AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (+) The desire of a person is stronger than everything.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: (+) The desire of a person is stronger than everything.   Dim 12 Jan - 20:18


feat. Jaden Dawkins


Lundi matin,7h45. Je sursautais dans mon lit, en découvrant l'heure qu'il était. J'avais loupé mon réveil. Je me levais alors le plus rapidement possible en me précipitant directement sous la douche. J'enfilais un jean et un petit pull qui traînais sur mon passage, avant de me brosser les cheveux et me maquillais d'une couche légère. Peu importe la tête que j'avais, je souhaitais vraiment ne pas arriver en retard. Je pris mon sac et ma veste avant de fermer ma porte à clé et de quitter ma résidence. Et comme, par hasard aucun taxi n'était présent. Je soupirais alors avant  de finir par me décider d'y aller à pied tout en me pressant. Vue l'heure qu'il était à présent, j'étais certaine de pas arriver à l'heure, je serais donc bel et bien en retard. D'ailleurs je reçue un message de ma meilleure amie en me demandant qu'est-ce que je pouvais bien faire. Je n'eu pas le temps de lui répondre, avant d’atterrir devant l'université après une bonne quinzaines de minutes. Je rentrais dans le bâtiment totalement essoufflé. Cela m'apprendra de sortir le dimanche soir et de ne pas réussir à se lever le premier jour de la semaine. Alors que je vis l'ascenseur sur le point de fermer, je stoppais très vite ce-dernier à l'aide de ma main. Je n'avais pas spécialement envie de prendre les escaliers suite à la course que je venais d'endurer. Je rentrais alors dans celui-ci, avant d’apercevoir un jeune homme installé contre la paroi, tout en fixant son téléphone. Je me faufilais alors à ses côtés, ne faisant pas très attention à ce-dernier tout en sortant mon téléphone qui était situé dans la poche arrière de mon jean. ~J'arrive ♥~ envoyé à Kamryn. J'écrivais alors ce message en soufflant légèrement, rassurer d'être enfin ici. Je détournais finalement mon regard vers la personne situé à mes côtés avant d'y découvrir Jaden. Je le regardais un court instant, ne sachant quoi lui dire. Après tout, nous n'étions pas vraiment habituer à avoir des sujets de conversations. Même un 'bonjour', pour nous s'était très rare. Pour l'admettre je ne connaissais pas Jaden, je le connaissais plutôt physiquement. Je pourrais décrire chaque partielle de son corps, que je caressais du bout des doigts la plupart du temps. A chaque fois que nous nous voyons, c'était pour se retrouver dans le lit de l'autre. Cette relation que nous entretenions durait depuis quelques mois désormais, mais tout le monde l'ignorait. Je ne voulais en aucun cas que quelqu'un apprenne que je passe du bon temps avec ce-dernier. Cela me qualifierais certainement de fille trop facile, tombant sous le charme du jeune homme, et également sous son emprise avant qu'il ne prenne tout pouvoir sur moi. Pourtant c'est ce qu'il se passait, lorsque j'étais seul avec lui, je ne pouvais cesser me contrôler, c'est lui qu'il le faisait à ma place. Il arrivait comme à m'ensorceler, à me troubler. Je sortis très rapidement de mes pensées lorsque je sentis des vibrations provenant de sous nos pieds. L'ascenseur se stoppais brutalement, et les lumières s'éteignaient également. Nous étions coincé ici. - Ce n'est pas possible ! m'emportais-je alors en soupirant. Ma journée commencer mal, je devais l'avouer. Je m'appuyais contre la paroi, en regardant mon portable mais je n'avais plus de batterie. Bien évidemment, comme par hasard. Je rangeais celui-ci dans mon sac à main, avant d'essayer d'apperçevoir le peu de visage que je pouvais voir du Jaden, grâce à la lumière de son téléphone. - Est-ce que tu as du réseau pour appeler quelqu'un pour nous sortir de là ? lui demandais-je finalement en entendant une réponse, en passant l'une de mes mains dans mes cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: (+) The desire of a person is stronger than everything.   Ven 17 Jan - 16:07

⊹The desire of a person is stronger than everything.
Le soleil pointait à peine le bout de son nez que mon réveil sonnait déjà. Putain de merde nooonn j’ai pas envie laissez-moi dormir ! Sérieusement, les cours c’était de la pure torture, pourquoi est-ce qu’il fallait se lever aussi tôt ? Je crois que je préfèrerais carrément aller en cours la nuit et dormir toute la journée, ça serait cool ça, j’étais plutôt quelqu’un de la nuit. Enfin quoi que, ça serait pas cool parce que du coup je pourrais plus allez au club, et ben merde les cous avait cas se faire juste l’après-midi et puis voilà tout le monde serait content ! Mais enfin bref, trêve de blahblah, je m’étirais grandement dans mon lit avant d’aller prendre une douche bien fraiche pour me réveiller. Et faut dire que ça réveillé bien cette connerie ! j’étais gelé mais, réveillé ! Bref, j’avais pas envie de m’occuper de mes cheveux alors je mettais juste une casquette sur ma tête et la première personne qui me dirait de l’enlever pouvait bien aller se faire foutre. J’avais beau être réveiller c’est pas pour autant que j’allais pas prendre mon temps, bien au contraire. Je sortais de la douche, la serviette autour de la taille comme toujours et comme toujours ma copine de dortoir m’envoyait boulet en me disant d’aller m’habillais mais bon j’en avais rien à foutre et j’allais me préparer le déjeuner pendant qu’elle elle partait déjà dans les couloirs pour aller à l’université. Bon, si elle partait c’est que je ferais mieux de me dépêcher un petit peu alors, ouai c’était surement la bonne chose à faire mais c’est pas ce que je comptais faire. Après un certain temps, j’étais enfin prêt à partir eeettt bah j’étais en retard. Mais c’était toujours pas l’occasion pour moi de presser le pas, je marchais tranquille et allais à l’ascenseur, tfaçon les profs pouvaient rien y faire ils commençaient à avoir l’habitude. Je m’accoudais au miroir et commençais à pianoter sur mon téléphone pour jouer à n’importe quoi pour faire passer le temps. Une blonde rentrait dans l’ascenseur avec moi et relevant un œil, un petit sourire m’échappa en voyant que c’était Gretchen. J’aimais bien ce comportement, même pas besoin des commodités et je pouvais coucher avec elle. Si toutes les filles pouvaient être comme ça ça pourrait franchement être cool. Entre celles qui croyaient qu’un soir voulait dire la vie ou celles qui cherchent à venir te parler pour s’en vanter devant ses copines je choisissais clairement le côté de Gretchen qui était, l’ignorance. J’essaierais de m’en souvenir la prochaine fois qu’on passe une soirée ensemble. L’ascenseur se stoppais subitement et je faisais tomber mon portable dans le "choc " PUTAIN Et maintenant on va jouer au jeu de cache-cache avec mon portable dans le noir, ouaaaaii ! Bon ça va j’arrivais quand même assez rapidement à le retrouver et regardais directement l’écran. Est-ce que tu as du réseau pour appeler quelqu'un pour nous sortir de là ? Je posais mon regard sur mes barres de réseaux avant de voir la dernière petite barre se barrer. Tfaçon y a jamais de réseaux dans ces putains d’ascenseurs Plus maintenant.. et puis franchement c’était une bonne occasion pour un, rater les cours et deux, être seul dans un ascenseur avec gretchen, la situation pouvait être marrante, même en ayant eu du réseaux je sais pas si j’aurais pas préféré mentir. J’abandonnais assez rapidement l’idée d’essayer de faire appel à quelqu’un pour nous sortir de là, tfaçon ça sera fait tôt ou tard, mais j’en connaissais pas assez de gretchen pour savoir comment elle allait réagir. Tfaçon y a beaucoup de chose qu’on peut faire en attendant Un sourire en coin, je pense que la fond de ma pensée était clairement sortie. Bon elle allait surement me virer mais eh qui ne tente rien n’a rien. J’éteignais mon portable avant de le ranger dans ma poche arrière, on se retrouvait dans le noir partiel, c’était encore possible de se distinguer mais ça restait glauque. Alors comme ça on m’évite mademoiselle Stone ? lançais-je alors amusé par la situation. Si on allait rester là j’allais pas rester devant une jolie fille à me tourner les pouces et fallait bien que je découvre ce qu’il en retournait de son comportement.

Code by Wild Heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: (+) The desire of a person is stronger than everything.   Sam 18 Jan - 0:07

Il était désormais trop tard pour arriver à l'heure pile. De toute façon sa m'apprendra de sortir la veille et de ne pas réussir à me réveiller à l'heure. Et puis, mince quoi ! les cours commençaient vraiment à m'agacer, y compris ces-derniers temps ou je me ramassais que des gamelles. Contemplant mon reflet dans le miroir je soupirais finement remarquant que je ne pourrais pas faire grand chose à la tête que je pouvais bien avoir, hormis une bonne petite douche assez froide qui ne ferait que me réveiller. Je la pris d'ailleurs en quatrième vitesse avant de me préparer exactement de la même façon. Pour vous dire, je me suis tellement précipiter que j'en allais oublier la chose la plus importante qui me servirait en cours ' mon sac ', comme quoi. Je claquais alors la porte derrière-moi, pour finalement quitter la résidence. Avec la chance que j'avais, je ne remarquais aucun taxis à l'horizon et je n'avais donc d'autre choix que de m'y rendre à pieds. Je ne courrais pas bien que je pressais tout de même le pas. Je n'aimais pas vraiment arriver en retard, sachant que si je voulais remonter ma moyenne ce n'était pas en loupant les cours les plus importants qui étaient d'ailleurs quasiment tous placer en première heure de la matinée. Arriver à destination je soupirais de soulagement avant de rentrer dans l'enceinte de l'établissement. Fatiguée de ma petite marche et puis flemmarde comme j'étais, je décidais de prendre l'ascenseur et par chance je stoppais à temps ce-dernier qui était sur le point de se fermer à l'aide de ma main. Je découvris avec surprise la présence d'une autre personne qui ne m'étais guère inconnu, du moins son corps de m'était guère étranger. Je regardais ce-dernier du coin du regard avant de me concentrer finalement sur le panneau affichant les différents chiffres qui défilaient et qui nous montraient les étages que nous montions. La relation que j'entretenais avec Jaden n'était pas spécialement l'une des plus complexes que j'aurais pu rencontrer. Notre relation était totalement banal du moins c'était notre point de vue. La plupart du temps que nous passions des moments ensemble, c'était bel et bien pour se retrouver dans le lit de l'autre et non de discuter comme de bons amis. C'était comme ça, nous étions comme ça et nous n'avions jamais vraiment voulu en savoir plus sur l'autre, ce qui n'était pas désagréable, et puis cela était sans doute mieux comme ça. L'ascenseur dans lequel nous nous situons s'arrêtais brutalement, que Jaden en perdit son téléphone qu'il tenait entre les mains. Il s'exprimait en lâchant un propos grossier qui pour moi n'en n'était pas spécialement un puisque je le disais parfois. Nous nous retrouvions finalement dans le noir complet. Je soupirais en m'appuyant contre la parois de la machine, tout en me disant que ce n'était pas du tout, mais pas du tout ma journée. Remarquant que mon portable n'avait plus de batterie, sachant que je n'avais guère penser à le recharger, je demandais finalement d'une voix assez calme si par tout hasard,le jeune homme réussissait à capter du réseau. Alors qu'il venait de ramasser son téléphone, il le regardait fixement avant de me dire que ce n'était plus le cas. Je passais alors l'une de mes mains dans mes cheveux. Il reprit la parole quelques secondes plus tard en m'avouant que nous pouvions faire beaucoup de choses en attendant. Je le regardais d'un air interrogateur bien que j'étais persuadé quelque part au fond, savoir ce qu'il lui passait derrière la tête. Il éteignit finalement son téléphone qu'il rangeait dans sa poche. Nous nous retrouvions de nouveau dans le noir, bien que je pouvais encore le distinguer légèrement bien que cela était très difficile. - Vous avez tout à fait raison Monsieur Dawkins, je vous évite mais je ne vois pas pourquoi cela vous dérangerez ? dis-je alors à mon tour d'une voix amusée. Finalement j'avais envie de jouer à son petit jeu auquel j'étais persuadé qu'il se ferait de faux espoirs car je n'étais pas prête à faire quoique se soit avec ce-dernier dans cet ascenseur qui pourrait probablement se remettre en route à tout moment. J'avais simplement envie de voir jusqu’où il serait capable d'aller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (+) The desire of a person is stronger than everything.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(+) The desire of a person is stronger than everything.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le premier rpg/3rd person shooter de 40k: space marine!
» Bite me, it's a naughty desire ▬ Melody
» what didn't kill us made us stronger.
» what doesn't kill you makes you stronger
» you're my person, you ll be my person (eliott)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 05 :: Rps-