AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Dim 17 Nov - 1:01




Quelques jours après qu’on se soit partiellement rapproché avec Thymthym, je sortais de cours. Fin de journée pour mon plus grand bonheur ! Avec Danny et Justin on devait se retrouver au soir pour manger en ville –et changer les idées de Justin donc- pour ensuite rentrer à la maison ce qui me laisser du temps libre à ne rien foutre. Sauf que je n’étais pas rentré de si tôt en fait… La journée avait été bonne dans l’ensemble : j’avais réussi à rendre mes devoirs avec un peu d’avance, j’ai réussi à convaincre Justin –mon frère- qu’il était beau et qu’il devait pas s’en faire pour la nana qui venait de le larguer et en soit, c’était largement suffisant pour faire de ce jour mon jour de bonté. Seulement, si le destin vient se mêler à ton quotidien c’est pas toujours pour ton plus grand plaisir…

Avec Thyméo justement, on avait prévu de se retrouver à la river Thames. L’occasion de parler de choses et d’autres disons, entre amis. Bon on était plus vraiment amis mais ça, ça vous regarde pas alors considérez ceci comme la vérité pure. Alors je sais ce que vous vous dites, c’est pas du tout anodin de se retrouver près d’une rivière  pour un gars/une fille mais là, vous vous trompez. C’est juste qu’on voulait se retrouver au calme, loin de la civilisation ou du moins, des gens qu’on a pris l’habitude de croiser. Par là, j’entend bien qu’on voulait être tranquille, ou en tous cas moi c’était le cas. Puis oui, c’est moi qui lui avait proposé la rivière, mais à part les touristes et deux trois couillons du bahut, j’étais sure de croiser peu voir pas de monde !  Du coup, ça explique aussi pourquoi j’avais cet air aussi enjoué en pleine gueule ! Il n’était pas non plus question de faire le chemin ensemble, non pas qu’on soit gêné, enfin je pense pas hein ? Mais c’est juste une question de fierté et de volonté. Je redevenais cette gosse tu sais, trop gênée… Bref, je parle pas de ma vie sentimentale, question de principe et de fierté et de passé.

Le passé, je le rase. Oublions les conneries qui nous ont bouffés l’enfance, l’adolescence… Il faut préserver son esprit pour des choses meilleures et plus intelligentes quand le temps nous le permet. Pour le moment, tout ce que je sais, c’est que je suis contente, que je suis en pleine santé, que j’ai complètement oublié mes amourettes à la con –la dernière datant de X mois- et donc, je me sentais libre ! Encore que non en fait… Je me sens pas si libre que ça. Mais en même temps, j’ai pas envie de me tourner vers les mecs pour le moment, j’ai posé mon dévolu et toute mon énergie sur quelqu’un. Ma jalousie maladive s’efface petit à petit alors il y a de fortes chances que ce soit une coïncidence avec le fait qu’en fait, Thym se soit mis en retrait. Je crois qu’avoir balancé une tasse de café et donc foirer un plan cul a du sévèrement le calmer. Tant mieux en même temps, c’était ce que je recherchais…

Portable dans une main, musique sur les oreilles et sac de cours abandonné dans la voiture de Danny –je suis Wonder woman… Non je déconne, j’ai juste été le faire chier pour lui confier mes affaires d’école avant qu’il se casse au ciné ou je sais pas où avec le deuxième débilos… Il ne peut pas refuser, je suis sa sœur, j’ai des moyens de pression sur lui et puis, même s’il ne l’avoue pas, il m’aime – et bah je me déplaçais à pieds. J’aime bien, ça me calme, il fait pas encore trop froid, je peux réfléchir tranquillement à tout ce qui me passe par la tête et si je veux, je peux même me mettre à danser en pleine rue ! Personne en aurait rien à foutre de moi et de toutes façons, je passe jamais inaperçu alors une fois de plus ou de moins…

Il serait peut-être temps pour moi de penser sérieusement à  revoir mes idées à deux fois ! J’avais bien mal aux pieds maintenant à force de marcher, marcher, marcher et encore… Le problème c’est que comme je suis une hyper active, je marche encore plus vite donc forcément je souffre. J’espère qu’il a de quoi me raconter parce qu’autrement je pourrais bien me transformer en un gremlins méchant, poilu et diabolique pour lui rendre la vie impossible !!

« Désolée je suis à la bourre mais je suis là dans 5 minutes! Parles aux poissons en attendant... Si tu en trouves... »

Et voilà, ça, c’est tout à fait moi… Il fallait que je fasse la conne et que je propose d’aller de l’autre côté du pays pour y aller à pieds ! Le délire c’est que avec la circulation merdique dont on avait le droit plus les touristes, bien, j’arrivais en retard ! C’est pas du tout mon genre en général je suis même la première à me pointer ! On met ça sur le compte de Thyméo, il me rend ouf, il dérègle mon cerveau et voilà voilà…. Au final j’avais pas tant de retard que ça. Juste 4minutes… Oui bon, il peut me gueuler dessus ça changerait rien. Puis ça a du bon de se faire désirer parfois… J’arrive par derrière comme une traître que je suis, je me met à sourire comme une grosse débile et là…

DOLCE – BOUUH !

Intelligente ne veut pas dire que je ne peux pas faire la con ok ? Alors voilà, je lui saute à moitié dessus pour lui faire un big calin, normal, j’avais besoin de me racheter… Je retire enfin mon casque de mon crâne ! Bah ouais, il allait pas parler à un mur quand même..

DOLCE – Désolée pour le retard…Je suis venu à pieds en fait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Dim 17 Nov - 22:21


Haterz gonna hate !  



Il  venait de finir sa journée. Enfin en ce qui concernait le travail. Thyméo avait terminé l’université tôt aujourd’hui et était parti faire ses heures au Starbuck comme un employé modèle. En même temps il n’avait pas trop le choix s’il voulait garder son job le plus possible. Malheureusement pour lui, il n’y avait pas papa et maman pour lui payer tous ce dont il avait envie. C’était déjà miraculeux qu’il soit à la Royal School of Art. On peut dire merci aux économies de papa. Maman elle, elle s’en foutait totalement. Thym et elle étaient encore proches malgré ce qu’elle avait fait mais on sentait très bien qu’il y avait un malaise entre eux, quelque chose qui bloquait. Du coup, on ne peut pas dire qu’ils se voient souvent. C’est bien trop embarrassant pour l’ex madame Dawkins. Alors non, on ne peut pas dire qu’elle participe beaucoup au financement de l’école de son fils chéri. C’est à peine si elle y a mis plus de cinq euros. De toute façon elle n’a jamais été très famille alors pourquoi est-ce qu’elle aurait un déclique maintenant et pourquoi est-ce qu’elle prendrait ses responsabilités maintenant qu’il n’avait plus besoin d’elle –ou presque- ? Non, elle n’avait aucun intérêt alors elle ne le faisait pas.

Après avoir encaissé la dernière table dont il s’était si gentiment occupé, Thyméo retourna dans les vestiaires et se changea pour enfin retrouver Dolce. Il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait bien lui dire. On peut dire qu’il était encore plus perdu maintenant qu’il l’avait embrassé à plusieurs reprises sans pour autant vouloir aller trop vite. C’était l’une des premières fois que ça lui faisait ça. La deuxième fois même. La première c’était avec Hanna. A croire qu’il a un problème le petit quand il s’attache. Avec lui, il ne vaut mieux pas que ça passe par la case amitié. Il faut qu’il se mette directement en couple avec la fille qui lui plait sinon il risquerait de le regretter par la suite, après avoir tourné autour du pot pendant des mois. Ca lui faisait ça à chaque fois. Enfin ce n’était que la seconde mais il se doutait bien que ça ne serait pas la dernière.

Alors qu’il se rendait sur le lieu du rendez-vous : River Thames, son  portable sonna. Machinalement il le sortit aussi vite que possible de sa poche. « Désolée je suis à la bourre mais je suis là dans 5 minutes! Parles aux poissons en attendant... Si tu en trouves... » C’est surement le principe débile qui veut qu’on arrive jamais au rendez-vous avant le garçon ou quelque chose comme ça. Il faut dire qu’il ne lui a jamais vraiment donné de rendez-vous alors il ne pouvait même pas dire qu’il avait l’habitude, que venant d’elle ça ne l’étonnait pas. Pourtant elle était le genre de fille à se pointer quinze ans après, c’était l’impression qu’elle donnait en tout cas.  Puis, elle n’arrivait jamais avant le garçon, c’était obligé. C’est tout à fait son genre, à Dolce. Néanmoins il n’y prêta pas plus attention que ça. Si jamais il lui répondait, il allait lui envoyer des pics et ils perdraient encore quarante minutes à se répondre des conneries l’un l’autre. Il faudrait peut-être qu’ils pensent à arrêter un jour ou l’autre, ça va devenir lassant à faire.

« -  BOUUH ! »

Demi tour, sourire de débile et… Plus rien. Thym ne savait pas trop quoi faire pour le coup. Il devait l’embrasser ? La prendre dans ses bras ? Lui faire la bise ? Rester là planté comme un arbre ? Ou alors il devait peut-être faire comme si de rien n’était, comme s’il ne s’était rien passé la dernière fois et de ce fait, il agirait comme d’habitude. Sauf que c’était un peu plus compliqué que ça. Thym n’était pas près d’oublier ce qu’il s’était passé la dernière fois et il était prêt à parier que Dolce se trouvait être dans le même cas que lui. On l’avait prévenu, à trop jouer avec le feu on finit par se brûler. C’était ce qu’il se passait pour eux. A force de jouer, ils se perdaient dans leur petit jeu. Ils avaient du mal à discerner les limites, à savoir s’ils pouvaient aller plus loin ou non. Et ça, c’est vraiment emmerdant.

« - Désolée pour le retard…Je suis venu à pieds en fait... »

Le retard… On ne pouvait pas vraiment appeler ça du retard. Elle avait quoi… Cinq minutes de retard ? Dix peut-être ? C’est pas du retard ça. Thym était un pro du retard bien que son problème avec la ponctualité se réglait petit à petit, il lui arrivait d’avoir une demi-heure de retard par-ci par-là sans que ça lui pose de problème. Dans le genre je « m’en foutisme », il est vraiment pas mal du tout.

« - Je suis venu en volant moi. Tu devrais essayer, c’est pas mal du tout ! »

Et c’est reparti ! Qui dit mieux ? Il venait à peine de la retrouver qu’il recommençait avec ses conneries. En volant. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre ! Il faudrait vraiment que Thym arrête de se prendre pour un super héros ou quelque chose qui y ressemble. Il est adorable mais bien loin d’être un super héros. Mais ne lui dites pas que ça n’existe pas, il risquerait de mal le prendre ou vous risqueriez de brises ses rêves d’enfants. Vous savez, celui de sauver le monde et d’avoir une femme aussi jolie qu’elles peuvent l’être à la télé. Dans sa tête, il avait les super pouvoirs déjà mais la femme parfaite… Il la cherchait encore. Désolé pour Dolce mais elle est loin d’être parfaite. Disons que son caractère de chiottes –comme celui de Thym d’ailleurs- y est pour beaucoup.

« - Sinon, ça va ? Pas trop mal à tes petits pieds tout moches ? »

Des pieds c’est moches en général, peu importe à qui est-ce qu’ils appartiennent. Ca pourrait être ceux de Megan Fox, de Amber Heard ou qui que ce soit d’autre que Thym trouve très à son goût, non, ils resteraient toujours aussi dégoutants et moches à ses yeux.

En attendant, il n’avait toujours pas bougé. Il n’avait toujours pas eu le moindre petit geste affectueux envers elle. Quand il dit qu’il est paumé, il est vraiment paumé. Il ne sait pas du tout quoi faire, comment se comporter ou ce qu’il pourrait bien faire. On dirait un petit garçon qui a peur de tout. Un trouillard. Une mauviette. Mais non, ce n’est pas son cas. Disons qu’il a peur de la réaction qu’elle pourrait avoir si jamais il lui donnait la moindre attention physique.


@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Lun 18 Nov - 0:18

dolce&thyméo ₰

some people are only alive because it's illegal to kill'em


Ce jour-là était un jour parmi tant d'autres. Rien de bien extraordinaire allait se passer. Je sortais donc des cours, comme à mon habitude et me rendais rapidement à l'Osteria pour aller bosser. Bah ouais, j'étais très fière de bosser dans un restau' italien qui me rappelait mes origines méditerranéennes. En plus de ça, mon patron était juste trop cool, avec son divin accent  et son sourire indélébile. C'était toujours un plaisir de le retrouver et de travailler pour lui. Rares étaient des patrons aussi géniaux. En plus de ça, Giovanno ou Gio pour les intimes -parce que ouais je l'appellais par son petit nom- c'était juste comme un deuxième papa pour moi. Hyper protecteur, à l'écoute et tout et tout. Bref un brave bonhomme simplement hors norme. D'ailleurs c'était un bon ami ami à ma mère et c'est grâce à son petit coup de piston quelques années plus tôt pour que j'aie gagné cette place de serveuse donc j'avais intérêt à la garder pour quelques temps encore si je ne voulais pas nuir à la répution de Maman.

J'arrivais donc au boulot en temps et en heure pour mon service. Très ponctuelle, Gio me trouvait irréprochable et n'avait jamais rien à redire quant à mon comportement exemplaire au restau. C'était pas pour me venter mais j'étais un peu sa chouchoute, ce qui avait le don de souvent agacer certains employés. Mais je m'en foutais un peu au fond d'être détestée si le boss me préférait pour la qualité de mon boulot. Anyway, mon service se passa comme sur des roulettes et j'ai pu empoché pas mal de pourboires grâce à mon big smile. J'étais donc toute heureuse de finir mes heures. Encore plus quand mes copines Chacha & Lulu vinrent me chercher pour aller nous balader. Ses retrouvailles sentaient bons les potins, les clashs et surtout les fous rires. Bref quoi de plus banal pour une petite aprèm entre nanas. On grimpait vite dans un bus et nous rendions dans un premier temps dans nos boutiques préférées. Qui disait sortie, disait forcément shopping. Alors on faisait le tour des magasins , on repèrait de jolis trucs qui nous plaisaient , les essayaient dans le meilleur cas mais on n'achetait pas forcément. Au bout de quelques quart-d'heures ça devenait lassant donc on mit fin à notre lèche-vitrine pour aller flâner le long de River Thames.

River Thames, c'était juste l'endroit parfait pour se poser tranquillement entre girls. La plupart du temps c'était calme . Bon okay, quelques touristes venaient y faire des photos souvenirs mais sinon c'était pas plus agité que ça. Avec les copines on prenait donc notre temps pour parler de tout, de rien , de mecs tout en admirant le paysage qui était vraiment trop beau quoi. Il y avait Chacha d'un côté qui racontait sa soirée de ouf du weekend, celle où elle avait rencontré le sosie d'Adam Levine puis de l'autre côté Lulu qui rabachait sa liaison avec Stéphane, son petit Frenchy et amour de vacances. Elles me faisaient rire les copines avec leurs amourettes. Moi l'amour je l'ai plus retrouvé depuis Thym... Qu'est-ce qu'il me manquait ce petit con, avec sa bouille trop cute et son sourire à croquer. Je ferais tout pour le reconquérir mais la tâche n'est pas simple quand une grognasse blonde nommée Dolce lui tourne autour. Elle a sacrément dû lui retourner le cerveau celle-là pour qu'il ne daigne même plus m'adressait la parole ni même me regardait dans les yeux.

D'ailleurs en parlant du loup : devinez-qui se trouvent juste à quelques mètres de moi ? Pas besoin de répondre pour que vous deviniez. Oui oui il s'agissait bien de Thyméo et de sa blondasse. Je n'osais pas les regarder mais Chacha et Lulu en avait décidé autrement.

    CHACHA, choquéeMe dites pas que c'est ….
    LULU, l'interrompant... Si si c'est eux !
    MOI, blasée et gênée à la foisEuh ouais c'est bon , vos gueules au pire !
    CHACHA – Tu vas aller les voir ?
    MOI – Certainement pas, non !


Elle était complètement barge celle-là. Elle m'avait bien vu ou quoi ? J'allais débarqué comme ça , telle une fleur, au beau milieu de leur discussion niaise et sans intérêt. Blague du siècle ! En plus j'allais sûrement me faire accueillir par de belles insultes donc non merci. Je ne voulais surtout pas m'afficher comme ça. Même si Lulu me forçait à côté . Non c'était non. Enfin ça c'est ce que je m'entêtais à me faire croire , parce qu'au fond mon cœur me hurlait d'aller foutre la merde . C'était tellement tentant. Mais je ne sais pas , je n'y arrivais pas quelques choses me retenait....

    LULU, me poussantMeuf t'attends quoi là ? FONCE , je sais que t'en as envie!
    MOI – C'est bon, c'est bon : J'Y VAIS RHO!


J'inspirais une grosse bouffée d'air et m'éloignais de mes copines pour retrouver Thym et l'autre. Je ne savais pas du tout ce que j'allais le dire ni comment. Improvisation totale, en mode freestyle . Je lançais un dernier coup d'oeil aux filles et me plantais derrière le pseudo couple, même si c'était un bien grand mot. Je toussais fortement afin d'attirer leur attention et pour que par conséquent il se retourne.

    MOI – Comme c'est mignon Dawkins : tu promènes ton chien-chien sans laisse, OUAF OUAF !
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Lun 18 Nov - 1:28





THYM - Je suis venu en volant moi. Tu devrais essayer, c’est pas mal du tout !

Tiens tiens…C’est curieux, je me rappelle vaguement d’une discussion à propos de poussière de fée et du pays imaginaire tout à coup ! Celui-là je te jure, y a pas une fois où il va pas me sortir une connerie plus grosse que moi ! En volant c’est ça ? Bon bah la prochaine fois, on va essayer de se la jouer Buzz l’éclair et voler par la galaxie et l’au-delà ! … Bon s’il voulait me faire rire, c’était gagné ! Pour ce qui est de m’impressionner par contre c’est mort… Et voilà, je rigole à sa connerie, c’est que là, ça va pas ! Je deviens trop faible ! Bon c’était aussi pour me foutre de sa gueule parce qu’il y avait là matière à faire !! Bon moi-même, la nuit, souvent, je vole ! Par on ne sait quel enchantement mais j’arrive à voler, fuir des bandits qui veulent ma peau ou même juste pour le plaisir de sentir le vent fouetter légèrement mon corps et mes cheveux… Je me vois un peu comme superman sans la cape… Oui je sais, c’est du très haut niveau tout ça ! Mais le rêve, c’est un domaine que je pratique plutôt bien, c’est pour ça que je me débrouille bien pour les arts tu comprends ? Non ? Voilà voilà…

DOLCE – N’importe quoi, arrêtes de boire l’eau de la rivière parce que ça te réussit franchement pas là…. Mais j’essayerai de voler… Le jour où tu essayeras de danser !

Est-ce que ce que je venais de dire dans l’ensemble avait un sens ? Pour de vrai je veux dire ?! Bah non ! Par contre, il y avait bien un but, celui de le faire chier et de me foutre de sa tronche ! Ca aussi c’est un domaine que je gère plutôt bien ma foie ! Sauf que lui aussi… De plein gré ou sans le vouloir, il le fait tout aussi bien si ce n’est pas plus que moi… Mama mia, mais qu’est-ce qui m’a pris de venir ici avec lui ?.. Enfin je veux dire, pourquoi ? J’arrive pas à comprendre quoi que ce soit, la logique entre nous pour thym c’est : zéro ! Je pensais d’ailleurs que ma présence allait soit le déranger et alors il m’aurait dit de dégager ou soit il aurait été content mais quoi qu’il en soit, je m’attendais pas à ça… Je veux dire, à une indifférence presque totale. Heureusement, y avait son sourire à la con qui me laissait penser qu’il était quand même un minimum content ; que ce soit pour me faire chier ou pas je m’en fous au pire…

THYM - Sinon, ça va ? Pas trop mal à tes petits pieds tout moches ?

C’est qu’il a de l’intérêt à éprouver pour mes pieds maintenant ? Bah voyons ! Puis il faut toujours, TOUJOURS qu’on me rabaisse à la taille des choses bien sur ! Tes « petits » pieds… Ouais ouais, tu vas les prendre dans la gueule mes petits pieds tu vas voir ! Bon il a de la chance que j’étais pas d’humeur à le tuer immédiatement ce petit con. Toujours à se foutre de ma gueule, ça n’a pas changé… En fait, c’est que j’étais presque déçue de son accueil. On trouve plus de choses –et de conneries surtout- à se dire par messages qu’en face à face. Pour ma part je dirais que c’est surtout que je vois mal comment m’y prendre avec lui, surtout que c’est un mur de briques ce mec ! Mais lui… Lui c’est un mec justement ! Il est censé je sais pas moi… Enfin bref. Oui brefons, ça vaudra mieux je crois.

DOLCE – Ah ah ah.. Très drôle.. Très TRES drôle même…

J’allais rétorquer autre chose du genre « et toi ça va ? » mais j’ai pas eu le temps. La prochaine fois j’essayerai de faire en sortes d’être plus rapide… Je sais jamais ce que je peux ou non lui demander ni même comment je suis censé réagir. C’est troublant. J’ai l’impression de le connaître par cœur et de le découvrir en même temps tous les jours. Du coup, c’est comme si je ne le connaissais pas si bien. Donc forcément, je suis pas toujours très à l’aise dans le dialogue ni les gestes. J’aurais bien fait quelque chose d’ailleurs ! Mais à part rester là avec mon « et toi ça va ? » je voyais pas trop quoi faire. Les micros secondes paraissaient des heures mais elles furent de courte durée.

HANNA - Comme c'est mignon Dwakins : tu promènes ton chien-chien sans laisse, OUAF OUAF !

Voilà voilà. Je vous présente Hanna, l’ex de Thym. Elle serait folle de rage si elle savait la situation dans laquelle je m’étais retrouvé quelques jours plus tôt. Folle tout court elle l’était déjà ! En plus de ça elle avait le culot de me parler comme de la merde… On s’aime pas, on s’aimera jamais. Une fois, dans les couloirs de l’école, on s’est mutuellement jeté un –ou plusieurs…- bouteilles d’eau… Bref ! Pour en revenir à l’instant présent, ça craint. Je sais qu’elle est pas là pour nous demander de prendre une photo ! D’ailleurs, jamais je le ferai… Je sais pas si Thym est au courant qu’entre elle et moi une guerre s’est déclenché et je sais pas combien de temps je vais garder mon sang froid, là tout de suite…

Je me retourne donc pour la regarder et là… Bah ça y est c’est parti quoi ! Même mes yeux sont en guerre avec celle-là ! Ils ont fait un petit tour vers la droite puis direction le haut : en direction du ciel ! Juste après quoi j’ai souris, rigolé par effet de nervosité et là je me suis légèrement mise de profil avec une envie profonde de lui coller mon poing dans la figure…

DOLCE – Oh putain non…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Lun 18 Nov - 21:10


Haterz gonna hate !  



« - N’importe quoi, arrêtes de boire l’eau de la rivière parce que ça te réussit franchement pas là…. Mais j’essayerai de voler… Le jour où tu essayeras de danser ! »

Et après elle parle de moi… J’hallucine. Surtout que c’est débile ce qu’elle dit puisque je sais très bien danser. On ne dirait pas comme ça mais je maitrise pleins de danses ! C’est un peu mon talent caché. Pour certain c’est le tricot, pour moi c’est la danse. Bon j’ai encore beaucoup de progrès à faire mais je m’améliore de jour en jour. Sauf que je ne lui ferai pas le plaisir de voir mes pas de danse. C’est quelque chose que se mérite. Puis il faut qu’elle soit prête émotionnellement parce que ça va lui faire un choc. Elle ne s’attend pas à ce que je danse bien. Je suis sûr que j’aurai pu faire parti de la troupe de Micheal Jackson pour la tournée This is it. Non, en vrai je danse comme un pied. J’essaie seulement de faire croire que c’est fait exprès mais malheureusement, je danse vraiment très mal.

« - Je sais très bien danser sérieux ! Tu serais surprise de voir mes talents de danseurs, ils sont incroyables ! »

Incroyablement nuls oui. Mais bon, peu importe. On à qu’à dire que c’est à cause de ma pseudo nervosité. Pseudo parce que je ne suis pas du genre nerveux. Non je déconne, je suis pire que nerveux ! On ne le remarque pas comme ça mais à l’intérieur… Je ne vous raconte même pas ce qu’il se passe. Ca cogite encore et encore sur tout et n’importe quoi. Et cette fois, ça cogite par rapport à Dolce et moi bien sûr. Enfin de ce qu’il s’est passé la dernière fois. Je ne sais pas du tout comment agir pour le coup, mais alors vraiment pas. Je veux pas passer pour un mec qui à peur, qui ne prend pas des initiatives ou quoi mais j’ai légèrement peur de la réaction qu’elle pourrait avoir. Je n’arrive pas à la cerner cette fille… Et ça, ça me bloque. Je ne sais pas comment agir, je ne sais pas quoi dire. Je ne sais pas si je dois lui faire un câlin ou plutôt ne rien faire. Je ne sais absolument rien du tout. On dirait un garçon qui sort pour la première fois avec une fille. Et encore, on ne peut pas appeler cela sortir avec.

« - Ah ah ah.. Très drôle.. Très TRES drôle même… »

Je te rassure tout de suite, je trouve aussi que je suis très drôle. C’est un autre de mes talents cachés sauf que celui-là, il existe vraiment. Elle dira que je ne suis pas drôle mais je le suis, c’est bien connu. J’ai toujours été celui qui fait rire tout le monde en racontant n’importe quoi ou en faisant pleins de bêtises. C’est ça depuis que je suis tout petit et ce n’est pas maintenant que ça va changer, bien au contraire, c’est pire.

Au moment où je pensais qu’on allait pouvoir parler de ce qu’il s’était passé la dernière fois, il fallut qu’elle se pointe celle-là. Pour une fois que j’étais prêt à avoir une conversation sérieuse, il fallait qu’elle vienne tout gâcher. Remarquez, c’est ce qu’elle fait le mieux dans sa vie.

« - Comme c'est mignon Dawkins : tu promènes ton chien-chien sans laisse, OUAF OUAF ! »

Il m’a fallut que trente secondes pour me rendre de compte de qui c’était et pour me tourner vers elle. Elle a de la chance d’être une fille parce que je l’aurais dégommée sinon. Qu’elle passe sa vie à venir me voir, passe encore, c’est à la limite du harcèlement mais je peux encaisser mais qu’elle vienne foutre la merde avec Dolce alors qu’elle la connait pas. Enfin je crois qu’elle ne la connait pas… Bref dans tous les cas elle n’a rien à faire ici. Demi-tour droite et merci d’être venu. Puis Dolce, avec son « oh putain non… » elle n’arrangeait pas beaucoup les choses. Déjà qu’Hanna est une emmerdeuse professionnelle mais lorsque je suis avec une autre fille, c’est encore pire.

« - Tu vois c’est bizarre, j’ai toujours cru au stéréotype qui veut que les putes sortent que le soir pour travailler. Puis maintenant que t’es là, je me dis que c’est vraiment qu’un stéréotype de merde. »

Ce n’est pas très gentil, je sais. Il ne fallait pas jouer avec moi, c’est tout. Elle a essayé, elle a perdu, fin de la partie. Je ne vois même pas pourquoi je me fatigue à lui adresser la parole ou encore à la regarder. Et ce que je comprends encore moins c’est comment est-ce qu’elle ose venir me voir ? Je ne sais pas moi, ça ne me viendrait jamais en tête. Bon d’un autre côté je ne ferais jamais ce qu’elle m’a fait mais ça, c’est un tout autre détail.

« - Qu’est-ce que tu veux ? C’est bon, t’as montré à tout le monde que t’étais là alors maintenant tu peux te casser. Le jour où t’auras compris que j’en ai strictement rien à foutre de toi, t’auras fait un grand pas. Tu peux te faire passer dessus par qui tu veux, tu peux te faire frapper par qui que ce soit, tu peux te faire écraser j’en aurais toujours rien à foutre. »

Mais elle ne le comprendrait jamais la pauvre. Ca me fait presque de la peine pour elle… Je plaisante. Par contre j’y étais allé un peu fort, je l’avoue. Mais lorsqu’on me contrarie, qu’on me trahit ou autre, je deviens très rancunier et ce, à un point inimaginable. La preuve, ça fait deux ans environ et je lui en veux toujours autant. Enfin non, disons que j’ai juste envie de la fracasser. Et puis de lui rendre la monnaie de sa pièce aussi. Hanna est jalouse de toutes les filles qui m’approchent alors d’une certaine manière, Dolce allait m’aider. On allait faire ça en douceur mais j’allais faire péter un câble à Hanna. Je n’avais pas encore d’idée vraiment précise sur le pourquoi du comment mais ça allait venir. Et c’est tout cela qui explique que mon bras venait malencontreusement se placer autour de la taille de Dolce ce qui me permit de l’attirer plus contre moi. Oops. Je n’ai pas fait exprès.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Mar 19 Nov - 11:14

Hanna L. Gallagher a écrit:
dolce&thyméo ₰

some people are only alive because it's illegal to kill'em


    LULU – Meuf t'attends quoi là ? FONCE , je sais que t'en as envie!


En faite Lulu c'était un peu la voix de ma conscience. Elle savait que j'aimais trop foutre ma petite merde et encore plus quand il s'agissait de Thym. Bah ouais depuis qu'il ne m'adressait plus la parole je prenais un malin plaisir à faire foirer ses aventures avec des meufs. Surtout quand le style de meufs qu'il a en vue ressemble à des caniches peroxydés . Des Dolce quoi …. Cette meuf me sortait par les yeux , avec ses manières de barbie, son rire à la con … Bref je détestais tout chez elle. Je ne comprenais même pas comment Thyméo pouvait portait de l'intérêt à ...ça ! Mais bon si son choix se portait sur les animaux , très bien ! J'espérais juste qu'il était au moins vacciné contre la rage .

    MOI – Comme c'est mignon Dawkins : tu promènes ton chien-chien sans laisse, OUAF OUAF !


Je m'exclaffais intérieurement en remarquant la tête trop blasée et dégoutée de Dolce puis esquissais un sourire en coin à la limite du diabolique . Ce sourire signifiait « Hello , la connasse que je suis débarque pour bousiller vos petits plans de merde ». A ce moment précis , les images d'un de mes clashs avec Dolce me revint en tête . La fameuse bataille d'eau dans la fac. Cet épisode multiplia par quinze ma haine envers elle et l'envie de lui foutre la tarte du siècle. Mais bon pour le moment je me retenais très fort et j'attendais simplement qu'elle l'ouvre et réponde à mes pics.

    THYM – Tu vois c’est bizarre, j’ai toujours cru au stéréotype qui veut que les putes sortent que le soir pour travailler. Puis maintenant que t’es là, je me dis que c’est vraiment qu’un stéréotype de merde.


Euh QUOI?! Il venait bel et bien de me traiter de pute ? Mais il s'était pris pour qui lui ? Sérieux s'il commençait à attaquer avec des grands mots comme ça , il savait pas où ça allait le mener. Moi on me traitait pas de pute ok ! En plus comment osait-il me parler sur ce ton devant sa pouff à deux balles là. S'il voulait faire le malin , j'allais rapidement le faire redescendre sur terre. Je n'étais pas de ces petites nunuches qui gardaient leur langue dans leur poche. Donc s'il l'avait pas encore compris, quand un truc me déplaisais j'ouvrais grand ma gueule et je rétorquais.

    MOI – Quoi tu peux répéter ? Je crois que je t'ai pas compris ! Tu viens sérieusement de me traiter de pute là !? Tu vas vite te calmer connard de mes deux , si tu veux pas finir dans l'eau. Avec les thons tu te sentiras peut-être plus dans ton élément.


C'était officiel, il venait de me faire sortir de mes gonds. Je serrais les poings de toutes mes forces avant de lui ornait l'oeil d'un cocard. C'était fou de se dire qu'en trois ans notre relation avait autant changé. Je savais bien que tout était de ma faute mais de là à me manquer de respect comme il le faisait, je trouvais ça vraiment vraiment très bas de la part de Thyméo !

    THYM – Qu’est-ce que tu veux ? C’est bon, t’as montré à tout le monde que t’étais là alors maintenant tu peux te casser. Le jour où t’auras compris que j’en ai strictement rien à foutre de toi, t’auras fait un grand pas. Tu peux te faire passer dessus par qui tu veux, tu peux te faire frapper par qui que ce soit, tu peux te faire écraser j’en aurais toujours rien à foutre. 
    MOI – Au cas où tu ne l'aurais pas compris, trou du cul, j'en ai rien à battre complet de toi ! T'as cru que j'avais besoin d'un petit con comme toi dans ma vie ? Non non ! Tout ce que je veux c'est t'en faire baver et briser tes coups de merde avec tes bitchs de compagnie … Tu comprends mieux là ?


Même si ça me faisait mal tout ce qu'il me disait je ne pouvais pas me laisser faire.C'était une question d'amour-propre, de principe. Alors je lui crachais en pleine gueule les pires vacheries que j'avais en stock, pour lui faire du mal. Lui faire du mal comme il m'en fait depuis que nous ne nous parlions plus, ne serait-ce qu'amicalement.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Mar 19 Nov - 13:02





THYM - Je sais très bien danser sérieux ! Tu serais surprise de voir mes talents de danseurs, ils sont incroyables !

Outre les talents de danseur de Thyméo, qui entre nous sont aussi crédibles que le fait que je puisse parler aux éléphants, l’autre folle avait réussi à venir casser l’ambiance. Si elle pouvait aller faire un tour et revenir genre…jamais ce serait le paradis ! Mais non, il faut toujours qu’elle en fasse des caisses et des caisses ! Elle est fracassé cette meuf, complètement ! Sauf qu’elle ne le sera jamais autant que moi alors remballez ma tombe et déballez la sienne les gars ! Parce que je suis pas prête de lâcher l’affaire… Enfin avec elle je veux dire…

THYM  - Tu vois c’est bizarre, j’ai toujours cru au stéréotype qui veut que les putes sortent que le soir pour travailler. Puis maintenant que t’es là, je me dis que c’est vraiment qu’un stéréotype de merde.

Ola ola… Premièrement, j’ai jamais vu Thym parler comme ça c’est juste flippant pour le coup ! Non mais c’est vrai, j’ai peur de peu de choses dans ma vie mais là c’était quand même affolant ! Attends, d’habitude on se cherche, on se provoque et on s’insulte mais jamais sérieusement… Alors soit miss Pimprenelle avait plus… Non elle a rien cette fille je suis désolée, je lui trouve rien ! Bon ok elle est mignonne quand même chuis pas une conasse, mais voilà, point de vue mental elle a un sérieux problème ! Surtout quand c’est elle qui a commencé à venir me chercher des poux là où y en a pas…

Sous prétexte que j’étais avec Thyméo, un peu trop avec lui, alors que c’est pas du tout le cas ça fait au moins deux jours qu’on s’éviterait presque… , elle est venue et a commencé à déclencher la guerre avec moi ! Je sais même pas si Thym en avait eu echo et j’en ai rien à faire, j’allais pas me laisser faire ! Je pensais que la jalousie était exclusivement réservée aux couples mais faut croire que certaines filles ont quelques problèmes avec les principes de base…. Quoi qu’il en soit, il faudrait que j’en tire un mot à Thym parce que, c’est violent comment il lui parle… Je veux dire, ça me dérange pas en soit mais quand même : qu’est-ce qu’elle avait bien pu lui faire pour mériter autant de dégoût par les yeux comme par le cœur ?... Faudrait pas que ça devienne une nouvelle source d’emmerdes pour miss « j’ai les cheveux rouges et je me la pète » ou sinon, je crois qu’elle va goûter à mon casier ! Qu’elle fasse pas trop chier sérieux…

HANNA - Quoi tu peux répéter ? Je crois que je t'ai pas compris ! Tu viens sérieusement de me traiter de pute là !? Tu vas vite te calmer connard de mes deux , si tu veux pas finir dans l'eau. Avec les thons tu te sentiras peut-être plus dans ton élément.

Ca tournait au règlement de compte ici ! Mais ils sont malades ou quoi ? J’ai pas envie de devoir stopper une bagarre entre une …une espèce de fille et Thym ! Wow ! Non mais c’est même pas pensable que je fasse ça ! Je vais faire qu’aggraver la situation au pire ! Genre profiter d’un moment opportun pour lui coller une patate chaude en bouche ! Non bon, j’exagère, je suis de nature violente mais en fait, je pourrais pas la frapper à moins que ce soit elle qui commence. Mais j’ai rêvé ou elle avait traiter Thym là ?... Puis qu’elle essaye seulement de le toucher elle va voir…. J’ai pas envie de me mêler de leurs histoires moi, pourquoi faut toujours qu’elle débarque au mauvais endroit au mauvais moment hein ?... Avec ses copines en fond.. Si elles croient être discrètes…

DOLCE – Bon tu veux attirer l’attention de London’s Secrets ou t’as simplement décidé de venir grogner ? Dans les deux cas, j’en ai rien à foutre, casses-toi ! Hanna !

Exclamation doublé d’une recommandation atitré à une folle. J’ai rien contre les fous, je suis la première à vouloir faire des conneries et pas non plus la dernière à en faire. Seulement y a les fous et les tarés ! Les fous sont gentils comme moi : ils se moquent pour rigoler alors que les tarés sont méchants : ils existent pour te faire chier non-stop…  Faudrait pas qu’elle reste là longtemps. J’aime pas avoir à me contenir et j’arrive pas à le faire très longtemps en général.

THYM - Qu’est-ce que tu veux ? C’est bon, t’as montré à tout le monde que t’étais là alors maintenant tu peux te casser. Le jour où t’auras compris que j’en ai strictement rien à foutre de toi, t’auras fait un grand pas. Tu peux te faire passer dessus par qui tu veux, tu peux te faire frapper par qui que ce soit, tu peux te faire écraser j’en aurais toujours rien à foutre.  

Je suis quand même étonné à mort de voir que Thym puisse mal parler à une fille. Enfin je veux dire, d’habitude c’est le don juan de ces dames ! Il en rate pas une, pas une seule ! Et je crois que malgré que je passe peu de temps avec lui, justement à cause des filles, c’est peut-être la seule fois où je le vois aussi méchant. Ouais, méchant ! Là ça devenait pire que méchant ! Je sais pas si elle mérite tant de haine l’autre là mais enfin… Et là, par on ne sait quelle idée encore il vient me prendre à moitié dans ses bras. Bah voilà, là j’allais vraiment devenir un problème pour Hanna. Si ça peut la rendre ouf ma fois, ça me dérange pas plus que ça… Au contraire !

HANNA - Au cas où tu ne l'aurais pas compris, trou du cul, j'en ai rien à battre complet de toi ! T'as cru que j'avais besoin d'un petit con comme toi dans ma vie ? Non non ! Tout ce que je veux c'est t'en faire baver et briser tes coups de merde avec tes bitchs de compagnie … Tu comprends mieux là ?

Alors premièrement, thym est pas un petit con. Ca j’allais me l’enregistrer dans une case bien rangé de mon cerveau. Ensuite, elle allait pas lui en faire baver très longtemps. Autant on est pas vraiment un couple autant j’ai pris pour habitude de protéger et défendre les gens qui m’entourent et qui sont appréciables. Enfin, elle allait en rien briser un coup de merde avec aucune bitch de compagnie ! En tous cas, elle n’avait pas le besoin de le faire pour aujourd’hui ! Elle a de la chance que Thym soit derrière moi très près sinon c’est elle qui parlerait aux thons là tout de suite….

DOLCE – Sois polie au moins une fois dans ta vie j’sais pas moi ! Puis c’est toi qui comprend rien, les bitchs de compagnie les vraies, elles sont derrière toi Hanna. Tu sais, tes deux supers amies… D’ailleurs tu dois tellement souffrir de leur absence pour venir nous casser les couilles… Je suis presque impressioné…. Bon maintenant, tu m’saoules ! Fiches-lui la paix, vas parler aux sardines si tu veux mais casses-toi ! Avant que je m’énerve pour de vrai et que je te jette à la baille ! … Ah et avant que j’oublie, Thym n’est pas un connard. Maintenant OUST !

Le pire, c’est que je restais définitivement calme ce qui pour le moins été troublant. C’est juste que je suis comme une cocote minute avec l’autre. Quand ça va péter, faudra pas pleurer aussi ! En tous les cas j’avais effacé mon sourire nerveux pour laisser place à un froid expressif. Qu’elle continue pas à me chauffer dans le vide parce que je crois que je ne pourrai pas le supporter…

DOLCE, s’adressant à thym aller viens on s’en va, ça sert à rien de rester là…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Mar 19 Nov - 20:42


Haterz gonna hate !  



En ne serait-ce que trente secondes, elle a eu le don de m’hérisser les poils. Le simple fait de voir sa tête m’a donné envie de vomir. Elle est toujours obligée de la ramer, tout le temps. Encore plus quand je suis avec des filles. Il serait temps qu’elle se fasse raison. Surtout que si elle n’avait pas tout gâché, il y aurait des possibilités qu’on soit encore ensemble aujourd’hui. C’est vrai quoi, hormis ça, on était plutôt bien ensemble. Je ne vais pas cracher dans la soupe en disant que ce n’était pas le cas. Je ne suis pas comme ça. Je reconnais qu’on a passé de bons moments ensemble, on s’entendait bien puis on rigolait bien aussi. Mais ce qu’elle avait fait… Non désolé, je ne peux pas lui pardonner. Ca fait peut-être un bon moment que ça s’est passé mais ce n’est pas grave, elle m’a carrément manqué de respect en me faisant ça. Elle m’a trahit et c’est encore plus blessant étant donné qu’elle était au courant pour ma mère. Elle savait pratiquement tout de ma vie enfin de ce que je lui laissais savoir. Mais madame avait tout gâché. Tant pis pour elle maintenant. Elle regrette ? Et bien tant mieux. Ca lui apprendra.

« - Quoi tu peux répéter ? Je crois que je t'ai pas compris ! Tu viens sérieusement de me traiter de pute là !? Tu vas vite te calmer connard de mes deux, si tu veux pas finir dans l'eau. Avec les thons tu te sentiras peut-être plus dans ton élément. »

« Connard de mes deux. » Elle a pas pu trouver mieux ? Franchement, ce n’est pas les insultes qui manquent ! Son insulte à deux balles eut le don de me faire rire. Elle me faisait vraiment de la peine cette fille. La pauvre, ça doit pas être facile tous les jours d’être en face de quelqu’un qui prend un malin plaisir à la remballer à chaque fois qu’il en a l’occasion. Dommage pour elle, je n’avais pas prévu d’arrêter de si tôt.

« - Bon tu veux attirer l’attention de London’s Secrets ou t’as simplement décidé de venir grogner ? Dans les deux cas, j’en ai rien à foutre, casses-toi ! Hanna ! »

Au cas où tu n’aurais pas remarqué depuis le temps, elle ne fait que ça de sa vie. Elle ne sait rien faire d’autre. Non mais attendez trente petites secondes ! Elles se connaissent ? Je suis vraiment dans la merde moi… Si elles se connaissaient, c’était mort. En plus de passer son temps à me pourrir la vie en général et à pourrir mes coups, elle allait prendre encore plus de plaisir puisqu’elle connait Dolce. Néanmoins, si je pouvais être au courant avant la prochainement fois, ça me plairait bien. Non pas que j’y accorde grand intérêt mais j’aime bien savoir où je vais, si on peut dire ça comme ça.

« - Maintenant que t’es là, je me sens dans mon élément ouais, carrément ! J’ai même pas de quoi complexer. Merci, grâce à toi je me sens même valoriser. »

Je leur aurais bien demandé d’où est-ce qu’elles se connaissaient mais cela voudrait dire qu’il fallait que je reste plus longtemps en sa compagnie alors non merci, je préfère de loin ne rien savoir. Je me demande pourquoi je suis encore là d’ailleurs, j’ai qu’une envie c’est de m’en aller aussi loin que possible pour ne pas avoir à regarder cette chose encore plus longtemps. Bon d’accord, ce qu’elle a fait me dégoute mais je ne peux pas dire qu’elle me répugne au point de ne plus vouloir la voir. Physiquement je veux dire. Je ne suis pas de mauvaise foi alors non, je ne dirais pas qu’elle est hideuse. Bon, c’est ce que je lui avais fait plus ou moins comprendre mais il ne fallait pas commencer à me tacler sur le physique. C’est comme ça.

« - Au cas où tu ne l'aurais pas compris, trou du cul, j'en ai rien à battre complet de toi ! T'as cru que j'avais besoin d'un petit con comme toi dans ma vie ? Non non ! Tout ce que je veux c'est t'en faire baver et briser tes coups de merde avec tes bitchs de compagnie … Tu comprends mieux là ? »

Désolé mais je ne comprends pas non. T’en a rien à battre de moi mais tu continues pourtant à me donner de l’importance en venant casser mes coups ? T’as une drôle de notion de « j’en ai rien à battre complet de toi ». Personnellement, quand je n’aime pas quelqu’un et que je m’en tamponne le coquillard, je ne vais pas lui parler ou même le regarder. Je fais comme si cette personne n’existait pas et puis voilà. Fin de l’histoire. Je ne l’aime pas alors je ne vais pas lui donner de l’importance. C’est complètement débile son truc !

« - Sois polie au moins une fois dans ta vie j’sais pas moi ! Puis c’est toi qui comprend rien, les bitchs de compagnie les vraies, elles sont derrière toi Hanna. Tu sais, tes deux supers amies… D’ailleurs tu dois tellement souffrir de leur absence pour venir nous casser les couilles… Je suis presque impressionné…. Bon maintenant, tu m’saoules ! Fiches-lui la paix, vas parler aux sardines si tu veux mais casses-toi ! Avant que je m’énerve pour de vrai et que je te jette à la baille ! … Ah et avant que j’oublie, Thym n’est pas un connard. Maintenant OUST ! »

Tout ce qui est petit est hargneux comme on dit. Pourtant elle ne s’est pas vraiment énervée. Enfin je ne pense pas. Vu le caractère bien trempé qu’elle a, ça doit être pire  quand elle s’énerve. En tout cas je n’aimerais pas me retrouver sur place pour voir le carnage qu’elle pourrait faire. On ne dirait pas comme ça, quand on la voit et qu’on ne la connait pas, mais elle fait mal cette fille. Elle sait très bien où appuyer pour blesser les autres, c’est certain. D’un autre côté, je ne peux pas trop juger puisqu’elle n’a jamais eu de problème avec moi encore. D’accord, on se cherche à longueur de journée mais ce n’est pas pour autant qu’elle sort les griffes à chaque fois. Du moins pas à ce point.

« -T’en a tellement rien à battre de moi que tu surveilles mes fréquentations… C’est vraiment gentil de ta part. Maintenant qu’on remette les choses en place, c’est toi qui a merdé ok ? Moi je t’ai absolument rien fait alors tu vas te calmer tout de suite parce que moi aussi je vais te calmer sinon et autant te le dire de suite, tu vas prendre cher. »

Parce que là, on ne peut pas dire que je sois vraiment énervé. Si mais pas entièrement. Quand je suis vraiment énervé, je fais peur moi aussi. C’est presque que je raserai tout sur mon passage tel un bulldozer. Hanna est d’ailleurs bien placée pour le savoir, surtout quand on voit comment j’ai réagi quand j’ai appris la nouvelle. A ce moment-là, elle avait beaucoup de chance de ne pas être un mec parce que je l’aurai détruite. Je lui aurais cassé la gueule à un point inimaginable. Je vous assure qu’elle serait peut-être morte en ce moment même.

« - Aller viens on s’en va, ça sert à rien de rester là… »

Hors de question. On était là avant alors on n’allait pas bouger d’un pouce. En revanche, Hanna allait se casser. Je vous garantie que si. Et pour ça, je mettais mon plan à exécution. Elle est jalouse, ça se voit comme un éléphant dans une maison. Hanna est jalouse parce qu’elle s’en veut d’avoir tout gâché. Surement qu’elle s’est rendue compte que je ne suis pas si mal que ça comme copain. Sauf que c’est trop tard pour elle, tant pis. Donc oui, je viens d’embrasser Dolce pour dégouter Hanna le plus possible. Ce n’est pas beau. On ne se sert pas des filles et tout. Non mais j’ai eu envie de l’embrasser aussi. Il ne faut pas croire que c’est juste pour ça. La dernière fois elle n’était pas là et pourtant ça ne m’avait pas empêché que je sache.

« - Non, on va rester là et elle, elle va se barrer retrouver ses petits toutous. »


@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Mer 20 Nov - 1:22

dolce&thyméo ₰

some people are only alive because it's illegal to kill'em


Le règlement de comptes était carrément en train de partir en cacahuètes. De la haine et de la colère m'envahir à un point sans retour . J'avais envie de tout faire péter et de les envoyer tout les deux dans l'eau à coups de pieds au cul. Rhaaa, j'étais complètement hiors de moi. Saloperie de caractère , putain de sang chaud italien ! Je resserrais de plus en plus mes point mais je sentais que ça pouvait péter d'une seconde à l'autre : paf mon poing dans la gueule à Thym qui venait de me dire les pires saletés du monde et bim un coup de boule à l'autre spécimen qu'est Dolce. Dans ma tête c'était pire que Call of duty, et je vous promets que si mes yeux avaient été des flingues, ils seraient tous les deux allongés raides morts sur la pelouse, en trai nde s'étouffer avec leur sang. J'avais clairement des envies de meurtres à ce moment là. Très prochaînement les mots allaient me manquer et mes articulations parleraient pour moi. Je fermais les yeux un instant et reprenais du souffle avant de les enchainer.

    DOLCE – Bon tu veux attirer l’attention de London’s Secrets ou t’as simplement décidé de venir grogner ? Dans les deux cas, j’en ai rien à foutre, casses-toi ! Hanna !
    MOI - Par pitié, rendors-toi ,grognasse ! Parce que bon à part lécher le fion de Thym tu sers strictement à rien hein. Puis tu vois je préfère rester là et vous faire chier. C'est tellement plus drôle !


Je m'étais subitement transformée en la pire langue de vipère que Londres n'ait jamais connu. Habituellement je ne m'énervais jamais à ce point. Et ça me faisait peur à moi-même de voir jusqu'où mes paroles pouvaient aller. C'était vraiment con au fond que je me prenne la tête pour si peu parce que j'étais sûre et certaine que si j'avais connu Dolce dans d'autres circonstances on aurait très bien pu s'entendre... Mais là le fait qu'elle soit aussi proche de Thyméo me rendait atrocément malin. Puis cette enflure prenait un malin plaisir à m'humilier et me rabaissait devant elle. Il savait très bien comment me rendre jalouse et excellait dans la matière. En même temps c'était pas bien compliqué... Je m'enflammais subitement dès qu'il était avec une de ses  « bitchs de compagnie » comme j'aimais les appeler. Je m'en voudrais jamais assez de l'avoir laisser filer , surtout quand je voyais les filles qu'il fréquentait maintenant. Bon elles étaient pas trop moches, bien au contraire. Mais il était mieux avec moi , UN POINT C'EST TOUT ! Un jour où l'autre il faudra bien que je me mette en tête que tout ça c'est le passé pourtant...

    DOLCE –  Sois polie au moins une fois dans ta vie j’sais pas moi ! Puis c’est toi qui comprend rien, les bitchs de compagnie les vraies, elles sont derrière toi Hanna. Tu sais, tes deux supers amies… D’ailleurs tu dois tellement souffrir de leur absence pour venir nous casser les couilles… Je suis presque impressioné…. Bon maintenant, tu m’saoules ! Fiches-lui la paix, vas parler aux sardines si tu veux mais casses-toi ! Avant que je m’énerve pour de vrai et que je te jette à la baille ! … Ah et avant que j’oublie, Thym n’est pas un connard. Maintenant OUST !

    MOI - La politesse je connais bien, mais tout dépend les circonstances ! Par contre, tu devrais peut être apprendre ce principe à ton maître parce qu'il est beaucoup plus vulgaire que moi, je te signale.Quant à mes copines, elles se portent très bien sans moi et vice-versa ok ? Et pourquoi parler à des « sardines » quand j'ai une putain de morue et un hareng défréchi juste en face  hein ? Oh et je t'affirme aussi que Dawkins est un petit salop qui pense qu'avec sa queue et l'agite auprès de toutes les minettes faciles à avoir. Tu vas très rapidement t'en rendre compte sauf si tu es déjà tombée dans son panneau de baratineur à deux sous.


Pour le coup j'étais vraiment méchante gratuitement, mais c'était ça de me mettre à bout. S'ils voulaient me foutre les boules, ils avaient bien réussi leur coup. Mais il va m'en falloir plus que ça pour que je baisse les armes devant ce couple de nazes. Je valais beaucoup mieux que ça et je savais très bien me défendre seule. Pas besoin de me soutenir pour les enterrer même si je savais pertinement que Chacha et Lulu étaient prêtes à sauter pour me venir en aide.

    THYM - T’en a tellement rien à battre de moi que tu surveilles mes fréquentations… C’est vraiment gentil de ta part. Maintenant qu’on remette les choses en place, c’est toi qui a merdé ok ? Moi je t’ai absolument rien fait alors tu vas te calmer tout de suite parce que moi aussi je vais te calmer sinon et autant te le dire de suite, tu vas prendre cher.   
    MOI - Alors quoi ? Maintenant ça sort les menaces ?! Pfff laisse-moi rire Thym ! Tu fais le mac et tout devant ta Dolce, mais tu me feras jamais de mal. Je te connais trop bien et je sais que tu ne lèveras jamais la main sur une femme. Puis si jamais tu essayes, je dis bien ESSAYES de toucher ne serait-ce qu'un de mes cheveux. Tu serais la pire baltringue qui puisse exister et cette histoire se finirait très très mal pour toi !


Je leur lançais un regard dédaigneux et alors qu'il pensait que j'allais me casser , je restais à ma place.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Mer 20 Nov - 9:20





THYM - Maintenant que t’es là, je me sens dans mon élément ouais, carrément ! J’ai même pas de quoi complexer. Merci, grâce à toi je me sens même valoriser.

Bon alors là, on allait avoir un gros problème. En effet, on est trois, trois têtes de mule plus fière l’une que l’autre ! Y en a pas un qui va lâcher l’affaire bordel !  C’est qu’en plus aucun n’avait tord dans ce qu’il disait… Quoique si : elle pourrait être moins conne et se barrer et lui pourrait agir en tant que mec et se dire que se barrer serait pas si mal. Seulement voilà, mec ou pas mec, quand t’as un-e ex en face, tu peux pas te barrer… Ce serait être faible. En même temps, faut bien que je lui trouve une excuse aussi, je vais pas l’enfoncer ! Puis entre nous, soyons sincères, c’est elle qui cherchait la petite bête là ! Elle était pas loin de la trouver d’ailleurs…

Et voilà ! Même quand je joue les gentilles filles, que je suis sage avec quelqu’un, en l’occurrence Thyméo, il faut toujours qu’on vienne tout foirer ! Encore une fois, c’est pas lui, c’est l’autre qui me saoule là ! Non mais elle s’est prise pour le centre du monde, faudrait lui dire quand même que j’en ai rien à secouer si sa vie est un grand vide plein de rien… J’y peux rien moi ! J’aurais eu envie de la prendre tu sais, de la secouer comme une tarée pour lui gueuler dessus et lui demander c’était quoi le problème ! Mais le problème, je le connaissais bien : elle m’en veut … Elle m’en veut parce que je suis trop près de « son » Thym. Mais merde, c’est pas elle qui décide de quoi que ce soit ! Franchement, y a des jours où je me pose vraiment la question… Attends, j’ai réussi à me débarasser des grognasses coriaces, j’ai claqué un café à la gueule d’une prétendante à thym alors c’est surement pas cette fille, Hanna, qui allait me mettre une barrière !

HANNA - Par pitié, rendors-toi ,grognasse ! Parce que bon à part lécher le fion de Thym tu sers strictement à rien hein. Puis tu vois je préfère rester là et vous faire chier. C'est tellement plus drôle !

Non mais ça y est, c’est la fête du string, elle a cru que j’allais fermer ma gueule ou quoi ? C’est quoi son problème au juste ?! Pourquoi fallait que j’ai encore cette brillante idée de proposer à Thym de venir ici… Enfin non, c’était une super idée ! Sauf que par Dieu ne sait quel hasard, l’autre devait être là ! Je vais regretter d’un goût amer cette idée ça c’est sur… Mais maintenant qu’elle m’a bien chauffé, là c’était réglé pour le coup : j’allais péter un plomb ! Voilà, elle l’aurait voulu. Puis comme je l’ai dit : c’est pas elle qui allait me coller une barrière…

DOLCE – Et merde c’est quoi ton problème ? A un moment donné je sais pas, mais faudrait que tu t’arrêtes ! Ca va cinq minutes de me faire chier ! Au pire même si je faisais de la lèche à Thym en quoi c’est ton problème ? Maintenant, si tu veux TANT rester là, restes donc ! Mais viens pas pleurer après que tu te manges une beigne ! … Puis en parlant de fion, tu veux pas me mettre un GPS au cul tant qu’on y est? Comme ça, tu pourras être sure de ne pas me perdre de vue ! Parce que là j’aurais tendance à croire que tu me suis….

Cette fille souffre de troubles obsessionnels. Diagnostiqué cinglé et fortement schizophrène, on l’appelle aussi « être humain » ou encore « Hanna ». J’en peux plus, je suis à bout, encore une phrase mal placé et elle allait voir ! Ca va bien cinq minutes ! On dit que c’est moi qui cherche les ennuis en général… Alors ouais, depuis quelques temps je me suis vachement calmer je crois, parce que j’ai trouvé mieux à faire ! Comme montrer à certaines personnes que je peux être quelqu’un de bien. D’autres n’ont pas besoin que je leur montre quoi que ce soit, ils ont très bien compris mon manège…. Sauf qu’il reste toujours une partie même infime de gens qui trouveront toujours de l’intérêt à venir me titiller ! Merci Hanna, bel exemple.

En soit, je suis jamais vraiment venu vers elle. Ni pour parler, ni pour chercher la merde. C’est elle qui est venue insérer cette haine entre nous, j’y peux strictement rien. J’aurais pu prendre ça pour un jeu et me dire qu’au fond elle est pas si con que ça, mais non… Non non, psychologiquement chez elle y a un truc qui me chiffonne grave !

THYM - T’en a tellement rien à battre de moi que tu surveilles mes fréquentations… C’est vraiment gentil de ta part. Maintenant qu’on remette les choses en place, c’est toi qui a merdé ok ? Moi je t’ai absolument rien fait alors tu vas te calmer tout de suite parce que moi aussi je vais te calmer sinon et autant te le dire de suite, tu vas prendre cher.

Surveiller ? Non non, c’est pire que ça mon … Thym. Comme je lui ai si gentiment proposé, elle pourrait tout aussi bien me coller un GPS au cul. Ou un système de localisation à longue distance. Elle est fracasse ! Folle ! Complètement cinglé ! Va falloir qu’elle redescende de son nuage ou la chute va lui faire mal…

HANNA - Alors quoi ? Maintenant ça sort les menaces ?! Pfff laisse-moi rire Thym ! Tu fais le mac et tout devant ta Dolce, mais tu me feras jamais de mal. Je te connais trop bien et je sais que tu ne lèveras jamais la main sur une femme. Puis si jamais tu essayes, je dis bien ESSAYES de toucher ne serait-ce qu'un de mes cheveux. Tu serais la pire baltringue qui puisse exister et cette histoire se finirait très très mal pour toi !

C’est que maintenant, elle s’assume. Elle croit que parce que c’est une fille, alors Thym va pas la toucher ? Ma pauvre. Il peut tout aussi bien lui dire ses quatre vérités elle verrait bien si ça la touche pas ! Après, en soit, si lui peut pas la toucher, moi j’ai aucun problème avec ça… Elle me mettrait jamais de barrière, ça je le dis et redis. Encore fallait-il que ça, elle se le mette dans le crâne ! En plus de ça : vas-y que je fais des menaces, que j’insulte Dolce et que je parle dans le vent… Je vous jure que là, ça va barder ! Non mais attends, ça va bien cinq minutes ses conneries mais là, ça va ! On est plus des gamins ! Enfin merde quoi ! Qu’elle aille faire un tour je sais pas moi… Au pire, j’en ai tellement rien à faire de sa tronche ! Qu’elle se casse, point barre !!

DOLCE – Oh lala… Bon ça y est ? Moi ça me dérange pas de te coller une claque tu vois ! Si tu voulais nous faire chier c’est fait, c’est bon, t’es contente ? Tu nous as fais chier youpee youpee… *agite les bras d’un air ironique* Maintenant tu te casses t’as compris ? Déjà que je supporte ta gueule en restant à 50 mètres de toi, je vais pas en plus supporter ta gueule… Et au passage arrêtes de faire ta victime ça prend pas avec moi !

Un fake sourire aux lèvres, j’avais juste envie de me casser. Sauf que Thym en a décidé autrement. En plus de ça, voilà qu’il m’embrasse lui. Alors ça c’est la meilleure, c’est quoi ce bordel ? Pourquoi j’ai la légère impression qu’il fait ça genre « exprès » ? Autant je l’aime beaucoup, ça me dérange pas qu’il puisse avoir un côté affectueux, autant là ça devenait dérangeant… Ouais nan mais l’autre ça la mettait en pôle position pour s’arracher autant sur lui que sur moi ! Et en plus on perdait en crédibilité dans le camp des gentils ! Ca y est, j’étais énervé pour de bon…

DOLCE – BON ! HANNA CASSES-TOI ! DEGAGES ! TIRES-TOI !!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Jeu 21 Nov - 21:28


Haterz gonna hate !  



« - Alors quoi ? Maintenant ça sort les menaces ?! Pfff laisse-moi rire Thym ! Tu fais le mac et tout devant ta Dolce, mais tu me feras jamais de mal. Je te connais trop bien et je sais que tu ne lèveras jamais la main sur une femme. Puis si jamais tu essayes, je dis bien ESSAYES de toucher ne serait-ce qu'un de mes cheveux. Tu serais la pire baltringue qui puisse exister et cette histoire se finirait très très mal pour toi ! »

Je ne lui ferais jamais de mal ? Laissez-moi rire. Certes, je ne lui en ferai jamais physiquement parlant puisque pas une seule fois dans ma vie je ne lèverai la main sur une femme même si celle-ci me pousse à bout. En revanche, je ne garantissais pas que jamais je ne la blesserai jamais. Les mots sont souvent plus violents que le contact physique. Surtout que je sais très bien où appuyer pour lui faire mal. Sauf que je ne suis pas le genre de mec à insulter les autres sans raisons. Non, j’attends. Si on me chercher alors oui, je riposte sans aucune pitié.

« - Je te ferai pas de mal t’as raison. En fait on m’a toujours dit de ne pas faire de mal aux handicapés. »

Là, pour le coup, je regrettai ce que je venais de dire. Ce n’était vraiment pas gentil et même si elle m’avait blessé, même si elle me saoulait et même si je n’avais plus envie de la voir, ce n’était pas justifier. Ce n’est pas une raison pour être aussi méchant. J’ai l’impression d’être… Elle. Hanna n’est pas la fille la plus sympathique du monde, ça je suis d’accord. Elle était loin de l’être. Pourtant elle l’était avant ! Disons qu’elle avait eu le temps de changer puis avec ce qu’elle m’avait fait, je vois le mal de partout venant d’elle.

Oh lala… Bon ça y est ? Moi ça me dérange pas de te coller une claque tu vois ! Si tu voulais nous faire chier c’est fait, c’est bon, t’es contente ? Tu nous as fais chier youpee youpee ! Maintenant tu te casses t’as compris ? Déjà que je supporte ta gueule en restant à 50 mètres de toi, je vais pas en plus supporter ta gueule… Et au passage arrêtes de faire ta victime ça prend pas avec moi !

Elle est drôle cette fille. Même quand elle est énervée ou qu’elle est sérieuse –ce qui est rare- Dolce arrive à être drôle. Je ne sais pas comment elle fait. Je veux dire, si j’avais été elle dans cette situation là, j’aurais déjà sauté sur la fille depuis longtemps pour lui arracher les cheveux, les yeux et tout ce qui va avec. Mais Dolce restait à peu près calme. Du moins je me suis toujours dit qu’elle était du genre à en venir directement aux mains, je ne sais pas pourquoi. C’est peut-être à cause des airs qu’elle se donne et puis de son sale caractère aussi. Elle avait un aussi mauvais caractère que moi, ça en disait long.

Je ne sais pas pourquoi mais j’étais persuadé depuis le début que ça allait mal finir. Elles allaient finir par se sauter dessus ça ne peut pas finir autrement. Pour le moment les mots suffisent, elles s’envoient toutes les insultes possibles et inimaginables mais après, quand les mots n’auront plus vraiment d’impact, qu’est-ce qu’elles feront ? Je ne préfère pas imaginer tout ça. Ca va finir en bain de sang, en gros carnage. Et pour une fois, je serais là pour les séparer. Elles sont toutes les deux trop jolies pour s’abimer le visage mutuellement.

« - BON ! HANNA CASSES-TOI ! DEGAGES ! TIRES-TOI !! »

Si seulement ça pouvait lui suffire. Mais non, plus on allait lui demande de partir, plus elle allait rester. Elle n’est pas stupide Hanna, elle sait très bien comment me faire chier aussi et par conséquent, elle va rester aussi longtemps que possible.

« - Sérieusement Hanna, qu’est-ce que tu comprends pas dans « va-t-en » ? Tu veux que je te fasse un dessin ou quoi ? Si t’en a tellement rien à carrer alors casse-toi. Au cas où tu t’en rappellerais pas, c’est terminé. Je veux plus jamais te voir, compris ? Alors maintenant lâche moi et passe à autre chose. Au bout de quelque chose comme deux-trois ans, il serait temps non ? Trouve quelqu’un d’autre à faire chier, à trahir ou tout ce que tu veux et lâche nous. »

Elle avait de la chance, je commençai à me calmer petit à petit.

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Ven 22 Nov - 2:16

dolce&thyméo ₰

some people are only alive because it's illegal to kill'em


    THYM - Je te ferai pas de mal t’as raison. En fait on m’a toujours dit de ne pas faire de mal aux handicapés.  
    MOI - Handicapé ? LOL Prend pas trop ton cas pour une généralité , pauvre tache !


Je lachais un méchant rire sarcastique. Il avait rien trouvait de mieux à répondre ? Pfff pathétique , je l'avais connu avec une meilleure répartie que ça. Surtout qu'un handicap n'avait absolument rien à faire dans la conversation. Si on pouvait appeler ça comme ça. Il me faisait de la peine un peu au fond... S'il lui en fallait si peut pour le mettre à court d'argument, le jeu allait être beaucoup moins drôle . Parce que oui je le prenais un peu à la rigolade. Même si les mots pouvaient être durs et profondément me toucher, je me disais que ce n'était que de la pur déconnnade . Que des clashs comme ceux-ci n'étaient que des embrouilles habituelles pour moi et que le lendemain je recommencerais encore et encore à faire chier mon monde. C'était un peu mon passe-temps préféré foutre la merde.Et je m'en amusais encore plus sachant que ça énervait les gens.

    DOLCE – Oh lala… Bon ça y est ? Moi ça me dérange pas de te coller une claque tu vois ! Si tu voulais nous faire chier c’est fait, c’est bon, t’es contente ? Tu nous as fais chier youpee youpee ! Maintenant tu te casses t’as compris ? Déjà que je supporte ta gueule en restant à 50 mètres de toi, je vais pas en plus supporter ta gueule… Et au passage arrêtes de faire ta victime ça prend pas avec moi ! 

    MOI - Que de la gueule ! Qu'est-ce que t'attends pour me frapper princesse ? T'as peur de te casser un ongle ou quoi ? Tu sais je n'ai absolument pas peur de toi et tu ne devrais pas trop me chercher si tu tiens à garder intact ta machoire. Allez file à la niche gamine. Les gosses de ton age devrait pas rester dehors trop tard. Des choses moches pourraient leur arriver … Et je peux t'affirmer que ça ne me fait pas plaisir non plus de voir ta sale face de mioche dans les parages . Donc encore une fois, dégage de ma vue si tu ne veux pas que je t'en foute une.


Je détestais cette fille . Rhaaa elle me sortait par les yeux, les trous de nez et bien d'autres orifices. Elle faisait la maline et utilisait de grands mots pour au final ne pas agir. Moi c'était avec plaisir que je lui sauterais dessus, mais j'attendais que ce soit elle qui lance le combat. Je voulais la mettre à bout et qu'elle arrête de retenir sa rage pour laisser parler ses poing. Comme ça j'allais lui montrais qui était la plus forte de nous deux, et bien la calmer.

    DOLCE – BON ! HANNA CASSES-TOI ! DEGAGES ! TIRES-TOI !! 

    MOI, en la snobbant - Ouais parles toujours, tu m'intéresses microbe !


« Allez , vas-y énerve-toi sale petite chose ! » J'aimais tant la faire enrager. C'était ça le plus drôle dans le jeu : voir Dolce sortir hors d'elle. J'avais sacrément envie d'exploser de rire en la voyant faire mais je gardais ça à l'intérieur pour garder en crédibilité. « Casse-toi, dégage, tire-toi » mais LOL quoi . Elle a vraiment cru que j'allais céder aussi facilement et obéir à ses ordres de merde . Elle s'était prise pour ma mère, mais c'était loiiiin d'en être le cas. Puis quand c'était pas Mademoiselle Bidule qui voulait que je me casse , Monsieur Machin rappliquait.

    THYM - Sérieusement Hanna, qu’est-ce que tu comprends pas dans « va-t-en » ? Tu veux que je te fasse un dessin ou quoi ? Si t’en a tellement rien à carrer alors casse-toi. Au cas où tu t’en rappellerais pas, c’est terminé. Je veux plus jamais te voir, compris ? Alors maintenant lâche moi et passe à autre chose. Au bout de quelque chose comme deux-trois ans, il serait temps non ? Trouve quelqu’un d’autre à faire chier, à trahir ou tout ce que tu veux et lâche nous.   
    MOI - Bordel de cul , vous êtes sourds ou quoi ? J'AI DIT QUE JE ME CASSERAI PAS ! Va falloir faire avec. Et je continuerai à te faire chier tant que ça me chantera. Puis tu peux t'en prendre qu'à toi Thym parce que tout ce qui t'arrives maintenant c'est ta faute . Bah ouais si tu m'avais pardonné ou au moins accepté qu'on reste amis, je ne ferais pas de ta vie ce putain d'enfer. Je sais que c'est de ma faute aussi mais je pourrais jamais passer à autre chose tant qu'on aura pas fait la paix.


Faire la paix …. Gosh, j'avais l'impression d'être retournée en école primaire, genre il y a dix ans en arrière ! Je voulais vraiment qu'on laisse le passé de côté mais ça allait vraiment être dur -pour ne pas dire impossible- de me faire pardonner ma trahison.En trois ans, je n'ai pas cessé de saouler Thyméo pour qu'il passe l'éponge sur tout ça et qu'on parte sur de nouvelles et bonnes bases. Mais il n'a jamais accepté donc je ne pensais pas que ça se ferais maintenant. Sacrée tête du mule ! Mais je me disais aussi que quand un jour, -enfin- j'aurais compris que c'est mort de chez mort entre Thym et moi ou alors si je retrouvais le bon mec, peut être que j'arriverais de mon plein gré à l'oublier, du moins à m'habituer au fait que l'on ne se sera plus jamais rien l'un pour l'autre.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Ven 22 Nov - 13:07





Voilà qu’elle commence à rire l’autre ! NAMEHO ! En plus c’est pour se foutre de thym, bah voyons ! C’est pas comme si j’avais envie de la prendre et de l’enterrer vivante ou morte là ! J’aimerai beaucoup tenir mes nerfs toute la journée mais ça devient diffi cile là ! Autant je suis intelligente, autant tout le monde sait à quel point je suis impulsive ! Là, dans le cas présent, c’était bien par la présence de Thymthym que j’essayais de me contrôler et ce, pour ne pas avoir l’air d’une chiffonière ! Je suis pas une chiffonière en plus ! En principe, je suis un peu comme Hanna : à aller faire chier les gens… Mais subitement, j’ai compris pourquoi les gens arrivaient à m’apprécier malgré tout.

Quand je cherche des ennuis aux gens, enfin quand je les emmerde, ils rigolent. Autant des fois je le prend mal, autant maintenant je n’ai plus de raison de le prendre mal. En fait, par ma taille que tout le monde prend comme le plus grand des défauts, je perd en crédibilité quand je dis que je vais casser la gueule à quelqu’un. Je m’en rend bien compte, je suis pas si débile ! Mais c’est comme ça qu’on m’aime : toujours à vouloir déconner, à chercher le petit pic, à mettre la tête sur la capuche des gens quand j’en ai l’occasion bref : c’est pour rire quoi ! Alors que Hanna, bah non, elle ne faisait rire personne, pas même elle… C’est désolant…

Par contre, je vais pas vous mentir, faudrait pas qu’elle continue à se payer la tête de thymthym c’est un truc qui m’insuporte encore plus que quand on se fout de ma propre gueule !

HANNA - Que de la gueule ! Qu'est-ce que t'attends pour me frapper princesse ? T'as peur de te casser un ongle ou quoi ? Tu sais je n'ai absolument pas peur de toi et tu ne devrais pas trop me chercher si tu tiens à garder intact ta machoire. Allez file à la niche gamine. Les gosses de ton age devrait pas rester dehors trop tard. Des choses moches pourraient leur arriver … Et je peux t'affirmer que ça ne me fait pas plaisir non plus de voir ta sale face de mioche dans les parages . Donc encore une fois, dégage de ma vue si tu ne veux pas que je t'en foute une.

Non mais elle est complètement grillée du ciboulot ou quoi ?! Sincèrement, je ressemble à une bimbo ? J’ai l’air de m’en faire pour mes ongles ? Non mais j’ai même pas un grain de fond de teint sur la gueule et c’est elle avec ses cheveux rouges qui me sort ça ? Mais elle est pas nette du tout cette fille ! Puis c’est qu’elle continue les menaces… Bah oui, sinon, ce serait pas Hanna forcément ! Puis vas-y que je me fous de ta gueule en prime… Et en plus de ça, c’est à moi de dégager ? Non mais elle va pas bien, pas bien du tout !

Sauf que le souci, c’est que j’étais prise entre deux sentiments. Le fait que j’ai encore plus envie de la frapper et l’envie de m’enfuir dans un coin pour aller me calmer et ainsi éviter de pleurer. J’ai pas qu’une tronche de bébé, j’ai aussi le cœur émotif et l’âme sensible ! Aussi, il en faut pas beaucoup pour me faire pleurer et énormément pour me faire sortir de mes gongs. Elle, venait d’arriver à allier les deux en un temps reccord ! J’en peux plus là… Et voilà, voilà ! J’ai les larmes aux yeux, génial ! Merci ! Amen !

DOLCE – PUTAIN MAIS TAGUEULE !!! La fermes !Ok ?!  Premièrement, je m’appelle pas Hanna j’en ai rien à péter de me casser un ongle ! Ensuite ne m’appelles pas PRINCESSE !! Et arrêtes avec tes menaces là ! Ca sert à rien, t’as pas encore compris ou quoi ?! Et c’est toi qui viens ici alors pourquoi JE dégagerai ?! T’as pas idée Hanna à quel point t’es en train de t’enfoncer ! Tu sais même pas parler à Thyméo et t’espères qu’il te pardonne… Mais t’es folle, complètement FOLLE !

Je crois que depuis le début de l’année, à part mes frères qui m’ont enfermés dans le noir et qui m’ont fait pleurer à chaudes larmes, y a personne qui avait réussi à me faire du mal comme ça. J’ai beau avoir l’air d’une dure à cuir, j’en suis pas une. Sauf que elle me lâche jamais cette fille ! JAMAIS ! Quand je suis toute seule et que je tombe nez à nez avec elle, elle vient me casser les couilles et ça part en bataille dans les couloirs, quand je suis avec thym maintenant elle revient à la charge… C’est l’enfer ! C’est exactement ce qu’elle veut ! Mais elle a rien dans le crâne : j’ai rien fait pour être au milieu de ça et malheureusement pour elle, j’allais pas en sortir de si tôt… Elle aurait beau me faire craquer j’en ai rien à faire, je ne tiens pas à avoir sa bénédiction ou quoique ce soit !

Tout ce que je voulais aujourd’hui c’était parler avec Thym. Grave erreure semblerait-il…

HANNA - Ouais parles toujours, tu m'intéresses microbe !

C’est qu’elle me snoobe maintenant… A ce jeu-la, j’en connais un rayon. Pour être pareille en principe. Sauf que maintenant que j’ai réalisé ça, Hanna allait être en grande galère parce que je sais exactement où ça fait mal.

DOLCE – Hanna, je me fiche de toi, je sais même pas qui tu es puis tu sais quoi ? Je ne te parle plus, tu n’existe plus, je ne t’entend plus, je ne te vois même plus ! c’est terminé !

Maintenant qu’elle était au courant du fait que je ferais d’elle un fantôme pur et simple, j’ai tourné le dos à cette saleté de cruche et je commençais à m’éloigner d’un pas décidé. Je comptais pas ignorer Thym mais je ne savais pas quoi lui dire et il semblerait qu’il ait encore beaucoup de choses à dire à mademoiselle Hanna. Elle avait réussi son coup mais il fallait sérieusement qu’elle arrête pour ne pas se manger ma main dans le futur proche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Sam 23 Nov - 21:13


Haterz gonna hate !  



« - Bordel de cul , vous êtes sourds ou quoi ? J'AI DIT QUE JE ME CASSERAI PAS ! Va falloir faire avec. Et je continuerai à te faire chier tant que ça me chantera. Puis tu peux t'en prendre qu'à toi Thym parce que tout ce qui t'arrives maintenant c'est ta faute. Bah ouais si tu m'avais pardonné ou au moins accepté qu'on reste amis, je ne ferais pas de ta vie ce putain d'enfer. Je sais que c'est de ma faute aussi mais je pourrais jamais passer à autre chose tant qu'on aura pas fait la paix. »

Il n’y a pas que moi qui suis sourd, ça me rassure. Combien de fois je lui ai dis de me lâcher, de ne plus jamais venir m’adresser la parole. Pourtant elle est encore là aujourd’hui alors non, je ne suis pas le seul à avoir des problèmes auditifs. Je dois dire que ça me rassure.

« - Ma faute ? Mais t’es sérieuse ? Si t’avais pas baisé avec ce mec on serait peut-être encore ensemble tu vois. Alors non, c’est de ta faute à toi. Fallait réfléchir avant d’agir. Tu t’es bien amusé pendant ce temps mais tu m’as perdu alors tant pis. Maintenant, s’il faut que je te le dise une nouvelle fois : jamais je te pardonnerai d’accord ? JA-MAIS ! On sera plus jamais amis non plus. »

MA faute ? Elle a bien dit que c’était de MA faute ? Mais je rêve ! Depuis quand est-ce que c’est de ma faute ? Ce n’est pas moi qui l’ai poussé à me tromper que je sache ? J’ai toujours fait de mon mieux, j’ai toujours eu beaucoup d’affection envers elle, je l’ai toujours protégé et j’ai toujours fait attention à elle donc non, je ne pense pas que ce soit de ma faute. Mais c’est toujours plus facile de mettre la faute sur l’autre, pas vrai ? En tout cas, à ce jeu Hanna était devenue un experte. Et en plus, elle a le culot de me dire qu’il faut que je la pardonne ? Non mais c’est une grosse blague ! Cette fille est une blague à elle toute seule !

« - PUTAIN MAIS TAGUEULE !!! La fermes ! Ok ?!  Premièrement, je m’appelle pas Hanna j’en ai rien à péter de me casser un ongle ! Ensuite ne m’appelles pas PRINCESSE !! Et arrêtes avec tes menaces là ! Ca sert à rien, t’as pas encore compris ou quoi ?! Et c’est toi qui viens ici alors pourquoi JE dégagerai ?! T’as pas idée Hanna à quel point t’es en train de t’enfoncer ! Tu sais même pas parler à Thyméo et t’espères qu’il te pardonne… Mais t’es folle, complètement FOLLE ! »

Et Dolce marque un point ! A la place de me prendre la tête en espérant me faire changer d’avais, elle aurait pu me présenter quinze milles fois ses excuses. Bien entendu, ça n’aurait pas marché mais au moins elle ne me donnerait pas l’envie de la frapper à chaque fois que je la vois. Parce que oui, j’ai juste envie d’être violent quand je la vois. J’ai juste envie qu’elle la ferme une bonne fois pour toute et qu’elle finisse par passer à autre chose. Il lui faut quoi pour comprendre ? Je ne peux pas mieux faire ! J’ai beau lui répéter à chaque fois que je la vois que je ne veux plus avoir  lui reparler, à avoir a faire à elle. Je veux juste faire comme si elle n’existe plus. Elle n’est plus rien pour moi, point final.

« - Hanna, je me fiche de toi, je sais même pas qui tu es puis tu sais quoi ? Je ne te parle plus, tu n’existe plus, je ne t’entends plus, je ne te vois même plus ! C’est terminé ! »

Elle est drôle cette fille, même lorsqu’elle essaie de faire peur à Hanna elle arrive à être drôle. Peut-être parce que je ne la prends pas vraiment au sérieux en fait. Oui, ça doit être ça. Je la vois plus comme la fille qui se fout de tout, qui n’accorde aucune importance à rien, qui est toujours en train de râler pour un rien. Ouais, je la prends pas du tout au sérieux en fait et ça, elle a eu l’occasion de le remarquer des milliers de fois.

« - Bon vous deux, stop ! Tu veux rester Hanna ? Reste. De toute façon on va pas s’arrêter de vivre pour toi. Juste, ferme là, rend nous service. Mais en tout cas, j'avais déjà plus beaucoup d'estime pour toi mais alors maintenant... N'en parlons pas. Tu veux que je te pardonne ? Commence déjà par me foutre la paix, ne te pointe pas à chaque fois que je suis avec une fille et, même si je te pardonnerai toujours pas, tu regagneras le stricte minimum de mon estime. Seulement tu me dégoutteras toujours autant, désolé pour toi. »

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   Mer 27 Nov - 5:21

dolce&thyméo ₰

some people are only alive because it's illegal to kill'em


    THYM - Ma faute ? Mais t’es sérieuse ? Si t’avais pas baisé avec ce mec on serait peut-être encore ensemble tu vois. Alors non, c’est de ta faute à toi. Fallait réfléchir avant d’agir. Tu t’es bien amusé pendant ce temps mais tu m’as perdu alors tant pis. Maintenant, s’il faut que je te le dise une nouvelle fois : jamais je te pardonnerai d’accord ? JA-MAIS ! On sera plus jamais amis non plus.
    DOLCE – PUTAIN MAIS TAGUEULE !!! La fermes ! Ok ?!  Premièrement, je m’appelle pas Hanna j’en ai rien à péter de me casser un ongle ! Ensuite ne m’appelles pas PRINCESSE !! Et arrêtes avec tes menaces là ! Ca sert à rien, t’as pas encore compris ou quoi ?! Et c’est toi qui viens ici alors pourquoi JE dégagerai ?! T’as pas idée Hanna à quel point t’es en train de t’enfoncer ! Tu sais même pas parler à Thyméo et t’espères qu’il te pardonne… Mais t’es folle, complètement FOLLE !
    MOI - On fait tous des erreurs dans la vie Thym . Bref ! Je crois m'être assez excusée auparavant et ici ce n'est pas l'endroit . Mais puisque tu pouvais ou voulais pas comprendre que j'étais désolée, j'ai décidé de commencer à te faire chier. Donc tu veux pas me pardonner tant mieux , tu vas devoir supporter mes crises encore quelques temps. Et toi la môme, on t'as jamais dis de ne pas te mêler des affaires d'adultes ? Tu sais même pas de quoi tu parles , donc retournes au bac à sable ou barboter près de l'eau !


Mode casse-bonbon et chieuse : AU MAX ! J'étais vraiment d'humeur peste ce jour-là  ! Enfin plus que d'habitude je voulais dire. Quoi de mieux que de faire chier le monde après avoir fait le tour des magasins ? Mes deux hobbies favoris réunis en une même après-midi, si c'était pas merveilleux pas ! Oui j'étais vraiment une garce dans l'âme mais n'allez pas croire que j'étais comme ça tout le temps et avec n'importe qui hein. Non non je tiens à corriger ça de suite : habituellement quand j'emmerdais les gens c'était pour rire , et je faisais ça gentiment par pure amitié. Mais quand il s'agissait de Thym et sa pimbeche blonde, je prenais un malin plaisir à être méchante gratuitement . Pas de pitié ! Surtout envers la petite. Non pas que je voulais m'attaquer au faible mais disons que s'il devait y avoir bagarre par la suite je préfèrerais me recevoir une petite tape de la blondinette plutôt que le poing de Thym dans ma face. Je le connaissais assez pour savoir que quand il se fachait, c'était très moche à voir et que ça pouvait faire très mal. Bon je pense quand même qu'il était assez éduqué pour ne pas lever la main sur une femme même si cette dernière le mettait à bout mais bon ne sait-on jamais si sa paluche dérapait accidentellement (ou pas) sur mon visage.

    DOLCE – Hanna, je me fiche de toi, je sais même pas qui tu es puis tu sais quoi ? Je ne te parle plus, tu n’existe plus, je ne t’entend plus, je ne te vois même plus ! c’est terminé ! 

    MOI - Bouh la pauvre gamine ! Obligé de se voiler la face devant son pire cauchemar ! « Tu n'existes plus , je te vois pas … » Gna gna gna ! T'as pas mieux comme réplique ? Oust Boucle d'or , tu me fais trop de la peine là !


Je recommençais à la snober comme je savais si bien le faire. Je sentais que ses nerfs étaient sur le point d'exploser.A l'intérieur j'étais en train de jubiler, un truc de dingue. Mais il était vrai qu'à un moment il fallait bien que j'arrête mon petit cinéma. C'était drôle dix minutes mais ça devenait lassant, puis je pensais quand même avoir mieux à faire ce jour-là pour finir ma journée en beauté. Donc j'allais encore un peu m'attarder un peu sur le cas Dolce-Thym puis j'allais me cassais aussi vite que je m'étais incrustée, de mon plein gré et non pas à cause de leur pseudo menaces.

    THYM - Tu veux rester Hanna ? Reste. De toute façon on va pas s’arrêter de vivre pour toi. Juste, ferme là, rend nous service. Mais en tout cas, j'avais déjà plus beaucoup d'estime pour toi mais alors maintenant... N'en parlons pas. Tu veux que je te pardonne ? Commence déjà par me foutre la paix, ne te pointe pas à chaque fois que je suis avec une fille et, même si je te pardonnerai toujours pas, tu regagneras le stricte minimum de mon estime. Seulement tu me dégoutteras toujours autant, désolé pour toi.  
    MOI - Blablabla ! Toujours en train de rabacher les même trucs ! Qu'est-ce que t'es devenu chiant mon pauvre Thym ?! En tout cas je vous laisse , t'as la gosse à garder. Amusez-vous bien les losers et à une de ses quatres !


Je leur tirais la langue en grimaçant et leur lançais un dernier regard avant de leur tourner le dos et de retrouver mes deux copines pour tout leur raconter en détail.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cause you make me feel like... Put the gun down.. (Feat Hanna/Thym/Dolce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better
» you make me feel worse ► velcan
» Soothing, I'll make you feel pure. Trust me, you can be sur ♠ Mateo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 04 :: Rps-