AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   Sam 16 Nov - 20:28


La sonnerie retentit dans tout l'établissement, Heaven sauta de sa chaise pour sorti illico de cette classe de math. C'était son premier jour de cours, vu qu'elle était nouvelle, elle attirée beaucoup de regard, mais elle s'enfichait. Elle continua d'avancer la tête haute vers son casier, le premier qui lui fera baisser son regard n'est pas encore né. Elle avait une bien trop grande fierté pour avouer que les regard la gênée. Son casier se trouvait tout au fond du long couloir qu'elle traversais c'était le numéro 116. Pendant cette marche elle essaya de se résumer cette première journée : Elle avait eu un cours de littérature en première heure, elle adorait la littérature, elle trouvait sa impressionnant la manière de s'exprimer en écrivant, elle adorait les mots qui en disaient long, juste un seul mot peut décrire une grande sensation que plusieurs mots ne peuvent pas décrire, pour elle c'était juste magique et faire des études en littérature était juste extraordinaire. Juste après ce passionnant cours de littérature elle avait eu philo, elle adorait la philo, quand elle comprenait le sens des questions, bien sûr, juste après la philo : théâtre, le théâtre était aussi magique pour elle se glisser dans la peau de quelqu'un d'autre était vraiment époustouflant. Puis elle a eu une pause et math, un cours qu'elle aimait moins mais qui était aussi important pour elle. Maintenant elle se trouvait au bout du couloir juste en face de son casier, à côté de son casier se trouvait un couple qui lavait leur linge, ou plutôt s'embrasser ou se mangeait les amygdales, à voir. Elle ne fit guère plus attention à eux et ouvrit son casier pour y glisser son cahier et y prendre un autre cahier avec quelques livres, elle referma son casier fit quelques pas et se cogna sur quelqu'un ses affaires tombèrent parterre.

- Putain lâcha-t-elle aussitôt en s'abaissant pour ramasser ses affaires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   Sam 16 Nov - 20:46

 
Une journée ordinaire, dans une Université ordinaire. C'est ce que j'aurais aimé, croyez-moi. Seulement quand on est aussi chanceux que moi, on peut être certain qu'à un moment donné, tout finira par partir en couille. C'est ce que je me suis dit ce matin là... Je me suis réveillé de trop bonne humeur pour qu'il n'y ait aucun obstacle. Ce que je fis... allumer une clope et me recoucher.
12h00, enfin arrivé au bahut, je ne devrais pas reprendre l'habitude de sécher, et pourtant, j'ai l'impression de ne faire que ça. Peut être par peur de croiser Clarissia, je n'ai pas forcément envie de me prendre la tête tout les jours avec le presque clone de mon ex. Dylan m'attendait au casier afin que nous puissions aller manger. Ce que nous avons fait une fois que je l'ai retrouvé.
Il repartit ensuite en cours et moi, je me suis promené dans les couloirs, mon casque vissé sur les oreilles, écoutant ma musique préférée...
Il y eu une sortie de classe, et j'en profitais donc pour me mêler parmi la foule afin de ne pas croiser Clarissia par hasard... ou pas. Lorsque je crus enfin être sorti de danger, une jeune fille se heurta à moi violemment et fit tomber ses livres sur le sol, je me suis baissé afin de l'aider à tout reprendre.
- Oh excuses-moi...
Mon regard se posa alors sur la jeune fille, et je ne pus m'empêcher de sourire. Elle paraissait innocente, et pourtant si fière. Je ne pus m'empêcher de penser qu'elle avait un petit air de Joonie, cependant, je savais qu'aucune fille ne pouvait être aussi démoniaque qu'elle. Je tendis les livres à la jeune fille en souriant. Elle paraissait énervée, prise dans ses pensées, peut être limite trop stressée.
- Tu sais à force de froncer les sourcils, tu vas avoir des rides avant de vieillir...
Peut être pas les phrases des plus conseillées pour engager la conversation. Cependant, je ne savais pas vraiment comment aborder ce genre de filles, ou même les filles tout court. Après tout, ce n'était pas comme au bar, où nous ne parlions pas vraiment avec les clientes, non, là, c'était bien différent. BREF, tout ça pour dire, que j'avais encore fait de la merde, certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   Jeu 21 Nov - 18:21


- Oh excuses-moi..

Heaven reprit ses livres des mains d'un homme, qu'elle n'avait pas encore vu, en même temps c'est un peu normal vu qu'elle vient d'arriver. Elle se releva puis passa une main dans ses cheveux, elle regarda le garçon qui était devant elle. Elle le regarda, mais rapidement peut-être par peur de se faire prendre? peut-être mais surtout que ce n'est pas de son genre de regarder les gens. Elle détestait être regarder, alors pourquoi faire ce que l'on aime pas aux autres? Elle serra ses livres contre sa poitrine, humecta ses lèvres puis releva la tête pour le regarder dans les yeux lorsqu'il lui parlait, encore une fois.

- Tu sais à force de froncer les sourcils, tu vas avoir des rides avant de vieillir...


Elle fronça les yeux pour lui donner un regard encore plus noir. D'où se permettait-il de lui dire ça, alors qu'il ne l'a connaissait même pas. Elle gloussa puis sourit hypocritement, elle ne dit aucune phrase au mec devant elle puis commença à avancer en lui bousculant l'épaule.
Elle n'était pas du tout apte à répondre, mais la dernière phrase du jeune homme l'avait mis hors d'elle, de toute façon il en fallait peu pour qu'elle perde vite son sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   Sam 23 Nov - 13:50

 Pas un merci pour les livres, ni même une once de moquerie dans son regard lorsque je lui ai sorti cette phrase assez déplaisante... Elle est juste... partie... comme ça. Je fronçai les sourcils, et fonça à travers la foule pour la retrouver. Heureusement qu'elle ne marchait pas très vite, car je la rattrapai rapidement. Je me suis arrêté de courir pour marcher à son allure, malgré le fait qu'elle ne semblait pas apprécier ma compagnie.
- Ok calme ! Excuse-moi, je suis pas très sociable, je sais pas parler aux filles gentiment. Tu sais les mecs, ils se parlent assez durement.
Elle était presque rouge, son visage probablement clair de base, était devenu presque écarlate depuis que j'étais rentré dedans. Je m'avançai un peu puis marcha à reculons pour lui faire fasse, ne prenant absolument pas garde à là où je posais mes pieds, et aux possibles obstacles déambulant dans les couloirs. 
- Je m'appelle Erwan, élève en cinéma. Tu es nouvelle ? Je peux t'aider peut être. 
Cette fille était probablement encore plus associable que moi, être craintive à ce point me faisait bizarre, déjà que Thym pensait que j'étais l'humain le plus coincé du monde ! S'il la voyait elle ! Il penserait que je suis le gars le plus normal de l'univers. 
- Un sourire ? Un nom ? Une baffe ?! Je le prendrais pas mal hein si tu me frappes ça me dérangerais pas au contraire je le mériterais, je sais que c'était totalement déplacé ce que j'ai dit car t'es pas une amie, ni une connaissance, t'es juste une fille qui m'est rentrée dedans. Mais moi ça m'embêterait que tu me détestes pour une simple phrase, car, je suis pas quelqu'un de méchant au contraire, et puis j'aime pas qu'une jolie fille me déteste...
Oups... Peut être que la jolie fille était de trop... à voir.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   Dim 1 Déc - 17:32


Le jeune homme en question n'arrêtez pas de parler et parler, Heaven ne fit même pas attention à ses paroles continuant de marcher droit devant. Pourquoi les gens ne pouvaient-ils pas faire comme si elle n'était pas là c'était tout ce qu'elle demandait, pas qu'elle n'aimait pas être en compagnie, bien au contraire elle n'était pas vraiment associable mais elle aime bien être seule quelquefois et maintenant elle en avait vraiment envie.

- Je m'appelle Erwan, élève en cinéma. Tu es nouvelle . Je peux t'aider peut-être.


"Erwan ? Joli prénom, élève en cinéma?! j'adore le cinéma, oui je suis nouvelle et non je n'ai pas besoin de ton aide" voilà ce qu'aurait été sa réponse si elle lui avait répondu mais bien évidemment elle n'y avait pas répondu mais plutôt pensé?

- Un sourire ? Un nom ? Une baffe ?! Je le prendrais pas mal hein si tu me frappes ça me dérangerais pas au contraire je le mériterais, je sais que c'était totalement déplacé ce que j'ai dit car te suis pas une amie, ni une connaissance, tu'es juste une fille qui m'est rentrée dedans. Mais moi ça m'embêterait que tu me détestes pour une simple phrase, car, je suis par quelqu'un de méchant au contraire, et puis j'aime pas qu'une jolie fille me déteste...


Heaven rigola, elle ne savait pas pourquoi mais tout son "cinéma" la faisait rire, jamais quelqu'un avait cherché à s'excuser pour elle, c'était un peu nouveau vu que d'habitude a rejeté la faute sur elle pour qu'elle s'excuse d'elle-même, chose qu'elle ne faisait jamais, peut-être pour cela qu'elle n'a pas vraiment d'amie?

- Heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   Mar 10 Déc - 2:06

"Heaven", j’eus un soupirs de soulagement. Non pas parce que je pensais qu'il aurait eu un nom à la con ou un truc dans ce goût là, mais tout simplement parce qu'elle ne s'était pas braquée ou quoique ce soit d'autres. Et rien que le fait d'avoir souri me faisait prendre conscience que je n'étais pas entrain de me ridiculiser ou même encore pire, me faire une ennemie.

- C'est un joli nom ça Heaven. J'adhère totalement.

O.K. Aucune imagination dans les compliments. De toute façon qu'est-ce que je pouvais dire d'autre à propos de son nom... Tiens Heaven ? Ca me fait penser au paradis, trololol c'est trop fun les jeux de mots à la con ! Non mais franchement parfois je pensais vraiment des trucs débiles. Ca me donnait presque envie là maintenant tout de suite de me défenestrer. Quoique mon acte semblerait un peu étrange, surtout que je n'avais pas dit ce que je venais de penser tout haut, et cela pourrait laisser penser que j'étais un skizo suicidaire et en plus de ça complètement débile vu que les fenêtres étaient en double vitrage et que surtout, nous étions au rez-de-chaussée. BREF, stop les banalités, à moi la conversation plus ou moins dingue avec Heaven.

- En tout cas c'est cool, à la place de la baffe j'ai eu un sourire. Ca fait tout de même plaisir mine de rien. Surtout que si tu m'avais mis une baffe, j'aurais eu l'air d'un gros con, ou bien ridicule, malgré le fait qu'on pense déjà ça de moi je présume. Ou bien tu me trouves peut être bizarre.

Je devrais peut être aussi savoir fermer ma gueule quelques fois... quoique, si ça permettait à la jeune fille d'être plus à l'aise avec moi. OU SINON, elle pensait ptet que j'étais gay ?! Saleté de Thyméo, à cause de lui tout le monde penserait que j'étais gay, car oui en effet, je sais qu'il le pensait... Bon en même temps, vu que je n'acceptais jamais de sortir avec des filles c'était normal qu'il le pense finalement. Je devrais peut être plus draguer. Je regardais alors Heaven avec un sourire, me disant que c'était peut être une personne que je pouvais draguer, après tout elle était tout à fait mon genre...

- MAIS JE SUIS TROP CON !

Et merde, j'avais pensé à voix haute. Le fait est que parfois mes réflexions étaient si intenses que j'avais du mal à contenir mes pensées pour moi seul. Autant dire qu'en cours ce n'était pas très pratique tout ça. Je me pinçai la lèvre inférieure.

- Désolé, j'ai pensé un truc totalement absurde, alors du coup je me suis insulté moi-même, mais de base je voulais le penser, et non le hurler dans un couloir, où tout le monde a pu entendre.... Personne n'a entendu hein ?

Je n'osais pas regarder autour de moi, mais j'étais presque persuadé que tout le monde dans le couloir avaient les yeux rivés sur moi, même si les gens continuaient à tracer leur route et à faire leur vie chacun de leur côté, car j'entendais quelques petits ricanements qui laissaient penser qu'ils m'étaient destinés, étant donné qu'ils avaient retentis juste après mon hurlement de loup blessé dans son égaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si mentir était un crime, on serait déjà tous en prison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Il était une fois... Carrefour!
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» crime contre l' humanité
» A qui profite le crime ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 04 :: Rps-