AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'échappée belle [Thyméo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: L'échappée belle [Thyméo]   Dim 17 Nov - 22:28

 - Thym.... Thym.... Je veux pas aller là !
Thym me regardait comme si j'étais la personne la plus coincée au monde. Pensait-il réellement que j'étais puceau ? En tout cas, voilà comment il m'avait exposé le projet, je devais entrer dans cette maison close afin de "pouvoir assouvir mes pulsions de mâles". Je me positionnais en "barrière" contre la porte, observant mon ami de manière la plus en colère que je le pouvais.
- Thym. Je la sens très mal cette idée ! Comme la fois où tu as voulu qu'on s'enferme dans le centre commercial après la fermeture afin de s'amuser. Ou, la fois où tu as voulu frauder les clubs les plus branchés. Ou bien... quand tu... qu'est-ce que tu fais ?! THYM.
Mais ce type avait déjà appuyé sur la sonnette. Alors que je levais le doigt pour le réprimander, et lui ordonné, à ma manière, de partir tranquillement dans un autre endroit, d'un autre quartier, la porte s'ouvrit, laissant apparaître une femme aux seins siliconés, à moitié nue, vêtue de vêtements en latex recouvrant le minimum de cher obligatoire dans le pays, avant de faire une atteinte à la pudeur.
- Entrez les garçons.
- Non... non... merci, on va s'en aller. Tu viens Thym ?
Cependant, alors que je me tournai vers mon ami, celui-ci entrait déjà dans la maison close. Sans doute devait-il me prendre pour une fillette, car il me regarda en me souriant d'un air provocateur. Alors qu'il s'enfonçait dans le couloir légèrement illuminé en rouge. Je tordais le bas de mon tee-shirt entre mes mains.
- Thym... Thym... tu vas où ? Je... Je m'en vais Thym.
Aucune réaction, le jeune allait déjà dans une pièce où je devinais une barre de lap dance. Ma température augmenta, et mes joues rosirent lentement, jusqu'au moment où la jeune femme posa un index sous mon menton afin que je la regarde dans les yeux. Mais autant dire que j'eu du mal à ne pas poser mes yeux sur ses "collines".
- Bien jeune homme... tu entres ? Ou tu dégages ?
- Heu... hm...
J'entrai donc dans la maison puis alla tout droit, jusqu'à la porte de la pièce où se trouvait mon ami. Lorsque je poussai la porte, je le vis assis sur une chaise, devant la scène, deux verres à la main. Je fermai les yeux, puis ferma les poings. "Mais qu'est-ce que je fous là moi !" J'ouvris un œil, puis l'autre, et vis plusieurs jeune filles passer contre moi se léchant la lèvres, ou me faisant des bisous, ou bien d'autres choses encore que je n'oserais pas dire, ni même penser. Je me suis installé à côté de mon ami, puis le regarda d'un air accusateur.


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Lun 18 Nov - 16:49


Se faire sucer ça va bien 5 minutes mais merde, y faut que je baise !



« - Thym. Je la sens très mal cette idée ! Comme la fois où tu as voulu qu'on s'enferme dans le centre commercial après la fermeture afin de s'amuser. Ou, la fois où tu as voulu frauder les clubs les plus branchés. Ou bien... quand tu... qu'est-ce que tu fais ?! THYM. »

Du calme ! Plus tendu que ce mec à ce moment précis, ce n’était pas possible. De quoi est-ce qu’il a peur au juste ? Ce n’est qu’une maison close. Comme s’il n’avait jamais vu de films là-dessus, de reportages ou autre. Je ne vois pas ce qui le dérange, ça devrait lui faire plaisir justement. Son gentil pote Thyméo l’emmène dans un endroit où il pourra se faire plaisir et monsieur trouve le moyen de râler. Comme si mes idées étaient toujours catastrophiques ! Quand on s’était enfermé dans le centre commercial, on avait bien rigolé. On s’était fait chopper, je suis d’accord que ça n’a rien de drôle dit comme ça mais je vous assure qu’on s’est bien amusé. Erwan ne veut pas l’avouer mais il s’ennuierait vraiment trop sans moi.

Avant même qu’il ne puisse dire quelque chose de plus, j’avais déjà appuyé sur la sonnette. Tant pis mon gars, une prochaine fois peut-être. Erwan a un sérieux problème quand même, il est coincé au possible ! Il lui faut beaucoup de temps avant de se lâcher et encore, même quand il est censé se lâcher, on dirait qu’il ne peut pas faire un pas de travers sinon quelqu’un viendrait le réprimander. Il a rien comprit le petit. Mais heureusement pour lui que je suis là, avec moi il ne risque pas de s’ennuyer puis il va pouvoir se lâcher. En revanche, ça peut prendre énormément de temps.

« - Non... non... merci, on va s'en aller. Tu viens Thym ? »

Trop tard. Pas besoin de s’y prendre à deux fois pour me faire rentrer à l’intérieur, surtout quand on voit quelle genre de fille nous ouvre… Non, je m’en irai pas Erwan, désolé mais si t’es pas d’accord avec mon programme, tu fais demi tour et puis tant pis pour toi, tu rates quelque chose. Et puis non, tu restes là ! C’est avec toi qu’on vient ici je te signale. Il manquerait plus que tu me laisses tout seul à l’intérieur. Non pas que ça me dérangerait parce qu’il est certain que je ne m’ennuierai pas mais ça pouvait être mal vu.

« - Thym... Thym... tu vas où ? Je... Je m'en vais Thym. »

Tu ne partiras pas de toute façon. C’est pour ça que je ne réagis pas. Tu as été assez fou pour me suivre dans un centre commercial après la fermeture alors ce n’est pas une petite maison close de malheur qui va te faire peur, si ? Pauvre petit garçon.

Après lui avoir montré au combien j’étais inquiet qu’il me laisse seul ici, je me dirigeai directement dans une pièce annexe. Que la fête commence ! Il me fallut trente secondes, montre en main, pour m’installer sur une chaise devant la scène, deux verres à la main. Dans ne serait-ce qu’une minute, il serait à côté de moi en train de m’en vouloir comme pas possible. Erwan allait me rabâcher cette histoire pendant encore des lustres, c’est certain. Il ne l’avouera jamais mais dans le fond, il est content de trainer avec moi et surtout, il est content que je l’ai emmené ici ce soir.

« - Détends-toi un peu ! Tu vas tirer ton coup ça te fera du bien tu verras. Puis tu me remercieras après hein ! Moi et mes idées extraordinaires sommes là pour toi ! »

En attendant ces remerciements qui n’arriveraient jamais, je buvais quelques gorgées sans pour autant quitter la scène des yeux. Je laissai une des filles me monter dessus en lançant des regards très provocateurs à Erwan. J’avais toujours eu des idées spéciales et complètement déjantées mais celle-là était de loin la meilleure !

« - Aller, relax et laisse toi faire ! Tu vas t’éclater ! »


@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Lun 18 Nov - 17:55

- Me... Me détendre ?! J'ai aucune envie de tirer mon coup par l'une de ces filles... Elles ont certainement des MST... MST THYM !

L'une des filles s'approcha de mon ami, et s'assit sur lui en lui faisant... certaines choses plutôt aguichantes qui provoquèrent en moi, une sorte de gêne. Thym n'était vraiment pas prudent, si ça se trouve, ces filles étaient bien plus dangereuses qu'il n'y paraissait. Et je me demandais si Thym avait pensé à toutes les possibilités que cette soirées lui offrir, et quand je parle de possibilités, je pensais surtout aux possibilités aux conséquences désastreuses.
Me laisser faire et m'éclater ? Il va pas bien celui-là ! Je préférais encore mourir que de me laisser faire par ce genre de personnes. Non pas que je ne respectais pas le choix de vie de ces filles, mais tout de même, il y avait des jobs bien plus respectables que ce travail là. Et j'avais beau essayé de ne pas me laisser faire. L'une des filles s'était incrustée dans mon espace vital, et s'amusait à me tripoter le torse, alors qu'elle montait sur moi en se frottant légèrement à mon entre-jambe. * Non pitié non... descend*. Pourquoi fallait-il que ça tombe sur moi cette soirée ? Honnêtement, j'aurais préféré être de service au Babble bar ce soir que de me retrouver à Soho.
Thyméo semblait bien s'amuser lui... Il observait les seins de la jeune fille avec un sourire niais, tandis qu'il essayait de boire sa boisson sans doute très alcoolisé sans baver partout. Quant à moi, j'étais les bras en l'air, essayant de bloquer la jeune femme du mieux que je le pouvais à l'aide de mes jambes, pour ne pas avoir à la toucher de mes mains. Les microbes sont partout sur ce genre de fille. Et dès que je rentrerais chez moi, je brûlerais absolument tout mes vêtements.
- Thym... Je ne me sens pas très à l'aise.
La jeune fille se pencha alors, léchant légèrement mon lobe de sa langue pleine de bave. Je me suis alors reculé d'un seul coup. Et la jeune fille éclata de rire, attrapa des deux mains le col de ma chemise à moitié déboutonnée, suite aux frottements répétitifs de ses seins contre mon buste.
- Détends-toi mon chou. Je vais pas te mordre, à moins que ce soit ton truc... alors là, je ne vois aucun problème.
- Heu non... non... vraiment... j'y pas vraiment l'envie de... hm...
- Allez, fais pas ton timide. Cindy va s'occuper de toi.
- Non mais vraiment... laissez moi... je... Je ne suis pas intéressé... vraiment.
Et pourtant, j'avais beau dire... elle ne m'écoutait vraiment pas. Elle continuait à se dandiner devant moi, ou plus précisément, sur moi. De ce fait, étant un homme en parfaite santé et tout simplement normal. Je ne pus m'empêcher d'avoir une réaction hormonale fulgurante. Je regardai Thym les yeux exorbités. Que devais-je faire ? Que m'arrivait-il ? Je ne savais vraiment pas quoi faire.
- Thyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyym !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Lun 18 Nov - 21:54


Se faire sucer ça va bien 5 minutes mais merde, y faut que je baise !



Il me fera jamais confiance ce mec, je crois que je peux tire un trait là-dessus. Je ne suis pas suicidaire quand même, je nous emmène pas dans un lieu où on pourrait chopper une connerie ou risquer nos vies. Bon là, on pourrait en effet chopper une MST comme il me l’avait si bien répété pendant au moins cinq minutes. Mais comme d’habitude, je gère la situation. Je contrôle absolument tout.

« - Me... Me détendre ?! J'ai aucune envie de tirer mon coup par l'une de ces filles... Elles ont certainement des MST... MST THYM ! »

Dans la catégorie des mecs qui ne savent pas s’amuser, qui ne savent pas se détendre et profiter de ce que leur ami leur offre, il rafle tous les prix. Il me prend pour qui là ? Soit il est bête, soit il le fait exprès. On est dans une maison close aux dernières nouvelles et donc ça me parait évident qu’elles ont de quoi se protéger là-dedans. Puis au pire des cas j’ai toujours le plein sur moi. Je dois avoir deux ou trois capotes sur moi et ce, tout pour lui. Je les aurais bien utilisées aussi mais le problème c’est que trois malheureuses capotes ne me suffiraient pas. Non, je plaisante. Disons seulement que je me trouve être dans une situation assez compliquée et que je ne sais pas trop quoi faire… Oh et puis merde ! J’ai bien le droit de m’amuser non ?

« - Mais n’importe quoi toi ! Elles vont très bien s’occuper de toi ! »

La preuve est que, avant même que j’ai fini ma phrase, une autre des filles venait se dandiner devant lui avant de lui grimper dessus. Il allait encore trouver le moyen de râler, à tous les coups. Je ne sais plus quoi faire pour lui honnêtement. Il n’est jamais content, il proteste toujours mes superbes idées et il est pire que coincé. C’est limite s’il ose poser le regard sur les filles qui n’arrêtent pas de passer depuis tout à l’heure. D’un côté il y a moi, qui ne me fait pas prier pour profiter de l’instant présent et de l’autre… Il y a Erwan qui se bat avec la fille qui s’est installée sur lui.

« - Thym... Je ne me sens pas très à l'aise. »

Qu’est-ce que je disais ! Je me sens pas très à l’aise… Pauvre petit garçon. Mais qu’est-ce qu’il lui faut ? N’importe quel mec de ce monde se sentirait à l’aise et serait heureux d’avoir toutes ses filles autour de lui. Je lui sers tout sur un plateau d’argent et c’est limite s’il a envie de partir en courant. Je suis certain que s’il le pouvait, il l’aurait déjà fait depuis longtemps. En attendant, pour calmer sa peur compulsive des MST, je farfouillai tant bien que mal dans les poches de mon jean avant de trouver ce que je cherchais. Une fois en main, je lui balançai le préservatif dessus. C’est vraiment ridicule. Il pense qu’elles n’ont rien ici ou quoi ? Elles ont peut-être choisi d’être comme ça, de vivre comme ça mais je ne pense pas qu’elles aient envie d’attraper de telles maladies pour autant.

« - Faut commencer doucement avec lui, je crois qu’il a pas l’habitude de ce genre de contact avec les femmes. Je crois même qu’il est puceau ! »

Sinon je ne voyais pas vraiment pourquoi est-ce qu’il refusait mon cadeau qui partait d’un très bon sentiment. C’est généreux de ma part de me soucier de sa vie sexuelle, de ses envies non assouvies et de tout ce qui va avec. C’est mon ami donc je m’inquiète pour lui, c’est normal non ?

Alors que monsieur était en train de se débattre tant bien que mal –on ne peut pas dire que ça marchait- de mon côté, je m’amusais vraiment. Elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait de moi, je ne me débâterai pas. Elle l’avait très bien vu d’ailleurs puisqu’en trente secondes, je n’avais plus de haut et ma braguette était ouverte.

« - Thyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyym ! »

Ne me dite pas qu’il est sérieux… Tout sauf ça s’il vous plait ! J’en suis au même point que lui et je ne fais pas de scandale pour autant. Il est vraiment bizarre ce mec. C’est loin d’être la première fois que ça arrive et il se sent obligé de gueuler comme ça.

« - Bon alors, cours de sexualité, anatomie ou tout ce que tu veux. Quand t’as envie d’une personne, ça te fait cet effet là. C’est normal alors arrête de crier comme une petite fille et profite ! Puis je suis sûr que ça va te plaire. Faut juste que tu te laisses aller ! »

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Mar 19 Nov - 18:29

 Et puis, je cédais. Après tout, il n'avait pas tord ce Thym. Je me prenais la tête à ne pas coucher, me faire draguer, ni même draguer une fille, pour Keyla, alors qu'elle, elle n'était certainement même plus dans les parages.
La jeune fille attrapa mes mains et les posa violemment sur sa poitrine dénudée. Je rougissais, je ne m'étais jamais retrouvé dans une telle situation, je n'avais jamais franchi la porte d'une maison close, et pour tout dire, j'étais un peu embêté d'être là, juste à côté de mon colocataire et ami, entrain de me faire dessaper, et limite "baiser" devant lui. Je tournai la tête, celui-ci était déjà sans doute entrain de bien s'amuser, et pour tout dire, j'étais très surpris de voir qu'il avait encore son caleçon sur lui. Je saisi dans la main le préservatif qu'il m'avait jeté à la figure, puis l'observa longuement.
J'allais donc le faire. J'allais donc faire l'amour de nouveau après un an d'abstinence. Cependant, ce n'était certainement pas ce dont j'avais imaginé. Après tout, si j'avais attendu aussi longtemps, c'était pour faire l'amour avec celle que j'aurais choisi, et non pas une fille au hasard dans un bordel. La vie n'est pas quelque chose de facile et rien n'arrive comme on le veut. Soit dit en passant, je n'ai pas vraiment planifié ma vie, j'avais juste choisi de ne pas faire l'amour avant d'avoir retrouvé Keyla.
C'est alors que mon pantalon tomba sur le sol, et mon regard se dirigea directement droit devant moi. La jeune fille avait enlevé mon pantalon d'une manière pratiquement improbable, et la jeune fille commençait déjà à descendre vers... le bas.
- Thym... t'as raison finalement... je devrais me laisser aller finalement. Attendre une personne qui n'arrivera jamais c'est nul.
La jeune fille descendit alors mon caleçon, et j'observais à côté si c'était la même chose et en effet, c'était la même, voire pire, car ils étaient déjà, à un stade au dessus au final. Je me suis concentré alors sur ma zone pubienne. Car la gêne était tout de même présente car, étant pudique, je me sentais un peu observé. Je regardais Thym, puis observa vers le bar où une jeune fille m'observait, et s'approchait lentement de moi. J'écarquillais les yeux, c'était ELLE.
- OH MERDE THYM ! C'EST.... C'EST.... C'EST BIEN ELLE ?!
Keyla... Elle était là, un petit plateau sur la main, posant des verres sur les tables des hommes qui observaient le strip tease, ou entrain de se faire dorloter par une jeune fille en fleur, sans doute ayant le quart de leur âge, ou bien, par des filles de leur faculté ou leur classe même. Keyla s'avança vers nous avec un froncement de sourcil qui faisait apparaître sa colère, et peut être même sa déception.
- Salut les garçons. Erwan... je savais pas que t'étais revenu.
- Et toi je savais pas que t'étais... ici.
- Encore une de tes idées Thym, félicitations... il devient exactement comme toi.
Et sur ces quelques paroles, elle s'en alla avant de nous ramener quelques boissons alcoolisées. Elle les posa sur la table et observa la capote que j'avais dans la main, ainsi que sa collègue qui se tenait à mes jambes, et mon pénis au garde à vous, qui était en ce moment même, plus ou moins à l'air.
- Tu devrais avoir honte Erwan. J'imaginais pas que tu deviendrais comme ça en un an. J'ai bien fait de ne pas t'attendre.
- Mais, et toi alors !
- Quoi moi ?!
- Mais t'es une prostipute !
- TA GUEULE ! Toi avec tes mots débiles ! Tu sais même pas ce que je suis, alors maintenant tu la fermes tu fais ton truc , tu paies et tu dégages !
Elle s'en alla de nouveau, me laissant à mes occupations. Je me suis tourné vers Thym, j'étais à la fois choqué, et horrifié par la tournure des choses. La fille que j'aimais était une prostipute, elle venait de m'engueuler parce que j'étais là à essayer de l'oublier, et parce que pour elle je n'étais plus comme avant. Mais bordel ! C'est quoi cette merde !
- C'est une prostipute !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Mer 20 Nov - 20:49


Se faire sucer ça va bien 5 minutes mais merde, y faut que je baise !



Il me faisait bien rire ce mec quand même. Il est tout le temps dans la retenue, je ne sais même pas comment il fait. Surement qu’il me cache quelque chose, ce n’est pas possible autrement. Jamais une seule fois de ma vie je l’ai vu se lâcher. Vraiment se lâcher je veux dire. Je me demande qu’est-ce qu’elles peuvent bien lui trouver, toutes ces filles. Non, je vous assure que je ne vois pas du tout. Bon ce n’est pas le mec le plu laid de la Terre, enfin je suppose parce que je ne suis pas attiré par les hommes mais c’est impossible de trouver un mec plus coincé que lui. Je suis certain que dans un couple, c’est la femme qui porte la culotte. C’est obligé.

- Thym... t'as raison finalement... je devrais me laisser aller finalement. Attendre une personne qui n'arrivera jamais c'est nul. »

Alléluia ! Il avait enfin percuté ! Je crois que je devrais lui offrir une médaille. Non parce que c’est vraiment inattendu ! En revanche, je ne vois pas pourquoi et comment il a eut son déclic. Mais tant mieux pour moi, je n’allais plus perdre mon temps à lui dire de se détendre, de se laisser aller et de se faire plaisir. Donc pour le coup, j’étais vraiment content. Ca se voyait à ce petit sourire sur mes lèvres. Et il n’était pas là seulement grâce à ce que cette fille était en train de me faire… M’enfin, je vais passer les détails parce que ça pourrait être gênant pour vous.

« - OH MERDE THYM ! C'EST.... C'EST.... C'EST BIEN ELLE ?! »

Quoi ? Qui ça ? Je l’aime bien Erwan mais s’il pouvait arrêter de parler toutes les cinq secondes, ça ne serait vraiment pas du luxe. Je veux dire, là tout de suite j’ai un peu autre chose à foutre que de regarder qui est là ou pas là, si c’est elle ou non. Et puis qui d’abord ? Au cas où il ne l’aurait pas remarqué, j’étais un peu occuper pour le moment. Mais bon, je ne peux pas lui en vouloir puisque c’est moi qui l’ai trainé ici contre son gré. Je vais donc lui faire le plaisir de regarder cette fille même si je me fichais un peu de savoir qui c’était.

Enfin jusqu’à ce que je vois de qui il s’agissait. Dites moi que c’est une blague. Qu’est-ce qu’elle fait là elle ? Il avait oublié de me mentionner quelques détails je crois. Enfin vu la tête qu’il faisait, ça m’étonnerait. Il était tout aussi surpris que moi de la voir là. Je veux bien le croire, après ne plus l’avoir vu pendant un long moment… Oui, ça devait lui faire quelque chose. Ca m’avait fait pareil avec Hanna même si je n’avais pas vraiment eu aucune nouvelle d’elle entre temps. Elle, elle m’envoyait des messages pour s’excuser et se faire pardonner, Keyla n’avait rien fait de cela. Ou alors je n’étais pas au courant.

« - Encore une de tes idées Thym, félicitations... il devient exactement comme toi. » Ca ne fait même pas cinq minutes qu’elle est là, à nous parler, qu’elle commence déjà à m’envoyer des pics. Elle a de la chance que sa collègue fasse bien son travaille parce que sinon j’aurais très bien pu m’énerver sévèrement contre elle et l’envoyer valser sur les roses comme je sais très bien le faire.

« - Merci, ça me touche vraiment. Fais attention, je risquerai de pleurer de joie. »

Si elle pense vraiment que j’en ai quelque chose à carrer de ce qu’elle peut bien raconter, elle se met le doigt dans l’œil. Je m’en fous totalement. Puis ça ne pourra pas lu faire du mal de se décoincer un peu à celui-là ! Heureusement qu’elle était vite partie parce que je ne peux vraiment pas me la voir cette fille et ça ne s’arrange pas avec le temps. C’est encore pire je crois. Puis, je pensais qu’elle était partie pour de bon mais non, elle était revenue pour partir une nouvelle fois.

« - C'est une prostipute ! »

De toute façon, je ne l’ai jamais senti cette fille. Bon c’est un peu facile de dire ça maintenant… Mais disons que je ne l’ai jamais appréciait et elle non plus. Soit disant -c’est du grand n’importe quoi- j’avais une mauvaise influence sur Erwan. La grosse blague. Moi au moins, je l’aidais.

« - Vois le bon côté des choses, elle a de la pratique au moins… »

Désolé mec, c’est trop tentant…

@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Lun 9 Déc - 20:26

 "Elle a de la pratique au moins" Cette phrase ricochait dans ma tête de manière incessante. Il n'avait peut être pas tord, mais imaginer une seule seconde que Keyla pouvait faire ce genre de chose m'était impensable, alors savoir qu'elle le faisait était tout simplement à vomir.
Mais là, c'était la guerre ! J'allais me venger de cette blague de mauvais goût "pas si mauvais que ça finalement". Mais quand même, ça n'allait pas m'aider à me détendre maintenant. Je demandais donc à la jeune fille qui s'occupait de moi de me laisser un instant, puis observa Keyla longuement jusqu'à ce qu'elle revienne pour me demandé ce que je désirais. J'ai voulu être méchant en par exemple lui demander de remplacer sa collègue et de se baisser entre mes cuisses, mais à la place je lui demandais simplement deux verres de plus.
- En tout cas je vois que vous vous aimez toujours autant tout les deux.
Je ne pus m'empêcher de soupirer, apparemment, aucuns de mes amis actuels n'aimait cette fille, et la tolérait uniquement parce qu'elle avait été ma copine à un moment donné. Je donnais un verre à Thyméo, puis vis tout à coup qu'il n'y avait plus personne avec lui.
- Bah.... qu'est-ce qui s'est passé ? Elle est partie où ?

Je cherchais la prostituée dans tout les recoins de la pièce, mais impossible de la retrouver. Je me tournai vers Thym, puis bu mon verre d'un trait. Et là... Keyla arriva de nouveau, elle n'arrêtait pas de faire des vas et viens devant nous, comme histoire de dire : "hey je suis là, vous voyez". Et cela commençait légèrement à m'énerver.  Je me suis levé, puis attrapa Thym gentiment par l'épaule.

- Viens Thym, on va faire un autre truc, cet endroit commence à me souler grave, genre, Keyla qui est partout. On va jouer à la console dans le salon, ou, on va dans un autre bar, où tu veux.

A cet instant là, alors que Thym se levait, avec plus ou moins de joie, Keyla apparut de nouveau, nous proposant de nous raccompagner jusqu'à la sortie en bonne escorte girl. Cependant, elle nous regarda comme si elle désirait nous tuer. " Et surtout Erwan, reviens vite pour baiser tout ce qui te plait ici". Et c'est là, que j'ai craqué... Je posais alors ma main sur les fesses de mon ami, et fit un sourire immense.

- Tfaçon je préfère largement ce genre d'amusement avec toi.

Puis fit un clin d'oeil avant de tourner mon regard vers la jeune femme.

- Merci en tout cas, sans toi, je n'aurais jamais compris que finalement je n'aimais pas les femmes.

Et sur ces paroles, la jeune femme se mordit les lèvres avant de s'en aller très très loin, à l'opposé de la table que j'occupais avec Thym. Et désormais, j'étais conscient que j'allais peut être me manger une droite.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   Mer 11 Déc - 20:29


Se faire sucer ça va bien 5 minutes mais merde, y faut que je baise !



Jusque-là, tout se passait à peu près bien pour Thym. Il faisait ce qu’il voulait, il avait ce qu’il désirait. En revanche, c’est pour Erwan qu’il s’inquiétait. Ils étaient les opposés, mais dans tous les domaines. Plutôt que de profiter de services des femmes qui se trouvaient ici, il préférait les repousser pour Dieu sait quelle raison. Non, vraiment, il avait beau chercher, il ne comprenait pas. Pourquoi est-ce qu’il avait fallut que ce soit quelques secondes avant que Keyla se pointe ?

« - En tout cas je vois que vous vous aimez toujours autant tout les deux. »

C’est certain. Ca avait toujours été l’amour fou entre Keyla et Thym, depuis qu’ils se sont rencontrés. Le truc c’est que ni l’un, ni l’autre ne cachait ce qu’il pensait. Si Thym avait quelque chose à dire, il le disait que ça plaise ou non. Ca ne devait pas être facile à voir pour Erwan, du temps où ça allait bien entre eux mais honnêtement, Thym s’en foutait totalement. Elle le cherche, elle le trouve, point final.

« - Bah.... qu'est-ce qui s'est passé ? Elle est partie où ? »

A ton avis ? Ou est-ce qu’elle peut bien être allée ? Elle est partie parce que l’intervention de Keyla ne lui avait pas donné envie de rester. Pourquoi elle avait fait ça déjà ? Ah oui, juste parce qu’elle ne peut pas s’empêcher de la ramener aussi souvent que possible et encore plus quand Erwan est dans les parages. Thym a beau être compréhensif, il ne sait toujours pas ce qu’Erwan lui trouvait. Elle n’a rien pour plaire. Vraiment rien. Mis à part le fait qu’elle doit très bien se débrouiller au niveau sexe.  

« - A ton avis ? C’est l’autre gourdasse qui l’a fait partir ! »

Thym saisit le verre que son ami lui tendait avant de s’affaler dans sa chaise. Comment gâcher une soirée et l’espace de quelques secondes : appeler Keyla, elle sait très bien comment est-ce que l’on fait ça. En plus, cette fille est tellement ridicule qu’elle pense qu’en passant devant eux, ils vont réagir et la suivre du regard. Jamais de la vie. Elle n’a absolument rien d’intéressant cette fille et il serait peut-être temps qu’elle s’en rende compte. Bon d’accord, c’est le dégoût de Thym envers elle qui s’exprime.

« - Viens Thym, on va faire un autre truc, cet endroit commence à me souler grave, genre, Keyla qui est partout. On va jouer à la console dans le salon, ou, on va dans un autre bar, où tu veux. »

Thym pouvait la remercier, elle venait de gâcher sa soirée comme une professionnelle. Comme si Thym allait accepter de rentrer jouer à la console alors qu’il n’avait même pas pu profiter autant qu’il en avait envie. D’un autre côté, il n’avait pas vraiment le choix. Il n’allait tout de même pas rester tout seul ici. Venir à deux ou trois, c’est une chose mais venir tout seul, c’en est une autre. Du coup, pour une des rares fois, il se leva sans broncher. Enfin, on voyait très bien à son visage et à ses expressions qu’il n’était pas en accord avec ce qu’Erwan lui proposait mais il avait décidé de ne pas en faire des siennes et donc, de le suivre. Enfin ça, c’était avant qu’Erwan ne bouge le petit doigt. En effet, personne ne sait vraiment pourquoi, il décida de mettre une main aux fesses de Thyméo.

« - Tfaçon je préfère largement ce genre d'amusement avec toi »

Mais à quoi est-ce qu’il jouait ? Sérieusement ? Il avait de la chance que Thym ne soit pas de mauvaise humeur et qu’il se contenta seulement de dégager la main de son ami aussi vite que possible. C’était l’incompréhension la pus totale. Depuis quand est-ce qu’il fait ça lui ?

« - Merci en tout cas, sans toi, je n'aurais jamais compris que finalement je n'aimais pas les femmes. »

Soit c’était pour énerver Keyla, soit il avait réellement pété un câble. Ou alors, Thym avait toujours eu raison ! C’était peut-être ça en fait. Erwan était gay. Mais non, ça devait être seulement pour énerver Keyla. Enfin peu importe, dans tous les cas de figures possibles et inimaginables, Thym n’avait pas compris ce qu’il venait de se passer.

« - Putain mais j’avais raison ! T’es gay ! Par contre je suis désolé, c’est pas mon truc alors tu vas garder tes mains à leur place sinon je te jure que tu te mangeras un poing dans la gueule la prochaine fois, compris ? »
@destiny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'échappée belle [Thyméo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'échappée belle [Thyméo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KENNETH ζ l'échappée-belle [SAISON 1]
» Tu l'as échappée belle, hein? [PV: Mischa]
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 05 :: Rps-