AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Mar 8 Oct - 15:29



DOLCE – III DON'T GIVE A DAMNN ABOUT MY... AAAHHH ! Putain de bordel de merde ! … MAAAAMAAAANNNN !!!

Et voilà, on était bien, on était sous la douche à chanter comme une geudin sur du Joan jett et là comme d'hab : La porte est bloqué... Encore un coup à la Ben !! Ou Danny, ou Justin ou Eleana, j'en sais rien, mais ça devient chiant ! … Et bim, dans le noir ! POURQUOI EST-CE QU'ON ALLUME DE L'EXTERIEUR MERDE !! Ils ont cru ça drôle hein ? Bah pas moi... J'ai peur de peu de choses mais me faire enfermer dans le noir, c'est comme m'enterrer vivant ! Je gueule, je tappe à la porte... Dix minutes s'écoulent, je crois que j'ai du versé bon nombre de larmes avant que ma mère vienne m'ouvrir.. S'en suit alors une crise phénoménale à laquelle ma mère ne trouvait rien de très drôle. Ce soir, ça allait chier et pour une fois c'était pas moi qui en serait la cause. Cela étant, il n'était pas question pour ma mère que je reste à la baraque à ne rien foutre -et merde..- alors, crise d'angoisse ou non, un saut chez le doc' et me revoilà devant les portes du bahut... J'ai raté le premier cours, quoique sur ça, j'en ai rien à foutre, c'était encore une fois sur Vinci et de lui, je crois que j'ai éplucher chacune de ses œuvres d'un coin à un autre...

Bref, encore une journée qui commençait normalement c'est à dire : dans le bordel ! Un coup, deux coups, trois coups et...

DOLCE – Bonjour...

Un œil furax et l'autre méfiant, je m'aventure alors dans les allées de la salle à la recherche de ma place tant dis que tout le monde avait les yeux rivés sur ma poire. Bien sur, vous me direz, ça n'a rien à voir avec les yeux rouges explosifs qui jonchaient ma tronche... Bref, après avoir esquivé un ou deux sacs j'ai réussi à rejoindre ma chère et tendre place. La matinée commençait, moi c'est un enfer qui commençait ! L'angoisse que quelqu'un ne vienne m'enfermer ENCORE je ne sais où... La pause déjeuner arrive enfin et bien que j'aurais aimé croisé la gueule de l'un des Ben j'ai sauté sur une occasion en or : Kamryn seule assise à déballer de quoi grignoter ! OWI KAMRYN ! Ni une ni deux j'ai foncé sur la brunette et je suis venu lui voler un calin ! En avais-je besoin ? En avais-je seulement envie ? Ou alors est-ce qu'on m'a fait croire que j'en avais envie ou besoin ?... Si ce questionnaire résonne comme un célèbre monologue de Roumanoff en tous les cas, moi, je me le suis permise !

DOLCE – Hellooo...




Dernière édition par Dolce M. Ben le Sam 12 Oct - 10:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Mer 9 Oct - 20:46

GOOD MORNING, GOOD MORNING ► Journée de merde. Mais quand je dis 'journée de merde', c'est vraiment de merde. Enfin, je ne sais pas comme celle-ci va se terminer, mais la matinée a déjà été infecte, alors je me passerais bien du reste. Je suis sûre que personne n'a jamais vécu ce que j'ai du subir, et je ne sais même pas comment ça se fait que j'y ai survécu. Bref. Que je vous raconte mes exploits, si on peut appeler ça comme ça... Pour bien commencer évidemment, je vous laisse imaginer que mon réveil n'a pas sonné. Ça n'aurait pas été drôle autrement, vous pensez bien. Donc j'ai émergé seulement un quart d'heure avant l'heure à laquelle je dois quitter mon chez moi quand même. Ce qui me laisse très peu de temps pour être fin prête. Sauf que j'ai faim là, mon ventre cri famine. Vous entendez le bruit de grincement ou de je-ne-sais-trop-quoi ? Ouais et bah c'est mon ventre, voilà. Je descends manger avant même de me doucher, je n'ai pas la foi. Mais les soucis me poursuivent jusqu'à la cuisine. Déjà, l'ampoule qui grille, pour me mettre de bonne humeur. Comme si j'avais le temps de m'amuser à en chercher une autre. Pas d'autre choix, il faut que j'ouvre les volets, et je m'exécute. Après, j'avais oublié d'aller faire quelques courses la veille, puisque j'avais zappé que ma boîte de céréales était vide. A part boire un jus d'orange, je ne pouvais donc pas faire grand chose. Ou je peux tenter le bout de pain qui traîne, et qui finit dans le café pour m'éclabousser. J'adore quand y'a de l'action comme ça le matin, c'est que je m'ennuierais presque dans le cas contraire. Bon y'en a partout sur la table maintenant, ça m'énerve, j'ai la flemme intégrale, alors je démissionne. Et je cours à la douche, pour éviter de sentir le café à six cents mètres à la ronde quoi. Vous pouvez prévoir la suite j'imagine ? Malheureusement, c'est ce qui arrive, pas d'eau chaude. Si j'avais pu me jeter d'un pont, je crois que je l'aurais fait à la minute. Mais il n'y avait rien à proximité, pour mon plus grand malheur. Je ne perds pas davantage de temps, et sors de là-dessous. C'est que je suis d'encore meilleure humeur maintenant que j'ai été bien réveillée à l'eau glacée. C'est mes camarades de classe qui vont être heureux. Et puisque cet appart' me porte la poisse, je me casse. Me voilà donc parti direction l'université. [...] Après avoir supporté les heures de cours ennuyeuses et tellement longues de la matinée, je vais enfin pouvoir manger et me rattraper du matin même, qui n'avait pas été glorieux du tout à ce niveau-là. Je pensais encore à tout ça, alors que je déballais mon repas, et je sentis quelqu'un me serrer fort. « AAAAAAAAHHHH QU'EST-CE QUI SE PASSE ? » hurlais-je immédiatement, attirant par la même occasion tous les regards sur nous. Je me retournais alors pour découvrir ma blondie de Dolce. « Oh helloooooooo darling ! Comment ça va today ? » m'enquis-je, alors qu'elle s'asseyait à mes côtés. « Tu peux pas savoir comme je suis contente de te voir, j'ai passé une matinée pourrie ! MAIS POURRIE JE TE JURE ! » me plaignis-je. C'est que ça fait du bien d'extérioriser. Je n'avais vu personne depuis ce matin, donc je n'avais pu me venger sur personne. Je profitais de la présence de Dolce pour me soulager de mes problèmes, parce que je venais de trouver une oreille attentive.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Jeu 19 Déc - 8:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Sam 12 Oct - 9:59




Un cri et tout le monde zieute vers nous ! On dit que je suis complètement timbré mais, y a pas que moi j'ai envie de dire ! Enfin, je vais pas m'en plaindre, plus on est de fous, plus on rit ! D'ailleurs, clairement, avec Kamryn je crois qu'on passe plus de temps à rire qu'à se plaindre ! Ou alors les deux... Enfin bref ! Je répondais même pas à sa question, manquant d'humour à l'instant présent j'allais pas lui faire le « je suis ton père » tant célèbre ! Puis non, en fait, je trouvais rien à répondre alors je pose mon cul et je verrais après si Dieu le veut... Et bah non il veut pas, wouala ! Comment ça va today ?... Bien, génial ! Je me suis faite un concert en plein New York central park et d'un seul coup, les projecteurs se sont tous éteint, POUF ! D'un seul coup ! Et je me suis retrouvé au beau milieu de la salle de bain enfermé, dans le noir et même pas habillé, tu te rends compte ?! Merde, je parle encore toute seule...

DOLCE – Sur une échelle de 1 à 10, je dirais que – 600 ça suffirait même pas pour te traduire le « ça va pas » ! … Et toi alors ? T'as réussi à atteindre les 10 ?

Autant se lancer dans un débat incompréhensible aux yeux des autres, de toutes façons, on se fait jamais très bien comprendre ! Même entre purs londonniens, le courant passe très mal au-delà des nibards pour les filles et encore moins haut pour les mecs ! Sisi, je vous jure ! Faudrait penser à remettre le courant HORS des quequettes et des nénés hein ?... ENFIN BREF ! Je vais pas commencer à me lancer dans la science humaine, c'est dégoûtant et j'ai pas envie de jeter mon repas à la poubelle ! Surtout qu'aujourd'hui c'était poulet, tomates, concombre et jus de pomme ! OOLAAA !! … Oui oui, dans ma tête ils font tous une immense Ola pour fêter l'événement qui arrive peut-être, je dis bien peut-être, tous les 36 du mois !  Bref, pour en revenir à Kam', et bah.. On dirait qu'elle a passé une excellente journée, tout comme moi et Central Park t'as vu... ?

DOLCE – Aussi pourrie que toi ! Il manquerait plus que je découvre que l'un de mes deux imbéciles de frère ait changé mon repas et je pique une crise de nerfs, même pas les tryso' y feront aussi pire que moi ! JE TE JURE !

Je déballe en deux coups, trois mouvement mes emballages et... OH, BONHEUR ! POULET, TOMATES ET CONCOMBRE ! HALLELU... Et mon jus de pomme ?... MERDEUH ! JOURNEE A LA CON ! … Bon n'allons pas nous plaindre vu l'immense merde qui nous court après depuis ce matin ! Pour le jus de pomme, je me chargerais d'aller quémander en cuisine en prétextant être la fille d'un prof ou du dirlo'... Ca, je sais faire ! … Faut juste pas que je tombe sur un des habitués... Mouais, pas toujours évident d'être connue pour être la casse-couille de l'université, celle qui gueule comme pas possible itout itout... Puis t'façons, mes parents ont croisés la moitié voir plus des personnes présentes dans cette école alors ils ont forcément croisé une -voir plusieurs...- photos de moi s'ils ont eu l'immense CHANCE d'être soigné par l'un des deux... Malheur malheur ! Bectant avec plaisir dans mes trucs à bouffer, je me lançais avec Kam' dans une conversation ON NE PEUT PLUS SERIEUSE... Oupas.

DOLCE – Racontes tout à Dolce ! Y s'est passé quoi ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Sam 19 Oct - 15:23

GOOD MORNING, GOOD MORNING ► Il faut croire que je n'avais encore pas été discrète. Mais pour ma défense, il était rare que je le sois en fait. En même temps, Dolce m'avait surprise, donc j'avais crié un petit coup pour afficher ma stupeur. C'est vrai quoi, quand on a peur, on hurle. Et bah c'est ce que j'ai fait. Peu importe que je me trouve à la cafétéria ou pas. Cependant, la blondinette ne répondit même pas à ma question quand je le voulus savoir à qui j'avais affaire. Il a quand même fallut que je me retourne pour voir de qui il s'agissait. Enfin bref, la première chose que je voulais savoir, c'était comment allait mon amie. C'est toujours cette même question qui revient au début d'une conversation. C'est un peu une marque de politesse que de s'intéresser au bien-être de son interlocuteur. Et voilà qu'elle me parlait  d'échelle et tout le tralala pour me donner sa réponse. Pas que j'appréciais pas l'originalité, mais j'étais franchement nulle en maths. Alors mieux valait me parler en français. « Si tu pouvais éviter de me parler comme mon prof' de maths, ce serait très apprécié. Parce que je suis une quiche finie dans le domaine. Mais je crois que j'ai quand même saisi le niveau de ton désespoir. Tu vois, moi j'aurais dit moins dix sur ton échelle là, mais tu bats mes records ! » m'exclamais-je. En fait, je n'arrivais pas à imaginer qu'elle ait pu avoir un début de journée encore pire que le mien. Apparemment, tout était possible. « D'ailleurs, puisque tu es dans un état de mal être apparent, tu vas en profiter pour me raconter tes problèmes » dis-je, en prenant une bouchée de ma salade. Parce que c'est bien de causer, mais il fallait aussi se rappeler qu'on avait pas tout l'après-midi pour manger. C'est qu'on avait quand même cours après. Dolce s'inquiétait aussi de savoir si ses frères n'avaient pas changé son repas. C'est vrai que ceux-là étaient pire que des chieurs, je me demandais souvent comment elle faisait pour les supporter. Mais la réponse me venait tout aussi rapidement : elle était pareille. C'est une famille de fous furieux là-dedans, mais j'aime la folie donc ça ne me pose pas trop de soucis. Bien évidemment, j'avais fait savoir à la blonde qui me faisait de la compagnie en ce moment même que j'avais passé une matinée pourrie moi aussi. Maintenant, elle voulait les détails. « Alors j'espère que tu n'es pas pressée parce que y'en a pour un moment » commençais-je en soupirant déjà d'avance. « Déjà, mon réveil n'a pas sonné donc je me suis levée que un quart d'heure avant de partir. Je t'explique pas comme c'est raide d'émerger et de se préparer en si peu de temps. Je vais immédiatement à la cuisine pour déjeuner parce que j'avais trop faim au point d'entendre gueuler mon ventre t'sais, et arrivée dans la pièce que je voulais l'ampoule a grillé, ce qui engendre que je ne voyais plus rien et j'avais la flemme d'ouvrir les volets, surtout que j'avais pas le temps. Au moment où je m'apprête à prendre ma boîte de céréales pour manger, je me rends compte que j'en ai plus. Puisque avec ma tête de linotte, j'avais zappé d'aller faire les courses hier. Tout pour me mettre d'excellente humeur j'te jure. Au final, je n'ai bu que mon jus d'orange donc je te raconte pas comment j'ai faim là ! Parce que oui, j'ai tenté la tranche de pain dans la café, mais tout a fini sur la table et patati et patata et j'ai même pas nettoyé parce que ça m'a saoulé et parce que j'avais plus le temps. E quand je me décide à me rendre sous la douche, j'ai eu de l'eau glaciale, tu te rends compte ? Voilà pourquoi rien ne va depuis ce matin, et aussi pourquoi je vais finir la journée avec une humeur de chien, même si c'est déjà le cas » papotais-je, papotais-je, et papotais-je encore. Enfin, je me rends compte que Dolce ne peut pas en placer une et qu'elle me regarde fixement. « Je parle trop non ? Ouais je parle vraiment trop, faut que j'arrête » ajoutais-je presque aussitôt. Je positionnais mes bras de manière à faire du yoga. Il fallait tout essayer dans l'état dans lequel j'étais, ça pouvait marcher. Je venais quand même de faire un monologue sans queue ni tête. Pauvre Dolce qui avait dû tout écouter.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Jeu 19 Déc - 8:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Dim 20 Oct - 19:54



C'est pas des maths !... J'aurais bien voulu lui dire et..

DOLCE – MAIS C'EST PAS DES MATHS !! C'EST... Désolée....


Ouais y avait de quoi être désolée ! Voilà que je m'arrache sur Kamryn d'un coup, PAF, comme ça ! Des fois, je dis bien des fois, j'ai tendance à oublier que j'ai deux gros problèmes ici : premièrement je suis trop speed alors j'memporte trop vite avec tout le monde et c'est surtout les ami-es qui empatissent... Deuxièmement, mon intelligence. Ah oui, pour certains ça aiderait beaucoup, c'est sans hésiter mais quand tu n'es pas de taille moyenne, que tes cheveux sont blonds et qu'en prime t'es même pas majeure... Ca te sert à rien sauf à passer pour un extra-terestre tu vois ! Ce qui d'ailleurs pouvait se lire dans les yeux de la belle Kam's : « Dolce parle attention ! Langue inconnue... »... J'en fais des tonnes pour vous ? Pour moi j'en fais pas encore assez ! Et sur ce coup-là, je suis sure que majoritairement tout le monde sera de cet avis ! Sisi, même Nathanael... Enfin, pour en revenir à la planète Terre, Kam's réclamait des détails quant à ma putain de mauvaise journée ! Là, elle pouvait sortir le coussin, j'allais surement parler de tout et de n'importe quoi.. Surtout de n'importe quoi ! Mais sur une échelle de 1 à 10, le n'importe quoi se comprend entre 4 et 8 dans l'allée du tout alors...

DOLCE – Sweetie, t'es gentille mais non... Ca va trop me bafouer pour te le raconter ! … Voyant son regard paumé, je repris avec un mot plus simple... Humiliant quoi ! …

Un soupir et un monologue de Kam's plus tard, mes yeux se retenaient pour ne pas sombrer dans la dépression ! Non pas qu'elle soit ennuyeuse ou déprimante mais, quand même ! Elle parle plus que moi -et oui j'ose le dire parce que pour une fois... POUR UNE FOIS c 'est la stricte vérité t'as vu ?!

DOLCE – Bah tu parles presque autant que moi disons... C'est assez flippant en fait. Dans l'hypothèse que tu puisses parler plus que moi à bride abattue, je te fais la traduction de suite ça veut dire rapidement, je crains que je ne sois obligé de permuter ma célébrité pour être prolixe vers quelque chose de disons plus austère.... Je ne me suis pas vraiment encore pencher sur la question en soit mais, on va dégoter quelque chose quoi... Pourquoi tu me regardes bizarrement ? Je parle normalement non ?!

Etait-ce une question ? Affirmatif. Y avait-il une réponse autre que « oui » ? Négatif. J'y peux rien, mon livre de chevet se reflète dans mes paroles ! Lire l'encyclopédie est très intéressant, surtout quand on sait qu'il y a pas loin d'une trentaine de bouquins pour la traiter.

DOLCE – Bon en fait j'ai plus faim... J'ai des choses plus intéressantes à faire que bouffer pour une fois... sourcils en perdition, voilà que je me remet avec ça ! A faire ce sourire narquois et ravie à la fois... Portable à la main et Hopla boum, c'est parti ! … Oh et moi je l'enmerde London Secrets ! Il fallait que je le dise...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Lun 11 Nov - 10:04

GOOD MORNING, GOOD MORNING ► Voilà qu'alors que je demandais à Dolce de me faire part de son niveau de désespoir, parce qu'elle avait quand même l'air de l'être au moins autant que moi c'est dire, elle me faisait faire du calcul. Additionner un truc avec un autre ou je ne sais plus trop quoi. Sauf qu'il faut savoir quelque chose d'important me concernant, c'est que je suis une quiche quand il s'agit de calculer mentalement. Mais alors quand en plus, ce genre de problème se pose le matin, je ne réponds plus de rien. Pourtant, Dolce m'assura en criant un coup que ce n'était pas des maths. « Oui bah faut quand même réfléchir et je n'en suis pas capable à cette heure-ci, surtout après la matinée que je viens de passer » affirmais-je. Ce qu'il y avait de bon là-dedans, c'est que j'avais au moins compris qu'elle était dans un désespoir vraiment profond en tout cas. Cela nous faisait un point commun pour la journée bien que je ne sache pas encore exactement ce qui la rendait comme ça. A ce que j'avais saisi dans ce qu'elle venait de me dire, elle ne semblait pas enjouée et n'avait même pas envie de me raconter. « Pourquoi tu te sens obligée d'employer le langage de la haute société là ? J'y comprends absolument rien moi, autant que tu le saches » lui dis-je immédiatement. Non mais c'est comme ça, faut pas me sortir des mots d'une autre époque, parce que je suis en mode les yeux en forme de points d'interrogation. Mais vraiment bien visible quoi, c'est pas qu'un peu. Je passe peut-être même pour une ignare, bref c'est la vie, ma pauvre et misérable vie. « Sauf que si tu me racontes, ça va te soulager ! Moi, ça va satisfaire mon immense curiosité en plus et je t'assure que tous tes soucis ont s'envoler comme ils sont arrivés parce que je suis le meilleur des remèdes » m'expliquais-je, en battant des cils. Il était clair que je savais me vendre, je savais surtout ce que je voulais en fait. Et pour que ma blondinette de copine se décide à tout me dire, il fallait que j'emploie les grands moyens. Pour ma part, je ne m'étais pas fait supplier pour tout lui raconter. De mon réveil, jusqu'à mon arrivée à cette table juste en face d'elle. Ce n'est pas de ma faute, faut que je parle, que je communique, même si je fais chier les gens. Ce que javais d'ailleurs dû faire avec elle, puisque mon explication s'était transformée en un monologue à rallonge et qui semblait ne même plus avoir de fin. Je vis immédiatement la tête de Dolce, et je compris très vite que je parlais trop. Celle-ci me répondit en employant encore des mots bizarres dont je ne connaissais même pas l'existence. « ARRÊTE DE FAIRE ÇA, J'AI L'IMPRESSION QUE JE VAIS DEVOIR BOUFFER UN DICO EN RENTRANT CHEZ MOI » m'exclamais-je. Non mais c'est vrai, je n'allais plus pouvoir bavarder avec elle si elle continuait d'utiliser ce langage codé que je ne captais absolument pas. « Pardon ? C'est toi qui est flippante ! Tu parles comme... comme... OH ET PUIS MERDE, JE CONNAIS PERSONNE QUI PARLE COMME ÇA ! A part peut-être Louis XIV, quoique je ne lui ai jamais adressé la parole » ajoutais-je presque aussitôt. Par la suite, la demoiselle me dit qu'elle n'avait plus faim. « Mange je te dis, tu vas perdre dix kilos » exigeais-je, en mangeant encore une bouchée de mon repas. Je la vis sortir son portable et se fixer dessus. Je me levais donc, histoire de voir ce qui l'intéressait autant. « Fais voir, fais voir ! Tu regardes quoi ? » lui demandais-je, telle une gamine en quête d'un scoop.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Jeu 19 Déc - 8:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Ven 15 Nov - 14:43



KAMRYN - Oui bah faut quand même réfléchir et je n'en suis pas capable à cette heure-ci, surtout après la matinée que je viens de passer.

Comme si elle était capable de réfléchir de toutes façons ! Non je déconne, je l’aime Kamryn même si des fois, elle pète des câbles plus gros que les miens ce qui est assez difficile il faut se le dire ! C’est pas que c’est un cas desespéré mais elle me désespère quand même…Des fois. Comme là quoii !Toujours est-il que c’est sourire aux lèvres que je m’amusais de la situation. Non pas pour me foutre de sa gueule mais voilà, elle m’éclate cette fille ! Des fois.

DOLCE – Ouais bah tu devrais t’y mettre d’abord ! NAMEHO !

Ah Kamryn, quel phénomène Raven quand elle s’y met ! Gaffeyse à souhaits, stupide à ses heures perdues ! Après je la comprend, avec le boulot monstre qu’on nous fournit, y a de quoi devenir dingue. Je dis pas ça parce que j’ai l’air d’une tarée surtout ! Non non non. J’oserais pas…

KAMRYN - Pourquoi tu te sens obligée d'employer le langage de la haute société là ? J'y comprends absolument rien moi, autant que tu le saches.

C’est qu’il faudrait presque lui parler comme un bébé maintenant. Grande nouveautés ! Mais je l’aime quand même alors areuh areuh !

DOLCE – Je sors de mon cours d’histoire des arts alors nous parlos comme les aristocrates, on utilise un vocabulaire pré-défini et on écoute sagement le mosieur qui parle dans la boîte télévisé… Alors autant que tu le saches, je vais encore employer un vocabulaire de haute catégorie !

En plus c’est vrai, on a jamais réussi à nous passer un documentaire sur les beaux arts qui se voulait dans un langage courant, franchement ! Ils peuvent pas faire comme tout le monde là entre Picasso et les autres rigolos ?! Y a des fois où je regrette presque d’être parti dans ces études, du grand n’importe quoi !

KAM - Sauf que si tu me racontes, ça va te soulager ! Moi, ça va satisfaire mon immense curiosité en plus et je t'assure que tous tes soucis ont s'envoler comme ils sont arrivés parce que je suis le meilleur des remèdes

Elle est mignonne hein ? Pauvre de Kamryn, elle en avait pas fini avec mes malheurs… Enfin c’est elle qui l’a voulu aussi !

DOLCE – Tu rigoles pas alors… Bon…. Quelqu’un de ma superbe famille m’a enfermé dans la salle de bain… Dans le noir ! Alors j’ai fait une crise d’angoisse, ma mère a pété les plombs, elle m’a conduit chez le médecin où j’ai pas eu l’air con à dire que j’ai peuur du noiir et que j’ai peeeur d’être enfermé ! Du coup j’me tappe les yeux d’un toxicoman ! VOILA !

Moi timbré ? Noooonn… Tu crois ?

KAM - ARRÊTE DE FAIRE ÇA, J'AI L'IMPRESSION QUE JE VAIS DEVOIR BOUFFER UN DICO EN RENTRANT CHEZ MOI

La pauvre… Mais je m’en fous , j’étais morte de rire sur le coup ! Pour noël, pensez-y : Kamryn veut un dictionnaire… Elle aura une jolie encyclopédie si on s’y met tous, pensez-y.

KAM - Pardon ? C'est toi qui est flippante ! Tu parles comme... comme... OH ET PUIS MERDE, JE CONNAIS PERSONNE QUI PARLE COMME ÇA ! A part peut-être Louis XIV, quoique je ne lui ai jamais adressé la parole.

DOLCE – Louis XIV ?.. Ah ouais quand même… Non bon, c’est bon j’arrête ! MAIS ARRETES DE GUEULER BORDEL DE CUL LA !

KAM - Mange je te dis, tu vas perdre dix kilos.

C’est pas comme si j’en avais tellement rien à foutre de perdre dix kilos ou non sérieux… Encore que… Ouais non on va éviter…

DOLCE – J’ai PAS FAIM ! ZUT !

KAM - Fais voir, fais voir ! Tu regardes quoi ?

J’ai cru j’allais faire un arrêt cardiaque ! Ce que je faisais ou non ne regarde personne, du coup, j’ai sursauté d’un bon et je préfèrais mettre hors de vue mon téléphone envers Kam.

DOLCE – NAMEHO ! NON ! KAAAM !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   Lun 10 Fév - 17:40

SCÈNE CLOSE.

Spoiler:
 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>   

Revenir en haut Aller en bas
 

Good morning, good morrrniinng.. To .. <Dolce && Kamryn>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 04 :: Rps-