AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You are the devil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: You are the devil.   Mar 18 Fév - 23:13

Dolce Ben & Max Winterfield
You are the devil


Le seul truc qui me faisait très certainement encore plus plaisir que manger du chocolat, des glaces aux chocolat ou tout autres truc au chocolat, c'était certainement la vidéo. Et c'était d'ailleurs pas pour rien que j'étudiais les arts visuels. Même si la théorie avait tendance à me filer des boutons et des migraines atroces, la pratique me donnait envie de courir nue dans les près. Idée bizarre, je vous l'accorde mais, j'étais pas connu pour être "normal". Alors quand notre professeur de vidéo nous avait donné un reportage à faire, j'avais sauté sur l'occasion. Bien sûr, le sujet n'était pas vraiment intéressant mais au moins, j'allais faire quelque chose qui me plaisait. Mon matériel soigneusement rangée au fond de mon sac, je fonçais en direction de la bibliothèque prête à filmer et espérant que mon ou ma partenaire sois aussi sain d'esprit que moi. Histoire de rendre les choses un peu plus.. Drôle ? Parce que, vu le thème, on pouvait très rapidement tomber dans un ennui mortel. Depuis quand la peinture et le dessin était quelque chose d'intéressant ? Parce que d'une c'était hyper dépassée et de deux ben.. Les pseudos artistes avaient plutôt tendance à gribouiller des choses qui ne ressemblait à rien. J'étais carrément capable de faire mieux avec mes licornes arc en ciel et mes tigres violet. Ouais. Moi c'était carrément plus spectaculaire que leur forme sans intérêt. Bref. Valait mieux que je garde mon opinion pour moi si je ne voulais pas déclencher une guerre mondiale avec mon sujet et je me dirigeais vers la bibliothèque qui avait été réservée à notre attention. D'ailleurs, je ne savais même pas avec qui je faisais équipe et même si au départ cela m'avait quelque peu intriguée au final, je m'en fichais. J'voulais ma vidéo assez rapidement pour pouvoir tranquillement finir la journée en regardant des dessins animés à la télé. Je poussais la porte et jetais un regard dans la pièce avant d'apercevoir une blonde de dos, installé sur une chaise. J'arrivais en sautillant en sa direction, le sourire aux lèvres et plutôt de bonne humeur avant de tirer une chaise pour savoir près d'elle. Moi c'est Max Winterfield et je crois qu'on fait.. AAAAAAAAH SATAN ! Je venais de tomber de ma chaise à la renverse et me retrouver les fesses par terre et les pieds en l'air. Mon pire cauchemar. Dolce. La sois disant nouvelle copine de Thyméo. Bon, en réalité les choses étaient un peu plus compliqués que ça parce que notre première rencontre ne c'était pas vraiment mal passé mais, désormais, je voyais en sa personne le diable. Ouais, c'était une envoyé des méchants qui avait très certainement des cornes et une fourche pointu et rouge. Bonjour l'imagination. Je me redressais et l'attrapais par les épaules avant de le secouer en hurlant comme une dingue. Dis moi que c'est un cauchemar. Tout mais pas toi ! Nom d'un épi de maïs. Pourquoi tant de haine ? J'aurai préférée être avec un calamar géaaaaaaaant.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: You are the devil.   Mer 19 Fév - 10:22


PROF – Dolce, vous irez à la bibliothèque rejoindre votre partenaire. Et n’oubliez pas : les portraits c’est bien, être perfectionniste c’est bien aussi mais je veux votre feuille demain matin. J’ai dit : demain Matin ok ?!

Ce qu’il pouvait être rabat-joie… C’est pas de ma faute si je veux rendre les choses avec le plus de détails possibles et le moins de blancs possibles hein ? Je pourrais passer 3mois sur une même feuille franchement, c’est pas moi que ça dérangerait. Puis comme si le dessin ne suffisait pas, on avait un travail de dernière minute à faire avec ceux des arts visuels. Ils disent que c’est pour élargir notre champ de vision mais moi tout ce que ça me fait c’est que ça me rend dingue dingue dingue tu comprends ?! DINGUE ! Enfin bref, je me rend en direction de la bibliothèque puisque c’est le lieu qui m’était destiné. Destinée, parlons-en tiens. Parlons-en plus tard.

J’arrive dans la salle : personne. Super ! Je sais pas avec qui je suis mais très franchement, je sens que je vais pas m’entendre avec. J’ai horreur des gens qui traînent c’est juste… Pas possible. Je m’asseois alors sur une chaise en balançant mon sac dessous la table pour continuer à dessiner tant qu’à faire. Mon long soupir était dû à deux choses : le stress de savoir qui est-ce qu’on m’avait collé cette fois mais également l’envie insoutenable de me rentrer ! J’en avais marre des cours pour aujourd’hui, comme hier d’ailleurs et surement demain. Une minute, deux minutes passèrent… Le temps parraît une éternité dans l’attente. Puis, dans je ne sais quelle malchance tourbillonante, ma partenaire débarque alors, pour le meilleur, mais là, surtout le pire…..

MAX - Moi c'est Max Winterfield et je crois qu'on fait.. AAAAAAAAH SATAN !

Je la regarde se manger le sol tout en retenant mon cœur de s’enfuir de ma poitrine ! Là, d’un coup, ma destinée était maudite ! Aussi maudite qu’un homme condamné, aussi maudite qu’on pouvait l’être en face de l’ex dont on est la nouvelle copine… Non mais je rêve ! Pas elle. Pas ici ! Pitié ! Là tout à coup, ma haine se voulait mondial et si j’avais d’une chose plus qu’une autre, ce serait de me barrer loin d’ici ! Je ne pouvais pas ne pas reconnaître sa voix, sa tronche…. Puis « Satan », elle est folle ma parole !

MAX - Dis moi que c'est un cauchemar. Tout mais pas toi ! Nom d'un épi de maïs. Pourquoi tant de haine ? J'aurai préférée être avec un calamar géaaaaaaaant.

Pas le temps d’en placer une avec elle ! Et puis, qu’est-ce qu’elle me touche ?! Ah oui non mais elle est folle cette fille ! En soit ce n’est pas une découverte mais je pensais pas que c’était à ce point bordel ! Quoique tout en réalisant les faits, il est clair et net que je n’étais pas non plus ravie de la voir ! En plus, s’il m’a fallu un temps de réaction et que depuis que je suis avec Thym j’essaye de mûrir dans mon crâne, chose compliqué, bien là, j’allais très certainement pas jouer les femmes mûres d’esprits !  Je pourrais pas rester calme ! Non non non… C’est MORT.

DOLCE – Ne me touches… PLUS JAMAIS ! Tu vires tes sales pattes de moi. TOUT DE SUITE  OU JE TE DEFONCE !

Chuis encore trop sympa en lui laissant le choix entre enlever ses pattes ou la défoncer. En soit, j’aimerai faire les deux. Mais comme, on risque d’avoir du boulot juste après, autant commencer doucement parce que connaissant le spécimen, ça va très rapidement partir en live ! Demain matin hein ? Il peut toujours rêver tiens ! Son dessin sera jamais fini de la vie… La poisse ! POISSE !

DOLCE – Il y a je ne sais combien d’élèves et il faut qu’on me colle la pire de tous ! Putain et dis-moi au moins que tu sais appuyer sur le bouton POWER ?! …. Bordel de merde… CV’est pas vrai…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: You are the devil.   Mer 19 Fév - 12:11

Dolce Ben & Max Winterfield
You are the devil


Ouais le calamar semblait définitivement une bonne idée. Les strangulot aussi. En fait toutes les créatures de Harry Potter semblait beaucoup plus courtoise que Dolce. Parce que elle, c'était quand même le diable en personne. Et franchement, y a des fois où elle pouvait me faire vraiment peur. Puis moi je continuais à le secouer comme un maracas jusqu'à temps qu'elle prenne la parole. Ne me touches… PLUS JAMAIS ! Tu vires tes sales pattes de moi. TOUT DE SUITE  OU JE TE DEFONCE ! Je la lâchais direct et reculais de trop moi pesant l'ampleur de sa menace. Me défoncer ? Genre comme me réduire le visage en bouillit ? Ben c'était clair que j'allais plus la toucher, en plus je savais même pas ce qui m'avait pris de la prendre comme ça. Je m'essuyais instinctivement les mains sur mon jean comme pour les purifier. On savait jamais et je préférais prendre des précautions même si pour le coup, du désinfectant aurait été plus que bienvenue. Enfin.. Travailler avec elle me semblait légèrement impossible. Premièrement parce que j'avais pas envie, deuxièmement parce que j'avais toujours pas envie et puis éventuellement parce qu'on risquait de s'entre tuer aussi. Ou plutôt elle, moi j'étais pas violente. Je voyais déjà la scène. J'allais juste courir dans tout les sens en hurlant pour qu'elle me laisse tranquille pendant qu'elle essaierait de m'assommer avec le premier truc qui lui passerait sous la main. De nous deux, c'était elle là folle hein. Je comprenais vraiment pas pourquoi les gens continuaient à m’appeler la timbrée alors qu'elle.. Ouais, ils avaient sûrement pas fais ça connaissance en fait. Il y a je ne sais combien d’élèves et il faut qu’on me colle la pire de tous ! Putain et dis-moi au moins que tu sais appuyer sur le bouton POWER ?! …. Bordel de merde… C’est pas vrai… Elle marquait un point. Sur tout les élèves il avait fallut qu'on tombe toute les deux ensembles. C'était de la malchance au plus haut point et pourtant j'étais passée sous aucune échelle et même que j'avais pas brisée de miroir c'est dernier temps ce qui rangeait les choses encore moins logique. Sauf que j'étais pas la pire, c'était méchant ça. Elle était toujours méchante de toute façon et je comprenais pas. Je comprenais pas comment notre amitié avait pu en être rendu là. Enfin si, je comprenais parce que Thyméo c'était quand même une sacrée histoire mais, elle était pas obligée d'être méchante. Tais toi ou je te met un coup de caméra sur la tronche amatrice. Puis je devais filmer une artiste moi, on m'avait pas dit que j'aurais affaire à une autiste. Et je riais comme une conne devant ma blague. Autiste-Artiste ! Vous avez compris ? Bref. Je sortais ma caméra et la déclenchait essayant de penser à autre chose. Comme les poney. Ouais, c'était cool les poney. Et là, l'idée sublime. Fallait que je fasse ensuite un montage de ce que j'avais filmé, puis comme je pouvais être une sacrée connasse quand il s'agissait de Dolce je pouvais très bien faire un truc qui la rendrait totalement ridicule. Cela me semblait plutôt bien comme idée. Elle avait plutôt intérêt à rester gentille si elle voulait pas que je la tourne totalement en dérision. Bon tu commences ? Non mais parce que pour faire des gribouillages faut pas trente ans non plus. C'est pas comme si c'était compliquée.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: You are the devil.   Mer 19 Fév - 21:39



Elle recule et c’est tant mieux. Fallait pas qu’elle me touche ! Je sais que la plupart d’entre vous rigoleraient en se disant que je suis d’une violence démesuré mais, Max, c’est juste pas possible pour moi. Max c’est cette fille qui me ressemble un peu beaucoup. Celle avec qui je pourrais être complémentaire, réaliser des conneries sans fin, un boulet comme je suis. Quelqu’un de drôle, de gentille, d’attachant et de naïve. Mais par dessus tout, c’est surtout l’ex de mon actuel copain. Je ne saurais pas vous dire comment les choses se sont tout à coup exploser pour ne laisser que haine et dégoût vis-à-vis l’une de l’autre. Ce qui a de certain, c’est qu’on ne peut pas se supporter ! Et je crois bien que combien même je défend la justice corps et âme, je ne serais pas la dernière pour lui pourrir l’existance ! Autant être franche.

L’histoire pourrait être simple et je pourrais simplement être cette fille qui lui a pris son Thyméo, tout en étant blonde à grosse poitrine et m’appeler « grosse co..e » mais, non. Tout ceci va bien au-delà de cela. Peut-être même plus haut que ce que j’espère. Tellement haut que je commence à avoir de sérieux doutes et une constante remise en question. J’ai le cœur fragile sous cette carapace de fer, alors je compte pas me laisser marcher dessus par Max. Enfin bref !

MAX - Tais toi ou je te met un coup de caméra sur la tronche amatrice. Puis je devais filmer une artiste moi, on m'avait pas dit que j'aurais affaire à une autiste.

Je rêve ou elle m’a dit de me taire ? Elle peut toujours rêver, je me tais pas, jamais ! Encore moins pour son bon vouloir ! En plus elle se croit drôle ! Non mais là, c’est le monde des gentils pokémons ! Je rêve, ça doit être ça. Peut-être s’est-elle mal renseigné sur la personne à qui elle s’adresse hein ? Là tout de suite, je me lève de ma chaise parce que j’ai pas l’intention d’être vulnérable à rester assise sur ma chaise sagement, hors de question. Les bras croisés, le regard en furie, c’est clair que mon humeur était parti dès l’heure où sa voix a résonné à travers les murs de la pièce ! J’espère qu’on est pas les seules à cet étage parce que du sang risque de couler ! Ou alors, peut-être qu’on va avoir besoin d’un coup de main pour retirer mes mains de son cou dans l’heure qui arrive !!

DOLCE – Hunhun… Très drôle ! Et moi on ne m’avait pas dit que les débiles mentales étaient tolérés en arts ! T’as fait comment pour venir cette fois ? Tu t’es tappé le dirlo ? Ou alors, tu as jouer les enfants martyr ?!

Les paris sont ouverts : 30 secondes à 45 secondes, je vous écoute ! Combien de temps faudra t-il pour qu’on se crêpe les cheveux ?! J’en peux déjà plus de la supporter ! Encore moins quand je la vois mettre son matériel en marche…. Sauf que je ne suis pas de celles qui se laissent faire en fermant leur bouche tu vois ! Je suis peut-être même la première à la ramener ! C’était déjà mal barrer pour que je rende mon dessin, je le savais maintenant. Mais elle, elle pourrait faire une croix pour son devoir ! Je ne vais très certainement pas l’aider dans ses démarches ! Je lui tend mon calbut aussi ?! Puis tant qu’à faire, je lui colle Thym dans les bras et je me jete du London Bridge hein ?! Ca lui plairait trop….

MAX - Bon tu commences ? Non mais parce que pour faire des gribouillages faut pas trente ans non plus. C'est pas comme si c'était compliquée.

Faire des gribouillages… Ca doit être quelque chose de son milieu de vie. J’ignore bien de quoi elle me parle mais qu’elle aille se faire voir ! Moi déjà tu me presses pas primo, secondo, tu me donnes pas d’ordre et enfin secondo bis : Max peut directement passer à la conclusion qui se veut simple et efficace mais surtout négatif à souhait !

DOLCE – C’est sur ta gueule que je vais gribouiller si tu continue ! … Mais puisque tu filmes, je vais tourner ça autrement : je sousignais Dolce Ben, refuse d’aider Max ici présent par la présente vidéo de merde qu’elle doit rendre. Je suis sure qu’avec beaucoup de sexe et de lèche cul, elle se fera une joie de se faire pardonner. Veuillez agréer ma compassion.

Il y a des choses que je ne fais pas. La première consiste à ne jamais me forcer à faire quoi que ce soit, avec qui que ce soit. Je prend mon sac, je prend ma trousse, je prend ma pochette à dessin et je trace au plus vite. Jusqu’à temps de me retrouver le cul par terre laissant virevolter le tout. Parfait, en plus d’être incroyablement énervé j’étais incroyablement mal chanceuse ! J’ai plus qu’à ramasser mon bordel maintenant, Amen.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: You are the devil.   Mer 19 Fév - 21:57

Dolce Ben & Max Winterfield
You are the devil


J'arrêtais pas de sourire pour la provoquer. Parce que ça m'amusais et parce que je ne voulais certainement pas la laisser gagnante. La méchanceté, c'était pas mon truc. Parce que j'avais pas énormément de répartie et qu'en plus, j'aimais pas faire du mal aux autres mais, avec Dolce, je pouvais bien me permettre une petite exception, non ? Enfin, fallait que j'y arrive. Parce que si on prenait en compte ma sensibilité et mon côté naïf y avait que deux choix qui s'imposait à moi. Ou j'allais pleurer comme une idiote ou j'allais carrément pas comprendre si elle m'insultait ou pas. Parce que oui, paraîtrait-il que je comprenais pas grand chose. Parfois, on me disait des trucs vraiment méchant et je riais alors qu'en fait ben.. C'était super blessant quoi. Et c'était pas parce que j'aimais ça mais parce que j'avais pas du tout compris le truc. Et j'avais peur que ça m'arrive avec Dolce parce qu'elle allait très certainement me croire encore plus timbrée que ce qu'elle pensait déjà. Hunhun… Très drôle ! Et moi on ne m’avait pas dit que les débiles mentales étaient tolérés en arts ! T’as fait comment pour venir cette fois ? Tu t’es tappé le dirlo ? Ou alors, tu as jouer les enfants martyr ?! J'ouvrais grand la bouche choquée par ses propos. Déjà j'avais du talents et puis j'avais rien fais de mal pour venir ici. C'est juste qu'ils avaient du être impressionnés par mon imagination, du moins je supposais. En même temps, pour ma vidéo d'admission j'avais parlé de licorne et de tigre violet, après réflexion j'étais pas non plus sûre qu'ils aient été super impressionnés. Tappé le dirlo ? Ben.. Non. Je l'ai jamais frappée hein, je suis pas violente. Arrête de dire n'importe quoi, t'es idiote ou quoi ? Je comprenais pas pourquoi elle me disait ça, c'était n'importe quoi comme truc hein. Pourquoi j'aurais tapée quelqu'un pour rentrer ici ? Cela n'avait aucun sens. Ou encore une fois je comprenais pas. Je savais pas trop en fait. C’est sur ta gueule que je vais gribouiller si tu continue ! … Mais puisque tu filmes, je vais tourner ça autrement : je sousignais Dolce Ben, refuse d’aider Max ici présent par la présente vidéo de merde qu’elle doit rendre. Je suis sure qu’avec beaucoup de sexe et de lèche cul, elle se fera une joie de se faire pardonner. Veuillez agréer ma compassion. Encore une fois j'ouvrais la bouche les larmes aux yeux. Ça c'était super méchant, vraiment. Genre même maléfique de la belle au bois dormant elle était moins mauvaise. C'est méchant ça. T'as pas le droit de dire des choses comme ça Dolce. On aurait dit une pauvre petite gamine carrément blessée et, c'était totalement la réalité. Sauf que c'était le genre de truc que j'aurais pas du lui montrer parce que j'étais presque sûre qu'elle allait s'en servir contre moi par la suite. Et puis elle tournait les talons me laissant seule comme une idiote avant de se ramasser se retrouvant le cul par terre. Puis du coup j'avais pas d'autre choix que de rire devant cette scène qui bien sûre avait été filmée. Je riais presque à m'en péter les côtes puis je reprenais ma respiration continuant à la fixer. Ah ben ça, c'était de la sortie. Grandiose ! Magistrale ! Tu devrais voir ta tête, t'as l'air encore plus bête Dolcinette. Ok, là je cherchais clairement la merde. Parce que déjà qu'elle m'aimait pas beaucoup, si en plus je m'amusais à lui donner des surnoms je risquais de me faire massacrer. Mais, c'était ma faute, c'était pour la rime vous comprenez ? Et puis redis un truc méchant sur moi et je te jure que je t'arrache les yeux pour te les faire manger face de mammouth.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: You are the devil.   Jeu 20 Fév - 9:42



MAX - Tappé le dirlo ? Ben.. Non. Je l'ai jamais frappée hein, je suis pas violente. Arrête de dire n'importe quoi, t'es idiote ou quoi ?

Mes yeux roulaient telles des perles vers le ciel. Max était gravement atteinte, c’était plus que je n’y croyais. Je vais même pas chercher à essayer de lui expliquer en profondeur parce que ça ne vallait définitivement pas le coup . C’était désespérant à tel point que si j’avais était en bons termes avec elle je me serais fendu la gueule mais là, non. Le cœur n’y était pas mais alors, absolument pas. Du coup, je vais même pas répondre parce que sinon demain on y sera toujours ! Puis en plus, c’est moi qu’elle ose traiter d’idiote alors elle, elle a tout compris…. Et pourtant je garantie qu’elle a pas free ! ENFIN BREF !

MAX - C'est méchant ça. T'as pas le droit de dire des choses comme ça Dolce.

Ouais bon, j’y suis peut-être aller un peu fort mais c’est vrai quoi ! Je peux pas jouer les faux culs et l’accueillir à bras ouverts ! Si vous saviez ! Puis, vous avez vu notre superbe retrouvailles ? On était autant ravie l’une que l’autre de se retrouver quoi ! Ca se voit autant qu’un éléphant dans la pièce comme dirait si bien Pacey ! Je te jure, c’est quand même quelque chose ! Enfin breeef… Même si elle avait raison sur le coup-là et qu’elle avait l’air d’une môme de 4ans qu’on venait de disputer ou de je ne sais pas trop quoi d’ailleurs, bien j’allais très certainement pas m’excuser hein ? Elle ne se gêne pas pour m’en dire des vertes et des pas mûres ! Z’inquiètez surtout pas pour elle….

DOLCE – Ah oui ?! Et me traiter d’autiste c’est gentil peut-être ?!

Une gosse de deux ans te dirait « c’est quoi une autiste ? », une gosse de six ans te demanderait pourquoi à tout bout de champs et le reste du monde te diront que non, ça n’a rien de gentil de se faire insulter d’autiste. Puis, une fois le cul par terre c’est elle qui ricannait comme une autiste ! Ce que j’ai envie de la cogner je vous jure ! Mais d’un autre côté, si je faisais ça, je suis sûre que mosieur Dawkins va me buter alors je vais m’abstenir ! De même pour casser sa putain de caméra … J’ai les nerfs ! A vif je dirais même !

MAX - Ah ben ça, c'était de la sortie. Grandiose ! Magistrale ! Tu devrais voir ta tête, t'as l'air encore plus bête Dolcinette.

Regardez-moi bien là ! J’ai l’air d’avoir l’air […] envie de déconner là tout de suite ?! Non ! Est-ce que je suis apte à me contrôler ? Plus pour très très longtemps ça non… Si j’avais été un lion, je l’aurais déjà croqué, je vous le garantie ! Puis son surnom à la con là aussi !!! Wouah non mais elle m’agace en fait ! Vie de moi je vais lui en mettre une !

DOLCE – Ok Max tu vas m’éteindre ça tout de suite avant que ça parte en couilles ! ET ARRETES AVEC TES SURNOMS DEBILES MERDE !

Avez-vous déjà vu Dolce en colère ?... Maintenant oui. Je peux pas la supporter, c’est comme ça, j’y peux rien ! Et quelque chose me dit que pourtant, j’ai pas fini d’en voir avec elle… C’est pas pour me plaire ! J’essaye de rassembler mes affaires au plus vite histoire de me barrer au plus vite également. Je ne resterais pas une minute de…

MAX - Et puis redis un truc méchant sur moi et je te jure que je t'arrache les yeux pour te les faire manger face de mammouth.

Minute de plus. BORDEL ! Là j’en peux plus, trop c’est trop, STOP ! Je laisse mes affaires telles qu’elles étaient. Je lève mon cul du sol en serrant autant les dents que les poings. Je me retiens de la baffer. J’en peux plus de ses surnoms à la con ! Je m’approche d’elle comme si j’allais la tuer. J’ai envie de la tuer. J’ai envie de la claquer, de la mordre, de la baffer…. De la tuer quoi ! Je l’attrape par les deux épaules comme elle a si bien eu tord de le faire, je la secoue à tel point qu’on dirait un milkshake en devenir, mes cheveux volent dans tous les sens parce que ma tête tourne dans les sens et je gueule. Owi je gueule.

DOLCE – BON CA SUFFIT ARRETES TON DELIRE ! ARRETES TON PUTAIN DE DELIRE ! ARRETES TON PUTAIN DE BORDEL DE MERDE DE DELIRE ! CA SUFFIT !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: You are the devil.   Sam 22 Fév - 12:26

Dolce Ben & Max Winterfield
You are the devil


Vraiment, je ne comprenais pas. Non. Je comprenais pas comment on avait pu en arriver là. Parce que même si les choses avaient finit par déraper nous aurions pu tout simplement nous ignorer non ? Et puis même si on devait faire équipe, on aurait pu faire le strict minimum sans s'en envoyer plein au visage. A croire qu'on était aussi stupide l'une que l'autre et que l'on était tout simplement incapable de se montrer fairplay. Et quelque part, j'en avais pas envie parce que cette fille, Dolce, c'était un monstre. J'comprenais même pas ce que Thym pouvait lui trouver. Elle était pas jolie, elle était bête et elle était méchante. Mais vraiment méchante. Pas une méchante qui devient gentille à la fin hein ? Non. Plus une méchante comme Jafar dans Aladdin et puis j'étais presque sûre qu'elle allait finir comme lui et se transformer en un vilain bonhomme rouge. Ah oui ?! Et me traiter d’autiste c’est gentil peut-être ?! Je fronçais les sourcils pendant quelques secondes comme vraiment concentrée sur ce qu'elle venait de me dire. Je l'avais traitée d'autiste ? Impossible. Je m'en rappelais pas. Alors ou, ma mémoire de poisson me jouais encore une fois des tours ou, elle inventait tout simplement pour me faire passer pour la méchante alors que dans l'histoire là, c'était pas vraiment moi. C'est un joli mot autiste. Tu trouves pas que c'est poétique ? Moi j'aime bien. Tiens, c'est mon mot préférée maintenant. Ben oui, j'avais une liste des mots que j'aimais bien. Y en avait même dont je ne connaissais pas du tout le sens mais, rien qu'au niveau des consonances je pouvais déterminer s'il me plaisait ou non. Ok Max tu vas m’éteindre ça tout de suite avant que ça parte en couilles ! ET ARRETES AVEC TES SURNOMS DEBILES MERDE ! Et je rigolais parce qu'elle avait dit couilles. Ce genre de mot c'était totalement banni chez moi. Mes parents m'auraient tués si j'avais dit un truc de ce genre mais, quand je l'entendais chez les autres ça me faisait toujours mourir de rire. Allez savoir pourquoi. Mais en bonne fille obéissante que j'étais, j'éteignais la caméra. De toute façon j'avais déjà ce que je voulais. Pourquoi tu cries ? Je suis pas sourde hein. Puis moi aussi je vais crier si tu cries. OK DOLCINETTE LA GIROUETTE ? Et je riais de plus belle comme si j'avais sortit la meilleure blague de l'année. Non mais sérieusement, moi j'adorais quand je faisais des rimes. Puis elle s'approchait de moi avec un regard à vous donner des frissons dans le dos. Oh ouais, elle me faisait super peur là. On aurait dit un cannibale et moi, j'étais.. Un morceau de viande. Du bacon. Parce que c'est super bon le bacon. Mais j'avais pas trop envie qu'elle me mange non plus. Sauf que je reculais pas et je penchais la tête sur le côté en essayant de la regarder comme le faisait mon chien quand il voulait apitoyer quelqu'un. J'aurais du me douter que ça marcherait pas avec elle, elle venait de m'attraper à son tour par les épaules et me secouait dans tout les sens comme je l'avais fais au début et moi, je trouvais rien de mieux à faire que rire encore une fois pendant qu'elle me hurlait dessus. OH PUNAISE C’ÉTAIT TROP CHOUETTE. COMME LES MONTAGNES RUSSES MAIS EN MOINS FLIPPANT. VAS Y RECOMMENCE.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: You are the devil.   Dim 2 Mar - 14:02




Désespérante. Oui c’est ça, Max était désespérante ! Comment ça se fait qu’elle ait été mon amie ?! Mieux encore, comment Thym a fait pour sortir avec ?! Non mais elle a véritablement un problème cette fille ! Au secours, j’en peux plus quoi ! Je ne peux pas m’empêcher de regarder ses cheveux ! Rouges comme la couleur du diable ! Rouges comme la couleur du sang qui va bientôt s’étendre de son nez si elle n’apprend pas à la fermer ! Rouges comme la couleur qui brûlait en moi, la couleur que je voyais ! Rouges, rouges, rouges !!

MAX - C'est un joli mot autiste. Tu trouves pas que c'est poétique ? Moi j'aime bien. Tiens, c'est mon mot préférée maintenant.

Diable mais quel est l’enfoiré qui m’en veut comme ça ?! Elle me donne envie de pleurer tellement ses capacités mentales m’induisent en dépression ! On dirait une enfant de sept ans mais POUR-QUOI ?! POURQUOI ?! Qu’ai-je fais ? Je la relooke un long moment avant de me décider à répliquer ! En vérité, il n’y avait rien à redire, c’était plus que pitoyable. Sauf que j’ai pour règle de toujours avoir le dernier mot avec cette fille ! Toujours !

DOLCE – Tu sais ce que j’en fais de ton mot ?! Vas te faire foutre…

Si je m’emportais ? Pas du tout ! C’est de sa faute, elle me provoque là ! Tu ne vois pas les ridules qui se forment sur sa tronche de cake ou de flamant rose suivant vos délires injurieux !? Bah c’est la preuve irréfutable qu’elle se paye ma tronche ! Mon poing me démange, I SWEAR ! Puis quand elle rigole autant dire que ça n’arrange pas du tout la situation déjà bien enflammé quoi !

MAX - Pourquoi tu cries ? Je suis pas sourde hein. Puis moi aussi je vais crier si tu cries. OK DOLCINETTE LA GIROUETTE ?

Sérieusement, ils espéraient vraiment qu’on travaille en équipe ? Non parce que c’est beau de rêver, je suis admirative de cette capacité surhumaine à penser qu’elle et moi pourrions nous entendre mais, le comique a lui aussi ses limites ! Il était désormais HORS DE QUESTION que je travaille avec elle ! Là, tout ce que je voulais, c’était me jeter sur elle, la bafouer, la ruer de coups, l’enfermer dans un placard et y mettre feu en espérant qu’elle n’ait qu’une seule vie ! Sauf que comme je ne tiens pas à aller en prison pour sa gueule, je vais rester cool… Pas zen parce que c’est tout bonnement impossible mais je vais en tous cas essayer, de rester cool.

DOLCE – PUTAIN DE BORDEL DE MERDE ! Ta GUEULE !

Elle riait. Encore plus quand je la secouer. Ce n’était pourtant pas le but bordel de cul ! Hurler et la secouer ne servait à rien non plus ? Alors je suis censé faire quoi moi ?! Comment faire ?! Je ne suis pas éducatrice de jeunes handicapés mentaux, ayez pitié de moi, donnez-moi les infos nécessaires à leur dressage !... Ou un livre pour chien sourd et muet sinon !!!

MAX - OH PUNAISE C’ÉTAIT TROP CHOUETTE. COMME LES MONTAGNES RUSSES MAIS EN MOINS FLIPPANT. VAS Y RECOMMENCE.

Alors là, je suis au bout de ma vie ! Quelle vie de merde je te jure…. Je la regarde aussi furieuse que jamais, je reprend mon bordel et cette fois je me tirais pour de vrai. La laissant dans son coin avec son monde de peluches et bonbons colorés.

DOLCE – Je me tire. A jamais.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You are the devil.   

Revenir en haut Aller en bas
 

You are the devil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» [Critique] Devil Third sur Wii U

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 05 :: Rps-