AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i wanna reach out for you (kaian ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: i wanna reach out for you (kaian ♥)   Ven 4 Oct - 22:38


i wanna reach out for you

the front pages are your pictures, they make you look so small, how could someone not miss you at all ? i never would mistreat ya, oh i'm not a criminal, i speak a different language but i still hear your call. let me be the one to light a fire inside those eyes, you've been lonely, you don't even know me, but i can feel you crying.
kaia&kian

Sous quelques applaudissements, je venais de terminer la dernière chanson de la soirée. Il ne restait pas non plus beaucoup de monde, en même temps, on approchait les deux heures du matin. Ça m’arrangeait, j’étais assez crevé et tout ce dont j’avais envie c’était d’être chez moi au calme. Seulement, un groupe de quatre filles en décidait autrement et à peine je revenais auprès du bar qu’elles m’interpellaient. «   bonsoir bel homme. vous nous offrez quelque chose ? » La blonde du groupe avait parlé. Elle voulait surement m’amadouer avec son regard bleu mais ça ne me faisait trop rien. Sans me vanter, j’y étais habitué. « cinq vodka, s’te plaît ! » lançai-je à l’intention du barman qui s’exécutait par un ça marche. Quitte à bien finir la journée, je m’étais attablé à l’une des tables du bar, bien vite rejoins par les jeunes demoiselles. Elles avaient à tout casser la vingtaine, ça se voyait rien qu’à leur façon d’agir. Elles tentaient des approches vers moi, elles en profitaient pour me lancer des regards charmeurs dès qu’elles le pouvaient. Une façon vulgaire de draguer mais quitte à leur apprendre un peu de leur charme, qu’elles s’entraînent sur moi. J’étais loin de craquer, bien loin, il m’en fallait des tonnes plus pour tomber dans le panneau. « j’offre la tournée ! » Voilà un bar des plus généreux. Je remerciais mon collègue qui lui, terminait de nettoyer pour le bar pour ensuite pouvoir fermer. « tu fais de la musique depuis longtemps ? » Cette fois-ci, une petite brune s’intéressait à moi. Elle avait posé sa tête dans sa main, me regardant d’un petit sourire en coin. Je la regardais d’un air insistant, mais apparemment elle n’était pas bien habitué à porter le regard d’un homme puisqu’elle regardait ensuite la table. « assez, oui. vous savez, c’est pas qu’une simple passion. c’est aussi mon métier. c’est pas juste un échappatoire. je me lève en musique, je me couche en musique. en bref, je vie en musique, c’est comme ça. » J’haussai les épaules, collant mon verre d’alcool à mes lèvres pour en boire une gorgée. « qu’est-ce qui vous a amené ici ? et en plus vous restez tard, c’est pas sérieux pour des étudiantes de votre âge. » Je les regardais d’un air malicieux. Chacune adoptait un sourire des plus idiots qui m’agaçait, mais pas qu’un peu en plus ! Elles étaient niaises, semblaient stupides. Bref, des pimbêches comme on dit. Les filles prêtes à tout pour avoir un plan cul, enfin vous voyez. Moi je m’en fichais, c’était histoire de m’occuper jusqu’à la fermeture, je n’envisageais rien de plus. « on est jeunes mais on aime bien traîner tard. ça nous amuse. » Jusqu’à ce que vous finissiez violées et kidnappées en traînant dans les rues de Londres mais bon. Je souriais, comme pour lui faire croire que je lui accordais une quelconque importance mais c’était pas le cas.

Une ouverture, puis un claquement de porte. Quelqu’un venait d’entrer dans le bar. Instinctivement, je portais attention à l’entrée. Jolie blonde, visage d’ange, corps magnifiquement bien formé. Je la connaissais par cœur. Kaia. Elle n’était pas venue depuis longtemps, et maintenant elle débarquait. A cette heure-là ? Etrange. Voyant que mon attention était désormais sur Kaia, la blonde du groupe se levait puis s’installait sur mes jambes comme pour me rappeler à l’ordre et me rappeler qu’elles étaient là. Elle était sérieuse ? « tu fais quoi ? tu sais, pense que nos vies n’ont rien à voir, que tu as beaucoup à apprendre encore et que c’est pas en prétendant fêter tous les soirs que ça va me donner envie de coucher avec toi ou quoi que ce soit. et t’as même pas réussi à boire ton verre de vodka. » Je désignai le verre ; en effet, il n’avait pas bougé d’un poil. Elle n’avait rien bu. Ah, les filles alors. Elle qui prétendait être une fêtarde, mon cul. J’avais tenté de faire vite pour ensuite me focaliser sur Kaia mais elle s’était arrêtée à quelques pas après être rentrée. Peut-être qu’elle n’avait pas imaginé me trouver avec des filles, mais il fallait qu’elle sache que ce n’est pas moi qui avait voulu tout ça. « kaia ! » Je m’étais levé, après avoir réussi à me débarrasser du pot de colle qu’était la meuf. « attends. » C’était peine perdue, Kaia avait son caractère bien trempé. Et bien que nous ne couchions plus ensemble, on se défiait. Elle avec des mecs, moi avec des filles. C’était une façon de voir si la tentation et attirance entre nous étaient palpables. Apparemment, oui. « pour une fois, ne pars pas. j’en ai marre. » Je voulais que ça change. Nous deux. Que ça avance, mais dans le bon sens.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: i wanna reach out for you (kaian ♥)   Dim 6 Oct - 16:52


i wanna reach out for you. ▬ KIAN Les bras dans les airs, visage transporté dans une autre dimension, j’étais en train de danser, laissant mon corps à la merci du son qui émanait des enceintes et des platines du Dj. Avec quelques amis on avait décidé de profiter du week-end, ou de ce qu’il en restait Neala face à moi se déhanchait de la même manière que moi, Jules derrière moi, tenait son rôle de « petit-ami » à merveille. Cette musique, je ne la connaissais pas, elle était mi-française mi-anglaise, mais le son un peu électro laissait nos corps complètement pris par le rythme. L’effet de l’alcool n’arrangeait pas tout, mais tous ainsi à se déhanché pour les filles comme des biatch et pour les garçons comme des gros chiens, ont étaient bien, et on était à notre place. Et pour une fois je n’avais pas son visage dans mes pensées. Kaia, on vas boire un verre ?! Je souri, acceptant, bien évidement, on était juste en début de soirée, J’attrapais la main de Jules, comme le ferais toute petite amie digne de ce nom, et suivi mes amis au bar. Quelques heures plus tard et un certains nombre de shoots essuyer, j’avais la tête qui commençais à me tourné, Neala venait de rejoindre sa proie de la soirée, et je commençais à vraiment fatiguée. Je suis crevé Jules, j’vais rentrée ! Ce dernier accepta de me raccompagné jusqu'à la sortie du bar et me laissa rentré seule, j’avais refusé de le laisser me raccompagné chez moi. De toute façon j’étais à peine à quelques kilomètres de mon appartement. Un message à Neala pour la prévenir de mon départ, mes chaussures à talons à la main, et je prenais la direction de chez moi. Les rues étaient étrangement calme pour Londres, tout le monde devait être soit déjà couchés, soit un train de profiter des quelques heures qui les séparaient de la fermeture des clubs ou des bars londoniens. Prise d’une envie soudaine d’aller aux toilettes, je rentrais dans le premier bar que j’avais trouvé ouvert et qui me paraissait pas trop malfamé. Mais en entrant dans le bar, en reconnaissant les tabourets, le bar, et tout le reste de l’établissement, je fus prise d’une envie de faire immédiatement demi-tour. J’aurais pu atterrir dans tous les bars possibles de la ville, mais non il avait fallu que je finisse dans celui-ci. && comme de par hasard, mon regard croisa immédiatement le sien, entouré d’un harem de fille. Il me fallait rester calme. Je lâchai quelques mots au barman qui me connaissait, et après être sortit des toilettes je décidais de ne pas adressé un regard à cet homme qui hantait trop souvent mes pensées. Mais des gloussements me firent tourner la tête en direction de cette table, sa table. Une petite gamine, pas plus vielle que moi était posé sur ses genoux, les bras autour de son cou, il ne m’en fallait pas plus pour être verte de jalousie, et la seule envie que j’avais s’était de lui envoyer mon talon aiguille en plein visage, de la faire saigner. Mais je devais me contenir, après tout, je n’avais aucun droit sur Kian, je n’en avais jamais eu un seul pour dire vrai, et pourtant, dès que je le voyais entouré de ce genre de filles, je devenais comme Hulk. J’inspirais un bon coup avant d’enlever à nouveau mes chaussures, Nouvelles chaussures, très jolies à l’œil mais une torture pour les pieds ! Adressais-je au barman avec un grand sourire qu’il me rendit immédiatement. Je m’apprêtais à sortir lorsque je l’entendis, au son de sa voix s’adressant à moi, je me stoppai immédiatement, me tournant vers lui Kaia ! […] Attends. Une fois son regard bloqué sur le mien, je le défiais Tu as pas d’autres choses à faire ! Lâchais-je sèchement en référence au groupe de fille. Il savait très bien que cela me dérangeais de le voir avec d’autres filles que moi, comme je savais ce qu’il ressentait dans le sens inverse. Pourtant aucun de nous n’avouait réellement qu’il était jaloux. On n’avait pas le droit, il était mon professeur, et on avait transgressé la règle bien plus de fois qu’il ne l’aurait fallu ! Pour une fois, ne pars pas. J’en ai marre. J’aurais voulu ne pas partir, mais discuter en public ici, s’était trop dangereux. Je regardais aux alentours, au cas où une oreille mal intentionné se cachait. Kian… Non ! Lâchais-je désolé, mordillant ensuite ma lèvre inférieur Pas ici… Chuchotais-je avant de reprendre ma route vers la sortie, mais tout en restant face à lui. J’aurais tellement voulu lui parler, le toucher, retrouvé ce qu’on avait ressentit lors de notre première rencontre, mais je ne pouvais pas le faire, c’était interdit. J’avais tellement galérer pour rentré à l’université que je ne pouvais pas me permettre de tout perdre, pour lui, malgré ce que je ressentais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: i wanna reach out for you (kaian ♥)   Mar 8 Oct - 17:57


i wanna reach out for you

the front pages are your pictures, they make you look so small, how could someone not miss you at all ? i never would mistreat ya, oh i'm not a criminal, i speak a different language but i still hear your call. let me be the one to light a fire inside those eyes, you've been lonely, you don't even know me, but i can feel you crying.
kaia&kian

Je ne m’étais pas fait prier. Aussitôt l’avais-je vu commencé à quitter le bar, j’avais viré la jeunette de mes jambes pour courir après Kaia. Après tout, la jolie blonde était bien au-dessus de toutes. Sans que personne ne le sache, on entretenait une relation des plus étranges ; soit dit, les moments passés ensemble resteront à jamais les meilleurs de toute ma vie. Inoubliable ! Elle s’était arrêtée puis retournée. Notre certaine proximité me laissait désormais la chance de pouvoir contempler ses magnifiques yeux bleus dont je prenais toujours plaisir à admirer. Autant dire qu’ils étaient captivants et des plus envoûtants. Mon regard descendait jusqu’à ses lèvres, qui ne tardaient pas à se mettre en mouvement pour pouvoir parler ; de quoi me donner envie de l’embrasser. « tu as pas d’autres choses à faire ! » Rien de tel pour me faire lever les yeux au ciel et soupirer comme jamais. C’était tellement facile comme pic. « c’est bon. est-ce que j’avais mes mains sur son cul ou est-ce qu’on était en train de se rouler des pelles comme jamais ? non, alors tu me connais un minimum pour savoir ce qu’il se passait. elle t’a vu, elle a capté qu’on se connaissait peut-être, elle s’est sentie menacée et elle a voulu te montrer qu’elle pouvait marquer son territoire. puis pourquoi je me justifie ? » Je secouai la tête comme pour me faire comprendre que j’étais idiot. Je n’avais aucun compte à lui rendre après tout ; tout avait été clair. Seulement, c’était comme humain et naturel. J’avais l’impression d’avoir vécu tellement de bons moments en compagnie de Kaia que je pensais parfois en être un peu dépendant. Mais qu’un peu … Elle avait raison, ici n’était pas l’endroit adéquate. C’était un nid à étudiant, et la plupart étaient dans celle où Kaia étudiait et où moi, je travaillais. Elle s’avançait vers la sortie, mais si elle croyait m’échapper c’était loupé. « viens, on va dans le coin. » En disant ça, Kaia allait comprendre que je parlais de la petite ruelle perpendiculaire au bar. C’était sombre sans trop l’être, mais le mieux, c’est que c’était isolé. Et cela signifiait, à l’abri des regards. Machinalement, je l’entraînais avec moi, lui prenant alors doucement la main. On s’y rendait souvent après chaque soirée passée tous les deux. C’était notre lieu de rendez-vous après notre occupation commune. Le quartier était des plus calmes, seul le bruit des hauts talons de Kaia résonnaient dans la rue. « si ça peut te rassurer, j’vais pas te violer ou quelque chose du genre. je veux juste qu’on parle. » J’en avais marre de vivre dans l’ambiguïté. L’ignorer, ne pas lui parler … Tout ça me tuait intérieurement, et de plus en plus chaque jour. Je m’asseyais sur la petite murette et d’un simple geste, je sortais une clope de la poche arrière de mon jean noir. Je la coinçais entre mes lèvres de façon à l’allumer. De quoi me détendre. « j’veux que ce soit clair entre nous. pour être franc et sincère, ça me fait mal qu’on s’évite comme ça. à l’université, c’est normal, on a tous les deux un statut à tenir mais je veux dire, en dehors, c’est étrange de ne plus te voir le soir ici. c’est même vide sans toi. » Je la regardais, ou du peu que je l’apercevais. Je voulais qu’elle comprenne que ce n’était pas des petites paroles en l’air. Ce n’était pas mon genre, en plus. « mais… je pense que ça sert à rien que je te dise tout ça puisque toi t’as apparemment tourné la page. » Elle savait à qui je faisais référence ; son copain actuel, Jules de son prénom. Je l’avais d’ailleurs en cours, et ne pas m’énerver était une dure épreuve. Plus d’une fois j’avais réussi à me contenir, à me contrôler aussi. Chose pas des plus faciles ! J’étais un adulte, je passais au dessus de tout ça. C’est ce que j’essayais de me convaincre mais j’étais jaloux de tout mec qui approchait la jolie blonde. A mes yeux, elle était uniquement à moi, et la partager, en aucun cas ce n’était possible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: i wanna reach out for you (kaian ♥)   Sam 12 Oct - 16:17


i wanna reach out for you. ▬ KIAN J’avais tout fais pour ne pas croiser Kian, me tenir le plus loin de lui avoir le moins de contact avec lui afin de ne pas avoir à croiser son regard et apparemment ce soir, le destin en avait décidé autrement. Après être entré de soirée, je me retrouvais dans le bar que j’évitais le plus en ce moment, et face à l’homme que j’évitais plus que tout. Lorsqu’il m’avait rattrapé avant de quitté le bar j’avais été sèche en même temps ma jalousie en avait pris un coup en le découvrant bras dessus bras dessous avec une fille. J’avais conscience d’être complétement débile à être jalouse, je ne lui devais rien et lui non plus. Nous ne pouvions pas être ensemble c’était simple comme réponse, mais pourtant je n’arrivais pas à me l’enlever de la tête. « C’est bon. Est-ce que j’avais mes mains sur son cul ou est-ce qu’on était en train de se rouler des pelles comme jamais ? Non, alors tu me connais un minimum pour savoir ce qu’il se passait. Elle t’a vu, elle a capté qu’on se connaissait peut-être, elle s’est sentie menacée et elle a voulu te montrer qu’elle pouvait marquer son territoire. Puis pourquoi je me justifie ? » J’avais l’impression d’être une gamine se faisant réprimander par son père, bien que je n’avais pas eu beaucoup l’occasion de me faire engueuler lorsque j’étais plus petite. J’avais passer mon temps à regarder de droite à gauche afin d’éviter d’être surprise par des personne de l’université && qui aurait pu se poser des questions sur les raisons de cette discussion, Kian l’avais remarqué, et je m’apprêtais à partir à nouveau pour ne pas risquer la tentation. Certes nous étions en public mais si ont finissait par se retrouvé juste tout les deux, je ne répondrais plus de mes actes, vu la quantité d’alcool dans le sang, pas si voyante soit-elle je pourrais me laisser facilement aller à mes pulsions. « Viens, on va dans le coin » J’enfilai a nouveau mes chaussures, je ne sais pas pourquoi puisse que j’allais les enlever bientôt, je le savais, et je suivis Kian dans la petite ruelle perpendiculaire au bar. Ruelle sombre mais pas trop ou nous avions passé plusieurs moments intimes à une époque, qui me paraissait bien loin. « Si ça peut te rassurer, j’vais pas te violer ou quelque chose du genre. Je veux juste qu’on parle. » Je m’adossais au mur en pierre derrière moi et réussi à taire la phrase qui naissait dans mon esprit. Je n’étais pas sûre que se soit du viol, vu que connaissant son corps par cœur et connaissant aussi la réaction du mien lorsqu’il s’en approchait, j’étais sûre à plus de cent pourcent d’être consentante. Mais je ne voulais pas, enfin je ne pouvais pas me laisser aller à se jeu là ! «J’veux que ce soit clair entre nous. Pour être franc et sincère, ça me fait mal qu’on s’évite comme ça. À l’université, c’est normal, on a tous les deux un statut à tenir mais je veux dire, en dehors, c’est étrange de ne plus te voir le soir ici. C’est même vide sans toi. » Je tournais légèrement la tête, souriant avant de le regarder à nouveau un visage sobre de toutes émotions. «  Kian… » J’étais incapable de finir ma phrase ou du moins de la continuer, parce que je savais comment ça allait finir, j’allais finir par craquer. «  Je ne pourrais pas t’éviter qu’a certains endroits… » Je préférais l’éviter partout et ne pas avoir la peur au ventre qu’un jour on se fasse surprendre, et je savais que même s’il était le meilleur ami de mon frère, les gens trouverais ça louche la façon qu’on aurait de se parler et ainsi de suite. «  Le bar est l’endroit ou le plus d’étudiants se rejoigne… » J’avais ajouté cela comme si s’était une raison supplémentaire. Si je me retrouvais avec lui dans une même pièce j’aurais voulu qu’il me sourit me faisant comprendre se qu’il voulait, qu’il me touche, qu’il ai des gestes envers moi, comme j’aurais pu en avoir envers lui mais il nous était impossible de l’avoir sans que l’on se fasse griller direct. « Mais… je pense que ça sert à rien que je te dise tout ça puisque toi t’as apparemment tourné la page. » Cette phrase me fis l’effet d’une gifle. Pas parce que l’effet que j’avais escompté faire n’avais pas réussi, non parce que j’avais voulu que Kian me voie avec Jules, mais parce que je jouais avec Jules et j’avais l’impression d’être une garce fini de ce fait. Comment aurais-je pu lui dire sans passer pour une s*lope. Puisse que s’était le terme exact ! « Ca ne veux pas dire que j’ai tourné la page… » Lâchais-je simplement, en jouant nerveusement avec la pierre du mur qui se trouvais derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i wanna reach out for you (kaian ♥)   

Revenir en haut Aller en bas
 

i wanna reach out for you (kaian ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Question sur le Nouveau Halo Reach
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 04 :: Rps-