AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 eyden & dae - i love like you my brother.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: eyden & dae - i love like you my brother.   Mar 4 Déc - 19:23


i love you like my brother

Eyden qui n'était pas sorti pour voir le soleil il y a une semaine de ça pour admirer les oiseaux, profiter du soleil..en Angleterre, soyons optimiste. Un nouveau jeu sur sa nouvelle console est sorti, il a fallut donc une semaine pour qu'il en décroche, il ne sortait que pour aller chercher un frappucino à Starbucks, et des pizzas commandés. Sa soeur n'avait pas vu l'état de sa chambre et bien sûr, il ne valait mieux pas pour lui, sinon il aurait droit a ses foudres de colère. Il se réveilla alors sa chaise, avec presque de la bave qui allait tomber au sol, enleva son casque de jeu, et s'étira, tira les rideaux, plissa des yeux. Il comprenait maintenant la difficulté de sortir pour un vampire, trop de soleil tu le soleil. Il fila prendre une douche, pour sentir meilleur, l'odeur de ses chaussettes étaient plus supportable que son odeur naturel en ce moment même c'est pour vous dire. Une fois sorti, il ouvrit les portes fenêtres, et oh quelle sensation désagréable, le vent et l'humidité ne sont pas très bon amis. Il fila se mettre des vêtements propre, puis agita les draps de son lit, les secoua en dehors, puis rangea le bordel monstre qui régnait dans chambre, de quoi faire fuir une armée de cafards. Il passa rapidement sa main dans ses cheveux, et reçu un charmant sms de sa soeur adorée.
Il rit automatiquent, et répondit par la suite comme si c'était naturel d'avoir autant d'affection pour son égal sanguin.

" Trou de balle, j'arrive, café habituel hein, je veux pas boire de la merde, déjà que je bouffe que de la merde, faut que le goût passe. "

Il enfila une veste rapidement, et ses lunettes, puis sortit de l'appartement en le fermant a clés, il descendit les marches et hésita longuement entre prendre sa voiture ou profiter d'une marche, la marche à pied l'emporte il n'était pas si loin que ça de leur café habituel. En même temps il répondait a quelques messages laissés au cour de cette semaine, il pénétra dans le café, aucune tête blonde il n'y avait donc pas sa soeur, il s'installa dans un coin plus confortable pour son dos, et l'attendit et testant de nouvelles applications sur ton téléphone, une fille arriva mais il ne releva pas le regard pour autant, pourtant Dae venait d'arriver mais il était bien trop concentrée encore une fois sur son écran.
© fiche créée par ell



Dernière édition par Eyden Strauss le Ven 7 Déc - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Mer 5 Déc - 19:49


EYDEN & DAELYSIA

Cinq jours que je n'avais pas vus mon frère, autrement dit, une éternité. Le problème avec lui en ce moment, c'est qu'il était calé devant sa xBox à jouer à l'un de ses nouveaux jeux de guerre qu'il avait acheté, il y a cinq jours. Quand c'est comme ça, je n'ose pas le dérange, sinon je suis à peu près sûr qu'il va m'accuser de lui avoir fait perdre sa partie ou je ne sais quoi, et je vais finir par m'énerver parce qu'il me traite comme une chienne et du coup, lui aussi va s'énerver, parce que je le dérange encore plus, enfin bref un cercle infernal. Le connaissant, ça doit faire cinq jour qu'il a pas pris de douche qu'il transpire comme un bœuf en s'excitant sur son jeu et qu'il ne doit rien manger de sain. Le pire, c'est qu'il croit que je ne m’en rends pas compte, c'est juste une tactique ! Aujourd'hui ça fait une semaine qu'il joue à son jeu, bonne nouvelle, au bout d'une semaine, il commence à se lasser, il est temps pour moi de faire sortir mon frère de sa chambre crade et d'appeler une brigade anti cafards et anti tout genre d'autre truc dégueulasse qui peuvent s'être nicher dans sa chambre en une semaine, entre les t-shirt et les cadavres de boite à pizza. Voilà maintenant deux jours que je squatte chez Evanna, ne pouvant pas rester dans une puanteur ambiante. Certes, ça ne sentait pas dans le loft, mais rien que le fait de le savoir en train de moisir dans sa chambre me faisait sentir l'odeur. J'étais à peu près sûre a 120% qu'il n'aurait pas remarqué mon absence, je pris alors la décision de lui envoyer un message, si il me répond, j'ai gagné ! « Toujours en vie du con ?! On se boit un café dans une heure ?! » Oui, on passe notre temps à s'insulter, mais c'est ce qu'on appelle l'amour vache, ou simplement l'amour fraternel. Y'as des fois je me demande comment on fait pour être vraiment jumeaux, on est vraiment trop différent, regarder le, et regarder moi ?! Franchement, rien ne peut nous destiner à être de la même famille, pourtant on a bien tous les deux un caractère de Strauss, c'est à une un bon caractère de merde. La sonnerie de mon téléphone me sortit de mes préparatifs de ma journée au cas où mon frère ne me répondait pas. Mais sur l'écran s'affichais son nom et sa photo, y'as pas de doute, c'est bien lui. « Trou de balle, j'arrive, café habituel hein, je veux pas boire de la merde, déjà que je bouffe que de la merde, faut que le goût passe. » Un rire s'échappa de ma bouche, en même temps il ne pouvait s'en prendre qu'as lui. L'appart' d'Eva et le nôtre étant quasi à côté, je décidai de passer au loft histoire de voir les dégâts engendré par son inactivité, et donc de mettre une lessive. Hors de question que son linge traîne dans la bassine à linge ne serait-ce que trois heures. En ouvrant la porte de sa chambre je remarquai qu'il avait fait du rangement, la fenêtre était ouverte, à force de m'entendre gueuler il a enfin compris ! Le linge dans la panière, je pris le temps de le mettre à tourner dans la machine, évidement je l'avais dit, hors de question qu'il traine trois heures ! Une fois tout cela fait, je regardai ma montre, && merde, j'ai pris du retard, et c'est encore moi qui vais me faire engueuler. Je me dépêchai alors à me rendre au café. Arrivée sur place, je cherchai la tête blonde qui est celle de mon frère, BINGO, je l'es trouvé, assis a une table, en train de geeker sur son téléphone, en m'approchant, je ne pus m'empêcher de lui dire. « Tu comptes poser ton téléphone ?! » Alors qu'il ne m’avait pas encore vu et que j'étais en train de m'asseoir.
CODE BY APACHE.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Ven 7 Déc - 15:25


i love you like my brother

Eyden qui avait passé une semaine a regardé des écrans, était semblablement devenu accroc même si ça n’était pas vraiment son genre de faire parti de cette communauté. Alors que sa sœur rentrait dans le restaurant il était toujours passionné par son jeu. La jeune fille blonde s’essaya calmement.

Daelysia - « Tu comptes poser ton téléphone ?! »

Eyden releva la tête un peu perdu et passa sa main dans ses cheveux, rangea son téléphone, il était quelque peu mal réveillé à présent il avait replongé sa tête dans les écrans, il soupira ensuite en se relevant sur son siège. Il regarda sa sœur, le regard à nouveau fatigué.

Eyden – Oui oui, désolé je suis légèrement zombifié. Tu vas bien ?

Il sourit presque comme si on l’avait forcé, chercha du regard la serveuse et commanda deux cafés, il connaissait parfaitement ce que sa sœur voulait, il accompagna sa commande d’une crêpe et un milkshake pour sa charmante jumelle. Il remarqua au loin qu’un homme fixait Dae, il le fixa aussi comme pour l’avertir qu’il n’avait pas intêret à lui adresser la parole, quand l’homme en question tomba sur le regard agressif et sévère du blondinet, il regarda le plafond en se racla la gorge comme si de rien n’était. En quelques instants il était devenu presque d’humeur irritante, visiblement le net ne le réussit pas pendant ses périodes mais c’était à chaque fois pareille et ça ne changeait pas. A force ses amis avaient l’habitude. La serveuse aux cheveux bruns et bouclés, leur servit leur commande respective avec un sourire radieux, ce qui agaça Eyden. Il prit sa crêpe en murmurant un léger merci a peine audible en mordit un morceau, but une gorgée.

Eyden - « Alors t’as fait quoi cette semaine ? »

Puisqu’il n’avait pas eu de nouvelle d’elle cette semaine, il faisait comme si lui avait eu une semaine chargée au point d’en être fatigué, pauvre chou va. Son portable vibra dans sa poche, il le retira de celle-ci, un ami du jeu en ligne lui demandait où il était passé, il répondit oral merde a son sms, et le rangea à nouveau. Il but son café lentement, il commençait a laisser passé sa mauvaise humeur, sans vraiment s’en rentre compte, un léger sourire de dessina sur son visage et il écouta sa sœur avec une meilleure mine.

Eyden - « Je n’ai rien fait cette semaine de particulier..je suis sorti deux ou trois fois à peine.. »

Voilà encore un mensonge Eyden, tu peux être fière de toi, elle ne te croit même pas. Déjà que tu ne te débrouilles pas mieux pour ne pas te faire remarquer, il faut encore que tu n’es pas un talent inné pour border des mensonges. Il vu que sa sœur n’avait pas vraiment gobée l’histoire, il se sentait un peu coupable.

Eyden - « Mais quoi ? Je suis sorti acheté à manger et à boire quoi…et puis..j’ai un peu abusé sur les jeux quoi…rien de grave Dae ! »

Il ne semblait même pas convaincu parce qu’il disait lui-même ça se sentait au ton de sa voix et sa manie de nier la vérite. Il n’y avait que Dae pour le savoir mieux que personne.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Mer 12 Déc - 6:57


EYDEN & DAELYSIA

Voilà une semaine que je n’avais pas vu mon frère. Ces derniers jours je l’avais plutôt entendu vociférer des mots que même certains d’entre nous ne connaisse pas. Cela n’arrivais pas souvent, mais lorsque ça arrivait, les choses n’était pas faite à moitié. Lorsque mon frère avait alors répondu à mon message, je ne pouvais pas laisser passer cette occasion de le voir. Bien sûre il était chiant, mais c’était mon frère et j’aimais passer du temps avec lui. Une fois arrivé au café, je lui demandais s’il comptait lâcher son téléphone, tout en m’asseyant en face de lui. Il avait les yeux rougis, voir complètement explosés pour être franche avec vous, comme à une certaine époque. « Oui oui, désolé je suis légèrement zombifié. Tu vas bien ? » Je ne pus m’empêcher de légèrement rire à cette dernière remarque. « Zombifié ?! C’est vrai ?! On ne dirait pas pourtant ! » Lâchais-je avec toute l’ironie possible. « Ca va très bien et toi ?! » Lui demandais-je alors que ce dernier commanda deux cafés, sans oublié mes accompagnements fétiche à chaque fois que je venais dans ce café. Moi, une morfale ?! Je ne crois pas non ! Mon frère, une fois la commande passée, avait une de ses expressions sur protectrice qui faisait que des fois on s’engueulait. Des fois ?! Quasiment tout le temps même. Je savais qu’il n’y pouvais rien, et qu’il était comme cela, c’est pour ça que j’évitais de parler de certaines choses avec lui, car je connaissais par cœur sa réaction. Bref, tout cela pour dire qu’aujourd’hui, je laissai passer. Je n’avais aucune envie qui plus es de me retourner et de voir ce qu’il se passait. La dernière fois que je me suis retourné furtivement, je me suis retrouvé nez à nez avec mon père, chose évidement qui c’était passé cette semaine, et que j’avais omis –volontairement- de parler à mon frère. Premièrement parce qu’il sortait d’une semaine de geekage, et deuxièmement, parce que comme je l’ai dit, je connais sa réaction par cœur, et je n’ai pas envie d’être complice d’un drame familiale qui se solderais par un enterrement. Après quelques minutes de silence, nos café arrivèrent, mon milkshake et sa crêpe avec. Après avoir remercié notre serveuse plus aimablement que mon frère, je bu une gorgée de mon milkshake. « Surtout soit pas aimable ! » Lui dis-je tandis que lui mordait dans sa crêpe et bu son café avant de me demander ce que j’avais fait durant cette semaine. « Bah écoute, pas grand-chose, il a bien fallu que je m’occupe, en début de semaine, je suis resté à la maison, je suis sorti et j’ai vu les filles, on a fait du shopping. && puis comme tu étais toujours en mode no life y’as trois jours, je suis allé dormir chez Eva, comme ça je n’avais pas l’impression d’être seule. On est sorti tous les soirs, boîte – bar, on s’est vraiment bien amuser. Ah oui, j’ai vu Kyran aussi l’autre jour au parc, on a bien discuté, comme d’habitude. && Toi, à part jouer, tu as vu la vie qui règne dans la ville, ou pas ?! » Je connaissais pertinemment la réponse, mais attendis de voir sa réponse. Je pris simplement une gorgée ou deux de mon café avant de l’entendre me répondre. « Je n’ai rien fait cette semaine de particulier… je suis sorti deux ou trois fois à peine.. » Un léger rire s’échappa de mes lèvres en ayant pensé au mensonge qu’il allait me sortir. Je ne répondis rien qu’un simple hochement de tête voulant laisser dire que je faisais comme si je croyais a ce qu’il disait, mais que je n’en pensais pas moins. « Mais quoi ? Je suis sorti acheter à manger et à boire quoi…et puis... j’ai un peu abusé sur les jeux quoi…rien de grave Dae ! » « Mais j’ai rien dis ! Mais tu sais que je n’aime pas quand tu passes tes semaines en non-stop sur les jeux. » Je n’ajoutai rien de plus pour le moment. Je sais bien que ses semaines n’arrivent pas très souvent, mais pour ma part elles arrivent bien trop souvent. Je n’aime pas voir mon frère renfermés, et irritable comme il l’a été avec la serveuse un peu plus tôt. && puis malgré tous les efforts qu’il se donnait pour mentir, même un enfant a qui ont aurais affirmé que le père Noël existait n’y aurais pas cru si on lui aurait parlé avec le même son que mon frère avait employé. « && Au faite, quand tu passes une semaine enfermé dans ta chambre, pense à ouvrir régulièrement ta fenêtre de chambre ! Parce que là, même un voleur voulant prendre uniquement ta xBox n’aurait pas pu entrer dans ta chambre. » Lâchais-je simplement avec un de mes plus beaux sourire.
CODE BY APACHE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Sam 15 Déc - 16:17


i love you like my brother

Eyden l’avait bien cherché à faire de l’ironie voir de l’euphémisme.

Daelysia - « Zombifié ?! C’est vrai ?! On ne dirait pas pourtant ! [...] Ca va très bien et toi ?! »

Eyden - « Ca va, un peu de mauvais poil. »

Le service était comme d’habitude, mais les habitudes avec Eyden elle ne reste jamais stable, même s’il avait eu beau dire au moins quatre milles fois merci à cette serveuse aujourd’hui il était trop feignant pour lui murmure rien qu’un bonjour, c’était trop demandé pour monsieur Strauss. Il mangea comme si la politesse n’était que secondaire même en option.

Daelysia - « Surtout soit pas aimable ! »

Eyden - « La flemme rien que son sourire m’exaspère. »

La conversation qui suivait fut un peu corsé mais elle avait servit a faire sourire le jeune blond qui était maintenant d’une meilleure humeur, presque du moins, il continuait de manger et boire tout en répondant sa sœur et ne pouvait s’empêcher de s’envoyer des piques a longueur de journées, même si par moment il réclamait une trêve, comme un accord commun.

Daelysia - « && Au faite, quand tu passes une semaine enfermé dans ta chambre, pense à ouvrir régulièrement ta fenêtre de chambre ! Parce que là, même un voleur voulant prendre uniquement ta xBox n’aurait pas pu entrer dans ta chambre. »

Eyden finit sa boisson tranquillement, il rit légèrement c’est vrai que l’odeur féline d’un homme n’était pas du goût de Eyden, enfin du moins celui de son frère. Il avait le don par moment de répugner sa sœur comme de l’attendrir. C’était son rôle après tout.

Eyden - « Remercie moi, grâce a Eyden Strauss le chausseur de voleurs, ils n’osent même pu entrer tellement que je suis effrayant. »

Décidemment l’humour débordant de Eyden n’arrêtait c’était de mieux en mieux, un jour serait-il comique ? Seul le futur le sait ! Il remit ses lunettes puis sourit, son portable vibra, un sms de Daemon il avait une sonnerie spécial pour lui et c’était pour une bonne raison, il n’avait pas parlé de cette fréquentation a sa sœur même s’il se disait tout il y avait des choses à ne pas dire, en aucun cas. Surtout que si elle savait pourquoi il traînait avec lui, c’était certain qu’elle allait lui en vouloir. Sa gorge se serra puis il à travers ses lunettes elle ne pouvait pas sentir ce regard comme si on l’avait piqué à l’adrénaline.

Eyden - « Ca te dit que demain soir on sorte manger avec des amis ? »

Il savait déjà d’avance que ce soir il ne pourrait pas sortir, si son sms arrivait, il devait y aller quoiqu’en soit le prix.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 24 Déc - 7:08


EYDEN & DAELYSIA

L’ironie dans ma voix lorsque je parlais à mon frère était plus que reconnaissable, je savais que cela risquait de l’énerver, mais au point où il en était à l’heure actuelle ça n’allais pas changer grand-chose ! Il me l’avait lui-même confirmer lorsque je lui avais demandé comment il allait il me répondit qu’il était de mauvaise poil. Au moment où nos commandes arrivèrent alors que je me contentais de la remercier, mon frère lui ne daigna même pas dire quoi que ce soit ! Ce que je lui fis d’ailleurs remarquer. « La flemme rien que son sourire m’exaspère. » Je levai les yeux, en guise de réponse avant de lui dire simplement. « Mon frère est un vrai fainéant ! » Cette phrase je l’avais faite pour moi-même, mais bien assez forte pour qu’Eyden l’entendent. Un sourire s’afficha alors sur mon visage en guise d’humour. On ne sait jamais avec lui, il risquait de gueuler et de partir sans payer sa part, je veux bien être gentille avec lui, mais pas quand il me fait chier. Non, le pire c’est surtout qu’il risquait de gueuler, et quand il est de mauvaise poil, ce n’est pas beau à voir !
La conversation s’orienta ensuite vers sa façon de vivre, enfin, sa façon de vivre de cette dernière semaine. Je lui fis remarquer que vu l’odeur, même un voleur –rime de fou- voulant prendre sa xBox n’aurait pas pu entrer dans sa chambre, et j’avais donc proposé qu’il l’ouvre sa fenêtre régulièrement. Pour simple réponse, j’ai eu le droit à son rire, ce qui m’exaspéra. « Remercie moi, grâce à Eyden Strauss, le chasseur de voleur, ils n’osent même plus entrer tellement que je suis effrayant. » « T’es répugnant quand tu t’y mets, tu l’as remarqué au moins ?! » Lui dis-je alors en souriant, tout en soupirant. Il remit ses lunettes, comme si cela lui donnais un air irrésistible, genre vous savez comme dans les séries ou lorsque le héros donne une réplique qui peut tous les sauver ou encore une réplique avec une note d’humour et que juste après il met ses lunettes. Vous voyez ?! Bah c’est exactement ce qu’il croyait que c’était l’effet qu’il donnait, sauf qu’on est dans la vraie vie ici, et pas dans une série style les experts à Miami. Puis, alors que je buvais simplement une gorgée de ma boisson il reçut un sms avec une sonnerie différente, j’avais vu une fois qu’il avait une sonnerie différente en fonction de la personne. « Tu as changé de sonnerie ?! » Lui demandais-je innocemment, question basique, mon frère n’avais pas sorti son téléphone pour voir de qui il s’agissait, cela signifiait que la personne qui lui envoyais ce message était la seule qui avais cette sonnerie. Je fronçai légèrement les sourcils, tellement discrètement, que même dix centimètres plus près Eyden n’aurais rien remarqué. « Ça te dis que demain soir on sorte manger avec des amis ?! » Oui, je voulais bien, le truc c’est que je me rappelais que demain soir, je ne pouvais pas, Ioan m’avais proposé que l’on sorte ensemble lors d’une soirée tranquille, genre un cinéma et un KFC. Sortie que j’avais « oublié » de préciser à Eyden, ne voulais pas qu’une série de question ne sorte de sa bouche. « Mmh, demain, j’ai déjà un truc de prévu, t’es pas dispos ce soir plutôt ?! » Lui demandais-je alors simplement. En même temps, il me devait de pouvoir ce soir, il s’était enfermé dans sa chambre pendant une semaine, il pouvait bien sortir le premier soir de sa « remise en liberté » avec sa chère sœur chérie !
CODE BY APACHE.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Mer 26 Déc - 14:12


i love you like my brother

Eyden l’avait bien cherché à faire de l’ironie voir de l’euphémisme.

Sa sonnerie l'avait mit mal à l'aise car sa soeur connaissait mal grès tout quelques petits détails de Eyden dont son passé mais elle ignorait le vrai de tout ça, il lui avait simplement dit qu'il buvait rien de plus.

Daelysia - « Tu as changé de sonnerie ?! »

Eyden - « Ouais j'en avais marre de l'autre. »

Il passa outre sa question comme si il fallait vite qu'on change de sujet que cela dépendait de sa survie, il engendra donc une nouvelle discussion sur les projets de demain soir, avec un sourire plus décontractée son humeur avait changé du tout au tour et il espérait pour le bonheur de sa soeur.

Daelysia - « Mmh, demain, j’ai déjà un truc de prévu, t’es pas dispos ce soir plutôt ?! »

Eyden arqua un sourcil, il surveillait sa soeur de très près, il devait être au courant de tout, ils sont jumeaux et pour Eyden c'est tout à fait normal qu'il soit au courant de tout ce que fais sa soeur, y compris avec elle traîne, une relation entre les eux qu'il ne fallait pas briser.

Eyden - « Avec qui tu sors ? Non ce soir je peux pas, je dois désinfecter la maison et partir enregistrer quelques chansons. »

Elle devait répondre à sa question et bien évidemment il vérifierai la thèse, quand elle était évasive ça signifiai quelque chose, même quand elle ne l'était pas. Eyden le sur protecteur était un rôle qu'il jouait à la perfection à vrai dire il savait comment s'y prendre et surtout quoi faire. Il attendrait donc jusqu'à l'année prochaine pour savoir le fond de l'histoire s'il le fallait mais il le saurait de toute évidence de plus si elle lui cachai quelque chose elle n'allait que s'attirer les foudre du jeune blond à ses risques et périls. La serveuse qui tout à l'heure avait agacée Eyden lui semblait maintenant familière, elle lui souriait comme si il avait quelques chose à se rappeler, attendez que le petit blondinet réfléchis eh biiiiingo! Une des fille qu'il à croisé dans les rues mal famés de Londres..oh non, pas ça, pas devant sa soeur, surtout pour ce qu'il avait fait avec elle, pitié il fallait qu'elle lui évite les détails croustillants de sa soirée sinon elle allait vite le regretter, si Daelysia savait alors tout était foutu, par chance un client aussi moche qu'emmerdant lui demanda de l'aide pour verser son sucre, il paraissait bien pervers remarqua t-il.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Jeu 27 Déc - 7:19


EYDEN & DAELYSIA

Je voulais savoir pourquoi il avait changé de sonnerie, enfin pas changé, changer ! Vu que je savais, du moins j’avais remarqué qu’il avait des sonneries en fonctions des utilisateurs qui lui envoyais un message, et là, vu qu’il ne regarda même pas qui lui écrivais, je sentais qu’il me cachait un truc, et je voulais savoir quoi ! C’était donc innocemment que je lui avais demandé si il avait changé de sonnerie, question qui j’aurais dû m’en douter allait laisser la réponse vague, et j’aurais peut-être du parier, puisque réponse plus vague que ça, c’était genre, pas possible : « Ouais, j’en avais marre de l’autre ! » Je vous l’avais bien dit, c’est une réponse vague ! Il en avait ensuite profité pour changer de sujet, et me demander si une soirée demain soir me disais ! Problème, demain soir, j’ai une soirée de prévu, avec Ioan, un des meilleurs potes à mon frère. J’étais cependant resté évasive dans ma réponse, disant simplement que j’avais déjà quelques choses de prévu, pensant idiotement, que mon frère surprotecteur allait se contenter de cette réponse. Mais c’était bien mal connaître Eyden qui s’empressa de me demander avec qui je sortais et me préciser que ce soir il devait désinfecter la chambre et enregistrer des chansons ! « C’est bon, ça peut attendre demain, sa à bien attendu une semaine que tu sortes de ta chambre, sa peut bien attendre encore une semaine ! » En répondant à sa phrase plutôt qu’à sa question, j’espérais qu’il n’allait pas poser plus de questions, parce qu’en évitant de lui dire, j’évitai un tas d’autres questions auxquelles je serai obligée de mentir pour ne pas le voir s’énerver, comme à son habitude, mais pendant que dans ma tête un tas de phrase bison défilais, juste au cas où, je remarquai l’esprit de mon frère ailleurs. Il ne faisait que de regarder la serveuse, comme si il se demandait ou il l’avait déjà vu, mais son esprit revient en force lorsqu’il a dû entendre ma réponse, et à sa réaction, je sentais que le reste de la conversation allais être plus qu’houleuse..
CODE BY APACHE.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 7 Jan - 8:21


i love you like my brother

Eyden n’était pas du genre à se dévoiler ou encore même dire ce qu’il faisait la plupart du temps, surtout concernant ses sorties.

Daelysia - « C’est bon, ça peut attendre demain, sa à bien attendu une semaine que tu sortes de ta chambre, sa peut bien attendre encore une semaine ! »


Il fronça les sourcils pour dire qu’il n’était pas convaincu de sa réponse, il ne voulait pas survoler le sujet mais au contraire l’approfondir en la piégeant.

Eyden - « Donc je ne t’ai pas manqué plus que ça ? » dit-il en utilisant ses talents d’acteurs pour faire une mine déçu.

Il croisa les bras et haussa les sourcils en regardant ailleurs, il jouait sur la corde sensible plus qu’autre. C’était une des rares choses qu’ils savaient bien faire. La serveuse qu’il avait temps redouté vint à lui, il l’ignora exécrablement. La serveuse lui adressa un sourire en lui demandant s’il voulait bien sortir avec elle ce soir. Il la regarda d’abord comme si il la snobait.

Eyden - « Je n’ai pas envie de sortir ce soir. Et puis je ne te connais même pas. » dit-il en la regardant, presque en la fixant durement.

La jeune femme entre ouvrit la bouche et contrariée lui dit que c’était un pauvre con qui une fois qu’il avait eu ce qu’il voulait il faisait mine de connaître personne, elle hésita à lui jeter son jus d’orange a la figure puis renonça elle ne voulait certainement pas perdre son travail pour un imbécile qui n’allait pas se souvenir longtemps d’elle. Eyden regarda sa sœur toujours aussi contrariée de sa dernière réponse.

Eyden - « Je sais pas qui tu dois voir ce soir pour que ça soit si important Daelysia, mais je n’aime pas ça. » reprit-il en suspectant que la raison soit un garçon, ce qui avait tendance à le fâcher.

Il regarda longuement la jeune femme en plissant les yeux, la serveuse semblait vraiment atteinte par sa réponse. Il se leva en remettant son tee-shirt vers le bas.

Eyden - « Excuse-moi je reviens » murmura t-il en avançant vers la jeune femme.

Il vint à elle et la serveuse alla à ce moment précis vers la cuisine du restaurant, il la prit par la main pour l’entraîner dans un local. Il s’excusa d’abord de lui avoir parler comme ça, mais sa sœur n’était pas au courant qu’à ses heures perdus il était un Dom Juan la jeune fille lui répondit que ça n’empêchait pas qu’il lui avait manqué de respect et qu’elle était vraiment énervé par rapport a son comportement. Il s’excusa avec ce regard qu’aucune autre aurait pu résister en lui prononçant des mots sincères et que il lui donnait son numéro et qui se reverrait et puis il lui sauta aux lèvres en l’embrassant sauvagement, la jeune fille répondit à ce baiser en mettant ses mains autour de son coup, puis Eyden caressa ses hanches et prolongea le baiser en caressant sa langue avec celle de la belle blonde en souriant, il lui donna à la suite son numéro en l’embrasant rapidement, puis sortit du local discrètement et la jeune fille fit de même en allant quand à elle vers la cuisine, puis Eyden retourna sa place.

Eyden - « Je suis parti m’excuser, désolé, donc on en était à ton rencard de ce soir. » affirma t-il.



© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Sam 19 Jan - 17:35


EYDEN & DAELYSIA

Je venais simplement de donner à mon frère une envie encore plus puissante d’approfondir notre discussion sur LE sujet que je ne voulais pas aborder avec lui. Ioan. Son regard en disait long, il voulait tout savoir dans les moindres détails, quitte à user dans tous les moyens. Première carte, la culpabilité. Eh oui, je le connaissais par cœur, ce n’est pas si on avait cette connexion spéciale ou les seuls privilégiés sont les jumeaux. « Donc je t’ai pas manqué plus que ça ? » Allée, c’est partie, Dae soit convaincante si tu veux t’en sortir indemne ! « Bien sûre que si ! C’est pour ça que je te demande qu’on se voit se soir ! » Son excuse de désinfection de maison et de chanson, je n’y croyais pas, et je ne voulais pas annuler mon « rencard » avec Ioan, c’était inconcevable pour moi. Donc c’était ce soir que l’on se voyait ou après ! Mon dieu ! Que m’arrive-t-il ?! Suis-je en train de prendre de l’assurance ?! C’est possible ! Mais à quel prix ?! Eyden n’aime pas ça et je le vois à son regard qu’il me porte à ce moment la. Je vais finir sur le bûcher si je continue. Mais je me connais, il va réussir à avoir ce qu’il veut, parce que je vais abandonné et lâcher prise sous peu. Mais je me devais d’être forte. && je pense que le fait que mon père me suive depuis quelques semaines joue beaucoup. Oui, mon père, celui à qui je ne parle plus depuis que j’ai été accepté à l’université et qui a frapper mon frère me suis, je l’es remarqué il y a quelques temps jusqu’as présent j’ai réussi a ne pas lui parlé, mais cela risquais de ne pas tarder, il était de plus en plus proche à chaque fois. Mon esprit vagabondait à cette supposition, et à cette question : Que me voulait-il ?! Mais mon esprit fus ramener à la réalité lorsque la serveuse se ramena vers notre table demandant à mon frère si il voulait sortir avec elle se soir. Mais c’est qui celle la ?! Eyden avait l’air bizarre depuis qu’il l’avait vu, je me demandais s’il la connaissait. && le fait qu’elle lui demande de sortir ce soir répondait positivement à cette question. Je n’aimais pas ça du tout ! Mais j’eue un doute lorsqu’il lui répondit, très sèchement. Mais après réflexion, si il ne la connaissait vraiment pas, comme il l’avait affirmé, il ne lui aurait pas parlé ainsi. Cette serveuse l’insulta. « Non mais pour qui elle se prend elle ?! » M’adressais-je à mon frère. Je préférais me dire que je le croyais, qu’il ne la connaissait pas. Mais si c’était vraiment le cas, cette fille ne l’aurais pas insulté, elle ressemblait à une fille blessée. Mais cette altercation me donnait un sujet de poudre d’escampette au sujet précédent, toujours pas réglé. Mais j’avais pensé bien trop vite. «Je ne sais pas qui tu dois voir ce soir pour que ça soit si important Daelysia, mais je n’aime pas ça. » Le meilleur remède pour ignorer une question c’est de changer de sujet en posant une autre question. On va essayer ça et on verra si ça marche ! « Elle avait vraiment l’air de te connaître ! » Lâchais-je simplement. Je connaissais le regard qu’elle avait eu, et sa réaction plus que justifier, bien qu’inapproprié au contexte et au lieu, montrait qu’elle avait été blessé. Bon certes, mon frère pourrais me jurer par A+B qu’elle ne la connaissait pas, j’étais sure de mon coup, ils se connaissaient. « Excuse-moi je reviens » Je tournai mon regard pour voir ou ce dernier allait. Il est sympa il me plante ce crétin de frère. On est en train de presque s’engueuler, qu’il se barre. Bien ! J’étais en train de trouvé un moyen de me sortir de se pétrin à deux doigts de prendre mon portable pour annulé Ioan. Putain mais je n’y arrivais pas, je ne savais pas pourquoi, je n’arrivai pas à simplement lui envoyé un message lui demandant de déplacé le cinéma au lendemain. Je n’y arrivais pas, je n’en avais aucune envie. C’est à ce moment la que mon portable vibra, en un sens j’espérais que cela soit Ioan qu’il me dise qu’il voulait qu’on remette sa, mais au lieu de cela c’était le numéro de mon père qui s’afficha et une boule au ventre apparu instantané ment. J’hésitais à déverrouillé mon iPhone. Il le fallait, la curiosité me gagnait. « Tu devrais le dire à ton frère, ce n’est pas bien de mentir, je pensais t’avoir élevé mieux que ça, Sweetie ! Enfin, lui aussi te mens ce n’est que justice rendu. » Il était là, dans le café, il avait entendu notre conversation, ma respiration s’accéléra, je me sentais mal à l’aise. Je n’osais même pas regarder les tables voisines de peur de croiser son regard. Je priais pour qu’Eyden revienne vite, mais pas trop non plus il me fallait un temps pour reprendre une respiration normal. Mais lorsqu’il se posta à sa chaise, je sursautai de peur que ce soit notre père qui s’installe en face de moi. Mais je fus soulagée et je soufflai un grand coup lorsqu’Eyden pris la parole. « Je suis parti m’excuser, désolé, donc on en était à ton rencard de ce soir. » Mon coup de flippe venait-il de passé inaperçu ?! Je ne crois pas. Mais après le message que je venais de recevoir j’avais aucune envie de parlé de mon rencard ou de quoi que se soit d’autre. Mon père avait toujours eu cette emprise sur moi quoi qu’il arrive, même si j’essayais de ne pas le montré, il avais toujours cette emprise malgré le temps.
CODE BY APACHE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 21 Jan - 10:02


i love you like my brother



Sa sœur avait essayée a plusieurs reprises de le dissuader pour qu'il ne puisse pas savoir qui était le fameux rendez-vous de demain soir, mais il n'avait en aucun cas lâché l'affaire. Ce n'était pas Eyden qui allait lâcher l'affaire, il était bien trop têtu comme sa soeur, bien trop curieux comme sa soeur et enfin pour finir bien trop emmerdant comme elle. Alors qu'elle avait essayée plusieurs fois par diverses manigances de le dissuader Eyden avait vue clair dans son jeu, mais ça ne l'empêcherait pas de revenir à la charge, il voulait savoir à tout prix qui était ce mec pour ensuite faire une filature qui sais ? Elle ne voulait pas donner cette information crucial pour pouvoir mettre en place son plan diabolique... ou pas, peut-être que demain soir il serait occupé avec la jolie blonde à moins que sa soeur puisse annuler son rendez-vous-qui-ne-lui-plaisait-pas-du-tout pour lui, son cher frère si dévoue et à ses côtés ayant tout subit avec elle. Non elle préférait l'abandonner pour un homme avec qui elle ne passerait que 6 mois de sa vie tout au plus.
Quand il revint à table il requestionna sa soeur sur ce soir, et ne comptait pas lâcher le morceau. Tandis que la serveuse revenait avec un plus grand sourire que tout à l'heure ce qui fit rire intérieurement Eyden il regarda fixement sa soeur qui semblait affolée il haussa un sourcil en la regardant.

Eyden –« T'es sur que ça va Dae ? » Dit-il en la regardant.

Est-ce encore un de ces autre manège pour détourner la conversation il n'en était pas si sûr. Il se mit à côté d'elle puis la prit dans ses bras instinctivement.

Eyden – « Je sais que ça ne vas pas mais dis-moi pourquoi au moins?..»

Le jeune homme regardait autour de lui mais personne ne les connaissaient ici, il reporta son regard sur la serveuse, est-ce elle qui l'avait bouleversé ? Elle cachait un homme puisqu'elle était devant, ce même homme lui tendit une liasse de billet, sympa il ne savait pas qu'elle arrondissait ses fins de mois comme ça, il fit une moue déçu puis soupira, regarda sa soeur et se leva en la tenant .

Eyden – « Viens on part, je n'aime pas cet endroit. »

Puis le blondinet accompagna sa soeur vers la sortie, évitant tout contact visuel avec la serveuse, il était déçu qu'elle puisse être comme ça, elle aurait beau l'appeler il ne décrocherai pas une prostituée. Ca n'était pas son genre de coucher avec des filles qui en échange peuvent te demander de l'argent, c'était presque comme l'acheter sauf qu'il ne voulait acheter personne, il n'était pas de ses hommes qui s'approprient les choses en les achetant. Dès qu'il posa un pied au sol il fut immédiatement envahi d'une bouffée d'air frais rien de tel pour se remettre les idées en place à lui et à sa soeur. Elle semblait déjà un peu mieux mais ça n'allait pas tellement fort.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Mar 29 Jan - 7:03


EYDEN & DAELYSIA

« T'es sûre que ça va Dae ?! » Je ne devais pas me laisser emporter par un simple SMS, mais les mots résonnaient encore dans ma tête. Mais pas la première partie qui me disais de ne pas mentir à mon frère, mais surtout la deuxième partie « Enfin, lui aussi te ment, ce n'est que justice rendu. » Je voulais refuser de croire qu'il est pus me mentir. Je ne lui avais jamais vraiment mentit, à part à l'heure actuelle pour Ioan, car je ne voulais pas le voir réagir exagérément. Je voulais avant être sûre de ce voulais éprouver pour lui en parler. Sa question resta en suspens car je ne voulais pas répondre. La réponse se lisait sur mon visage en même temps, je n'arrivais plus à oublier cette dernière partie de ce SMS. Mais je ne voulais pas en parler ici, pas sachant que mon père était dans le coin, je ne voulais pas qu'il remarque qu'il avait gagné, car oui, il avait gagné et cela me tuais de me l'avouer. « Je sais que ça ne vas pas, mais dis-moi pourquoi au moins ?! » Je devais remettre mes pensées en place pour que je puisse en parler, cela ne tarderais pas, je le savais. Je voulais juste m'en aller d'ici, mon frère m'avais pris dans ses bras, comme pour me dire qu'il était-là, je savais qu'il était là, c'était quand même mon frère mais je ne savais pas pourquoi, j'avais l'impression que je ne pouvais plus le croire. Ce qui est affreux à remarquer, c'est sur lui que je savais que je pouvais compter n'importe quand à n'importe qu'elle heure. Le simple fais de l'imaginer me mentir me rongeais de l'intérieur. Qu'avait-il fait lorsqu'il était partit tout à l'heure qui lui avais prendre tant de temps ?! Pourquoi ne me le disait-il pas ?! Je ne le jugerais pas, je voulais simplement savoir. « Viens on part, je n'aime pas cet endroit. » Il me tenait par le bras, le temps que je récupère ma veste et mon sac ou mon portable avait été glissé quelques secondes avant son retour à table. Une fois à l'extérieur, je pris une grand inspiration, l'air frais passais dans mes poumons, je me sentais mieux. C'est dingue le bien-être que le frais me faisais. Cette impression d'étouffer venait de disparaitre. Quelques mètres après le café je me postai devant lui. « Tu m’a déjà menti ?! ... Vraiment je veux dire, pas un petit mensonge du genre "Ce n’est pas moi qui est cassé ta poupée" Un vrai mensonge ?! » Voilà, c'était sorti tout seul, j'avais la voix légèrement tremblotante, mais je devais être forte, ne pas craquer je sentais son regard sur moi, il paraissait surpris. « M'a tu déjà menti ?! » J'avais décomposé les mots, comme si je venais de lui parler dans un autre langage. Mais la question était pourtant simple, la réponse moins apparemment. Mon frère devait se demander ce qu'il se passait, je le voyais dans son regard..
CODE BY APACHE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Ven 1 Fév - 13:09


i love you like my brother



Après ce la scène que venait de lui faire sa sœur, Eyden ne savait pas vraiment à quoi se fié, il était juste dans le brouillard le plus total, pour la mettre dans cet état il en fallait beaucoup, elle n’était pas du genre à se laisser anéantir facilement par les sentiments qu’il l’entourait, c’était plutôt une forte tête à qui il fallait montrer de quoi on était capable avant qu’elle ne sache à quoi s’en tenir, la plupart du temps elle faisait mine qu’elle était quelqu’un de très sévère pour enfin se dévoiler, bon évidemment avec son frère jumeau, elle ne s’était jamais montré froide, pourtant dieu sait combien de fois ils se sont engueulés, ils finissaient toujours par se réconcilier, c’était un peu une façon de se montrer qu’ils tenaient l’un à l’autre.

Daelysia - « Tu m’a déjà menti ?! ... Vraiment je veux dire, pas un petit mensonge du genre "Ce n’est pas moi qui est cassé ta poupée" Un vrai mensonge ?! … M'a tu déjà menti ?! »

Le jeune blond savait de quel genre de mensonge elle parlait, ceux qu’il lui avait caché, ceux qui sous aucun prétexte il ne fallait lui dire, ceux qui faisaient mal par moment mais qui soulageait par l’alcool, la drogue et le sexe. Trois remèdes qui se combinaient parfaitement un équilibre comme il n’en avait jamais connu, parfois seuls deux suffisaient pour combler un vide qu’il n’avait jamais expliqué. Il la regarda fixement avec ce regard, un regard que Daelysia ne connaissait pas, ça n’était pas le même il fallut ensuite un battement de cils pour qu’il redevienne lui-même, comme si on l’avait possédé quelques secondes, c’était une sensation que certaines personnes ne pouvait pas expliquer par moment, c’est vrai, c’est étrange de se retrouver à deux personnes en une, ça n’était pas commun, surtout quand ça fait belle lurette qu’on la côtoie.

Eyden - « Si je t’ai menti un jour c’était pour ton bien, mais ça tu n’as pas besoin de le savoir Dae’, il y a des choses que tu ne dois pas savoir, c’est ma vie privée, comme toi, tu ne veux pas me dire qui est l’heureux élu ce soir. »

Il avança le pas, dans les rues de Londres il n’y avait rien de mieux que de marcher, les rues n’étaient pas si bondées de monde aujourd’hui finalement, il n’y avait pratiquement que ses petites vieilles qui promenaient leurs chiens, vous savez ces choses qu’on voudrait shooter pour se détendre. En parlant de se détendre, Eyden avait oublié ses cigarettes, geste volontaire ou non, il ne voulait pas fumer devant Daelysia. Non pas que c’était une marque de respect, mais cela faisait parti de son jardin secret pratiquement.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Ven 1 Fév - 21:51


EYDEN & DAELYSIA

C'était rare que je me montre ainsi face à Eyden. Je ne me montrais jamais sous ce jour, du moins avec mon frère, on s’engueulait, mais je ne lui tenais jamais vraiment tête. Je détestais cela, j'aimais mon frère plus que tout, c'est pour ça que je n'arrive pas à lui faire la gueule. Mais ce message de mon père me perturbait. Je pense que mon frère et moi avons une certaine confiance l'un envers l'autre pour qu'on soit capable de ne pas se mentir. Bon certes en ce moment je lui mentais sur ma fréquentation avec Ioan, même si il n'y avait rien pour le moment, nous étions juste des amis, de plus en plus proche, mais je devais épargner le côté sur protecteur de mon frère. A l'énoncer de ma phrase, le visage de mon frère se changea, un regard que je n'avais jamais vu, heureusement qu'il reprit son regard normal, sinon j'aurais eu peur, même l'instant d'une seconde, j'ai eu peur. « Si je t’ai menti un jour c’était pour ton bien, mais ça tu n’as pas besoin de le savoir Dae’, il y a des choses que tu ne dois pas savoir, c’est ma vie privée, comme toi, tu ne veux pas me dire qui est l’heureux élu ce soir. » Je n'en revenais pas, premièrement, il osait remettre sur le tapis mon rendez-vous, et deuxièmement, il me prenait pour une petite chose fragile. Sur ses mots, il commença à s'éloigner en marchant. Je le rattrapai par le bras. « Non mais attend la ! Tu ne pars pas comme ça alors qu'on se parle. » C'est la chose que je supporte le moins, que l'on parte au milieu d'une conversation, après bien sûr le fait que l'on se fiche de moi. Je l’obligeai à me faire face, je ne le reconnais plus. « Arrête de me prendre pour petite chose fragile ! Tu peux tout me dire non ?! » Elle voulait sincèrement que son frère est confiance en elle, c'est ce qui comptais le plus pour, plus que n'importe quoi. Mais ce qui me tuait dans la réponse qu'il m’avait faite, c'est que notre père avait raison et qu'il avait réussi à nous "monter" l'un contre l'autre. Je pris ma tête entre mes mains en la secouant, comment on avait pu en arriver là ! Il ne m’avait toujours pas répondu, « Eyd’ ! S’il te plait, dit moi ce qu’il se passe ! » Ma voix ne pouvait pas être plus sincère qu’as ce moment-là ! Je pris sa main, histoire d’avoir un simple contact de sincérité avec mon frère. Les gens qui nous croisaient penseront surement que c’est une dispute de couple. Mais avant que je ne puisse répondre à ce qu’il me disait, j’aperçu cette silhouette que je connaissais tant, impossible ! Il venait d’être témoin de notre engueulade, il était en train de jubiler, je le sentais..
CODE BY APACHE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 4 Fév - 9:43


i love you like my brother



Alors que Eyden commençait à partir, sa sœur le rattrapa, comme il pouvait le deviner.

Daelysia – « Non mais attend la ! Tu ne pars pas comme ça alors qu'on se parle. »

A vrai dire dans ce genre de discussion, il n’aimait pas particulièrement dévoilé qui il est, et encore moi à sa blonde de sœur, comme si il allait lui déballer tout ça, d’un coup, rien ne le poussait à vrai, et rien ne lui disait de faire ça. C’était comme quelque chose, qu’il le dépassait et c’était bien la seule chose qu’il savait faire à vrai dire..cacher ses sentiments.

Eyden - « J’ai des choses à faire, je suis venue boire un café maintenant je dois repartir..»

Des réponses vagues c’était la meilleure manière d’éveillée sa curiosité se dit-il eh merde maintenant il savait à quoi servait de tourner sa langue dans sa bouche.

Daelysia – « Arrête de me prendre pour petite chose fragile ! Tu peux tout me dire non ?! »

Une chose fragile ? C’était quand même sa sœur, évidemment qu’il faisait attention à elle plus qu’à n’importe qui ça tombait même sous le sens, mais elle n’y voyait qu’un inconvénient, il fallait plutôt prendre ça pour un privilège.

Daelysia – « Eyd’ ! S’il te plait, dit moi ce qu’il se passe ! »

Elle insistait encore, Eyden se retrouver embarrassé, comment sortir de cette merde dans laquelle il s’était mise et puis même, pourquoi elle voulait le savoir à tout prix ? Quelqu’un lui avait mit la puce à l’oreille, ils ne s’engueulaient en général que pour des broutilles du genre y plus d’eau froide, le sujet était trop sensible.

Eyden - « Il n’y à rien, je suis de mauvaise humeur à nouveau et puis même, tu penses sincèrement que je mentirais ? Le seul truc où je pourrais te mentir c’est la date à laquelle j’ai changé mon caleçon, des fois je ne te comprends pas, d’un coup tu as le doute ! C’est à toi de m’expliquer aussi, ce qui ne va pas, la parano ce n’est pas pour maintenant ! »

Détournement de sujet réussi commandant, des problèmes de mecs il avait bien le droit des les garder pour lui non ? Sa sœur allait peut-être être rassurer dans un sens, où encore plus se demander dans quoi son frère s’était encore fourré. C’était presque un traquenard duquel le jeune homme était emmêlé sans pouvoir s’en détacher… !


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 4 Fév - 15:05


EYDEN & DAELYSIA

« J'ai des choses à faire, je suis venue boire un café maintenant je dois repartir.. » Alors là, il était hors de question qu'il s'en sorte de cette façon, et cette réponse vague n'était pas la réponse que je voulais, et il n'allait pas s'en tirer de cette façon. « Arrête de me prendre pour petite chose fragile ! Tu peux tout me dire non ?! [...] Eyd' ! S'il te plait, dit moi ce qu'il se passe ! » Pourquoi ne voulais t'il rien me dire ?! Son silence était-il la réponse, celle que oui, il m'avait déjà menti. Le fait que mon père est raison sur nous me tuais, comment pouvait-il le savoir, on ne s'était pas revu depuis que l'on avait quitté la maison. Cela voulait dire qu'il nous suivait, ou encore pire nous faisait suivre. Il n’était pas assez puissant pour nous pour savoir en temps réel ce que l'on faisait. Dans ma tête c'était un vrai bordel, j'étais en train de me faire des films, devenir parano même. Je ne pouvais m'empêché de jeter des coups d'œil autour de nous, voir si les gens nous regardais, car on se donnait en spectacle et notre père allait en être aux premières loges. S’il était bien dans ce café, il allait être là et le connaissant, il en jouirait d'avance. « Il n'y a rien, je suis de mauvaise humeur à nouveau et puis même, tu penses sincèrement que je mentirais ? Le seul truc où je pourrais te mentir c'est la date à laquelle j'ai changé mon caleçon, des fois je ne te comprends pas, d'un coup tu as le doute ! C'est à toi de m'expliquer aussi, ce qui ne va pas, la parano ce n'est pas pour maintenant ! » Pourquoi réagissait-il ainsi ?! Que me cachait-il ?! Si il n'avait rien à se reprocher, il n'aurait pas réagi comme cela. Certes ses derniers temps il agissait bizarrement, mais jamais il ne m’aurait répondu comme ça. Il s'imaginait que je ne l'avais pas remarqué, mais c'est mon frère, chaque changement en lui je le ressens, ouais, c'est super bizarre, et je ne sais pas comme l'expliqué. « Pourquoi tu réagis comme sa alors ?! Tu me donne encore plus envie de savoir ce qu'il se passe, putain ! Y'as un truc qui a changer Eyd' ! Je te reconnais plus ! » Je préférais ignorer la partie ou il faisait référence à ma paranoïa, mais ma dernière phrase allait faire du dégât. Jamais on en venant à ce genre de phrase, et le revers de la médaille allait se faire ressentir sous peu, soit il m'engueulais encore plus fort, soit il quittait le navire, et par là je veux dire qu'il se tira, et que je le reverrai pas avant un bon bout de temps...
CODE BY APACHE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 4 Fév - 15:20


i love you like my brother



Entres les deux, plus rien n’allait, Daelysia scrutait le moindre détail autour d’eux, mais bon dieu que se passait-il ? Pourquoi elle voulait absolument le savoir, qu’elle lui foute la paix, Eyden était un grand garçon il savait ce qu’il faisait…enfin il le pensait, mais ça n’était pas que la vérité. Il commençait à être lassé, surtout que sa patience à ses limites, le jeune homme est plutôt nerveux déjà qu’il se contenait en temps normal pour ne pas la froisser, mais la bombe a retardement n’allait pas tarder à exploser.

Daelysia – « Pourquoi tu réagis comme sa alors ?! Tu me donne encore plus envie de savoir ce qu'il se passe, putain ! Y'as un truc qui a changer Eyd' ! Je te reconnais plus ! »

Eyden la fixa un très long moment, pensait vraiment-elle se qu’elle disait, jamais il ne se serait permis de la vexer ainsi, il faisait tout pour ne pas qu’elle le soit, prenant soin d’elle. Elle ne le reconnaît plus ? Ca n’est plus son frère alors ? Des tas d’hypothèse et d’interprétation se bousculèrent dans sa tête, tout ce qu’il faisait c’était grandir et tentait un peu toutes les expériences. Eyden continuait de la fixer, puis prit son poignet.

Eyden – « Tu veux savoir ce qu’il m’arrive ? Commence déjà par arrêter de me mentir, par me dire enfin qui tu vois, tu sais très bien que je déteste ça, je veux pas le manger cet homme bon dieu, je veux juste prendre soin de toi, et tu oses me dire que je change ? J’essaie juste d’être un peu plus un homme, j’ai des secrets, tu veux quoi ? Que je te raconte ma vie sexuelle ? Peut-être que je vois quelqu’un moi aussi, t’en sais rien, tout ce que tu fais là, c’est t’enfoncer un peu plus merde. Voilà merde, je change j’essaie d’être un peu plus mature eh voilà à quoi j’ai le droit. »

Il avait été tout sauf sincère pourtant le ton de sa voix était ferme et presque menaçante, il lâcha son poignet, mais lorsqu’il fit ça, un petit sachet de drogue tomba au sol sans qu’il s’en aperçoive, puis il continua son chemin, s’en était assez, la seule personne qui comptait vraiment à ses yeux venait lui reprocher la vérité, il ne pouvait alors l’admettre.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   Lun 4 Fév - 19:52


EYDEN & DAELYSIA

Un grand froid s’était installé entre les deux jeunes adolescents. J’avais l’impression de voir mon frère sombrer. Mais ce que je venais de dire, allais se répéter sans cesse dans ma tête « Je te reconnais plus » J’ai vu son visage s’assombrir, son visage me fixais et je regrettais amèrement mes paroles à peine trente secondes après l’avoir prononcé. Je sentais que je l’avais vexé, je baissai mon regard, cherchant un moyen pour échapper à ce « procès » qui m’attendait. J’avais mal jugé mes mots et leurs impacts. Mon frère avait une patience très faible, et je le sentais bouillonner. Je sentais son regard me fixer, mon regard lui, fixait mon pied, comme si j’étais ailleurs. Sa pression sur mon poignet me ramena à la réalité. «« Tu veux savoir ce qu’il m’arrive ? Commence déjà par arrêter de me mentir, par me dire enfin qui tu vois, tu sais très bien que je déteste ça, je veux pas le manger cet homme bon dieu, je veux juste prendre soin de toi, et tu oses me dire que je change ? J’essaie juste d’être un peu plus un homme, j’ai des secrets, tu veux quoi ? Que je te raconte ma vie sexuelle ? Peut-être que je vois quelqu’un moi aussi, t’en sais rien, tout ce que tu fais là, c’est t’enfoncer un peu plus merde. Voilà merde, je change j’essaie d’être un peu plus mature eh voilà à quoi j’ai le droit. » La dureté dans sa voix, son ton menaçant et sa pression son mon poignet. Le tout me faisait peur, sans le vouloir les larmes commençaient à monter, je faisais tout pour qu’elles n’apparaissent pas. De plus, sa pression me faisait mal. Il lâcha mon poignet et involontairement sans vouloir lui montrer que j’ai eu mal, pris mon poignet, je le sentais rouge et douloureux. Je ne savais pas quoi dire, il avait raison mais je ne pouvais me résoudre à le laisser gagner, il avait simplement tourné les talons après m’avoir lâché le poignet, sans que de toute façon j’eu le temps de lui dire quoi que ce soit. Un sachet était sorti surement involontairement de sa poche. Je le ramassai, je ne savais pas ce que c’était, mais il ne fallait pas être idiot pour penser que la substance blanche n’était autre chose que de la drogue. Mes larmes préalablement aux portes de la sortie se mirent à couler toute seules le long de mes joues. J’étais, blessé, et déçu. Je ne comprenais pas pourquoi il ne m’avait jamais rien dis, enfin si, je le savais. Il ne voulait pas voir ce que j’étais en train d’exprimer à ce moment même. La peine, et la honte. Oui, j’avais honte qu’il est eu cette faiblesse. Mais je n’avais rien vu, je comprenais maintenant ses changement d’humeur incessante. Mais était-ce simplement occasionnel ou habituel ?! Savait-il que si le doyen l’apprenait il se fera virer sur le champ ?! Comment pouvait-il ignorer les efforts qu’on avait faits ensemble ?! Ce qu’on avait subi ensemble, l’abandon de notre père lorsqu’on lui avait annoncé notre inscription ?! Des tas de question se posait dans ma tête. Mais le sentiment qui collait et qui dominait, c’était la colère, j’étais en colère de sa non confiance, de sa connerie, je ne voulais plus le revoir avant que je ne l’es décider. Il m’avait menti et la était le pire. Je pris alors la décision de rentré au dortoir, et de ne pas retourner à l’appartement avant que je me sois calmé....
CODE BY APACHE.


Scène close.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: eyden & dae - i love like you my brother.   

Revenir en haut Aller en bas
 

eyden & dae - i love like you my brother.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 01 :: Rps-