AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 21 Oct - 15:14


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



Vivement les vacances. C’était ce que Thyméo se disait à chaque fois qu’il ouvrait les yeux le matin. Pourtant c’était lui qui avait décidé de poursuivre ses études. Il se demandait seulement ce qu’il lui était passé par la tête à ce moment-là. Mais malgré tout, il ne regrettait pas son choix pour plusieurs raisons. Tout d’abord, s’il n’avait pas poursuivi ses études Dieu seul sait où est-ce qu’il serait et qu’est-ce qu’il ferait. Il travaillerait surement dans un fast-food ou au Starbuck Coffee mais à temps plein cette fois-ci. ; Il y avait aussi le fait qu’il étudie dans un milieu qui l’intéresse vraiment. Depuis le début de son adolescence il avait su qu’il voulait travailler dans le monde du cinéma. Pas devant la caméra non, plutôt derrière. N’étant pas du genre à se pavaner, c’était très peu pour lui. ; Et enfin, une très bonne motivation pour lui : les filles. Il est forcé d’avouer qu’elles ne sont vraiment pas répugnantes à regarder, c’est tout le contraire en fait. Elles étaient tout sauf repoussantes. Puis il avait l’embarras du choix donc il n’allait tout de même pas se plaindre.

Après avoir pris le temps d’émerger comme il se devait, Thyméo finit par se lever tout en râlant. Comme à son habitude vous me direz. C’est le jour où il passerait la journée à ne pas broncher qu’il faudrait s’inquiéter. Il se rendit dans la cuisine, prit son petit-déjeuner, finit par retourner dans sa chambre, prit une douche et se prépara. Jusque-là, rien de bien extraordinaire. Il faisait cela chaque matin et ça en devenait presque lassant. Puis, une fois prêt et après avoir jet é un dernier coup d’œil dans son miroir, il se rendit sur le campus. Parfois il se disait qu’il aurait mieux fait de prendre une chambre sur place comme cela il pourrait se lever plus tard et il aurait moins de trajet à faire. J’ai déjà dit qu’il était fainéant ?

C’est avec plaisir qu’une fois arrivé sur place, il apprit que son cours avait été annulé. Raison de plus pour râler. D’autant plus que personne ne l’avait prévenu. Thyméo devait avoir beaucoup d’amis, ça se voyait une fois de plus. Pourtant il était gentil avec tout le monde –sauf ceux qui le cherchaient par contre-, il faisait rire autant de fois qu’il le pouvait et dès qu’on avait besoin de lui, il aidait sans problème. Du moins quand il en avait envie donc ce n’était pas très souvent si on y regardait de plus près. Mais peu importe, ils auraient pu lui envoyer un message pour le prévenir non ?  Bien sûr que non, pourquoi se montrer sympathique lorsque l’on peut emmerder tout le monde ? Il avait l’impression de n’avoir que des personnes comme Dolce dans sa promo. Dolce qui était la reine des emmerdeuses, il faut le préciser. Dès qu’elle le pouvait, elle venait mettre son grain de sel un peu de partout histoire de bien énerver tout le monde. Dolce qui, accessoirement, se trouvait à quelques mètres de lui à côté de son casier en compagnie… D’un garçon. Déjà qu’il n’était pas de bonne humeur, si elle s’y mettait aussi ça n’allait définitivement pas le faire. Il ne fallut pas plus de temps à Thyméo pour se pointer entre elle et ce mec. « Conversation terminée, merci au revoir. » Et par chance, il ne resta pas. Il valait mieux pour lui en fait. Ce n’était définitivement pas le jour idéal pour lui chercher des noises. Une fois le mec en question partit, Thym se posta en face de la jeune femme, les sourcils froncés. « Je peux savoir qui c’est ? » Non. Il n’est pas jaloux, il n’apprécie pas le fait qu’on s’approche de Dolce, nuance. Lui seul avait le droit de la prendre dans ses bras, de la faire chier, de l’insulter, de l’envoyer bouler pour au final revenir vers elle. Et puis avec le temps on pardonne, on finit même par en rire... Après tout ce n’est qu’un jeu.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 21 Oct - 17:54


JUSTIN – Je suis obligé ?
MERE et DANNY en choeur- OUI !!
DOLCE tout sourire – Malheur malheur...
JUSTIN – RAMENES TON CUL TOI !

Il y a des matins très doux, d'autres simplement doux et puis, il y a des matins comme celui-là : brutal et tout simplement désagréable. Ce matin, Eleana n'était pas chez nous, elle avait d'ailleurs pas mal de chance sur ce sujet mais enfin bref ! Danny, n'avait pas cours, il avait un rdv on ne sait où pour on ne sait quoi, personne n'a voulu me le dire ni à Justin. Mon père était bien sur au travail et ma mère par la logique des choses, devait emmener Danny à son rdv. Résultat, Justin disputait un match avec ma mère et mon frère pour se décharger de ma personne, pour mon plus grand bonheur ! Quel joie dès le matin de voir son frère se battre pour ne pas nous avoir dans la voiture ! J'ai largement eu le temps de me préparer que Justin essayait pour la énième fois de se décharger de moi... En même temps il faut le comprendre...Comme c'est mon frère je m'autorise tout avec lui : gueuler dans la bagnole, l'agacer, lui chanter des chansons débiles... Bref tout ce qui peut être exaspérant, navrant, gonflant tout ça quoi !

Une fois partis, Justin me jettait quelques regards : les mains sur le portable, un sourire niais... Ouais je préparais encore un mauvais coup ! Ca me met de bonne humeur ! .. Pauvre Justin, j'avoue, il me fait en général rien, c'est toujours moi qui vient l'enmerder... Et j'en suis fière croyez-moi ! « Bon c'est bon, vas-y... », commençait-il. Le voilà craintif, prêt à voir ou entendre le moindre truc venant de ma part...  Il avait bien raison de s'inquiéter mais, j'adore faire traîner les choses ! Du coup, c'est limite s'il ne pleurait pas pour savoir ce que j'allais encore foutre... « C'est bon Justin, tais-toi et roules ! Merde ! … Je peux même plus m'entendre avec ma conscience pour envoyer des messages rahh ! »...

On descend de la voiture, Justin avait malheureusement pour lui, était pincer, mordu, frapper durant le trajet. Quant à moi.. C'était pas beaucoup mieux : j'avais les cheveux en zizanie, un trou dans le pull, bref, de vraies chiffonières quoi ! C'est lui qui a commencé d'abord !! .. Enfin je sais plus mais tant pis... Pour moi c'est la bonne version ! Loin d'être finie cette histoire, j'ai eu l'immense bonheur de pouvoir chopper le sac de Justin ! Malheur malheur, nous voilà en train de courir dans touute l'école ! Je crois que le gars de la sécurité va nous égorger un jour mais enfin, ce qui est fait est fait ! On arrive aux casiers et s'en suit alors une nouvelle guerre que j'avais pas demandé d'avoir ! « Justin, mes clés !! » … Et c'était reparti pour une nouvelle gueguerre.... Je vous passe les détails pour ne pas choquer les plus jeunes d'entre vous et pour gagner du temps avec les plus vieux d'entre vous... J'ai réussi à réccupérer mes clés, lui son sac. J'ouvre mon casier, placcardant un maximum mes affaires et Justin commence un questionnaire sans lendemain...

JUSTIN – Bon tu finnis à quelle heure ? Tu manges avec qui ce midi ? On se rejoint où ? Tu veux faire quoi en sortant de l'école ?...
DOLCE – A l'heure que je veux, avec qui je veux, où je veux, ce que je veux...
JUSTIN – Dolce...
DOLCE – Je sais paas là... Je te sms casses-toi !

Une fois débarasser du frère, recoiffage express ! J'suis pas une pimbêche de ce bahut mais là, y a difficilement pire en guise de négligé. Bref, passons les détails. Voilà qu'un camarade de classe déboule comme ça,POUF ! Sans prévenir bien sur.. Tout ça pour me dire qu'on a pas cours avant 13h, me demander si je vais bien et bla bla bla... Ca devenait mielleux, il était chiant, point à la ligne ! Heureusement, mon « sauveur » a débouler, non pas sur un cheval blanc mais, HALLELUJAH ! Thym a mis fin à une conversation qui commençait sérieusement à me gonfler.... Comprenez-moi : il pue de la gueule, je me rappelle même plus de son prénom et c'est un pot de colle.. Un intello quoi... S'en vient alors une connerie de ma part, forcé de constater que monsieur s'intéresse à mes fréquentations.

DOLCE – Saluut Thym ! Moi aussi je t'aime bien.. Quoi ? Ah oui oui, je vais bien, tout va bien, je suis heureuse dans ma vie. Sinon toi à part ça ? La forme ? La pêche ? La patate ?.. Ah oui, lui c'est Brad Pitt et moi Angelina Jolie.... Et qu'est-ce qui t'ammènes ? Tu veux un autographe ?

Bien sur, mieux s'amuser que de répondre franchement. C'est pas bien difficile de s'amuser avec Thym, quoique, j'avoue, y a des fois c'est lui qui me met les nerfs ! Mais c'est le prix à payer quand on joue aux imbéciles....




Dernière édition par Dolce M. Ben le Jeu 24 Oct - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 21 Oct - 20:59


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



Bon d’accord. En fin de compte il était peut-être jaloux. Mais ça ne signifiait rien du moins rien de bien significatif. Il se montrait jaloux avec tous ses amis ou les personnes dont il était proche alors ce n’était pas parce qu’il ne supportait pas que quelqu’un –plus particulièrement un garçon- s’approche de Dolce que ça voulait dire quelque chose, si ? Absolument pas. Il n’y avait rien de plus normal pour lui que la jalousie. Il faut dire qu’avec ce qu’il lui ait arrivé concernant ses deux relations les plus longues, il en était bien obligé. Mais encore une fois, ça ne veut rien dire. Du moins il essaie de s’en persuader comme il le peut. En attendant, les faits parlent d’eux-mêmes. A chaque fois qu’il la voit en compagnie d’un autre garçon que lui, il se sent obligé de la ramener, de montrer qu’il existe et qu’il garde toujours un œil sur elle. Même lorsqu’il n’a rien à leur envier. Comme aujourd’hui par exemple. On ne pouvait définitivement pas dire que le garçon en question était tout droit sorti du calendrier des dieux du stade. C’était tout sauf le cas. D’ailleurs Thyméo ne comprenait pas vraiment pourquoi est-ce qu’elle restait avec lui. De toute évidence, ils sont totalement différents. Il est laid, elle est pas mal dans son genre, il n’avait jamais caché le fait qu’elle est physiquement très appréciable à regarder, il préférait seulement le garder pour lui ; ce mec à l’air lourd à un point inimaginable alors que Dolce est juste emmerdante. Très emmerdante même, il a des moments où il rêve de l’enfermer dans une pièce et de ne plus jamais la faire sortir sauf qu’il se rend vite compte qu’il finirait pas s’ennuyer sans elle ; et pour finir, Thyméo ne l’aime pas ce mec alors qu’il l’apprécie elle. Ce qui fait toute la différence bien sûr. Il est vrai qu’ici, tout le monde se préoccupe de plaire à Thyméo. Tout le monde veut être son ami et avoir l’air cool en trainant avec lui. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre ! En réalité, il ne le portait pas dans son cœur seulement parce qu’il estimait que ce mec avec sa tête de premier de la classe se trouvait un peu trop proche de Dolce. Or, personne ne l’approche. C’est comme ça depuis la nuit des temps et ça ne risquait pas de changer du jour au lendemain. Seul Thym avait le droit de la taquiner, de lui dire des choses absolument détestable, l’envoyer voir ailleurs pour au final, lui interdire de voir d’autres mecs. Pourtant ils n’étaient pas en couple, pour rien au monde il se mettrait avec elle mais d’une certaine manière, elle lui appartenait, tout comme lui l’appartenait. Enfin ça marchait un peu moins dans ce sens-là puisqu’il écoutait très difficilement la jeune femme et que bien évidement, par principe, il ne faisait jamais ce qu’elle lui demandait de faire. « Saluut Thym ! Moi aussi je t'aime bien.. Quoi ? Ah oui oui, je vais bien, tout va bien, je suis heureuse dans ma vie. Sinon toi à part ça ? La forme ? La pêche ? La patate ?.. Ah oui, lui c'est Brad Pitt et moi Angelina Jolie.... Et qu'est-ce qui t'ammènes ? Tu veux un autographe ? » Là pour le coup, elle avait réussit à le sortir de ses pensées. Pourquoi est-ce qu’elle était toujours obligée de parler fort ? Et puis de dire n’importe quoi aussi ? Comme la mère de Thyméo disait toujours avant qu’elle ne divorce de son père, lorsque l’on a rien à dire, mieux vaut se taire. Et visiblement, Dolce ne connaissait pas ce dicton au plus grand désespoir de Thyméo. D’un autre côté, heureusement qu’elle est là sinon il passerait ses journées entières –ou presque- à s’ennuyer. Sans prêter attention au début de sa phrase qui ne voulait absolument rien dire et qui, de plus, ne l’intéressait pas le moins du monde, il rentra dans son jeu débile. Comme à chaque fois. « Brad Pitt et Angelina ? Rien que ça ? Tu m’excuseras mais je préfère la vraie Angelina. Elle est plus… Sexy on va dire puis elle est pas plate comme une planche à pain et elle est pas petite aussi. Sinon, signe moi un autographe que je puisse me torcher le cul avec la prochaine fois. » Thyméo, toujours aussi classe. Il n’y avait plus de quoi être choqué après tout ce temps. Gretchen par exemple, n’était plus choquée face aux débilités, aux grossièretés et autres qu’il sortait. En même il valait mieux pour elle étant donné qu’il passait une bonne partie de son temps avec. D’un autre côté, si elle n’aimait pas ça, elle ne resterait probablement pas avec lui. Idem pour Dolce. Elle laissait prétendre qu’elle ne l’aimait pas mais dans le fond, il avait toujours su que ce n’était pas le cas. Cependant elle avait trop de fierté pour l’admettre. « Bon sérieusement, qu’est-ce que tu fous avec lui ? T’as pas trouvé plus paumé comme mec à te taper ? Après je comprends, c’est pas avec cette tête et ce corps que t’arriveras à te taper Mister Univers, t’as pas envie d’être déçue c’est pour ça ? En plus je suis sûr qu’en faisant disparaitre ton côté Shreck tu pourrais être potable. Mais pour lui, y’a rien à faire. Alors évite de rester avec lui steuplait. » Une fois de plus, il se montrait jaloux. En fait, ça serait toujours ainsi jusqu’à ce qu’elle arrête de rester avec des mecs.  Sauf que ça n’arriverait jamais puisqu’elle prend un malin plaisir à le faire tourner en rond ou bien à l’emmerder. Et inversement. Tout ça n’était qu’un jeu auquel ils prenaient plaisir à jouer. Un passe-temps. Un jeu débile. Un jeu de crétin.  Peut-être bien, mais c’était leur jeu. La règle principale ? Ne rien changer, et pour rien au monde il le ferait. C’était bien trop amusant pour laisser tomber.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 21 Oct - 22:09



Dieu créa la Terre, Judas créa l'enmerde. Noah aime les enmerdes et je les créer, en quelques sortes. On est des milliers d'élèves dans ce bahut et comme par hasard, Dieu m'envoie ce mec à mon casier. Non pas que ça me dérange réellement mais, disons simplement qu'il aurait pu m'envoyer quelqu'un de plus... simple dirons-nous. Plus simple à vivre oui. Parce qu'à jouer comme deux nigauds à « frappes-moi sur la joue gauche et je te frappe la joue droite », on a fini par communier avec débiliter... Bref, pour ceux qui n'auraient rien de littéraire dans l'âme, je voulais juste dire qu'on agit comme deux gosses paumés... D'ailleurs, c'est ce qu'on est en quelques sortes. Peut-être plus pour moi que pour Thym mais ça, on va s'assurer de le garder comme notre petit secret à tous. Je claque avec violence ce qui me reste de sac -merci Justin d'avoir pêter les lanières au passage- et je me retourne vers mon très vénérable grand-père... Non je déconne ! Je me retourne vers Thym quoi ! Toujours avec mon sourire de vainqueur bien entendu ! Provocation ? Qui a dit provocation ?! Si on se provoque ? Mais, bon sang, vous étiez où les cinq dernières minutes ? On ne fait que ça, se provoquer. S'envoyer un ballon invisible en pleine poire jusqu'à mort subite. Sauf que mort subite je ne connais pas et que visiblement, lui non plus. Nous sommes donc les indestructibles et nous allons conclure par cette phrase faussé de sens mais tout simplement hilarante : Vive Disney ! … Qui a dit qu'hilarante voulait dire drôle ?.. Personne. Ne jamais écouter les phrases de Dolce, premier article du code verbal de mrs Ben. Ou pas en fait... Bref, avec tant de conneries à la ronde, avouons que nous avons tendance à nous trimballer n'importe où et par conséquent à se perdre hm ?

THYM -  Brad Pitt et Angelina ? Rien que ça ? Tu m’excuseras mais je préfère la vraie Angelina. Elle est plus… Sexy on va dire puis elle est pas plate comme une planche à pain et elle est pas petite aussi. Sinon, signe moi un autographe que je puisse me torcher le cul avec la prochaine fois.

Avait-il perdu la raison ou venait-il simplement de me provoquer ? Un peu des deux n'est-ce pas ? Je n'ai rien contre Angelina mais en toute honnêteté, il m'avait profondément vexé, quoique profondément est une exagération de ma part. Pour tout vous dire, je dirais que mon sourire effacé était de rigueur face à tant de haine, oui j'ose le dire : de la haine ! C'est presque de la haine quand il me parle ainsi ! Mais le pire c'est que ça ne me dérangeait pas le moins du monde, j'en redemanderais presque... Ca me permet de passer le temps et d'avoir de quoi répondre. Encore un fouttu jeu à la con qu'on se tappe ! Y en a qui se font des pêtes comme Callagher tu vois, et nous, on se fait des petits jeux de cons ! On est des grands malades et on le vit bien donc tout va bien dans le meilleur des mondes ! Tiens en parlant de monde, sais-tu pourquoi tout le monde fuit à l'instant même ? Parce que la sonnerie de l'école signalant le premier cours va sonner... 3...2...1..*DRINNNG*

DOLCE – Tu sais ce qu'elle te dit la planche à pain ?! Et d'abord, t'as pas besoin de mon autographe pour te torcher le cul, t'as qu'à utiliser tes cheveux, ils seront utiles pour une fois...

Hmm.. Thym sans cheveux ? Je demande à voir. Quoique non, je voudrais pas voir ça, ce serait bien trop horrible ! Ce serait comme perdre un ami à ce moment venu. Oui oui, z'avez bien entendu, j'ai dis que je perdrais un ami ! Thym est un ami ! Enfin non, il n'est pas un ami. Mais pour des raisons que j'ignore, je n'ai ni mots ni expression à poser sur la relation qu'on peut entretenir. Ca devient franchement n'importe quoi cette conversation, je m'engage à y remédier très vite ! Par contre, comptez pas sur moi pour m'excuser de ce bordel, c'est entièrement la faute de Thym ! Par sa présence et par je ne sais quelle manière, il arrive à me faire perdre les pédales et à m'égarer encore plus que quiconque à London.

THYM - Bon sérieusement, qu’est-ce que tu fous avec lui ? T’as pas trouvé plus paumé comme mec à te taper ? Après je comprends, c’est pas avec cette tête et ce corps que t’arriveras à te taper Mister Univers, t’as pas envie d’être déçue c’est pour ça ? En plus je suis sûr qu’en faisant disparaitre ton côté Shreck tu pourrais être potable. Mais pour lui, y’a rien à faire. Alors évite de rester avec lui steuplait.

Une fraction de secondes je l'aurais pris pour mon père avec son putain d'interrogatoire ! Mais enfin, ça me fait marrer ! Quoique non, ses phrases désobligeantes il aurait pu se les garder ! Mais bien sur, s'il n'en disait pas ne serait-ce qu'une, ce ne serait plus Thym, je le crains... Et merde, moi qui croyait en l'amélioration des gens...

DOLCE – Alors d'abord, il était venu me parler des cours, ensuite, j'ai pas l'intention de me le tapper mais de le tapper tout court... Mon corps comme ma tronche on t'enmerde, et enfin, si je voulais être déçue, je viendrais par chez toi. Pour mon côté Shrek, j'y songerais quand tu auras enlever ton air de Gremlins facial et pour terminer... J'éviterai de rester avec lui quand tu arrêteras de draguer la moitié du bahut, Don Juan.

Je rêve ou je viens vraiment de sortir ça ? Non mais c'est que ça va carrément plus là, Dolce, va falloir te reprendre ma vieille ! Puis déjà, qu'est-ce que t'attends pour fermer ton casier mongolle !! *claque son casier en regardant presque furieusement Thym* Ah bah j'ai eu ma réponse... C'est juste que comme il a pas l'air de bouger, va peut-être falloir lui offrir une photo hein ? On va pas rester là toute la journée ! Ou alors... Ouais c'est beaucoup mieux ça... Ce serait quand même trop la classe, si je restais face à lui, les bras croisés en mode : « je baisserais ni les bras ni les yeux en premier... ».. Mettons-nous à l'oeuvre ….

DOLCE s'éxecutant- T'as pas cours ?




Dernière édition par Dolce M. Ben le Jeu 24 Oct - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mar 22 Oct - 12:56


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



Planche à pain. C’était facile comme insulte mais ça avait toujours le même effet. Pourtant elle devrait être habituée. Thyméo ne disait pas forcément ça pour être méchant mais juste pour la provoquer, la chercher. D’autant plus qu’il ne le pensait pas vraiment. Avec le temps, il avait eu l’occasion de la reluquer plusieurs fois alors certes, elle n’avait pas la poitrine très développée mais ce n’était pas si plat que ça non plus. Et puis ça viendra avec le temps –ou pas-. Dolce était vexée à présent. La pauvre, Thym en avait presque la larme à l’œil. Elle s’attendait à quoi sérieusement ? Thyméo reste Thyméo dans n’importe quelles circonstances. Et surtout, il était plus vrai que nature avec elle. Il disait absolument tout ce qu’il lui passait par la tête sans même se rendre compte qu’il pouvait être blessant. Ah, les mecs ces connards comme on dit. Néanmoins, il ne s’inquiétait pas plus que ça pour elle. Comme d’habitude, elle allait se venger en frappant plus fort. Dolce reste Dolce autant que Thyméo reste Thyméo. Dans le fond ils se sont bien trouvés. C’était l’une des seules personnes à le supporter.

« Tu sais ce qu'elle te dit la planche à pain ?! Et d'abord, t'as pas besoin de mon autographe pour te torcher le cul, t'as qu'à utiliser tes cheveux, ils seront utiles pour une fois... »

A part ça, elle l’aime bien quand même. Elle ne l’avouera jamais mais elle s’ennuierait sans Thyméo et ses réflexions. Et inversement. Ce qu’elle venait de dire par contre était tout sauf drôle. Thyméo et ses cheveux c’est toute une histoire, encore pire qu’une fille alors autant le dire tout de suite, il ne trouvait pas ça amusant du tout. Premièrement, c’était physiquement impossible de se torcher avec ses cheveux et deuxièmement, quand bien même il les coupait, il ne les utiliserait pas pour ça. Mais bon, ce n’est pas grave. Il ne faut pas lui en demander trop la pauvre, elle raconte tout le temps n’importe quoi alors ce n’est pas maintenant que ça allait changer.

« Mais c’est pas grave tu sais, on peut pas tous être parfait ! »

Malgré ce qu’il pouvait penser de lui, il était loin de l’être. Il n’est absolument pas parfait donc il était mal placé pour parler mais il ne pouvait pas s’empêcher de la ramener à chaque fois. Et pour se mettre en avant, il fallait d’abord rabaisser Dolce ce qui ne lui posait pas de problème jusque-là. Il faut dire qu’elle lui tendait des perches en se comparant à Angelina Jolie. Thyméo ne comprenait même pas comment est-ce qu’elle pouvait avoir dit ça sans penser une seule seconde qu’il l’attaquerait là-dessus. Elle se ramollissait la petite. Elle baissait dans son estime, enfin peut-être pas à se point mais il s’attendait à mieux venant d’elle.

« Alors d'abord, il était venu me parler des cours, ensuite, j'ai pas l'intention de me le taper mais de le taper tout court... Mon corps comme ma tronche on t'enmerde, et enfin, si je voulais être déçue, je viendrais par chez toi. Pour mon côté Shrek, j'y songerais quand tu auras enlever ton air de Gremlins facial et pour terminer... J'éviterai de rester avec lui quand tu arrêteras de draguer la moitié du bahut, Don Juan »

Ah c’est rassurant. Non parce que si elle comptait vraiment se le taper lui, il y avait du souci à se faire. Puis pourquoi elle l’aurait choisi lui et pas Thyméo ? Parce que franchement, le choix était vite fait. Tout le monde l’aurait choisi lui plutôt que cet intello disgracieux. De plus, il était encore puceau. Thym en était sûr, comment est-ce qu’il pouvait déjà avoir eu une copine dans sa vie avec cette tête là ? C’était tout bonnement impossible. Donc non, elle n’allait pas se le taper c’était certain. Il était même probable qu’il ne sache pas comment ça marche, ce mec. Et pour ce qui était d’être déçue, avec lui elle ne risquait pas de l’être. Ca par contre c’était méchant. Puis qu’est-ce qu’elle en savait d’abord ? Elle avait jamais essayé, si ? Non alors il valait mieux pour elle qu’elle se taise. Oui, il était vexé et alors ? On ne s’en prend pas à ce qui fait de lui un homme. Même s’il a fait la même chose avec elle. Lui il a le droit, du moins il s’en donne le droit. Enfin.

« Tu sais ce qu’il te dit mon air de Gremlins ? Voilà. Surtout que je veux pas dire, mais ça plait aux autres filles ! Et c’est pas équitable comme deal. Je vois pas pourquoi je me priverai de toutes les filles du bahut juste pour toi alors que tu te prives que de ce mec. »

C’était tout sauf équitable sinon. Mais, il venait de remarquer qu’elle était jalouse elle aussi. Enfin ce n’était pas un secret mais pour une fois elle l’avait clairement exprimé. Bien entendu, s’il avait le malheur de souligner ce point, elle nierait tout en bloc. Il se savait et c’était suffisant pour le sastifaire.

« T'as pas cours ? »

Thyméo avait presque oublié pourquoi est-ce qu’il était là. La seule chose qu’il n’avait pas oublié en revanche c’était que les autres étudiants n’avaient pas pris la peine de le prévenir. Par contre, il allait éviter de le dire à Dolce sinon il était bon pour recevoir trente milles pics en pleine face.

« Bah non, j’y vais pas. Par contre toi tu devrais y aller, ça te ferait pas de mal. Je suis sûr que même avec ton cerveau de poule tu finiras par comprendre quelque chose. »

Menteur. Ce n'est pas bien de mentir. Par contre, il était mal placé pour la traité d'idiote. Surtout quand on sait qu'elle n'a que dix-sept ans et qu'elle est déjà à l'université.
@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mar 22 Oct - 14:12



On peut pas être tous parfait, dit-il. C'est qu'en plus il était de fier de sa vanne ! Du grand n'importe quoi ! C'est lui qui dit ça, nan mais l'autre hey ! Pour le coup, il a gagné un soupir de ma part, un jeté de yeux vers le ciel et un je m'en foutisme complet pour l'occasion. Non mais sérieusement, que veux-tu que je lui réponde ? J'allais pas encore rentrer dans son jeu et lui sortir, « ça c'est sur, y a qu'à voir ta tronche.. » quand même ! Si ? Bah Si.

DOLCE – Ca c'est sur, quand on voit ta tête on peut pas dire le contraire !

Facile et en même temps gamin. Comme d'habitude j'ai envie de dire ! Comme d'habitude, on joue. Comme d'habitude, il m'envoie des pics, des lances-flammes. Comme d'habitude, je ne m'attarde pas à le regarder franchement dans les yeux. Comme d'habitude, il m'agace. Comme d'habitude, je me laisse pas faire. Comme d'habitude, ça m'amuse. Comme d'habitude, comme d'habitude quoi ! Quoique si on se penche sur notre conversation d'un peu plus près, il y avait un véritable sens, une vraie mine aux trésors ! Sauf qu'à moins d'avoir le décodeur et de vous appelez Dolce ou Thyméo, vous ne pouvez pas comprendre ! Ni trouver les trésors ! C'est comme si on avait réinventé une langue en employant des mots de notre langue habituelle. On est forts hein ?

THYM- Tu sais ce qu’il te dit mon air de Gremlins ? Voilà. Surtout que je veux pas dire, mais ça plait aux autres filles ! Et c’est pas équitable comme deal. Je vois pas pourquoi je me priverai de toutes les filles du bahut juste pour toi alors que tu te prives que de ce mec.

Ô joie ! Ô bonheur que de s'appeler Dolce et de manger ça dans les dents... Que les autres filles le regardent, je m'en fiche... Quoique non pas tant que ça que je m'en fiche mais, on a des yeux, c'est fait pour voir. Puis je dis ça parce que y en a des quand mêmes pas mal fouttus genre, Daemon -oui oui, j'ai beau être agacé par son sarcasme et compagnie, je veux bien admettre que c'est un des mecs les plus canons de cette école, je l'avoue... Mais une fois, pas deux ! - alors moi aussi, ça m'arrive de poser mes yeux là où c'est écrit « interdit » avec de l'encre invisible ! Mais bref ! Pour en revenir à mister Thyméo, je sentais dans cette phrase une once de jalousie, une once d'énervement et une once de provocation. J'en conclue qu'on va continuer à jouer genre... Longtemps !

DOLCE – J'ai jamais dis que ton air de Gremlins était dérangeant, j'adore les Gremlins... Le film bien sur ! Et, depuis quand tu te prives de toutes les filles du bahut ? C'est nouveau ça! Ca sort de chez Mickey Mouse ou quoi ?! … Sinon, continues à me parler comme ça, j'adore quand tu t'énerves... C'est tellement poétique... Ou pas d'ailleurs..

Me fouterais-je de sa gueule ? Pardis, mais je me fous de la gueule de tout le monde moi ! Encore une fois : où étiez-vous les cinq dernières années ? Vous avez vécu dans une grotte ou quoi ?! C'était pas méchant ce que je venais de dire il me semble.. C'est juste de la provocation. On ne peut pas abandonner un jeu en cours quand on est très proche de la ligne d'arrivée. Je veux dire, c'est comme crier « Aux loups » quand ils vous ont déjà bouffé, ça n'a strictement aucun sens ! Je veux bien dire que les shamallows au goût de coca me grillent la cervelle, je devrais songer à consulter Docteur Maboule... Pour les incultes, il s'agit d'un jeu de société, Google vous en dira davantage si votre quotient intellectuel reste dans la pénombre à ce moment précis.

THYM - Bah non, j’y vais pas. Par contre toi tu devrais y aller, ça te ferait pas de mal. Je suis sûr que même avec ton cerveau de poule tu finiras par comprendre quelque chose.

Cerveau de poule ? Là s'il voulait se faire une grillade avec mes nerfs il pourrait ! Il avait réussi si son seul but était de me rendre chèvre ou de me sortir de mes gongs ! J'entends déjà mes neurones beuglaient en troupeau dans mon ciboulot, merci qui ? Merci Thym ! Plus sérieusement, ce n'était pas une perche qu'il m'avait lancé mais tout un navire !

DOLCE – Un cerveau de poule ? Mais putain, qu'est-ce qui va pas chez toi ?! Y a quand même mieux comme insulte merde ! Et putain de bordel de merde ! C'est toi qui devrait finir par comprendre que tu DOIS aller en cours ! Tu vas rater tes études en plus de rater ta maturité ! …

C'est moi qui parlait de poésie un peu plus tôt ? Bah j'ai raté le coche, désolée... Non mais hey, j'allais pas lui dire que j'avais pas cours ! Ce serait encore une excuse pour lui de me retenir prisonière les prochaines minutes voir prochaines heures pour me faire vivre un enfer ! Je sais bien que c'est la seule chose qu'il sache faire avec moi, mais quand même ! Y a des limites à ne pas dépasser... 5 minutes par semaine c'est déjà beaucoup trop... ou pas assez, ça dépend à quelle conscience vous vous adressez chez moi : la bonne ou la mauvaise ?
Tout le monde partait en cours, certains quittaient l'établissement ravis d'apprendre que les profs n'étaient point là * réunion je suppose ? * et Thym restait là lui. En mode « tout va bien je vais bien.. »... *le retour de la chanson à la con bonjour *

DOLCE – Il faut que je te traîne en cours par la main ou tu vas te décider à y aller ?... A moins que tu comptais porter mon sac Dora l'exploratrice pour m'enmener en cours de peinture ?...

J'avais ni cours, ni sac Dora ! C'était juste une occasion en or de me payer sa tête ! Que veux-tu qu'il fasse, il peut pas me sortir un sac Dora de nul part et il peut pas m'enmener dans une salle de cours fermé à double tours hein ?...  [/color]




Dernière édition par Dolce M. Ben le Jeu 24 Oct - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mer 23 Oct - 22:01


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



Elle ne peut pas être gentille au moins cinq petites minutes ? Lui dire quelque chose de sympathique plutôt que de lui envoyer des répliques pourries prises sur internet. Bien sûr que non, ce ne serait pas Dolce sinon. C’est même à se demander si elle a déjà eut un mot gentil à l’égard de quelqu’un. Non, impossible. Ou alors c’était une question de vie ou de mort et encore, ce n’était même pas certain qu’elle dise quelques petits mots gentils.

« Ca c'est sur, quand on voit ta tête on peut pas dire le contraire ! »

Et après elle ose se moquer de lui quand Thyméo lui avait des pics aussi petits et faciles. Elle peut parler, elle est pire que lui à ce niveau-là. Sauf que contrairement à toi, ma tête plait à beaucoup de monde et surtout aux filles. Mais heureusement il avait gardé ça pour lui. S’il avait eu le malheur de renchérir, dans trois jours ils y étaient encore. Ce n’est pas de leur faute, ils ne savent pas s’arrêter quand il en est encore temps. Et arrivé à un moment, on ne peut plus faire marche arrière. Pour le moment il n’y avait jamais eut de problème puisque les mots de Thyméo n’avait jamais été blessants au point qu’ils ne se parlent plus. Il parle toujours sans réfléchir mais quand même pas à se point.

« J'ai jamais dis que ton air de Gremlins était dérangeant, j'adore les Gremlins... Le film bien sur ! Et, depuis quand tu te prives de toutes les filles du bahut ? C'est nouveau ça! Ca sort de chez Mickey Mouse ou quoi ?! … Sinon, continues à me parler comme ça, j'adore quand tu t'énerves... C'est tellement poétique... Ou pas d'ailleurs. ».

L’une des seules choses qui le marqua dans cette phrase fut les mots « j’ai jamais dit que ton air de Gremlins était dérangeant. » Alors comme ça il n’est pas si mal Thym finalement ? D’un autre coté elle n’a jamais dit le contraire non plus. En fait elle n’avait jamais donné d’avis sur la question. A ce moment précis, un énorme sourire prit place sur son visage. Comme quoi, il en faut peu pour lui faire plaisir. Mais la connaissant, ça avait dû lui bruler la langue de lui dire ça. Ca l’étonnait qu’elle n’ait pas encore prit les devants pour dire que c’était une blague ou qu’elle ne le pensait pas le moins du monde. Mais elle l’avait dit donc elle l’avait forcément pensé à un moment où à un autre ce qui suffisait amplement à Thyméo.

« Donc tu me trouves pas mal ? J’en étais sûr ! Pas besoin de dire que je te plais pas, t’es cramé ma petite. Mais c’est pas grave tu sais, t’es pas la seule. Et tant mieux pour toi si t’aimes quand je suis énervé parce que ça risque pas de changer avant un moment. »

Il n’avait pas compris la moitié de ce qu’il venait de dire mais dans son esprit c’était très clair. Puis qui avait dit qu’il était énervé d’ailleurs ? Il était tout sauf énervé. Il était très détendu même. Ce n’était certainement pas ces pics à deux balles qui allaient l’énerver. Il manquerait plus que ça. Elle avait le don de l’énerver, ça c’est sûr, mais il ne le montrait pas. Avec le temps, il était devenu très doué pour cacher ses sentiments quels qu’ils soient. Haine, amour, jalousie… Tout. Il était presque imbattable. Enfin pas quand ça concernait la jalousie. Thyméo était obligé de le montrer, c’était mieux que de débarquer et dire « non mais tu restes pas avec lui ni avec un autre mec d’ailleurs parce que je suis jaloux. »  Et la virilité dans tout ça ?

« Un cerveau de poule ? Mais putain, qu'est-ce qui va pas chez toi ?! Y a quand même mieux comme insulte merde ! Et putain de bordel de merde ! C'est toi qui devrait finir par comprendre que tu DOIS aller en cours ! Tu vas rater tes études en plus de rater ta maturité ! … »

Et c’est quoi ton problème à toi ? Depuis quand on doit péter un câble quand on dit à quelqu’un qu’il a un cerveau de poule ? Il s’en fout complètement qu’il y ait mieux ou non comme insulte. On insulte les gens comme on veut jusqu’à preuve du contraire, non ? Alors voilà, s’il a envie de lui dire ça, il lui dit. S’il a envie de lui dire qu’elle ressemble à Shrek même si ce n’est pas le cas, il le dit. Il dit et fait ce qu’il veut. C’est comme ça.

« Et toi, pourquoi tu pètes un câble bordel de merde ? Bah ouais désolé je resterai con et immature toute ma vie, c’est bête mais en attendant tu m’aimes bien pour ça non ? »

Et même si elle va lui dire que ce n’est pas le cas, il s’en contre fout. Lui le sait et c’est suffisant.

« Il faut que je te traîne en cours par la main ou tu vas te décider à y aller ?... A moins que tu comptais porter mon sac Dora l'exploratrice pour m'enmener en cours de peinture ?...

Bon il faudrait peut-être qu’il lui dise qu’il n’a pas cours peut-être. Ca lui évitera de l’insulter ou de lui dire n’importe quoi. S’il avait su, il lui aurait directement dit qu’il n’avait pas cours plutôt que de jouer les bad boy et de s’en prendre plein la poire.

« J’AI PAS COURS OK ? Il a été annulé. »

Maintenant tu peux te moquer, vas-y.
@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Jeu 24 Oct - 10:01



THYM - Donc tu me trouves pas mal ? J’en étais sûr ! Pas besoin de dire que je te plais pas, t’es cramé ma petite. Mais c’est pas grave tu sais, t’es pas la seule. Et tant mieux pour toi si t’aimes quand je suis énervé parce que ça risque pas de changer avant un moment.

Regardez-le... Non mais avec son sourire de vainqueur je veux dire ! Je crois qu'il a tendance à tout transformer et à tout prendre à 100 000 kms au-dessus des nuages ! Pour ceux qui n'ont pas suivi ma connerie, je disais juste qu'il prennait ses rêves pour une réalité. Ouais bon, je peux pas lui en vouloir, tous autant que nous sommes dans cette université, on rêve. Y en a pas un qui te dirait pas « je suis ici pour croire en mes rêves » ! Celui qui te dirait le contraire, ce serait que mensonge et hypocrisie ! Maintenant, je dois avouer un truc c'est que mine de rien, il en avait perdu son langage le petit Thym ! Petit est un mot affectueux je dirais parce que question grandeur, on aura tous remarqué à quel point la petite c'est moi. Mais y a pas besoin d'être grande pour savoir de quoi demain est fait hein ? Je vous laisse à votre imagination, moi je retourne à ma conversation !

DOLCE – Wow wow wow... Ola, hey, tu t'enflammes là ! D'abord tu vas arrêter de m'appeller « petite » parce qu'on a compris que j'étais PETITE hein ? Et ensuite... Continues de rêver.

Là c'était à mon tour d'afficher un sourire de vainqueur ! BIP BIP ? OUAAIIS ! # PAN# Bon d'accord, je venais de briser son moment de gloire... Rien à faire, ça m'amuse ! Dans trois secondes, il va perdre son sourire et me dire un truc négatif juste pour me rendre la monnaie de ma pièce. Et qui n'a jamais récupérer la monnaie quand il va acheter quelque chose hein ? L'argent c'est précieux alors ouais, je serais contente de la récupérer ! Ou alors dans trois secondes, il va me dire que ça ne tient pas une seule seconde, qu'il s'en fout de savoir ce que je dis et qu'il a juste retenu que je le trouvais pas si mal... OUAIS ! J'ai dis « pas si mal » ! N'allons pas lui jeter des fleurs hein ? Il va plus se sentir après ! Nameho, c'est que j'ai un minimum de fierté ! Qui a dit que c'était fait pour les mecs hein ? Merde d'abord !

THYM - Et toi, pourquoi tu pètes un câble bordel de merde ? Bah ouais désolé je resterai con et immature toute ma vie, c’est bête mais en attendant tu m’aimes bien pour ça non ?

Si vous avez quelque chose à faire allez-y parce que je crois que ça va être un petit beaucoup trop même énormément giga mega trooooop long...

DOLCE – On a plus le droit de s'inquiéter pour les amis maintenant ?! Et ô combien ta vie m’intéresserait, je ne vais pas répondre à une question de ce genre..

Et biim ! Une réponse, une ! Je ne préfère pas lui mentir, je ne préfère pas lui dire la vérité non plus... Je contourne la question d'une drôle de manière c'est-à-dire en faisant du genre : « j'ai bien compris la question et t'auras pas la réponse que tu veux » ! Dans trois secondes il va faire quoi ? Se transformer en la petite mioche dans « moi moche et méchant » puis me faire le coup de « JE LA VEUX JE LA VEUX JE LA VEUX ! »... ?... En toute honnêteté, c'est pas tout à fait inévitable mais, la raison qui résonne dans mon cerveau me dit qu'il ne ferait quand même pas une chose aussi débile ! Quoique je pourrais sortir mon portable de la poche et me conditionner à jouer les caméraman juste au cas où... Mouais ça pourrait être drôle, mais non. Ca va je déconne roh, z'êtes à chier les mecs !

THYM - J’AI PAS COURS OK ? Il a été annulé.

Le retour de la chanson à la con dans 3, 2... 1... WE ARE THE CHAMPPIOOONNNS !! … Ouais, j'avais eu ce que je voulais... Finir par le rendre barge à tel point qu'il fasse son petit nerveux et qu'il s'arrache.. Bon il a pas non plus explosé comme Bomberman mais, il a explosé de manière que je le voulais et j'irais même presque jusqu'à dire que je rêvais de voir et entendre ! C'est ce genre de matinée qui me fait triper et que je vais garder dans le cycle : « me v'là de bonne humeur » ! Comme si j'avais gagné un trophée ou une médaille quoi ! Tu peux pas comprendre encore une fois, tu t'appelles ni Dolce, ni Thyméo et t'as pas le décodeur Dolce-Thyméo alors... Cherches pas à comprendre. Mon sourire s'étirait telle une banane tout juste mûre jusqu'au fin fond de ma tronche ! J'étais fière oui, et ça m'éclate de le voir comme un môme en train d'avouer une bêtise... Lui m'annonçait la meilleure des bonnes.. j'allais dire nouvelle mais fermez-la, il a pas besoin d'entendre ça CAPICHE ?!!

DOLCE en pleine imitation de Thym– « j'en étais sure ! »...se foutre de sa gueule moi ? Nooon, jamais... Ok, t'as pas cours, il a été annulé et j'ai pas cours non plus jusqu'au moins cette aprem ! Je fais quoi, je te propose gentiment d'aller à la cafét' ou on s’assoit comme des clochards dans un coin pour s'engueuler comme des clochards ? Non pas que j'irais jusqu'à dire que je déteste les casiers mais, je tiens pas à être vue en ta compagnie... On va encore dire que je traîne qu'avec des mecs...

Je crois que j'avais réuni tous les ingrédients nécessaires pour l'énerver en moins de deux : l'imiter, lui pourrir sa bonne humeur en l'informant que j'avais pas cours non plus, je l'ai aussi comparer à un clochard -ça compte pas, je me suis mise dans le lot hein?- je lui fais croire que j'ai honte de lui et en prime, je renchéris pour bien insister sur le fait que j'ai « plein » de potes chez la gente masculine ! Ouuh je vais prendre cher là ! TROP cher même ! Je vais même pas attendre qu'il me réponde pour le « calmer » sur ce coup... J'veux bien jouer les chieuses mais y a la limite de « je veux pas mourir je suis encore jeune » à ne pas dépasser...

DOLCE – Je plaisante, je plaisante !!! … Bon on bouge ?! Ou alors t'as mieux à faire?.. Comme voir des bitch..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Ven 25 Oct - 20:24


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



« Wow wow wow... Ola, hey, tu t'enflammes là ! D'abord tu vas arrêter de m’appeler « petite » parce qu'on a compris que j'étais PETITE hein ? Et ensuite... Continues de rêver. »

Pourquoi elle la joue comme ça ? Il n’y a aucune honte à trouver Thyméo à son goût. Elle n’est pas la première et ne sera certainement pas la dernière. Pourtant elle ne veut pas l’avouer. Il n’y a rien de grave à trouver qu’un garçon lui plait. En fait elle ne doit pas savoir comme s’y prendre la pauvre…

« D’accord ma petite. »

Est-ce qu’il cherche la merde ? Clairement que oui. Ce n’était pas drôle sinon. Dolce partait toujours au quart de tour alors il n’avait qu’à lui lancer quelques pics et le tour étant joué. C’était pour ça qu’il se faisait un malin plaisir à dire tout ce qui lui passait par la tête que ce soit gentil ou non. Dans tous les cas elle n’est jamais contente alors ça ne change pas grand-chose.

« On a plus le droit de s'inquiéter pour les amis maintenant ?! Et ô combien ta vie m’intéresserait, je ne vais pas répondre à une question de ce genre.. »

Oui voilà ne répond pas et tais toi. Ce n’est pas que tu racontes n’importe quoi mais un peu quand même. Remarque Thym est habitué avec toi mais quand même il y a des limites. Puis qu’est-ce que ça peut te faire de répondre à sa question ou non ? Il na va pas te manger le pire qu’il pourrait faire ce serait de se moquer de toi et encore, tu devrais avoir l’habitude maintenant.

« J'en étais sure ! Ok, t'as pas cours, il a été annulé et j'ai pas cours non plus jusqu'au moins cette aprem ! Je fais quoi, je te propose gentiment d'aller à la cafét' ou on s’assoit comme des clochards dans un coin pour s'engueuler comme des clochards ? Non pas que j'irais jusqu'à dire que je déteste les casiers mais, je tiens pas à être vue en ta compagnie... On va encore dire que je traîne qu'avec des mecs... »

Non Thym, elle n’est pas en train de se foutre de ta gueule. Absolument pas. Jamais ça ne lui viendrait à l’esprit voyons, c’est de Dolce qu’on parle. Mais la vérité ce qu’elle ne traine qu’avec des mecs, qu’est-ce qu’elle veut qu’on pense d’elle après ? Il n’y a pas de problème à ça. Tout le monde sait que les filles sont les êtres les plus fourbes et les plus hypocrites de cette planète alors oui, c’est compréhensible.

« Tu vas arrêter de te foutre de ma gueule merci. Maintenant on va à la cafet’ et tu la fermes parce que tu racontes –encore- de la merde. Puis de nous deux c’est moi qui devrait avoir honte. Faut m’expliquer pourquoi je reste avec toi parce que je comprends pas. »

Ce n’était pas tout à fait ce qu’elle avait dit mais il a tendance à énormément exagérer les choses que ce soit dans le bon sens comme dans le mauvais. C’est plus fort que lui. Elle n’avait pas à lui dire qu’elle ne souhaitait pas être vu en sa compagnie. Elle le cherchait alors c’est tout naturellement qu’il répondait à ses pics.

« Je plaisante, je plaisante !!! … Bon on bouge ?! Ou alors t'as mieux à faire?.. Comme voir des bitch.. »

Et c’était reparti pour un tour. Elle est culoté de lui dire ça, comme si les mecs qui restaient avec elle, restaient juste parce qu’elle est gentille –ce qui n’est pas du tout le cas d’ailleurs- et qu’elle n’est pas laide. Il faudrait qu’elle se réveille de son monde des bisounours parce que ce n’est pas du tout le cas. Thym était certain qu’ils avaient ouvert les paris pour savoir qui coucherait avec elle le premier.

« Les bitch au moins elles la ferment et font ce qu’on leur demande de faire ! Puis c’est quoi ton problème, je vois qui je veux il me semble non ? »

Tout en finesse comme on dit. Thym ne pouvait être plus raffiné. En revanche, ce qu’elle venait de dire elle le poussait à croire qu’elle était jalouse.

« Attends, t’es jalouse ou je rêve ? Non non, t’es jalouse d’elles ! »


@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Ven 25 Oct - 21:13



Non mais je rêve, il continue de se foutre de ma gueule genre ! On était là on était content, et l'autre là.. Il se fout de ma gueule ! Faudrait que je lui présente Achmed the dead terorist ! … Quoi ça va il va pas crever ! C'est qu'une marionette puis en plus, il tue jamais personne Achmed, non non non ! Il dit juste « Silence I'll kill you ! »... Ah Achmed, si tu pouvais être là... Tu me sauverais la mise ! Toujours est-il que ici y a pas d'Achmed, juste Thym qui se paye ma tronche alors Dolce, redescends sur Terre, STP MERCI !

THYM - D’accord ma petite.

En temps voulu, je pourrais virer au rouge écarlate et me mettre à l'insulter ou lui sauter dessus comme une chiffonière mais, en vue des circonstances, j'étais trop naze pour devoir courir dans le couloir et trop de bonne humeur -oui oui je sais, c'est bizarre mais c'est ça comme et point barre- pour aller renchérir de telles merdes... Encore que j'en avais des bien belles en réserve !

DOLCE – Ouais, c'est vrai que t'es plutôt pas mal.

Répondez à une question précédante quand votre interlocuteur vous en pose une nouvelle... C'est agaçant ! Et ça,avec ou sans décodeur, qu'on se le dise. Enfin moi, je trouve ça amusant... Est-ce que je pensais vraiment ce que je venais de dire ? A peu de choses près oui. Si vous aussi vous avez lu « mais toi aussi t'es pas mal » à travers les yeux de Thym, tappez 3 !.. * sortie gratuite, par ici le parking à boulets et là, le cimetière des mammouths... Au revoir ! * .. Est-ce que cela signifiait pour autant que l'on allait se sauter dessus et oublier de nous chercher des noises ? Non absolument pas, faudrait s'appeler Daemon pour croire à de telles conneries !! *ah que coucou Daemon *

THYM - Tu vas arrêter de te foutre de ma gueule merci. Maintenant on va à la cafet’ et tu la fermes parce que tu racontes –encore- de la merde. Puis de nous deux c’est moi qui devrait avoir honte. Faut m’expliquer pourquoi je reste avec toi parce que je comprends pas.

Envoyez un boomerang le plus loin possible, le plus fort possible. Qu'importe s'il fasse le tour du monde ou non, il vous niquera la gueule en vous massacrant de pleine face ! SISI ! … Peunaize, elle était belle ma minute philosophique !! Enfin bref... Vas-y l'autre comment il me parle ?... Comme j'aime... Oui, parce qu'il y a tous éléments pour lui renvoyer l'ascenceur sinon, ce ne serait ni drôle, ni intéressant... Of course !

DOLCE – De rien c'est gratuit ! Ok pour la cafét' c'est toi qui payes, y a pas de problèmes avec ça ! Et... Je sais pourquoi tu restes avec moi, sisi ! Je te le jure ! Mais je vais pas le dire hein ? Tu serais trop content et tu te ferais des films puis alors t'auras encore ton sourire à la con et après tu vas me dire que je mens et patati et patata...

Comment je me fous de sa gueule ! Roh, c'est méchant ! Violent même ! Mais après tout quoi ? Ca ne vous fait pas marrer vous ? Si ? Alors où est le problème n'est-ce pas ?.. Puis si vous croyez que c'est en si bon chemin que je compte m'arrêter, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil les gars ! Même toi nath' ! Parce que t'façons, vous faites tous les fouines y compris toi London's Secret de mes fesses ! .. T'façons son blog il me fait rire moi ! T'as déjà vu une vache croisé à un canard ? Bah c'est à ça qu'elle doit ressembler t'as vu !!!

THYM - Les bitch au moins elles la ferment et font ce qu’on leur demande de faire ! Puis c’est quoi ton problème, je vois qui je veux il me semble non ?

C'est que je l'avais oublié mon... Thym. Non mais oui attends, je me perd avec mes conneries, plus les siennes et enfin les notres et... Bref. Est-ce qu'il voyait qui il voulait ? Evidemment, je suis pas sa mère moi oh ! Est-ce que c'était un de mes problèmes ? Là par contre, c'est différent... J'aimerais être une petite souris et pouvoir le suivre -presque parce que y a des limites- partout... Juste pour le plaisir de voir avec qui il est et si ça me plait pas, de mordre des grognasses que je peux pas piffrer ! Et même leur refourguer la rage, la peste ou je ne sais quoi d'autres par la même occaz ! Demain c'est décider, j'élève des rats ! ...oupas...

Pas même le temps de réfléchir à ce que j'allais répondre qu'il me percuta  à nouveau avec ce que j'appellerai une question pour une martyr :

THYM - Attends, t’es jalouse ou je rêve ? Non non, t’es jalouse d’elles !

Jalousie de malheur ! Mais, on ne peut pas dire que son interdiction ou son deal soit évincé de la jalousie non plus ! Ici c'est 50-50 ! Donnant-donnant ! Et j'allais surement pas me priver d'une aussi belle occasion de lui faire ravaler sa fierté, gloups ! D'un coup !

DOLCE – Tu veux peut-être que je te pince pour t'assurer de ton éveil ? Parce que tu sais, ça ne me poserait aucun problème ! Quant à jalouse ? Moi ? Non mais attends, c'est qui qui est venu mettre fin à la conversation et donc effrayer un pauvre élève que j'affectionne beaucoup...Notez ici mon air dramatique et donc l'ironie de la scène... Pour ensuite limite me cogner dans mon casier que j'affectionne lui aussi beaucoup...second moment de souffle... Parce que je parlais avec un mec ?... Oh tu sais Thym, tu me fais de la peine hein ?... récupération définitive du sarcasme en évolution... Mais arrêtes tes conneries, c'est toi le gros jaloux !! Et t'espères que je sois exactement pareil, bah non voilà....

Et bim ! Etais-je fière ? Mais carrément, c'est comme gagner le championnat du monde de quidditch sur playstation la toute première fois ! T'as envie de courir dans toute la baraque, d'ailleurs c'est ce que tu fais puis tu sautes sur ton lit en explosant de joie jusqu'à pêter une latte de ton lit et là ton père vient dans ta chambre et enfin... Oui ça sent le vécu et je vous enBIP profond ! … *combien pour une place de parking à boulets ?.. *

DOLCE – A part ça ? Ca va bien ?... [/color]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points chance : 0

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Sam 26 Oct - 12:03

*Entrée en scène de bitch n°1*

Une grande blonde à la poitrine protubérante referma son casier et, dans un même élan, repéra l'une de ses connaissances, Thyméo. « Tiens, salut Thym... Oh, tu es occupé avec... ça... Je vais te laisser dans ce cas. » La jeune fille s’apprêta à tourner les talons mais se ravisa. « Bon courage pour le baby-sitting. » ironisa-t-elle avant de s'éloigner en gloussant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Dim 27 Oct - 22:08


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



« Ouais, c'est vrai que t'es plutôt pas mal. »

Est-ce que c’est une blague ? Non sérieusement. Il y a deux minutes quand Thyméo lui a demandé d’avouer, elle a tout nié en bloc et maintenant elle répond à sa question, trois ans après. Cette fille a un gros problème avec le déroulement normal d’une conversation, ce n’est pas possible autrement. Bientôt il aurait le droit aux réponses à ses questions deux heures après les avoir posées. Le pire dans tout ça c’est qu’elle en est capable, vraiment.

Thym n’avait aucune idée de pourquoi est-ce qu’il restait avec elle mais il restait. Ils s’amusaient bien tous les deux en fait. On ne dirait pas comme ça mais pourtant c’est bel et bien le cas. Puis il ne peut pas mentir, il l’aime bien malgré tout. Elle est chiante, c’est certain, et elle la ramène tout le temps mais elle n’est pas méchante dans le fond, ce sont juste des airs qu’elle se donne. Sauf qu’avec lui ça ne prend pas et c’est pour cela qu’il frappe parfois plus fort. Bon c’est rare puisqu’ils sont tous les deux au même niveau mais disons qu’il fait de son mieux.

« De rien c'est gratuit ! Ok pour la cafét' c'est toi qui payes, y a pas de problèmes avec ça ! Et... Je sais pourquoi tu restes avec moi, sisi ! Je te le jure ! Mais je vais pas le dire hein ? Tu serais trop content et tu te ferais des films puis alors t'auras encore ton sourire à la con et après tu vas me dire que je mens et patati et patata... »

Primo, il ne comprend toujours pas la moitié de ce qu’elle dit et deuxio, si elle pouvait se taire ça l’arrangerait fortement. Déjà elle est bête puisque dans tous les cas il lui aurait quand même payé quelque chose à boire ou à manger. Il était peut-être très immature sur les bords mais il savait tout de même se tenir et comment se comporter avec les femmes. Enfin dans ce cas-là les filles.

« N’empêche que mon sourire à la con comme tu dis, tu l’aimes bien je crois. Ouais en fait t’es carrément fan de mon sourire. Maintenant on peut se tutoyer ? La ferme, ta gueule, tais-toi tout ce que tu veux mais arrête de parler pour raconter de la merde. D’habitude j’arrive à te suivre dans ta débilité mais là c’est trop bas pour moi ! »

Elle est gentille, il n’a jamais dit le contraire. C’est une brave fille quoi. Elle est sympathique mais elle parle pour rien dire. En fait si, elle parle tout le temps. Sans arrêt, elle a toujours des choses à raconter et souvent, ça ne veut rien dire. Au début il pensait que ça venait de lui mais il s’est très vite rendu compte qu’il n’était pas le seul à ne pas suivre Dolce dans tous ses délires.

« Tu veux peut-être que je te pince pour t'assurer de ton éveil ? Parce que tu sais, ça ne me poserait aucun problème ! Quant à jalouse ? Moi ? Non mais attends, c'est qui qui est venu mettre fin à la conversation et donc effrayer un pauvre élève que j'affectionne beaucoup. Pour ensuite limite me cogner dans mon casier que j'affectionne lui aussi beaucoup… Parce que je parlais avec un mec ?... Oh tu sais Thym, tu me fais de la peine hein ?... Mais arrêtes tes conneries, c'est toi le gros jaloux !! Et t'espères que je sois exactement pareil, bah non voilà.... »

Alors oui, il avait eu sa réponse : elle était jalouse. C’était pire que la jalousie. A peine il posait les yeux sur une fille qu’elle voulait la mettre à terre. Du moins c’est comme cela qu’il voyait les choses. Quant à lui, jaloux ? En plus de dire des conneries à répétition elle se met à rêver tout en étant éveillée. Elle a vraiment un gros problème cette fille.

« Non ça va, t’es jalouse et tu le sais aussi bien que moi. T’as pas envie de le dire, je te comprends mais je trouve que ça a un côté sexy. Maintenant tu pourrais me remercier d’avoir sauvé ta vie sociale. J’ai pas fait ça parce que j’étais jaloux, je m’en fous totalement en fait, mais plutôt pour que les gens du campus te voient pas avec lui. »

Si, il était jaloux. Très jaloux même s’il n’y avait aucune concurrence entre lui et mister intello. De toute façon il n’y avait aucune concurrence entre lui et d’autres mecs. Dolce est à lui et à personne d’autre. Le premier qui l’approche s’en mange une, avis aux amateurs.

« A part ça ? Ca va bien ?. ».

Il s’apprêtait à répondre normalement sans dire aucunes imbécilités pour une fois lorsqu’il entendit son prénom. Il tourna automatiquement la tête et là… BAM. Un grand sourire en coin fit son apparition sur son visage. Pour le coup, plein d’idées pas franchement saines et catholiques lui virent en tête. Blonde, forte poitrine, ouais quand même….

« Tiens, salut Thym... Oh, tu es occupé avec... ça... Je vais te laisser dans ce cas. »

Bon d’accord ce n’était pas très gentil ce qu’elle venait de dire mais on s’en fout. On ne peut pas être bien foutue, gentille et intelligente. Ce n’est pas possible.

« Tu me laisses une heure et demi, deux heures et je viens te retrouver. »

Pour jouer aux cartes ou au Monopoly bien sûr. Qu’est-ce qu’ils pourraient faire d’autres de toute façon. On se le demande.

« Bon courage pour le baby-sitting. »

Ca non plus ce n’est pas très gentil. Mais bon, autant le dire tout de suite, Thym s’en foutait royalement. Tout ce a quoi il prêtait attention pour le moment c’était son corps à elle. Magnifiquement bien développé, il doit bien l’avouer.

« Ouais merci, je vais en avoir besoin. Je te retrouve tout à l’heure dans ta chambre. »

Et il ne la quitta pas des yeux jusqu’à ce qu’elle se trouve assez loin pour qu’il ne puisse plus distinguer parfaitement les contours de sa silhouette. Puis, il finit par reposer son regard sur Dolce. Est-ce qu’il était dégouté ? Pour le coup ouais.

« Putain comme elle est bonne ! Vous pouvez pas être toutes comme ça franchement ? »

Parfois il y a vraiment des claques qui se perdent.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Dim 27 Oct - 23:14



THYM - N’empêche que mon sourire à la con comme tu dis, tu l’aimes bien je crois. Ouais en fait t’es carrément fan de mon sourire. Maintenant on peut se tutoyer ? La ferme, ta gueule, tais-toi tout ce que tu veux mais arrête de parler pour raconter de la merde. D’habitude j’arrive à te suivre dans ta débilité mais là c’est trop bas pour moi !

DOLCE – Ceci n'est en adéquation avec rien de moi ! … Alors moui je préfère te voir sourire plutôt que de faire ta gueule de babouin en mode « ouh ouh ah ah » et depuis quand tu me dis à moi de la fermer ?! T'as cru que j'allais t'écouter ? Bah non c'est mort, je vais encore plus te parler ! Rien que pour t'emmerder !

Une chieuse plus un chieur, à quoi vous attendiez-vous ? Il y a toujours ce moment qui fini par arriver où l'un et l'autre se crachent presque à la gueule et c'est même plutôt bien. Non pas que le pays des bisounours soit moche mais, beaucoup trop iréaliste à mon goût!En d'autres termes, chacun venait d'attraper le dé qui était à sa portée et désormais, ce serait à celui qui ferait le plus gros chiffre ! Un peu comme au jeu de dés dont j'oublie le nom et dont on se fout pas mal....

THYM - Non ça va, t’es jalouse et tu le sais aussi bien que moi. T’as pas envie de le dire, je te comprends mais je trouve que ça a un côté sexy. Maintenant tu pourrais me remercier d’avoir sauvé ta vie sociale. J’ai pas fait ça parce que j’étais jaloux, je m’en fous totalement en fait, mais plutôt pour que les gens du campus te voient pas avec lui.

Je rêve ou il a réussi à me caser « sexy », « vie sociale » et « jaloux » ensemble dans une même phrase ? Mon dieu mais c'est qu'il commence à devenir bon à ce petit jeu ! Tant mieux, j'aurais plus à me forcer à perdre... Bon. Le remercier, c'était comme demander à Lucifer d'aller au paradis : impossible ! Le fait que je sois jalouse ou non ne regarde que mon popotin et enfin... Je dois dire que je n'ai retenu que le « côté sexy » de la phrase ! Aussi intéressant que drôle...

DOLCE – Il y a 30 secondes tu m'appelais « ma petite » et maintenant tu me demandes si je suis jalouse ? Trouvez l'erreur mesdames et messieurs je vous en prie !!... comment se faire remarquer et passer pour une véritable débile.... D'accord alors, merci beaucoup Thym de m'avoir permis de me rendre compte que tu tenais suffisament à moi pour mettre fin à une conversation et donc, me prouver à quel point il t'arrivait d'être con et de croire que je puisse baiser ce genre de « trucs » !

Prenez une bourique. Ajoutez-lui un âne battu et essayez de les faire converser.... La conversation ressemblerait à : « hii naaaann » « hiii naannn »... Mouais, je sais , c'est plus drôle dans la réalité. En bref ce que je disais, c'est que deux ânes ne savent pas avoir de conversation ! Aussi, c'est pourquoi avec Thym on a pas de conversation dite « censée » ! En effet, je suis têtue comme une mule, je recule devant rien. Et lui, c'est pas mieux !! Aucun des deux ne cède à l'autre, comment veux-tu qu'on arrive à avancer ? L'un pose une question et tant dis que l'autre est censé donné une réponse, il trouve le moyen de lui lancer un pic, une question, des conneries mais aucune réponse très explicite quand réponse il y a !

C'est alors dans une venue fracassante qu'un remake entre Pamela Anderson et truc muche aux mains d'argent fit son entrée. Fracassante je dirais.... Et l'autre, il sourit comme un idiot qu'il n'est pas à pratiquement mouiller le sol... Tous pareils les mecs ! Heureusement, j'ai deux frères à la baraque pour savoir comment ou plutôt à quoi ils pensent ! Sauf que venant de la part de Thym' bizarrement, ça me brûlait ! Aussi bien l'intérieur de l'estomac que ma main ! Une envie de baffer cette blondasse à air bag puis de lui cogner sa gueule de barbie ! D'habitude j'ai déjà du mal avec les filles, encore plus avec ce type de spécimens mais là, c'était carrément... Pas possible !

THYM - Tu me laisses une heure et demi, deux heures et je viens te retrouver. »

Un « non » de la tête et un léger sourire de désespoir se mélangeaient à mon visage. S'ils croiaient que j'allais le lâcher de si tôt il pouvait toujours courir ! Pour une fille canon encore, je veux bien, mais là... Là c'est vraiment pas possible ! Vulgaire, vulgaire et vulgaire ! Tout ce que je déteste ! Le pire dans tout ça c'est que j'ai bien cru qu'à un moment donné Thym prendrait ma défense genre comme quoi c'était pas du baby sitting ou je ne sais quoi d'autre mais non... J'aurais bien eu envie de lui répondre à l'autre pétasse ou bien lui coller un patin dans la figure -la chassure, on se met d'accord- mais non... Je regardais l'autre baveur...

THYM - Ouais merci, je te retrouve tout à l’heure.

Non mais je rêve... En plus, il la remercie ! Oh non mais l'autre hey ! J'étais toujours là bien qu'on pourrait se le demander, avec les bras croisés à faire « non » de la tête... Du grand n'importe quoi... Pour une fois, j'allais fermer ma gueule avec la blonde. Elle peut dire ce qu'elle veut, j'en ai rien à foutre ! Celui qui allait prendre cher c'était Thym, ça c'est clair et net ! Elle s'éloigne petit à petit et je continuais de fixer Thym... Je commençais même à me demander si il aller reprendre conscience un jour...

DOLCE – Non mais regardes-toi Thym.... Tu baves depuis cinq minutes... Hey, elle est partie ta conasse alors remets-toi ! Puis d'abord, tout le monde dit que Pamela Anderson est déclassé... Tout le monde sait que Monroe est plus naturelle et moins conne surtout.... Thym ? Allô la Terre !!!

THYM - Putain comme elle est bonne ! Vous pouvez pas être toutes comme ça franchement ?

Le genre de phrase que tu ne penses pas qu'il va sortir, il la sort ! C'est nouveau ça aussi! Ca vient de sortir !!! Bon au moins, il avait retrouvé un bout de réalité en lui, c'est bien, on progresse...

DOLCE – Vulgaire, Conne et sans avenir. Ah oui, on rêve toutes d'être comme ça c'est sur.... Bon c'est qui celle-là?! Que j'inscrive son nom à la morgue! ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 28 Oct - 11:01


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



En employant les grands moyens, il avait espéré qu’elle finirait par se taire mais ce ne fut malheureusement pas le cas. Il était certain que même s’il l’avait embrassé pour la faire taire, elle aurait trouvé le moyen de parler en plein milieu. Pourquoi est-ce qu’il avait pensé à ça ? Non, ce n’est pas un signe. Il avait vu ça dans plusieurs films débiles qui étaient passés à la télé donc forcément il avait déjà eu envie de le faire. Mais ce n’est absolument pas parce qu’il s’agit de Dolce, loin de là. C’est juste une amie après tout. Il n’y avait aucune raison qu’il veuille l’embrasser. Bon d’accord, il y avait déjà pensé plusieurs fois. Au moins il aurait pu dire « j’ai embrassé le diable », c’est une bonne motivation non ? Surtout qu’à se niveau-là, personne ne se bouscule. Il faut dire ce qui en est, elle reste avec beaucoup de mec mais ce n’est pas très concluant pour elle. Tant mieux pour Thyméo.

« Ceci n'est en adéquation avec rien de moi ! … Alors moui je préfère te voir sourire plutôt que de faire ta gueule de babouin en mode « ouh ouh ah ah » et depuis quand tu me dis à moi de la fermer ?! T'as cru que j'allais t'écouter ? Bah non c'est mort, je vais encore plus te parler ! Rien que pour t'emmerder ! »

C’est gentil de le comparer à un babouin, non vraiment il apprécie. On ne lui a jamais fait de tels compliments. Si jamais il avait eu le malheur de lui dire ça, il s’en serait pris une énorme claque ou alors des insultes à en pleuvoir. Seulement lui, contraire à elle était gentil. Enfin disons qu’il était le plus gentil des deux. En même temps ce n’est pas difficile vous me direz…

« Tu me traites de babouin là ? Tu peux parler toi avec ta gueule de chameau ! »

Il ne prenait même pas la peine de répondre à la dernière partie de sa phrase aussi intéressant soit-elle. De toute façon elle ne se tairait jamais. Si jamais ça arrivait il faudrait s’en inquiétait parce que ça ne sera pas normal. Thyméo devait surement bien l’aimer pour cela sinon il serait déjà parti depuis longtemps, non ? Enfin c’est ce que l’on fait quand on en a marre. On peut frapper aussi mais on ne frappe pas les filles alors pour le coup ça tombait à l’eau.

« Il y a 30 secondes tu m'appelais « ma petite » et maintenant tu me demandes si je suis jalouse ? Trouvez l'erreur mesdames et messieurs je vous en prie !!! D'accord alors, merci beaucoup Thym de m'avoir permis de me rendre compte que tu tenais suffisamment à moi pour mettre fin à une conversation et donc, me prouver à quel point il t'arrivait d'être con et de croire que je puisse baiser ce genre de « trucs » ! »

Et bien oui, c’est difficile à croire mais il tient quand même à elle malgré tout. Elle ne l’entendrait jamais le lui dire mais le principal c’est qu’elle l’ait compris non ? C’était ironique mais derrière l’ironie il y a toujours une part de vrai ou quelque chose dans le genre. En fait Thym avait dégagé ce mec pas parce qu’il avait peur qu’il se passe quelque chose avec lui, non c’était impossible il ne savait même pas comment son membre marchait à tous les coups, c’était plutôt pour marquer son territoire. Un peu comme les chiens. Elle est à lui et donc par principe, il éloigne tous ceux qui ose s’approcher d’elle.

Il aurait bien voulu lui répondre mais il n’avait pas pu à cause de la fille à forte poitrine qui venait de passer. Il lui en fallait peu à Thym pour être totalement déconcentré… Il est forcé d’avouer qu’elle était vraiment pas mal du tout, vraiment bien développée. Certainement idiote aussi mais on ne lui demander pas de parler pendant l’acte après tout. Puis l’autre, le seul moment où il avait vraiment envie qu’elle se taise et qu’elle le laisse admirer comme il se devait se qui se baladait sous ses yeux, il fallait qu’elle l’ouvre. Bon il n’avait pas écouté la moitié de ce qu’elle avait bien pu dire, trop occupé à suivre des yeux l’autre fille.

« Non mais regardes-toi Thym.... Tu baves depuis cinq minutes... Hey, elle est partie ta conasse alors remets-toi ! Puis d'abord, tout le monde dit que Pamela Anderson est déclassé... Tout le monde sait que Monroe est plus naturelle et moins conne surtout.... Thym ? Allô la Terre !!! »

Il lui fallut un peu de temps mais Thym finit par détourner le regard et le reposer sur Dolce. Du gâchis. Heureusement qu’il tient un minimum à Dolce sinon il l’aurait déjà planté pour la grande blonde. Il faut savoir profiter des bonnes choses quand on en a l’occasion et là, ça lui avait filé tout droit sous le nez.

« Vulgaire, Conne et sans avenir. Ah oui, on rêve toutes d'être comme ça c'est sur.... Bon c'est qui celle-là?! Que j'inscrive son nom à la morgue! ... »

Jalousie. JALOUSIE. Au plus elle essayait de le cacher, au plus il le remarquait ce qui avait le don de le satisfaire à un point inimaginable. Mais ça lui plaisait, il ne pouvait pas le nier. Ca se voyait à son petit sourire de con comme elle disait si bien.

« Non mais je m’en fous qu’elle soit conne ou non, tant qu’elle écarte les cuisses ça me pose aucun problème ! Puis arrête de me prendre pour un con en disant que t’es pas jalouse si c’est pour me faire une scène à chaque fois que je parle ou regarde une fille. On est pas en couple je te rappelle. Je fais ce que je veux et toi non. C’est comme ça. T’es à moi et pas l’inverse. C’est le jeu non ? Alors arrête parce que t’es vraiment casse couille quand tu fais ça. »

La logique selon Noah-Thyméo Dawkins 2.0. On pourrait en faire un livre mais personne ne comprendrait quoique ce soit parce qu’il se contre dit toujours. Elle a le don le lui faire péter un câble cette fille ce n’est pas possible. Il perd tous ses moyens et ça l'énerve encore plus.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 28 Oct - 18:59



THYM - Tu me traites de babouin là ? Tu peux parler toi avec ta gueule de chameau !

Qu'est-ce que je vous disais : les jeux ne font que commencer!On a l'air de deux gros cons quand même à s'insulter comme des gosses de 4ans, ça ruine complètement mon image d'intello !!... ENCORE ENCORE !! ON CONTINUE OUI OUI !! … Sans s'en rendre compte, il me rendait autant service que bonheur à jouer au crétin avec moi. Un jour, nous irons construire une cabane où nous vivrons tous ensemble comme des crétins, un peu comme les lapins crétins quoi ! Oui oui ! Et en guise de décorations à nos fenêtres nous aurons également d'immenses barreaux pour nous garder enfermés là-dedans, avec des draps blancs pour literie et de la poussière partout ainsi que moisissures et araignées pour le copinage ! Je sais, mon imagination fait peur à entendre comme ça là mais c'est mieux que de dire « l'asile » non ?! Mouais, encore faut-il qu'ils veuillent de nous, à l'asile !!

DOLCE – Cul de pintade ! Et NON je matte pas ton cul !

Plutôt prévenir que guérir, il allait maintenant avoir le droit aux réponses avant les questions ! Et qu'est-ce qu'une pintade ?... Heu... Un nom d'oiseau comme un autre je crois. Ce doit être une sorte d'autruche mélangé à une poule et une dinde. Je ne sais pas exactement en fait mais, je suis sure que c'est moche, agressif, plein de plumes et surement inutile... Mais quitte à nous jeter des insultes à deux francs six sous, autant aller au plus bas tout de suite quoi !

Il y a ensuite eu un long moment de blanc durant lequel je crois que j'ai du parler toute seule puisque mossieur ne répondait à rien. Sauf si son zizi parlait mais, c'est un langage que vous et moi ne comprendrions pas quoique, il suffit de regarder sa tronche pour savoir Ô combien il devait hurler à cet instant. Son zizi, et oui, il m'arrive de parler de choses de la sortes !

THYM - Non mais je m’en fous qu’elle soit conne ou non, tant qu’elle écarte les cuisses ça me pose aucun problème ! Puis arrête de me prendre pour un con en disant que t’es pas jalouse si c’est pour me faire une scène à chaque fois que je parle ou regarde une fille. On est pas en couple je te rappelle. Je fais ce que je veux et toi non. C’est comme ça. T’es à moi et pas l’inverse. C’est le jeu non ? Alors arrête parce que t’es vraiment casse couille quand tu fais ça.

Et là il a parlé, wouaw ! Pour un peu, j'étais déjà en train d'organiser son enterrement, à commander des fleurs, à envoyer les avis de décès, réserver une place au cimetière et à pleurer sur sa tombe ! Quoi ? Je peux jouer les Cruella d'Enfer et pleurer hein ? C'est pas interdit que je sache ! Thym est un ami, c'est normal que je pleure à sa mort ! M'enfin de toutes façons, il est vivant alors je ne vois même pas pourquoi j'essaye de me justifier alors que il était encore là. Il EST encore là.

DOLCE – Je rêve ou on a vraiment cette conversation ? Dégeulasse conversation qui plus est ?! Tu sais ce que je vais leur faire à tes couilles à force de me dire que JE dois pas approcher un seul mâle -et entre nous ça n'arrivera jamais parce que parler eyliner et vernis n'a jamais été mon truc ?!!! … Réponds même pas, fermes-là ça sert à rien ! .. C'est toi qui parlait d'un bon deal tout à l'heure ? Bah celui-là non plus n'est pas équitable ! Je vois pas pourquoi je me priverais de TOUS mes potes, de TOUTES mes connaissances pendant que MOSIEUR THYMEO va faire du rodéo avec... ça !!! Et en plus je te prend pas pour un con, TU ES un con ! Là ! POINT BARRE ! NAMEHO !

Du pêtage de plomb ? Oui. Ma langue n'a jamais rencontré ma poche et elle ne la rencontrera surement jamais, malheureusement. Malheureusement parce que ça m'a déjà coûté cher dans le passé et que dans le futur, ça risque de me coûter tout aussi cher ! … Ceci étant dit et fait, j'avais pas manqué de remarquer son sourire de merdeux de première ! Signe incontestable qu'il avait envie de me foutre hors de moi et qu'il avait par la même occasion, très bien réussi à faire n'est-ce pas ?!
C'est bien pour ça que je comptais pas en rester là, vous vous doutez bien.... Dolce qui lâche l'affaire n'est pas Dolce.

DOLCE – Tu vas également retirer ton petit sourire de démon avant que l'envie qui me brûle depuis tout à l'heure tout mon âme finisse par éclater ! Tu l'as fait exprès chuis sure... De regarder l'autre là, puis de bieeennn te foutre de ma gueule pour biiieeennn me rendre jalouse ! Et t'as réussi, voilà t'es content ? Je l'ai dit ! OUI je suis jalouse ! Moi au moins j'assume ! Et si ça peut nous faire AVANCER vers la cafét' ce serait bien parce que j'ai la DALLE ! ALORS BOUGES ! Ou j'te défonce ta race, t'as le choix azy...

J'étais pas du tout crédible pour quoi que ce soit ! Le fait que je lui baffe sa gueule d'ange, n'était pas explicite et pourtant ce fait est tout à fait faux. Des choses que j'avais envie de faire il y en avait bien au moins une, mais ce n'était pas l'heure pour ça, ni le jour, ni l'endroit ni rien du tout !!! Le fait que j'étais jalouse était à moitié vrai seulement. En effet, je ne pouvais pas être jalouse d'une personne vulgaire, conne et sans avenir. Le seul truc qui était presque vrai c'était le fait que j'avais la dalle ! Et à tous les coups, pour une question de race, ce serait plutôt lui qui me niquerait la gueule en 2-2... Sauf que ça, je vais me faire un malin plaisir de le taire tu vois ! Trop de fierté en moi !

DOLCE – Et crois pas que tu vas aller la voir ta conasse, je te le dis moi ! Je vais te faire chier mais comme pas possible ! Même pas t'auras le temps de croiser ses yeux que je vais foutre un bordel monstre ! Tu sais de quoi je suis capable Thym ! Te foutre la honte ça me dérange ABSOLUMENT pas ! … Puis merde, tu veux chopper une MST avec elle ou quoi ?! Putain, dis-le moi tout de suite hein ? Je préviens la morgue que t'arrives quoi !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mar 29 Oct - 22:52


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



Leur conversation partait dans tous les sens. C’était à peine si Thyméo arrivait à la suivre. Un coup ils parlaient de ça, un coup d’un sujet totalement différent pour au final revenir sur le principal sujet de discussion qui n’était pas bien intelligent de toute façon. Pour tout vous dire, elle est principalement constituée d’insultes qu’ils s’envoient l’un à l’autre en espérant toujours frapper plus fort à chaque fois. Pourtant elles étaient nulles leurs insultes, du grand n’importe quoi. Même un enfant de dix ans exploserait de rire face à ses insultes dites de l’école maternelle voire premières années de primaire. Mais pour le coup, Thyméo s’en fichait royalement. En fait il se fichait constamment de ce que les autres pourraient penser de leur relation aussi bizarre soit-elle ou leur comportement de gros bébé. Non vraiment, il s’en fout à un point inimaginable.

« - Cul de pintade ! Et NON je matte pas ton cul ! »

Ca doit être dur de passer sa vie à mentir aux autres. Il faudrait peut-être qu’il lui demande un jour parce que c’est ce qu’elle fait constamment. Au vu des nombres de fois où ils trainaient ensemble, elle avait déjà maté son cul une paire de fois, c’était obligé. Il est peut être naïf mais pas bête. C’est surement pour cela qu’il ne prit pas la peine de lui répondre et se contenta de lever les yeux au ciel. De toute façon s’il renchérissait encore et encore sur le fait qu’elle mentait, ils y seraient là pour trois jours encore. C’est inutile alors il se tut. Il vaut mieux se taire quand on n’a rien à dire à ce qu’il parait.

« - Je rêve ou on a vraiment cette conversation ? Dégeulasse conversation qui plus est ?! Tu sais ce que je vais leur faire à tes couilles à force de me dire que JE dois pas approcher un seul mâle -et entre nous ça n'arrivera jamais parce que parler eyliner et vernis n'a jamais été mon truc ?!!! … Réponds même pas, fermes-là ça sert à rien ! .. C'est toi qui parlait d'un bon deal tout à l'heure ? Bah celui-là non plus n'est pas équitable ! Je vois pas pourquoi je me priverais de TOUS mes potes, de TOUTES mes connaissances pendant que MOSIEUR THYMEO va faire du rodéo avec... ça !!! Et en plus je te prend pas pour un con, TU ES un con ! Là ! POINT BARRE ! NAMEHO ! »

Quand il pensait en avoir enfin terminé avec les longues tirades de Dolce qui n’ont ni queue ni tête et bien non, il faut qu’elle continue. Cependant sa réponse montrait une fois de plus qu’elle était jalousie. Qu’est-ce que ça pourrait bien être si ce n’est de la jalousie ? Rien. Absolument rien. Elle était jalouse et au plus elle parlait, au plus elle s’enfonçait.

« - Ouais on a vraiment cette conversation, fallait pas me lancer sur le sujet si tu voulais rien savoir ok ? Puis le deal est très bien comme il est, s’il te plait pas il fallait pas l’accepter au début du jeu. Tant pis pour toi maintenant, tu t’es faite avoir comme une grosse buse. Et si je suis con moi qu’est-ce que t’es toi ? T’es pire que conne ! Jusqu’à preuve du contraire c’est toi qui à accepté le deal non ? Alors rend service à tes cordes vocales et arrête de râler pour une fois. »

Il se moquait d’elle mais il était toujours en train de râler lui aussi. Sur ce coup-là, il aurait mieux faire de se taire encore une fois. De plus, il se plaignait qu’elle parle pour rien dire mais il la cherchait alors il est légitime qu’elle réagisse non ? Oui c’est certain.

« - Tu vas également retirer ton petit sourire de démon avant que l'envie qui me brûle depuis tout à l'heure tout mon âme finisse par éclater ! Tu l'as fait exprès chuis sure... De regarder l'autre là, puis de bieeennn te foutre de ma gueule pour biiieeennn me rendre jalouse ! Et t'as réussi, voilà t'es content ? Je l'ai dit ! OUI je suis jalouse ! Moi au moins j'assume ! Et si ça peut nous faire AVANCER vers la cafét' ce serait bien parce que j'ai la DALLE ! ALORS BOUGES ! Ou j'te défonce ta race, t'as le choix azy... »

Décidément, elle ne l’aimait pas son foutu sourire. Si elle pouvait le claquer à chaque fois que ce sourire de débile prenait place sur son visage, elle le ferait. En revanche, ce qu’il avait bien retenu c’était qu’elle était jalouse. Il n’y avait plus de toute puisqu’elle venait de l’avouer très clairement. Cela avait arraché un autre sourire de victoire sur le visage de Thym. Dolce allait encore râler mais il avait gagné donc il était en droit de sourire comme ça non ? Evidement.

« - Et si j’ai pas envie ? Au plus il te fera chier mon sourire, au plus je le garderai. C’est bête pour toi… Alors comme ça t’es jalouse ? J’EN ETAIS SÛR ! T’osais pas l’avouer… Il faut pas avoir honte tu sais, c’est normal d’être jalouse surtout quand le mec en question c’est moi ! Et tu me parles mieux steuplait, merci parce que t’es vraiment pas crédible. »

Comment elle a pu croire une seule seconde qu’elle l’était ? Naïve. On va mettre ça sur le compte de son jeune âge parce qu’elle n’a pas d’autres excuses sinon. Ou alors elle est vraiment idiote cependant il y a peu de chances étant donné qu’elle avait un an d’avance sur les autres personnes de sa promo. Non, en fait elle était vraiment naïve. Elle est dans son petit monde bien perché et personne ne peut l’en sortir.

« - Et crois pas que tu vas aller la voir ta conasse, je te le dis moi ! Je vais te faire chier mais comme pas possible ! Même pas t'auras le temps de croiser ses yeux que je vais foutre un bordel monstre ! Tu sais de quoi je suis capable Thym ! Te foutre la honte ça me dérange ABSOLUMENT pas ! … Puis merde, tu veux chopper une MST avec elle ou quoi ?! Putain, dis-le moi tout de suite hein ? Je préviens la morgue que t'arrives quoi !!! »

Maintenant elle s’inquiète pour sa santé. C’était nouveau ça. Puis qu’est-ce qu’elle croit, il est pas débile au point d’y aller les mains dans les poches, il a toujours ce qu’il faut quand même, question de principe ou d’habitude, à voir. Pour le coup, il tata les poches de son pantalon avant de sortir son portefeuille et… une capote bien sûr.

« - Tu vois ça ? C’est une capote, un préservatif si tu préfères. Généralement tu le mets sur ton soldat –généralement parce qu’il en existe aussi pour les filles tu vois- ; donc tu le mets et miracle, t’as peu de chances d’attraper une MST ou de faire un gosse à la fille. C’est magique hein ! Donc t’inquiète pas pour moi, j’ai aucun problème à ce niveau-là. Du coup si j’ai envie d’aller voir ma connasse je peux. Maintenant si tu veux me foutre la honte, vas-y fait toi plaisir. De toute façon personne ne t’écoutera… Et oui, ils se sont tous rendus compte que tu disais que de la daube. Bref bouge ton cul on va à la cafét maintenant. »

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mer 30 Oct - 12:09



THYM - Ouais on a vraiment cette conversation, fallait pas me lancer sur le sujet si tu voulais rien savoir ok ? Puis le deal est très bien comme il est, s’il te plait pas il fallait pas l’accepter au début du jeu. Tant pis pour toi maintenant, tu t’es faite avoir comme une grosse buse. Et si je suis con moi qu’est-ce que t’es toi ? T’es pire que conne ! Jusqu’à preuve du contraire c’est toi qui à accepté le deal non ? Alors rend service à tes cordes vocales et arrête de râler pour une fois.

Alors dans le genre conversation hors de contrôle, je crois qu'on aura battu les records ! Thym est très mignon autant qu'il peut être con mais sérieusement, je ne sais même pas ce qui me retient de le coller contre un casier ! Pour l'embrasser ! Ouais, exactement : pour l'embrasser ! Si seulement il pouvait se taire et ne faire que m'écouter puis me dire que j'ai raison... Non non qu'il ne fasse jamais ça, je me ferais  bien trop chier en fait ! Bon on est d'accord, j'ai quand même dit qu'il étit mignon hein ?

DOLCE – Un jeu ? QUEL jeu ?!! Ouais non mais carrément : quel jeu ?! On en apprend de minute en minute ici quand même ! Enfin c'est bien, on progresse, il avoue qu'il joue ! À quoi j'en sais rien mais si ça l'amuse, je ne vois pas pourquoi est-ce qu'il me remballe ainsi ! Surtout que si ça ne lui plaisait pas, il n'avait qu'à partir hein ? Je le tenais pas avec des menottes moi... Et d'abord, j'ai jamais accepté un seul deal ! T'as des papiers ? Un contrat ? Un TRUC pour prouver ce que tu baratine ? Et puis je râle pas d'abord je partage mes sentiments ! C'est ce qu'on fait avec les amis je crois non ?

Je me fermerai le bec quand les poules auront des dents ! Puis en plus, je crois que j'en ai trop dit... Comme d'habitude quoi ! Vraiment il faudrait que je songe à revoir l'ordre des priorités ! Encore que si ça continue comme ça, ma priorité sera soit de le tuer, soit de contrôler mes pulsions ! Pulsions déjà présentes depuis un petit moment mais ça, c'est comme tout le reste : carpe diem.

THYM - Et si j’ai pas envie ? Au plus il te fera chier mon sourire, au plus je le garderai. C’est bête pour toi… Alors comme ça t’es jalouse ? J’EN ETAIS SÛR ! T’osais pas l’avouer… Il faut pas avoir honte tu sais, c’est normal d’être jalouse surtout quand le mec en question c’est moi ! Et tu me parles mieux steuplait, merci parce que t’es vraiment pas crédible

Il n'arrangeait pas la situation c'était même carrément le contraire! De pire en pire là ! Du coup aussitôt il avait fini de me faire ses folles recommandations, j'ai pas pu résisté et combien même j'y pensais, c'était parti tout seul ! Une main sur lui, un léger sourire tout juste perceptible et hop : je le pousse légèrement mais non sans violence sur le côté ! Je suis pas tellement une brute en temps normal quoique si un petit peu bon d'accord, mais pas avec lui, c'est ça le changement, le vrai... Mais j'y peux rien, c'est comme ça, c'est comme si ma tête disait « non non ne fais pas ça » et que mon corps était hors de contrôle. Et vous imaginez même pas le nombre d'efforts que je suis en train de faire...

DOLCE – La ferme, tais-toi... Ce que tu veux ! Mais arrêtes ton sourire ou je risque de faire une énorme bêtise. Alors que t'aies envie ou non, je t'aurais au moins prévenu... Et si c'est normal alors c'est que ça te dérange pas tellement que je sois si « jalouse » ? En fait, je dirais même que ça a l'air de t'arranger... Je me trompe ? Là non plus ne réponds pas, ça sert à rien, « t'es cramé mon vieux »...

Dans le genre... Questions-réponses ça devient une habitude chez moi ! Puis chez lui aussi hein ? Faut pas croire mais ça lui arrive autant qu'à moi ! Puis de plus, j'y repense : c'est lui qui est venu vers moi, pas l'inverse hein ? Je n'ai fait que le laisser me tenir compagnie, ni plus ni moins ! Comme on dit, c'est le plus gêné qui s'en va... Puis pour que moi je sois gêné, bon courage !!

THYM - Tu vois ça ? C’est une capote, un préservatif si tu préfères. Généralement tu le mets sur ton soldat –généralement parce qu’il en existe aussi pour les filles tu vois- ; donc tu le mets et miracle, t’as peu de chances d’attraper une MST ou de faire un gosse à la fille. C’est magique hein ! Donc t’inquiète pas pour moi, j’ai aucun problème à ce niveau-là. Du coup si j’ai envie d’aller voir ma connasse je peux. Maintenant si tu veux me foutre la honte, vas-y fait toi plaisir. De toute façon personne ne t’écoutera… Et oui, ils se sont tous rendus compte que tu disais que de la daube. Bref bouge ton cul on va à la cafét maintenant.

Alors là, saturation totale... Ou partielle. Bref ! Là là.. Là !! Moi j'peux plus franchement ! S'il y avait une autre conasse qui venait à se pointer, franchement, je la plains à l'avance parce que la peste qui est en moi ne demande qu'à sortir et à faire un grabuje monstre ! Foutre des baffes à quelqu'un de plus grand c'est pas un problème ! Et j'aurais beau être plus légère, moins costaud ce que tu veux, la vitesse à laquelle le coup sera parti elle va hurler jusqu'au Groenland !

DOLCE – Ouais si tu veux voir ta connasse tu pourrais, sauf que c'est hooors de question ! … Et personne m'écoutera ? Tu crois ça toi... C'est toi bouges ton cul, je t'attend depuis tout à l'heure ! Mais t'as été bouffé par la connasse là...

Un pas speedy, un deuxième ... Ouais je me pressais, pouf, d'un coup, comme ça ! Pas parce que je cherchais à l'éviter ou quoi mais parce que c'est le seul moyen que j'ai de contrôler mes quelques mauvaises idées... C'est que ça commençait à devenir dangereux de jouer avec Thym, beaucoup trop dangereux...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Jeu 31 Oct - 12:58


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



« - Un jeu ? QUEL jeu ? Et d'abord, j'ai jamais accepté un seul deal ! T'as des papiers ? Un contrat ? Un TRUC pour prouver ce que tu baratine ? Et puis je râle pas d'abord je partage mes sentiments ! C'est ce qu'on fait avec les amis je crois non ? »

Visiblement, c’était le seul à jouer. Comment se griller en deux leçons par Noah-Thyméo Dawkins. Il ne valait mieux pas qu’il réponde puisque dans tous les cas il était coincé. Il prenait ça pour un jeu et pas elle visiblement. Puis c’est vrai qu’il n’avait fait aucun « contrat » pour leur stupide deal. Bon d’un autre côté ils n’en avaient pas besoin, c’était juste un deal, pas de quoi s’inquiétait et faire venir des notaires. Cependant il était quand même surpris qu’elle ne considère pas cela comme un jeu, le fait qu’il la repousse, qu’il lui envoie des insultes et des pics à longueur de temps pour au final revenir vers elle. Si ce n’était pas un jeu alors qu’était-ce ? Non il ne voyait pas. C’était un simple jeu. Le seul truc est qu’à force de se prêter trop au jeu, on ne sait plus discerner la réalité du faux. Et c’était surement ce qui se passait dans la tête de Thyméo en ce moment même. Il allait d’ailleurs pour lui répondre mais il ferma la bouche directement, se contentant de froncer les sourcils. Oui en effet, elle lui avait fermé le claper. C’était rare qu’il n’est rien à redire en plus. Il faut croire qu’il y a un début à tout.

« - La ferme, tais-toi... Ce que tu veux ! Mais arrêtes ton sourire ou je risque de faire une énorme bêtise. Alors que t'aies envie ou non, je t'aurais au moins prévenu... Et si c'est normal alors c'est que ça te dérange pas tellement que je sois si « jalouse » ? En fait, je dirais même que ça a l'air de t'arranger... Je me trompe ? Là non plus ne réponds pas, ça sert à rien, « t'es cramé mon vieux »...

Mais pour qui est-ce qu’elle se prend celle-là ? Depuis quand elle lui parle ainsi et se comporte de la sorte ? Il faudrait sérieusement qu’elle pense à se calmer. Le seul point positif c’est qu’il l’énervait, elle était littéralement en train de péter un boulon et ça, c’est carrément jouissif. Puis il est évident que plus elle s’énerverait, plus il continuerait à la provoquer encore et encore. Ca fait parti du jeu non ? Quoi que, le jeu n’a pas l’air d’exister pour elle. A moins qu’elle le fasse exprès. Ca aussi c’est possible, fort possible même. Dolce adore le faire tourner en bourrique histoire qu’il est l’air d’un abruti alors peut-être qu’elle s’était foutue de lui encore une fois. Oui, ça devait surement être ça.

« - Juste pour te faire plaisir, je n’arrêterai pas de parler et encore moins de sourire. Je sais que t’adore ça dans le fond. Au même titre que j’adore te savoir jalouse. Non non je t’assure, c’est vrai. Ca te rend sexy et chiante en même temps. Mais c’est flatteur alors pourquoi je devrais me plaindre ? Et au passage, tu peux pas me cramer sachant que je le cache pas… Essaie encore, tu finiras peut-être par y arriver. »

Elle allait faire quoi maintenant ? Le rouer de coups ? Le poignarder ? Non il y a peu de chances. « Mais arrêtes ton sourire ou je risque de faire une énorme bêtise ». A part l’embrasser, elle ne pouvait pas faire d’énormes bêtises, c’est impossible. Elle n’en est pas capable. Un jour elle comprendra peut-être que, malgré le fait qu’elle soit difficile à cerner, Thyméo y arrive de plus en plus. Ce n’est qu’une carapace, qu’une manière de se protéger et rien de plus. C’est comme ça dans les films alors avec le temps, il s’était rendu compte que c’était la même chose avec Dolce. La pauvre, elle croyait encore être un mystère pour tout le monde. Réveillez-là, il serait temps qu’elle se rende compte que ce n’est plus le cas depuis un petit moment.

« - Ouais si tu veux voir ta connasse tu pourrais, sauf que c'est hooors de question ! … Et personne m'écoutera ? Tu crois ça toi... C'est toi bouges ton cul, je t’attends depuis tout à l'heure ! Mais t'as été bouffé par la connasse là... »

Le plus drôle dans tout ça c’est qu’elle croit qu’elle, Dolce Ben, va l’empêcher de voir qui il veut ? Mais elle rêve ce n’est pas possible ! Il faut vraiment penser à faire quelque chose pour elle parce que ça en devient maladif maintenant ! Et en plus de ça, elle s’en va. Bon c’était pour avancer vers la cafétéria parce que sinon ils seraient toujours plantés là au bout de vingt minutes. Il en fallait de la patience avec eux deux, vous ne pouvez même pas vous imaginer à quel point il en fallait.

« - On verra bien ! Je finirai pas la voir dans tous les cas et c’est pas toi qui va m’en empêcher. Tu me fais pas peur du tout avec tes airs. Tu te donnes un genre alors que t’es pas du tout comme ça. En vrai t’es une trouillarde, t’as peur de ce que les gens pourraient penser de toi, t’as peur de te retrouver seule ou je sais pas quoi. Un peu comme dans les films tu vois sauf que moi, je sais que c’est une carapace. Puis j’aime trop t’emmerder pour te laisser tomber. »

Pour la première fois depuis un long, très long moment, il finit par l’écouter et rattrapa le retard qu’il avait prit. Une fois arrivé à sa hauteur, il passa son bras autour des épaules de Dolce histoire de l’embêter encore plus. Bon il en avait aussi envie mais ce dont il avait envie en premier lieu c’était de la provoquer, de l’énerver encore plus qu’elle ne l’était déjà.

« - Je te préviens si tu me ruines avec ta boisson ou ton truc à manger, je te casse la gueule, compris ? »


@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Jeu 31 Oct - 17:45



Il ouvre la bouche, je m'attend à ce qu'il la rammène et... Et non, il referme sa bouche.. Wow peunaize, j'ai fait ça moi ?! Je pensais pas que c'était possible qu'un jour, j'arrive à coincer thymthym ! Mah ça m'amuse encore plus ! Un large sourire de satisfaction exploitait ma face et j'allais surement pas me limiter à le laisser tranquille ! Le contraire serait déroutant... Bon d'accord ok, ça va, ça va ! Je vais être gentille pour une fois ! Ouais ! Ça m'arrive des fois... Faut vraiment que j'aime la personne à qui je m'adresse...

DOLCE – Hunhun, intéressant, Thym qui se la ramène moins... Bon aller je vais te faire plaisir : je n'ai rien contre le fait de continuer à jouer... Mais je te dis ça uniquement parce que je t'aime bien et que j'ai pas envie de te voir vexé hein ?

Oui ça m'arrive aussi d'être sincère, douce et même adorable ! Faut juste bien bien gratter pour se débarasser de la coquille qui me protège, chose, TRES difficile ! Mais comme dit plus tôt, Thymthym moi je l'aime bien, j'ai pas envie de lui faire du mal ni de la peine alors donc, je préfère jouer la carte de la sincérité pour pas le voir me fuir comme une bête noire ! Jouer oui, jouer avec loyauté c'est mieux. Je ferais pas ça avec tout le monde bien entendu, seulement avec les gens qui en valent véritablement la peine, qu'on se comprenne bien.

THYM - Juste pour te faire plaisir, je n’arrêterai pas de parler et encore moins de sourire. Je sais que t’adore ça dans le fond. Au même titre que j’adore te savoir jalouse. Non non je t’assure, c’est vrai. Ca te rend sexy et chiante en même temps. Mais c’est flatteur alors pourquoi je devrais me plaindre ? Et au passage, tu peux pas me cramer sachant que je le cache pas… Essaie encore, tu finiras peut-être par y arriver.

Ca pour essayer, j'ai essayé des centaines de fois... Mais c'est comme les jeux à gratter : un coup tu gagnes, un autre tu perds... Sauf que tu continues jusqu'à obtention du gros lot ! J'étais sure de ne plus en être très loin maintenant, il ne manquait plus qu'à m'acharner sur lui. Encore que, si vous vous demandez de quel « gros lot » je veux parler, vous ne le saurez jamais, bien sur ! Y a qu'une personne qui pourra le savoir, c'est pas vous... Et vous en saurez pas pluuus !

DOLCE – Owiii continues de me parler, ça m'excite tellement... Je fais de l'humour au cas où tu aurais pas compris... Je veux dire, je t'aime bien donc ça me dérange pas que tu parles et encore moins que tu souris mais voilà voilà... Enfin tu vois quoi tu me fais chier à sourire mais j'aime bien quoi... Puis merde....

Après comment se griller en deux leçons par Thymthym, je veux propose comment s'embrouiller en 2 secondes chrono par moi-même. C'est qu'en plus je flippais là ! Ouais, je le voyais déjà heureux comme un ouf alors j'ai pris l'initiative de revenir presque aussitôt sur mes paroles pour éviter les malentendus.

DOLCE – Oui je t'aime bien, oui j'aime ton sourire, oui j'aime te parler, là t'es content ?!

Est-ce que j'étais vexé ? Pas vraiment vraiment mais, je m'étais enfoncé moi-même alors autant tout avouer, faire ma mine boudeuse de bébé cadum et puis voilà ! Thymthym je l'aime plus que bien, ça crève les yeux pour certains et pour moi c'est impossible à lui dire mot à mot. Pour pouvoir garder une fine chance de gagner à notre jeu bien sur ! Disons qu'à ce jeu-là, on enchérit sans fin dans l'espoir que l'autre finisse par se cramer pour de bon. Un peu comme thym un peu plus tôt qui a préféré se taire plutôt que de parler dans le vent...

THYM - - On verra bien ! Je finirai pas la voir dans tous les cas et c’est pas toi qui va m’en empêcher. Tu me fais pas peur du tout avec tes airs. Tu te donnes un genre alors que t’es pas du tout comme ça. En vrai t’es une trouillarde, t’as peur de ce que les gens pourraient penser de toi, t’as peur de te retrouver seule ou je sais pas quoi. Un peu comme dans les films tu vois sauf que moi, je sais que c’est une carapace. Puis j’aime trop t’emmerder pour te laisser tomber.

Moi me donner un genre ? Non. La carapace ok, c'est vrai. Mais c'est qu'en plus il commençait à me parler tout en douceur ?! C'est pas pour me déplaire tu sais mais, on va garder ça entre nous, thymthym serait bien trop content d'être en possession de cette info tu vois...

DOLCE – Ah ouais je te fais pas peur ?! Et comment ça t'aime trop m'emmerder ? Un big smile sur la gueule là j'étais fière de le questionner... Sans oublier de zapper complètement la partie me concernant tu sais... Avoues que tu m'aimes, fais pas ton coq !!

C'est peut-être une des choses qu'il fait le mieux avec moi ça : faire le coq ! Pas non plus pour que j'en vienne à m'en plaindre mais bon, y a des fois, c'est comme quand je le pousse à bout : c'est gonflant... Pas de suite là, c'était plutôt drôle, pour l'instant. Espérons juste que ça le reste... Puis comme s'il assumait tellement bien le fait de m'apprécier, voilà t-il pas qu'il passe un bras aoutour de mes épaules.. Pauvres épaules... Je rigole of course, faites pas vos tronches de cake...

THYM - - Je te préviens si tu me ruines avec ta boisson ou ton truc à manger, je te casse la gueule, compris ?

DOLCE – Genre tu vas me casser la gueule, t'as cru toi... C'est la fête ou quoi ?!... Puis non, je vais pas te ruiner, je vais même me débrouiller comme une grande et me payer mon café tu vois ! Et je peux savoir pourquoi tu poses tes pattes sur moi ?! On pourrait s'imaginer des choses t'as pas peur !!

Ca pour s'imaginer des choses et d'autres, les étudiants sont les champions en la matière ! Rester plus qu'à voir le point de vue de Thymthym là-dessus avant d'aller me pendre...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Ven 1 Nov - 23:11


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



« - Hunhun, intéressant, Thym qui se la ramène moins... Bon aller je vais te faire plaisir : je n'ai rien contre le fait de continuer à jouer... Mais je te dis ça uniquement parce que je t'aime bien et que j'ai pas envie de te voir vexé hein ? »

Regardez-là avec son sourire de vainqueur pour le moins agaçant. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour le lui enlever celui-là ! En plus elle osait râler quand il abordait ce sourire-là, on aura tout vu ! En plus elle s’était jouée de lui en lui faisant croire que pour elle, rien de tout cela n’était un jeu. Il s’était bien fait avoir le petit Thyméo si bien qu’il était resté planté comme un piquet à la foudroyer du regard. Elle ne méritait même pas qu’il use de sa salive pour lui répondre, définitivement pas. Du coup il se contentait de mal la regarder, très mal la regarder mais pas non plus comme s’il allait la tuer… Quoi que…

« - Owiii continues de me parler, ça m'excite tellement... Je fais de l'humour au cas où tu aurais pas compris... Je veux dire, je t'aime bien donc ça me dérange pas que tu parles et encore moins que tu souris mais voilà voilà... Enfin tu vois quoi tu me fais chier à sourire mais j'aime bien quoi... Puis merde.... Oui je t'aime bien, oui j'aime ton sourire, oui j'aime te parler, là t'es content ?! »

Si seulement elle pouvait savoir à quel point il l’était. Enfin ce n’était pas vraiment qu’il était content mais plutôt qu’il avait gagné encore une fois. Il gagnait tout le temps mais c’était toujours plaisant. Surtout qu’elle s’en voulait à chaque fois, c’était certain. Elle ne le montrerait probablement jamais mais Thym le savait très bien puisqu’il était dans le même cas qu’elle lorsqu’elle avait la chance de gagner face à lui. Ce qui n’arrivait jamais d’ailleurs ou très rarement en fait. Il était le meilleur et ça, il n’y avait aucun doute. Enfin c’est ainsi qu’il voyait les choses. Surtout qu’avec le temps, il avait appris à se barricader comme pas possible. Il ne disait pas ce qu’il ressentait et personne ne le savait. C’était impensable. Alors oui, il l’aimait bien mais elle n’en saurait rien avant un long moment voire même jamais.

« - Très content même, tu peux pas savoir à quel point j’aime entendre ça ! »

Et elle pouvait constater cela seulement grâce ou sourire de vainqueur qu’il affichait à son tour. Oh oui, ça faisait vraiment du bien de gagner, de coincer l’autre. Leur jeu était complètement débile mais qu’est-ce qu’ils s’amusaient, du moins c’était le cas pour Thyméo. Et en y regardant de plus près, c’était forcément le cas pour Dolce aussi. Sinon elle aurait abandonné la partie non ? Bon elle avait énormément de fierté donc il y avait très peu de chance pour qu’elle fasse cela mais il pouvait toujours espérer.

« - Ah ouais je te fais pas peur ?! Et comment ça t'aime trop m'emmerder ? Avoues que tu m'aimes, fais pas ton coq !! »

Bon il s’était légèrement fait cramer lui aussi pour le coup. Sauf qu’elle avait dit ça pour rire elle, ce n’était pas sérieux. Mais heureusement pour lui il savait toujours comment réagir. Il restait calme et ne montrait en aucun cas qu’elle avait raison. Aucuns indices ne pourraient lui montrer que oui, elle avait raison. Il l’aimait bien, c’était certain peut-être un peu trop mais quand on joue un jeu on finit par s’y perdre comme on dit si bien.

« - Ah mais carrément, je rêve de toi toutes les nuits, j’ai trop envie d’être avec toi… J’osais pas te le dire mais je t’aime comme un fou. Je te jure que t’es l’amour de ma vie ! Non mais sans déconner, tu penses vraiment que je t’aime ? Sors de tes rêves sale dinde, je t’apprécie très légèrement c’est tout. »

Très légèrement beaucoup même mais ça, c’est un secret dont personne ne doit connaitre l’existence. Puis, se dirigeant vers la cafétéria, il avait passé son bras sur les épaules de Dolce suite à une pulsion. Seulement il se demandait quand est-ce qu’il allait regretter de l’avoir fait. La réponse est : bientôt, très bientôt.

« - Genre tu vas me casser la gueule, t'as cru toi... C'est la fête ou quoi ?!... Puis non, je vais pas te ruiner, je vais même me débrouiller comme une grande et me payer mon café tu vois ! Et je peux savoir pourquoi tu poses tes pattes sur moi ?! On pourrait s'imaginer des choses t'as pas peur !! »

Ca y est, il le regrettait déjà. ELLE s’imaginait des choses et non pas ceux qui pourraient nous croiser. C’était elle la trouillarde dans l’histoire, celle qui a peur de ce que l’on pourrait penser d’elle ou de ceux avec qui elle traine. Surtout que ce n’est pas comme s’il était quelqu’un de peu fréquentable. En fait elle avait dit ça pour le provoquer une nouvelle fois et ça marchait très bien. Il était tombé dans le panneau mais heureusement, il avait réfléchit avant de parler.

« - Tant mieux, tu paies ce que tu veux et je paie ce que je veux. Ca me va en plus tu pensais quand même pas que j’allais dépenser de l’argent pour toi ? Non mais tu me prends pour qui là »

Pour un connard mal élevé ? Oui c’est fort probable. De plus, il se donne un air qu’il n’a pas du tout, un genre différent de celui qu’il est vraiment. Bien entendu qu’il lui aurait payé sa part, c’était un gentleman tout de même. Enfin quand ça l’arrangeait en tout cas.  

« - Et non, j’ai pas peur tu vois. Je m’en fous complètement. Ils doivent se demander comment je fais pour te supporter alors autant qu’ils pensent que j’ai couché avec toi, non ? T’es tellement chaste, une sainte-ni-touche qu’ils interpréteront ça comme je viens de le dire, ils vont penser que je t’ai défloré. Je plaisante, en fait ils s’en foutent royalement de toi, crois moi. »


@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Sam 2 Nov - 1:10



Thyméo OH Thyméo ! Pourquoi es-tu Thyméo ?! Je vous préviens, il va pleuvoir de conneries, de cochonneries, donc sortez les mouchoirs, ce qui va suivre risque de stimuler en vous une vague de trop de sentiments !... Si vous aussi vous avez l'envie d'imiter Nabinabilla et bien composez le 36 15 et dites « Allô » ! … Sinon, vous pouvez aussi composer mon numéro et dites « ta gueule merci » ! Voilà voilààà... Bon à part ça, le fait que Thymthym fasse son Pikachu en mode « si j'avais un super pouvoir là tout de suite, je te tuerai » je le vis très bien et si ce n'est que ça m'éclate et bien, ça m'éclate ! Voilà ! Je pense vous avoir mis en garde donc en rien je ne compte m'excuser de mes actes, je ne répond plus de ma folie à cette heure-ci, Thymthym me fait trop d'effets, j'y peux rien, point à la ligne, barre sur le T, du PQ sur ton cul, un mouchoir sur ton nez !

Soit, je n'allais pas dire un mot de plus sinon, j'allais crever. Avouons-le, je serai pas d'une grande perte d'un point de vue mondial mais, c'est largement suffisant pour que je ferme ma gueule maintenant, tout de suite, illico presto. Ouais je vous jure de fermer ma putain de gueule, maintenant oui. Bon ok.

THYM - Très content même, tu peux pas savoir à quel point j’aime entendre ça !

Y a des claques qui ont perdu leur route ! Pour les aider à retrouver la tête de Thyméo et le lui rendre justice, veuillez contacter le sac à dos bourré de trucs et de bricoles de Dora l'exploratrice, merci ! * ET TOC* Bref, tout ça pour dire, que le sourire qu'il affichait n'était pas celui que j'allais afficher. Il faut dire qu'à jouer les cons, on le devient trop facilement. Du coup, je dois admettre qu'en terme de capacité nerveuse, j'en étais réduite à vouloir l... Non je dirais rien de plus ! Hun hun, PAS QUESTION ! Très mauvaise idée de déballer mon cœur, wowowowo ! Pétage de câble ! Un jour, je le jure, je me promènerai en mode Star Wars et je balancerai : « Thyméo, je suis ton père »... D'ailleurs !!...

Et bah non je l'ai pas sorti quoique c'était tentant de la placer celle-là. Mais bref, je m'imaginerai bien avec un sabre laser pour le buter cette tête à claques...

DOLCE – Fais pas le malin, tu me connais pas ! T'sais pas de quoi chuis capable wesh ! Puis d'abord, en plus, … Et merde j'ai oublié ce que je voulais dire... T'es CONTENT ?!!

Ah là c'est sur, il allait être content hein ? L'autre, ce soir, il va dormir, il sera content ! Non seulement il m'aura humilié, l'autre bitch m'aura humilié mais en prime je me serais humilié toute seule ! Si c'est pas schtroumpf ça ?!! Schtroumpf !

THYM - Ah mais carrément, je rêve de toi toutes les nuits, j’ai trop envie d’être avec toi… J’osais pas te le dire mais je t’aime comme un fou. Je te jure que t’es l’amour de ma vie ! Non mais sans déconner, tu penses vraiment que je t’aime ? Sors de tes rêves sale dinde, je t’apprécie très légèrement c’est tout.

Plus les secondes passent, plus ça devient du grand n'importe quoi ! Même pas le plus timbré des fans de Michael Jackson y peut faire comme nous : parler, parler, parler... Dire des conneries, dire des conneries, dire des conneries...  Il manquerait plus qu'il pleuve des schtroumpfs bleus et que Gargamel déboule dans l'enceinte du Royal Art tiens ! Non mais trop de conneries, ça me va pas de traîner avec certaines personnes bordel de cul ! Rien à battre, Thymthym c'est mon thymthym ! Voilà voilà ! … Sinon, pour entendre des conneries pareilles, tapez « Dolce », au... Pas besoin de numéro, trouvez-moi et vous aurez toutes les conneries du monde, voilà voilà !!

DOLCE – Non mais ça y est, tu t'es bien foutu de ma gueule ? On peut s'arrêter là ou quoi ?! Putain, abusé quoi... Moi j'allais dire voilà, que t'étais super sexy, que t'as un cul magnifique, que je t'aimais à la vie à la mort et toi … Et toi BOOM ! Tu dis encore des conneries ! Non mais là ça va pluuus du tout !

Le défilé des conneries dites et pensés était de rigueur à cette heure-ci ! Pour éviter ceci, veuillez aller tout droit sur la case prison, ne passez pas par la case départ et ne revenez jamais... Bref. Il n'y allait PAS DU TOUT..Ironie... De sa patte lui aussi ! Attends, y a pas que moi ce coup-ci ! Je te jure !!

THYM - - Tant mieux, tu paies ce que tu veux et je paie ce que je veux. Ca me va en plus tu pensais quand même pas que j’allais dépenser de l’argent pour toi ? Non mais tu me prends pour qui là

Aller, c'est reparti pour un tour ! Nom de dious ce que j'avais envie de lui sauter dessus-là ! Oui, parce que finalement, ça devient brûlant de jouer à ce jeu de cons ! Je veux dire, trop dangereux, mortel, pas bien ! Et le pire, c'est que dans tout ça, ça m'agaçait, je savais même plus comment réagir ! … C'est que la carte dans le sac à dos de Dora l'exploratrice allait avoir du taf ! Pour aider Dolce à retrouver sa route, appelons la carte !... Ou alors non...  L'explosion n'était plus très loin, elle était même tout à fait sa portée ! Il suffisait d'un mot, une phrase, un truc, et POUM ! J'allais péter les plombs pour de vrai...

DOLCE – Je dois vraiment répondre là ?...

En fait, j'aurais mieux fait de laisser courir et ne rien répondre à Thymthym. MAIS ! Parce qu'il y a un mais, il faut toujours que j'enchérisse encore et encore et que je l'ouvre... Même moi ça me gonfle parfois ! … C'est là qu'on voit Ô combien ça brûlait dans ma poitrine ! Ça allait péter pour de vrai. Quand je parle de ma poitrine, c'est mon cœur bien sur, rien de plus, ni moins. Quoique plus que ça, ça allait être dur...

THYM - Et non, j’ai pas peur tu vois. Je m’en fous complètement. Ils doivent se demander comment je fais pour te supporter alors autant qu’ils pensent que j’ai couché avec toi, non ? T’es tellement chaste, une sainte-ni-touche qu’ils interpréteront ça comme je viens de le dire, ils vont penser que je t’ai défloré. Je plaisante, en fait ils s’en foutent royalement de toi, crois moi.

Comment ne rien comprendre en une phrase.... Tapez « Thym » et sortez le GPS ! … Ou cherchez Nabilla... Voilà voilà... Non mais quand je disais qu'il me suffisait d'un mot, d'une phrase, un truc... Là, il m'avait offert la panoplie complète : la phrase, la situation, les conneries, les cochonneries, le grand défilé du n'importe quoi ! Sauf qu'à force de jouer le malin, il allait s'en mordre les doigts, d'une manière attendue ou inattendue... Le truc, c'est que là, je voyais pas vraiment ce que j'étais censé dire ou faire...  

Qu'importe le monde qu'il y avait à la cafét', qu'importe ce que le monde allait dire en voyant ce que j'allais faire. Qu'importe ce que j'allais dire, faire, j'étais hors de contrôle : on pourra remercier thymthym puisque là, je l'admet, il m'avait déstabiliser au plus haut point ! Comme jamais....

DOLCE – Une sainte-ni-touche ? Chaste en plus ?! J'aurais tout entendu... C'est toi qui pense ça ou c'est quelqu'un qui t'as fait pensé ça ? Non parce que là, je me pose vraiment la question tu sais...

Moins de 10 secondes s'est écoulé durant laquelle mes yeux s'étaient figés dans le vide, complètement anéanti par le vide, parti on ne sait où, … Bref, j'étais déconnecté de la réalité. En vérité, c'était peut-être plus que 10 secondes, j'en sais rien, j'ai pas du tout eu la perception des choses durant ce laps de temps... La seule chose que je me sois souvenu c'est qu'un « et puis merde » est sorti de ma bouche, que par je ne sais quelle putain de pulsion ça m'a pris je me suis foutu sur la pointe des pieds pour l'embrasser... Peut-être que « merde » n'était pas assez fort en vue des circonstances actuelles ! Et peut-être aussi que je venais de signer mon arrêt de mort... Non pas que les gens me posaient problème alors là, mais rien à foutre franchement !! Seulement, le vrai souci ne venait pas de là...

C'est que j'avais envie de le faire et que ça me brûlait mais, peut-être pas à cet endroit, ni maintenant... Et du coup, je sais pas du tout ce qui m'a pris ! Rares sont les moments où je deviens rouge tomate mais là, c'était chose faite... En même temps, c'était la faute à Thymthym, il avait cherché ! Je l'avais prévenu qu'il devait arrêter de me chercher ou sinon j'allais faire une connerie... Bah ça y est j'ai envie de dire... C'est fait, j'ai fait la connerie de la journée, peut-être même de la vie tu vois....

DOLCE – Merde... Merde... MERDE !

Je me tire... TOUT DE SUITE ! MAINTENANT ! Comme une conne ouais, je frappe ma tête de guignole et je m'échappe de là ! Il va falloir songer à changer d'école, de ville, peut-être même de pays, peut-être de tronche, même songer à la chirurgie … Je dois dire que j'en ai faite des conneries et des tonnes ! Mais celle-là il fallait pas et c'était fait... Une chose de positif dans cette histoire c'est que : personne allait pouvoir me le reprocher si ce n'est Thyméo... J'avais rien casser, j'avais pas fait de choses blessantes, j'avais frapper personne … Si ce n'est Thym' encore une fois... L'air con ! La boulette du siècle !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Dim 3 Nov - 20:20


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



«  - Fais pas le malin, tu me connais pas ! T'sais pas de quoi chuis capable wesh ! Puis d'abord, en plus, … Et merde j'ai oublié ce que je voulais dire... T'es CONTENT ?!! »

Parce que c’est de sa faute maintenant ? Mais vraiment n’importe quoi ! Elle lui fait tellement d’effet qu’elle ne se souvient pas de ce qu’elle voulait dire, elle est là la vérité. Sauf que bien évidement mademoiselle ne l’avouerait jamais ni même sous la torture. Pour lui enlever les mots de la bouche il en faut beaucoup mais Thyméo s’en fout complètement. Elle peut bien penser ce qu’elle veut ou dire ce qu’elle veut, il n’en accorde aucune importance. Faux. Ce n’est absolument pas vrai. Il n’en accorde pas d’importance au point de vivre en fonction de ce qu’elle aimait chez lui ou non mais il l’écoutait tout de même. C’est toujours bon à savoir comme on dit. Puis c’est surtout qu’elle ne le laisse pas indifférent donc il apprend à mieux la cerner ce qui n’est pas de tout repos d’ailleurs. On peut difficilement trouver plus complexe que cette fille. C’est une énigme à elle seule. Un coup elle aime, un coup non ; un coup elle est gentille, un coup elle est méchante ; un coup elle est de bonne humeur, un coup elle ne l’est plus etc. Non cette fille est un grand mystère qui ne sera peut-être jamais résolu. En tout cas ce n’est pas Thym qui va se fatiguer à essayer de la comprendre, ce n’est pas possible. Il l’aime bien, elle lui plait mais il n’allait tout de même pas se casser la tête à essayer de la comprendre sans rien avoir en retard. Et oui, ça marche aussi bien dans un sens que dans l’autre. On n’a rien sans rien après tout.

« - Non mais ça y est, tu t'es bien foutu de ma gueule ? On peut s'arrêter là ou quoi ?! Putain, abusé quoi... Moi j'allais dire voilà, que t'étais super sexy, que t'as un cul magnifique, que je t'aimais à la vie à la mort et toi … Et toi BOOM ! Tu dis encore des conneries ! Non mais là ça va pluuus du tout ! »

Si seulement elle l’avait pensé ne serait-ce qu’une seule seconde au moins où elle l’avait dit, vous ne pouvez pas savoir à quel point il aurait été heureux et flatté. Il pensait à peu près la même chose qu’elle alors savoir que c’était de même de son côté lui aurait donné des ailes. Enfin non peut-être pas tout compte fait. Puis la question ne se posait pas vraiment puisque c’était juste une blague merdique histoire de rentrer une nouvelle fois dans son jeu qui est débile, totalement débile et sans intérêt. Sauf que c’est leur jeu et il leur plait. C’est stupide à dire mais Thyméo est limite déprimé quand il n’a pas l’occasion de venir l’embêter dans la journée. Bon il n’est pas non plus déprimé au point de pleurer mais il lui manque quelque chose. Bien entendu, jamais il ne le lui dirait, question de principe.

Toujours sans même prendre la peine de lui répondre quoi que ce soit, il finit par lever les yeux au ciel. Vraiment n’importe quoi celle-là. Et le pire dans toute cette histoire c’est qu’elle se croit drôle, amusante. Si si, il peut vous l’assurer. Dolce à toujours l’impression de dire des choses drôles, blessantes ou quoi que ce soit d’autre alors que ce n’est pas le cas. Le jour où elle arriverait à le blesser n’était pas encore venu et il ne risquait pas de montrer le bout de son nez avant un bon moment. Si elle avait le pouvoir de le blesser avec quelques mots, ça se saurait.

« - Je dois vraiment répondre là ? »

Techniquement ce n’était pas une question. Enfin si, une question rhétorique ce qui veut dire qu’elle n’avait pas besoin de répondre, il pouvait très bien répondre lui-même puisqu’il connaissait très bien la réponse. Mais il faut l’excuser, ce n’est pas parce que l’on est en avance sur le cursus scolaire que l’on est forcément plus intelligent. Il suffit de prendre Thyméo par exemple. On ne dirait pas comme cela, je vous l’accorde, mais il est très intelligent seulement puisqu’il n’aimait pas travailler en primaire, au collège ou autre, on ne lui a pas donné la possibilité de sauter des classes. Pourtant il est très loin d’être idiot, sinon il ne serait pas là.

« - Une sainte-ni-touche ? Chaste en plus ?! J'aurais tout entendu... C'est toi qui pense ça ou c'est quelqu'un qui t'as fait pensé ça ? Non parce que là, je me pose vraiment la question tu sais... »

C’est bien ce qu’il a dit oui, une sainte-ni-touche. Elle essaie de se donner une image complètement inverse mais tout le monde sait que c’est le cas, qu’elle est une sainte-ni-touche même si elle ne veut pas le montrer. Puis ça fait un moment qu’on ne l’a pas vu avec un mec qui ne soit pas qu’un ami parce que la voir avec un mec en général, ça ne voulait rien dire. Elle traine toujours avec des mecs, toujours. En fait c’est un garçon manqué mais qui n’est pas tant manqué que ça dans sa façon de s’habiller on va dire .Thym ne pourrait pas sortir avec une fille qui n’est pas un brin féminine, même quand elle l’est trop peu il n’aime pas alors si Dolce lui plaisait c’était qu’il n’y avait aucun problème de ce côté. Donc elle est un faux garçon manqué si on veut.

« - Je suis capable d’avoir des opinions sur les autres sans qu’on me le grave dans la tête ou qu’on me fasse un bourrage de crâne je te rappelle. Je pense juste que tu es largement moins déjantée que tu le laisse prétendre à ce sujet. C’est tout. »

Jusqu’à preuve du contraire, Thyméo est capable de penser par lui-même. C’est peut-être difficile à croire pour elle mais pourtant c’est le cas alors autant qu’elle s’y habitue tout de suite. Comme si lui était un mouton, un pigeon enfin tout ce que vous voulez. S’il y en a bien un qui ne suit pas les idées des autres avant d’avoir son propre avis sur la question c’est bien lui. Il prend connaissant puis il juge. Et c’est valable pour tout et tout le monde. Elle devrait arrêter avec ça parce qu’elle n’est pas loin de le vexer. En fait non, il n’allait pas être vexé mais si elle peut éviter de penser cela de lui, ça serait très bien. Mais en se remémorant la scène dans la tête, un autre sourire lui apparut sur le visage. Pas son sourire à la con de d’habitude, non, un vrai sourire. En réalité Dolce est vexée qu’il puisse penser cela d’elle. Ce n’est pas lui mais elle qui accorde beaucoup d’importance à ce qu’il dit. La preuve est sous ses yeux en plus. Et encore, il n’avait pas tout vu.

« - Merde... Merde... MERDE ! »

Et encore, le mot est faible. S’il avait su qu’elle le ferait, il lui aurait fait la remarque bien avant. En fait, plus il la provoque, plus elle court dans son sens donc plus il obtient ce qu’il veut. Il suffit de lui faire légèrement de la peine, de la blesser sans trop être méchant non plus pour que Thym ait ce qu’il veut. En fin de compte c’est très facile, il suffit de taper plus fort et maintenant qu’il le sait, il le mettra en application et ce, jusqu’à ce qu’elle finisse par avouer qu’il lui plait et qu’elle l’aime bien plus qu’elle le laisse prétendre. Autant le dire tout de suite, elle allait en « baver » pendant encore un bon bout de temps.

S’il s’était attendu à ce qu’elle fasse ça ! Pour le coup il était resté planté comme un piquet avec un air surpris. Oui, on peut le dire, il est resté sur le cul. Ce n’était pas la première fois qu’ils jouaient mais jamais ça n’avait été à ce point-là. Mais bien évidement, il était agréablement surpris et il ne l’aurait repoussé pour rien au monde. C’est qu’en plus elle embrasse bien cette fille. Si seulement il avait su plus tôt, il l’aurait embrassé depuis bien longtemps. Seulement il n’y avait pas que ça, c’est avant tout un jeu qui s’est installé entre eux et en aucun cas il ne souhaite perdre. Or ce qu’elle vient de faire en dit long sur ce qu’elle a en tête à ce moment précis.

« Généralement quand on embrasse quelqu’un on s’en va pas après… Sauf s’il a mauvaise haleine mais dans mon cas c’est pas possible puisque j’ai un chewing-gum à la menthe. »

Son air surpris venait de disparaitre pour laisser place à un énorme sourire en coin. On ne pouvait pas vraiment appeler ça un sourire en coin du coup mais peu importe. S’il était content ? Bon Dieu vous avez vu la tête qu’il a ? On dirait un chien heureux de recevoir une caresse ou un os à ronger, une vache dans un pré, un chevreau en pleine nature. Bien évidement qu’il est content et ça, elle va vite le remarquer. Enfin si elle daigne se retourner et revenir vers lui ce qui n’est pas gagné du tout.

« - T’es au courant que tu viens de m’embrasser et donc me prouver que je te plais ? Mais je marque un point alors ça me va. Puis tu peux recommencer histoire que j’en gagne un deuxième. On sait tous les deux que t’en meurs d’envie… »

Et lui aussi d’ailleurs.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Lun 4 Nov - 16:28



THYM - Je suis capable d’avoir des opinions sur les autres sans qu’on me le grave dans la tête ou qu’on me fasse un bourrage de crâne je te rappelle. Je pense juste que tu es largement moins déjantée que tu le laisse prétendre à ce sujet. C’est tout.

Pas de réponse. Un léger sourire aux lèvres et les yeux mi-plissés, j'avoue qu'il avait réussi à comprendre quelque chose dans sa vie. Ou plutôt dans la mienne si on veut parler avec logique et technique mais surtout avec honnêteté. Quoiqu'il en soit, j'allais pas lui répondre pour la simple et bonne réponse que ça allait lui mettre une bonne part de doutes en ce qu'il venait d'affirmer! Est-ce que j'étais vraiment déjantée? Est-ce que le matin, en me levant, j'avais déjà écrit toute les conneries fourbes que j'allais bien pouvoir faire? Est-ce que, le matin toujours, je faisais exprès d'être maladroite? Autant de questions auxquelles je vous laisse le soin de décider de la réponse.
En clair, je ne fais qu'être Dolce, ni plus ni moins. Faut-il encore que vous sachiez vraiment qui est Dolce Madison Ben... Thyméo n'était pas loin de la vérité mais en même temps, il était très loin de la connaître. S'il voulait la vérité, il allait ramer encore longtemps avec ce drôle de personnage.

Pour le moment, la seule question qui sonnait comme heure de vérité c'était: Pourquoi?! Pourquoi, comment, qu'est-ce qui m'a pris de faire ça?! Je veux dire... C'est pas comme si je me l'étais interdit pendant des semaines quoi... Thymthym est bien joli, bien gentil malgré son faux air de petit con mais, je vois vraiment pas ce qui m'a poussé à faire ça!... Bon ok, j'adore sa bouille, j'adore matter son cul ni vu ni connu, j'aime le faire chier, parfois il m'arrive de penser à lui quand on me parler de choses et d'autres, j'aurais envie de tuer toutes les connasses du genre à celle de tout à l'heure pour me le garder, ou même l'attacher sur une chaise pour être sure qu'il ne lui arrive rien! D'ailleurs, fille ou gars, vieux ou jeune, j'en ai rien à foutre, y en a un qui vient à lui faire du mal physiquement ou moralement, je crois que je vais me le faire et surement pas pour une partie de jambes en l'air! Toutes façons y a que moi, MOI, qui ait le droit de le faire chier! MOI qui ait le droit de se foutre de sa tronche! Bref, planquez-vous, mes crocs sont de sortie...

Bon. Pour en revenir à ce baiser.... Il était imprévu, il me rendait folle, j'aurais eu envie de courir dans les couloirs pour repartir me planquer sous mes couvertures bref, il me couvrait de honte! Sinon, il était pas écoeurant. Je crois, que, d'ailleurs... C'est peut-être le seul qui ne m'aura pas demandé un brin de réfléxion! Normal tu me diras vu qu'il était pas pré-méditer mais ce que je voulais dire, c'est que d'habitude, c'est tout sur la longueur tu vois, je prend TOUT mon temps et là: PAF! Ca me prend d'un coup! Je suppose aussi que c'est le résultat du fait qu'il me provoque depuis trop longtemps, que j'en crevais d'envie depuis trop longtemps et que ça lui pendait au nez depuis également trop longtemps! A part ça, super matinée en perspective: il interrompt une conversation, il se paye ma tête, il plannifie un plan cul devant moi et comme si le destin n'avait pas assez joué de ses pouvoirs, voilà que j'en rajoute une couche en l'embrassant! Mais qu'est-ce qui va pas chez toi Dolce? Putain!

THYM - Généralement quand on embrasse quelqu’un on s’en va pas après… Sauf s’il a mauvaise haleine mais dans mon cas c’est pas possible puisque j’ai un chewing-gum à la menthe....

Causes toujours tu m'intéresses! je fais un arrêt sur l'image avec un battement de coeur à 100 000 à l'heure. C'est le genre de moment où tu as l'impression d'avoir une vie en jeu: est-ce que je fais demi-tour? Est-ce que je me barre et je reviens un autre jour à l'école? Est-ce que je lui fonce dessus pour l'embrasser comme une timbré sortie d'asile?... Encore des questions, trop de questions, j'en peux plus des questions! Le souci, c'est qu'avec thym on a TOUJOURS 10 000 questions en tête! C'est même saoulant des fois, je réalise! Mais au final, c'est le jeu.. C'est comme ça... Tant pis si on a tendance à louper un point voir plusieurs... Et là, par je ne sais quelle magie, ma parole m'est revenu!

DOLCE - Oui et bien généralement à 8h du matin on bouffe pas de chewing gum alors hein?!

Répondre n'importe quoi quand ça devient n'importe quoi, mon quotidien! Et me voilà retourné face à lui, comme si le jeu ne s'était jamais arrêté! Chuis vraiment conne y a des fois...

THYM - T’es au courant que tu viens de m’embrasser et donc me prouver que je te plais ? Mais je marque un point alors ça me va. Puis tu peux recommencer histoire que j’en gagne un deuxième. On sait tous les deux que t’en meurs d’envie…

J'étais en train de fuir mes responsabilités: j'avais perdu un point à notre stupide jeu et j'avais également perdu de crédibilité! Quant à lui, je m'attendans à ce qu'il me fuit aussi tu vois, que genre, je le revois jamais, qu'il me fasse la gueule parce que ça ne lui plaît pas et tout ça mais une surprise en ammenant une autre, au lieu de me fuir comme la peste, il en redemande.... Sauf que c'est le genre de moment où je suis pas fouttu de savoir si en agissant d'une sorte ou d'une autre j'allais gagner ou perdre! Alors plutôt que de me prendre le choux à réfléchir du comment du pourquoi, je joue les bêtes et disciplinés! Puis si ça peut me permettre de faire rager certaines filles alors là, tant mieux! C'est donc d'un pas décidé et dans un soupir du genre "putain tu me fais chier toi mais je t'aime" que je suis retourné l'embrasser disons plus "longuement" pour le coup.... C'était pas de l'amour, c'était de l'acharnement à vouloir gagner! ...Ou pas...

DOLCE - Ouais je suis au courant! Et toi t'es au courant que tu es vraiment con?!

Ca c'est clair, net et précis! Il était vraiment qu'un petit con! Petit con que j'aime beaucoup mais petit con quand même! Je le laissais réfléchir à ce qui lui plairait et me diriger vers un étudiant qui se tapait le service! Quant à ceux qui me regardaient comme la peste de l'école à pialler comme des grosses gamines...

DOLCE - Bon vous avez pas autre chose à regarder?! Genre vos cours?! Sans déconner...

Je m'occupais même plus de Thym étant bien trop frustré de cette putain de matinée à la con! Vivement ce soir, je vous jure! Puis pourquoi je reste avec Thym sérieux?! Quand est-ce que la partie va être fini?! Non pas que ça m'amuse plus mais à force, ça me rend dingue moi! Comme lui d'ailleurs! T'façons, j'étais déjà pas toute nette et bah là j'étais bonne à ficher "bonne pour l'asile"! VOILA!

DOLCE - Un café décaféiné s'il te plaît..

Quoi? J'allais pas pouvoir rentrer avant ce soir j'avais pas les clés de voiture ni l'autorisation de rouler de mon frère alors autant que je me calme autour d'un caf'! Puis zut... Aux diables vos réfléxions, je m'en care...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mar 5 Nov - 21:15


T'es vraiment con quand tu t'y mets.



« - Oui et bien généralement à 8h du matin on bouffe pas de chewing gum alors hein?! »

Et s’il a envie de bouffer des chewing gum de bon matin, il fait ce qu’il veut non ? Hallucinant. Elle a toujours son point de vue sur tout. Il y a un moment où il faut s’arrêter et ce moment est arrivé. Pour tout vous dire, il en avait tellement assez qu’il ne faisait plus vraiment attention à ce qu’elle disait. Dans tous les cas ils ne seraient pas d’accord sur le sujet alors autant éviter de débattre pendant un quart d’heure là-dessus. Le fait est qu’il a le droit de manger un chewing gum à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Il est majeure et vacciné donc il fait exactement ce qui lui plait et quand ça lui plait. Encore plus quand il s’agit de quelque chose d’aussi banale que de manger un fichu chewing gum.

Néanmoins, il était toujours perturbé parce que qu’elle venait de faire. C’est surtout parce qu’il n’a absolument pas compris pourquoi est-ce qu’elle avait fait ça ou encore comment est-ce qu’il devait le prendre. Est-ce que c’était pour jouer ? Pour le provoquer ? Parce qu’elle en avait envie ? Parce qu’elle avait envie de semer le trouble dans sa petite tête ? Et bien si c’était ça alors elle avait réussi son coup. Il était complètement largué. En temps normal, il ne lui en fallait déjà pas beaucoup pour être paumé mais alors là, en deux secondes c’était fichu. Le pauvre petit. Il faut être indulgent avec lui et ne pas trop lui en demander.

« - Ouais je suis au courant! Et toi t'es au courant que tu es vraiment con?! »

Ne serait-ce pas une once d’énervement mélangée à de la honte ? Si, il me semble. Mais tant pis pour elle, ce qui est fait est fait, on ne peut revenir en arrière. Elle a tout de même fait, à ses risques et périls et dorénavant, Thyméo n’allait pas se gêner pour le lui rappeler à chaque fois qu’il en aura l’occasion. Il sait bien que ça ne lui arrive pas souvent mais il serait temps qu’elle se mette à réfléchir avant d’agir…

Et elle avait remis ça. Elle l’avait embrassé une nouvelle fois en le faisant durer plus longtemps cette fois-ci ce qui était loin d’être déplaisant encore une fois. Puis une fois de plus, ce petit sourire de vainqueur vint prendre place sur son visage. Il n’avait rien à redire sur ce coup-là. Puis elle pouvait recommencer quand elle le souhaitait, il ne la repousserait pas, jamais même. Enfin c’est le cas pour le moment en tout cas. Peut-être qu’un jour viendra où i en aura ras le bol de cette fille. Bon c’était très probable que ça arrive un jour d’ailleurs puisqu’on ne peut pas dire qu’elle est l’une des filles les plus adorables qu’il n’ait jamais rencontré.

« - On me le dit souvent ouais. »

C’est souvent pour rigoler aussi. Puis il ne faut pas croire, il ne se laisse pas insulter aussi facilement. Mais ça ne lui arrivait pas souvent que ça en fait. Pourquoi est-ce qu’il venait de dire ça ? Peut-être pour passer à autre chose le plus vite possible. Il en avait un peu marre de leur conversation qui n’avait aucun sens mais il l’aimait bien aussi d’un autre côté alors il lui faisait comprendre qu’il en avait marre sans pour autant la remballer. Puis il espérait qu’elle se trahisse elle-même en gaffant ou autre mais elle ne le laisser pas savoir ce qu’elle pensé vraiment de tout ça, de ce baiser et de leur relation en général. Elle ne le dit pas mais Thym est certain à cent pourcent qu’elle l’aime plus que bien. C’est sûr et certain, il ne peut y avoir que ça.

« - Bon vous avez pas autre chose à regarder?! Genre vos cours?! Sans déconner... »

Et en plus elle se met à râler contre les gens qui la regardent. C’est de leur faute peut-être si une fille aussi insensible qu’elle en façade vient d’embrasser un mec ? Chose qui, soit dit en passant, ne serait pas arrivé avant un long moment, très long moment. Tout ce qu’il fit se résuma à lever les yeux au ciel –encore-. Elle est persuadée de faire peur à tout le monde dans cette université alors que ce n’est pas du tout le cas. Il faudrait peut-être qu’il pense à le lui dire un jour histoire qu’elle arrête de jouer les Chuck Bass au féminin et en moins sexy. Oui, beaucoup moins sexy. Mais on ne peut pas tout avoir dans la vie.

« - Un café décaféiné s'il te plaît. ».

Non, surtout pas. Ne demande surtout à Thym ce qu’il veut manger ou boire, surtout pas. On ne sait jamais ça risquerait de te provoquer un cancer des cordes vocales ou une inflammation. Non mais vraiment. On aura tout vu avec cette fille. Si les rôles avaient été inversés, s’il avait commandé sa boisson sans même lui demander ce qu’elle voulait par politesse, elle aurait fait un scandale. Seulement les rôles n’étant pas inversés, on s’en contre fout pas vrai ? Celle-là alors !

« - Pour moi ça sera un noir bien corsé… Un café noir bien corsé je veux dire ! Et c’est mademoiselle qui paie. »

Aller hop, ça c’est fait. Ca lui apprendra à ne pas lui demander ce qu’il veut juste pour être polie. Tant pis pour elle maintenant, elle allait payer et Thym aurait gagné, une fois de plus. Il fit d’ailleurs deux ou trois pas en arrière de façon à ce qu’elle se débrouille et doive payer. Et oui, la partie ne faisait que commencer, la petite n’avait encore rien vu. Si seulement elle avait su à quoi s’attendre avant, jamais elle n’aurait accepté de jouer. Elle allait perdre. C’était certain.

« - Tu m’en veux pas trop j’espère ? C’est moi qui paie la prochaine fois, t’en fais pas ! »

Tu parles. Il allait vite oublier ce qu’il venait de dire. Bon il est plutôt gentleman par moment donc ça pouvait lui prendre, en effet mais elle ne devait pas s’attendre à ce que ça se fasse dans les jours qui suivent. Elle se mettait les doigts dans l’œil si c’était le cas. Vous savez, qui dit jeune dit naïve ! Alors la naïveté ne doit pas épargner la petite Dolce.

Sur ce, pour une fois de plus la provoquer, il s’approcha de façon à avoir son torse collé dans son dos et ses mains de chaque côté de sa taille. Toujours avec ce même sourire –et oui sinon c’est trop beau- il vient placer sa tête assez près de la sienne pour pouvoir lui murmurer.

« - T’as encore perdu, mais c’est pas gave, je t’aime bien quand même. Puis un jour peut-être tu arriveras à me battre… »

Provocation du jour, bonjour. Noah-Thyméo Dawkins pour vous servir !

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    Mer 6 Nov - 10:58



THYM - - Pour moi ça sera un noir bien corsé… Un café noir bien corsé je veux dire ! Et c’est mademoiselle qui paie.

Le moment où l’envie de  l’e’mbrasser était déjà loin mais alors très loin derrière moi ! Je me retourne pour le fusiller du regard ! Que le serveur reste à sa place surtout sinon ça va très mal finir…. Mais alors, très mal. Sauf que de toutes façons, j’allais pas payer pour mosieur, c’était HORS DE QUESTION ! Offrez un café à thymthym et dans une semaine vous serez déjà en dettes pour 50 ans ! Pas question de se faire manger  dans la main !  Quoique en fait, si j’allais le lui payer son café mais croyez pas que cette histoire aller en rester là, bien au contraire.

DOLCE – Oui voilà, j’allais le dire….

Oupas…  Mais plutôt que de rester là à faire comme si de rien, autant y rajouter son grain de sel ! Crois-moi que cette histoire ne faisait que commencer. Mais après tout, s’il n’était pas content, il avait qu’à partir encore une fois, rien ne le retenait ici. D’ailleurs je vois vraiment pas pourquoi est-ce qu’il restait ici ! Non pas que j’allais m’en plaindre mais quand même… Y a des matins où vraiment j’ai l’impression que les extra-terestres m’ont enlevés et m’ont traînés sur une planète peuplé de timbrés dans le genre à Thym ! Franchement, vous avez déjà vécu un truc pareil ? Est-ce qu’on fini par s’en remettre un jour ?...

THYM - Tu m’en veux pas trop j’espère ? C’est moi qui paie la prochaine fois, t’en fais pas.

J’allais répondre quelque chose mais c’était pas assez rapide vu que Mosieur Thyméo a encore ramené sa fraise et plus si affinité ! L’autre il vient se coller à moi comme si on était ensemble !  Soit je devais être parti vraiment très loin dans l’espace soit il devenait complètement marteau c’est pas possible autrement ! J’opte pour la raison : il était déjà marteau mais ça s’arrange pas avec le temps….

THYM - T’as encore perdu, mais c’est pas gave, je t’aime bien quand même. Puis un jour peut-être tu arriveras à me battre…

Bah oui voilà ! Manges-toi ça Dolce… Pas de problèmes hein ? Il ne fait que jouer !! Mais un jour je vais lui faire regretter à mort ! Il joue un peu trop à mon goût, beaucoup trop même !  Là franchement, j’allais faire ressortir la mauvaise joueuse  que j’étais pour me mettre à pleurer comme une madeleine ! D’ailleurs c’est dur de me voir pleurer en règles générales… Mais là… Là … Pffouuuh !

DOLCE – Enlèves tes mains de là tout de suite si tu veux pas que je te les torde dans trois secondes !...

Rien de plus, rien de moins ! Pas question de m’abaisser à un niveau plus bas que Terre, autant le dire tout de suite. Alors oui, j’avais fait une connerie, c’était clair maintenant. Mais c’est pas pour autant qu’il allait avoir tous les droits sur moi, encore moins de me faire passer pour une con ! Ce qu’il faisait déjà pas trop mal depuis un bon moment…  Pour en revenir au serveur qui devait nous croire sortis d’asile, je l’ai payé, remercié,  j’ai choppé le plateau et direction la table la plus proche ! … Non très mauvaise idée en fait ! Changement d’itinéraire pour la plus à l’écart possible ! J’avais pas envie d’être encore à l’affiche… C’est bon, j’ai donné ce matin ! Pour au moins 6 bons mois…

C’est une fois assise que j’espérais éclaircir les choses avec l’autre ! Non mais c’est vrai, j’étais complètement paumé ce coup-ci ! Mais au moins, il ne me parlait plus de l’autre connasse, c’est déjà ça de gagner pas vrai ?

DOLCE – Il te faut un carton d’invitation spécial pour t’asseoir ou tu comptes jouer les Don Juan ?... L’un comme l’autre, l’espoir fait vivre moi je dis…

Bienvenue aux enchères, qui dira mieux ?! Sans rire, j’avais eu un léger déclic et j’allais pas me laisser faire, c’était hors de question. Autant l’attaquer de plein fouet, de toutes manières, j’ai plus grand-chose à perdre…. Encore que… Avec lui, faut se méfier de tout, on ne sait décidément jamais ce qu’il va dire ou faire. Je dis pas qu’en soit, l’avoir contre moi me dérangeait, ce qui me dérangeait, c’était qu’il le fasse par amusement, rien de plus, comme si je n’étais qu’un sac poubelle qu’il traîne un peu partout…  
Maintenant, nouveau problème : c’était moi la con dans l’histoire parce que je ne savais plus quoi lui sortir.. A part ce qui me venait droit du cœur… Putain j’avais pris cher là…

DOLCE – Putain mais qu’est-ce que je fous là …



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.    

Revenir en haut Aller en bas
 

DOLCE || T'es vraiment con quand tu t'y mets.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 04 :: Rps-