AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   Mer 18 Sep - 7:24

ME DEMANDE PAS POURQUOI, MAIS T'ES OBLIGÉ DE M'INVITER ► Ma matinée de cours s'était achevée relativement tôt, pour mon plus grand bonheur mine de rien. Ces quelques heures avaient suffit à m'achever complètement. Mais je serais tout de même d'attaque et en super forme pour l'après-midi qui s'annonçait. J'allais pouvoir en profiter et sortir avec des potes qui étaient peut-être libres eux aussi. Quand je sortis de l'université, je me calais contre un rebord de mur à l'entrée de celle-ci et passait un coup de fil. Je tombais sur la messagerie, comme je m'y attendais. Après le retentissement du bip, je laissais donc mon message vocal. « Nath' chou, je t'attends devant l'université. Tu me dois un Nando's ! Oui je sais que tu m'aimes. Tchouu ! » déclarais-je au répondeur qui enregistra mon message. Je crois que le jeune homme ne devait terminer sa matinée que dans une demie-heure, il verrait donc mon message juste après ça. Il ne me restait plus qu'à patienter le temps qu'il me rejoigne. Après avoir traîné un peu, je passais alors à la machine à café, histoire de faire passer le temps. Oui j'étais du genre à faire tout ce qui me passait pas la tête, au moment où ça passait. Prendre un café juste avant de prendre mon repas du midi, c'était tout moi. Je venais tout juste de finir mon verre, quand je sentis mon portable vibrer. Pianotant sur mon clavier, je lis le message qui s'affichait devant mes yeux : Tu fais vraiment chier, mais j'arrive x). Et oui, c'est comme ça, on ne peut jamais rien refuser à ma bouille d'ange. Il faut dire aussi que si Nathanael me refusait quelque chose, j'en connaissais une belle à son sujet, que je me ferais un plaisir d'aller raconter à tout le monde. Moi sadique ? Pas du tout. Seulement, il m'avait tendu la perche. Relevant alors le regard vers les portes de l'université, je vis une tête bouclée en sortir pour se diriger vers moi. « Tu sais quoi ? J'adore quand tu m'invites à bouffer comme ça ! » le taquinais-je immédiatement. Je le pris alors par le bras et l'entraîna en direction du Nando's du coin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Claudia Sulewski
Pseudo : Jewel
Souriez, dites cheese :
Âge : dix neuf ans
Jukebox : stay high - Tove Lo
Points chance : 71

MessageSujet: Re: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   Jeu 19 Sep - 16:24

⊹ Me demande pas pourquoi, mais j'ai pas envie t'inviter
L'année scolaire venait de commencer. Il allait falloir s'habituer à se lever tôt, chose que je détestais puisque mon lit et moi on vivait une relation très fusionnelle. Heureusement que je me levais pour faire quelque chose que j'aimais faire, car sinon j'aurais très vite abandonné ce petit train-train. Bref, j'étais en cours en train d'écouter le prof qui était en train de partir un peu trop loin dans son délire, hey mec faut pas fumer avant d'aller faire cour sinon après tu balance de la merde. Ennuyé, j'étais avachi sur ma table, les yeux mi-clos presque endormi quand les vibrations de mon téléphone me réveillèrent directement en sursaut. Et puisque mon téléphone aime bien se foutre de ma gueule il vibrait de manière assez forte pour se faire entendre autour de moi. Je me raclais la gorge et posais ma main sur ma cuisse pour étouffer ce foutu téléphone et sortais un sourire idiot à toute la classe. Une fois que mon téléphone avait fini de vibrer je le sortais à moitié de la poche pour voir qui était la personne qui m'avait dérangé dans mon sommeil et ça ne m'étonnait même pas quand je voyais le prénom de gretch' s'affichait, y avait qu'elle pour me déranger toute la journée (a). La sonnerie sonnait et je sortais de la classe pour écouter ma boite vocale et je lui répondais directement en lui faisant bien comprendre qu'elle m'emmerdait. Ouai, j'aime bien être vache avec elle mais au fond elle sait que je l'aime.
Je me dépêchais pour aller rejoindre la belle qui m'attendait juste devant les portes de l'entrée. « J'espère que t'es au courant que t'es une vraie chieuse » lançais-je à peine arrivé à sa hauteur avec un grand sourire. Je lui embrassais la joue et elle me prenait par le bras pour nous emmener au Nando's. « Tu profites de ma bonté ! » Surtout qu'à bien y réfléchir je ne lui devais aucun Nando's mais, j'étais certain qu'elle allait encore me parler de cette fameuse histoire en Russie, quand je dis qu'elle profite trop de moi celle-là. « Tu vas voir toi un jour ce que je vais te faire bouffer » après avoir un peu marché un petit moment on se retrouvé enfin devant le fast-food qui commencé déjà à être bien remplit. Ben ouai c'est jamais bien intelligent d'aller là-bas à midi car c'est toujours bondé.

Code by Wild Heart


Pretending to not feel alone
Mon avis c’est qu’on a toujours le choix sur la façon de raconter les histoires tristes. Si on veut on peut tout repeindre en rose, et se consoler des pires galère avec une de ses chansons préférées.  @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   Sam 21 Sep - 8:54

ME DEMANDE PAS POURQUOI, MAIS T'ES OBLIGÉ DE M'INVITER ► On pouvait dire que mon année commençait relativement bien. Ma journée était de courte durée pour mon plus grand bonheur. Bien entendu, je comptais en profiter et je trouvais que Nathanael serait le mieux placé pour s'éclater avec moi. Sauf que pour le moment, je voulais juste aller bouffer un truc. Et me faire inviter par le bouclé, c'était la meilleure des options selon moi. Je n'avais pas tarder à lui laisser un message sur sa boîte vocale puisque cette andouille ne répondait pas. Mais à bien y réfléchir, cela semblait normal parce qu'il n'était pas encore sorti de cours. Sauf que moi, j'agis avant et je réfléchis après. Toujours est-il qu'en attendant Nathanael, je tournais carrément en rond. J'avais même été prendre un café pour m'occuper tellement je m'ennuyais. J'aurais pu aller faire un tour aussi, mais je n'avais pas envie de m'éloigner. Des fois que le bouclé aurait projeter de m'échapper. Cela ne m'aurait même pas étonnée du personnage vu le beau message de réponse qu'il m'avait adressé. Oui je sais que je le fais chier, mais c'est aussi mon passe-temps favori, je n'allais quand même pas m'en priver. « Qui ça ? Moi ? » commençais-je, tentant de prendre un air outré, pour lui montrer que sa remarque me choquait énormément. « Je suis un ange, regarde la petite auréole sur ma tête » continuais-je, en dessinant cette prétendu auréole imaginaire. Soit disant, je profitais de lui... C'était tout à fait le cas, et j'assumais complètement. « Arrête d'essayer de faire comme si tu m'aimais pas hein, tu viens de me prouver le contraire » lui certifiais-je, en faisant référence à son bisou. Puis, je lui tirais la langue pour la peine. Quand on me cherche, on me trouve. Même si c'était plutôt inoffensif pour le moment. « Ah ouais ? Et qu'est-ce que tu comptes me faire bouffer ? » le questionnais-je, soudainement intéressée. Je m'attendais déjà à toutes les possibilités. J'étais certaine qu'il allait encore me sortir une connerie aussi grosse que lui. « Ne tente pas de te débarrasser de moi, alors que tu sais pertinemment que ta vie serait d'un ennui profond si je n'en faisais pas partie » concluais-je, prenant des grands airs. J'adorais me donner un air de supériorité comme je le faisais justement à cet instant. Nous arrivions alors proximité du Nando's où il y avait déjà énormément de monde. « Je t'avais dit de ne pas venir à cette heure-là, c'est toujours la jungle » fis-je mine de me plaindre, en essayant de me retenir de ne pas éclater de rire. Ce fût peine perdue, mais j'aimais tellement me foutre de sa gueule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Claudia Sulewski
Pseudo : Jewel
Souriez, dites cheese :
Âge : dix neuf ans
Jukebox : stay high - Tove Lo
Points chance : 71

MessageSujet: Re: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   Jeu 26 Sep - 14:02

⊹ Me demande pas pourquoi, mais j'ai pas envie t'inviter
Gretchen faisait partie de ces rares filles sur lesquelles je pouvais compter. Il fallait dire que ça faisait un certain moment que je la connaissais et même si je restais toujours sur mes gardes à cause de mon passé, elle était une personne importante pour moi. Enfin bref, malgré tout ça elle restait quand même une chieuse de service et j'adorais lui rappeler (a) J'arrivais vers elle et déjà elle essayait de s'en sortir en me faisant les beaux yeux de chat potté, non mais elle m'a cru pour une poire celle-là ? « Ça serait plutôt ça pour toi » lançais-je avant de m'avancer vers elle pour lui ajouter des cornes de diables avec les doigts « L'auréole sur toi ça serait ridicule franchement ! Depuis quand les anges font chanter leurs amis ? » Ajoutais-je en référence à mon voyage en Russie. Non parce que madame aimait bien ce service de cette histoire à tout bout de champ. Un jour, je devrais faire cracher une sale histoire sur elle à Kellin et on verra si elle fera encore la maligne hein ! Non mais jvous jure ces étrangers n'importe quoi ! « Moi jsuis polie je fais la bise aux gens quand je les vois ! » Même sur en l'occurrence c'était un bisou bah merde mon excuse tenait toujours la route ok ? « Range-moi cette langue c'est pas beau » ajoutais-je en faisant une grimace idiote de dégou. Bref, on commençait à se diriger vers le Nando et le déjeuner promettait déjà d'être mouvementé avec la blonde décoloré qui me servait occasionnellement d'amie.« Jvais te faire bouffer le goudron pour commencer » grommelais-je d'abord. Bah quoi elle le mériterait un peu ? Nan ? Parce qu'en plus de ça madame faisait l'innocente. Des fois, je me demandais si elle croyait vraiment aux conneries qu'elle sortait toute la journée. «Retourne pas la situation je sais très bien que c'est toi qui ne serais rien sans moi » Deux fortes têtes qui aimaient péter plus haut que leur cul ça donnait quoi ? Ben ouai ça donnait Gretchen et moi. Jsuis sûr qu'on pourrait passer tout notre temps à débattre sur qui de nous deux était plus important pour l'autre. Deux idiots ouai c'est bien ça. On arrivait enfin à Nando's et celle là trouvait encore une raison pour se plaindre. Je me retournais vers elle en lui faisant les yeux noirs et je faisais mine de l'étrangler tout en la secouant « Tu. Es. In. Su. Port. Table » ajoutais-je en ponctuant chaque syllabe. Sérieusement si un jour vous entendez qu'il y a eu un meurtre à Londres vous étonnez pas hein c'est juste moi. « Si tu pouvais éviter de te plaindre tu serais la fille la plus adorable »lançais-je avec un grand sourire. Genre moi, le chieur de service, qui disais ça c'était une blague hein ? On commencer à aller dans la file d'attente qui promettait d'être longue. « Rappelle moi la prochaine fois de faire genre que j'avais pas mon téléphone sur moi. »

Code by Wild Heart


Pretending to not feel alone
Mon avis c’est qu’on a toujours le choix sur la façon de raconter les histoires tristes. Si on veut on peut tout repeindre en rose, et se consoler des pires galère avec une de ses chansons préférées.  @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   Jeu 3 Oct - 12:49

ME DEMANDE PAS POURQUOI, MAIS T'ES OBLIGÉ DE M'INVITER ► Le moins que l'on puisse dire était que je savais tourner les situations à mon avantage, j'étais toujours pleine de ressources en fait. Et aujourd'hui, je comptais bien en profiter pour me faire offrir un Nando's par mon bouclé préféré. En plus, je gagnerais sa compagnie pour la journée, au lieu de me retrouver toute seule, c'était l'alternative parfaite quand on y pense. Évidemment pour qu'il accepte tous mes caprices, je savais m'y prendre. Je faisais mes yeux doux, ma petite moue adorable, et le tour était joué. Enfin bref, pour ma part, je me qualifiais d'ange, mais il semblerait que le bouclé me compare plutôt au diable. « Mais qu'est-ce que tu fais là ! » m'exclamais-je, en tapant ses doigts sur ma tête, pour qu'il enlève ces horribles cornes qu'il venait de m'inventer. « Et puis, je ne vois pas de quoi tu parles. Je ne t'ai jamais fait chanter, tu regardes trop de films curly » lui assurais-je. Ou alors, mon chantage était plutôt sympa quand même. Parce qu'il y a des manières beaucoup moins agréables de faire chanter quelqu'un. Par la suite, je lui faisais remarquer que de toute façon, il était obliger de céder à tout ce que je lui demandais parce qu'il m'aimait profondément. Et j'appuyais même ma théorie sur le fait qu'il m'avait fait un bisou en arrivant. « Serais-tu en train d'insinuer que je ne suis pas polie ? Non mais au pire, si ça te dérange, tu peux te passer de m'embrasser hein » dis-je, prenant mon air boudeur. Toujours les mêmes histoires avec lui, il ne cesse jamais de se plaindre. « Oui et bah merde, y'en a qui la trouve très belle ma langue » ajoutais-je, affichant un grand sourire. Je n'allais certainement pas me laisser faire par un bouclé, c'était bien mal me connaître. Il ne l'emporterait pas au paradis, ça non. Voilà maintenant qu'il avait en tête de me faire bouffer tout et n'importe quoi, sauf que ça n'allait pas se passer comme ça. « Le goudron ? Je te remercie, mais non. Je suis pas sûre du bon goût tu vois. Et puis essaie juste, et je te fais bouffer les fientes de pigeons vieux trouduc ! » m'exclamais-je. Bon, les gens s'était retourné vers moi parce que ma voix porte certaine fois. Nathanael se tournait vers moi pour me lancer un regard de vainqueur là, comme j'en ai horreur. « Mais je t'emmerde hein, j'ai de compte à rendre à personne donc je dis ce que je veux » continuais-je. Si certain n'était pas satisfaits, qu'ils viennent se plaindre et ils seraient bien accueilli. Toujours est-il que maintenant, nous étions en plein débat. J'estimais que la vie de Nath' serait inutile si je n'en faisais pas partie, et il disait la même chose pour ma vie à moi. Ça peut paraître étrange comme ça, mais ceux qui nous connaissent vous diront qu'on est tout le temps comme ça. C'est dans notre façon de fonctionner en fait. « Et nia nia nia, et nia nia nia... Arrête de dire de la merde franchement. Je t'abandonne quand je veux moi » fis-je, avec un air sûre de moi, comme quand quelqu'un dit qu'il arrête la clope ou la drogue quand il veut. Je suis certaine que vous voyez ce dont je parle. Puis, je ne laissais aucun répit à mon ami puisque je me plaignais qu'il y ait une file d'attente monstre devant le Nando's. Je lui signifiais même que c'était de sa faute, qu'il aurait dû y penser et qu'on aurait donc pu venir plus tard. « Allez là ! Si je te faisais que des compliments, tu te ferais chier » me justifiais-je. Oui, j'ai toujours réponse à tout, vous avez remarquez vous aussi ? Je lui lançais un regard dédaigneux alors qu'il m'inventait une connerie grosse comme lui pour changer. Et puisqu'il parlait de téléphone... Je glissais ma main dans la poche de son jean et en extirpais son portable, puis dès que j'eus pianoté quelques trucs, je commençais à prendre des photos de tous les côtés. « Hey attends ! » lançais-je, en me retournant vers lui. « Tu veux que je fasse genre que j'ai un malaise ? Genre je suis enceinte et tout ? » tentais-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Claudia Sulewski
Pseudo : Jewel
Souriez, dites cheese :
Âge : dix neuf ans
Jukebox : stay high - Tove Lo
Points chance : 71

MessageSujet: Re: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   Ven 18 Oct - 16:58

⊹ Me demande pas pourquoi, mais j'ai pas envie t'inviter
« Mais qu'est-ce que tu fais là ! Et puis, je ne vois pas de quoi tu parles. Je ne t'ai jamais fait chanter, tu regardes trop de films curly » Moi qui regarde trop de film ? Oui peut-être mais bon fallait dire quand même que Gretchen profitait de son information pour me soutirer certaines choses. C'était gentil certes et puis lui offrir le nando's, comme aujourd'hui, c'est quelque chose que je ferais naturellement mais, ça ne changeait pas le fait qu'elle aimait profiter de sa situation. « Ou alors c'est toi qui en regarde pas assez » marmonnais-je les mains dans les poches. Nan parce que si elle voulait je pourrais lui en passer moi des films elle verrait que je dis pas n'importe quoi hein, tfaçon je suis toujours sensé alors c'était toujours moi qui disais la vérité qu'on le veuille ou non. « Serais-tu en train d'insinuer que je ne suis pas polie ? Non mais au pire, si ça te dérange, tu peux te passer de m'embrasser hein » « C'est vrai ? Et je pourrais me passer de te voir aussi ? » lançais-je avec un grand sourire, les yeux grands écarquillé, vous savez un peu comme un enfant qui vient d'apprendre que le père noel va lui apporter tous ses jouets pour noel. Non j'étais pas vache, c'est juste qu'elle méritait que je la maltraite, c'était comme ça que je lui prouvais mon amour vous savez. « jtassure que si la langue était un critère de beauté tu serais au top du top » Rajoutais-je pour encore plus m'enfoncer. Parce que oui je doutais pas que madame et sa meilleure amie allaient m'abattre un jour pour toutes les vacheries que je leur dis mais, bon pour l'instant je le vivais plutôt bien. C'est pas comme si elles le méritaient pas toutes les deux, faut dire qu'elles s'étaient bien trouvée aussi chieuse l'une que l'autre alors, quand les deux étaient ensemble c'était carrément du suicide de rester avec elles. « Mais je t'emmerde hein, j'ai de compte à rendre à personne donc je dis ce que je veux » « Mais c'est que tu es d'une vulgarité » lançais-je l'air choqué en posant ma main sur la bouche pour cacher mon étonnement puis je me retournais pour regarder les gens autour de nous l'air de dire « Vous avez vu un peu ce que je vis ? » jpouvais facilement me faire plaindre avec celle-là. Et à moi les filles qui viennent me réconforter pour le calvaire que je vis owweeeee ! D'ailleurs c'est pas pour dire mais la fille qui était dans la file à côté de moi était vachement pas mal alors je tournais de l'oeil pour la regarder discretement avant de me retourner vers Gretchen en me raclant la gorge, genre nanan j'ai rien fait moi j'ai pas regardé son arrière train. « Et nia nia nia, et nia nia nia... Arrête de dire de la merde franchement. Je t'abandonne quand je veux moi » « D'accord madame, donc là je pourrais me casser et tu t'en fou ? Non parce que personnellement tu sais moi jsuis là parce qu'on m'a forcé jsuis pas là pour toi » je laissais une pose de trente secondes pour trouver un prétexte avant de rajouter « C'est Kellin ce matin qui m'a dit « reste avec Gretchen un peu s'il te plait, elle devient un fantôme sans toi, tu lui manques trop, elle t'aime trop » tout ça tout ça.. Jfais ça parce que tu me fais de la peine quand même tu vois... » Franchement même moi desfois je me demandais si j'étais pas un ange tombé du ciel vous saviez ! Mais, dans tous les cas je pourrais certifier que gretch elle serait triste sans moi, ouai ça vie elle serait inutile quoi, comme la vie de tout le monde. C'est juste que je fais cet effet sur tout le monde, une fois qu'on me rencontre on se rend compte qu'on était rien avant mais, y a pas assez de moi-même pour satisfaire tout le monde alors franchement que faire ? « Allez là ! Si je te faisais que des compliments, tu te ferais chier » « Oh tu me connais mal pour dire ça ! Jpourrais t'écouter toute la journée si tu ferais ça tu sais » Et le pire c’est que c’était vrai. Ouai j’avais déjà un ego gros comme un camion et alors ça faisait pas de mal de le regonflé un peu desfois. « Tu peux m’expliquer ce que tu fais ? » je la regardais en levant un sourcil pendant qu’elle était sur MON téléphone qu’elle avait pris sans rien dire dans MA poche. C’est vendredi tout est permis là ou quoi ? Heureusement que j’avais rien à cacher là-dedans quand même. « Parce que genre toi tu vois quelqu’un faire un malaise et la première chose que tu te dis c’est « tien ! Je vais lui apporter un Nando’s ça va aller mieux après ça ! » »lançais-je avec un air bête. « Mais bon, tu peux toujours tenter le coup de la femme enceinte » rajoutais-je en souriant. A vrai dire j’avais du mal à imaginer la situation aussi mais j’avais bien envie de voir la scène. Je reprenais alors mon téléphone et je le mettais discrètement en position vidéo pour prendre la dame à son insu.

Code by Wild Heart


Pretending to not feel alone
Mon avis c’est qu’on a toujours le choix sur la façon de raconter les histoires tristes. Si on veut on peut tout repeindre en rose, et se consoler des pires galère avec une de ses chansons préférées.  @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.   

Revenir en haut Aller en bas
 

me demande pas pourquoi, mais t'es obligé de m'inviter ◮ nathanael.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne t'oublie pas...
» Moi ? Demande D'avatar ? Mais nooooon !
» Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)
» Je ne sais pas pourquoi, mais je t'aime pas (PV Raffaelo) FINI
» Je ne sais plus ce que je dois faire, rafraîchissez-moi la mémoire !! ( ce n'est pas une demande de liens mais je savais pas où mettre ça lisez la description )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 04 :: Rps-