir changé. Mais je me trompais sûrement, tout le monde change au moins un peu en trois ans, j'en étais bel et bien la preuve. En trois ans, mon taux de défaut s'était augmenté considérablement faisant en partie de l'ombre aux qualités que je possédais auparavant. Cependant, la revoir me faisait quand même du bien, bien que je savais que cela allait aussi me faire du mal de la voir aussi éloigné de moi. Je savais aussi que j'allais devoir lui expliquer pourquoi j'étais parti comme ça, du jour au lendemain. Je n'avais pas envie d'aborder ce sujet qui m'avait fait du mal lorsque j'étais en Serbie, mais je me sentais quand même obliger de lui en parler un peu plus tard. Cependant, aujourd'hui je devais m'appliquer sur mon exercice de photo et lui parler n'allait sûrement pas m'aider. « J'ai un travail d'équipe pour l'université Natalya, je n'ai pas le temps pour taper la discussion. » Déclarais-je assez froidement. La froideur, ou comment décrire en un mot le Lachlan que j'étais devenu. Ou plutôt, le Daemon que j'étais devenu.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Dim 2 Déc - 22:31

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Un rêve. C’était la seule explication rationnelle que j’avais face la situation que je vivais actuellement. Plus je regardais Lachlan, plus je revoyais notre relation passée. « « Qu’est-ce que tu fais là ? », c’est la seule chose que tu trouves à me dire ? C’est la seule phrase que tu sois capable de me dire après m’avoir lâchement abandonnée ? », j’avais été aussi direct que lui, pas de salutation pas d’étreinte affectueuse comme je l’avais rêvé depuis trois ans : rien. Jamais je n’avais été en mesure de comprendre les motivations de Lachlan à me laisser, jamais je n’avais pu comprendre ce qu’il c’était passé et son père ne m’avait aidé en rien surmonté sa soudaine « disparition ». Je revois encore, « Tu vois Nat’, si tu avais réellement représenté quelque chose dans la vie de mon fils, il t’aurais prévenu, il t’aurait expliqué. Mais là nous sommes tout deux au même stade à ses yeux : des passades dans sa vie. », qu’est-ce que ces mots avait pu être blessant, mon cœur était brisé, j’avais beau le nier, Lachlan avait été plus qu’un simple ami pour moi…

Je retenais mes larmes, je refusais de laisser paraître le moindre sentiment de tristesse, de douleur devant lui. J’avais déjà bien trop pleuré pour lui par le passé, et lui avait-il pleuré pour moi ? Avait-il ressenti la moindre peine à l’idée de ne plus me voir, de ne plus me parler, me toucher, .. « J’ai un travail d’équipe pour l’université Natalya, je n’ai pas le temps pour taper la discussion. », ses mots avaient frappé de plein fouet, j’avais la sensation de m’être faite gifler en plein visage. J’eus un petit rictus à ces paroles, j’étais certainement en plein délire, Lachlan ne pouvait pas avoir dis cela, il ne peut pas me faire de mal, pas lui, pas en me regardant droit dans les yeux.. Je pinçais mes lèvres entre elles ravalant mes larmes aussi vite que possible. « Je te déteste Lachlan ! », avais-je lâché comme une bombe avant de lui tourner le dos pour repartir. A peine avais-je fais quelques pas en avant, je me stoppais net : un travail d’équipe, pour l’uni ? Sur la vingtaine de binôme possible je n’étais quand même pas tombée sur lui pour mon projet de mannequinat. Je me retournais alors avançant d’un pas rapide – certainement accéléré par ma colère – je m’arrêtais net devant lui m’apercevant que j’avais d’ailleurs oublié mes sacs remplis de vêtement. « Attends, tu es là pour le projet photo ? », demandais-je comme si je n’attendais pas de réelle réponse. Un regard m’avait suffit, je connaissais ce garçon par cœur, personne ne le connaissais mieux que moi j’en était certaine. « Super ! Il ne manquait plu que ça. », lançais-je sur un ton désespérée. J’avais le choix entre deux solutions. La première : je faisais l’effort de travaillé avec lui et je sauvais ainsi ma moyenne trimestrielle en gagnant des points sur ce devoir. La seconde : je lui pourrissais sa note ainsi que sa moyenne trimestrielle. Croyez moi, je suis quelqu’un d’extrêmement rancunière et quitte à foutre ma moyenne en l’air, autant que je le fasse par vengeance. Je soupirais, malgré toute la rancune que j’éprouvais à son égard, j’étais incapable de lui faire le moindre mal. Contrairement à lui, je n’avais rien n’oublier de ce que l’on avait vécu et même si j’avais évidemment fréquenté d’autres personnes, il était impossible pour moi de trouver l’égal de ce qu’avait représenté Lachlan dans ma vie passée. Mais, au vu de sa réaction, ce n’était visiblement pas son cas..
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Dim 2 Déc - 23:39




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
« Je dois dire quoi à Natalya ? » Cette question me restait en tête depuis trois ans, depuis le jour de mon départ. Lors de mon départ, mon père m'avait posé cette question et j'étais resté sûrement plus de dix minutes à le regarder, sans savoir quoi lui répondre. Qu'est-ce que je pouvais bien y répondre d'ailleurs ? Je voulais m'enfuir comme un égoïste, sans penser à ce qu'elle allait en penser ou encore à ce qu'elle allait ressentir .. « Dit lui ce que tu veux, ça m'est égal. » Voilà ce que j'avais finalement répondu trois ans auparavant à mon père. J'aurais très bien pu lui dire de dire à Natalya qu'elle allait me manquer, ou que je l'aimais énormément, mais cela changerait quoi ? Elle allait quand même me détester pour m'être enfuis comme un voleur le jour de mes dix-huit ans. Elle aurait eu raison.

Ce que je venais de lui dire à l'instant même était vraiment mauvais, à la limite du dégueulasse quand on sait ce qu'on a vécu dans le passé elle et moi. Je gardais cette façade froide, le visage du mec qui s'en fiche royalement de ce qui se passait à l'instant même. J'avais appris à me forger un fort caractère ici et à surtout, ne pas laisser voir mes sentiments. Non, je me cachais de tous et par tous les motifs possibles. Et au fond, je n'avais pas le droit de me plaindre. J'avais voulu que ça se passe ainsi, j'avais voulu quitter la Serbie pour venir rejoindre ma mère ici. Pourquoi au final ? Pour rien, je n'avais même pas eu le cran d'aller parler à celle qui m'avait donné le jour, celle qui avait maintenant une deuxième famille. Égoïste, là oui, je ne pouvais que me désigner comme cela .. « Je te déteste Lachlan ! » Ses mots me faisaient l'effet d'un coup de poignard en plein coeur. On en était donc à ce point ? Elle me détestait et moi, je passais mon temps à mentir aux autres, à me mentir en déclarant que ça ne me faisait ni chaud ni froid de l'avoir perdu de vue pendant ces trois ans .. Après qu'elle m'eut lâcher ses mots, elle me tournait le dos pour partir. Je faisais un pas en avant pour la rattraper, j'avais peut-être été un peu trop dur avec elle et je m'en rendais compte après avoir parlé, mais elle se stoppait dans ses pas. Je m'arrêtais aussi, revenant dans ma position initiale, bien que je ne comprenais pas pourquoi elle s'était arrêtée. Mes yeux se posaient ensuite sur les paquets qu'elle avait en arrivant. Elle les avait oubliés, je comprenais un peu mieux à présent. Quand je relevais le regard, je la voyais qui s'était rapproché de moi. « Attends, tu es là pour le projet photo ? » Je fronçais les sourcils à son questionnement .. Non, ne me dites pas que .. « Super ! Il ne manquait plu que ça. » Son ton désespéré était totalement approprié à la situation et j'accompagnais cela par un petit soupir. « Je sens qu'on va bien s'amuser ! » Lâchais-je d'un ton plus qu'ironique. Limite, j'aurais pu lever les bras en criant 'youhou' que ça revenait au même. Alors là, le professeur il allait m'entendre. Deux noms serbes et il s'est pas dit 'oh tiens, ils doivent se connaître ses deux là !' .. quoi que, peut être qu'il s'était dit ça justement, en pensant faire bien. « Je veux bien faire un effort pour aujourd'hui, je n'ai pas envie de plomber ma première moyenne de l'année. » Déclarais-je, avant de lui tourner le dos pour repartir vers mes affaires. Un prétexte de merde, au fond, j'avais seulement envie de passer un peu de temps avec elle, mais lui avouer m'étais bien trop difficile. Je prenais ainsi mon appareil photo avant de reposer mon regard sur elle. « Et appelle moi Daemon. Lachlan c'est .. du passé. » Finissais-je par ajouter.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Lun 3 Déc - 11:41

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Aprés m’être éloignée un peu de lui, je revins sur mes pas comprenant que Lachlan était en réalité mon binôme pour le projet. Je n’en revenais pas, j’allais devoir soit foirer ma note pour lui soit jouer les hypocrites pour la sauver : géniale ! « Super ! Il ne manquait plu que ça. », je ne cachais ma nonchalance, à quoi bon faire semblant ? Est-ce que lui l’avait fait en posant son regard sur moi pour me dire qu’il n’avait pas le temps ? Pas le moins du monde. « Je sens qu’on va bien s’amuser ! », m’adressait-il sur un ton plus qu’ironique. « Je veux bien faire un effort pour aujourd’hui, je n’ai pas envie de plomber ma première moyenne de l’année. », reprit le jeune ténébreux avant de me tourner le dos pour rejoindre son matériel de travail. Son appareil photo à la main, il reposait les yeux sur moi, l’envie de le serrer dans mes bras augmentait à chaque fois que nos regards se croisaient, mais je luttais contre moi-même, il m’avait fait mal, je lui en voulais, je ne pouvais pas le pardonner aussi facilement. Et puis, dans le fond, il n’avait pas réellement envie que je lui pardonne, sinon il se comporterait différemment avec moi, son père avait donc raison : je n’étais qu’une passade dans sa vie.. « Et appel moi Daemon. Lachlan c’est .. du passé. », une seconde gifle tout aussi violente que la première vint me sortir de mon songe dans lequel lui et moi nous retrouvions en nous sautant dans les bras l’un de leur en pleurant à chaudes larmes après tant de temps séparer l’un de l’autre..

Je levais les yeux au ciel tout en pinçant mes lèvres entre elle – un tic que j’avais lorsque ma colère se faisait sentir -, un nouveau rictus nerveux se fit entendre. « « C’est du passé. », en plus d’être un vrai lâche tu es devenu un parfait con ! Je te félicite, tu t’es réellement surpassé cette fois ! », lançais-je avec toute la rancune que je pouvais donnée à l’intonation de ma voix. Je ne pensais pourtant pas un mot de ce que je disais, pour moi, il restait le garçon que j’avais aimé, celui qui me protégeait, avec qui j’avais tout traversé.. « Et puis c’est comme ça que tu vois le fait de travailler avec moi ? Un effort à faire ? Et bien tu veux que je te dise : quitte à plomber ma moyenne autant que je plombe la tienne en même temps, en plus de t’éviter un « effort » ça t’apprendras aussi à ne pas tenir tes paroles ! », dis-je jusqu’à en avoir le souffle coupé. Je repris une inspiration avant de le regarder droit dans les yeux et, sans même lui laisser le temps de répondre, je repris avec franchise, « Parce que moi j’ai pas oublié Lalan, j’ai pas oublié quand on était gosses et que tu m’as dit que tu resterais toujours avec moi ! Tu es un menteur Lachlan. Mais tu oublis que je te connais par cœur, tu trompes qui tu veux, mais pas moi. » , lui dis-je un peu plus calmement, j’avais cependant bien insisté sur son prénom qu’il disait « passé », il aurait beau le dire et le redire, je continuerais à l’appelé de cette manière qu’il le veuille ou non. Avec toute ces émotions j'en avais presque oublié pourquoi j'étais ici ..
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Lun 3 Déc - 20:45




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
« Et appel moi Daemon. Lachlan c'est .. du passé. » Je voyais bien que cette simple phrase lui avait fait du mal, il n'y avait qu'à voir son regard dès le moment où j'avais prononcé ces mots, surtout la dernière partie. Suite à cela, je la voyais lever les yeux au ciel avant de se pincer les lèvres. Ce geste n'était pas un bon signe pour le reste de la conversation, je le savais. Je connaissais ses tics, ses manies, ses mimiques .. Je la connaissais par coeur et ces années séparées ne changeaient pas cela, je le savais au plus profond de moi-même. « « C'est du passé. », en plus d'être un vrai lâche tu es devenu un parfait con ! Je te félicite, tu t'es réellement surpassé cette fois ! » Et vlam ! Une baffe dans la gueule pour le Petrovitch. Mais entre nous, je l'avais tout à fait mériter. Je méritais beaucoup plus de méchanceté provenant de sa part, j'étais le premier à l'admettre. « Tu veux que je te dise quoi Natalya ? Tu as raison dans ce que tu dis et tu le sais. Mais si tu veux savoir, être un connard, ça me plaît. » Balançais-je en la regardant dans les yeux. Je ne laissais apparaître aucunes émotions, hormis de la froideur. Cette froideur qui avait pris possession de mon être depuis mon arrivée en Angleterre. Pour tout dire, je ne lui mentais pas à cet instant, être un petit con me plaisait vraiment. J'agissais comme tel aussi et ça ne me faisait rien, je n'avais aucun scrupule. Je jouais avec les filles, avec leurs sentiments et ça m'importait peu de les faire souffrir ..

« Et puis c'est comme ça que tu vois le fait de travailler avec moi ? Un effort à faire ? Et bien tu veux que je te dise : quitte à plomber ma moyenne autant que je plombe la tienne en même temps, en plus de t'éviter un « effort » ça t'apprendras aussi à ne pas tenir tes paroles ! » Reprenait-elle, perdant son souffle par la même occasion. Je ne savais pas si elle en est capable, auparavant j'aurais dit que non mais avec la rancoeur, elle avait des raisons de le faire. « Parce que moi j'ai pas oublié Lalan, j'ai pas oublié quand on était gosses et que tu m'as dit que tu resterais toujours avec moi ! Tu es un menteur Lachlan. Mais tu oublis que je te connais par coeur, tu trompes qui tu veux, mais pas moi. » Ajoutait-elle sans me laisser le temps de répondre. 'Lalan' .. le surnom qu'elle me donnait depuis qu'on se connaissait, depuis que j'avais l'âge de comprendre les choses. Et puis, cette promesse dont elle parlait, on avait beau être des gosses à cette époque, ça ne changeait rien au fait que j'avais pris cela très à coeur. J'avais réellement voulu la tenir cette promesse et je le voulais toujours, même si j'allai une fois de plus affirmer tout le contraire. « On était des gosses Natalya, les promesses de gosses ce sont des conneries, tu devrais le comprendre. Personne ne tient ses promesses .. » Lâchais-je le plus calmement possible. Cependant, je déviais le regard dans le but de ne pas affronter le sien. Certes, ce n'était pas la première fois que je lui mentais depuis le début de cette conversation, mais ce dernier mensonge était bien plus énorme à mes yeux que tout le reste. Je lui avais dit que je serais toujours avec elle et c'est ce que je voulais par dessus tout. « Et si tu veux plomber nos moyennes, vas-y. Ça nous évitera de passer du temps ensemble. » Complétais-je avant de déposer mon appareil photo que j'avais repris en main depuis quelques courtes minutes seulement.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Lun 3 Déc - 22:09

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Avez-vous déjà senti votre cœur se briser en mille morceaux sans même pouvoir réagir ? Plus l’homme qui me faisait face parlait, plus je me sentais à deux doigts de tomber d’une falaise du haut de laquelle je me retenais, pendu au-dessus du vide depuis plus de trois ans. « On était gosses Natalya, les promesses de gosse ce sont des conneries, tu devrais le comprendre. Personne ne tient ses promesses. », m’adressait-il sans aucune trace d’un quelconque intérêt pour ma personne. Mon cœur se brisait dans ma poitrine, cette fois je ne pus retenir mes larmes la première perle salée roulait sur ma joue droit, puis une seconde suivit sur la gauche. J’étais partagée entre l’envie folle de le voir me prendre dans ses bras pour me rassurer et celle de le gifler une bonne fois pour toute. « Très bien. C’est comme ça que tu vois les choses, tu aimes jouer les connards ? Alors regarde moi Lalan. », dis-je d’une voix douce et féminine, sans pour autant cesser de laisser couler les larmes le long de mes joues. « REGARDE MOI ! », hurlais-je à m’en époumoner faisant par la même occasion sortir toute la rage que j’avais en moi. « C’est bien ce qui me semblait. », surenchérissais-je d’un ton plus calme. D’un geste du revers de la main, j’essuyais mes larmes avant de pousser un léger soupire. « Et si tu veux plomber nos moyennes vas-y ça nous éviteras de passer du temps ensemble. », trouvait-il bon d’ajouter. « Tu ne vaux pas la peine que je foire mon année ! J’en ai connu des gens idiots mais étonnement, je n’aurais jamais pensé que tu deviendrais plus stupide qu’eux tu vois. » lui lançais-je tout en essuyant mes dernières larmes..

J’avais craqué, je n’avais finalement pas été assez forte pour retenir mes larmes face à lui. Sa froideur me rendait malade, il semblait tellement neutre comme s’il ne ressentait plus aucun sentiment. Même si j’avais du mal à le reconnaître, j’étais certaine qu’il restait un peu du gamin que j’avais connu, rien que la fuite de son regard de tout à l’heure le prouvait. « Tu avais un thème particulier sur lequel travailler ? », lançais-je finalement désespérée de cette situation. Mon mascara avait coulé le long de mes joues en même temps que mes larmes et mes yeux devaient être rouges et gonflés après mes quelques perles salées de tout à l’heure. Je m’accroupissais pour sortir de l’un de mes sac un stick à lèvre transparent que je fis glisser le long de mes lèvres pour éviter qu’elles ne soient sèches. « J’ai apporté deux trois trucs si des fois ça peut t’aider. », repris-je avec autant d’entrain que tout à l’heure, bien que mon discours fus purement professionnel, je n’en oubliais pas pour le moins mes questions et ma rancœur à l’égard de Lalan.. On m’avait toujours dit que les premiers sentiments étaient toujours les plus naturels, plus je regardais Lalan et plus cette phrase prenait tout son sens, j’avais beau lui en vouloir de toute mon âme de m’avoir abandonnée, je continuais à le voir comme le fidèle compagnon qu’il avait été pour moi durant plus de quinze ans. C’était tellement étrange de ressentir autant de haine et d’amour en même temps, c’était comme si mon esprit était entrain de se déchirer en deux parties égales : d’un côté il y avait le Lalan dont j’étais tomber amoureuse il y a de cela quelques années. Et de l’autre il y avait le connard de Lalan qui n’éprouvait aucun regret à l’idée de me faire souffrir. Je l’observe de loin, me demandant encore ce qu’il pensait réellement de moi, comme si je ne m’étais pas suffisamment torturée avec ça …
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Lun 3 Déc - 23:27




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
Lorsque j'avais parlé de la promesse que Natalya et moi-même avions fait lorsque nous étions gamins, je n'avais pas pu la regarder en face. Bien que j'avais gardé mon ton impartial et froid, il était bien trop dur pour moi de lui mentir à ce sujet. Cependant, les promesses me faisaient aussi penser à cette promesse que ma mère m'avait adressée dans la lettre que j'avais retrouvée. Une promesse qu'elle n'avait pas tenue .. Qu'est-ce qui pouvait m'assurer qu'on tiendrait la nôtre avec Natalya à présent ? Rien. « Très bien. C'est comme ça que tu vois les choses, tu aimes jouer les connards ? Alors regarde moi Lalan. » M'avait-elle dit dans un premier temps en douceur. Je ne levais pourtant pas les yeux, à quoi bon ? J'allai encore me montrer dur avec elle et je n'en avais pas réellement envie. Je n'avais jamais pu lui faire du mal auparavant et même maintenant, c'était une chose bien dur pour moi. « REGARDE MOI ! » Continuait-elle en hurlant cette fois ci, ce qui me poussait à poser une nouvelle fois mon regard sur elle. « Arrête de m’appeler Lalan, je .. » Commençais-je par dire, pour finalement me stopper en voyant les larmes qui coulaient sur ses joues. Mon coeur se serait un peu plus sous cette vision et l'envie de la prendre dans mes bras était de plus en plus présente. J'avais envie de la consoler, de la rassurer sur ce qu'elle représentait à mes yeux .. mais je ne pouvais tout simplement pas le faire. Plongé dans mes pensées, je n'avais même pas fait attention à ce qu'elle avait rajouté ensuite. Pour tout dire, je reprenais mes esprits lorsque je la vis essuyer ses larmes. « Tu ne vaux pas la peine que je foire mon année ! J'en ai connu des gens idiots mais étonnement, je n'aurais jamais pensé que tu deviendrais plus stupide qu'eux tu vois. » Me déclarait-elle suite à ce que je lui avais dit quelques minutes auparavant à propos de nos moyennes. Je lâchais un léger soupir. « Un mec comme moi ne vaux pas tes larmes non plus. » Déclarais-je en douceur. C'était bien vrai, je ne méritais pas ses larmes.

Alors que j'étais décidé à couper court au projet que nous avions en commun, Natalya n'était pas de cet avis. Je ne savais pas comment réagir à cela, d'un côté j'étais plutôt content de passer un peu de temps avec elle, mais de l'autre, j'avais peur que ça n'envenime encore plus les choses. Si toutefois, elles pouvaient encore s'aggraver au point où nous étions .. « Tu avais un thème particulier sur lequel travailler ? » Me demandait-elle dans un ton de désespoir. Un ton que je ne pouvais que comprendre. « A vrai dire, pas vraiment .. » Lui répondis-je dans le même ton qu'elle avait pu prendre avant. Je reprenais mon appareil photo, en faisant semblant de faire des réglages sur ce dernier alors que je l'avais réglé avant son arrivée. « J'ai apporté deux trois trucs si des fois ça peut t'aider. » Ajoutait-elle, tandis que je tournais le regard vers elle, la voyant se passer du stick à lèvre sur les siennes. Alors qu'elle relevait le regard, je détournais une fois de plus le mien vers mon appareil. Néanmoins, fuir son regard n'allait pas m'être bénéfique pour autant et je le savais. « Ça ne pourrait que m'aider. » Déclarais-je dans un premier temps, tout en me mettant à marcher vers elle. Je me stoppais ensuite devant elle, baissant les yeux étant donné qu'elle se trouvait encore accroupie. Je restais ainsi, seulement à la regarder pendant quelques minutes. Si je disais qu'à cet instant précis je ne ressentais aucun sentiment pour elle, ça serait me mentir à moi-même encore une fois. « Tu me montres ce que tu as apporté ? » Finissais-je par la questionner d'un ton moins froid qu'auparavant. Si on devait travailler ensemble, autant que ça se passe bien, non ?
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Mar 4 Déc - 11:43

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Comprenant que quoi que je dise rien ne changerais plu entre nous, je renonçais à me battre pour cette fois. Son attitude m’exaspérait au plus profond de moi, tout ce qu’il était n’avait pas pu disparaître, mon meilleur ami ne pouvait pas avoir changé de la sorte en aussi peu de temps j’en restais persuadée. Ce genre qu’il se donnait, cette façon de se comporter, je refusait de croire que c’était la réalité. « Un mec comme moi ne vaut pas tes larmes non plu. », trouvait-il bon d’ajouter à ma remarque. Je préférais rester de marbre à cette remarque qui pourtant était plus qu’idiote. N’importe quel personne sur cette terre ne méritait pas mes larmes, mais Lalan, c’était tellement différent. Après un regard, je terminais par me rendre : désespérée. « Tu avais un thème particulier sur lequel travailler ? », le son de ma voix me trahissait : nonchalance, déception et un petit reste des larmes versées de tout à l’heure. « A vrai dire, pas vraiment .. », me répondit-il aussi enthousiaste que moi avant de trafiquer son appareil photo. Plus je le regardais et plus il me fuyais, cette fois j’en était certaine : Lalan n’en avait plus rien à faire de moi. « J’ai apporté deux trois trucs si des fois ça peut t’aider. », repris-je avant de me passer un peu de baume sur les lèvres. « Ca ne pourrait que m’aider. », répondit-il avec la même distance qu’il l’avait fait jusqu’à présent. Lalan s’approchait de moi, je préférais ne pas le regarder, c’était mieux ainsi. Après tout si je le regardais, il fuirais certainement mon regard alors à quoi bon me faire plus de mal que je n’en avais déjà subit, comme il l’avait si bien dit : « c’est du passé »..

« Tu me montres ce que tu as apporté ? », reprit-il tandis que je cherchais sans réellement but dans mes affaires. J’attrapais mon sac par sa poignet avant de me redresser. L’appuyant contre ma jambe, je l’ouvris tout en le retenant par l’une de ses deux petites lanières. « J’ai des accessoires de maquillage, des vêtements, des accessoires en tout genre, des draps blancs. J’ai même un maillot de bain et une serviette au cas ou tu auras voulu faire des photos où je poserais dans l’eau ou où que ce soit d’autres.. », répliquais-je tout en montrant au fur et à mesure ce dont je parlais au jeune photographe en herbe. Je fermais finalement mon sac avant de retirer ma veste afin d’être un peu plus à l’aise pour travailler. « Bon, eh bien, au travail.. », lançais-je alors tout en évitant une nouvelle fois son regard. En un sens, c’était un peu ridicule puisque tôt ou tard nous serions amener à nous regarder par l’intermédiaire de l’appareil photo, tout ce que j’espérais c’est qu’on ne puisse pas lire dans mon regard l’affection que je portais à Lalan. C’était d’ailleurs l’une de mes plus grandes forces et en même temps une de mes faiblesses, j’arrivais à faire passer tellement de chose par mon regard et pourtant, parfois mes réellement sentiments prenais le dessus sur ceux que je me devais de feindre..

Je portais une robe d’une couleur entre le vert et le bleu. Ma robe était en dentelle représentant de petites fleures doubler en dessous par un tissu en coton d’une couleur très discret accessoirisée par une fine ceinture brune claire. Je détachais alors la natte que je m’étais faite afin de laisser libre mes cheveux roux légèrement ondulés par cette dernière. « Par rapport à ton cadre qu’est ce que tu souhaiterais y voir apparaître ? Je veux dire à l’arrière plan de la photo. », nous avions de la chance il n’y avait personne au alentour aujourd’hui, même si la température n’était idéale on nous avait toujours appris que quelques soit les conditions on doit toujours se donner à fond. Je m’étais rapprochée de Lalan afin de discuter des différentes techniques, de ce qu’il imaginait comme photo, après tout c’était lui le photographe, moi je n’étais qu’un « accessoires » au finale. Je levais finalement les yeux vers lui alors que je me trouvais à un pas à peine de lui, mon regard devait très certainement me trahir mais je ne pus faire autrement, j’avais tellement envie de le serrer contre moi, de lui dire à quel point il m’avait manqué. Mais malheureusement comme il l’avait dit tout ça c’était « quand on était gosses »…
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Mar 4 Déc - 17:37




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
« Tu me montres ce que tu as apporté ? » Lui avais-je donc demander. Elle était décidée à ce qu'on travaille quand même sur notre projet en commun et même si ça ne me semblait pas une idée des plus brillantes, j'avais cédé. Avant qu'elle n'arrive, j'avais déjà plusieurs idées en tête pour la séance photo et il ne m'aurait manqué que le modèle pour tout mettre en place. Cependant, savoir que mon modèle pour la journée serait elle m'avait tout fait oublier, malheureusement. « J'ai des accessoires de maquillage, des vêtements, des accessoires en tout genre, des draps blancs. J'ai même un maillot de bain et une serviette au cas ou tu auras voulu faire des photos où je poserais dans l'eau ou où que ce soit d'autres.. » Je la regardais pendant qu'elle déballait ses idées, observant minutieusement ce qu'elle me montrait en parlant. « On fera plusieurs shoots différents et on choisira le meilleur pour le professeur. » Déclarais-je, tout en réfléchissant à comment se passerait le déroulement du projet, des idées fusant de nouveau dans ma tête. Je posais d'ailleurs mon regard sur le lac, fronçant légèrement les sourcils à chaque idée prenant possession de ma tête, puis je reposais mon regard sur elle. Je me rendais compte par ailleurs que depuis tout à l'heure, elle s'efforçait de fuir mon regard. En voyant ce geste de sa part, j'eus un pincement au coeur, rapidement suivi d'une gifle mentale de ma propre initiative. J'avais cherché à ce que ça se passe ainsi entre elle et moi, je n'avais aucunement le droit d'avoir mal contrairement à elle ..

Je me déplaçais vers le lac, cherchant le meilleur endroit possible pour les photos. Un endroit ni trop lumineux ni trop sombre. Je scrutais de nouveau le paysage, bien que je l'avais déjà fait auparavant, voulant me faire une seconde opinion du lieu choisis. Et alors que je tournais le regard vers Natalya, je la voyais détacher ses cheveux, les laissant ainsi tomber sur ses épaules. J'esquissais un sourire à cette simple vue, je ne saurais dire à quel point j'aimais ses cheveux. Oui, certains sont fascinés par des yeux, d'autres par des lèvres. Ce qui me fascinait chez Natalya c'était bien ses cheveux roux. Je ne comptais plus le nombre de fois où j'avais passé mes mains dans ses cheveux toujours soigneusement peigné dès que l'occasion se présenter. Mes yeux se déplaçaient ensuite sur sa silhouette. Je devais me faire à l'idée, elle était toujours aussi jolie que dans mes souvenirs. Me rendant compte de ce que j'étais en train de faire, en gros la détailler du regard avec un petit sourire sur les lèvres, je me mis à me mordiller les lèvres dans le but de cacher ce précédent sourire tout en reposant mon regard sur mon appareil. « Par rapport à ton cadre qu'est-ce que tu souhaiterais y voir apparaître ? Je veux dire à l'arrière plan de la photo. » Cela me fit relever le regard à nouveau vers elle, la voyant ainsi se rapprocher un peu plus de moi. Et alors que nous étions à quelques centimètres l'un de l'autre, son regard se posait dans le mien. J'avais beau faire le dur, le mec qui s'en foutait, mon regard disait totalement autre chose en sa compagnie. Les yeux sont le reflet de l'âme, non ?

Pourtant, j'étais borné et le passé avait la signification de mensonge, de rancune selon moi. Je savais pertinemment que ce qu'on avait vécu elle et moi était bien réel, que ce que nous avions ressentit avec bel et bien existé et je la fuyais quand même. Je finissais par détourner le regard, le posant à nouveau sur le lac. Être un lâche était au fond ma seule option. « Il me semble que le lac en fond serait parfait. Il est magnifique. » Lâchais-je doucement, avant de tourner la tête vers elle, en posant mon regard sur mon appareil. « J'aimerais que ça soit des photos qui sont faites le plus naturellement possible .. Je veux dire, ce qu'il y a de plus beau sur une photo, c'est quand tout est naturel, que ce soit la position, le regard ou encore, les sentiments qui seront perçus par les autres sous la vision de cette photo. » Ajoutais-je en esquissant un regard vers le sien. « Tu comprends ce que je veux dire ? » Finissais-je par la questionner même si je ne doutais pas vraiment du fait qu'elle avait compris de quoi je parlais. Déjà petit, je me passionnais pour la photographie et dès que j'avais un appareil en ma possession, je photographiais tout ce que je pouvais, notamment elle. Et cela dans les moments naturels, les moments où elle ne s'attendait pas à ce que je la prenne en photo.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Mer 5 Déc - 12:09

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Je ne savais plus trop comment me comporter avec Lalan, il était tellement distant et froid. Lui dire ses quatre vérités ne lui faisait ni chaud ni froid, l’ignorer ne changeait rien et visiblement le fait que je sois sa partenaire à la place d’une autre ne le ravissait pas particulièrement non plu. Le voyant tourner, observer, réfléchir, je ne pu m’empêcher d’engager la conversation, bien trop blesser par le fait que ma présence n’ait pas l’air de le perturber plus que cela. « Par rapport à ton cadre qu’est ce que tu souhaiterais y voir apparaître ? Je veux dire à l’arrière plan de la photo. », si le seul moyen de pouvoir échanger avec lui était de passer par l’aspect professionnel de nos retrouvailles, autant que j’en profite. Bien que je restais très déçue par son absence à mes côtés durant ces trois dernière années. Je n’avais pas trouver mieux comme sujet, je ne m’y connaissais pas particulièrement en photographie les seules que j’avais appris c’était les bases avec mes cours et les « sous-bases », avec lui lorsque nous étions enfants. « Il me semble que le lac en fond serait parfait. Il est magnifique. », me répondit-il avant de poser son regard pour trafiquer son appareil photo. A croire qu’il le faisait exprès. J’étais toujours posté à côté de lui, sans dire un mot, je le fixais avec insistance, non pas par irrespect mais seulement par besoin en quelque sorte. « J'aimerais que ça soit des photos qui sont faites le plus naturellement possible .. Je veux dire, ce qu'il y a de plus beau sur une photo, c'est quand tout est naturel, que ce soit la position, le regard ou encore, les sentiments qui seront perçus par les autres sous la vision de cette photo. », reprit-il avant que je n’ai le temps de répondre à ses premiers mots. Il me demandait ensuite si j’avais saisi l’idée. « Comme quand on était gosse ? Ca voudrait dire qu’on reviendrait dans « le passé » ? », je ne pouvais m’en empêcher, c’était plu fort que moi il fallait que j’en parle, ça m’avait fait tellement de mal je ne pouvais faire les choses différemment. J’avais bien insisté sur le terme passé qui reprenait ses propres paroles. « J’ai saisi l’idée, t’en fais pas pour moi. », lui dis-je en le regardant toujours avec mon regard à la fois si affectueux et si meurtri. Je tournais finalement les talons pour allez me placer près du lac.

Il voulait du naturel, j’allais lui en donner ! Je m’asseyais d’une manière très simple, au bord du lac, les genoux remontés contre la poitrine, mes bras entourant ces derniers, je me m’imaginais revenir trois ans en arrière le jour où Lalan avait disparu de ma vie. Les yeux rivés sur le lac, le regard vitreux, je songeais à tout ce que j’avais pu me dire ce jour là, tout ce que j’avais pu imaginer. Finalement, je déposais mon regard sur Lalan qui se plaçait d’une manière correct pour me photographier je fermais l’espace d’un instant les yeux afin de ravaler mes larmes une nouvelle fois, il fallait que je sois professionnelle, terminé les sentiments, …

hg. pardon c'est une nulité intergalactique. je me rattrape sur le prochain je te promet ♥.
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Mer 5 Déc - 21:44




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
En ayant voulu lui décrire le genre de photo que je souhaitais faire, je lui avais légèrement tendu une perche sans vraiment m'en rendre compte. J'avais voulu lui faciliter la tâche en lui expliquant que je voulais des photographies qui faisaient assez naturel et j'avais ainsi évoqué ce que l'on faisait ensemble quand nous étions gosses. « Comme quand on était gosse ? Ça voudrait dire qu'on reviendrait dans « le passé » ? » Sa question ne me surprenait pas vraiment. Elle avait véritablement bien compris ce à quoi je faisais allusion. Cependant, le fait qu'elle insiste sur les mots 'le passé', des mots que j'avais précédemment employés, me laissait un peu sur le cul. Qu'est-ce que j'allai bien pouvoir répondre à ça ? Du moins, sans être à nouveau méchant envers elle. Faire le méchant ne me dérangeait pas plus que ça, mais l'être avec elle, c'était une tout autre chose et même si je l'avais déjà été depuis qu'elle était arrivée au lac, je ne pouvais pas l'être encore plus. Je n'y arriverais pas de toute façon. « Mh .. ouais, si tu veux, voilà. » Finissais-je par dire sans vraiment la regarder. Il ne fallait pas que je sois méchant, mais lui donner de l'espoir, c'était le contraire de ce que je voulais à ce moment précis. Et puis, je voulais aussi éviter de croiser son regard si meurtri, ce regard qui me faisait mal .. Le point positif, c'était qu'elle avait compris où je voulais en venir.

Elle allait en direction du lac pour s'asseoir. Pendant qu'elle se mettait en place, je cherchais l'endroit le plus adapté où je pourrais prendre les photos et une fois que ce fut chose faites, je m'accroupissais, posant un genou sur le sol pour ne pas tomber ou quoi que ce soit d'autre. Je plaçais ensuite l'appareil photo devant mes yeux et je fixais Natalya. Cette dernière avait les genoux repliait contre sa poitrine, avec un regard vitreux, triste. Je relevais le regard au-dessus de l'appareil, la regardant longuement avec un regard triste à mon tour. Je n'aimais pas la voir ainsi, bien que je ne savais pas à quoi elle pensait, cela devait être une chose qui avait été dure pour elle .. Après quelques courtes minutes, je replaçais mon regard derrière l'appareil photo, tout en commençant à faire quelques shoots. Je tirais plusieurs photos d'elle dans cette position, avec cette expression. Quelques minutes passèrent ainsi et puis, je m'arrêtais de la photographier. « J'aimerais bien savoir ce qui te fait avoir cette expression .. » Lâchais-je tout en visionnant les photos que je venais de tirer. Je posais une nouvelle fois mon regard sur elle, n'attendant pas vraiment de réponse de sa part. « En tout cas, les photos sont magnifiques. » Déclarais-je, en esquissant un léger sourire en sa direction. Je me relevais juste après, la regardant toujours. « On va essayer un truc plus joyeux maintenant. » Ajoutais-je finalement. Si nous continuons à faire des photos tristes, on allait finir plus triste que nous l'étions maintenant, ça ne serait pas une bonne chose ..
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Dim 23 Déc - 16:44

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


J‘avais fait tout les efforts du monde pour oublier ce qui c’était passé, j’avais tout essayé mais rien n’avait fonctionner Lachlan restait présent dans chacune de mes pensées. J’étais jeune et pourtant j’ai eu si mal. En repensant à tout ça, l’émotion que j’avais ressentis à l’époque c’était visiblement fait sentir à travers mon expression. « J’aimerais bien savoir ce qui te fais avoir cette expression. », m’adressait Lachlan avant d’ajouter « En tout cas les photos sont magnifiques. », je relevais alors la tête pour reposer mon regard sur lui, « Comme si tu l’ignorais. », lâchais-je instinctivement alors qu’il me proposait de tenter quelque chose de plus gai. Je me levais alors dans le but de changer de position, alors que je tentais de réfléchir à quelques de plus joyeux, mon regard se posait sur Lachlan ou Daemon comme vous le préférez. Je ferais un instant les yeux respirant lentement comme pour éviter de penser que c’était lui qui tenait ce fichu appareil. Alors que j’ouvrais à nouveau les yeux et je vis son visage, son doux et beau visage. Je ne pouvais pas lui mentir, je ne pouvais pas jouer la comédie pas devant lui. « Je peux pas, c’est inutile je n’y arriverais pas. Comment veux-tu que j’ai l’air heureuse quand le type qui m’a fait souffrir est aussi celui qui tient l’appareil photo. Je regrette Lachlan, mais je peux pas, c’est inutile », lâchais-je comme une bombe. Je ne pouvais pas faire ça, pas devant celui qui m’avait si bien connu. Pas en face de celui que j’avais aimé. Je l’avais encore une fois nommé Lachlan, j’en avais tellement l’habitude, je ne voulais réellement pas m’avouer qu’il n’était plus celui que je connaissais, je restais certaine qu’il ne s’agissait que d’un masque, même si je commençais de plus en plus à douter de cette certitude.

J’attrapais ma veste pour l’enfiler bien décider à partir, c’était pour moi une manière de le tester inconsciemment. Je regardais en sa direction me mordillant légèrement la lèvre inférieur comme j’en avais si souvent l’habitude, le regard rempli de regrets, je fermais finalement ma veste en prenant mon sac à main. « Je regrette Lachlan, mais je peux pas faire ça. », repris-je en évitant à tout prix son regard. Je m’avançais de quelques pas avant de me retourner à quelques pas à peine du jeune ténébreux. « Je peux pas te pardonner ça. », lui dis-je cette fois en le regardant droit dans les yeux. Ce que je ressentais ? De la rancune, du regret, de la tristesse et une folle envie de l’embrasser aussi de l’affection, un mélange de sentiment qui me déstabilisais affreusement. Si bien que je restais quelques instants à fixer ses yeux avant de pincer mes lèvres entre elles baissant légèrement la tête face à son regard si pesant pour moi..
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Lun 24 Déc - 12:03




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
Après avoir fini le premier shooting, j'avais déclaré à Natalya que j'aurais aimé savoir à quoi elle pensait, avant d'assurer que les photos étaient parfaites. Alors que je continuais à faire défiler les photos sur l'appareil pour les regarder, la jolie rousse me lâchait un petit commentaire, ce qui me faisait lever la tête vers elle. Bien que je ne savais pas exactement à quoi elle pensait lors des premières photos, je n'étais pas dupe. J'avais vite compris que c'était en rapport avec moi, je savais pertinemment que je lui avais fait beaucoup de mal en même temps. Cependant, je ne lui répondais rien, me contentant de lui dire qu'on allait passer à des photos plus joyeuses à présent. Je m'étais relevé afin de régler de nouveau mon appareil, tandis qu'elle se mettait en position. Puis, levant le regard vers elle, je la voyais les yeux fermés. Je restais ainsi à la regarder, elle semblait en pleine concentration et lorsqu'elle ouvrait les yeux, elle posait le regard sur moi. Et avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, elle me déclarait qu'elle ne pouvait pas faire celle qui est heureuse étant donné que je tenais l'appareil. Je lâchais un léger soupir. « Comme tu veux. » Me contentais-je de dire finalement, ne voulant pas être encore plus mauvais que je l'avais pu être depuis qu'on avait débuté cette journée.

Natalya enfilait sa veste, me montrant qu'elle était réellement décidé à partir, prenant par la suite son sac à main. Je la regardais faire, tout en posant mon appareil dans mon sac. « Je peux pas te pardonner ça. » Me disait la jeune fille tout en s'avançant vers moi. « Je ne t'ai jamais demandé de me pardonner Natalya. » Déclarais-je en douceur, tout en ne lâchant pas son regard du mien. A ce moment précis, la seule envie qui me venait était de la prendre contre moi et de l'embrasser comme je le faisais tant de fois auparavant. Natalya, quant à elle, baissait la tête après s'être pincé les lèvres. Je me mordillais légèrement les lèvres, voulant résister à cette envie qui prenait possession de mon être, mais c'était bien plus fort que moi. Mon côté impulsif, tout comme mon envie, prenait clairement le dessus sur ma raison et sans vraiment le réaliser, je me retrouvais à relever son visage par le biais de ma main, que je venais de placer sous son menton. De mes yeux, je faisais l'aller-retour entre les siens et ses lèvres, avant de finalement séparer la distance qui restait entre nous pour poser mes lèvres sur les siennes, lui offrant ainsi un baiser. Je le savais, j'allai le regretter dans les minutes qui allaient suivre, mais je n'avais pas pu résister. Ses lèvres, sa peau, sa présence .. elle tout entière, elle me manquait. J'en avais conscience, bien que je montrais totalement autre chose.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Mer 26 Déc - 22:59

lachlan Ҩ natalya
« Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.. »


Ma veste à la main, je comptais réellement partir, je ne pouvais pas faire ce travail avec Lachlan, je ne pouvais pas le faire. J’avais bien trop de mal à mettre mes ressentit de côté en sa présence. Je m’approchais de lui après avoir récupérer mes affaires. Arriver à sa hauteur je lui admis que je ne pouvais pas lui pardonner ce qu’il m’avait fait. « Je ne t’ai jamais demandé de me pardonner Natalya. », me répondait-il tout en me regardant dans les yeux. Encore une fois ces paroles étaient difficiles à encaisser. Mais malgré tout je ne voulais pas craquer une seconde fois devant lui. Mon regard planté dans le sien, je pinçais alors délicatement mes lèvres entre elles avant de baisser la tête pour éviter son regard et mes regrets. Alors que mes yeux venaient de se fermer je sentis une force relever mon visage. Je ne réalisais pas tout de suite ce qu’il se passait à l’instant. Mon regard croisait le sien, Les yeux me semblaient à la fois distraits et envieux. Quelques secondes passèrent avant que ses lèvres viennent se poser contre les miennes. Echangeant un baiser, mes yeux se fermaient, même si je n’aurais pas du, j’avais prolongé ce baiser, j’avais même fait pire que ça : je l’avais apprécié. Ses lèvres contre les miennes, je ne pus m’empêcher de m’approcher d’un pas, posant délicatement mes mains sur son torse, ce baiser me faisait frissonner, cette sensation m’avait tellement manqué, j’avais attendu si longtemps. Pourtant, je savais que cela n’effacerait rien, au contraire cet acte compliquerait probablement les choses.

Mes mains contre son torse, je reculais mon visage du sien, les yeux toujours clos. Nos lèvres se séparaient, je restais malgré tout à quelques millimètres à peine de ses lèvres. Je pinçais doucement mes lèvres entre elles a nouveau avant d’ouvrir les yeux. Mon regard croisait le sien, mon cœur battait à cent à l’heure, nous venions sans aucun doute de faire une énorme erreur, mais j’aimais ça. « Je .. Je vais y aller. », dis-je en descendant petit à petit mes mains jusqu’à les retirer de son corps si bien bâti. Malgré mon envi de m’en aller, mon regard refusait de quitter celui de Daemon, je tournais finalement la tête à contre cœur avant de reculer un peu. Je remis mon sac sur mon épaule avant de le regarder à nouveau « Je m’expliquerais sur les raisons de la non présentation du book. », affirmais-je avant m’avancer à nouveau. Mon cœur battait extrêmement fort, j’avais comme l’impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine. Je lui adressais un sourire un peu gêner avant de reprendre mon chemin, frôlant au passage la main du jeune ténébreux, quelque peu déboussolée par ce qui venait de ce passé. « Excuse moi .. », balbutiais-je suite au contact involontaire que je venais de produire..
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   Jeu 10 Jan - 15:24




I didn't want to hurt you.
Ft. natalya et daemon.
Natalya s'apprêtait à partir, mais avant cela, elle se rapprochait de moi pour me déclarer qu'elle ne me pardonnerait pas ce que je lui avais fait. C'était une chose à laquelle je m'y attendais, je n'étais pas dupe après tout. Je savais qu'elle ne me pardonnerait pas, du moins, pas aussi facilement. Une fois de plus, je me montrais assez froid en lui disant que je ne lui avais pas demandé de me pardonner. Au fond, j'espérais bien qu'elle me pardonnerait un jour, car même si je me montrais distant, sa présence me manquait. C'était un fait indéniable. Cela se voyait d'ailleurs à l'instant même où j'avais plongé mes yeux dans les siens. Puis lorsqu'elle eut baissé la tête, je prenais quelques secondes avant de placer ma main sous son menton pour qu'elle me regarde de nouveau. C'était un geste automatique, un geste que je n'avais pas calculé. Rien n'était calculé en fait à l'instant présent, c'était juste des choses que je faisais par envie. Des sensations que j'avais envie de retrouver après autant d'année séparé d'elle. Finalement, je posais mes lèvres sur les siennes sans la moindre hésitation. Au moment présent, je ne calculais même pas comment les choses se déroulaient ensuite. Je voulais seulement profiter de ce petit moment, le savourer, l'apprécier et ne pas me pré-occuper de ce qu'il se passerait ensuite. Natalya ne me repoussait pas, elle se rapprochait d'ailleurs un peu plus de moi, plaçant ses mains sur mon torse. Elle prolongeait ainsi mon baiser, une chose qui me faisait plaisir. Ce baiser me plaisait, ce que je ne lui avouerais jamais.

Ce baiser avait duré l'espace de quelques courtes minutes et pourtant, il m'avait semblé durer une éternité tellement c'était bon. Oui, je l'avais véritablement apprécié. Après ces quelques minutes, Natalya séparait doucement ses lèvres des miennes. J'ouvrais doucement les yeux, croisant une fois de plus son regard. Aucun son ne sortait de mes lèvres, pour tout dire, je ne trouvais pas quoi lui dire maintenant. « Je .. Je vais y aller. » Elle venait de briser le silence qui s'était installé, nous ramenant ainsi à la réalité. Elle retirait ses mains de mon torse, me permettant ainsi de me reculer légèrement d'elle pour mettre un peu plus de distance entre nos deux corps. « Je m'expliquerais sur les raisons de la non présentation du book. » Me déclarait-elle après avoir récupéré son sac. « Ne te dérange pas pour ça, j'expliquerais moi-même les raisons au professeur. » Lui disais-je en la scrutant du regard. M'adressant un sourire qui se voulait gêner, la demoiselle commençait à s'en aller lorsqu'elle frôlait ma main de la sienne. « Excuse moi .. » J'eus un léger sourire en l'entendant me dire ça. Je me penchais pour récupérer mes affaires et une fois chose faites, je me relevais vers elle. « Ce n'est pas grave. » Finissais-je par conclure, avant de me diriger vers la sortie du lac, tout comme elle le faisait dans le sens opposé. On se quittait ainsi, sans aborder ce qu'il venait de se passer entre elle et moi. Et c'était peut-être bien mieux comme ça.
© Belzébuth


SCÈNE CLOSE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ◭ i didn't want to hurt you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

◭ i didn't want to hurt you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» Hurt me tender, hurt me true ▲ Azores Lullaillaco
» 05. I'm fu***ng perfect, it just don't look like that

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 01 :: Rps-