AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 all these things i hate ◮ kenaël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: all these things i hate ◮ kenaël.   Mer 23 Oct - 9:58

ALL THESE THINGS I HATE ► Je m'ennuyais, c'était un fait. Et à part tourner en rond, je ne voyais vraiment pas quoi faire pour remédier à cela. Oui, j'en étais rendu à ce point-là et ça devenait critique. En plus, mon appartement était vide, étant donné que ma mère et son compagnon, de vingt ans plus jeune qu'elle, n'avait pas daigné rentrer cette semaine. Souvent, je me demandais si je ne devrais pas partir sans rien leur dire non plus, et ils auraient une belle surprise en rentrant. A défaut que ce soit toujours moi qui attende sans bouger, on pouvait au moins changer les rôles. Je pense que ça me ferait rire ne serait-ce que quelques minutes. Enfin, il fallait que je trouve comment m'occuper. Alors quand je ne sais pas quoi, je harcèle mes potes. Sauf que bien entendu, j'allais finir par croire que j'avais la poisse, puisque même en essayant les trois numéros qui s'offraient à moi, je ne recevais aucune réponse. J'en venais quand même à penser qu'ils en faisaient exprès pour m'énerver, parce que c'est un peu leur passe-temps favori des fois, et j'aurais envie de les frapper rien que pour ça. Même s'il est vrai que quand je peux jubiler de les faire chier, je suis la première à le faire. Mais ça compte pas, je suis une fille, il faut bien que je tente de me défendre de par mes propres moyens. Je ne voyais donc plus qu'une seule solution, c'était de me rendre à leur appart'. Si ils y étaient, j'allais leur passer un méchant savon. Et si c'était le contraire, et bah... j'aurais perdu mon temps. Voyons le côté positif, j'aurais occupé quelques minutes de cette journée minable qui s'annonçait interminable. Sans plus tarder, j'attrapais ma veste et mon sac, puis n'oubliais pas de fermer à clé derrière moi. Je ne tenais pas à être cambriolée quand je rentrerais, ça aurait encore été la meilleure de la journée celle-là. Histoire de perdre encore un peu plus de temps de ma misérable vie, je décidais de partir à pied. Au moins, j'allais me rafraîchir les idées, et peut-être que je n'aurais même plus envie de gueuler sur mes potes à mon arrivée. Rêver était encore permis, merci. J'osais espérer que l'air frais aurait un effet apaisant sur moi, pour leur bien tout simplement. […] Trêve de blabla, j'arrivais à destination, puis frappais sans attendre. La patience n'avait jamais fait partie de mes qualités premières et la discrétion non plus. Quand je toque, on sait que c'est moi la plupart du temps, pour ceux qui me connaissent en tout cas. La porte s'ouvrait alors et je n'attendis même pas de savoir qui était derrière avant de parler. « Dis-moi que ton portable était coincé dans le grille-pain parce que c'est la seule excuse que j'accepterais pour justifier le fait que tu ne me répondes pas ! » m'exclamais-je, sans préambule. Sauf que quand je m'apercevais que c'était Kenaël à l'entrée, et non pas un de mes trois potes, c'est une autre tête que j'affichais. « Ok, je repasserais plus tard » ajoutais-je aussitôt, prête à repartir dans la direction contraire. Je me fichais bien du trajet que je venais de parcourir, je n'avais aucune envie de rester avec lui. Décidément, j'avais vraiment la poisse aujourd'hui.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Dim 29 Déc - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Jeu 24 Oct - 21:12

all theses things i hate ► Affalé sur le canapé du salon, je zappais les chaînes, à la recherche d'une émission ou d'un film à regarder pour m'occuper. Je n'avais envie de rien faire, comme d'habitude. Esteban, Noah et Pacey étaient sortis faire je ne sais quoi et j'avais préféré rester à l'appartement, étalé comme une baleine échouée sur mon canapé. Peut-être que j'aurais dû aller avec eux, il n'y avait vraiment rien d'intéressant à regarder à la télé, à part peut-être un documentaire sur la reproduction des pandas. Vraiment intéressant et très instructif. À part quand on voit les pandas se montrer dessus. Enfin bref, malgré ce documentaire, j'harcelais de messages mes cinglés de colocataires pour qu'ils viennent me chercher et qu'ils m'emmènent quelque part où je ne m'ennuierais pas, mais ils ne me répondaient pas. C'est de l'abandon de personne dans le besoin, je devrais aller porter plainte. Franchement, ils avaient fait tomber leurs portables dans les toilettes et ceux-ci n'étaient pas waterproof ou quoi ? Ou alors, ils étaient partis au zoo et une chèvre leur avait mangé leurs portables. Oui, ça pourrait être ça. Ou peut-être que j'étais en train de voir trois portables sur la table du salon. Ils ont un portable et ils prennent même pas la peine de les prendre... Ils leurs servent à quoi alors ? J'avais perdu du temps à leur envoyer des messages pour rien. Bande de potes indignes. Bon, au moins, ça m'avait occupé pendant une bonne dizaine de minutes. Alors que, sans grande conviction, je me concentrais de nouveau sur mon passionnant documentaire qui me servirait à rien dans la vie à part si je décidais de devenir zoophile et d'essayer de faire un enfant à un panda, j'entendis quelqu'un frapper à la porte d'entrée. Je dois avouer que cette fameuse personne voulait sûrement défoncer la porte, étant donné la manière si douce qu'elle avait de frapper contre celle-ci. J'eus un peu de mal à m'extirper du canapé mais j'y arrivais tout de même avant de me diriger vers la porte et de l'ouvrir. « Dis-moi que ton portable était coincé dans le grille-pain parce que c'est la seule excuse que j'accepterais pour justifier le fait que tu ne me répondes pas ! » s'exclama Kamryn, qui se trouvait être la personne voulant apparemment défoncer ma porte. Pourquoi est-ce que mon portable serait coincé dans un grille-pain ? Et pourquoi disait-elle que je ne répondais pas alors qu'elle n'a jamais essayé de me contacter ? Vu le changement de son expression du visage, elle ne devait pas s'attendre à ce que ce soit moi qui ouvre la porte, sûrement l'un des autres gars. « Ok, je repasserais plus tard » avait-elle ajouté, prête à repartir dans la direction opposée. Non, elle partait déjà ? « Attends ! » m'exclamais-je. Je ne savais même pas pourquoi je lui disais d'attendre, il n'y avait aucune raison pour laquelle elle devait rester mais je voulais qu'elle reste, alors je devais trouver une excuse. « Les gars ne sont pas là mais si tu veux les voir, tu peux attendre à l'intérieur, ils ne devraient pas tarder à rentrer. » Mensonge. Ça ne faisait qu'environ deux heures qu'ils étaient partis et à mon avis, ils ne devaient pas rentrer avant encore plusieurs heures. Qu'est-ce que je ferais pas pour lui parler encore un peu...


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove


Dernière édition par Kenaël A. Lawson le Mar 22 Avr - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Mar 29 Oct - 22:57

ALL THESE THINGS I HATE ► J'ai une sale manie quand je m'ennuie et que je tourne en rond, c'est de harceler mes potes de sms. Sauf que souvent, ça les gonfle alors ils ne prennent pas la peine de répondre, ou alors ils font autre chose et ne remarquent même pas leurs portables. Et peut-être que des fois, ils oublient leurs téléphones aussi. Ils sont tellement désespérants quand ils s'y mettent que j'ai arrêté de réfléchir sur leurs conneries depuis quelques temps. Toujours est-il que je n'avais pas mis longtemps à me décider pour finalement aller leur rendre visite chez eux directement. Au moins, ils ne pourraient pas se défiler et seraient obligés de m'ouvrir. J'allais enfin savoir si ils étaient là et qu'ils se contentaient de se payer ma tête. D'ailleurs, si c'était le cas, ils allaient certainement m'entendre. J'avais bien été tentée d'appeler Pacey pendant le trajet. J'aurais peut-être plus de succès de vive voix, qui sait. Mais il ne fallait pas croire, si ils avaient décidés de se passer de moi pour la journée, ils ne lâcheraient pas l'affaire si rapidement. C'est que je les connaissais plutôt bien maintenant, à force de les côtoyer aussi souvent. Quand j'arrivais à destination, j'entendais d'ailleurs des voix, provenant sûrement de la télévision, pensais-je. Je ne reconnaissais aucune de leurs voix pour être honnête, cela me paraissait donc être la seule solution. Je m'empressais donc de frapper, préparant au préalable le discours dont j'allais gratifier celui qui m'ouvrirait, et attendis quelques secondes, aussi impatiente que je pouvais l'être. C'est alors que la porte s'ouvrit, j'incendiais immédiatement le jeune homme qui se découpa dans l'encadrement, et ne percuta que un peu plus tard, qu'il s'agissait en fait de Kenaël, et non pas d'un de mes trois potes. J'avais touché le gros lot évidemment. Je ne savais même pas si je devais en déduire que le reste de la bande n'était pas dans le coin. Mais je pris pas le temps de réfléchir plus longtemps, je ne pensais plus qu'à repartir d'où je venais en fait. Rien ne me rapprochait de ce jeune homme, je ne lui avais pour ainsi dire jamais parlé de mon plein gré, et je ne comptais pas commencer aujourd'hui. Je lui fis donc savoir que je reviendrais plus tard, quand j'aurais la chance de pouvoir tomber sur Esteban, Pacey ou encore Noah. Il devait bien être au courant que je n'avais aucune envie de lui parler, ce n'est pas comme si je m'évertuais à le cacher jour après jour. J'avais même plutôt tendance à le faire remarquer à longueur de temps. Même mes potes en avaient ras-le-bol de m'entendre le rabâcher sans cesse. Mais j'étais comme ça, j'étais trop franche pour cacher quoique ce soit. Je faisais donc déjà demi-tour, quand Kenaël m'adressa la parole pour me demander de rester, parce qu'apparemment ses colocataires n'allaient plus tarder. Sauf que je n'avais aucune certitude sur le sujet, et passer les prochaines minutes en sa seule compagnie ne me disait rien qui vaille. « Tu veux pas plutôt leur dire de me rappeler quand ils rentreront ? Parce que j'ai pas très envie de rester si tu veux » lui répondis-je, en laissant échapper un petit rire nerveux. Je lui avais dit les choses franchement, une fois de plus. Il avait l'habitude après tout. Je n'avais jamais pris de pincettes avec lui. J'entendais encore la télévision tiens, avec la porte ouverte. On aurait dit un documentaire animalier, d'après les drôles de cris que j'entendais. C'était peut-être marrant, mais je ne risquais pas de le savoir pour le moment.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Dim 29 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Jeu 31 Oct - 21:41

ALL THESE THINGS I HATE ► C'était plutôt rare quand je restais à la maison et que les garçons sortaient, mais quand c'était le cas, je finissais toujours par les harceler de SMS pour qu'ils viennent me chercher à cause de mon ennui. Je les harcelais tellement que, parfois, ils ne prenaient même plus la peine de répondre, voir coupaient complètement leurs portables pour ne plus être dérangés par cette mauvaise manie que j'ai de les harceler dès que je m'ennuie. Sauf que, cette fois-ci, ils avaient laissé leurs portables à l'appartement alors il n'y avait alors aucun moyen de les contacter pour qu'ils m'arrachent de mon ennui et ça, on n'allait pas dire que ça me donnait un grand plaisir. Je me disais bien que c'était bizarre que j'entende quelque chose vibrer alors que je ne sentais pas mon portable vibrer. J'étais donc seul avec moi-même, obligé de regarder un documentaire animalier pour éviter au maximum de mourir d'ennui. Ce n'était pas vraiment passionnant comme occupation, mais comme ce nom l'indique, ça occupait. Et, honnêtement, j'avais l'impression de m'ennuyer encore plus que lorsque je ne faisais rien et cette impression me dérangeait, et pas qu'un peu. Le fait d'entendre quelqu'un frapper, pour ne pas dire agresser, la porte, c'était comme un cadeau que le ciel avait envoyé pour briser cet ennui. C'était bizarre, mais le fait de voir que c'était Kamryn à la porte était bien loin de me déranger. Ça m'avait même réjoui. Ce qui m'avait moins réjoui, c'était quand elle s'est mise à m'incendier sans raison. Elle n'avait pas eu l'air de s'apercevoir que c'était moi qui lui avait ouvert et apparemment, elle le remarquait quelques secondes après, ce qui n'avait pas l'air de la réjouir. Elle ne m'avait jamais réellement apprécié, alors ça ne m'avait pas étonné qu'elle ait voulu partir dès le moment où elle s'était aperçue que c'était moi qui était à l'entrée. Je l'avais tout de suite arrêtée, en lui disant que les gars n'étaient pas à l'appartement mais qu'elle pouvait attendre à l'intérieur car ils arriveraient bientôt. J'avais menti, les garçons n'étaient pas près d'arriver, mais je voulais que Kamryn reste avec moi. Malgré le fait qu'elle ne m'appréciait pas, je ne pouvais pas m'empêcher de bien l'aimer tout de même. « Tu veux pas plutôt leur dire de me rappeler quand ils rentreront ? Parce que j'ai pas très envie de rester si tu veux » avait-elle répondu, avec un rire nerveux. Apparemment, elle n'avait pas l'air d'être sûre de la certitude de mes paroles et en plus, elle ne devait pas avoir une grande envie de rester un peu avec moi. « T'es sûre ? Ça serait quand même dommage que tu repartes alors qu'ils doivent arriver bientôt et que tu pourrais attendre ces quelques minutes pour les voir en personne. C'est mieux que les appels. » Moi, j'essayais de l'obliger à rester ? Non, pas du tout !


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove


Dernière édition par Kenaël A. Lawson le Mar 22 Avr - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Mar 5 Nov - 23:06

ALL THESE THINGS I HATE ► En cet instant, je me demandais franchement ce qui avait pu me passer par la tête au moment où j'avais décidé d'aller à  l'appart' des garçons pour voir si ils s'y trouvaient. Il était évident que j'étais trop habituée à leurs blagues et conneries à répétition, ce qui engendrait que j'avais cru qu'ils ne me répondaient pas uniquement pour m'emmerder. Et têtue comme j'étais, je n'avais pas envie de les laisser gagner et se débarrasser de moi. Sauf que j'avais été bien récompensée, ironie quand tu nous tiens. Effectivement, il se trouvait que mes meilleurs potes n'étaient vraiment pas chez eux, et le seul présent au logement n'était autre que Kenaël. Qu'avais-je donc pu faire au ciel pour mériter un tel coup du sort ? J'avais du être vraiment très méchante, parce que j'aurais préféré tomber sur n'importe qui d'autre. Je devais déjà supporter le jeune homme plus que je ne le voudrais vu qu'il était souvent avec mes meilleurs amis, mais le supporter toute seule était encore davantage au-dessus de mes forces. Mais visiblement, je n'allais pas avoir le choix. Je pensais repartir dès que je l'avais vu, il était hors de question que j'attende le retour de Pacey, Esteban et Noah avec lui. Je ferais un aller-retour de plus si besoin, je m'en fichais pas mal. Mais Kenaël ne semblait pas l'entendre de cette oreille puisqu'il insistait pour que je reste. Les arguments qu'il m'avançait étant qu'ils ne tarderaient plus et que c'était dommage que je les rate de si peu. Les voir en personne valait toujours mieux que les appels, il n'avait pas tort dans le fond. Ce qu'il fallait juste préciser était que ce n'était pas le fait d'attendre qui me dérangeait, mais le fait d'attendre avec lui. Ceci étant, je pouvais bien prendre sur moi quelques minutes, vu que selon ses informations, mes potes seraient bientôt là. Au pire, s'il m'agaçait vraiment trop, je pourrais toujours faire demi-tour. Je soupirais alors un grand coup avant de me retourner dans la direction de leur appartement. « Ok. Mais c'est uniquement pour éviter de faire le trajet deux fois en une heure. Ce n'est pas ta compagnie qui me pousse à rester, ne va pas te faire des idées » jugeais-je utile de bien lui préciser. Je préférais mettre les choses au clair, parce que je le voyais déjà penser que je commençais à baisser ma garde. Ce qui n'était absolument pas le cas. Si j'avais pu être n'importe où ailleurs, je n'aurais jamais dit non. Par la suite, je me dirigeais donc vers la porte d'entrée et pénétrais à l'intérieur du logement. Kenaël me suivit, refermant même la porte derrière moi. C'est à ce moment-là que je vis ce qu'il était vraisemblablement en train de regarder, et un air sceptique ou interrogateur prit place sur mon visage. Je me retournais vers lui pour le questionner à ce sujet : « Tu regardes un documentaire animalier ? » Comprenez-moi, c'était bien loin de l'image que j'avais du personnage. Jamais je ne me serais imaginée qu'il pouvait regarder ce genre de programmes quand il était seul chez lui. Comme quoi, on ne connaît jamais les gens. Et c'était d'autant plus vrai dans son cas, puisque je ne connaissais que son aspect extérieur et l'image qu'il renvoyait. Je ne cherchais pas du tout à creuser pour savoir ce qui pouvait se cacher à l'intérieur.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Dim 29 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Sam 28 Déc - 0:14

ALL THESE THINGS I HATE ► Honnêtement, je m'étais attendu à passer l'après-midi seul. Au fond, je savais que les garçons ne reviendraient pas me chercher, même s'ils auraient eu leurs portables et vu mes messages remplis de désespoir, ils auraient eu la flemme de revenir pour moi et se seraient fort probablement moqué de moi en imaginant la situation dans laquelle ils me mettaient. La venue de Kamryn était pour moi une bénédiction, une occasion pour moi de ne pas passer le reste de mon après-midi seul et ainsi, de pouvoir tenter de me rapprocher d'elle. Elle ne me supportait pas, mais je devais la faire changer d'avis à mon sujet. Pour ne pas m'apprécier à ce point, j'avais vraiment dû faire un truc horrible. Ou alors, c'était tout simplement ma tête qui lui revenait pas. C'était sûrement ça, car je ne voyais pas ce que j'aurais pu lui faire pour que je l'horripile à ce point. « Ok. Mais c'est uniquement pour éviter de faire le trajet deux fois en une heure. Ce n'est pas ta compagnie qui me pousse à rester, ne va pas te faire des idées » Qui est-ce qui a gagné et qui se sent frais ? C'est Kenaël ! Même si ce n'était pas pour moi qu'elle décidait de rester, c'était déjà un bon début qu'elle fasse en sorte de me supporter pour éviter un autre trajet. Une fois que Kamryn fut entrée, je fermais joyeusement la porte. Oui, on peut fermer une porte de manière joyeuse, la preuve, je le fais. Je me tournais vers elle et vis qu'elle prenait un air sceptique, en regardant vers la télévision. Merde, j'avais totalement oublié l'émission que je regardais avant que Kamryn ne sonne à la porte ! « Tu regardes un documentaire animalier ? » Qu'est-ce que je devais faire là ? Je ne savais vraiment pas. Je priais intérieurement pour ne pas qu'elle s'aperçoive que c'était un documentaire sur la reproduction d'animaux, elle me prendrait pour un cinglé. Déjà qu'elle ne m'appréciait pas, ça serait pire. Je devais trouver un moyen d'agir naturellement, sans qu'elle pense que je regardais vraiment cette chose. « Non, j'ai dû accidentellement appuyer sur la télécommande en me levant du canapé. » dis-je en haussant les épaules. C'était nul comme excuse, mais j'espérais qu'elle me croirait. En voyant les pandas recommencer à se monter dessus, j'accourais à la télécommande et changeais de chaîne. J'atterris sur Disney Chanel mais bon, c'était mieux que l'autre émission. « Tu veux boire ou manger quelque chose ? » dis-je en reportant mon attention sur Kamryn, essayant de faire comme si rien ne s'était passé.


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove


Dernière édition par Kenaël A. Lawson le Mar 22 Avr - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Dim 29 Déc - 12:33

ALL THESE THINGS I HATE ► Je ne savais pas s'il valait mieux que je crie ou que je me mette à pleurer, puisque je venais d'accepter de mon plein gré d'attendre mes potes à leur appart', mais en compagnie de Kenaël. C'était cette dernière partie la plus insupportable voyez-vous. Je m'imaginais déjà de quoi on allait bien pouvoir parler. Nous n'avions rien en commun lui et moi, mis à part les mecs. Quelle idée ils avaient eu aussi ceux-là de se lier d'amitié avec lui. Quand il y a des coups foireux quelque part, ce sont toujours les premiers à s'y fourrer, j'aurais dû m'en douter. Et puis, à ce rythme, il allait bien falloir que j'apprenne à faire avec lui, vu qu'il passait presque autant de temps que moi avec Pacey, Esteban et Noah. C'est que je commençais à devenir un minimum raisonnable, comme quoi tout arrive quand on sait attendre. Bien que je ne comptais pas jouer à sa meilleure amie, j'allais tout au moins essayer d'être gentille. C'est une immense résolution que j'essaie de prendre pour la nouvelle année, alors j'aimerais en être félicitée, bien que je n'ai aucune certitude quant au fait que je la tiendrais ou non. Je rentrais donc dans l'appartement des garçons, suivie de près par Kenaël. Et la première chose que je remarquais était ce truc bizarre qui défilait actuellement sur l'écran télévisé. Je crois pouvoir affirmer que le jeune homme était en train de regarder un documentaire animalier. Un truc que je n'aurais jamais imaginé venant de lui, il pouvait encore me surprendre apparemment. Je m'empressais donc de lui poser la question, histoire de savoir ce qu'il en retournait vraiment. Et bien entendu, c'était un accident indépendant de sa volonté. « Ouais si tu le dis ! De toute façon, avec les abrutis qui te servent de colocs, je ne serais même pas étonnée que tu regardes ce genre de choses » lui avouais-je. Même s'il n'avait pas la tête à ça, à côté des autres trouducs. Je ne sais pas vraiment comment vous l'expliquer, mais mes trois potes ont des têtes de mecs pas totalement finis, alors que lui c'est différent. Puis, je vis Kenaël se jeter sur la télécommande au moment où des pandas commençaient à... Oh non, il allait bien faire ce que je pensais qu'ils allaient faire. Je ne pus m'empêcher de rire, c'était trop d'un coup là. « Mais attends, c'était peut-être super intéressant ! On pourrait se documenter pour Pacey, je suis sûre que le sujet l'intéresserait vachement » affirmais-je. Est-ce que je venais bien de dire 'on', ça va mal Kamryn, tu commences à parler pour deux. La chaîne changée, on atterrissait sur Disney Channel. Après tout, Disney Channel c'est pas trop mal non plus, c'est le genre de programme parfait pour nous en somme. C'est alors que le bouclé me proposa quelque chose à boire ou à manger. « Euh... tu me proposes quoi ? » lui demandais-je. Même si ça peut surprendre, je sais être super polie, alors je demande ce qu'il y a à la carte. Au moins, je suis sûre de ne pas me tromper. De toute façon, ici, il n'y a que des trucs caloriques à deux mille pourcents. En clair, faut pas imaginer faire un régime en venant chez eux, mais ce n'était pas mon but alors que demande le peuple. « Les mecs t'ont planté ou t'as pas voulu les accompagner ? » le questionnais-je. En fait, je comprenais pas pourquoi il était resté ici tout seul, alors qu'il aurait pu aller s'éclater lui aussi. Surtout que ces têtes de glands servaient vraiment à rien vu qu'ils avaient oublié leur portable, donc il était complètement isolé de tout, et moi aussi d'ailleurs. On est dans le même bateau actuellement.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Ven 31 Jan - 22:20

ALL THESE THINGS I HATE ► Quand j'avais insisté pour que Kamryn entre dans l'appartement pour attendre Pacey, Esteban et Noah, je ne m'étais pas du tout attendu à ce qu'elle accepte. Je m'étais plutôt attendu à un énième vent de sa part, ce qui devait faire parti de ses habitudes maintenant. Dès notre rencontre, Kamryn ne m'avait pas apprécié et je m'étais toujours demandé pourquoi, sans jamais savoir. Pourtant, Noah, Esteban et Pacey avait réussi à se lier d'amitié avec elle, alors pourquoi je n'y arrivais pas ? Je n'avais pas exactement le même caractère qu'eux même s'il y ressemblait, certes, mais je pensais que la jeune femme et moi pourrions bien nous entendre. Pour que cela arrive, il faudrait qu'elle fasse d'énormes efforts pour ne pas me dire d'aller voir ailleurs ou d'autres choses dans le genre. Cette fille était vraiment compliquée. La plus compliquée que je connaisse en tout cas. Toutes les filles sont compliquées, c'est vrai, mais elle, c'était la pire des pires. Malgré cela, Kamryn était entrée dans l'appartement. De toute façon, je l'aurai traînée par les pieds s'il le fallait. Enfin, elle m'aurait frappé avec un bâton (ou frappé tout court, c'est bien aussi) si j'aurai fait ça, alors tant mieux si elle est entrée de plein gré. Malheureusement pour moi, parce que je suis un gars hyper malchanceux, j'avais oublié de changer de chaîne ou même d'éteindre la télévision et c'était resté sur le documentaire animalier. Kamryn l'avait remarqué et j'avais dû inventer une excuse plus que bidon pour ne pas passer un gars étrange, pervers à tendance zoophile. « Ouais si tu le dis ! De toute façon, avec les abrutis qui te servent de colocs, je ne serais même pas étonnée que tu regardes ce genre de choses » avouait-elle. Je l'avais dit que je n'avais pas de chance. C'était vrai que Pacey, Esteban et Noah n'étaient pas les gars les plus intelligents et logiques que je connaissais. Ils avaient un minimum d'intelligence, tout de même. Ils savaient déjà utiliser un micro-onde, c'était déjà quelque chose. En reportant mon attention vers la télévision, j'aperçus les pandas commençant à se monter dessus. J'accourus alors, tel le super-héros très modeste que je suis, pour changer de chaîne. On allait devoir regarder Disney Chanel, elle est pas belle la vie ? « Mais attends, c'était peut-être super intéressant ! On pourrait se documenter pour Pacey, je suis sûre que le sujet l'intéresserait vachement » affirma-t-elle, ce qui me fit rire. Princesse Pacey, en plus d'adorer les poneys, les licornes et les Disney, adorait les animaux alors ça ne devrait pas le déranger de regarder ce documentaire. Ça ne m'étonnerait même pas s'il regardait ça. Avec Pacey, il n'y avait rien d'étrange, tu pouvais mettre parler d'éléphants tricolores marins des Alpes, ça lui paraîtrait totalement naturel. Il m'arrivait même de regarder des dessins animés avec lui, "Le Roi Lion" étant notre préféré. Après ce moment gênant avec les pandas commençant à se monter dessus, j'avais demandé à Kamryn si elle voulait boire ou manger quelque chose. « Euh... tu me proposes quoi ? » demandait-elle. Question plutôt difficile à répondre. Esteban, Noah et Pacey avaient probablement dû pratiquement tout manger. Ces gars étaient des vrais morfales. J'en étais un aussi, mais moins qu'eux. J'étais plus feignant que morfale. Et puis, je ne mangeais presque que des choses à grignoter, comme des chips qui faisaient beaucoup de bruit pendant que Pacey regardait son émission de mannequin pour le déranger. « Je sais pas ce qu'il y a... Il reste peut-être de la brioche. C'est bon la brioche. » J'avais vraiment l'air ridicule, mais ça n'était pas la première fois. J'avais l'habitude à force. « Les mecs t'ont planté ou t'as pas voulu les accompagner ? » Génial pour me rappeler que Noah, Pacey et Esteban ne sont que des lâcheurs qui m'ont abandonné à l'appartement. Mes meilleurs amis sont des lâcheurs, quand même. « Un peu des deux. À la base, je ne voulais pas y aller et maintenant que je veux y aller, ils ne peuvent pas venir me chercher. » répondis-je, en désignant d'un signe de tête les portables, posés sur la table du salon. Maintenant que Kamryn était là, j'espérais que Pacey, Noah et Esteban ne reviendraient pas avant un moment, que je puisse en profiter pour essayer de me rapprocher de la jeune femme sans qu'elle ne soit distante ou méchante avec moi.


Spoiler:
 


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Lun 10 Fév - 17:32

ALL THESE THINGS I HATE ► J'étais vraiment dans une situation spéciale. Une situation que je n'aurais jamais cru possible si on m'en avait parlé le matin même. J'aurais éclaté de rire et pour de bonnes raisons. Je n'avais jamais pu rester dans la même pièce que Kenaël plus de quinze minutes d'affilée. Je ne saurais pas vous dire pourquoi cela dit, c'était comme ça depuis que je l'avais rencontré. Le courant n'était pas passé, ou peut-être que j'étais tout simplement jalouse qu'un nouveau mec débarque dans la bande et ne prenne ma place. Quoique j'étais la seule fille là-dedans, donc je n'avais pas à me sentir menacée. Malgré tout, c'était comme ça. D'autant plus que le jeune homme s'évertuait à essayer de se placer auprès de moi, et j'avais vraiment horreur qu'on me force la main. Si j'avais envie de me lier d'amitié avec lui, je viendrais de moi-même, inutile de me harceler. Je n'étais pas du genre à céder sous la pression. Pour faire quelque chose, il fallait que je le veuille vraiment. Quoiqu'il en soit, j'avais reçu un drôle d'accueil en entrant dans leur appart'. Puisque ce que je vis en premier fut l'écran de la télévision qui était allumé sur un documentaire animalier, jusque-là rien de grave. Mais après, je vis des pandas en train de faire leurs petites affaires. J'étais choquée d'apprendre que Kenaël pouvait être en train de regarder cela. Je n'avais déjà pas une très haute estime de lui avant cela, alors autant vous dire que celle-ci ne risquait pas de monter en flèche de suite. Voyant qu'il s'apprêtait à éteindre l'écran, je lui faisais savoir que l'on ferait peut-être mieux de se documenter pour Pacey, c'était tout à fait le genre de choses qu'il aurait pu regarder et auxquelles il aurait pu s'intéresser. Oui notre pote était assez spécial, inutile de le préciser, on s'en rend compte chaque jour. Je vis que mon idée fit rire Kenaël, avant qu'il ne change tout de même de chaîne au profit de Disney Channel. Beaucoup moins risquée celle-ci. Juste après, le jeune homme me demanda si je voulais boire ou manger quelque chose. Très bonne question à laquelle je n'avais pas encore réfléchi, trop occupée que j'étais à essayer de me rendre de ce qui était en train de se passer. Ne sachant pas quoi lui répondre, je préférais le questionner sur ce qu'il pouvait m'offrir. Au moins, je ne quémanderais pas quelque chose d'introuvable ici. Quoique, je savais que mes potes avaient un peu de tout. Plus grosse bouffe, je crois qu'on ne fait plus de nos jours. Mais visiblement, Kenaël ne savait pas vraiment ce qu'il restait vu que ses colocs bouffaient tout, il craignait peut-être qu'il n'y ait plus rien pour nous, ce que je pouvais tout à fait comprendre. « Ouais. C'est bon la brioche » l'approuvais-je, quand il m'en proposa. « Sinon, je peux aller dévaliser les placards. Comme ça, ils en laisseront pour moi la prochaine fois » ajoutais-je, immédiatement. J'étais tout à fait capable de le faire. Et surtout de me venger sur leurs gâteaux préférés ou autre chose. Je n'allais pas me laisser faire sous prétexte qu'ils étaient trois mecs contre moi, une pauvre petite fille. Par politesse et aussi pour faire la conversation, parce qu'on n'allait pas se regarder dans le blanc des yeux pendant trois plombes, je lui demandais si c'était les mecs qui l'avaient abandonné à son triste sort ou si il avait délibérément choisi de rester là. « Ah, parce que t'es du genre à changer d'avis d'une minute à l'autre toi ? » lançais-je. Oui c'était sorti plus vite que je ne l'aurais voulu. Chassez le naturel, il revient au galop. C'est vrai franchement, il venait de me dire qu'il ne voulait pas partir au début et qu'après, il était partant. Faut savoir ce qu'on veut dans la vie, mais j'aurais préféré qu'il soit avec eux après tout. Je ne serais pas coincée ici seule avec lui dans ce cas. « Et oui, j'avais remarqué qu'ils avaient oublié leurs portables » terminais-je, en déviant du regard. Je repérais d'ailleurs ces derniers sur la table du salon. Il fallait vraiment ne pas avoir de tête, et les trois en même temps en plus. Admirez la classe de ma bande de potes, je me demande souvent où j'ai été les pêcher ces trois-là.

Spoiler:
 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Mer 5 Mar - 23:22

ALL THESE THINGS I HATE ► Je venais sûrement de me prendre une des plus grosses hontes de ma vie devant Kamryn. Une honte tellement énorme qu'elle allait probablement finir dans le livre des records à la page "stupidité". Sérieusement, quelle idée j'avais eu de mettre un documentaire animalier à la télévision sur la reproduction des pandas ! Heureusement pour moi, ce sujet avait vite terminé à la rigolade, la jeune femme avait suggéré qu'on se renseigne pour Pacey, car ce sujet l'intéresserait vraiment. Ça ne m'étonnerait même pas de voir mon meilleur ami s'intéresser à ce genre de choses. Rien n'est bizarre, avec lui. J'avais changé de chaîne pour mettre Disney Channel, la première chaîne qui m'était venue à l'esprit. Avec ça, au moins, on ne risquait pas de voir des animaux se monter les uns sur les autres. Pour changer de sujet de conversation, j'avais demandé à Kamryn si elle voulait boire ou manger quelque chose. Question de politesse, c'était la moindre des choses. J'ignorais ce qu'il pouvait rester de potable à manger, les trois morfales vivant avec moi ayant peut-être tout mangé. J'avais alors proposé de la brioche. Les gars mangeaient tout ce qui était bien gras, qui faisait tout sauf faire maigrir. Les pauvres brioches se retrouvaient donc à l'abandon. « Ouais. C'est bon la brioche » approuvait Kamryn. Voilà, j'avais raison. La brioche, c'est le bien... dit celui qui mange lui aussi pleins de choses malsaines. « Sinon, je peux aller dévaliser les placards. Comme ça, ils en laisseront pour moi la prochaine fois » ajoutait-elle. Kamryn, en plus de se venger elle-même, allait indirectement me venger aussi. Enfin, la vengeance se retournerait contre moi également, comme je n'aurais rien à manger non plus. Bon, je cacherais de la nourriture sous mon lit, comme je le fais souvent. « Tu fais comme chez toi. » Je pense que je n'avais pas besoin de lui dire ça et qu'elle le ferait de son propre gré. Après tout, elle passait beaucoup de ses journées à l'appartement alors, ça devait être un peu comme son deuxième chez elle. Par la suite, Kamryn m'avait demandé si les gars m'avaient abandonné ou si je n'avais pas voulu venir. Je lui avais expliqué qu'au début, je ne voulais pas venir avec eux, mais qu'après, je voulais venir. Plus indécis, tu meurs. D'un côté, je ne regrettais pas qu'ils m'aient légèrement planté. Sinon, je n'aurais pas pu passer du temps avec la jeune femme. J'étais désespéré à ce point-là. « Ah, parce que t'es du genre à changer d'avis d'une minute à l'autre toi ? » lançait-elle. Et voilà qu'elle recommençait à être cassante avec moi. Sa nature avait repris le dessus, dommage pour moi. « Ça arrive des fois, ouais. » répondis-je tout de même. J'étais comme ça, c'était pas de ma faute. « Et oui, j'avais remarqué qu'ils avaient oublié leurs portables » Logique, sinon ils seraient déjà revenus à cause des messages de désespoir que je n'avais pas arrêté de leur envoyer. L'ambiance s'était légèrement refroidie, je n'aimais pas ça. Je ne savais pas quoi faire à ce moment précis, alors je regardais autour de moi, à la recherche d'une occupation. La télévision était restée allumée et un dessin animé était diffusé. C'était pas au niveau des Totally Spies, mais ça avait l'air plutôt bien. Ça ne voulait pas dire que je regardais les Totally Spies, c'était Noah qui regardait des fois et j'étais obligé de supporter. C'était une bonne excuse, oui. J'allais m'asseoir sur le canapé pour regarder le dessin animé. Je ne savais pas si Kamryn allait me rejoindre ou partir s'occuper autrement mais, tant qu'elle restait dans le coin, ça m'allait.

Spoiler:
 


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Mar 18 Mar - 14:30

ALL THESE THINGS I HATE ► Le moins que l'on puisse dire, c'était que je n'aurais jamais imaginé passer une après-midi comme celle que j'étais en train de vivre. Déjà, jamais personne n'aurait pensé que je pourrais survivre plus d'une demie-heure d'affilée dans la même pièce que Kenaël, mais encore pire quand il n'y avait que lui dans cette pièce. Autrement, je me débrouillais pour ne pas faire attention à lui et pour papoter avec d'autres de mes potes. Sauf que là, il n'y avait personne d'autre à l'appart'. Je crois d'ailleurs que j'allais faire payer aux mecs ce qui venait de se produire. Si déjà, ils n'avaient pas tous oublié leurs portables, nous n'en serions pas là. Un jour viendra où ils oublieront leurs têtes et je sentais ce jour arrivé bien trop vite malheureusement. La deuxième truc bizarre que j'avais dû affronter en entrant à l'intérieur à la demande du bouclé, c'était le programme télé. Il était effectivement en train de regarder des pandas en pleine reproduction. Décidément, je le trouvais de plus en plus bizarre, même si j'avais fini par en rire en pensant que ce serait typiquement le genre de choses que pourrait regarder Pacey. Ce dernier était une énigme à lui tout seul, et je ne cherchais plus à comprendre au risque de me griller quelques neurones. Le jeune homme qui me servait actuellement de compagnie me proposa à boire et à manger, avant de finalement me dire de faire comme chez moi. Bon ok, j'allais me servir toute seule alors et peut-être vider quelques placards. Comme ça, la prochaine fois qu'ils auraient la brillante idée de m'abandonner, ils comprendront à qui ils ont affaire. Je me rendais donc dans la cuisine que je ne connaissais que trop bien et sorti la brioche dont m'avait parlé Kenaël. J'étais en train de couper celle-ci tout en continuant de discuter avec lui. Et mon caractère de cochon avait très vite repris sa place. Il semblait que monsieur ne voulait pas accompagner ses colocs au départ et que quelques minutes plus tard, il avait changé d'avis. Sauf qu'il faut se décider au moment de partir normalement, c'était complètement con de changer d'avis comme de chemise. Ce que je lui avais remarqué avec ma gentillesse habituelle. Évidemment, suite à ce que je venais de dire, un froid s'était installé entre nous. En même temps, ce n'était déjà pas mon meilleur ami à la base donc je faisais des efforts considérables depuis que j'étais arrivée. Histoire de calmer le jeu, je finissais de couper la brioche et revenais au salon. Je ne manquais pas de lui en tendre un bout, je n'allais pas bouffer toute seule non plus. Et puis, il fallait que je me fasse pardonner où ça allait encore me siffler aux oreilles quand les mecs allaient rentrer. Soit disant que j'étais toujours désagréable avec Kenaël. Ce n'est pas de ma faute si ça passe pas non plus, j'ai rien demandé moi et je vais pas me forcer. Après lui avoir donné un morceau, j'allais m’asseoir de l'autre côté du canapé. On avait du temps à tuer alors je ne savais pas vraiment quoi faire d'autre. « Tu regardes ça aussi ? » lui demandais-je, en faisant référence aux Totally Spies. Et j'éclatais de rire immédiatement, avant même d'entendre sa réponse, parce que je venais de parler la bouche pleine et je n'étais pas sûre qu'il ait bien saisi le sens de ma phrase. « Pardon, je suis très mal élevée. Peut-être parce qu'on ne m'a jamais élevée correctement d'ailleurs » ajoutais-je, une fois la bouche vide. Est-ce que je venais vraiment de dire à Kenaël que personne ne s'était vraiment occupée de mon éducation ? Je crois que la brioche avait un sale effet sur moi.

Spoiler:
 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Mar 22 Avr - 21:24

ALL THESE THINGS I HATE ► Je devais tout de même avouer que Kamryn était une fille vachement flippante, des fois. Elle pouvait être adorable pendant des heures avec les gars et, dès qu'elle s'apercevait que j'étais encore là parce que j'essayais de lui parler, elle commençait à devenir froide. Apparemment, cette fille pouvait être lunatique, à la limite de la bipolarité même, parfois. Kamryn était un mystère à elle toute seule mais bon, tous ses proches l'aimaient comme ça, non ? Sinon, je pense qu'ils auraient préféré partir en courant plutôt que de la supporter rien que quelques minutes. Mais il fallait avouer que, malgré son mauvais caractère, c'était quelqu'un de très attachant. Enfin, je l'aimais bien, même si c'était bien loin d'être réciproque, même si à ce moment-là, Kamryn avait l'air de faire des efforts considérables pour ne pas me frapper à coups de balai quand je lui parlais, jusqu'à ce que sa "véritable nature", on va dire ça comme ça, refasse surface et qu'elle me parle assez froidement. Je l'avais un peu mal pris et, après un de ses gros moments de silence assez gênants, j'avais été bouder sur le canapé, en regardant la télévision. J'aurais dû m'attendre à ce que la jeune femme recommence à tout moment à me parler de cette manière mais, après quelques minutes de conversation normale, je m'étais dit que j'étais en quelque sorte "gagné" et qu'elle continuerait à me parler gentiment, voir peut-être même à commencer à m'apprécier. Sur ce coup-là, j'avais eu tort. En même temps, voir Kamryn un minimum m'apprécier, ça aurait comme si je m'étais retrouvé dans une autre dimension. C'était techniquement impossible, ma tête ne lui revenait pas et, si elle ne faisait pas d'efforts, ça resterait comme ça. De mon côté, j'en faisais, ça pouvait se voir à des années lumières, mais les efforts ne pouvaient pas avoir d'effets s'ils n'étaient fait que d'un côté. Après un petit moment sans voir Kamryn, celle-ci vînt s'asseoir à mes côtés, après m'avoir tendu un morceau de brioche. C'était sûrement pour elle une manière de se faire pardonner, j'espérais, parce qu'en tout cas, ça avait fonctionné. Tous les gens me connaissant savaient que je ne vivais quasiment que pour la nourriture. « Tu hganoazes gynrieovq aussi ? » La jeune femme avait parlé la bouche pleine et, manque de chance, je n'avais rien compris à ce qu'elle racontait. Je devais avoir une expression du visage épique, parce qu'elle avait éclaté de rire. « Pardon, je suis très mal élevée. Peut-être parce qu'on ne m'a jamais élevée correctement d'ailleurs » Et cette fois-ci, j'avais tout compris, mais disons que j'aurais préféré qu'elle ait encore la bouche pleine parce que sa révélation était plutôt gênante et que je ne savais absolument pas quoi répondre. C'était la première fois que Kamryn me faisait une révélation et honnêtement, j'aurai préféré qu'elle n'en fasse pas. Pas de ce genre là, en tout cas. Je me retrouvais une nouvelle fois dans une situation étrange, le genre de situation dans laquelle je n'aime pas me retrouver. Je n'ai pas parlé pendant une bonne minute, au moins, avant d'oser dire quelque chose. « Si t'en as marre de la brioche, j'ai une cachette secrète dans ma chambre où je cache de la nourriture, au cas où on se retrouverait dans ce genre de situation » dis-je pour changer totalement de sujet.

Spoiler:
 


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Dim 27 Avr - 9:29

ALL THESE THINGS I HATE ► C'était évidemment trop beau pour être vrai. Ça se passait tellement bien avec Kenaël depuis que j'étais arrivée que ça me posait vraiment question. Enfin, façon de parler parce que ce n'était pas non plus les grands amours. Mais disons que comparé à ce qui pouvait se passer en temps normal, nous étions relativement civilisé à ce moment-là, surtout moi. Ça en était presque bizarre, j'étais à la limite de m'ennuyer, à croire que me prendre le chou avec lui était un de mes passes-temps favori. En tout cas, cette bonne entente n'avait duré qu'un temps, ce qui semblait plus normal de mon point de vue. J'en avais profité pour aller chercher la brioche dont m'avait parlé le bouclé quelques minutes plus tôt, et comme pour m'excuser, je lui en avais tendu un morceau en revenant dans le salon. J'avais été m'asseoir à côté de lui dans la canapé, et je lui avais même posé une question, montrant que je m'intéressais un peu à lui quand même. C'était un exploit pour moi, je pensais même mériter une médaille pour cet effort surhumain que je venais de faire. J'avais juste oublié un détail, c'était que j'avais la bouche pleine. C'est donc le résultat du son sortant de celle-ci, ainsi que la tête de Kenaël qui me fit exploser de rire. Il était clair que le pauvre n'avait rien compris à ce que je venais de lui demander. Dès que j'eus avalé ma bouchée, je m'excusais pour mon manque d'éducation, ajoutant même que je n'en avais jamais bénéficié. Oops, qu'est-ce que je venais encore de dire. J'étais vraiment tout ce qu'il y avait de plus con des fois. J'avais horreur de parler de ma vie, et de ce que j'avais pu vivre dans le passé, ça me bouffait assez la vie comme ça. De plus, je n'étais pas le genre à me plaindre aux autres, je vivais mon mal-être seule avec moi-même en général. Peut-être que c'était la nourriture qui était en train de faire office de révélateur. Si c'était le cas, j'allais arrêté de manger immédiatement et pour longtemps, même si j'étais pourtant une gourmande inguérissable. Pourtant, Kenaël ne releva même pas l'anecdote et enchaîna sur autre chose. J'eus envie de remercier Dieu alors que j'étais tout sauf croyante, c'est dire le soulagement que javais ressenti. « Vas-y, raconte » lui demandais-je, quand il m'apprit qu'il avait une cachette secrète pour la bouffe dans sa chambre. Il avait sûrement raison d'en avoir une, quand on voyait les morfales qui traînaient avec lui. « Mais personne se rend compte que la nourriture disparaît ? Au pire, si c'est le cas, tu leur dis que c'est moi, je suis plus à ça près » ajoutais-je. Il me semblait que je venais de lui fournir un alibi en béton pour pas qu'il se fasse pincer. Il était clair que j'étais vraiment super étrange aujourd'hui, j'étais peut-être malade tiens, parce que je ne savais pas ce qu'il pouvait m'arriver autrement. Puis, à cet instant, je me posais beaucoup de questions, dont une principale qui revenait sans cesse. Et je crois qu'elle était tout à fait légitime d'ailleurs. « Arrête-moi si je dis de la merde, parce que je sais que j'en dis beaucoup, mais tu crois pas que les mecs en ont fait exprès d'oublier leur portable ? » commençais-je. « Enfin, je veux dire, c'est bizarre qu'ils aient fait la même connerie tous en même temps. Ils savaient très bien que j'allais les harceler, je le fais tous les jours, et quand ils répondent pas, je débarque. C'était plutôt malin de faire le coup sachant que toi, tu étais là » continuais-je, en retournant mon regard vers l'écran de télévision. Plus j'y pensais et plus l'idée faisait son chemin dans ma tête. Mes potes étaient tout à fait capables de ce genre de choses, sauf qu'ils devaient avoir une confiance aveugle en Kenaël pour me calmer parce que j'aurais bien pu lui arracher les yeux au pauvre bouclé. Je pouvais être une vraie harpie quand je n'aimais pas les gens, et ils n'étaient pas sans savoir que je ne portais pas leur pote dans mon cœur. En fait, je ne savais vraiment plus ce que je devais penser.

Spoiler:
 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Ven 8 Aoû - 15:42

ALL THESE THINGS I HATE ► Les conversations civilisées avec Kamryn était vraiment rares. Logique, discuter avec une personne qu'on est loin de porter dans son cœur est une tache difficile et Kamryn n'avait pas l'air d'être une personne qui se prenait la tête à faire des choses qu'elle ne voulait pas faire. J'étais surpris que nous ayons passé autant de temps sans qu'elle ne soit réellement désagréable envers moi, je ne m'attendais pas à ça quand je l'avais faite entrée dans l'appartement pour attendre les gars. Je m'attendais plutôt à ce qu'elle parte au bout de quelques minutes après une énième remarque désagréable de sa part, mais ça n'a pas été le cas. Je trouvais ça un peu bizarre, mais ça faisait du bien d'avoir une discussion calme avec elle. Ça montrait qu'elle pouvait être plutôt cool avec moi et elle me paraissait beaucoup plus sympa comme ça. Je savais qu'elle devait faire des efforts considérables pour me supporter, elle allait même probablement réclamer sa médaille. Elle m'avait même avoué quelque chose sur son éducation, et ça m'avait plutôt gêné. Moi qui souhaitais en savoir plus sur elle, j'avais été dérangé par l'anecdote qu'elle m'avait confiée. Je ne m'attendais pas à une confession aussi personnelle du premier coup. J'avais décidé d'éviter ce genre de sujet en avouant à Kamryn l'existence de ma cachette de nourriture. Avec des morfales pareils en tant que colocataires, j'avais fait en sorte de garder un peu de nourriture pour moi, ce qui pouvait s'avérer être une tâche difficile parfois. « Vas-y, raconte » demandait-elle. Je pensais une seconde au fait qu'elle pourrait aller me dénoncer concernant ma cachette, mais j'étais sûr que Kamryn pouvait être une personne de confiance pour ces choses-là. « C'est dans une armoire dans ma chambre. Tu viens ? » lui demandais-je à mon tour, en me levant du canapé. Je commençais à me diriger vers ma chambre, vérifiant que Kamryn me suivait, ce qui était le cas. « Mais personne se rend compte que la nourriture disparaît ? Au pire, si c'est le cas, tu leur dis que c'est moi, je suis plus à ça près » dit-elle. « C'est déjà ce que je fais » avouais-je en me tournant vers elle, un sourire espiègle sur le visage. C'était une bonne excuse, les garçons ne s'étaient jamais doutés que la nourriture qui disparaissait ne finissait pas dans l'estomac de Kamryn, mais dans le mien. D'ailleurs, je venais de remarquer qu'elle était capable de se faire gronder par les mecs juste pour pouvoir garder ma cachette de nourriture secrète. Je trouvais ça bizarre, mais plutôt agréable. « Arrête-moi si je dis de la merde, parce que je sais que j'en dis beaucoup, mais tu crois pas que les mecs en ont fait exprès d'oublier leur portable ? » commença-t-elle. « Enfin, je veux dire, c'est bizarre qu'ils aient fait la même connerie tous en même temps. Ils savaient très bien que j'allais les harceler, je le fais tous les jours, et quand ils répondent pas, je débarque. C'était plutôt malin de faire le coup sachant que toi, tu étais là » Je fronçais les sourcils, songeant à ce qu'elle venait de dire. Elle n'avait peut-être pas tort. C'était même sûr qu'elle avait raison. Les gars en avaient marre de toujours voir Kamryn être désagréable envers moi, alors ils avaient fait en sorte que nous restions ensemble pour essayer de nous rapprocher. C'était un bon plan, et ils avaient apparemment réussi pour l'instant. Kamryn était beaucoup moins désagréable qu'à son habitude. « Ces gosses sont diaboliques... mais malins » dis-je, alors qu'on arrivait devant la porte de ma chambre. J'ouvris la porte et inspectais vite fait ma chambre du regard. Heureusement que Pacey la fée du ménage était passé par là plus tôt. Je me mis sur le côté, pour laisser passer Kamryn. « Toi d'abord »

Spoiler:
 


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   Dim 7 Sep - 0:17

ALL THESE THINGS I HATE ► Il fallait croire que je savais prendre sur moi pour me montrer polie et courtoise de temps à autres. En témoignaient les nombreuses minutes que j'avais passé avec Kenaël sans m'énerver. J'en venais même à lui parler normalement, comme si je parlais à un pote que j'adorais. Je ne devais plus vraiment me rendre compte de qui partageait la pièce avec moi, sans doute. Quoiqu'il en soit, c'était quelque peu reposant de discuter gentiment avec lui. Ça changeait de toutes ses fois où je gueulais pour un oui ou pour un non, juste parce que c'était lui qui ouvrait la bouche. J'avouais ne pas avoir toujours été objective, mais c'est dans moi, et je ne peux pas me refaire en un claquement de doigts. Dans mon élan de confession, j'en étais venue à clairement dire à Kenaël que personne ne m'avait élevé, donc que j'avais été livrée à moi-même très jeune. Il n'y avait pas grand monde qui savait ce que j'avais vécu, alors il était en quelque sorte privilégié pour le coup. Je crois d'ailleurs qu'il s'était senti gêné et avait évité le sujet aussi vite que possible. Ce n'était pas plus mal dans un sens, je n'avais pas forcément envie de parler de ça pour être honnête. Vint alors la discussion concernant la cachette o il planquait sa nourriture. Je n'étais pas sans savoir que mes potes étaient des ogres puissance mille, et que s'il voulait survivre, il lui fallait des munitions. Et apparemment, il s'en sortait pas mal, il me confia même quel était son lieu secret. Quand il se leva du canapé, je me surpris à le suivre. Et encore plus à lui proposer de m'accuser à sa place pour la disparition miraculeuse de toute cette nourriture. Quand il m'apprit qu'il ne m'avait pas attendu pour le faire, je ne pus m'empêcher de lui adresser un regard de reproche pour commencer, avant de finalement éclater de rire. « Faux-cul ! » lançais-je aussitôt. C'était plutôt marrant au final, on était dans le même bateau, et on partageait maintenant ce petit secret. Puis, une idée pas si stupide que ça, m'avait traversé l'esprit. Je venais d'enregistrer le fait que comme par hasard, nos potes avaient oublié leurs portables tous en même temps. Un ou deux encore, ça passe, mais les trois ensemble, je ne crois plus aux coïncidences. Le bouclé sembla plutôt d'accord avec mon idée, et je crois qu'il était même content finalement. De mon côté, je leur en voulais un peu moins désormais, que ce n'était le cas quand j'étais arrivée. Un bon point déjà, je progressais en maîtrise de moi-même. Arrivant à l'étage, le jeune homme m'invita à entrer dans sa chambre. « Ok. Je n'aurais jamais cru passer le pas de la porte de ta chambre un jour... Pince-moi pour voir si je ne rêve pas » lui demandais-je, en tendant le bras. Plus de la moitié des filles de l'université rêveraient d'être à ma place et moi je ne mesurais vraisemblablement pas ma chance. « T'en parles à personne s'te plaît, parce que j'ai plus de tête demain sinon » lui ordonnais-je presque. Je n'étais pas très populaire à l'université, ce n'était pas la peine d'en rajouter pour aggraver mon cas. « Serais-tu une fée du logis ? » le questionnais-je, en me tournant vers lui. « Non parce que c'est super propre, trop propre... C'est même pas comme ça chez moi » m'exclamais-je. C'était plutôt bizarre en fait, je ne l'aurais pas imaginé comme ça mais bon, c'était une bonne chose dans un sens. « Tu m'offres quelque chose venant de ta cachette secrète ou pas ? » lui proposais-je. Maintenant que j'étais là, e voulais voir et tout savoir. Et il allait en falloir beaucoup pour satisfaire ma curiosité maladive.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: all these things i hate ◮ kenaël.   

Revenir en haut Aller en bas
 

all these things i hate ◮ kenaël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: East End :: Quartiers résidentiels :: Whitechapel-