AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago   Ven 17 Jan - 21:31

⊹ Fashion fade, style is eternal .
C'est pas mon réveil ça... Ni la sonnerie de ma mère... Ni celle de mon père ou mon frère... Je me réveille paniquée, déboussolée, je n'ai jamais aussi vite décroché, me redressant sur mon lit, passant ma main sur mon visage pour enlever ces mèches qui me gênent. - Allô ? Mademoiselle Summers ? Je fronçais les sourcils, c'est pas mon patron ça ? - ... A...Allô. Il commençait à parler très vite, comme d'habitude, et je n'avais rien compris. - On a besoin de vous ! Il n'y a personne au magasin mis à part moi et votre collègue, elle est en panique et n'arrive plus à gérer. Je lâchai un rire sans qu'il puisse réellement l'entendre, si ma collègue, la fille la plus ordonnée et sérieuse que je connaisse ne s'en sort pas, comment veut-il que moi, une fille bordélique et tête en l'air, arrive à gérer le magasin ? - Mais je dors...Et puis je ne crois pas pouvoir être capable de gérer ce... Problème. Je m'apprêtais à raccrocher que j'entendais sa voix grave résonner, il n'a pas l'air très content... Oups. - Vous dormirez après ! Vous venez sur le champs au magasin ou vous êtes virée. Et paf ! C'est lui qu'il me raccroche au nez, dire que mon père croyait que j'allais m'amuser comme une folle dans ce boulot...

Je commence à regarder l'écran d'accueil de mon téléphone, gonflant mes joues, je le posais sur le lit pour finir par sortir du lit, je marchais vers ma salle de bain, l'air dépitée, c'est inhumain ce qu'il vient de me faire, dire qu'il avait promis à mon père qu'il s'occuperait de moi, je ne vois pas en quoi me faire du chantage le matin très tôt est un signe d'affection ou autre. Bref, je vais sous la douche et en sortit, je me prépare, je me maquille, je sèche mes cheveux et me coiffe et m'habille, me voilà fin prête à affronter le vent, le froid et le... Boulot.

Je descendais prendre un jus d'orange et pris les clés de ma voiture pour finir par sortir de la maison, j'avançais vers ma voiture en regardant les alentours, il ne faisait pas vraiment un sale temps. Je me met au volant et me mis en route, mettant la musique de la radio à fond, et je me mis à fredonner quelques airs. Enfin arrivée devant le magasin, je sortis de ma voiture pour entrer enfin, c'est là où mon patron vint, fronçant les sourcils, je m'arrêtais net, je risque le pire. - Tu es en retard ! Criait-il, je poussais un soupir et regardais ailleurs, je n'avais vraiment pas envie de croiser son regard. Ma collègue arrive, toujours de bonne humeur celle-là, c'est déprimant. Elle m'entraîne en haut, au magasin où je travaillais, un magasin de vêtements, il n'y avait personne, mis à part un jeune homme qui était assis. Ma collègue s'en approche et lui fais ce sourire insupportable qu'elle me faisait chaque matin, pauvre petit... Elle se mit à s'excuser à ma place, je suis apparemment en retard, je ne comprenais pas vraiment ce qui se passais. - Qu'est-ce qui se passe ? C'est qui lui ? Vous m'aviez organisé un rendez-vous amoureux où quoi ? Chuchotais-je en me penchant sur elle, elle devint toute rouge et se mit à rire, je me retournais en soufflant nerveusement. Elle se mit à m'expliquer qu'il ne savait pas quoi lui proposer comme vêtement pour représenter cette marque, et que j'allais peut-être les aider, j'arquais un sourcil et me mis à regarder le jeune homme, lui, c'est un mannequin ? Elle commençait à nous présenter l'un à l'autre, je sens que je vais m'ennuyer comme jamais. - Thiago, je te présente Lily Rose, lily, Thiago... Voilà. Je lui souris et tendis ma main pour le saluer, par simple politesse. - Enchantée. Dis-je, j'attendais que l'autre parte. - Tu peux nous laisser maintenant ? Lui demandais-je de la manière la plus gentille qu'il soit, prenant une tête d'ange, elle était entrain de fixer le jeune homme, avant que ma voix la fis sortir de ses petits rêves et qu'elle m'hoche la tête en redescendant en bas. Je la suivais du regard jusqu'à ce qu'elle descende et tournais mon regard pour le poser sur le jeune homme, je mis mes mains sur ma taille et le regardais. - Bon alors... Rappelle-moi ton nom déjà.


Code by Wild Heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago   Ven 24 Jan - 20:08

   

Lily Rose
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
Fashion fade, style is eternal

Le réveil sonna, alarmant toute la chambre l'heure de se lever. Un gémissement sortit du lit, je tournais mainte et mainte fois sur le côté pour rattraper mon sommeil, mais pas moyen avec tout ce vacarme. J'ai arrête le réveil d'un point dur, avant d'essayer de me rendormir. Le sommeil vain me gagner et je retombai dans l'esprit des rêves. Une sonnerie retentit de mon portable, je me suis réveiller la tête perturbée, à la recherche de mon téléphone. Grimaçant, je réussis enfin à l'atteindre sur la table basse. J'ai essayé alors de lire mon message, mais en vain, j'avais encore les yeux tout fatigués. J'ai donc mis un peu de temps, puis je finis par réussir à lire. C'était un message de mon agent, la personne qui me décroche des offres ou des entretiens pour avancé dans le mannequinat. Il avait marqué que je ne devais surtout pas oublié le rendez-vous au magasin de vêtements, et qu'il espérait que j'étais déjà parti pour ne pas arriver en retard. Je devais me préparer et être là-bas en moins de vingt minutes ! Je relevai ma tête brusquement évaluant la situation et dans de grand geste, partis de mon lit précipitamment pour aller me laver. J’ai enfiler vite fait un jeans et un débardeur noir, j'ai ensuite remis mon piercing en place puis j'ai mis la première paire de chaussures que j'ai vu suivit de mon coup-vent. Je suis sortis en courant de chez moi, le froid est venu m'envelopper, mais je m'en moquait. Je n'avais plus le temps. J'ai aperçu un taxi au loin, j'ai levé le bras et celui-ci est venu vers moi avec sa grande voiture jaune. J'ai ouvert la portière et me suis faufilé dans la voiture. Le conducteur m'a demander la destination, donc je lui ai répondu l'adresse de la boutique. Ce n'était pas un trajet très long, mais je n'étais pas encore tout à fait réveillé pour y aller à pied. Je regardais le paysage défiler dans la fenêtre, puis surveillais l'heure comme pas possible.
La voiture s'arrêta devant un grand magasin, assez classe en plus. Payant le taxi, je suis sortis de la voiture et me suis diriger vers les portes d'entrée. J'ai pousser les lourdes portes pour enfin arriver dans le bâtiment, pendant que le taxi s'éloignait sur la route. Directement, une femme m'aborda pour me confirmer le rendez-vous. Elle avait l'air toute coincée, c'était limite flippant mais bon, je devais vraiment avoir cet entretient. Elle m'invita à aller à l'étage pour m'asseoir sur un fauteuil en attendant qu'elle trouve les vêtements. Après plus d'une trentaine de minutes sans nouvelle de la petite demoiselle de tout à l'heure, j'ai décider d'aller voir le responsable de la boutique. Par chance, et à peine lever, le directeur passa devant moi et m'expliqua la situation. Un manque d'organisation total, ou un manque de compétence, au choix. En tout cas, ils ne géraient pas. « Nous allons faire tout notre possible pour arranger la situation au plus vite ! » m’affirmait le gérant. J'avais l'impression que c'était un employé de la circulation. Ils promettent des miracles pour rassurer leurs clients alors qu'ils ne savent même pas s'occuper d'eux. Je me suis rassis silencieusement après son départ. Quelques secondes plus tard, il était déjà au téléphone avec une de ses employés si j'ai bien compris ; il n'arrêtait pas de lui crier dessus.
Après presque une heure d'attente depuis mon arrivée, la vendeuse du début accompagnée d'une deuxième vendeuse arrivaient dans ma direction. Elles se sont arrêter devant moi, je me suis levé par politesse puis les présentations se sont faites. Elles chuchotèrent entre elles quelques secondes avant que la première vendeuse ne parte sans aucune salutation. Vu comment elles s'étaient répondues toutes les deux, l'ambiance dans le magasin ne devait pas être bonne tous les jours, loin de là à mon avis. La jeune femme qui elle, était encore devant moi, me regarda de haut en bas comme une bête de foire avant de me redemander comment je m'appelais. C'était pathétique. J'avais attendu une heure une personne qui n'a même pas retenu mon nom pendant trois secondes. « Thiago... » dis-je désespérément mais en gardant le sourire. Je n'étais ni en colère ni indifférent envers Lily Rose, j'étais juste fatigué. Mais bref, je n'avais qu'une envie, que cette fameuse jeune femme me trouve trois tenues pour mon prochain shooting photo. L'objectif n'est pas irréalisable, loin de là. En espérant qu'elle soit sérieuse dans son travail et qu'elle soit un minimum sociale ; cela irait parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago   Dim 26 Jan - 14:50

⊹ Fashion fade, style is eternal .
Il n'avait pas vraiment l'air d'être une personne narcissique, plutôt quelqu'un de sympathique et amicale. A sa place, je me serais sentie mal à l'aise si la vendeuse où le vendeur avait oublié mon nom en moins d'une minute. Thiago était plus désespéré par la situation et il avait l'air d'être assez déçue par la boutique, je n'ai jamais été fière d'y travailler, alors je comprend sa déception, ils paniquent la plupart du temps et c'est limite pathétique. Bref, je lui souris, il avait l'air fatigué et étant dans le même état que lui, je n'allais pas lui mener la vie dure, ce n'est pas dans mes habitudes. - Excuse-moi, je me suis levée de mauvais pieds ce matin. Dis-je avant de mordiller ma lèvre inférieure, une de mes manies. - On peux se tutoyer j'espère. Lui demandais-je, toujours le sourire aux lèvres, je le regardais un peu, le détaillant du regard, non pas par mépris ou autre, loin de là, j'essayais de trouver quelque chose qui lui irait parfaitement bien. Je me retourne pour faire sortir un pull, et un jean, tenue simple, celle de tous les jours. Je la lui donnais et me pinçais les lèvres, je ne sais pourquoi mais je ne suis pas vraiment emballée par la tenue. - Je ne sais pas pourquoi mais je trouve qu'il manque quelque chose... Tu trouves pas ? Lui dis-je en remontant le regard pour le poser sur lui. Je n'aime pas vraiment imposer mes choix à de purs inconnus, je suis plus quelqu'un qui demande l'avis des autres.

Je l'accompagnais tout de même jusqu'au cabinet d'essayage pour homme, et regardais pour la même occasion ce qu'il y avait, j'attendais qu'il sorte pour voir si je ne lui avais pas donné une horreur. Je partis pendant cela chercher une chemise, une veste, un jean et deux paire de baskets, et prendre pour la même occasion une chemise blanche, un pantalon noir, une jacket noir à manches en cuir, une écharpe rouge et des boots. Je mis le tout sur une chaise et m'assis, en l'attendant qu'il finisse de mettre la première tenue que je lui avais donné. Il sortit, il était parfait, je me lève et souris, je le regarde dans tous les sens pour voir si tout allait bien et lui lançai un dernier sourire. - T'es tout parfait... Je ne savais pas que je pouvais habiller des mecs et les rendre si... Parfait. Dis-je pour détendre un peu l'atmosphère et le mettre à l'aise. En même temps, je n'avais pas du tout menti, je ne savais pas que j'aurai pu être une si parfaite styliste.

[/i]
Code by Wild Heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago   Lun 3 Fév - 22:29

   

Lily Rose
& Thiago

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣
Fashion fade, style is eternal

J'étais toujours à mon rendez-vous auquel j'étais arrivé en retard -cela n'avait eu aucune répercussion sur mon rendez-vous car même les vendeurs étaient en retard aujourd'hui. C'était une boutique de marque, assez classe mais surtout à mon gout ! Enfin, la plupart des vêtements présentés. La vendeuse qui était chargée de s'occuper de me trouver des tenues avait l'air plutôt sympas, du moins sociale. Et heureusement ! Car imaginez-vous face à une vendeuse timide, renfermée ou tout simplement méchante : l'horreur.  En parlant de la vendeuse, elle s'excusait d'avoir déjà oublié mon prénom car elle n'était pas de très bonne humeur ce matin. Je me contentais de lui répondre par un sourire. J'ajoutais ensuite : "Oui, bien sûr que l'on peut se tutoyer !" Elle me regardait -relookait- ensuite de haut en bas, s'en doute pour admirer ma morphologie et pour trouver des idées de tenue. Son style vestimentaire à elle était plutôt sympas, jeune et tout et tout. Je trouvais que ça lui allait bien en fait. En quelques secondes, elle se retourna et me donna un pull ainsi qu'un jean, une tenue du quotidien. Je trouvais que ce n'était pas trop mon style vestimentaire, mais bon, elle ne m'avait pas encore donné la paire de chaussures qui va avec. Et je sais qu'une petite paire de chaussures peut faire toute la différence. J'en connais un rayon niveau chaussures, j'en ai peut-être une quarantaine... "Il manque sans doute une paire de chaussures !" lui répondais-je accompagné d'un sourire. J'allais dans une cabine d'essayage pour enfiler tout ce qu'elle m'avait donné il y a un instant. Quand je tirai les rideaux de la cabine pour homme puis avançai de quelques pas pour sortir du cube, la charmante vendeuse me flatta en me disant que dans ces vêtements là, j'étais comme parfait. J'appréciais beaucoup les compliments forts, ça donne plus d'importance je trouve. Pendant que je m'étais changé, la vendeuse/styliste était aller chercher des habits, d'un peu plus mon style déjà. "Ca fait plaisir, moi aussi j'aime assez." rétorquais-je pour lui retourner en quelques sortes le compliment.
En parlant de la vendeuse, elle était plutôt mignonne, limite belle. Elle avait l'air fatiguée, plus que moi même mais elle était quand même assez jolie. Pour le plaisir de mes yeux. Avouez qu'une vendeuse pas mal physiquement ça fait toujours plaisir ! Vous préfèreriez une femme négligée ? Bref, elle était jolie j'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago   Mar 18 Mar - 19:10

PERSONNE DISPARUE. RP TERMINÉ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fashion fade, style is eternal ~ F.T Thiago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [WIP] Trak scratchbuild - DoW style
» Maison du Rohan style maison canadienne.
» Avatar by clem style
» Skate.Style
» New Baniere (ou un truc du style)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 05 :: Rps-