AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Catch a bad chick by her toe – Dolce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Jeu 16 Jan - 17:47


It's like an angel came by and took me to heaven.

C’est la fin de la journée et franchement, ça fait du bien. Tu vas enfin pouvoir te poser et faire tout ce que tu veux sauf travailler. Tu as déjà passé la journée à faire ça alors tu as bien le droit à un peu de répit. Surtout que ce n’est pas comme si tu avais que ça a faire pendant tes journées. Non, tu ne vas pas seulement en cours, ça serait trop beau. On ne dirait pas comme ça mais tu as un vrai emploi du temps de ministre en vrai. Enfin pas vraiment mais tu aimes bien dire ça, tu as l’impression d’en faire des tonnes et des tonnes. On a l’impression que tu passes ton temps à travailler et c’est parfait. En même temps, c’est la vérité du moins en partie. Quand tu n’es pas en cours, tu es au Starbuck en train de faire tes heures et quand tu n’es pas au Starbuck, tu es dans ta chambre en train de travailler sur tes projets en cours. C’est pour ça que tu ris au nez des vieux qui te dise que la nouvelle génération n’est composée que de gros branleurs –cliché–  parce que ce n’est pas le cas. En fait, ils sont trop concentrés devant Motus en mangeant leur soupe qu’ils ne s’en rendent pas compte. Enfin ça, c’est une autre histoire. Donc tu revenais du Starbuck. T’allais enfin pouvoir prendre une bonne douche et de poser devant un film ou une série. Oui parce que le soir il ne faut pas trop te brusquer. Pas après une journée comme celle-là. Du coup tu finis par prendre ta douche et ressort vêtu d’un simple boxer. Oui parce que c’est une habitude chez toi, de te trimballer à moitié à poil. C’est surement pour ça que tu es tout le temps malade d’ailleurs mais tu t’en fous, t’es à l’aise comme ça et c’est tout ce qui importe, le reste tu t’en contre fous. Puis au moment où tu comptais t’installer dans ton lit pour trainer sur l’ordi, il a fallut que t’entende frapper à la porte. C’est dans ces moments-là que tu maudis le fait de ne pas retourner chez toi en semaine. Non parce qu’après le boulot tu aimes bien être tranquille et donc que personne ne vienne te les briser en te posant quinze milles questions ou en te demandant un service. Du coup, pour ne pas changer, tu te lèves en râlant et traine des pieds jusqu’à la porte qui n’est pas très loin. Ca aurait pu être ton coloc mais il n’aurait pas frappé, c’est évident. Et vu que tu n’attends pas vraiment de visite, ça t’emmerde sans vouloir être vulgaire. « - Qui viens me faire chier là ? » Ca pouvait très bien être ton frère. C’est pas sûr qu’il frappe mais il aurait pu le faire de peur de te surprendre avec quelqu’un en pleine action, qui sait. Tu finis par ouvrir la porte pour te rendre compte que non, ce n’était pas du tout ton frère. Tu n’avais même pas pensé que ça pourrait être elle, ça craint quand même. Oui parce que vous êtes plus ou moins en couple enfin vous êtes en couple depuis la dernière fois où tu as eu la merveilleuse idée de venir lui rendre visite chez elle. Et inutile de rappeler que tu es sorti par la fenêtre. Pour le coup tu te sentais vraiment con, il n’y a pas d’autre mot. « - Qu’est-ce que tu fous ici ? » Bon il y a mieux comme accueil mais ça n’a jamais été ton fort alors tu t’adaptes comme tu peux. Tu secoues la tête, te rendant compte que ce n’était pas vraiment sympa de ta part de l’accueillir comme ça. Puis tu l’embrasses parce que c’est un peu ce que t’es censé faire quand t’es en couple avec quelqu’un. Mais bon, le temps que tu réalises… Oui il te faudrait au moins deux mois. Il ne faut pas croire que c’est comme ça parce que c’est Dolce, non, c’est comme ça avec tout le monde. Heureusement que tu n’as pas pour habitude de coucher avec tout le monde parce que tes relations ne dureraient vraiment pas longtemps. C’est simple, tu n’aurais même pas le temps de réaliser. « Vas-y, entre. » Tu ouvres la porte en grand et t’écartes assez pour qu’elle passe avant de refermer derrière elle. Tant qu'elle n'est pas venue pour t'embêter comme elle avait l'habitude de le faire, tant mieux. Non parce que t'as pas trop envie de passer le reste de ta journée à répondre à ses pics même si c'est drôle. Quand tu es fatigué, tu n'es pas franchement d'humeur à t'amuser alors il vaudrait mieux pour elle qu'elle évite. Surtout que tu n'es pas très agréable non plus. Enfin, tu verras bien; Pas besoin de te monter le bourrichon pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Sam 18 Jan - 18:19


INCONNUE – Dolce ?...
DOLCE – QUOI ?!

Oui j’étais irritable ! J’étais irritable depuis qu’on me faisait chier pour obtenir les réponses au dernier devoir, fallait pas me chercher ! Bibliothèque ou non, je vais pas fermer ma gueule hein ? On m’a viré de la bibliothèque. Oui je sais ça craint quand même, mais je m’en fous, je l’ai déjà dit, j’ai décidé de me rebeller ! Alors quand y en a marre, on mange pas la queue du cannard !... Outre ces conneries qui n’ont ni tête ni queue,…. La journée se finissait enfin et j’avais réussi à regagner ma chambre sans avoir à distribuer de notes de cours, HALLELUJAH ! Je ferme la porte de ma chambre, chambre où il n’y avait pas encore Kaia, je me laisse glisser le long de la porte avant de lâcher un joli grognement qui en disait long sur l’attitude nauséabonde de mes dits « camarades » ! Bien entendu, il n’a pas fallu trois minutes avant lesquelles un « Dolce » et un toc toc toc se fit entendre ! Trop c’est trop ! J’avais une envie d’ouvrir la porte et de lui casser la tronche, qui que ce soit !

DOLCE – DEGAGES !
INCONNUE- Je voulais juste te demander de l’aide pour…

Trois secondes plus tard je faisais l’affaire de ma vie : 20 tickets contre un joli, et parfait travail pour l’histoire des arts ! 20 tickets pour pouvoir prendre mes affaires et déguerpir en quatrième vitesse en ville pour aller chercher de quoi manger. C’est là que j’ai eu la superbe idée de prendre deux paquets d’oréos ! Deux parce que la seule et unique personne qui me donnait bizarrement envie d’aller la voir c’était Thyméo et que je me dis qu’y aller avec un paquet d’oréo ce serait débile dans le sens où il va le dévorer en trente secondes chrono ! Après être passer à la caisse comme une sauvage mal polie j’ai aussitôt tracer au bahut pour regagner les dortoirs. Par pitié, faites que Thym soit de bonne humeur pa…

DOLCE – AIE ! PUTAIN… Motha’fucker !

Je rate une marche et je me bouffe la marche dans le menton, ça fait mal ! Bref, pour la énième fois je me ramassais la binette parce que j’étais bien trop énervé pour me concentrer à ce que je foutais, rien d’anormal. Une loonngue inspiration histoire de se défaire de cette mauvaise humeur –faudrait pas que je m’énerve contre Thym sinon connaissant nos deux caractères, en trois secondes on se retrouverait à l’infirmerie… Ou plutôt JE vu les circonstances- puis j’approche de sa porte avant de frapper un coup, puis un deuxième…

THYM - Qui viens me faire chier là ?

En fait, la dernière fois que j’ai vu thym c’est quand il me semble, on s’est mis ensemble. Je dis il me semble parce que rien est jamais trop explicite entre nous mais, nous on s’y retrouve et c’est tout à fait suffisant si vous voulez tout savoir ! BREF. J’avoue que le ton qu’il prenait me plaisait pas vraiment… Soit je le dérange soit… Je sais pas… En même temps, j’aurais peut-être dû faire comme d’habitude : le prévenir. Quoique non ! Parce que le dernier coup, il s’est pas donné tant de peine pour débarquer chez moi un dimanche en début d’aprem tout ça pour dire qu’au final, je vais pas me gêner non plus quoi !  Je ne prend pas non plus la peine de sortir un « c’est moi » d’un ton joyeux parce que c’est pas du tout le ton qu’il m’a donné soudainement envie de prendre. Bref, c’était peut-être pas la meilleure idée que d’être venue par ici…

THYM - Qu’est-ce que tu fous ici ?

Sympa j’ai envie de dire. Bah dis donc, si j’avais sû, je serais pas venue je crois. Heureusement qu’il se rattrape en m’embrassant je pourrais croire que je me suis trompé de personne subtilement ! Enfin bref, je fais genre que j’ai pas vu parce que vu l’humeur qu’il semblait avoir fallait pas de trop le chercher je crois. Ni même le trouver. C’est une des règles du mode d’emploi de « depuis que je suis en couple avec Thyméo Dawkins ». Sisi, je vous jure ! Faut savoir leur parler à ces petites choses !

DOLCE – Salut, je te rend une petite visite parce que tu me manquais en fait. Mais si je te dérange, dis-moi hein ?

Parler cash mais en douceur avec un léger sourire sur le visage, autre règle du mode d’emploi : « depuis que je suis avec thym ». En vérité, c’est vrai qu’il me manquait. Je veux dire, ça m’arrange qu’il soit pas un pot de colle ambulant avec des « tu fais quoi ? » « tu me manques ! » « je t’aime » et autres pralinés qui finissent avec le temps par nous saouler ! Et oui messieurs, soyez gentils : foutez leur la paix à vos « dulcinées » !

THYM - Vas-y, entre.

Je m’exécute sans trop traîner, valait mieux pas qu’on nous voit parce que les gens sont toujours là pour colporter des conneries plus grosses que le reste du monde. C’est là et seulement là, que je réalise en fait que Thym n’est pas DU TOUT habillé ! Choc mental ! Non pas qu’il soit moche à regarder mais c’est mon temps de réaction qui est moche dans l’histoire ! Faudrait peut-être que je me réveille moi, on est quand même en fin de journée- début de soirée quoi ! C’est pas faute de manger des vitamines pourtant….

DOLCE – heu… Thym tu euh… MH… T’es… sexy…

Je pense que tout le monde aura compris que j’étais très mal à l’aise hein ? Bref, Je le regarde toujours avec mon sourire en coin avant d’atterrir sur Terre. Je m’asseois alors sur le bureau –les chaises c’est fait pour les autres, pas moi- avant d’attraper un paquet d’oréos pour lui tendre avec délicatesse. On s’appelle Thyméo ou on a pas de délicatesse de Dolce.

DOLCE – t’en veux ?

Les petites attentions de ce genre non plus on y a pas le droit à moins de s’appeler Thyméo. Même pas mes frères ils ont eu ça un jour ! Il y a des fois, je m’étonne moi-même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 19 Jan - 21:49


It's like an angel came by and took me to heaven.

« - Salut, je te rends une petite visite parce que tu me manquais en fait. Mais si je te dérange, dis-moi hein ? » Ah oui d’accord… Elle ne te dérange pas, c’est juste que tu aurais aimé passer la fin de journée tranquille. Et on ne peut pas dire que Dolce soit la personne idéale pour ça. Tu l’aimes bien et ça te fait plaisir de la voir, c’est juste que dans le genre turbulente elle est vraiment pas mal du tout. Puis ne parlons pas du nombre de fois où elle crie et dit n’importe quoi. Tu es fatigué et lorsque tu es fatigué, tout le monde sait que tu n’es pas très patient et encore moins gentil. Tu es tout le contraire de ce que tu es d’habitude. Tu deviens hargneux et surtout, tu prends tout de travers. Mais à part ça, tu étais content qu’elle soit là. Ca ne peut pas être mal puis elle n’allait pas rester quinze ans non plus.« - Non non pas du tout, je suis tout seul et j’allais regarder un film, rien d’important quoi. » Elle rentre et va directement s’asseoir sur ton bureau et toi, tu ne bouges pas. Tu as refermé la porte derrière elle et puis c’est tout. Tu ne sais pas trop quoi faire en fait. Il n’y a pas grand-chose à faire dans une chambre. Enfin si mais tu ne parles pas de ce genre de chose. Alors tout ce que tu espères, c’est qu’elle est là pour une bonne raison et qu’elle va te sortir de ton ennuie du soir parce que ça commence vraiment à t’ennuyer. Oui, ça t’ennuie de t’ennuyer. « - Heu… Thym tu euh… MH… T’es… sexy… » Tu hausses un sourcil avant de te regarder. Ah oui, tu as peut-être oublié de mettre un pantalon et un tee-shirt. Tu n’as pas l’habitude de recevoir des gens dans ta chambre d’internat alors tu te balades toujours à moitié à poil et jusque-là, tu n’as jamais eu de problème. Même ton coloc’ s’en fout alors tu ne vas pas t’embêter à t’habiller par respect et bla bla bla. « - Ah ouais pardon, je vais m’habiller je reviens. » En temps normal, on t’aurait sauté dessus. Enfin c’est ce qu’une des filles avec qui tu es brièvement sorti depuis que tu es ici, avait fait. Il ne faut pas croire que ce sont des puritaines les anglaises, loin de là ! Vous l’aviez même fait sur ce bureau-là… Là où Dolce est gentiment assise ce qui a le don de te faire rire. Si elle savait, elle aurait joué la carte de la fille écœurée. Enfin. Du coup, tu enfiles un bas de jogging et un tee-shirt –le premier de la pile- parce que tu vois bien qu’elle n’est pas trop à l’aise. Toi, tu ne vois pas trop ce qui est dérangeant, c’est comme si elle te voyait en maillot sauf que c’est plus court et plus moulant. Mais ça, ce n’est qu’un détail. « - T’en veux ? » Elle devenait délicate et gentille en même temps ? Mais qui êtes-vous et qu’avez-vous faire à Dolce ? C’est un exploit ! Non parce qu’elle n’est pas du tout comme ça d’habitude. En fait, elle n’est pas comme le genre de fille que tu peux croiser dans les couloirs. Le genre de fille à se maquiller, à se bichonner, super sensible et qui fait attention à ce qu’elle fait. Elle est tout sauf comme ça. D’ailleurs, tu ne serais même pas étonné si on te disait qu’elle est plus le genre de fille à être la bonne copine et non la petite-copine. « - Merci. » Tu attrapes le paquet et t’empresses de manger son contenu parce que bon, les oréos c’est la base ! Mais tu ne sais toujours pas quoi dire. D’habitude, tu dis la première chose qui te vient en tête sans trop te poser de question et puis c’est réglé. Là, c’est différent. En plus de ça, tu es censé être en couple avec elle. Je dis bien censé parce que tu n’en as pas trop l’impression. Tu es vachement tactile avec les filles en général, qu’elles soient de bonnes amies ou de simple connaissance, mais avec Dolce c’est différent. T’as du mal parce qu’elle a le don de toujours te surprendre. On ne sait jamais à quoi s’attendre avec elle. Et ça, c’est dérangeant dans le sens où tu ne sais pas comment te comporter avec elle. Mais sinon, en général ce n’est pas mal du tout. Elle la joue un peu mystérieuse sans trop abuser, et ça c’est bien. « - Alors comme ça je te manquais ? » Et c’était reparti. Au final, le mieux c’était d’agir normalement, comme à ton habitude. Alors pour bien rester fidèle à toi-même, tu te remets à faire ton petit sourire en coin, le genre de sourire à la con qu’elle n’aime pas du tout. Et comme à chaque fois, tu fais en sorte qu’on ne voit pas tes dents. Enfin maintenant c’est automatique, tu n’as même plus besoin d’y faire attention. Oui, tu as un problème avec tes dents, chacun son truc. Tu balances le paquet d’oréos sur le lit puis tu t’approches d’elle autant que tu le peux. Puis, tu enroules tes bras autour de sa taille. Autant créer le contact toi-même puisque ce n’est pas d’elle que ça viendra… D’un autre côté, ça devait même pas faire dix jours que vous étiez ensemble alors c’est plutôt normal. C’est encore un bébé, il faut pas trop la brusquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Lun 20 Jan - 20:36


THYM - Non non pas du tout, je suis tout seul et j’allais regarder un film, rien d’important quoi.

J’aurais pourtant juré qu’il allait me répondre « non non pas du tout » sur un ton ironique mais au lieu de ça, non, pour une fois ! M’enfin, il m’aurait dit que je le dérangeait, je crois bien que je serais parti au pas de course encore plus énervé que jamais ! Et jamais c’est beaucoup faut pas croire ! Du coup, Me voilà comme une con en train de me demander si j’ai bien fait ou pas de venir et s’il est sincère ou pas. Finalement, on ne change pas de d’habitude, je sais jamais trop ce qu’il pense au fond de lui ce lascar ! Mais je l’aime bien en fait, ça m’amuse.

DOLCE – Et après t’aurais pioncer comme un bébé c’est ça ?

Pour le titiller, j’étais pas en reste non. A voir sa tronche, ça marchait plutôt bien d’ailleurs mais, mon sourire se dissipait aussitôt. J’avais pas l’intention de déclencher une troisième guerre mondiale là tout de suite. Puis faut pas croire non plus, Thym peut devenir trèèès méchant en un rien de temps. Je sais d’ailleurs jamais trop comment le prendre alors bon, mieux vaut garder ses distances en long, en large et même en travers. Puis faut être très prudent aussi ! Attention à ce que tu lui dis : c’est pour ça que j’ai choisi « comme un bébé » et pas autre chose ! Il faut peser ses mots, choses que je ne faisais encore jamais, sauf là. Disons que si Thym ne vient pas vers toi-même par le biais d’un sms, bah tu peux être sure et certaine que c’est parce qu’il a envie d’être seul et qu’il n’a franchement pas envie de parler, à qui que ce soit ! … Encore moins à moi. Ouais bon, on arrête là, je vais pas vous donner les raisons de pourquoi il me trouve chiante, chuis parfaite moi, keskia ? … oupas.

THYM - Ah ouais pardon, je vais m’habiller je reviens.

En fait, je ne sais pas pourquoi ça me gênait tant que ça de voir mister thymthym à moitié pas vêtu quand on sait que j’ai deux frangins, deux frangins qui traînent toujours à moitié à oilp eux aussi ! Mais la différence entre eux et Thym c’est très simple : c’est pas mon frère, c’est pas comme si je prenais du plaisir à le regarder, je suis loin mais alors très loin, d’être une sainte ni touche, soyons honnêtes ! Franchement ! Maintenant, c’était pas encore l’heure de se montrer aussi intimes l’un et l’autre, enfin pas que je sache. Donc, je trouve ça un peu normal ma façon d’agir.

DOLCE – Excellente idée !

Sous-entendu, je serais moins tenter d’osculter ton corps, voilà voilà !... Ca sera quand même beaucoup mieux pour entretenir une conversation « normale » entre lui et moi. D’ailleurs, c’est déjà bien assez compliqué d’en avoir une alors pas la peine de venir me déstabiliser en se montrant quasi à poil hein ?! C’est comme si moi je… Bah je sais pas en fait. Je sais absolument pas comment je pourrais être déstabilisante ouais. En tous cas, qu’il y en est une qui parle en mal de Thym je l’éclate ! Physiquement je veux dire…. Et oui, c’est physiquement que je l’éclate aussi, ça va de soit.

THYM – Merci.

J’aurais bien répondu de rien mais j’avais déjà attaqué le second paquet d’oréos pour ma poire !  Je suis pas du genre gourmande mais par contre, pour bouffer des conneries je reste pas dans l’ombre, je me fais pas prier ! En attendant, c’était pas plus mal que d’être venu avec des oréos, parce que niveau dialogue on peut dire que c’est compliqué cette fois. Maintenant, connaissant le spécimen, ça va pas être comme ça très longtemps puis, une fois qu’on est parti, on est parti j’ai envie de te dire ! Alors bon, d’un moment à un autre, on trouvera bien un sujet de conversation. Même si pour ça on doit à moitié se prendre la tête pour savoir qui de Mario ou Luigi a la plus belle casquette ! Oui ça vole pas très haut parfois. Des fois c’est un peu mieux. Depuis une dizaine de jours c’est le plat complet.

THYM- Alors comme ça je te manquais ?

Mon Dieu, c’est pas possible ! Le revoilà ce petit con ! Ce sourire à la con que je supporte pas ! Je pensais que le fait de s’être mis à oilp c’était le pire mais non en fait ! Non non non ! Le pire c’est ça, c’est quand il commence à sourire comme ça, en me regardant biiieen dans les yeux ! Là, j’aurais envie de me cacher dans un trou de sourire !... Souris je veux dire, ouais je sais, il est tard pour quelqu’un comme moi. Automatiquement, je me met à sourire comme une grosse merde parce qu’il arrive par je ne sais quel enchantement à m’éclater rien qu’en faisant ça ! Toujours est-il que le fait qu’il se rapproche d’aussi près n’allait pas non plus me mettre à l’aise. J’ai pas trop l’habitude d’être très calins moi. Ni bisou ou autres… Enfin venant de sa part, c’était touchant. Sisi, j’ai bien dit ça, moi Dolce Ben.

DOLCE – Arrêtes de sourire comme ça lààà… Mais oui, tu m’as manqué. Tu m’as GRAVE manqué. Etonnant hein ?

Les mots doux c’était pas encore le moment non plus. Je doute pas que j’y louperais pas dans l’heure mais, là tout de suite, la seule chose dont c’était le vrai moment, c’était de venir lui coller un bisou sur sa face de gremlins ! Et sur sa bouche, sivouplé !! Mais c’est comme ça que ça marche chez moi : tu fais un pas vers moi, je viens vers toi. Tu te bouges pas, je me presse pas non plus. Thym lui… Il a de la chance. Parce que j’ai des pulsions depuis quelques temps. Des pulsions qui nous ont plus ou moins conduit à cette situation, Dieu merci.

DOLCE – Tu comptais regarder quoi ? … Comme film je veux dire !!!

La gaffe mais la gaffe ! Non mais avec lui vaut mieux se justifier aussitôt ou tu pourrais être surpris… Enfin bref. Thym quoi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 26 Jan - 18:02


It's like an angel came by and took me to heaven.

« - Et après t’aurais pioncer comme un bébé c’est ça ? »

Oui, quelque chose comme ça. Elle ne te connait pas vraiment mais assez pour savoir que tu es le genre de mec à t’endormir partout même si tu viens de dormir dix heures sans te réveiller entre temps. Tu hoches la tête sans vraiment prendre le temps de répondre. D’ailleurs, tu es certain que ce n’est pas une vraie question, elle connait déjà la réponse de toute façon alors à quoi bon gaspiller ta précieuse salive pour quelques petits mots. Oui parce que ta salive est précieuse, très précieuse c’est bien connu !

« - Excellente idée ! »

Ni une, ni deux, tu vas enfiler quelque chose de façon à ce que Dolce ne soit plus aussi mal à l’aise. Toi, ça ne te gêne pas, tu pourrais sortir comme ça en plein milieu de la ville, ça ne te gênerait toujours pas. Il faut dire que tu es assez fier du corps que tu as et des fruits que porte la musculation donc oui, tu aimes bien en faire profiter les autres et d’autant plus lorsqu’il s’agit de filles.

Tu finis par revenir une fois tes vêtements enfilés puis tu te rapproches d’elle autant que tu le peux. Tu aimes bien jouer comme ça, encore plus quand c’est avec quelqu’un de… Nouveau on va dire sans vouloir être méchant ou passer pour un gros pervers ou quelque chose dans le genre. Tu la regardes toujours avec ce petit sourire qu’elle déteste tant, sourire qui se veut très provocateur histoire de faire les choses dans les règles de l’art. Oui, ou pas comme on dit…

« - Arrêtes de sourire comme ça lààà… Mais oui, tu m’as manqué. Tu m’as GRAVE manqué. Etonnant hein ? »

Elle n’aimera jamais ce sourire pour la simple et bonne raison qu’il lui fait complètement perdre les pédales. D’ailleurs, la première fois qu’elle t’a embrassé, tu lui avais souris comme ça quelques minutes plutôt et hop, c’est dans la poche. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures avec les filles, un petit sourire, des mots gentils et hop, c’est dans la poche. Tu n’as plus qu’à la ramener dans un coin tranquille et la suite, pas besoin de faire de dessin à qui que ce soit.

« - Mon sourire ? Quel sourire ? Je vois pas de quoi tu parles… »

Bien entendu que tu vois de quoi elle parle, c’est pour cela que t’en rajoutes une couche en élargissant ton petit sourire à la con comme elle adora l’appeler. Tu la regardes avec encore plus d’insistance avant de venir l’embrasser à nouveau. Finalement ça allait, tu ne savais pas trop comment agir au début mais maintenant ça allait mieux. Il ne t’avait pas fallut beaucoup de temps, juste assez pour que tu puisses te mettre en confiance. Puis qu’est-ce que tu risquais maintenant ? Elle ne te repousserait pas comme elle l’avait fait par le passé. Il n’y avait aucune chance.

« - Ah tu veux parler de ce sourire là ? Je pensais qu’il t’avait manqué lui aussi. »

Qu’est-ce que tu peux être con quand tu t’y mets, c’est affolant. Heureusement que tu ne peux pas te dédoubler parce que tu te mettrais des claques si tu le pouvais. M’enfin, ça t’amuse sur le moment alors pourquoi pas ? De toute façon elle comprend la moitié de ce que tu dis alors ce n’est pas trop important. De même qu’elle ne sait jamais ce que tu as derrière la tête et où est-ce que tu veux en venir. Ca par contre, c’est plutôt pratique. Ca te permet d’être un peu mystérieux. Il parait que ça plait aux femmes.

« - Tu comptais regarder quoi ? … Comme film je veux dire !!! »  

Ah ouais, elle est comme ça la petite Dolce ? Tu hausses un sourcil et ton petit sourire revient aussitôt au galop. Tu ne la pensais pas comme ça la petite mais tu es forcé d’avouer que ça ne te dérange pas plus que ça. Par ailleurs, heureusement pour elle qu’elle s’était justifiée automatiquement parce que sinon, elle aurait eu le droit à un bon nombre de remarques qu’il ne vaut mieux pas dire maintenant.

« - Là tout de suite j’ai plus trop envie de regarder mon film, tu vois ce que tu veux dire ..? »

Tu veux juste jouer, on se calme. Ca t’amuse de tester les gens et avec Dolce c’est encore plus drôle qu’avec les autres surtout quand elle se rend compte que tu la testes. Puis elle se laisse faire sans montrer qu’elle se laisse faire justement. C’est un défi cette fille. Au moins, tu es sûr de ne pas t’ennuyer avec elle. Du coup, pour continuer dans ton petit jeu, tu places des mains au niveau de ses reins pour la rapprocher encore un peu plus de toi si cela est encore possible puis tu fais en sorte que ses jambes s’enroulent autour de ta taille. Elle va craquer, si elle est mal à l’aise de te voir en caleçon, qu’est-ce que ce sera quand elle se rendra compte à quel point vous êtes proches l’un de l’autre. Elle est fragile quand même cette petite, il ne faut pas trop la brusquer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 26 Jan - 22:56



Comment ne pas devenir dingue ? Je veux dire, quand il sourit comme ça ? Moi ça me rend dingue, j’en peux plus de lui ! Outre le fait de me mettre mal  à l’aise, il me faisait péter des câbles rien qu’en faisant ça. Il a cette façon bien à lui de venir te donner l’envie de sourire bêtement alors que dans le fond, c’est juste ton cœur qui coule, qui se rogne, qui devient tantôt guimauve, tantôt shamallow. Et c’est surement pas le contact de ses lèvres qui va venir freiner les bondissements incessants d’un cœur qui se veut bouffé en plein vol par l’amour. Je sais bien que la plupart des gens trouveraient ça trop étrange que moi, Dolce, soit vraiment tomber amoureuse de quelqu’un. En fait, j’essaye de pas trop en faire, de pas trop lui en montrer, de pas trop partir parce que des claques dans la gueule j’en ai pris par deux fois et ça fait très mal mais, au fond, au fin fond de mon cœur, bawii, je l’aimais vraiment. C’est assez inexplicable mais, hormi mes frères, je crois que les personnes que j’aime vraiment beaucoup, c’est celles qui savent me tenir tête et qui ne me prennent pas pour une poupée sous prétexte que je sois « toute petite ». Donc, plus le garçon que j’ai en face de moi me prend la tête, plus ça m’intéresse. C’est bien ça qui me fait perdre la tête chez ce Thym. Sauf qu’on s’en fout !

THYM - Mon sourire ? Quel sourire ? Je vois pas de quoi tu parles…

Comment ne pas péter un plomb ? Je veux dire, quand il vient aussi près de moi, comme ça, comme il le fait là ? Au point que nos corps soient aussi collés ? Franchement, c’est pas la première fois de ma vie que je suis « en couple », si toutefois le terme est exact dans le cas présent mais, on commence à peine alors allons-y tranquille quoi ! Bref, tout ça pour dire que c’était bien la première fois que j’étais confronté à de pareilles situations. Comment peut-il oser se foutre de ma gueule comme ça lui ? Je suis pas d’accord ! ça… Son sourire aw… Je vais le buter ! Mais je peux pas… Il a cette tronche que je peux pas fracasser… I swear, un jour je surpasserai sa bouille de bébé !

THYM - Ah tu veux parler de ce sourire là ? Je pensais qu’il t’avait manqué lui aussi.

Non mais il est sérieux celui-là ? Je vais le but… Non je peux pas. Un je suis pas assez costaud comparé à ses biscottos et de deux avec son sourire ce serait pire que rigolo ! Franchement, j’en peux plus moi ! J’aurais qu’une envie… Non j’ai qu’une envie et ce n’est vraiment pas saint vu la situation dans laquelle on s’est mis ! Il m’agace avec sa tronche d’ananas ! Non mais je peux pas, je fond, je coule, je… Je suis en love mood ! Je saurais qu’il n’a pas que des bonnes idées dans le crâne et je tenterai de m’en souvenir à l’avenir ! En attendant, fallait pas qu’il continue comme ça ! Parce que là, en toute honnêteté, il n’y a pas que mon cœur qui tombait à ses pieds… D’ailleurs si c’était possible de dire qu’il tombait plus bas que ses pieds, j’aimerai le préciser et donc, c’était le cas. BREF. Trop de conneries, tue la connerie. Bref je pousse légèrement mosieur thymthym –gentiement je suis pas un troll- juste assez pour ne pas avoir à subir son sourire de pleine face ! Collé comme il était de toutes manières, j’allai pas l’envoyer bien loin…

DOLCE – Non mais.. Je t’interdis de sourire comme ça ! ….

Que Dieu me protège de mes pulsions, AMEN. Je ne ferais rien de plus, rien de moins. J’aurai envie bien sur, comme n’importe qui sur Terre hein ? De l’embrasser ou même de lui rouler une pelle mais, il serait bien trop content. Non non, avec ces petites choses, il faut savoir y faire ! Ca se passe nottament par la case « se faire désirer » ! Et ce, dans tous les sens du terme ! Je sais, on m’a déjà dit 100 fois que je n’étais pas un cadeau mais, que voulez-vous ? Je suis Dolce Ben, soit on m’aime, soit on me déteste. Bref, je lui interdisais rien du tout et d’ailleurs, ce sera peut-être le seul à me comprendre mais, mes joues rouges et mon air de bébé « choqué » en disent long sur la vérité. La vérité, c’est que j’adore ça, mais c’est tellement déstabilisant que je déteste la chose. Du coup, inutile de partir dans des inepties, il n’aura qu’à obéir à mes « conseils » sinon, tant pis, il sait très bien que je fonctionne aux pulsions. Un peu comme lui d’ailleurs…

THYM - Là tout de suite j’ai plus trop envie de regarder mon film, tu vois ce que tu veux dire ..?

Alors là… Là c’est mort, clairement ! Non mais, qu’est-ce qu’il me fait pas là à me coller pareillement ? C’est mort, j’ai de sales idées dans la tête, peut-être moins crades que les siennes mais sinon, là c’était mort ! Mon cœur était 3 pieds sous Terre, mon corps était quelque part trèèèès loin, mon esprit était absent et si je ne bavais pas encore à l’idée que j’avais enfin ce que je voulais, ma main elle, elle a trouvé sa place sur sa tronche de gremlins, le sourire à la thym sur ma propre tronche et bim ! Ca commençait déjà… Bizarement, il pouvait faire froid, j’avais chaud moi… Seulement, il a sorti cette fouttu phrase incendiaire et là, ça c’était pas possible ! Il fallait pas espérer allait aussi vite, aussi loin avec moi… C’était juste pour me faire chier, ou pour m’allumer… Un cas comme dans l’autre, ça revient au même et le pire, c’est que je sais même pas où est-ce qu’on va là ! … Tout ce que je voulais à la base, c’était partager des oréos avec thym, rien de plus… Ou alors quelques bisous… ? … Vous ne comprendrez jamais.

DOLCE – Woww … C’est une façon bien à toi de m’inviter à rester ? Si c’est ça, bah je comptais pas m’en aller ! Enfin pas aussi vite…

Et voilà, et voilà, et VOILA ! Il m’a eu ! Me voilà en train de l’embrasser comme… Bah comme jamais en fait. Non, à part la fois où il m’a embrassé dans un coin de couloirs avant de me lâcher comme une chaussette et bah, on s’est jamais « vraiment » embrassé ! Du coup, … Il m’a niqué avec ses bonnes paroles ! Mais, ça ne veut pas dire qu’il obtiendra tout ce qu’il veut de moi en une soirée, si on passe la soirée ensemble ce qui, entre nous, n’est pas dit du tout. En tous les cas, pour une fois j’avais eu une bonne idée en débarquant : j’avais complètement oublié les éléments de ma journée de merde, avec les élèves de merde, les profs à la con, ma semaine de merde, avec ces journées à la con où il y a toujours autant de cons et de trucs à la con ! Bref, j’avais pas l’intention de le lâcher maintenant ! Non, c’était bien trop beau, bien trop bien pour que je me casse ! Rares sont les moments improvisés comme celui-ci où on arrivait à être tous les deux aussi… proches ? …

DOLCE – MAIS n’empêche, on peut savoir pourquoi t’es aussi collé à moi ? Je veux dire, je t’ai manqué ?

A mon tour de le déstabiliser ! Je sais très bien qu’il y a une chose que thym a du mal à faire c’est déballer son cœur ! N’essayez pas de lui arracher un « je t’aime », c’est trop compliqué ! Moi, j’ai même fait une liste de choses à ne pas lui demander alors pour dire ! Mais, pour le coup, c’était donnant donnant : il me provoque, je riposte ! Ca expliqueras peut-être mon air provocateur tout à coup ! Mais, disons que c’est notre façon à nous de nous comprendre, encore une fois.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Mer 29 Jan - 20:19


It's like an angel came by and took me to heaven.

Elle a un sérieux problème avec ton petit sourire. On ne te l’a jamais dit avant mais il semblerait que tu es l’air d’un abruti fini quand tu l’as, une vraie tête de con. Alors tu en joues, tu sais qu’elle n’aime pas ça alors tu le fais d’autant plus. Enfin, elle ne l’aime pas, c’est un bien grand mot. Au fond, tu es certain qu’elle l’aime énormément. Selon toi, elle est mal à l’aise quand tu souris comme ça alors elle te fait croire qu’elle ne l’apprécie pas seulement pour que tu arrêtes. Sauf que ça ne marchait pas et ça ne marchera jamais car le fait que tu puisses l’embêter autant de fois que tu le souhaites avec ce petit sourire te réjouis à un point inimaginable.

« - Non mais.. Je t’interdis de sourire comme ça ! …. »

La pauvre petite… Si elle pense que tu vas arrêter de l’embêter avec ton sourire seulement parce que mademoiselle t’as demandé d’arrêter à plusieurs reprises, parce que madame t’interdit de sourire comme ça, elle se fout le doigt dans l’œil pour ne pas mentionner un autre endroit de son anatomie. Elle a tellement l’habitude de donner des ordres à tout le monde qu’elle oublie presque à qui elle s’adresse. Ce n’est pas de ta faute si tout le monde lui obéit au doigt et à l’œil mais tu ne l’écouteras pas. Il ne faut pas trop pousser non plus. T’es adorable au possible mais pas de là à faire le canard et ne jamais la contre dire. C’est tellement rare que tu puisses le faire alors autant en profiter.

« - Quoi ? Désolé j’entends pas, y’a vraiment trop de bruit ici ! »

Bon oui, tu te la joues un peu comme dans les films mais on va dire que c’est à cause de tes études. La pauvre, elle n’a vraiment pas choisit le mec qu’il lui fallait cette fille… Non parce que si elle voulait quelqu’un qui ne parle jamais, qui ne la contredit jamais et qui la suit H24 quand il n’est pas avec elle en train de lui dire des tonnes et tonnes de mots d’amour, et bien elle s’est trompée. Il vaut mieux pour elle qu’elle fasse demi-tour tout de suite avant de s’attacher. Oui parce que s’attacher à toi, il n’y a rien de plus simple. Avec ta bouille d’ange, personne ne te résiste ou presque…

« - Woww … C’est une façon bien à toi de m’inviter à rester ? Si c’est ça, bah je comptais pas m’en aller ! Enfin pas aussi vite… »

Tout de suite… Non mais elle a un sérieux problème ! D’abord, elle détruit toute l’atmosphère que t’avais mis en place puis en plus de ça, elle parle trop. Elle commente tout, c’est a ce demander si elle ne va pas te réveiller en plein milieu de la nuit pour te dire que tu dormais dans telle ou telle position… Mais bon, qu’est-ce que tu veux faire, on ne peut pas tout avoir comme on dit. C’est pour ça que tu te méfiais d’elle au début. Elle est plutôt pas mal et intelligente alors tu te demandais quand est-ce que tu allais savoir ce qui faisait qu’elle n’avait personne en ce moment. Puis il t’a fallu une heure pour tout comprendre. Elle parle non-stop. C’est cool, tu te sens jamais seul mais il y a des moments où elle devrait apprendre à se taire. Surtout quand tu viens l’embrasser comme ça ou que tu lui fais de tels sous-entendus. Ah parce que oui, elle n’a rien compris du tout mais alors pas du tout. Ou alors elle fait exprès, c’est fort probable aussi…

« - Oh punaise... »

Tu recules un peu histoire de te taper le front avec la paume de ta main. Elle le fait vraiment exprès ce n’est pas possible autrement ! Non parce qu’elle a plutôt réussi à casser l’ambiance, c’est le cas de le dire. Le pire dans toute cette histoire c’est que tu es certain qu’elle ne s’en est même pas rendu compte.

« - Tu sais je t’aime bien mais parfois... Comment dire... T’es pas obligée de parler. Enfin si mais pas besoin de parler autant tu vois. Non parce que là... T’as un peu tué l’ambiance quand même... »

C’est pas méchant, pas du tout. C’est juste que tu dis toujours ce qui te passe par la tête sans trop réfléchir aux conséquences alors bon elle n’a pas de raisons d’être vexée, de s’énerver ou autre. C’est vrai que tu peux être blessant par moment mais ce n’est pas du tout ce que tu recherches, bien au contraire. Tu ne fais pas exprès, ça sort tout seul et tu te rends compte que ça peut être méchamment interprété que bien après.

« - MAIS n’empêche, on peut savoir pourquoi t’es aussi collé à moi ? Je veux dire, je t’ai manqué ? »

Tu recules un peu plus en fronçant les sourcils. C’est pas qu’elle t’a manqué c’est juste que ça te fait plaisir de la voir. Oui bon c’est la même chose dans le fond mais elle ne t’aura pas aussi facilement. Il en faut plus quand même, tu n’es pas bête au point de te vendre aussi facilement.

« - Non non, pas du tout. C’est juste que ça me parait normal. Mais bon, je peux toujours partir à l’autre bout de la pièce hein, histoire que je sois pas trop collé à toi. »

Tu te fous légèrement de sa poire mais c’est amical. Non vraiment, il n’y a rien de méchant. Ca se saurait sinon. Puis tu n’aurais pas ce petit sourire parce que oui, il n’a toujours pas quitté tes lèvres. Ca l’énerve, ça lui faire perdre tous ses moyens, elle est déstabilisée et toi tu adores ça. Ce n’est pas tous les jours que l’on croise la Dolce qui n’est pas si sûre d’elle, qui n’est pas en totale confiance. Il faut en profiter et c’est exactement ce que tu comptes faire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Sam 1 Fév - 11:20



THYM - Quoi ? Désolé j’entends pas, y’a vraiment trop de bruit ici !

Ou comment m’achever ! En plus de se foutre de ma gueule, clairement. Toujours est-il que c’était pour la bonne cause alors, je lui en tiendrais pas spécifiquement compte pour une fois, oui j’ai bien dit, pour une fois.

THYM - Oh punaise...

Je le regarde qui recule et se tape le front. Ca craint, oh que oui ça craint. La dernière fois où Thym a fait ça… Non bah c’est jamais arrivé, c’était la première fois ! Ca craint encore plus alors !

THYM - Tu sais je t’aime bien mais parfois... Comment dire... T’es pas obligée de parler. Enfin si mais pas besoin de parler autant tu vois. Non parce que là... T’as un peu tué l’ambiance quand même...

Ou comment me rendre encore plus mal à l’aise qu’il ne l’avait déjà fait plus tôt… Sauf que ce n’était pas pour les mêmes raisons et c’était pas vraiment une bonne chose ! Pour moi je veux dire. En tous cas, là, s’il voulait me donner culpabilité et bien c’était chose faite. Alors en attendant de me faire pardonner, je m’offrais un teint rouge écarlate en continuant de le regarder. On dirait un vieux cartoon où Joe, l’un des daltoniens, le plus petit des daltoniens… Comme par hasard en plus ! Devient rouge de honte et perd la parole ! C’est pas comme si il m’avait remis à ma place dans un sens… Ou peut-être que si ? Enfin bref, j’ai jamais été confronté à ce genre de situation, je ne sais même pas quelle réaction je suis censé avoir ! Bordel, pourquoi il a fallu que ça me tombe sur le coin de la gueule !? Je veux dire, l’amour ?! HEIN ?! Je sais même plus quoi dire,ça c’est une première…

DOLCE – Désolée ?....

Oui bah je pouvais l’être hein ? Poser une question en s’excusant n’est pas une habitude mais, disons simplement que c’était une façon de mettre en évidence l’incompréhension que j’éprouvais à une pareille situation, voilà tout. C’est pas faite d’avoir un cerveau normalement constitué, enfin vous avez compris ce que je voulais dire par normalement…. Rien est normal ! Même pas notre relation avec thym, rien du tout ! Ca me dérange pas tout le temps mais, parfois, un peu d’aide ne serait pas de refus ! En attendant, j’avais pas envie de repartir, encore moins dans une ambiance de ce genre ! Alors, autant se reprendre tout de suite sinon, c’était mal barré ! Puis Thym quoi ! C’est une habitude à prendre et je vois même pas pourquoi je ne l’ai pas déjà prise ! Vraiment, c’est moi qui ait un problème ! Parfois…

THYM - Non non, pas du tout. C’est juste que ça me parait normal. Mais bon, je peux toujours partir à l’autre bout de la pièce hein, histoire que je sois pas trop collé à toi.

Le fait est que, si pour lui c’est tout à fait normal, pour moi c’était surtout nouveau. Autant dire que tout ce qui est nouveau est aussi compliqué pour moi. Je comprend vite les choses, j’apprend vite, je suis loin d’être idiote, mais il ne faut pas pousser quand même ! Enfin il n’y avait pas de raison de s’énerver, il déconnait et ça se voyait à 3kms à la ronde. Quoique son sourire me rendait bientôt incapable de le regarder ! D’où « l’amour rend aveugle »… Ouais elle était facile, mais, j’aime tellement sortir des conneries ! Enfin bon bref.

DOLCE – Désolée, y a trop de bruits, j’entends rien…

Et sans crier garde la petite blondinette leva son derrière du bureau pour retrouver son amoureux histoire de l’embrasser tout en le collant au point de l’entourer de ses deux petits bras de moucheron ! Il voulait que je me taise, je me tais ! Il voulait jouer, je joue. Par contre, j’allais pas le laisser partir à l’autre bout de la pièce, j’avais beaucoup trop galérer à me prendre par les deux mains pour rassembler suffisament de courage pour le retrouver alors, j’allais pas anéantir autant d’efforts comme ça ! Non de non ! Mais comme il fallait quand même faire avancer les choses parce que sinon on serait encore là dans deux heures, j’ai bien peur de reprendre la parole….

DOLCE – Je t’aime..

Ouaip, je me surprend moi-même des fois ! C’est carrément la première fois que je parle aussi peu mais surtout aussi bien ! Encore faut-il qu’il ne trouve pas encore un truc pour râler…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Lun 3 Fév - 18:29


It's like an angel came by and took me to heaven.

Tu n’as pas pété un câble, non absolument pas ! Tu ne l’as pas gentiment remballée non plus. Non mais sérieusement, qu’est-ce qui t’est passé par la tête ? Par moment, tu pètes un câble, tu ne sais même pas pourquoi. Tu inventes des problèmes là où il n’y en a pas. Ah ça oui, pour ça, tu es devenu un professionnel. Parfois on se demande si tu te sens bien dans ta tête ou si tu n’es pas habité parce que oui, on a du mal à te suivre par moment, enfin voire même fréquemment. Dans le fond, tu sais qu’elle ne sera pas blessée ou qu’elle ne se sera pas vexée mais on ne sait jamais avec Dolce... Il faut s’attendre à tout avec cette fille. Elle est difficile à cerner de base mais une fois qu’on la connait vraiment, c’est encore pire. Tu as beau passer une bonne partie de ton temps avec elle, Dolce te dépasse toujours autant. Tu ne sais jamais quoi dire ou quoi faire et on ne peut pas dire que c’est vraiment pratique quand on est face à une fille qui applique la technique du « tu bouges je bouge, tu bouges pas je bouge pas. »...

« - Désolée ?.... »

Tout comme toi, elle n’a pas compris pourquoi tu avais pété un câble comme ça. Et malheureusement pour elle, elle ne saura jamais. Tu ne sais même pas quoi lui dire pour lui faire comprendre que t’avais pas vraiment eu envie de dire ça... Tu ne peux pas parce que là, elle te prendrait vraiment pour un attardé. Encore plus que maintenant oui, même si c’est difficile à croire. En même temps, elle est aussi atteinte et attardée que toi alors elle est mal placée pour juger. Encore que, elle est sans doute moins touchée que toi... Enfin ça reste à voir.

« - Désolée, y a trop de bruits, j’entends rien… »

Tu aurais dû t’y attendre... C’était tellement facile en même temps ! Tu lui avais fait le même coup la dernière fois d’ailleurs. Ou non, c’était elle qui l’avait fait une fois de plus... Tu ne t’en rappelle pas et franchement, tu t’en fous totalement. Tu lèves les yeux au ciel avant de la regarder, désespéré. Qu’est-ce que tu fais avec elle sérieusement ? Non parce que tu commences à te poser la question. Tu l’aimes bien ça c’est sûr mais parfois... On se passera de commentaires.

Tu parlais d’elle tout à l’heure, en disant qu’elle ferait mieux de se taire par moment mais toi aussi, tu ferais bien de le faire. Parce que contrairement à ce que tu penses, tu ne dis pas que des choses intelligentes et utiles, c’est même loin de là ! Sauf que toi, si jamais quelqu’un à le malheur de te le dire en face, il risque de ne pas ressortir vivant de tout ça parce que tu détestes qu’on dise le contraire de ce que tu penses. En fait tu détestes quand ça ne va pas dans ton sens.

« - Je t’aime.. »

BAM. Comme dire... Elle n’aura pas pu faire mieux pour t’assommer au sens figuré du terme. Elle ne perd pas son temps la petite blonde là ! Tu ne sais pas trop comment le prendre, tu ne sais pas si c’est pour te tester, pour de vrai ou autre. C’est peut-être seulement pour voir comment tu vas réagir en fait. Non parce qu’elle ne peut pas t’aimer, c’est trop tôt. Beaucoup trop tôt. Ouais, tu es le genre de mec à mettre quarante ans avant de te rendre compte que oui, tu es bel et bien amoureux de la fille en question. Il te faut du temps parce que tu te méfies. En plus, elle est jeune. Tu ne sais même pas si elle est déjà tombée amoureuse ou si elle a déjà eu un copain alors il faut s’attendre à tout. Elle peut très bien ne pas être réellement amoureuse surtout si elle ne l’a jamais été. Enfin tu te comprends. Mais elle a quand même réussi à te mettre mal à l’aise celle-là ! Si t’avais su qu’elle te dirait ça après que tu lui aies demandé de se taire, tu ne l’aurais probablement pas fait. Toi, tu l’aimes bien c’est certain mais est-ce que ça va plus loin ? Tu n’en sais trop rien. Tu t’es jamais réellement posé la question en fait. Tu fais au feeling d’habitude.

« - Je... Hm... Ouais merci... Sinon elle est bien ma chambre non, tu trouves pas ? Elle est pas immense mais c’est toujours ça. »

Comment changer de sujet en quelques secondes tel un boulet selon Noah-Thyméo Dawkins. Elle va se vexer la pauvre... Pourtant elle n’a pas de quoi. C’est loin d’être méchant ou autre. Disons que tu ne savais pas quoi lui répondre alors tu as préféré changer de sujet le plus discrètement possible. Sauf que ce n’était pas du tout discret... Tu ne peux pas être tout le temps parfait, il faut bien que tu gaffes par moment et là, elle t’a pris au dépourvu. Tu t’es senti coincé alors forcément, tu as bafouillé.

« - Sinon tu veux qu’on regarde le film que je t’ai dit tout à l’heure ? Il a l’air bien et pas trop long... Sauf si t’as une meilleure idée ! »

Tant qu’elle ne te reparle pas de son « je t’aime » c’est parfait. Tu n’en demandes pas plus ! Tu viens lui refaire un petit bisou sur le nez, ni vu ni connu, histoire de lui changer complètement les idées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Mer 5 Fév - 18:11



THYM - Je... Hm... Ouais merci... Sinon elle est bien ma chambre non, tu trouves pas ? Elle est pas immense mais c’est toujours ça.

Bon. Il faut qu’on m’explique le rapport entre « je t’aime » et son merci hein ? Perso’, j’ai pas compris. Encore mieux : j’ai pas apprécié. Pour le coup, je lui ai dit je t’aime comme je l’aurais dit à quelqu’un de ma famille, un ami proche ou quelqu’un, un peu comme quand je m’excuse de quelque chose ou que je m’en vais quelque part. Là, dans le cas présent, c’était sorti en complément de mon « désolée ». Visiblement, j’aurais dû me retenir pour une fois. Sauf que je vais pas me retenir, qu’il soit Pierre, Paul ou Jack ! Si je peux même pas m’exprimer envers lui, autant me barrer tout de suite ! S’il voulait me faire fuir ou me vexer, c’était fait. Pour de vrai cette fois.

DOLCE  - Au pire, c’est une chambre et j’ai la même au cas où tu l’aurais oublié…

Manges ça maintenant. Si je pars au quart de tour ? Mais bien sur que je pars au quart de tour ! J’ai pas raison pour une fois ? Attends, je fais des efforts ! Je viens vers lui, je lui rapporte des gâteaux en me disant que ça lui fera plaisir, je m’excuse envers lui et lui, PAF ! J’ai beau être plus jeune, je suis pas débile ! Alors là, il avait un air de quelqu’un qui n’était soit pas à l’aise, soit pas à l’aise du tout ! Pourquoi ? Je veux dire, qu’est-ce que je lui ai fait ? J’ai horreur qu’on change de sujet comme ça et encore pire quand on me prend pour une idiote ! Et là, pour le coup, je ne savais plus comment faire. Il me dit que je parle trop, il me coupe la conversation d’un coup, bref, je ne sais plus si je dois parler ou me taire, si je dois m’en aller fâché ou m’en aller tout court… Je sais plus.

THYM - Sinon tu veux qu’on regarde le film que je t’ai dit tout à l’heure ? Il a l’air bien et pas trop long... Sauf si t’as une meilleure idée !

Bon. Il a de la chance de reprendre aussi facilement un fil de conversation parce qu’autrement, je me serais barré. Je l’aurais peut-être engueulé ou baffé avant de me barrer aussi, ouais, ça c’est tout à fait de quoi je suis capable. En prime, son bisou sur le nez, était un demi-point à lui attribuer. Il ne se rattrapait pas complètement mais ça lui évitera un débat sans fin et sans trop de raison. J’apprends à relativiser les choses ces derniers temps, j’en avais bien besoin tiens ! Enfin bref. Donc histoire de relativiser, je laisse mon teint virer entre le rose et le rouge, entre la honte et les nerfs, puis je passe à autre chose histoire qu’on ne vive pas un énième scandale. Après, je suis tellement en rogne que je ne sais pas trop comment prendre son « et pas trop long… »… Pas trop long parce que comme ça, je me barre plus vite ? Pas trop long parce que tu sais pertinemment que je vais m’endormir devant comme une con ou pas trop long parce que tu es crevé, ce que je peux comprendre ? Dans tous les cas, je ne pouvais pas lui plaquer ça dans la gueule : on parle de Thyméo Dawkins, le gars qui peut se braquer en très peu de temps.

DOLCE – Oh je suis sure que des idées t’as pas besoin de moi pour en trouver mais, non non, vas pour le film.

Ca des idées… Il doit en avoir des tas oui… Des biens, des moins biens, des intimistes, des délirantes, des dégueulasses… Mais le tout c’est qu’il se les garde. Non je l’aime bien mais, j’avais pas envie de subir une de ses folles idées qui me rendent malade. Puis moi, des idées, j’en avais surement moins que lui et au fond, tout ce que je voulais, c’était juste me retrouver avec lui. Enfin vu que je parlais trop, maintenant, je savais plus comment m’y prendre. Autant dire que c’était pas la plus simple des affaires qu’aujourd’hui. Je me laisse glisser pour reposer mes pieds sur la terre ferme tout en virant ma veste qui commençait à devenir gênante.

DOLCE – Sinon quoi de neuf ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Ven 7 Fév - 21:56


It's like an angel came by and took me to heaven.

« - Au pire, c’est une chambre et j’ai la même au cas où tu l’aurais oublié… »

Aller hop, prends toi ça en pleine face, ça va te remettre les idées en place. Que ça puisse la vexer, tu peux le comprendre mais ce n’est pas la peine de réagir comme ça, si ? Parce que sa réaction a le don de t’énerver. Déjà que tu as du mal à accepter que les autres puissent te répondre et avoir un avis différent du tien, si en plus de cela ils sont sec dans leur façon de parler, tu risques de t’énerver. Ca a le don de t’hérisser les poils. Tu reconnais volontiers le fait de ne pas avoir été correct sur ce coup –il faut le noter quelque part puisque ce n’est pas souvent que ça arrive d’ailleurs- mais elle n’est pas obligée de se montrer aussi désagréable non plus. Ce n’est tout de même pas de ta faute si tu as du mal avec ce genre de mots, si ? Ce n’est pas quelque chose que tu dis aussi facilement, elle devrait le savoir. Avant de devenir ta copine, elle était une amie alors elle a surement dû t’entendre dire des centaines voire même des milliers de fois que tu n’es pas du tout du genre à crier ça à tout bout de champs. Non, c’est beaucoup plus réfléchi. Oui parce que tu as besoin de savoir que c’est le bon moment, que tu as bien fait de le dire et surtout, que c’est bel et bien le cas.

« - Au pire, t’es pas obligée d’être aussi désagréable. Non, je dis juste comme ça. »

Ta fierté en a pris un coup alors il faut bien que tu ripostes comme tu peux. Sachant que ta parole n’aura pas vraiment d’effet sur ce qu’elle pense ou ce qu’elle peut bien dire car si une chose est sûre, c’est que Dolce se fout totalement de ce que tu peux bien trouver à redire sur ses bonnes paroles. Elle s’en fout totalement. De toute façon elle continuera de faire ce qu’elle veut alors autant économiser ta force ainsi que ta salive. Pourtant tu n’as toujours pas digéré ce qu’elle vient de te dire. Ca peut paraitre anodin comme ça mais dans le fond, ça en dit long. Pour vexer le petit bébé qu’est Dolce, il en faut beaucoup, énormément et tu as réussi à la vexer. Ce n’était absolument pas ton but en plus. Tu voulais juste être sincère et changer de sujet pour ne pas que vous vous preniez la tête –encore- sur un sujet quelconque. Bon, ce sujet est loin d’être quelconque mais tu te comprends. Il n’y avait absolument rien de méchant dans ce que tu venais de dire sauf qu’elle ne semblait pas le remarquer. Il faut lui faire un long monologue à la petite Dolce pour qu’elle comprenne. Puis il faut employer des mots très complexe parce qu’il n’y a que ça qu’elle comprend. Sauf que toi, les mots complexes te passent au-dessus de la tête.

« - Oh je suis sure que des idées t’as pas besoin de moi pour en trouver mais, non non, vas pour le film. »

Ah ça oui, tu en as des idées mais aucunes qui pourraient lui convenir. C’est trop... Adulte ? Non tu vas éviter de lui dire ça parce que sinon vous allez repartir dans vos longs monologues pour prouver par A + B à l’autre qu’il a tord. Tu as déjà donné la dedans des centaines de fois avec elle et là, honnêtement, tu n’en as pas le courage. Du coup tu la regardes avec un tout petit sourire. Puisque oui, tu n’as toujours pas oublié ces premières paroles. Il t’en faut beaucoup plus pour totalement oublier. Tu ne vas pas le lui rappeler toutes les cinq minutes mais ça va rester graver dans ta mémoire pendant un bon bout de temps.

« - T’as même pas idée... »

A cela, tu ajoutes un clin d’œil. Un peu comme ils font dans les films. Ils ont l’impression d’être de vrais tombeurs alors qu’au final, ils sont seulement ridicules. Mais sur toi, forcément ça n’aura pas le même effet. Tout est mieux sur toi. Tu es parfait. Personne ne peut rien te reprocher autant physiquement que psychologiquement. C’est ça ouais. Il faudrait sincèrement que tu penses à redescendre de ton petit nuage parce que ça devient vraiment grave. On dirait que tu vis dans un film Disney où tout est beau, tout le monde est gentil, la vie est belle et les fleurs poussent.

« -  Sinon quoi de neuf ? »

« Quoi de neuf »... Il y a des millions d’autres choses à dire et elle, elle te demande « quoi de neuf ? » Tu lui aurais bien explosé de rire en pleine face mais tu vas te retenir parce qu’on ne sait jamais. Elle s’est déjà braquée tout à l’heure quand tu as eu le malheur de changer de sujet de manière pas du tout discrète... Non, tu vas garder ça pour toi bien qu’intérieurement, tu sois déjà écroulé de rire. C’est vrai, qui dit encore « quoi de neuf » de nos jours ? Enfin là n’est pas la question. Le truc c’est qu’elle a quinze milles autres moyens de changer de sujet de conversation et elle choisit le moyen le plus pourri de l’univers...

« - Pas grand-chose en fait. Je travaille enfin comme d’habitude quoi, rien d’exceptionnel ou d’intéressant. Et toi ? »

Pour le coup, ce que tu dis est vrai. Il ne se passe rien dans ta vie d’intéressant que tu aies à lui raconter. Tu sais pertinemment que dans le fond, elle se fout de ce que tu peux bien lui raconter mais tu n’en dis pas plus non plus histoire de ne pas inventer des choses ultra passionnantes... Oui parce que mentir c’est mal, toi tu es quelqu’un de bien donc si mentir c’est mal, tu ne mens pas. C’est comme ça, un point c’est tout.

Une fois qu’elle a ôté sa veste, tu l’entraines dans ton lit pour regarder votre film justement et pas autre chose, qu’on soit clair. Du coup tu t’installes en laissant ton ordinateur sur le côté de façon à ce qu’elle puisse se mettre contre toi sans tout casser au passage. Tout le monde sait que Dolce n’est pas l’exemple même de la délicatesse alors il faut s’attendre à tout. Et là, tu aimerais bien mettre le film sauf que ces paroles te trottent toujours en tête. Tu as le son de sa voix qui n’arrête pas de retentir dans ta petite tête. Et surtout, tu entends son « je t’aime » toutes les deux secondes.

« - Tu sais pour tout à l’heure, le prends pas mal hein. Je suis désolé si ça t’as vexé mais c’est juste... tôt en fait. Je m’attendais pas du tout à ce que tu me dises ça maintenant et encore moins dans trois mois alors je me suis pas vraiment posé la question de si c’était vraiment le cas pour moi ou non. Je t’aime bien, beaucoup beaucoup mais je sais pas non plus si... Enfin tu m’as comprise. Je sais juste que j’ai envie d’être avec toi moi, je me pose pas plus la question pour le moment. En vrai, je profite juste et puis c’est tout. »

Ce que tu viens de dire ne va pas vraiment lui plaire mais tu n’as pas eu le choix. Ca allait te tracasser pendant toute la durée du film sinon voire même après. Il fallait que ça sorte quitte à ce que ça ne lui plaise pas. Tu n’y peux rien après tout. Tu as décidé de jouer la carte de la sincérité coûte que coûte bien que tu saches comment elle pourrait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Jeu 13 Fév - 12:29



THYM - Au pire, t’es pas obligée d’être aussi désagréable. Non, je dis juste comme ça.

En terme de stupidité, ce serait à celui qui serait le plus tenace là-dedans ! Non mais sans déconner, mon air très sérieux d’un coup en disait long sur mes pensées. Pensées qui se voulaient pas méchantes mais juste réalistes.  Dans le fond, peut-être que j’étais parfois trop brute dans ce que je disais mais, dans le fond, était-ce vraiment un problème ? Je ne sais pas jouer les faux culs, j’ai horreur des faux culs donc conclusion : je suis obligé de dire ce que je pense ! Là, il m’avait agacé avec son histoire de chambre, c’est comme si je regrettais d’être venu bientôt… Enfin, ce n’était pas une affaire d’état et j’allais sûrement pas en faire une, enfin, pas encore je dirais. Je veux dire : pas encore une fois quoi !

Des embrouilles avec Thym c’est comme les antibiotiques : c’est pas automatique. Tout dépend qui tu veux bien croire… Moi je dirais que ça le devient presque mais jamais rien de très sérieux, on est juste forts de caractère. Alors il y a des jours comme là où ça m’agace mais d’autres ou cela m’amuse. Puis, ça prouve qu’on tient un minimum à l’autre, qu’on a un minimum de conversation et qu’on se cherche encore. Se chercher c’est ça notre vraie nature ! Ca l’a toujours était et ça, ça changera jamais.

DOLCE – C’est bon, on passe à autre chose…

Ou comment lui faire comprendre qu’il a raison dans le fait que je n’ai pas à être agréable davantage ! Enfin ça, faudrait que Thym le comprenne comme ça, chose pas très mince d’affaire… Lui c’est un peu comme un mur : tu ne sais ni ce qu’il cache, ni les finitions. Autrement dit, tu ne sais jamais trop ce qu’il peut penser, vouloir, attendre. C’es Thym quoi. Et dire que l’on est censé être ensemble… Mon Dieu ce que la vie est parfois surprenante !

THYM - T’as même pas idée...

Et là, il joue pas du tout sur les mots, nooooon… Vaut mieux pas chercher à lui répondre autrement, ça va partir en live. Puis, partir en live ne veut pas dire forcément que ce sera désagréable pour tout le monde mais surtout que ce serait un long, incroyable, interminable, épuisant, puissant, terrifiant, dialogue ! A base d’opinions différents et d’états d’âmes changeants.  Parlant d’état d’âme, je me retiens de rire ! Son clin d’œil aurait au moins deux pouvoirs : apaiser les tensions naissantes et surtout, éviter une longue discution.  C’est qu’il est pas méchant au fond, je le sais bien… Sinon on en serait pas là à cette heure !

THYM - Pas grand-chose en fait. Je travaille enfin comme d’habitude quoi, rien d’exceptionnel ou d’intéressant. Et toi ?

Elle était tellement con ma question !  Ca expliquera sans doute mon air rouge écarlate pour le coup… Il y a des moments comme ça, où Thym est pas vraiment aidé, autant l’avouer. Après, s’il est là, ce n’est sans doute pas pour s’attarder sur ce détail insignifiant. Je crois. Ouais nan mais c’était débile comme question n’empêche… Y a pas, chuis vraimment conne !

DOLCE – Rien d’extraordinaire. Je vais en cours, je mange, je dors… La routine quoi….

Bah quoi ? J’allais quand même pas lui dire « non mais laisses, c’était une question de merde » ! Ca aurait mis le feu aux poudres attends ! Non non, je m’installe à ses côtés et pour une fois, j’essaye de faire preuve de sagesse en restant la bouche fermé. Je sais que c’est difficile à croire et pourtant, c’est bien la réalité. En fait, je ne sais même pas quel film il allait mettre et à vrai dire, j’en avais presque rien à faire. Tout ce qui comptait, c’était être seule avec lui, que personne me fasse chier, passer un moment à essayer de le connaître davantage et basta. Mon but dans la vie ? Découvrir le monde qui m’entoure !

THYM - Tu sais pour tout à l’heure, le prends pas mal hein. Je suis désolé si ça t’as vexé mais c’est juste... tôt en fait. Je m’attendais pas du tout à ce que tu me dises ça maintenant et encore moins dans trois mois alors je me suis pas vraiment posé la question de si c’était vraiment le cas pour moi ou non. Je t’aime bien, beaucoup beaucoup mais je sais pas non plus si... Enfin tu m’as comprise. Je sais juste que j’ai envie d’être avec toi moi, je me pose pas plus la question pour le moment. En vrai, je profite juste et puis c’est tout.

C’est bien la première fois que je vois Thym revenir sur une conversation… Surprenant ! A croire que j’avais réussi  à le mettre dans une position de faiblesse…  En fait, j’étais prise entre le sourire et la grimace. La fierté d’être arrivé à cet exploit ou l’inquiétude d’une réponse aussi étrange. Non mais dans trois mois, j’espère bien quand même qu’on aura avancé et que je lui dise de façon normale ! Dans trois mois, si on était encore et que je ne resentirais rien de spécial pour lui, je vois vraiment pas ce que j’aurais à foutre dans une histoire pareille ! Bref. Toujours est-il que j’allais ni sourire ni grimacer, il fallait que je reste de marbre face à lui. Enfin pour cette situation en tous cas, il le fallait oui.

DOLCE – Thym… Je voulais pas… Enfin si mais c’est compliqué. J’aurais dû me taire c’est pas vraiment ce que je voulais te dire en plus ! Enfin si mais… Pas vraiment dans ce contexte. Poses-toi pas de question, oublies ce que j’ai dit et voilà….

La boulette du siècle ! Encore une fois j’ai bien envie de dire ! C’est bien le problème quand on s’appelle Dolce Ben, on commet des bêtises irréparables même quand elles ne sont pas voulues. Heureusement, ça n’a jamais de lourdes conséquences sinon, je serais morte à l’heure qu’il est.  Puis je savais même pas quoi lui répondre ! La grosse boulette….
J’aurais eu envie de couper court à la conversation et lui demander de mettre le film mais, c’est de Thym dont on parle. Je peux pas lui faire ça… Pour une fois qu’il engage une conversation sérieuse en plus…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 16 Fév - 14:21


It's like an angel came by and took me to heaven.

Qu’elle soit là ou non, c’est la même chose. Vous ne parlez pas. Vous parlez autant qu’un couple de muets pourrait le faire. Non, en fait vous parlez dans le vide. Tu auras beau lui faire un discours de trente minutes, elle ne t’écoutera pas. Elle te répondra par un petit mot tel que « oui » ou encore « ok ». Le genre de petit mot qui t’achève, qui t’ôte toute volonté de lui parler. Tu as l’impression de parler à un sourd. Oui voilà, t’as l’impression que tu pourrais lui raconter n’importe quoi, elle finirait toujours par répondre par un petit mot à la con. D’un autre côté, tu fais la même chose... Enfin, ce n’est pas la peine de prendre exemple sur toi à chaque fois. Tu sais que la plupart des gens t’admire, te trouve fabuleux et feraient tout pour être amis avec toi mais il y a des limites.

Tu sens qu’il y a un léger malaise. D’habitude elle débite un nombre incalculable de conneries à la minute et tu ne peux même pas en placer une. Aujourd’hui elle a décidé de te laisser parler et en plus de ça, elle ne dit presque rien. Non, il y a un problème, ce n’est pas possible. Tu en viens même à te demander si on ne lui a pas coupé la langue sauf que non, tu le sais parfaitement surtout après l’avoir embrassé. Tu fronces une fois de plus les sourcils (tu aimes bien faire ça, ça te donne l’air sérieux et mature !) en essayant de comprendre ce qu’il était en train de se passer. Tu te remémores tout ce que tu as bien pu dire mais non, tu ne vois toujours pas. Tu n’as pas été désagréable avec elle, tu ne lui as rien dit de vexant non plus... Tu ne sais pas... Oh et puis merde, s’il y a un problème, elle n’a cas te le faire savoir clairement, c’est tout.

« - Thym… Je voulais pas… Enfin si mais c’est compliqué. J’aurais dû me taire c’est pas vraiment ce que je voulais te dire en plus ! Enfin si mais… Pas vraiment dans ce contexte. Poses-toi pas de question, oublies ce que j’ai dit et voilà... »

Alors là... Tu ne comprends vraiment plus rien. Déjà que tu as du mal en temps normal, c’est encore pire maintenant. Tu ne sais même pas pourquoi est-ce qu’elle se fait chier à tes dire ces mots si au final, ce n’est pas ce qu’elle voulait dire. C’est incohérent non ? Ou alors c’est peut-être toi qui a un sérieux problème. Puis tu es toujours réticent avec ceux qui ose te le dire en face. C’est bizarre dirons nous. Tu as déjà du mal à l’accepter ou même le dire à ton frère ou à tes parents alors ne parlons pas du fait que ce soit une fille... Tu es une vraie catastrophe. Tu es irrécupérable. Il faudrait vraiment que tu songes à arrêter de faire le gamin. Il faudrait que tu grandisses et que tu deviennes un peu plus mature parce que ce n’est pas encore ça.

« - Bon on le regarde ce film ? »

Oups. Thyméo, vexé ? Pas le moins du monde. En temps normal tu es tout sauf quelqu’un de susceptible mais à ce sujet tu le deviens. Personne n’aurait aimé se prendre ça en pleine face, si ? Non parce qu’une fille qui te dit qu’elle t’aime pour te dire qu’au final, ce n’était pas ce qu’elle voulait dire... Ca fait limite oui. Forcément, tu prends un coup dans ton égo aussi gros soit-il.

Tu n’attends pas sa réponse et lance le film directement. Pour le coup, elle avait réussi à avoir le dernier mot à ce sujet. Tu n’as même pas envie de parler en fait. C’est vexant sauf qu’elle, elle ne s’en rend même pas compte et ne s’excuse même pas. Ne sait-on jamais, elle pourrait admettre qu’elle a tord ! Et ça, c’est impensable. Mais ce qui t’énerve encore plus dans l’histoire c’est que si vous aviez échangé vos rôles, elle t’aurait gueulait dessus. Enfin non, quand même pas mais elle t’aurait envoyé bouler parce que tu lui aurais fait de faux espoirs ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Mar 18 Fév - 19:41



THYM - Bon on le regarde ce film ?

Ou autrement dit : « La ferme Dolce tu me gonfles là ! »…. Je commence à peine à le connaître même si je comprend pas du tout sa réaction. En fait, je réalise que ça fait bien 10 jours qu’on s’est pas vu et là, on a enfin l’occasion de se voir un peu et son humeur n’avait pas l’air d’être au rdv. Sauf qu’en définitif, moi j’ai un cœur et malgré le fait que je puisse camoufler tout ce que je peux ressentir, bah là c’était un peu beaucoup m’en demander !  Mon regard devient sombre et je tourne la tête vers lui un moment comme pour percuter ce qu’il dit avant de mettre le film en mode pause. Non mais attends, ça va pas ou quoi ? Je veux bien que j’ai peu d’expérience en tant que couple mais quand même quoi ! C’est pas avec tout le monde que je prends des initiatives bordel !

DOLCE – Tu crois que je suis venu pour regarder un film ou quoi ? Si c’est ça, je vais le regarder dans mon lit ça me fera le même effet ! Bref. Qu’est-ce que j’ai fais encore ? Ou dis ?

Enervé ? Non, pas encore. En y réfléchissant un peu mieux, peut-être que j’avais –encore- parler trop vite. C’est vrai que je dis des choses et d’autres et que je me contredis toute seule et j’ai jamais eu la prétention d’être une fille facile. Je suis pas non plus parfaite et si Thym s’attendait à une fille de ce genre en me voyant, c’était une grossière erreure. Je ne vais pas changer du jour au lendemain pour son joli petit cul, que ce soit clair ! Je suis plus jeune oui, j’ai aussi un sale caractère mais en soit, c’est comme ça que je suis. Soit on m’aime, soit on va se faire voir ok ?!

BREF. Je continue de le fixer toujours en maintenant le film en pause. Il n’était pas question pour moi de lâcher l’affaire ! Je voulais pas regarder un film si c’était dans une ambiance de merde !  Je me lève pas chaque matin en retraçant le même chemin pour croiser sa route un soir et ce même soir où je prend enfin soin de lui rendre une petite visite, ce n’est pas pour repartir en me demandant clairement ce que je fais avec lui ! Tord ou raison, je m’en fous, quand on a quelque chose à se dire, autant le faire… Sinon, je peux devenir vraiment très chiante et ça, il a plutôt intérêts à le savoir !

DOLCE – Me dis surtout pas de laisser tomber, je te préviens ! Je viens pas pour te casser les couilles ni pour te voir de mauvaise humeur moi… Je taime oui, et je suppose que toi aussi un minimum sinon on serait pas là tous les deux ! Maintenant, je vais pas jouer les quiches et faire la fille raide dingue du beau Thyméo Dawkins, ça n’est pas moi ! J’ai pas beaucoup d’expérience de couples et en soit je vois pas ça comme un défaut mais putain, excuses-moi si je dis des choses stupides ou si j’agis comme une merde ! Voilà, alors maintenant arrêtes de faire la gueule parce que ça me donne envie de partir…. Puis d’abord, si j’ai pas de bisou, je remet pas le film !

Ou comment terminer sur une note plus « joyeuse »… Toutes manières, il me connaît un minimum, il a pas vraiment le choix sinon il allait attendre longtemps sur son film, je vous le dit moi ! Je voulais pas le faire chier au fond, ni même avoir un long dialogue insoutenable mais, l’idée n’était pas non plus de faire comme si de rien était. J’ai jamais vu Thym s’énerver vraiment et j’ai pas l’intention de le voir de si tôt mais si par malheur il était comme moi, à tout contenir comme une cocotte minute et à faire PAF d’un seul coup : on mènerait pas large tous les deux…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 23 Fév - 20:25


It's like an angel came by and took me to heaven.

« - Tu crois que je suis venu pour regarder un film ou quoi ? Si c’est ça, je vais le regarder dans mon lit ça me fera le même effet ! Bref. Qu’est-ce que j’ai fais encore ? Ou dis ? » Toujours aussi aimable. Et toi, qu’est-ce que tu as fait de mal pour qu’elle te parle comme ça ? Le problème avec Dolce c’est qu’elle devient vite agressive pour un oui ou pour un non. Tu ne sais pas vraiment ce que tu as fait et pourquoi est-ce qu’elle s’énerve comme cela mais il ne vaut mieux pas chercher à comprendre. Elle est bien trop compliquée pour que tu comprennes quoi que ce soit. D’ailleurs tu te demandes encore comment tu as fait pour tenir jusque là. Non parce que, les filles quand tu les comprends pas, elles te sortent des tonnes de phrases du genre « non mais tu me comprends pas tu vois... Je suis mal et tout, toi tu vois rien » bla bla bla. Elles sont tellement incompréhensibles que tu penses sérieusement que tu devrais changer de bord. Et Dolce... N’en parlons pas ! C’est l’exemple même de la fille compliquée par excellence. « - Pourquoi tu pètes un câble comme ça, hein ? Je t’ai rien dit de mal moi, je t’ai juste demandé si tu voulais regarder le film maintenant. Il faut te détendre ! Et puis laisse tomber. » A quoi ça sert de toute façon ? Ca ne changera rien au fait qu’elle t’ait vexé avec ce qu’elle venait tout juste de te dire. C’est vrai, comment ne pas être vexé quand une fille te dit qu’elle t’aime pour au final te dire que ce n’est pas ce qu’elle voulait te dire... On est tous d’accord sur le fait que n’importe quelle personne censée réagirait de la même manière que toi. A l’exception de Dolce. Elle, elle fracasserait la tête de la personne en question. Mais toi, tu n’as pas le droit de protester ou dire quoi que ce soit. Et oui, ce serait trop simple sinon. « - Me dis surtout pas de laisser tomber, je te préviens ! Je viens pas pour te casser les couilles ni pour te voir de mauvaise humeur moi… Je taime oui, et je suppose que toi aussi un minimum sinon on serait pas là tous les deux ! Maintenant, je vais pas jouer les quiches et faire la fille raide dingue du beau Thyméo Dawkins, ça n’est pas moi ! J’ai pas beaucoup d’expérience de couples et en soit je vois pas ça comme un défaut mais putain, excuses-moi si je dis des choses stupides ou si j’agis comme une merde ! Voilà, alors maintenant arrêtes de faire la gueule parce que ça me donne envie de partir…. Puis d’abord, si j’ai pas de bisou, je remets pas le film ! » Oh punaise... Elle te connait comme sa poche en plus ! Tu as à peine eu le temps de lui dire « laisse tomber » qu’elle t’a ordonné de ne pas le faire ! Incroyable ! Cette fille te surprendra toujours ! Elle est vraiment douée quand on y repense. La plupart du temps, on dit de toi que tu es un garçon difficile à cerner mais elle, ça ne lui pose aucun problème. Et pire que ça, elle arrive à te cerner en trente secondes. C’est vraiment incroyable. C’est un superpouvoir ça ? Parce que si c’est le cas, tu veux bien avoir le même et tout de suite. Peut-être qu’avec ce nouveau pouvoir tu arriveras à la cerner elle aussi ce qui est en fait mission impossible. Mais tu y travailles, tu vas finir par y arriver. « - Niah niah niah niah. Faut vraiment que t’arrêtes de cerner comme ça, ça devient flippant ! On dirait que t’as passé toute ta vie à me suivre ou un truc dans le genre. Non sérieux, c’est bizarre. » Ca, c’est seulement un moyen de lui faire comprendre qu’elle n’a pas tord sans le lui lire explicitement. Lui donner directement raison ? Jamais. Il faut vraiment être fou pour faire ça. Tu n’es pas tout seul dans ta tête, c’est bien connu mais pas de là à lui donner raison. Tu n’es pas suicidaire quand même. Non parce que, si par malheur tu lui dis quelque chose dans le genre « oui tu as raison, tu n’as pas tord » ou autre, c’est fini, elle va te le rabâcher toute la vie. Même lorsque tu seras vieux et dans une maison de retraite, elle viendra te hanter avec ça. Elle t’enverra des petits mots avec marqué « tu te souviens là fois où tu as dit que j’avais raison ? Tu as bien fait, j’avais raison ». Non ce serait horrible à vivre, un vrai cauchemar. Jamais tu ne prendras ce risque, jamais. « Tu as de la chance d’avoir une bonne tête parce que sinon je t’aurais déjà foutu hors du lit ! » L’amabilité selon Noah-Thyméo Dawkins, encore et toujours. Pourquoi changer les bonnes habitudes ? Cependant, elle avait gagné. Oui, parfaitement. Tel un petit soumis que tu n’es pas en temps normal, tu viens lui faire son foutu bisou histoire de passer à autre chose et rapidement. Elle est vraiment douée celle-là ! Ca ne devrait pas exister une fille comme elle qui a autant d’effet sur toi. Ca devrait être interdit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Lun 24 Fév - 19:05



THYM - Pourquoi tu pètes un câble comme ça, hein ? Je t’ai rien dit de mal moi, je t’ai juste demandé si tu voulais regarder le film maintenant. Il faut te détendre ! Et puis laisse tomber.

Et BIM ! En plein dans le mille… Je vous jure que si je n’avais pas repris avant qu’il n’ait fini sa phrase je n’aurais pas simplement froncer des sourcils, ça non. Je l’aurais étrangler, au moins un peu ! Non mais Thym faut le savoir, il est du genre à tout garder en lui pour ne pas se prendre la tête mais en vrai, c’est encore pire… Au final, un point qui nous différencie : perso’, je lâche jamais l’affaire ! Je pourrais lancer une enquête juste pour savoir quel est l’idiot qui a fini mon chocolat, autant dire que je suis coriace, j’admet. Mais lui… Thym… Ca se résume en deux mots : « Laisses » et « Tomber » !! J’ai jamais réussi à comprendre pourquoi il dit toujours ça d’ailleurs et je crois que je comprendrais jamais. Je veux dire, on est censé être ensemble et plutôt que de chercher ce qui peut se passer il préfère mettre court à nos discutions ! Le truc c’est que j’ai un caractère de merde mais franchement, il faut le voir à l’œuvre lui aussi hein ? Enfin bref. Sur le coup-là, j’étais bien contente de mon coup, il faut l’admettre. Puis c’est pas comme si je l’avais venir à 3000 kms à la ronde hein ?...

A côté de ça, si je pêtais un câble comme il le disait si bien, c’est parce qu’il n’a peut-être pas pris compte du fait qu’il m’avait dit ça d’un air « tu me saoules, on met le film et basta »… Après, j’avais pas l’intention d’en rajouter, ça ne servirait strictement à rien. Si ce n’est que l’énerver ! D’où ma réplique :  « - Me dis surtout pas de laisser tomber, je te préviens ! Je viens pas pour te casser les couilles ni pour te voir de mauvaise humeur moi… Je taime oui, et je suppose que toi aussi un minimum sinon on serait pas là tous les deux ! Maintenant, je vais pas jouer les quiches et faire la fille raide dingue du beau Thyméo Dawkins, ça n’est pas moi ! J’ai pas beaucoup d’expérience de couples et en soit je vois pas ça comme un défaut mais putain, excuses-moi si je dis des choses stupides ou si j’agis comme une merde ! Voilà, alors maintenant arrêtes de faire la gueule parce que ça me donne envie de partir…. Puis d’abord, si j’ai pas de bisou, je remets pas le film ! »… Après, j’espère fortement pour lui qu’il a bien noter ce que j’ai dit parce que je ne lui dirais pas deux fois que j’agis comme une merde !  Ca c’est sur…

THYM - Niah niah niah niah. Faut vraiment que t’arrêtes de cerner comme ça, ça devient flippant ! On dirait que t’as passé toute ta vie à me suivre ou un truc dans le genre. Non sérieux, c’est bizarre.

Ma vie à le suivre… Bah faut dire qu’entre deux dessins, j’ai pas grand-chose d’autre à foutre hein ? Enfin bon, pour les naïfs qui se seraient perdus ici, je n’ai pas passé la moindre minute à le suivre. En vrai, je fais ce que n’importe quelle personne dôté d’intelligence ferait : je l’ai écouté. A mon goût, il dit bien trop souvent « laisses tomber » c’est bien pour ça que j’ai vraiment insisté là-dessus. La vérité, c’est que je m’attendais à ce qu’il nie en bloc tout ce que je pourrais dire. La réalité, c’est que c’était beaucoup mieux comme ça. Ca me plait bien le fait que pour une fois, il ne puisse rien nier. Merci à mes capacités à anticiper les choses.

DOLCE – Et pourtant..

Et pourtant, j’ai rien à lui dire de plus. De toutes manières, il trouve que je parle trop alors autant économiser mon vocabulaire. J’attend sur mon bisou bien –trop ?- sagement tout en maintenant le film, comme promis, sur pause. Je vous ai déjà dit que je lâche jamais l’affaire ?

THYM - Tu as de la chance d’avoir une bonne tête parce que sinon je t’aurais déjà foutu hors du lit !

Voilà, là j’étais contente ! J’avais mon bisou, la discution était semi-close –parce qu’avec nous il reste toujours l’ombre d’une porte ouverte-et donc, j’allais pas me retrouver mise à la porte dans les secondes à venir. Il avait pas intérêts de toutes façons parce qu’il devrait bien le savoir : je ne suis pas du style à venir m’agenouiller dans ce genre de conditions. Fous-moi à la porte et c’est une forteresse que je te jete à la gueule !

DOLCE – mmh… Bah ça a l’air drôle dit comme ça mais, là tout de suite, j’ai vraiment d’autres plans… Comme regarder le film je veux dire !

Pourquoi il faut toujours que vous pensiez à des choses X hein ? Non mais franchement, on a prévu de regarder un film ! Bref, j’avais réccupéré le sourire et c’était le plus important pour le moment. Ensuite, je comptais lui offrir un bisou à mon tour mais, ce serait lui faire croire qu’il m’aurait à la bonne alors, non. Il m’en a fait un, qui entre nous était mérité, ça ne l’affecte pas à un bisou gratuit sans raison justifié. En tous cas, pas dans cette situation… BREFONS. Je remet le film avant que thymthym me défonce la gueule pour de vrai et je me colle contre lui au mieux parce que c’est ce qu’on fait quand on est heureux –j’ai pas mieux comme « rime » non, désolée….

DOLCE – j’espère qu’il est vraiment bien ton film parce que je risquerai de m’endormir sinon..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Jeu 27 Fév - 21:01


It's like an angel came by and took me to heaven.

« - Et pourtant.. » Et pourtant ? Tu ne la comprends pas toujours celle-là, vraiment pas. Mais ce n’est pas plus mal. Il vaut mieux garder une part de mystère non ? Un peu de secret, de part d’ombre. Enfin c’est comme ça que tu vois les choses. Puis c’est surtout que tu n’aurais pas le temps ni la réelle envie de comprendre tous ce qu’elle peut bien raconter. Elle parle non-stop. Tellement que tu ne peux pas te permettre de tout décoder. Ca prendrait des heures et des heures pour au final pas grand-chose. Puis tu te dis que si elle voulait vraiment se faire comprendre, elle ferait des efforts. Là, elle entretien le mystère parce qu’elle aime bien se donner ce genre là. Enfin, encore une fois, c’est comme cela que tu vois les choses. « - Mmh… Bah ça a l’air drôle dit comme ça mais, là tout de suite, j’ai vraiment d’autres plans… Comme regarder le film je veux dire ! » Tu te mets à sourire comme un con sans vraiment faire attention à la fin de sa phrase. Elle y avait pensé. C’est certain. Sinon pourquoi est-ce qu’elle aurait eu le besoin de préciser qu’elle parlait du film et pas quelque chose de plus... Physique dirons-nous. Elle y a pensé ! Alléluia ! C’est un grand pas pour l’homme là ! Sauf qu’elle ne l’avouera pas bien entendu. Tout comme toi, elle n’a jamais tord. Jamais elle ne le reconnaitra et jamais elle ne te donnera raison alors vous êtes vraiment mal barrés. « - Ouais, regarde le film bien sûr, c’est évident que tu pensais à ça et pas à autre chose hein... » Tu la regardes avec ton petit sourire à la con et d’ailleurs, tu l’entends déjà râler par rapport à ça. De toute façon elle ne sait que faire ça, râler. Un peu comme toi d’ailleurs. C’est surement pour ça que vous vous entendez si bien que ça. Enfin, tout dépend des moments bien entendu. Il y a forcément des moments où tu n’es pas d’accord avec elle et ça finira en troisième guerre mondiale. C’est le problème quand on est en en couple avec une personne qui a un aussi mauvais et fort caractère que toi. Encore une fois, tu as bien choisi ton coup, bravo Dawkins ! « - J’espère qu’il est vraiment bien ton film parce que je risquerai de m’endormir sinon.. » Comme si t’étais le genre de mec à regarder des films cuculs la pralinette au point qu’elle puisse s’endormir devant. Non, les films avec de l’action et des belles femmes, c’est tout ce qui te plait. Comme si toi, tu avais des goûts de chiottes en ce qui concerne les films. On aura tout vu. Il faudrait vraiment qu’elle se réveille cette petite parce que sinon c’est toi qui va t’en charger et ce n’est pas sûr que ça lui plaise. Non en effet, ça ne lui plaira pas et elle se mettre à râler, comme d’habitude. A force, tu finiras bien par y être habitué, non ? Si si, pas de soucis à se faire là-dessus, il n’y a aucun doute. Au bout d’un moment, tu ne feras même plus attention à ce qu’elle dit lorsqu’elle râle. Tu deviendras sourd même ou tu feras semblant. Oui parce que tu n’as pas très envie de devenir sourd seulement parce que tu ne souhaites pas l’entendre se plaindre. Ca serait du gâchis. « - Si tu t’endors, je te dessine sur la gueule, je te fais tremper le petit doigt dans l’eau glacée pour que tu te pisses dessus et après je te pince pour te réveiller. Ah et puis tu changeras mes draps au passage, pas question que je touche ta pisse moi. » A l’amour... C’est beau, c’est frais, c’est délicat. Enfin sauf lorsqu’on s’appelle Thyméo ou Dolce. Alors là non, ça n’a rien de beau ou de délicat. Pas le moins du monde. Les petits mots mignons à tout va, non merci, très peu pour toi. Exposer votre relation aux yeux de tous ? Non plus. Tu n’as pas besoin de ça pour te sentir bien ou pour vivre, tu te débrouilles très bien tout seul jusque là et ça ne changera pas se sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Lun 3 Mar - 18:14



THYM - Ouais, regarde le film bien sûr, c’est évident que tu pensais à ça et pas à autre chose hein...

Pourquoi sans même le regarder je le voyais sourire ?! C’était comme si je le connaissais tellement bien que je pourrais être aveugle tout en continuant de voir sa face de gremlins ! Mais bon, pour une fois, son sourire n’était pas pour me déplaire. Je sais, ça a l’air totalement nouveau mais voilà, c’est comme ça. Je n’y peux rien, sa tête me plaît bien ! Puis avouons-le, t’as vu sa bouille ? Qui peut y résister ?! J’ai beau avoir un caractère de merde et j’ai beau être très difficile, ce n’est sûrement pas moi qui vais lui résister très longtemps. Non bah d’ailleurs, je sais même pas pourquoi je dis ça !

DOLCE – Continues de sourire comme ça et tu vas voir ta gueule !

Finalement, je me tourne quand même œil pour œil pour bien appuyer mes pseudos menaces. De toutes façons, c’est comme ça depuis toujours : on se cherche non-stop ! Parfois c’est limite-limite mais c’est ce qui arrive quand on a le cœur aussi gros que le cerveau. Il n’est pas question de calculer ce qu’on fera demain, non non non, il est juste question de calculer la distance qui sépare Thym du sol par exemple histoire de pouvoir le faire tomber… Pour le faire chier ! C’est une question d’habitude, vous en faites pas ! Quand je le pince, c’est pour le faire chier ! Quand je l’ignore c’est pour le faire chier ! Quand je lui parle, c’est pour causer ! Quand je lui donne quelque chose, c’est pour lui faire plaisir ! Le reste du temps, ce que je fais, ça ne vous regarde pas et ça : c’est pour VOUS faire chier !

THYM - Si tu t’endors, je te dessine sur la gueule, je te fais tremper le petit doigt dans l’eau glacée pour que tu te pisses dessus et après je te pince pour te réveiller. Ah et puis tu changeras mes draps au passage, pas question que je touche ta pisse moi.

Et là je me la joue outrée, parce que ça m’a choqué ! Ouais non mais il y croit en plus ! Alors là il a trop cru que j’allais dire Amen wesh ! Amen l’oseille oui si tu veux… Enfin bref, faut pas que je commence à dire de la merde là ! Il est FOU ! Je le savais bien mais peut-être pas comme ça non. Fou à tel point que j’en ai presque perdu langage et salive. Presque parce que je suis Dolce Madison Ben et que cette chose ne perd jamais le langage. Enfin si vous m’entendez bande de neurones à la con, restez éveillés ok ? Je ne tiens pas à lui changer les draps…

DOLCE – C’est ça oui ! Essayes un peu et tu verras ce que ça fait de se prendre une avalanche de coussin dans la gueule, puis un paquet d’oréos dans tes cheveux, c’est bien ça ! Ca te dis ?! Me tentes pas avec ta tête de gremlins !

Des vrais gamins. Je vous jure : des VRAIS gamins ! Il y en a pas un pour rattraper l’autre, c’est du niveau des bacs à sable voilà tout ! Puis je suis sûre qu’on arriverait à faire encore bien pire que des gamins de bac à sable ! Tiens bah en parlant de gamins d’ailleurs…. Ca n’a aucun rapport autant le dire de suite mais, puisque le film était en route j’ai profité de l’occasion en or pour le faire chier une fois de plus en venant lui piquer ses oréos ! Il avait qu’à pas les laisser traîner près de moi, bien fait pour lui, nah ! J’assume pas du tout ce moment de n’importe quoi, je vous offre le serment. Ce que j’assume un peu mieux par contre, c’est le soudain sentiment de satisfaction qui s’emparait de moi. L’air de rien, je préparai encore et toujours, un mauvais plan. Je me met à sourire et à plisser les yeux comme à mon habitude et tout en silence je réfléchis à ce que je pourrais bien lui faire. C’était déjà tout trouvé !

DOLCE – Au fait, t’as vraiment une tronche de gremlins, tu le sais ça ?! Un GROS bébé gremlins venu de la planète JUPITER ! Oui monsieur !

Si j’allais mourir ? AHAHAH… Oui. C’était pas impossible en fait. En vérité, je faisais que de le provoquer encore et toujours juste pour le plaisir. Pourquoi ? Bah et pourquoi pas hein ?! Ta mère elle t’as pas dit que poser trop de questions était mauvais pour la santé ? Tu vas chopper la rage man, fais gaffe à ta queue ! Moi je dis ça, je dis rien en même temps.

DOLCE – Et n’essayes même pas de me faire tomber du lit parce que je te vois venir et là… Là mon gars… Je te défonce TA RACEUH !

Crédibilité ? Zéro. Sérieux ? Zéro. Gentillesse ? … Ca passe.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Jeu 6 Mar - 22:17


It's like an angel came by and took me to heaven.

Comme tu aurais pu t’y attendre, elle allait te reprendre parce que tu étais en train de sourire comme elle n’aime pas que tu souris. La pauvre, si elle pense une seule petite seconde que tu vas arrêter pour elle, elle se met le doigt dans l’œil. Jamais tu n’arrêteras ce petit sourire parce que ça lui fait perdre ses moyens. C’est ça d’ailleurs qui l’énerve. Elle perd le contrôle alors rien ne va plus. Et toi, ça t’amuse. C’est drôle. Pour une fois qu’elle ne contrôle pas tout, autant en profiter. « - Continues de sourire comme ça et tu vas voir ta gueule ! » C’est ça, continue ça finira peut-être par marcher un jour ou l’autre... Ou pas en fait. Si elle pense sincèrement que tu as peur d’elle, elle se met le doigt aux fesses. Elle rêve la petite Dolce. Mais c’est bien de rêver, ça fait du bien à tout le monde puis ça permet d’oublier le fait que notre vie n’est pas celle que l’on aimerait qu’elle soit. Et oui, triste réalité n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, elle a réussi à te faire rire l’autre banane. Tu lui ris au nez sans pour autant être provocant, désagréable ou quoi que ce soit d’autre. Non, tu lui ris au nez et ça s’arrête là. Il n’y a rien de méchant là-dedans. De plus, tu sais que ça risque de l’énerver et donc, elle va encore de gueuler dessus. Mais toi, ça te fait rire dans tous les cas alors tu ne crains pas du tout de t’attirer les foudres de l’enfer. Absolument pas. C’est de Dolce que l’on parle, pas de quelqu’un de si monstrueux que ça... Quoi que... Non, c’est une blague. Elle essaie de se cacher sous ses faux airs mais c’est un vrai bébé tout petit, tout mignon et tout sensible. Sauf que ça, elle ne l’avouera pas alors tu vas être obligé de casser sa coquille pour le savoir. « - Vas-y menace moi, j’adore ! Ca te rend presque sexy, c’est pour dire... » Aller hop, elle va se mettre ça en tête et elle s’en rappellera toute sa vie. C’est sûr et certain. Il ne faut pas lui faire de compliment à la petite madame parce qu’elle s’imagine tout de suite pleins de choses puis elle note tout. Elle retient tout ! Il vaut mieux pour toi que tu ne sois pas méchant avec elle, que tu ne lui sortes pas une vacherie parce que tu risquerais de le regretter pendant un long moment. Ah oui parce qu’elle n’hésitera pas à te le ramener à la tronche dès qu’elle en aura l’occasion. Elle te le rabâchera encore et encore jusqu’à ce que tu finisses par lui baiser les pieds pour t’excuser. Ah oui, elle ne fait pas les choses à moitié la petite Dolce, absolument pas. « - C’est ça oui ! Essayes un peu et tu verras ce que ça fait de se prendre une avalanche de coussin dans la gueule, puis un paquet d’oréos dans tes cheveux, c’est bien ça ! Ca te dis ?! Me tentes pas avec ta tête de gremlins ! » La pauvre... Elle espère encore avoir la moindre influence sur toi... Elle est persuadée que tu vas fermer ta bouche, que tu vas dire amen à tout ce qu’elle raconte... Il faudrait vraiment que tu la secoues histoire de la réveiller parce qu’elle rêve tout éveillée. Et puis là, d’instinct, tu viens écraser gentiment ta main sur la totalité de son visage histoire de la faire taire. Non parce que c’est bien de parler, tu ne te sens pas seul puis c’est pratique, tu t’ennuies jamais mais il y a des moments où il faut éviter de parler pour ne rien dire et ce moment est arrivé. Tu écartes au maximum tes doigts pour que ça couvre une bonne partie de son visage avant de sourire, tout fier de toi. « - Ah ouais, c’est bien ce que je pensais. T’es mieux comme ça. Puis quand tu te tais, t’es mieux aussi... » Tu appuies un peu plus sur ta main avant de l’enlever. Elle allait râler, tu la vois venir à trois kilomètres. Mais ce n’est pas grave, c’est pour ça que tu l’aimes bien aussi. Puis au final, tu viens l’embrasser sur le bout du nez parce que t’es vraiment adorable comme mec. Enfin comme ça au moins elle n’a pas le temps de parler et ça, c’est le pied. Sauf que non, elle renchérit ! Encore et toujours. Elle n’est jamais fatiguée celle-là ! « - Au fait, t’as vraiment une tronche de gremlins, tu le sais ça ?! Un GROS bébé gremlins venu de la planète JUPITER ! Oui monsieur ! » Merci... Elle est vraiment gentille, ce n’est pas possible, elle doit être malade... AH NON ! C’est normal chez elle. Tu fais mine de bouder avant de la pousser. Ouais, tu allais la pousser hors du lit sauf qu’elle a anticipé, comme d’habitude en fait. « - Et n’essayes même pas de me faire tomber du lit parce que je te vois venir et là… Là mon gars… Je te défonce TA RACEUH ! » Tellement pas crédible... Et juste parce qu’elle te provoque, tu laisses glisser l’ordinateur sur le côté et tu te rapproches un peu plus d’elle. T’as toujours ce petit sourire qui veut dire que tu t’apprêtes à faire une connerie. Ouais, tu vas en faire une. Tu commences à la pousser encore plus jusqu’à ce qu’elle soit à moitié en dehors du lit. « - Défoncer ma race, sérieux ? J’ai bien envie de voir ça tient ! » ET BOUM. Par terre la Dolce. Il fallait s’y attendre en même temps, il ne fallait pas te tendre une perche aussi flagrante que celle-là. Elle savait très bien que tu allais la provoquer comme ça. Enfin si elle te connait oui, elle devait s’y attendre... Vous êtes compliqués quand même...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Lun 10 Mar - 20:50



THYM - Vas-y menace moi, j’adore ! Ca te rend presque sexy, c’est pour dire..

L’autre, il est pété de rire ! Je le menace, et il est plié ! Puis, il en redemande en prime et se fout délibérément de ma poire ! Si je n’étais pas ravie de le revoir, je pense que je le tuerai ! Au pire, si je l’amusais, c’était pas un crime, bien au contraire. On dit que le rire allonge l’espérance de vie, qu’il améliorerait l’humeur et donc la qualité de vie et si l’on en croit le dicton : femme qui rit… Ouais non j’ai rien dit en fait ! J’ai jamais rien compris à leurs dictons de merde de toutes façons : il faut croire que mon intelligence se veut au-dessus de cela. M’enfin, il était hors de question que j’apprécie le fait qu’il se paie ma tête ! Ce serait renoncer à mon légendaire répondant et ça, ce n’était pas possible ! Ce ne serait pas moi sinon.

DOLCE – Vas te faire voir !

Dit comme ça avec un sourire timide et les joues rosies, ça se voulait gentil mais sincère. Puis on connaît tous la réponse déjà ça va être quelque chose comme « oh oui j’adore » ! On parle de Thyméo tu sais, le type qui se promène avec des capotes dans le portefeuille ! J’ai pas besoin de fouiller pour le savoir, il me l’a montré une fois. La fois où on trainait dans les couloirs et où j’ai déversé du café sur la gueule d’une bimbo qu’il s’apprêtait surement à avoir dans son lit… Dommage pour elle, tant mieux pour moi, j’ai eu raison de son cœur pour le moment ! Certes ce n’était que le début et je suis pas vraiment sûre de savoir ce qu’est être « amoureux » pour de vrai mais en attendant, elle ne saura sûrement jamais à quoi ressemble Thymthym … enfin, pas comme elle aurait espérer j’imagine ! Ah ces bimbos… Qu’est-ce que je voulais les fracasser du temps où je voyais thym et elles !! Puis aujourd’hui, ça n’a pas vraiment changé finalement… Je suis pas du genre à me montrer ou à m’ouvrir très facilement encore moins en amour et donc, je me garde bien de crier sur tous les toits que je suis normalement avec lui. Encore une fois, c’était que le début ! Qui sait ? Peut-être que dans deux semaines on sera tout bonnement en train de se bécoter ou je ne sais quoi d’autres devant tout le monde ou alors, peut-être que dans 3jours on se détestera et on s’oubliera mutuellement ! J’en sais rien, je sais pas lire l’avenir !

THYM - Ah ouais, c’est bien ce que je pensais. T’es mieux comme ça. Puis quand tu te tais, t’es mieux aussi...

Ce que je peux détester quand il fait ça ! Je veux dire, me coller sa main dans la tronche dans l’espoir infini que je finisse par la boucler ! Le pire, c’est que ça marche toujours ! J’y peux rien, c’est ça, ou alors j’étouffe ! Puis ça dure trois plombs avant qu’il ne libère ma respiration ! Et puis … Et… Pourquoi à chaque fois est-ce qu’il m’achète en venant me faire un bisou ? Bordel, je suis pas à acheter ! Mais le pire de tout, c’est que ça marche aussi ça ! … Enfin l’espace d’un instant parce que quand même, j’y peux rien si je suis complètement folle ou hyperactive ou bien bavarde mais mes défauts vont de paire avec mes qualités ! Et alors quand j’ai des questions, je les pose, quand j’ai une connerie en tête, je la sors ! Mais au moins, je reste fidèlement sincère, c’est déjà ça non ? Tout ça pour dire que je n’étais pas prête de la fermer puisque si l’amour rend aveugle, il ne rend pas sourd ni muet ! Pour cette fois, il avait gagné, je ne répondrais pas. Que veux-tu répondre à ça ? Dans l’immédiat je voudrais râler mais lever les yeux sera largement suffisant pour qu’il entende tous les reproches que je ferais à sa fichue réflexion ! Alors bon..

Là il me pousse. Une première fois. Ce que j’avais anticipé précédemment et que je sentais venir. Thym a pas l’air comme ça mais il est violent en fait ! Non je déconne : il est juste taquin… Et moi je suis pareille donc on avance pas beaucoup à ce rythme, vous vous imaginez bien. En parlant de rythme : il y a été au ralenti, soyons honnêtes. J’ai largement eu le temps de voir le coup venir et j’aurais eu l’occasion de me protéger ou de me barrer. Je le voyais bien qui souriait comme un crétin et je voyais bien qu’il se rapprochait bien bizarrement de moi. Je le savais. J’aurais dû m’y préparer à deux fois. Il continue de me pousser très légèrement hors du lit, je vais me viender, je n’arrive même pas à reprendre mon équilibre et je me dis que s’il avait voulu me foutre par terre il l’aurait déjà fait tu vois !!!

THYM - Défoncer ma race, sérieux ? J’ai bien envie de voir ça tient !

Bah non, cet enfoiré a joué la carte de la provocation comme moi ! Et bim, le cul par terre, la tête face au sol cette fois ! Merci mon cœur j’ai envie de te dire !!!!!.... C’était couru d’avance en même temps ! La prochaine fois … Merde je parle toute seule…

DOLCE – La prochaine fois, t’auras pas autant de chance ! Et OUI je vais te défoncer ta race !!!

Ni une ni deux, plus déterminé que jamais, je lève mes fesses du sol. Sois courageuse blondasse parce qu’il ne va pas avoir de pitié pour te mordre ou je ne sais quoi d’autre ! Je me frotte les mains comme si le sol était sale plus par réflexe absurde que par véritable dégoût et je grimpe sur le lit de nouveau ! Je me fous à califourchon sur lui ce qui en vérité, n’a rien d’anodin et si l’on croit que la petite et grande à la fois Dolce Ben s’apprêtait à faire quelque chose de bien, vous vous trompez lourdement ! J’attrape un oreiller en 2 secondes pour lui jeter dans la gueule et faire mine de me battre avec lui. Soyons sérieux, si je me battais véritablement avec lui…. Je serais en train d’hurler, de pleurer ou de m’enrager toute seule ! Si vous saviez de quoi j’ai l’air quand je me baguarre…

DOLCE – ESPECE DE GREMLINS VAS ! BOUFFES-TOI CA !

Et là, comme de rien, j’aimerai dire « je t’aime de tout mon cœur bébé »… Rien que pour le bonheur de le faire chier à grande échelle !!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Sam 15 Mar - 11:32


It's like an angel came by and took me to heaven.

« - Vas te faire voir ! » Romantique, pleine d’amour, délicate... Tout ce que tu aimes en fait. Mais c’est pas plus mal qu’elle te parle comme cela. Primo, tu sais que c’est pour plaisanter, pour te provoquer un peu plus et deuxio, tu sais qu’elle le pense pas un mot. Puis c’est toujours mieux que de l’entendre te donner des surnoms affectifs à chaque phrase. Non, comme cela c’est bien, ça te convient parfaitement. Puis c’est tout frais alors vous n’allez pas commencer à vous balancer des surnoms à tout bout de champs. Ce serait tellement ridicule puis tu détestes ceux qui le font. Bon, tu t’es mis à les détestais quand tu t’es retrouvé tout seul pour la première fois mais ça, ce n’est qu’un détail dont personne n’a besoin de connaitre l’existence. Non, personne ne doit savoir qu’avant, tu étais le genre de mec collant au possible, toujours en train de dire « mon amour », « mon cœur », « bébé » ou encore « princesse » dès que tu commençais ou finissait ta phrase. Hors de question. Ca casserait le mythe du grand et beau NTD. Oui, tu t’appelles comme ça maintenant parce que t’en as marre de toujours devoir détailler tes prénoms et nom pour au final dire « mais Thyméo ça suffit amplement ». Bref, tu la regardes en haussant un sourcil. Elle devrait pas te dire des choses comme ça, ça te tente bien trop et ce n’est pas certain que ta réponse lui convienne. « - Maintenant que tu le dis, j’ai vu une fille entrer dans une des chambres tout à l’heure... Je te raconte pas le truc, trop bonne quoi. J’osais pas trop aller la voir en plus mais si tu me le dis si gentiment, je vais peut-être y aller ouais. » T’es vraiment débile. Et tu te crois drôle en plus. C’est ça le pire dans l’histoire. Tu te crois intéressant et pourvu d’un tel sex appeal que personne ne te repoussera alors que c’est faux. T’es mignon mais pas non plus irrésistible. C’est pas faute d’essayer pourtant. Tu passes ton temps à faire du sport, à travailler. Oui parce que tu crois au stéréotype qui dit que toutes les filles tombent plus facilement amoureuse lorsque ton compte en banque est bien fourni. Débile, encore une fois ? C’est certain. Mais personne ne t’as jamais vraiment expliqué comment ça marchait à ce niveau-là alors il faut bien te débrouiller comme tu peux, apprendre par toi-même non ? Puis ça a l’air de fonctionner alors autant poursuivre dans cette voie-là. « - La prochaine fois, t’auras pas autant de chance ! Et OUI je vais te défoncer ta race !!! » Terminator 2.0. Elle est persuadée qu’elle peut te faire mal ou même peur alors que ce n’est pas du tout le cas. Elle te fait rire en fait. Elle est plus amusante qu’autre chose. Ah c’est certain que tu ne risques pas de t’ennuyer avec elle, aucun risque ! Déjà que tu ne t’ennuies pas quand tu es seul avec toi-même, avec elle c’est encore mieux. Oui parce que tu peux te moquer d’elle sans aucun soucis. En revanche, tu ne peux pas te moquer de toi, ça serait vraiment idiot et inutile. Puis Dolce est une cible facile, il y a toujours a redire sur son comportement ou bien sur ce qu’elle dit. Elle raconte toujours n’importe quoi et parfois même des choses inutiles dont tout le monde se fout mais toi, tu restes tranquille et tu l’écoutes afin de te moquer d’elle par la suite. C’est beau l’amour, n’est-ce pas ? Oui enfin, tu n’en es pas encore là. « - Ouhh tu me fais... » Tu n’as pas le temps de finir ta phrase ni même de réagir. Elle est plutôt rapide dans son genre ! En deux secondes seulement, elle se retrouve à califourchon sur toi, en train de t’assommer avec ton oreiller. Ton propre oreiller en plus ! Elle a pas le droit de faire ça non mais ! Avec ce qu’elle veut mais pas ton oreiller ! Du coup, tu fais comme tu peux pour te débattre mais bon, elle pèse son poids la petite... Non, c’est une blague. Tu pourrais la soulever à une main si tu le voulais. « - ESPECE DE GREMLINS VAS ! BOUFFES-TOI CA ! » Tu essaies de lui arracher l’oreiller des mains mais tu abandonnes vite, t’as une meilleure idée. Les chatouilles. Ouais, c’est ton arme secrète. Tout le monde craint les chatouilles et Dolce aussi, c’est certain. Même si elle ressemble à un robot par moment avec son cerveau très développé et ses phrases incompréhensibles par moment, elle craint. C’est obligé. Alors tu la laisses t’assommer autant qu’elle le veut pendant que tu diriges tes mains, tout droit sur son ventre. Elle voulait la guerre ? Elle allait la voir. Personne ne peut battre NTD. PERSONNE. Ca n’est jamais arrivé et ça n’arrivera jamais. Pour Jaden, ça ne compte pas. Vous étiez petits. « - TU VAS LE REGRETTER SHREK C’EST MOI QUI TE LE DIT ! » Et hop, elle est finie. C’est terminé pour elle, elle ne survivra pas. T’as de l’expérience à ce niveau-là puis tu faisais toujours ça avec Hanna alors bon, à force tu as l’habitude. « - Je te préviens, j’arrête pas tant que t’auras pas enlevé ton haut. Et ouais ma poule, t’as bien entendu ! » Bah quoi ? Il faut savoir profiter de toutes les situations. Ca, on te l’a bien appris. Puis c’est qu’un jeu pour le coup, non ? Oui c’est ça, seulement un jeu entre deux personnes totalement attardées qui n’ont rien de plus intéressant à faire. C’est beau la jeunesse pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 16 Mar - 12:53



THYM - Maintenant que tu le dis, j’ai vu une fille entrer dans une des chambres tout à l’heure... Je te raconte pas le truc, trop bonne quoi. J’osais pas trop aller la voir en plus mais si tu me le dis si gentiment, je vais peut-être y aller ouais.

Restes calme, ne le défonce pas. Mes yeux ont fait un sérieux bond en avant en entendant parler ce jeune homme qui, croyez-moi, risquait fort bien de s’en manger une ! Inutile de reparler du coup des couloirs, ce serait plus une perte de temps qu’autre chose mais, je crois qu’il oublie un peu trop vite de quoi je suis capable ! Ou alors il n’a absolument pas le sens de l’humour et c’est là la limite véritable de ses blagues ! Dans un cas comme dans l’autre, j’étais loin d’être contente d’entendre une chose pareille ! Bon après, c’est vrai qu’on se cherche pas mal et que j’aurais pas dû l’inviter aussi vite à aller se faire foutre mais BREF ! N’importe quel type même le plus débile profond que je connaisse saurait ici que mon invitation n’était que blague et que répondre de la sorte allait déclencher en moi une envie de soit faire la gueule, soit me barrer, soit gueuler ! Ou peut-être même les trois. Attention, Dolce est gentille, elle est mignonne et petite mais faut pas pousser ! Copain ou pas copain ! Faudrait qu’il se reprenne autrement, ça va pas le faire longtemps, je vous le dit !

DOLCE – Pardon ?

Entre nous, j’ai rien de la fille parfaite : j’ai un caractère de merde, je suis pas très grande, j’ai pas non plus la poitrine volumineuse, j’ai pas la notion entre être une fille et être une femme et j’en ai rien à foutre et puis, on va arrêter là, je suis pas la fille parfaite point barre ! Mais sérieusement, savoir qu’il pouvait voir des choses dites « meilleures » que moi, ça, ça me rend dingue ! Enfin non ! Ce qui me rend surtout dingue, c’est de la savoir puisque Thym est du genre à me le jeter en pleine figure comme on te dirait bonjour ! Bref, j’ose au moins espérer que c’est compris dans son forfait d’humour de merde parce que je ne saurais apprécier que très moyennement ce genre de phrases à l’avenir. Encore, il a de la chance, il a pas eu le droit à un long et ennuyeux discours ! C’est déjà pas si mal, tu vois que tu peux fermer ta gueule Dodo ! Oui je parle toute seule et alors ?!

THYM - Ouhh tu me fais...

Peur ? Je l’entendais alors qu’il ne le prononçait pas. Il avait déclenché la guerre, c’était l’attaque du coussin contre la sienne ! Ah, quelle douce sensation que de se sentir au pouvoir l’espace d’un instant… Je suis réaliste, je sais bien que dans 3 secondes ça va vite changer ! Le problème c’est que le dicton « jeu de mains jeu de vilains » trouve toujours sa place avec nous deux ! Je suis une catastrophe, je cherche toujours la merde –même pour déconner- et ça se retourne toujours contre moi ! Mon problème ? Je sais pas du tout ! ..Et le premier qui me parle de mes cheveux je lui ferais bouffer un radiateur ok ?! Ouais, exactement : un RA-DIA-TEUR !

THYM - TU VAS LE REGRETTER SHREK C’EST MOI QUI TE LE DIT !

Shrek ? Mais, j’ai pas une gueule de shrek wesh ! Enfin ça va, c’est une insulte digne de disneyland alors je ne vais pas râler… Pas sur ça en tous cas ! Ce qui est moins sur, c’est que je ne râle pas du tout ! Je suis pas très bonne perdante et comme Thym vient clairement de me donner le tarif de sa vengeance, je crois que l’heure est à la prière ! Le souci ? C’est que même avec mon caractère de merde, la moindre chatouille me fait redescendre tout droit à la faiblesse ! Question ténacité c’est zéro sur ce coup !

DO- AH NON… C’est pas..

Du jeu ? Ouais, il me semble que c’est ça que j’allais dire ! Juste avant de finir par me rouler de rire comme une merde et à me sentir comme une vulnérable et pauvre fille. Je suis une victime. Il est méchant en fait ce gars !... Non bon je déconne, s’il l’était vraiment et si j’avais la chance d’être lui, je me serais prise par la peau du cul et je me serais foutue à la porte ! Ouais, exactement comme ça !

THYM - Je te préviens, j’arrête pas tant que t’auras pas enlevé ton haut. Et ouais ma poule, t’as bien entendu !

Alors là, c’était encore pire ! J’allais crever de rire ! Sérieusement, je ne sais pas ce qui été le pire entre ses chatouilles à la con, sa condition qu’il n’était bien sur pas question de respecter ou son insulte de bête à plumes !

DO – Alors là faudra te lever de bonne heure !!!

Moi coriace ? Non, pas du tout.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Sam 22 Mar - 20:06


It's like an angel came by and took me to heaven.

Pardon ? Elle a des problèmes d’audition en plus de ça ? Elle a tout pour plaire celle-là, c’est certain. Mais sérieusement, qu’est-ce que tu fous avec elle en fait ? Toi qui n’a pas de patiente, tu te mets en couple avec la fille la plus longue de tous les temps à comprendre. A croire que tu aimes les missions impossibles. Oui parce que clairement, c’est mission impossible. Même en restant sur son dos tous les jours pendant deux ans, tu ne la comprendrais toujours pas. Elle est beaucoup trop complexe et tu n’es même pas sûr que quelqu’un en général arrive à la supporter et la comprendre comme tu pourrais le faire. Enfin, en ce qui concerne le fait de la supporter en tout cas parce que le reste... voilà, tout est dit.

Tu finis par te venger. Tu lui sautes dessus et la chatouilles autant que possible. Si elle pensait qu’elle allait gagner, elle se mettait le doigt dans le nez -oui encore une fois- parce que ce n’était pas demain la veille. Elle pense toujours qu’elle va s’en sortir, qu’elle va gagner coup sur coup mais elle rêve là encore. Toi non plus tu n’es pas du genre à te laisser marcher sur les pieds ou bien abandonner aussi vite. AH NON… C’est pas.. Et si ma petite. Tu vas le regretter. Il ne fallait pas cherche le petit Dawkins parce qu’il va bien te le faire payer. Il est plutôt doué en ce qui concerne les coups bas comme ça. La vengeance après le coup qu’elle t’a fait, c’est ton point fort. Alors là faudra te lever de bonne heure !!! En plus elle ne cède pas et ça, ça ne te plait pas. Pourquoi elle ne cède pas ? Elle veut mourir pour manque de respiration ? Si elle continue comme ça, c’est ce qui va se passer. Mais ce n’est pas pour autant que tu t’arrêtes, non de non. Elle n’aura pas ce qu’elle veut tant que toi, tu n’auras pas ce que tu veux. Elle va finir par enlever son haut, tu peux le garantir. Alors tu accélères la cadence. Tu la chatouilles par tous les endroits possibles sans pour autant la quitter des yeux. Tu veux qu’elle te supplie d’arrêter, qu’elle te dise que c’est bon, tu as gagné, elle va faire ce que tu veux. T’es sûre que tu veux pas ? Tu t’arrêtes un instant histoire de voir ce qu’elle a à répondre sans pour autant attendre de réelle réponse. Tu arques un sourcil, tu la fixes. Je continue alors. Et c’est reparti. Non, tu ne la laisseras pas en paix la petite. Elle n’a aucune idée de qui elle a en face d’elle. Tu n’es pas du tout du genre a abandonner en plus et elle devrait le savoir. Après votre long jeu totalement idiot, elle devrait être au parfum. Mais non, elle est tellement naïve qu’elle pense pouvoir t’arrêter avec sa petite bouille adorable. Non non non. Ca n’arrivera pas. T’es sûr ? Non je dis ça parce que je suis sûre que t’y trouverait ton avantage. Je sais pas je pourrais me mettre torse nu moi aussi ou en caleçon comme tout à l’heure. A toi de voir... Pas sûr qu’elle craque mais c’est bien essayé en tout cas. Tu mets toutes les chances de ton côté parce que tu sais que la tâche ne sera pas des plus faciles. Mais tu y arriveras, c’est évident. Tu es un gagnant et non un perdant. Oui, tu vas y arriver. Elle va finir par revenir sur ses pas et te dire qu’elle abandonne, qu’elle va faire ce que tu veux. C’est comme ça que tu vois les choses et c’est comme ça qu’elles vont se produire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Sam 29 Mar - 17:16



J’ai horreur des lois de la physique ! C’est une injustice, un complot ! J’aurais beau dire ou faire, malheureusement il aura toujours l’opportuné de me contrôler et si il y a bien une chose une monde que je déteste c’est bien ça. Je ne le laisserai jamais me contrôler comme un pantin en bois que tu manœuvres par le bout des ficelles, c’est hors de question. J’aimerai autant mourir. « T’es sûre que tu veux pas ? ». J’avais beau avoir un manque d’air de plus en plus conséquent et des larmes apparentes aux quatres coins des yeux, c’était pas comme ça que je voyais les choses.  Aussi, plus morte de rire que jamais, je lançai comme une gosse de même pas six ans qui pète une crise un joli, joyeux, monstrueux « NON ! ». Toutes façons j’suis blonde mais pas conne : il me la fera pas à l’envers. Et puis, il n’a pas fallu trois milles ans avant qu’il ne reprenne de plus belles sa nouvelle activité. « Je continue alors. » C’est bien il a du caractère ! J’ai toujours dit à Danny que je n’aimai pas les bubbles ! Les bubbles sont des gens craintifs, qui ne savent pas répondre et qui sont mous. Au moins, je saurai qu’en cas de journée ennuyeuse à mourir, j’pourrai toujours le faire chier. Je déconne ça va, détendez-vous. Bon en attendant, qu’est-ce qu’elles me font chier ces lois de la physique sérieux ! « Non NON NON  NONN N… ». J’allais marchander ça à coup de « tu veux pas un bisou ? » « je te fais un massage si tu veux » ou bien encore « aller s’il te plait… » mais rien de tout ça. J’étais Dolce Madison Ben, je suis et je resterai Dolce et en aucune circonstance je ne négocierai ma liberté. Il était quand même sacrément sauvage Thym, j’en avais oublié la palette établie qui, pour tout vous dire, ne m’avait pas vraiment manqué non. Pourquoi fallait-il que je tombe dans le panneau ? Je veux dire, comment j’ai pu croire qu’il allait rester là à bouffer un oreiller dans la tronche sans rien faire ? Connasse vas ! « T’es sûr ? Non je dis ça parce que je suis sûre que t’y trouverait ton avantage. Je sais pas je pourrais me mettre torse nu moi aussi ou en caleçon comme tout à l’heure. A toi de voir.. ». Moi tout ce que je voyais c’est que je crevais de chaud, j’en pleurais, j’en choppais v’la les crampes et je détestais finalement sa sale manie de me contrôler. Puis s’il croyait que j’allais céder sur ses belles phrases, il pouvait se rhabiller ! Sans jeu de mots, non bien sur. En fait, c’était encore pire : je riais de plus belles mais j’allais crever pour de vrai. Il fallait que je réagisse avant de finir morte jeune et v.. Je vous merde ok ?! Bref. Je m’étouffais, que demander de plus au peuple ? « PUTAIN J’VAIS..AEESFFG… TE DEFONCER TA RAAAAAAAACE ! ». Crier était l’ultime recours à un moment de détresse pareil. Là c’est le moment ou j’me réveille et me tente à la rebellion en venant le pincer et le pousser de tous les coins. Je dois dire que je suis loin d’être une fille normale, tu vois, les ongles, la peau, les cheveux toussa … je m’en fous royalement. Puis dans cet élan de tests sans résultat, avouons-le quand même : Thym n’est pas moche à regarder et il n’a pas un physique à s’arracher les cheveux de la tête, il est plutôt… Bien foutu dirons-nous. Et l’autre donc, … Putain, j’sais même plus ce que je voulais dire… « OK ! C’EST BON ! OKOKOKOKOK O-K ! Arrderffgr…Steuplais… ». Mourir ou renoncer à la bataille ? Vilain dilemme. Toujours est-il que je n’ai en rien avouer sa victoire ni même affirmer ma nouvelle soumission. Moi ? Jamais ouais. « Aller arrêtes… J’veux.. On regarde le film ? » Un sourire et un regard angélique, c’était clairement me foutre de sa gueule oui. Mais que voulez-vous, on ne peut pas s’appeler Dodo et se soumettre à pareille chose. C'est beaucoup mieux tenter cette alternative que de continuer à brasser une rebellion dans le vide !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    Dim 6 Avr - 18:42


It's like an angel came by and took me to heaven.

Elle est vraiment pas drôle mais alors, vraiment pas. En plus t’aimes pas quand on te tient tête alors avec elle, c’est pas une mince affaire. Puis c’est qu’un jeu après tout, pas besoin de s’énerver pour si peu. Sauf que... T’es comme ça, tu peux rien y faire. Tu dois avoir le dernier mot, ça doit se passer comme tu le sens et pas autrement, c’est tout. Puis elle est chiante celle-là aussi ! Elle ne peut pas se laisser faire comme tout le monde ? Essayer de résister un moment avant de craquer. Ca te parait être une bonne idée. Oui parce que sinon ça risque de rester comme ça pendant un long moment parce que tu n’es pas du genre à abandonner aussi facilement sauf quand ça t’énerve et à ce niveau-là tu n’étais pas encore énervé. Heureusement. NON ! Elle cherche vraiment celle-là. Pas besoin de prouver quoique ce soit, tu sais très bien qu’elle est aussi bornée que toi.Non NON NON NONN N… Elle est impossible, c’est pas possible. Elle n’abandonnera jamais. Pourquoi est-ce qu’il a fallu que tu te trouves un fille comme elle, aussi bornée que toi ? Non parce que c’est impossible de faire affaire avec elle. IMPOSSIBLE. Petite mais coriace comme on dit. Tu te demandes même si il y a plus coriace qu’elle. Non, ça non plus ce n’est pas possible. Il y en a qu’une seule comme elle et tant mieux d’ailleurs parce que ça ferait trop. Comment est-ce qu’ils faisaient quand elle était petite d’ailleurs ? Parce qu’elle devait être cent fois pire qu’aujourd’hui. Il ne vaut mieux pas savoir en fait, ça risquerait de te faire d’autant plus peur. PUTAIN J’VAIS..AEESFFG… TE DEFONCER TA RAAAAAAAACE ! Toujours aussi aimable celle-là... Pourquoi est-ce qu’elle est encore là d’ailleurs ? Parce qu’avec tout les mots d’amour qu’elle te dit toutes les cinq minutes, tu devrais la mettre dehors une bonne fois pour toute. Tu serais tranquille et elle arrêterait de râler. Sauf que ça ne serait pas drôle non plus. Puis tout seul, tu t’ennuierais bien trop. Elle pourrait lâcher l’affaire quand même, qu’est-ce que ça peu bien lui faire d’enlever un tee-shirt ou non ? Ce n’est qu’un tee-shirt après tout. Elle va bien à la piscine non ? Là par contre ça ne la dérange pas qu’on puisse voir son haut de maillot. Les filles, c’est vraiment n’importe quoi. OK ! C’EST BON ! OKOKOKOKOK O-K ! Arrderffgr…Steuplais… ENFIN ! Il était temps ! Tu souris comme un idiot parce que t’as gagné. C’était certain. Tu allais gagné, t’es un gagnant c’est comme ça, elle est tête dure mais elle ne fera jamais le poids face à toi, c’est comme ça. La pauvre, ça a dû lui arracher la gueule de te dire ça mais au moins, elle l’a fait. Bien, elle commence à comprendre ce qu’il faut ou ne faut pas faire avec toi. Tu arrêtes donc tes chatouilles, tout fier de toi. Alléluia ! Punaise pour une fois que tu fais ce que t’as à faire. Je devrais te donner une médaille. Tu la pousses sur le côté histoire qu’elle reprenne un peu son souffle et qu’elle enlève son tee-shirt qui et franchement laid. Bah oui, tu ne lui aurais pas demandé de l’enlever sinon, c’est évident. Pourquoi est-ce que tu l’aurais fait si ce n’était pas le cas sincèrement ? Aller arrêtes… J’veux.. On regarde le film ? Elle se fout clairement de ta poire. Sauf que ça, tu n’aimes pas du tout mais alors vraiment pas. Elle ne veut pas le faire ? Tant pis mais qu’elle ne la ramène pas comme ça ! Elle sait très bien que à ça va te gonfler, c’est pour ça qu’elle le fait, c’est certain. Tu détestes perdre, vraiment. Tu t’énerves dès que tu perds et là, tu t’es fait avoir comme un gamin de six ans donc oui, tu t’énerves. T’as qu’à le regarder chez toi ton film de merde, j’en ai rien à foutre moi. Bébé Thym en colère pour un rien, c’est quelque chose à voir. C’est totalement ridicule mais t’es comme ça, tu t’énerves pour un oui ou pour un non alors voilà. Tu n’as pas envie qu’elle s’en aille mais c’est toujours la même chose quand tu t’énerves : tu dis aux autres de partir même si tu n’en as pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Catch a bad chick by her toe – Dolce    

Revenir en haut Aller en bas
 

Catch a bad chick by her toe – Dolce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Topic Catch
» Topic Catch
» i will catch you , ABRAHAM
» Breaking News : NT1 supprime Catch Attack !!
» jeux de gestion sur le catch EWR/TEW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 05 :: Rps en cours-