AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 30 Déc - 9:33

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Samedi soir. 21h30. Et pour être tout à fait honnête, je ne savais pas où Ebony était encore partie traîner. La demoiselle n'avait pas dû juger bon de me prévenir. Tant pis pour elle après tout, si il lui arrivait quelque chose, je ne pourrais pas le savoir, étant donné que je ne savais pas où elle était, ni combien de temps cela lui prendrait. En y repensant, elle profitait sûrement de son week-end, ce qui ne m'étonnerait pas du tout d'elle. De mon côté, je n'avais aucune envie de rester seule à l'appart'. Surtout dans ce silence de mort, c'était d'un monotone. Cependant, mon gros problème était que j'avais peu de chance de trouver des potes pour m'accompagner à cette heure-ci. Tout le monde avait certainement déjà démarré sa soirée. J'aurais dû m'affoler avant évidemment, sauf qu'avec mon cerveau au ralenti certaines fois, ce n'était pas évident d'anticiper. J'eus tout de même une illumination et décidais de me prendre au bar où travaillait Thiago, mon ex. Au moins, j'étais sûre de le trouver là-bas. Et puisqu'il travaillait, j'aurais de la compagnie pour le restant de la soirée. Je pourrais éventuellement rencontrer du monde sur place aussi. Décision prise, je filais me changer et me maquiller pour être présentable. Il était hors de question que je me pointe dans cet endroit où plus de la moitié de Londres passait ses soirées ou nuits, dans un accoutrement de seconde zone. […] Il était déjà un peu plus de 22h quand j'arrivais enfin à destination. Je passais sans encombre, on peut dire que j'y venais souvent donc on me connaissait à la longue. J'aimais beaucoup cet endroit, assez luxueux c'est vrai. Mais j'avais grandis dans cet univers, plutôt facile de s'y sentir à sa place dans ces conditions. J'allais immédiatement m'installer au bar, attendant pour commander quelque chose. Je ne démarrais jamais ma soirée avant d'avoir un verre, simple habitude. Installée sur un tabouret à patienter le temps que l'on vienne s'occuper de moi, je remarquais Thiago à l'autre bout du comptoir qui faisait encore un de ses numéros à une fausse blonde qui me ressortait déjà par les yeux. Je soupirais déjà, et mon regard dériva dans la direction opposée avant que je ne m'énerve. Je n'avais pas forcément envie de commencer comme ça. Quelques minutes s'écoulèrent, avant que je n'entende quelqu'un taper de la main sur le comptoir, ou taper un verre peut-être. Je ne savais pas exactement et peu importe de toute manière. Je me retournais alors immédiatement pour découvrir Thiago qui avait apparemment lâché cette gonzesse qui le bouffait des yeux depuis une demie-heure. « Tiens ! C'est bon, ton défi de la soirée est relevé ? T'as son 06 au moins ? » commençais-je d'entrée de jeu, comme l'aurait fait un de ses potes. C'est pas que je suis jalouse hein, enfin bon peut-être un petit peu alors, mais je ne peux pas m'en empêcher. Je sais que ça ne m'a jamais réussi jusqu'à maintenant, mais c'est plus fort que moi.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 30 Déc - 16:02

   

Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find
C'était une journée tout à fait ordinaire, et le soleil était au rendez-vous. En effet, il faisait vraiment beau à Londres, même si l'été était déjà loin ! Ce matin, je m'étais levé vers dix heures ; réveillé calmement et sans bruit perturbant. Après avoir bien émergé dans mon lit, je suis allé un peu manger avant de partir faire un petit footing. Rien de mieux que d'aller courir pour être au taquet toute la journée ! J'ai couru sans doute une heure avant de rentrer. Je suis directement aller prendre une douche puis m'habiller pour la journée qu'il allait se dérouler. Le programme du jour était de faire les magasins dans la capitale pour trouver des nouvelles chaussures et une nouvelle casquette puis manger rapidement enfin d'arriver à l'heure au bar pour bosser. J'ai donc vite enfiler un jean assez clair, un simple débardeur noir, mon coupe-vent bordeaux et ma paire de vans pour partir faire les boutiques. Oui, faire les boutiques seul ne me dérangeais pas du tout ! Je pouvais prendre ce que je voulais -des trucs colorés bien sûr-, grâce à mon propre avis.
Il était déjà une heure de l'après midi quand je suis parti de chez moi direction un mini restaurent pour prendre un sandwich poulet/crudité ; les meilleurs. Après avoir acheté mon repas et l'avoir mangé sur la route, j'arrivais enfin à mon magasin de fringue préféré ! J'avoue que parfois, en dirait que je suis une fille en train de faire sa virée shopping mais c'est pas le cas. J'achète juste ce qu'il me manque, enfin... Bref, j'ai trouvé tout se qu'il me fallait donc je suis rentrer chez moi en taxi. Il était à présent dix-neuf heure et je devais me préparer pour aller travailler. Je travaille à mi-temps dans un bar plutôt branché de la ville, je fais des rencontres pendant mon service, c'est cool, je passe du bon temps. Ce soir je bosse de 20heure à une heure du matin mais j'ai une pause d'une demie-heure vers 22heure dix.
Apprêté, je suis parti aller travailler. A peine arriver le propriétaire du bar m'explique toujours et encore se que je dois faire ou non, me dis que je dois être poli car le client est roi et m'accompagne derrière le comptoir. Toute la soirée, les bimbos refoulées s’asseyaient au comptoir comme dans un speed-dating devant moi, limite elles se déplaçaient quand je servais les autres clients. Cela m 'amusait beaucoup, alors je jouais le jeu à merveille comme si j'avais fais ça toute ma vie -ce qui est vrai- et j’enchaînais les numéros  de téléphone sans même savoir leur prénom, juste de le noter me permettait de passer à la suivante. Pendant que j'étais en train de discuter à l'une d'entre elles, j'aperçois au coin de l’œil une chevelure brune assez imposante.
Quand d'un coup, je vois le visage de cette jolie demoiselle, c'est Donia-Kai ! Mais que fait-elle ici ? Sans hésiter un instant, je lâche l'autre et marche le long du comptoir pour retrouver mon ex-copine. En y allant, j'ai servis un verre de sa boisson favorite et en arrivant devant elle, je pose le verre de façon qu'elle l'entende. En relevant la tête, Donia m'adresse quelques mots. Elle a pas changé de caractère, c'est toujours la même. « Je connais même pas son prénom ! » Je soupire en souriant en espérant bêtement que mon excuse va passer.


Dernière édition par Thiago K. Sánchez le Dim 26 Jan - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 30 Déc - 22:22

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Comme quoi, tout pouvait changer au dernier moment, sans que l'on ne s'en doute. Je pensais passer une soirée ennuyeuse à mourir dans mon canapé, puisque ma chère colocataire m'avait faussé compagnie à la dernière minute, sans même prendre la peine de m'en informer. Sauf que j'avais toujours des idées sous le coude. Je n'avais tout simplement aucune envie de passer ma soirée du samedi soir à me morfondre à l'appartement. Il y avait un tas de choses que je pouvais faire, c'était clair. Mais il restait beaucoup moins de potes vers lesquels je pouvais me tourner. Effectivement, il était près de 22h00 quand même, et tout le monde devait avoir déjà fait ses plans ou les avais même déjà bien entamé. Je ne perdais pas espoir pour autant, et j'eus l'illumination du siècle. Il ne faut jamais désespérer totalement. Tout problème a toujours une solution quelque part. Je venais de trouver la mienne qui était plutôt pas mal. J'allais me rendre au bar de mon ex, même s'il bossait, il serait là pour m'occuper un peu. Mais il faut croire que je ne pouvais pas avoir que de la chance aujourd'hui. Quand je me trouvais sur place et allais m'installer au comptoir, je le repérais au bout de celui-ci, semblant bien distrait pas une jeune femme, assez moche d'ailleurs. Cela ne mit pas de temps à m'agacer, je dois avouer qu'il ne me faut jamais grand chose en même temps, mais bref. Je tentais de regarder dans une autre direction pour éviter de monter sur mes grands chevaux, vu que ça arrive vite dans ces moments-là. Et alors que je ne m'y attendais pas, Thiago vint dans mon coin en m'apportant un verre au passage. Je ne manquais pas de lui répondre sarcastiquement, il allait vite se rendre compte que je n'appréciais pas la situation. Mais il était habitué après tout, il avait supporté ça un petit moment, avant que ce ne soit plus possible. Donc je devrais apprendre à me contrôler si je souhaitais garder de bonnes relations avec lui. Il faut dire que mon ex me connaissait trop bien et il rentra même dans mon jeu. Ce qui me fit esquisser un sourire jaune. Je savais pertinemment qu'il ne serait jamais reparti sans le numéro de portable d'une fille avec laquelle il avait sympathisé durant une soirée. « Évidemment, serais-tu en train de perdre tes talents en la matière ? » commençais-je. Je ne croyais absolument pas à ce qu'il venait de me dire en fait. Je le soupçonnais même d'essayer d'éviter que je m'énerve en calmant le jeu d'avance. « Alors, raconte ! Son mec vient de la tromper donc elle vient noyer son chagrin en se jetant sur les barmen du bar du coin ? » ajoutais-je, toujours un peu piquante. C'était comme ça que je régissais, il fallait que j'évacue. « Et puis, perds pas de temps voyons, va la retrouver toute suite, ce serait dommage de perdre ces quelques précieuses minutes » continuais-je, en affichant un grand sourire ironique. J'avais tout sauf envie qu'il m'écoute en fait, mais les filles sont comme ça, toujours à dire le contraire de ce qu'elles ressentent. Je pris alors mon verre et bus une grande gorgée pour me désaltérer et pour me calmer les nerfs aussi peut-être. Je pense que vu la situation, ce n'était vraiment pas négligeable.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 30 Déc - 23:37

   

Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find
Mon service avait bien commencé ; à chaque heure pile, le patron passait me voir pour regarder si tout allait bien, il avait l'air plutôt ravi de mon travail. Tant mieux. Je n'avais pas le droit de boire pendant mes heures de service mais bon, il ne le voyait jamais, alors quelques fois, je ne respectais pas réellement cette règle. La musique du bar était plutôt bonne, elle était à mon goût plutôt. Je m'étais de l'ambiance à ma façon en me déhanchant bêtement derrière le comptoir pour les clients juste pour qu'ils -elles- achètent une autre boisson. J'aurais plus de billet vert dans ma paye... Alors s'il faut être cinq minutes ridicule dans une soirée, why not ?
Apparemment, je n'étais pas très crédible dans mon texte auprès de mon ex petite amie. Alors après les quelques pics lancés par Donia, il fallait que je réagisse tout en restant calme. J'avais plutôt l'habitude de ses paroles en fait, je la connais par cœur. J'avoue qu'avec elle c'était comme différent, pas comme avec toutes les autres. Bizarrement, j'étais attachée à elle malgré son sale caractère. Moi, je suis sans doute un putain de séducteur, un salaud, un gangster pour elle mais je ne peux pas me changer hein ; même en faisant des efforts ! Nous ne sommes que la somme de tout ce que l'on consomme. Et notre vrai caractère l'emporte toujours sur notre volonté de faire changé les choses. Je pense qu'elle m'aime comme ça, et puis, personne n'est parfait et heureusement ! Donia et moi, c'est comme une évidence, c'était la fille avec qui je pouvais resté vingt-quatre heure collé puis le jour suivant la renier comme pas possible, elle et pas une autre. Et puis, quand ça devient trop sentimental, j'arrive plus à suivre, c'est limite trop sérieux pour moi. Mais bon, il y avait un bon feeling avec cette gentille garce, comme une sœur à protéger, avec forcement un peu plus que du fraternel.
Vu ce qu'elle venait de me répondre, mon excuse n'avait pas marcher, pas du tout, elle n'avait rien cru du tout. Elle me connaît bien, même trop. Pour ma défense je lui adressais : « Tu as raison, j'vais sans doute aller la retrouver, elle ! » Je savais que ce que je venais de dire allait la toucher, au moins un peu. Alors je rajoutais juste avant qu'elle ne puisse répondre : « Le veux-tu vraiment ? »
Elle a toujours été comme ça, toujours à dire le contraire. Et ça l'aurait achevé si j'étais aller voir la blonde qui m'attendait d'ailleurs, et quoique Donia répondre, je resterais avec elle. Pour que tout cela soit le plus intense possible, je lui fait un léger sourire charmeur, mes yeux doux et me mords légèrement ma lèvre inférieure. Le grand jeu quoi. Tout ce qu'elle aime. Tout ce qu'il la fait craquer.
Je n'aime pas cette situation, cette relation, je ne pourrais même pas mettre un nom sur celle-ci, elle est trop complexe pour cela. Pendant ce temps, elle avait bu le verre que je venais de lui servir, c'était un début.


Dernière édition par Thiago K. Sánchez le Dim 26 Jan - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 6 Jan - 21:25

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Ce que j'avais en tête pour cette soirée, c'était de me détendre et de profiter tout simplement. Étant passionnée de danse, on pouvait dire que les discothèques étaient juste parfaites pour moi dans ces moments-là. Je pouvais m'amuser, boire un verre et me déhancher jusqu'au bout de la nuit. Et si en prime, je croisais des mecs pas trop désagréables à regarder, je n'allais certainement pas m'en plaindre, ce serait de la mauvaise foi pure et dure. Ce qui ne me correspondait vraiment pas en plus. Ce soir, en me rendant à l'endroit où bossait Thiago, je comptais bien évidemment tomber sur lui. Sauf que je n'avais pas prévu de le trouver en compagnie d'une fausse blonde. Enfin si, j'aurais pu m'en douter, puisque c'était loin d'être la première fois, mais j'aurais préféré que ce ne soit pas le cas disons. Ce dont mon ex fut gratifié pour commencer la soirée n'était rien d'autre que mon air agacé qu'il connaissait bien dans le fond. Et puis mes sarcasmes suivaient, non loin derrière. Il aurait pu en rire, il l'avait fait plus d'une fois, mais il avait vraisemblablement décidé de se tenir aujourd'hui. Suite à mes reproches qui fusaient, il m'assurait même qu'il n'avait pas le numéro de la demoiselle en question. Je n'étais pas disposé à croire ce genre d'affirmations, il était le genre de mec à obtenir tout ce qu'il voulait quand il le demandait. Je lui suggérais alors de rejoindre immédiatement sa chère et tendre parce qu'elle risquerait de l'attendre et de mourir de chagrin par la même occasion, ce serait bon débarras pour moi après tout. Mais je n'avais pas prévu qu'il allait m'obéir en plus ! Il ne faisait jamais ce que je lui disais en temps normal et quand je lui défendais mentalement de le faire, c'est là qu'il s’exécutait. Les mecs ne comprennent vraiment rien aux femmes ou alors c'est qu'il en fait exprès. Avant de partir, il me demanda quand même si c'était vraiment ce que je voulais. « Bah oui, si je te le dis ! » m'exclamais-je immédiatement, sans faire spécialement attention. Comprenez-moi, il m'a perturbé avec son sourire, son regard et ses lèvres là. Je me concentre plus et je ne me rends encore moins compte de ce que je dis quand c'est comme ça. Ce n'est qu'un quart de seconde plus tard que je prenais conscience de ce que je venais de répondre et de ce que ça signifiait. « Non mais je plaisantais hein ! Tu crois franchement que je vais délibérément t'envoyer dans ses jupes... Enfin, je sais même pas si elle en a une ! » me repris-je aussitôt, en jetant un œil histoire de me rendre compte. Puis, je détournais mes yeux dans sa direction. Une fois. Deux fois. Et trois fois. C'est pas de ma faute, c'est dur de pas le regarder. « Arrête de faire ça, t'es chiant... » me plaignis-je. La torture selon Thiago, première leçon. C'est comme mission impossible de lâcher son regard, c'est qu'il m'hypnotiserait presque. Un léger sourire s'étira sur mes lèvres, avant que je ne poursuive : « Bon... Tu bois quelque chose avec moi ou tu me laisses passer pour l'alcoolo ? En plus, tu devras me ramener chez moi après » J'avais l'impression de boire toute seule et ça me faisait un peu bizarre. C'est d'ailleurs à cet instant que j'entendis un soupir, et je devais avouer que je sentais un regard insistant sur nous depuis un petit moment déjà. Je me retournais immédiatement vers la blonde du début, elle me cherchait celle-là. « Elle veut une photo ou quoi celle-là ? » lançais-je, tout en jetant un regard à Thiago. Il faut lâcher l'affaire à la fin, parce que c'est pas avec moi qu'elle gagnera la partie.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mer 15 Jan - 23:25

   

Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find
Au travail, au bar, j'étais toujours devant mon ex à attendre sa réponse. Je pensais qu'elle allait juste me lancer un regard noir pour me dire que cela était ironique mais non, elle m'a juste confirmé qu'elle était d'accord que j'aille retrouver ma conquête de la demie-heure. Directement j'ai compris que Donia ne se rendait pas compte de ce qu'elle me racontait jusqu'à se qu'elle le percute et qu'elle se rattrape elle-même. C'était mieux pour elle de toute façon, car dans ses moments là, je joues beaucoup sur les mots. Et sa rectification me le prouve bien. Elle est toujours autant jalouse. Woouuaa, mais comment les filles sont toujours jalouse pour rien ! J'vais pas trop m'en plaindre car c'est pour moi qu'elle l'est et on va dire que ça ne me déplaît pas hein. J'avoue que des fois les filles jalouses c'est trop mignon mais des fois, ça saoule sérieux.
Bref, en guise de réponse je me contentais de dire « Ouais, ouais.. » en souriant et de la laisser continuer de parler. Après qu'elle ait vu mon  sourire de beau gosse -et oui-, elle jeta un de ces regards à la fille à l'autre bout du bar et puis me regarda à nouveau. Et là, j'ai pas compris ; elle m'a dit d'arrêter car cela était chiant. Mais d'arrêter quoi ? A si ! Mon grand jeu je crois - celui que je n'avais cesser de faire depuis tout à l'heure. Elle aime ça au fond, je le sais et puis moi franchement, ça me dérange pas mais alors pas du tout. Sur le moment, j'ai préféré ne pas répondre, juste continuer ce que je faisais, de la regarder droit -fixement- dans les yeux et de lui sourire, pour notre bien à nous. Ensuite, elle me proposa de de l'accompagner en buvant un verre avec elle, j'acceptais sa proposition sans hésiter un instant ; En plus, j'avais soif ! Je me servis alors un fond de vodka pomme et le posa à coté du sien. Je sais que normalement je n'ai pas réellement droit de faire ça mais comment refuser et puis, le patron n'était pas dans la salle alors no soucis.
Heureusement que Donia était le genre de fille qu'était entre fêtarde et sage, c’était limite vital pour moi qu'elle puisse s'amuser, danser, faire la fête à son propre intérêt. Elle était toujours pleine de vie, toujours un peu fofolle dans sa tête. Et puis, niveau physique, je ne vais pas le nier, Donia est plutôt pas mal... Je sortirais pas avec des moches non mais oh, quand même j'ai une réputation à tenir moi !
Elle ajouta aussi que je devrais la ramener à la fin de la soirée mais je ne percutais pas réellement ce qu'elle venait de me dire, enfin, je ne m'y intéressais pas plus que ça de cette nouvelle qui n'en n'était pas une d'ailleurs. C'était comme normal, habituel que je la ramène plutôt. Comme avant quoi. Bien sûr, pendant nos petites 'retrouvailles', il y avait qu'une seule personne qui ne voulait que la fin de cette conversation : la ptite blonde au dévolté bien plongeant. Qui, celle-ci, nous fixait d'ailleurs. Directement, Donia se mit sur la défensive, d''attaque' comme je le dis souvent ! C'est plutôt drôle à voir, son coté possessif refait de nouveau surface. « Mais non, tu sais très bien se qu'elle veut en plus ! Et c'est pas ta photo ! Ahah » lui lançais-je. Et même si je savais que ma réponse allait faire quelques impacts, je l'ai dite pour la taquiner encore une fois.


Dernière édition par Thiago K. Sánchez le Dim 26 Jan - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Jeu 23 Jan - 17:05

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► J'aurais pu passer une bonne soirée, j'avais tout fait pour en tout cas. Je m'étais rendu dans un bar et j'y avais retrouvé Thiago puisqu'il y travaillait. Je n'avais pas de quoi me plaindre, tout s'annonçait pour le mieux. Mais ça c'était sans compter sur cette gonzesse qui ne cessait de m'énerver depuis que j'avais posé un pied ici. On pourrait d'ailleurs se demander ce qui pouvait m'agacer chez elle. C'est vrai quoi, elle ne m'avait rien fait en soit. Sauf que si on y réfléchit un peu plus et quand on me connaît davantage surtout, on se rend compte qu'elle est un peu trop obsédé par Thiago pour que je l'apprécie. Je n'aime pas qu'on touche à mes affaires. Même si le jeune homme n'était plus que mon ex actuellement, il fut un temps où il était mon petit-ami. Et j'ai beaucoup de mal à perdre mes habitudes. D'ailleurs, il avait tâté le terrain pour voir si j'allais le laisser aller la rejoindre. J'avais accepté dans un premier temps, mais c'était uniquement parce que je n'avais pas écouté et que je m'étais empressée de répondre. Quand je comprenais enfin mon erreur, il n'était plus question de le laisser retourner avec cette fausse blonde. J'en faisais une affaire personnelle. Puis, vient le moment où vous faîtes face au numéro de charme by Thiago. Si vous comptez vous en tirer comme ça, c'est que vous n'y connaissez rien. Pour avoir essayer maintes et maintes fois, je peux vous jurer que je suis trop faible, et que je n'ai peut-être aucune volonté aussi, mais passons. « Dis-moi, tu lui as offert ce spectacle à elle aussi ? » lui demandais-je, en désignant celle qui se tenait à l'autre bout du comptoir d'un signe de tête. « Parce que si c'est le cas, je suis pas étonnée qu'elle veuille pas te lâcher » ajoutais-je immédiatement. Je reconnaissais qu'il était très fort, pas étonnant qu'il parvienne à tout ce qu'il veut tout le temps. J'aimerais être aussi douée des fois, mais je n'ai pas d'entraînement, je devrais sûrement m'y mettre un jour. « Et si tu continues, je te promets que je t'offre une douche froide avec mon verre ! » continuais-je. Il fallait à tout prix que je trouve une solution pour qu'il s'arrête, c'était une question de vie ou de mort. J'en avais marre de me laisser faire en permanence, trop d'injustice dans ce monde. Par la suite, je lui proposais de boire quelque chose avec moi, parce que je n'aime pas boire seule, ça fait un peu alcoolo de service. Je savais qu'il n'avait pas le droit de boire pendant qu'il bossait, mais Thiago n'avait jamais été du genre à respecter les règles à la lettre. Au pire, je l'aurais poussé un peu, avec du chantage ou autre chose. J'aurais bien trouvé comment faire. Le musique, la musique, on dit que la musique adoucit les mœurs. Alors j'étais en ce moment-même en train de me concentrer autant que je le pouvais sur celle-ci pour me calmer, mais rien n'y faisait. Je sentais ce regard insistant sur nous et ça m'énervait trop pour que je me taise plus longtemps. Je demandais juste, en gueulant un peu je l'admets, ce que cette blondasse voulait, et j'évoquais le fait qu'elle était peut-être tentée par ma photo. Seulement, ma question était purement rhétorique. Je retournais mon regard dans la direction de Thiago pour lui répondre : « C'est justement parce que je sais ce qu'elle veut que ça m'énerve encore plus ». Je soupirais pour évacuer ce trop plein d'émotions, cela ne pouvait pas me faire de mal. « Tu sais ce que je devrais faire ? Payer des gardes du corps ou alors installer un périmètre de sécurité. Interdiction de t'approcher à moins de trois mètres » plaisantais-je. Sauf que dans le fond, j'en aurais bien été capable.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 3 Fév - 22:30

   

Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find
J'ai toujours aimé la façon d'être jalouse de Donia, c'était comme inné chez elle. J'aimais sa façon de bouder, de parler, d'essayer de faire genre que je ne m'intéressais pas. Elle me demandait ensuite si j'avais fais le même numéro de charme à la jeune femme de l'autre bout du bar. "Bien évidement que non, cela t'es réservé. Et même, elle est venue toute seule sur moi." Bien sûr que j'avais fais exprès de dire "sur moi" et pas vers moi. Je joue beaucoup sur les mots et j'aime bien ça. Tout cela était prévu, cela allait taquiner encore plus mon ex-copine au passage. "Pas étonnée qu'elle ne puisse résister ? Normal. Et me dis pas que c'est de ma faute hein." Comme la jalousie maladive de Donia, c'était inné pour moi de séduire. Cela m'occupait, m'amusait, me divertissait, me permettait de faire de nouvelles rencontres, de leur donner de l'espoir, ou même de leur donner du bonheur; Alors si on peut faire plaisir aux femmes en même temps qu'à nous, c'est tout bénef' !
Je n'ai jamais attendu pour avoir ce que je voulais, quoi que ce soit : des services, des conseils, des réponses, des filles, des plans... Je crois que mon physique y joue plus que ma personnalité là dedans, mais si mes abdos font l'affaire, je vais pas me casser la tête. Après ma réponse, la jolie jeune femme qui se tenait assise devant moi depuis maintenant un certain temps me provoquait en me disant d'arrêter de lui faire les yeux doux car sinon elle allait me jeter son verre d'alcool à la figure. Mais malgré sa provocation, je ne cessais mon occupation. Et pourquoi j'arrêterais d'abord ? Je ne voulais pas, j'aimais bien regarder sa petite tête toute mignonne. "Vraiment ? Tu oserais ? A moi ?" lui répondais-je d'un ton d'enfant. J'étais toujours dans mon rôle, enfin, je suis comme cela d'habitude, avec elle. C'est bizarre de le dire, de l'avouer, mais ce n'est pas pareil avec elle qu'avec les autres filles. Comme si j'avais plus de respect pour elle que pour toutes les autres, même mes autres exs. J'avais peut-être des sentiments pour elle ? Quoi, moi des sentiments ? Non, pas possible. Enfin... Bref. Pour en revenir à la situation, Donia avait l'air presque de subir le calvaire de me regarder, comme si elle était gênée que je l'admire. On était tous les deux face à face en train de boire un fond de verre d'alcool. Toujours à l'autre bout du comptoir, la blonde nous fixait depuis que j'avais rejoins mon ex. Donia était toujours un peu énervée par le regard pesant que nous faisait la blondasse, d'ailleurs nous étions en train d'en parler. "Ahah, elle me veut !" J'ai ensuite regarder bêtement la petite blonde avec un grand sourire pour lui redonner espoir. Ma réponse n'était pas complètement ironique, mais les trois/quatre, si. Je trouvais la situation amusante. Je n'avais pas exactement le même humour que Donia, surtout quand on parlait des autres filles. Elle continuait de parler en me disant qu'elle allait payer des gardes du corps pour qu'elle puisse me garder pour elle toute seule. C'était plutôt flatteur ! Sincèrement, qui ne serais pas flatter par cela ? Avec Donia, elle me jetait souvent des compliments à sa façon, et bien sûr que j'aimais ça ! "Je pourrais peut-être faire la même chose pour toi..." Pour une fois que je disais un truc assez mignon, elle allait s'y contenter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 17 Fév - 14:18

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Cette soirée avait définitivement réveillé ma jalousie. Ou c'était peut-être plus cette blonde à l'autre bout du comptoir qui s'intéressait un peu trop à Thiago. Et lui, il se contentait d'alimenter tout ça, me donnant encore plus de raisons de faire une crise. Je pense qu'il serait temps un jour que je me calme avec lui. Cela faisait un moment qu'on avait rompu et il ne me devait plus rien. S'il voulait s'amuser et flirter avec n'importe quelle fille, il pouvait tout avait le faire. Il devait même pouvoir le faire. Sauf que moi, je ne le supportais pas. Allez savoir pourquoi. On pourra invoquer ma possessivité sans grand mal, j'avais toujours eu horreur qu'on récupère mes affaires. Même si logiquement, Thiago ne m'appartenait plus depuis la fin de notre couple. Je ne suis pas psychologue de toute façon, et je ne comprendrais donc sûrement jamais ce qui me poussait à agir comme je le faisais actuellement. Afin de connaître tous les détails de l'histoire qui était en train de se jouer devant mes yeux et qui d'ailleurs me donnait la nausée, je questionnais mon ex sur le numéro qu'il avait bien pu faire à la demoiselle présente à l'autre bout du comptoir. Je savais qu'il était très fort, j'étais même extrêmement bien placée pour le savoir, et s'il avait agi avec elle, comme il le faisait encore avec moi, je n'avais pas de mal à comprendre pourquoi elle ne voulait rien lâcher. Il paraissait pourtant que ce genre de show m'était réservé, un très bon point déjà mais c'est la suite de sa phrase qui m'interpella davantage. « Sur toi, d'accord. Si tu veux mon avis, ça ne devrait plus tarder » répondis-je, du tac-au-tac. Les choses étaient bien parties pour et je n'allais pas rester à admirer ce spectacle, qui ne me tentait en rien du tout. « Bien sûr que non je suis pas étonnée. Y'a pas une seule fille dans cette salle qui t'enverrait bouler de toute façon » affirmais-je. Il fallait bien être honnête dans la vie, et je le suis donc je dis ce que je pense. Bien entendu, comme monsieur savait y faire et qu'il me connaissait un peu trop malheureusement, il recommençait son petit numéro devant mes yeux. Il m'aurait presque fallu un miracle pour le faire cesser son petit jeu. Je n'en viendrais jamais à bout, je le savais avant même de commencer donc inutile de me casser la tête. Ma seule arme fut de le menacer de prendre le contenu de mon verre au visage. C'était peut-être un peu violent dit comme ça, mais s'il y avait des chances pour que ça marche, je préférais tenter plutôt que de laisser s'envenimer la situation. « Surtout... à toi » me justifiais-je, alors qu'il me demandait si j'oserais lui faire ça, à lui. Après avoir gueulé un coup sur la blondasse qui ne semblait vraiment pas vouloir nous lâcher du regard, je bus à nouveau une gorgée du verre qui était encore posé devant moi. « Haha, comme tu dis » répliquais-je, en me changeant de sens sur mon siège. De cette façon, je regarderais dans l'autre direction et ne serait plus obligée de subir la vue de cette gonzesse dont la tête ne me revenait décidément pas. Je ne pus d'ailleurs pas m'empêcher de lever les yeux au ciel quand Thiago jugea indispensable de lui adresser un nouveau sourire. La seule solution que je trouvais ensuite pour que plus personne ne lui tourne autour fut celle d'engager des gardes du corps, ou de faire instaurer un périmètre de sécurité. J'ai de la suite dans les idées je sais, on me le dit assez souvent. Et voilà qu'il voulait désormais faire la même chose pour moi. Un léger rire s'échappa de ma bouche à l'entente de sa remarque, avant que je ne souris. « Tu sais quoi ? Je vais aller danser en fait. Donc termine ce que t'as commencé et viens me rejoindre après, si tu es encore en forme » lui lançais-je, malicieusement. Je rejoignais déjà la piste de danse, il n'y avait rien de tel pour m'aider à décompresser. En plus, il y avait des mecs vraiment pas mal ce soir. De quoi m'occuper l'esprit ailleurs.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mar 18 Fév - 23:20

   

Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find
Après que mon ex-copine me rappelait qu'aucune demoiselle de toute la boite n'allait rejeter mes avances, elle ne cessait de jeter des regards noires à la jeune femme qui m'attendait depuis déjà une dizaine de minutes. En guise de réponse, je lui envoyai un sourire. Je crois que Donia était jalouse, enfin non, elle était tout simplement possessive. C'est drôle à dire, mais je pense qu'elle a toujours l'impression qu'on est ensemble. En fait c'est plutôt triste. Mais j'y peux rien moi ! Comment lui faire comprendre autrement. La rupture de notre couple, je ne pourrais la définir. Je n'avouerais jamais que Donia est en quelque sorte vital pour moi, mais c'était comme flagrant, flagrant qu'il fallait nous séparer. Je savais que je ne pouvais pas accomplir les demandes de Kai car séduire les autres femmes était ma seule occupation passionnante. Après que Donia avait compris mon jeu de mot, elle me répondait ironiquement que la blonde n'allait pas tarder à venir me voir. « Si tu le dis... » Ce soir, j'étais comme lasser de mon activité, c'était vraiment étrange. Moi qui d'habitude peux rester toute une journée à le faire, cela m'ennuyait presque. C'était l'une des premières fois que cela se manifestait, peut-être parce qu'il y avait Donia ce soir et que je ne voulais pas 'perdre' mon temps avec d'autre. Non, je ne pense pas. Elle me dit ensuite qu'elle partait sur la piste de danse et que j'étais le bien venu pour aller la rejoindre si j'étais encore en forme après. « Ouais j'arrive » Mon service était fini dans une quinzaine de minutes. J'avais tout juste le temps de nettoyer les quelques verres du comptoir, de passer un coup sur le bar et de rincer les sheckeurs. Je me mis au travail avant que le patron vienne me voir. Et quand on parle du loup, le boss arrivait. « A ce que je vois, tout c'est bien passé, bien mon garçon. Nettoie le comptoir et attend Carlos, il ne va pas tarder. Bon, à mercredi. » Il avait l'air plutôt fier de moi, de mon travail. Le patron du club appelait tout son personnel mon garçon, il n'y avait aucune employée derrière le bar du moins. 


Ps : Désolé, j'ai eu des problèmes pour poster : ça me mettait tout mon poste en citation, c'était plutôt bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 24 Fév - 15:52

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Souvent, je me disais que je devrais peut-être prendre des cours de self-control. Je vous assure que dans certains cas, ce ne serait vraiment pas de trop. D'ailleurs, cela m'aurait déjà été très utile ce soir. Je devais effectivement faire en sorte de supporter une blonde qui voulait tout prix récupérer Thiago. Grand bien lui fasse sauf que je me serais bien passé de la regarder faire. J'avais donc rapidement commencé à m'énerver sur elle, demandant même si elle voulait ma photo. Thiago, lui, en profitait pour jouer sur les mots, ce qui ne faisait que m'agacer davantage. Si tant est que c'était encore possible. Je faisais donc savoir au jeune homme que cette blonde en question n'allait pas tarder à venir le relancer, je savais pertinemment comment réagissaient toujours ce genre de meufs. Et je ne les portais pas vraiment dans mon cœur pour être tout à fait honnête. En ayant marre de supporter cette vue que je jugeais plus qu'inutile et laide, je prévins Thiago que j'allais aller danser un peu. J'ajoutais même que s'il était encore en forme après son service, ou après être retourné voir la blonde du comptoir, il pouvait venir me rejoindre. Je lui laissais ainsi le choix de ses faits et gestes. Je rejoignais alors la piste de danse aussitôt et commençais à me laisser porter par le rythme de la musique. La danse était ma passion, alors cela ne pouvait que me faire du bien d'en profiter ce soir. Et j'allais ainsi pouvoir oublier tout ce qui avait pu me contrarier avant ça. Il y avait de beaux jeunes hommes un peu partout en plus, alors autant dire que j'avais une meilleure vue que lorsque j'étais encore assise près du comptoir. J'avais toujours préféré admirer les mecs plutôt que les filles, ce qui était tout à fait compréhensible d'ailleurs. Question de goûts. En plus, il y avait vraiment du monde ce soir. Les soirs en week-end, les bars, discothèques et autres endroits du même style sont toujours plus bondés qu'en temps normal. Tout le monde sort les jours de repos, et tout le monde en profite pour s'amuser aussi. Un jeune homme plutôt mignon, remarquais-je immédiatement même dans le noir, dansait près de moi. Et il commençait à se rapprocher de plus en plus. Quitte à en profiter, autant faire de nouvelles connaissances après tout. Je me tournais donc dans sa direction en lui adressant un sourire. Je lui demandais même son prénom, histoire de, et nous continuions à danser tous les deux. Tout est toujours moins ennuyeux en duo.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mer 26 Fév - 22:05

   

Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find

Après que mon ex-copine m'avait laissé seul pour que je finisse mon service en allant danser, je la regardai jusqu'à la perdre de vue, elle s'était fondu dans la masse de personne. D'ailleurs, la foule était bien grande ce soir, comme tous les samedis soir en fait. Quand je travaille les vendredis ou samedis soirs, mon patron me laisse terminer avant minuit pour que je puisse "rentrer tôt" à mon appart'. Pour moi, sa règle m'arrangeait assez, ça me permettait de faire ou finir la soirée en compagnie des personnes qui étaient déjà dans le club. Bref, Donia m'avait inviter à la rejoindre dès la fin de mon service si je le voulais.
J'avais fini le fond de mon verre et rangé tous les verres vides qui était sur le comptoir du bar ; même celui de la jeune femme blonde de tout à l'heure. Je ne lui avait adressé aucun mot, juste un léger sourire en coin. Quand j'avais ramassé son verre, elle m'avait regardé comme si elle voulait me demander quelque chose mais elle n'avait pas osé. A vrai dire, je n'avais pas insisté pour savoir. Mon service se terminait dans environ dix minutes.
Donia était toujours sur la piste de danse avec je crois, deux garçons qui lui tournaient autour depuis qu'elle était arrivée. Qu'il y en a un, deux, trois, cinquante qui draguent mon ex-copine, je ne vois aucune concurrence. Premièrement, je ne sors plus avec elle et deuxièmement, je ne suis pas de nature jaloux. Pour moi, quand on ne sort plus avec la personne, on a plus rien à voir, j'ai toujours vu les choses comme ça de toute façon. Elle fait ce qu'elle veut en plus, vu ce que je fais moi... Je l’ai aperçu ensuite à travers la foule, danser collé/serré avec un gars. Je connais ce fameux gars qui draguait Donia, c'était Jeremy, un habitué du club, je le voyais tous les samedis soirs et toujours avec une fille différente. Il était plutôt sympa, malheureusement souvent lourd dans ses propos, mais bon, personne n'est irréprochable.
Mon remplaçant était enfin arrivé pour me relayer, je pouvais enfin aller de l'autre coté du comptoir et m'amuser sur le dancefloor. Je suis donc allé dans les vestiaires du club pour enlever mon uniforme et remettre mes vêtements. Quand je suis arrivé dans la salle, il y avait déjà trois danseuses en train de se changer. Enfin, changer de sous-vêtements car les danseuses de la boite n'étaient pas réellement habillées, mais au moins, on pouvait tranquillement se rincer l’œil. En moins de cinq minutes je m'étais changé et je m'étais dirigé vers la piste de danse. Avant que je puisse retrouver Donia parmi la foule, la blonde m'aborda en me prenant les mains « Hey, tu veux danser avec moi ? » Elle n'a même pas attendu ma réponse qu'elle me tira vers la piste. Enfin arrêté devant elle, je lui dis « J'ai pas trop le choix là j'crois » puis riais légèrement.
La musique du club était une musique plutôt electro, de boite quoi. Et j'adore ce genre de musique, ça bouge, on saute sur place comme des malades, bref j'adore ! Et malgré que cette musique se 'dansait' en sautant n'importe comment, la jeune femme qui était placé devant moi se dandinait pour mon plus grand bonheur ; le bonheur des yeux plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mer 12 Mar - 21:52

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Il fallait que je prenne les choses en main très rapidement si je ne voulais pas continuer d'envenimer la situation qui était déjà bien entamée. Je ne supportais plus de voir la blondasse à l'autre bout du bar lorgner sur Thiago. Et je ne supportais plus non plus le numéro de charme dont me faisait profiter ce dernier. Je n'étais pas très douée pour résister à cela, encore moins quand c'était lui. Je devais donc stopper ce bazar tant qu'il en était encore temps. Voyant qu'il terminait bientôt son service, je finissais mon verre et lui indiquait que j'allais rejoindre la piste de danse, pour me défouler un peu. J'en avais besoin, et la danse faisait partie de moi. Je ne ratais donc jamais une seule occasion d'en profiter. Je laissais donc mon ex en finir avec ce qu'il avait commencé puis me dirigeais vers la piste où je commençais à danser avec quelques mecs déjà présents. Autant que je profite de ce qu'on pouvait me proposer ce soir, je n'allais pas cracher dessus à moins de tomber sur des thons finis, ce qui n'était pas vraiment le cas actuellement. Je me déhanchais alors au son de la musique que j'entendais avec l'un d'eux justement. Je ne connaissais absolument pas son prénom et c'était vraiment le cadet de mes soucis pour le moment. Je n'étais pas particulièrement venue pour faire de nouvelles connaissances, j'étais juste là pour m'éclater et éviter de passer une soirée d'ennui mortel, seule à l'appart'. En pleine action, je n'avais remarqué que Thiago avait finalement fini de bosser et qu'il dansait aussi maintenant. Bien entendu, je retrouvais la blonde de tout à l'heure non loin de lui, puisqu'elle dansait même en sa compagnie. Décidément, elle ne lâchait vraiment jamais. Grand bien lui fasse après tout, je n'allais pas me battre toute la soirée. Après avoir adressé un dernier sourire à mon partenaire de danse, je lui fis signe que je retournais boire un verre au comptoir. On dirait pas mais la danse, ça donne soif. Et puis, j'avais la chance de me trouver dans un bar aussi donc je pouvais en profiter tant que j'étais là. Je me rappelais très bien avoir prévenu Thiago qu'il devrait ramener de toute façon, alors autant que ce soit pour quelque chose. Tandis que je commandais un autre verre au collègue de mon ex qui l'avait remplacé depuis quelques minutes maintenant, je sentis mon portable vibrer. Et voilà que c'était ma meilleure amie qui se demandait où j'étais passé. Elle se souvenait soudainement de mon existence dis donc, c'était un événement. Elle avait qu'à se rappeler aussi qu'elle m'avait lâchement abandonné ce soir. Je lui fis savoir que j'étais ici, avant de me mettre à vider le contenu de mon verre, il était ici pour ça après tout. Puis, je commençais à engager la conversation avec le jeune homme qui tenait le bar. Il fallait bien que je m'occupe et j'avais besoin de parler, je m'ennuyais vite sinon. « C'est toujours aussi plein ici ? » le questionnais-je. Il m'apprit que, évidemment, ça variait selon les jours. Mais que le week-end, c'était souvent comme ça. « En tout cas, je ferais la fermeture avec toi » dis-je, d'un air sûr de moi. J'étais certaine de rester là jusqu'à ce qu'il ferme, j'étais plutôt bien partie pour d'ailleurs.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mar 18 Mar - 19:19


Donia-Kai
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find
Je dansais toujours avec la jeune femme blonde, d'un blond légèrement blanc en fait... Malheureusement sa teinture n’était pas très bien faite mais bref. Je dansais toujours avec elle sans trop la regarder malgré que cela était assez difficile car à chaque fois que je détournais le regard, elle arrivait toujours à se mettre devant moi, dans mon champs de visions ! C'était presque flippant d'ailleurs. Je savais que Donia était dans le club alors j'essayais de l'observer discrètement pendant qu'elle dansait, car au fond, j'aurai bien voulu lui parler. Donc je la regardais fréquemment jusqu'à que je la perds de vue ; Il y avait les deux gars sur la piste mais plus mon ex 'entre les deux'.. Tout à l'heure, elle m'avait demandé, imposé plutôt, de la ramener chez elle à la fin de la soirée, donc à la fermeture du club. On venait d’entamé la deuxième partie de la soirée alors la jeune femme n'aurait pas pu partir du club. Je l’aperçu ensuite enfin assise tranquillement au bar en train de discuter avec 'mon remplaçant', mon collègue, mon pote en fait. J'étais comme soulagé de la revoir, comme si j'avais pour mission de la protéger alors que nous ne étions difficilement de simples amis. Au bout de trois quart d'heure sur la piste de danse en compagnie de la blondasse, je lui affirmai : « Je vais au bar, je reviens. » Je voulais tout d'abord aller boire, et puis parler avec mon ex en passant. Je ne pensai pas réellement mes paroles que j'avais adressé à la fille plutôt collante ; j'étais déjà assez étonné qu'elle ne m'avait pas suivi jusqu'au comptoir d'ailleurs. Je me suis mis à gauche de Donia et ai demandé ma boisson préférée au barman. En attendant qu'il me serve « Tu danses plus ? » lui demandais-je avec un sourire. Cette question était juste là pour engager la conversation avec elle, en espérant qu'elle n'allait pas me rembarrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Jeu 3 Avr - 9:49

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► J'avais dansé un petit moment déjà. Dès que j'avais ressenti le besoin de penser à autre chose qu'à cette blonde qui me ressortait définitivement par les yeux. C'était plutôt une bonne chose d'ailleurs, parce que ça m'avait légèrement détendue et calmée. Pendant ce laps de temps, je n'avais plus eu à supporter la vision d'horreur de son visage. J'ai peut-être développé un problème physique avec les blondes qui sait, mis à part avec mes meilleures amies évidemment. La danse me faisait toujours du bien, c'était sûrement pour ça qu'elle me passionnait autant depuis que j'étais toute petite. Sauf qu'on bout d'un moment, j'eus besoin de prendre une pause et de retourner boire un verre. Il faut pas croire mais c'est épuisant de danser presque une heure d'affilée sans s'arrêter. Je rejoignais alors le bar sans plus attendre, et en profitais pour reprendre ma respiration tandis que le nouveau serveur derrière le bar me servait ce que je lui avais demandé. Je commençais d'ailleurs à lui taper la discussion. Ceux qui me connaissaient bien savaient que j'avais besoin de parler tout le temps. Sinon c'était trop monotone et je ne m'ennuyais bien vite. Je lui assurais même que je risquais de faire la fermeture avec lui, je n'étais pas décidé à partir avant de toute façon, ce qui le fit sourire. Alors que j'étais en train de m'asseoir sur le tabouret, j'entendis une voix à ma gauche. « Comme tu vois, je me réhydrate » déclarais-je, quand Thiago me questionnait pour savoir si je ne dansais plus. « J'ai besoin d'une pause, ça m'a épuisé de me dépenser comme ça » continuais-je. Peut-être que j'avais l'habitude de ça, mais il faisait tellement chaud ce soir dans cette foule, que je le supportais un peu moins bien. « Et toi, la glue en forme de blonde t'a lâché ? » le questionnais-je ironiquement. Cela semblait pourtant une opération impossible pour elle depuis le début de la soirée, alors je n'en étais que plus étonnée. Je pris mon verre pour boire une gorgée en attendant sa réponse. « Je serais toi, je me méfierais. Elle serait capable de venir te chercher jusqu'ici » rajoutais-je immédiatement. Je n'avais pas pu m'en empêcher, c'était plus fort que moi.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Lun 21 Avr - 10:39


Donia-Kai
& Thiago


A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find

Juste après que je lui ai demandé pourquoi elle ne dansais plus, Donia m'a répondu qu'elle était épuisé de danser comme cela et qu'elle devait boire un coup pour pouvoir rester sur la piste de danse. « Ah d'accord, je croyais que tu allais draguer le nouveau barmen » répondais-je sous ton ironique. Oui, je disais cela ironiquement parce que je sais que si Donia draguait un autre garçon, ça me dérangerait pas même si je préférerais qu'elle reste définitivement à mes pieds. Mais je sais que j'ai fais bien pire. Puis, mon ex copine m'a demandé si la femme blonde qui me faisait du rentre-dedans m'avait enfin lâché, je lui dis que j'étais parti en direction du bar en lui proposant de lui chercher une boisson mais en espérant ne jamais revenir la voir. Aux mots qu' utilisaient Donia, on voyait bien qu'elle était jalouse. Ce n'était pas la première fois qu'elle insinuait des choses par rapport à mes fréquentations féminines. Avant c'était plutôt chiant ses crises de jalousie, mais maintenant, comme nous ne sommes plus ensemble, ça fait bizarre. Mais en fait, c'est plutôt mignon.
J'avais aussi demandé une boisson : je buvais pendant que la jeune femme qui était assise devant moi continuait enrichir notre conversation. « Oui, je sais qu'elle serait capable de venir me chercher jusqu'ici mais je compte sur toi pour lui faire comprendre que je ne suis plus... Hmm... Libre ! » Je ne savais pas comment lui dire le fond de mes pensées, je n'ai que trouver le mot "libre" pour définir à peu près ce que je voulais lui exprimer. J'espérais que Donia n'allait pas le prendre mal car je fais des choses qu'elle n'apprécie pas -je pense- et je lui demande des services en échange.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mar 20 Mai - 21:44

A GENTLEMAN IS SO 1995, SO HARD FOR A GIRL TO FIND ► Pour m'occuper l'esprit et éviter de penser à cette blonde qui me tapait sur le système depuis quelques heures maintenant, j'avais décidé d'aller faire un tour sur la piste de danse. J'avais du mal à résister à l'appel de la musique et il n'y aurait rien de tel pour me dépenser un peu. Peut-être même que pendant ce temps la demoiselle plutôt indésirable allait enfin partir d'ici, et cela me ferait le plus grand bien. Je laissais donc le son de la musique guider mon corps et ne pensait plus à grand chose, si ce n'était à profiter de ma soirée. J'aurais quand même préféré que ma meilleure amie Ebony soit de la partie, on s'éclatait toujours beaucoup toutes les deux. Mais tant pis pour elle puisqu'elle n'avait délibérément abandonnée, je ne comptais pas pleurer sur mon sort. Quand je ressentis le besoin de me reposer un peu, je rejoignais le comptoir du bar où je re-demandais iun verre au serveur qui avait pris la place de Thiago depuis la fin du service de celui-ci. Me désaltérer, j'en avais bien besoin et puis je pourrais peut-être parler un peu avec le jeune homme. Je l'avais croisé plusieurs fois sans vraiment lui adresser la parole. C'était le moment d'en profiter puisque Thiago vaquait à d'autres occupations. Mais il semblait qu'il ait décidé de changer d'idée puisque je le voyais débarquer non loin de moi finalement. Et voilà qu'il insinuait que j'étais sûrement dans le coin pour draguer le nouveau serveur. Je ne pus m'empêcher de rire ironiquement à sa remarque. « Non, je n'ai pas ton expérience dans le domaine. Et puis, c'est tellement pas mon style » lui répondis-je. C'était assez vrai dans un sens, mais je pourrais toujours essayer un jour. A mon tour, je lui posais une quesion, souhaitant savoir ce que devenait ma camarade blonde et si elle avait enfin déserté, cela aurait été une bien trop bonne nouvelle pour qu'elle se révèle vraie. Apparemment, il avait tenter le coup d'aller chercher un verre et ne comptait pas y retourner. « Tu prends des risques » affirmais-je aussitôt. Elle n'allait sûrement pas attendre indéfiniment et il se pourrait qu'elle se ramène une énième fois. Et personnellement, je n'y tenais pas du tout, j'avais assez vu son visage désagréable pour un mois entier. Et pourtant, Thiago avait l'air d'avoir déjà tout organisé si elle remontrait le bout de son nez. C'était donc à moi de lui faire comprendre qu'il n'était plus libre, comme il me l'apprit. Il ne valait mieux pas me tendre la perche et m'encourager comme ça. « Pardon ? » commençais-je. « Tu veux vraiment que je lui dise ça ? » insistais-je. Ce n'était pas que ça me dérangeait de lui faire comprendre qu'elle avait perdu la partie, seulement ça me paraissait peu crédible pour le coup. Il avait passé la soirée avec cette blonde décolorée et il se rappelerait soudainement qu'il n'était plus libre. Etrange, mais admettons. C'était la meilleure idée qu'il avait eu depuis le début de la soirée, je n'allais pas m'en plaindre. « Et tu me paies pour mes talents d'actrice ? » rajoutais-je, peu de temps après. J'allais faire un travail intense, alors je demandais d'être rémunérée à la mesure de mes efforts.

Spoiler:
 



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   Mer 21 Mai - 20:38


Donia-Kai
& Thiago


A gentleman is so 1995, so hard for a girl to find

J'avoue que toute la soirée j'étais resté avec la blonde, mais comme d'habitude je vais me lassais vite de ce genre de fille. Oui ce genre de fille là, celles qui se mettent du rouge à lèvres à longueur de temps, celles où leur string dépasse de leur mini short, celles dont on voit constamment leur nombril percé et leur décolleté plongeant. Cela ne me déplaît pas, au contraire, mais que pour une seule soirée, rien de plus, rien de sérieux. Et même quelques fois, une soirée c'est déjà trop long...
Ma "proie" du soir était une petite blonde, beau corps mais avec un visage trop camouflé derrière une épaisse couche de maquillage. Des fois je me demande combien d'argent les filles comme ça dépensent en maquillage, 200€ ? 300€ ? Par mois ? Tellement d'argent qu'elles auraient pu dépenser pour s'acheter des vêtements avec moins de trou, c'est malheureux !
Je n'étais resté pas plus d'une heure avec le butin du soir, elle était trop collante pour moi.
J'ai donc retrouvé Donia au comptoir du bar, qui buvait encore et encore des verres. Non, la petite est très réglo. Comme d'habitude, elle me charriait par rapport mon tableau de chasse ou plutôt aux filles que je draguais ce soir. « Pas ton style ? Je n'en crois pas un mot ! » Puis, après que je lui ai raconté ma fameuse technique pour échapper à la blondasse, elle me répondait que je prenais des risques. Au final, je suis sûr qu'elle était heureuse que je revienne vers elle en quittant ma proie du soir. À mon grand étonnement, Donia a eu comme honte de dire que j'étais en quelque sorte avec elle. Oui, cela m'étonnait étrangement car j'avais le sentiment qu'elle n'aurait jamais eu ce genre de réaction dans la vie. « Ne le fais pas, si tu n'en as pas envie ! » Retordais-je immédiatement après sa petite de réflexion. Et même si j'avais passé une bonne partie de ma soirée avec la blonde, je serai toujours revenu vers Donia, même si c'était un avion de chasse en concurrence. Je ne pourrai vous dire pourquoi. Ce soir, cette théorie ne marchait pas car la fille qui me collait aux bask' n'était pas réellement un "avion de chasse". On ne peut pas toujours gagner le gros lot, à mon plus grand regret. « Tu veux quoi ? » lui demandais-je après qu'elle me rappelait que c'était un sacrifice de jouer le jeu avec moi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.   

Revenir en haut Aller en bas
 

a gentleman is so 1995, so hard for a girl to find ◮ thiago.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.
» ECW Double Tables 1995
» Du 1 mars au 4 mars 1995
» Kity Wilson || 31 Janvier 1995 ▬ 22 Novembre 2o11
» Gentleman est la pour de vrai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: West end :: babble bar-