AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mar 15 Avr - 19:41

NOAH P² O'DONNEL featuring JJ HAMBLETT

CARACTÈRE : taquin, blagueur, énergique, joueur, sensible, dragueur, impulsif, sans gêne, chiant. LES TRUCS A SAVOIR : a une soeur adoptive du même âge que lui. - connaît ses potes, esteban et pacey, depuis le collège. - ils font d'ailleurs les mêmes études à l'université. - vit en colocation avec eux depuis leur entrée à l'université. - ont connu kenaël lors des dernières vacances d'été, et ce dernier vient d'arriver dans la même université qu'eux, agrandissant la bande par la même occasion, et occupant une place de plus à l'appart'. AVATAR : jj hamblett.


(+) KAMRYN, KENAËL, PACEY, ESTEBAN, bande de potes -

Et j'étais encore en train de les chercher. Ça faisait bien dix minutes que je tournais et virais dans tous les sens, sans que ça ne donne de résultat concluant. C'est qu'ils se cachaient bien les morveux, je n'aurais pas pensé pourtant. Un peu plus et j'allais lâcher, tout plaquer et les abandonner à leur sort. Ils seraient bien capables de me faire tourner en bourrique un jour. « LES MECS ! SORTEZ IMMÉDIATEMENT OU JE BOUGE ! » Avec eux, il n'y a que le chantage qui puisse avoir un quelconque effet. Alors, je devais employer les grands moyens. Eux, c'était Esteban, Noah et Pacey. Ces trois-là, je les connaissais depuis presque deux ans déjà. Je ne sais par quel miracle, Pacey s'était retrouvé placé à côté de moi en classe. Mais notre professeur avait été bien inspiré de faire ça. Je n'avais pas tardé à utiliser les cours pour le connaître un peu. Et puis, on ne s'était plus quitté. « Fais voir ta feuille ! » La discrétion selon moi. Entre potes, on partage tout, c'est comme ça que ça marche. « Vas-y, échange ! » Discrétos, tout comme nous dans le fond. On est même trop forts pour imiter les écriture en vrai, alors on complète. A deux, les devoirs sont vachement plus faciles, c'est une certitude. Certain pourrait dire que je ne les côtoie pas depuis bien longtemps, mais ça ne change rien. C'est comme si je les connaissais depuis toujours. Ils me ressemblent tellement au fond, chacun à leur façon. […] Sortie du lycée, encore un qui traîne à l'intérieur. Esteban et sa lenteur, ou alors il a fait une petite intervention chez le proviseur, plus rien ne m'étonne venant de lui. « Bon tu fais quoi là ? Tu campes ? » Noah me regarda l'air interdit. « Euh.. je compte les mouches, ça se voit pas » Et il me répond avec son sourire colgate là. Y'a des claques qui se perdent des fois. « Non mais on va bouger, ça va le faire venir » J'aime bien tenter de drôles d'expériences des fois. Et c'est là qu'un monstre débarque en mode gueulard à côté de nous. Heureusement que j'ai les oreilles bien accrochées. Et puis, je les attrape par le cou, chacun d'un côté. Ma place, c'est le milieu, avec mon bisou sur chaque joue, héhé.

J'étais affalée dans le canapé des garçons, et je chantonnais comme à mon habitude. J'aime pas le silence, j'y peux rien, faut meubler. Mon meilleur ami, alias le Pacey, était couché non loin de moi d'ailleurs, à moitié endormi accessoirement. Les autres traînaient je-ne-saurais-dire-où dans la maison. « C'était l'histoire d'une licorne et.. » commençais-je, avant d'être coupée. « Attends, attends... » J'avais été coupé par ce même énergumène, c'est qu'il s'emmerde pas celui-là. « Quoi ? Laisse-moi continuer mon histoire » C'est d'une voix de fond, venant d'une autre galaxie qu'il me répondit. « Baisse d'un ton s'te plaît » Il ne manquait pas de culot encore aujourd'hui. « Qu'est-ce qu't'as pris encore ? T'es relou » En même temps, je l'avais bien compris dès que je l'avais vu qu'il avait encore fait des excès. J'interceptais Esteban qui passait dans le salon, tout juste sortant de la cuisine. « Tiens, le poulet qui sort là, tu vas écouter mon histoire. Alors, c'est une licorne et un poney.. » Même pas le temps de continuer que je le voyais lever les yeux au ciel. Qu'est-ce qu'il avait comme problème lui aussi ? « Je t'aurais bien écouté, mais je remonte là, j'ai pas le temps » Et il s'empressait de se foutre de ma gueule au passage, trop aimable. Je lui tirais la langue pour la peine. « NOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! » Quand ils ne sont pas devant moi, je les appelle plus ou moins fort. Sauf qu'ils n'ont pas tendance à prêter attention à mes appels ces guignols. « QUOI ? » Ça, c'est une voix qui vient de l'étage. « J'ai une histoire à te raconter. Descends » Je tentais, même si je savais que j'allais encore me faire appeler Germaine. « Quoi ? T'as kidnappé le chien du voisin ? » Mais quel humour ici, ça en devient affligeant je vous jure. « RETOURNE TE COUCHER BRANLEUR » C'est tout mon amour qui ressort ça, mais il le sait que je l'aime quand même le british. « PERSONNE NE M'ECOUTE JAMAIS DANS CETTE BARAQUE T'FAÇON » m'exclamais-je, encore un coup. C'est une de mes activités favorites, me victimiser face à eux. Il faut dire que j'en voyais de toutes les couleurs avec des énergumènes pareils. « Le voisin, il va peut-être m'écouter lui » J'étais une pauvre petite chose fragile au milieu de chieurs assumés. J'avais vraiment du mérite de ne pas m'être encore tiré une balle.

Débarquement immédiat de moi-même sur le perron des garçons. Je ne perds pas de temps à frapper ou quoique ce soit, je fais comme chez moi et je rentre. Je passe limite pour une meuf sans toit, mais j'y peux rien, je me fais chier dans ce qui devrait être ma résidence principale. La première personne que je vois, une fois à l'intérieur, c'est Noah qui sort de la cuisine. Je lui saute dessus comme à mon habitude, câlinou party à la maison. « T'es tout seul là ? » J'avais jeté un œil autour de moi précédemment, et puis il fallait bien avouer que c'était calme, trop calme. « Tu veux parler des marmottes qui me servent de colocs ? Ils pioncent » Un large sourire s'étira sur mes lèvres, c'était bien dommage qu'ils dorment, parce qu'ils n'allaient plus le faire très longtemps. « Attends, bouge pas. Sors-moi juste le p'tit déj' de Pacey, il va gueuler » J'en riais déjà, j'allais bouffer avant lui et monsieur, la tête complètement déconnectée allait se plaindre. Ça, c'était un peu mon kiff. Le plus doucement possible, je montais à l'étage, et ouvrait la chambre de Esteban très silencieusement. Je sautais alors sur le lit, découvrant Pacey au passage. « Baby, baby, baby ooooh, i'm like, baby, baby, baby noooo, i'm like, baby, baby, baby ohh, I thought you'd always be mine, miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine » Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre aujourd'hui, en faisant ça. « PUTAAAAAAAAAAAIN ! » Ça, c'est Esteban. Dès que j'ouvre la bouche, il grogne, c'est son passe-temps favori je pense. Et de l'autre côté, Pacey essayait de m'attraper pour m'étouffer avec un oreiller. Tant bien que mal, je tentais de m'extirper de là. Ils ont plus de force que moi aussi, c'est pas équitable. « On t'a pas dit que tu t'étais trompé de lit toi » Je pensais trouver que Esteban en arrivant, et j'avais trouvé les deux finalement. Deux en un, tant qu'à faire. « Et toi, on t'a pas dit qu'il était que neuf heures » On ne me l'avait pas dit, mais je l'avais vu toute seule, comme une grande fille. C'est d'ailleurs pour ça que j'étais en train de faire, ce que j'étais en train de faire. « AU SECOUUUUUUUURS ! ON M'ATTAAAAAAAAAQUE ! » J'allais sûrement rameuter tout le quartier sous peu. « Non mais fallait le dire que je devais engager des gardes du corps pour survivre ici » Ils ne seraient point de trop effectivement. Je n'étais qu'une demoiselle sans défense, au milieu d'une bande de surexcités. Je me demande souvent comment je les supporte. Mais j'y peux rien, je peux pas me passer d'eux. On n'a pas besoin d’'un conte de fée, on a juste besoin de quelqu'un avec qui on est bien. Et moi, j'avais besoin d'eux.

(+) DANHAE-LYS, soeur - à venir.

Assise dans mon lit d’hôpital, adossée à mon oreiller, cela devait bien faire dix bonnes minutes que je m’amusais à faire tournoyer mon stylo avec mes doigts. Les murs blancs m’angoissaient. Les draps trop bien repassés m’angoissaient. La porte close m’angoissait. Le silence de mort m’angoissait. Bref, tout ici m’angoissait. De manière machinale, je lâchai un soupir et me décidai à ouvrir ce fichu carnet pour en noircir enfin la première page de mes mots. « Cher journal. C’est bien comme ça que je dois commencer, hein ? C’est ça la norme, pas vrai ? Apparemment, maman veut absolument me faire entrer dans un moule. C’est elle qui t’a offert à moi, va savoir pourquoi. Sûrement parce que les filles de mon âge font toutes ça. C’est ridicule. Je n’ai aucune envie d’écrire. C’est vrai quoi, j’ai pas besoin de toi. Je ne suis pas comme toutes ces midinettes qui s’amusent à garder une trace de toutes ces années où elles ont essayé d’attirer l’attention de leur amoureux du moment jusqu’à ce qu’il les remarque enfin. Ces filles qui font une liste des plus beaux garçons du lycée et puis qui les notent pour finalement sortir avec le premier qui se présentera. Franchement, j’ai une tête à ça ? Tu parles. Moi, j’ai une tête à faire des conneries et à finir à l'hôpital, c’est tout. C’est d’ailleurs pour ça que je suis en train de pourrir ici. Et c’est également pour ça que j’écris tout ça. Ça n’a aucun sens. J’ai pas une âme de poète moi, je suis plus volage que ça. J’ai une âme d’artiste à ce qui paraît. Je ne crois pas que ce soit vraiment le cas, c’est juste que j’aime dessiner. Et c’est pour ça que j’ai pas besoin de toi. Les mots, ça ne veut rien dire. » Un nouveau soupir s’échappa de mes lèvres tandis que je refermai le carnet en question d’un geste vif. Mais qu’est-ce que je fais ? pensai-je à voix haute. Je balançai le dit journal intime au bout de mon lit, et me laissa de nouveau tomber contre mon oreiller avec toute la nonchalance dont j’avais toujours fait preuve. J’EN. AI. MARRE. C’était une énième journée où je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire à part contempler le plafond. Dieu faites que quelqu’un m’appelle, Dieu faite que quelqu… TULULULULUT TULULULULUT – ouais, ça, c’est la sonnerie du téléphone. AMEN. Les puissances divines m’ont entendue. Sans perdre une seconde, je me redressai sur le lit qui grinça légèrement sous mes mouvements brusques, et décrocha le téléphone tout aussi rapidement. Allô ? A l’huile ! Ok. Ça, c’est Noah. Il n’y a que mon frère pour faire des blagues aussi stupides – si tant était que l’on puisse appeler ça une blague puisqu’au final, c’était même pas drôle. Enfin, lui, il avait l’air de s’éclater puisque je l’entendais rire comme une baleine. Ok. Puisque t’as decide d’être con, je vais chanter rien que pour toi. C’était genre la menace ultime. Je passe ma vie à chanter, ce qui n’est franchement pas au goût de Noah à qui je casse les oreilles à cause de – ou grâce à ma voix de crécelle supersonique. Si tu fais ça, j’te laisse dans ta merde. Trop tard. Give a little time to meeee or burn this out. We’ll play hide and seek to turn this ‘round. All I want is the taste that your lips alloooow, my my, my myyyy, oh give me lo… Ta gueuuuule. Déjà que Pacey m’a forcé à faire la vaisselle tout à l’heure, j’ai vu assez de casseroles pour la journée ! C’était encore mieux quand il s’énervait, et j’aurais tout donné pour voir la tête qu’il tirait à l’autre bout du fil. En tout cas, pour le moment, je n’étais pas décidée à m’arrêter de chanter, et encore moins lorsque c'était Ed, non mais. C’est donc en souriant de toutes mes dents que je continuais à pousser la chansonnette, malgré les « ferme-la » et autres « ta gueule » que pouvait bien me lancer mon frère. Si t’arrêtes pas tout de suite, je raccroche à trois. UN… DEUX… TR… Ok ok, raccroche pas, pitiéééé, j’ai besoin de parler à quelqu’un, j’en peux pluuus ! La bouffe est dégueulasse, le personnel est aussi aimable qu’un porte de prison, ça pue l’eau de Javel toute la sainte journée et puis… je suis obligée de me parler à moi-même pour pas sombrer dans un mutisme mortel. JE DEVIENS SCHYZOPHRENE, OK ? me plaignis-je sans trop savoir s’il avait raccroché ou non. Le silence qui s’en suivit ne semblait toutefois pas de très bonne augure. Noah ? T’es là ? Quelques seconds s’écoulèrent avant que la voix de mon frère ne me parvienne à nouveau. Ah, désolé, j’étais parti jouer avec le chat. Non mais je rêve. Qu’est-ce qui m’empêchait de l’étrangler là, maintenant, tout de suite ? Hein ? Ah ouais, le téléphone peut-être. Mais bon, tu peux éventuellement me baiser les pieds pour te sauver de la solitude. C’est même conseillé. Je te baiserai les pieds le jour où t’auras fait correctement ton traitement contre les champignons, abruti des cavernes ! m’exclamai-je en faisant toutes sortes de gestes que Noah ne pouvait pas voir de toute façon. Mais quand même, j’avais l’impression que ça donnait plus de poids à mes propos. Bon, avec ou sans geste, le fait était que mon frère n’avait pas de champignons – enfin, je crois pas – et que donc je n’avais aucun autre argument. Mais tant que nous étions à téléphones interposés, j’étais sauvée. Bref. Ce jour-là, nous avions passé une bonne heure à discuter, dont trois quart d’heure à s’insulter. Mais peu importe. Cela me faisait un bien ou de pouvoir lui parler. Parce que sans mon frère, cela ferait probablement longtemps que je me serais pendue avec mes draps. Je l'aime quoi. Nan, j'déconne.

En résumé :
+ Dànhae a été adoptée par les parents de Noah.
+ Les deux s'entendent comme chien et chat. Ils passent leur temps à prétendre se détester, mais au fond, ils ne pourraient pas vivre l'un sans l'autre. D'ailleurs, ils sont les confidents l'un de l'autre.
+ Les malaises de Dànhae sont dus à une maladie dont elle seule connaît l'existence. Afin de ne pas inquiéter les gens qu'elle aime, elle a préféré garder cette information pour elle. Evidemment, elle finira forcément par l'avouer un jour ou l'autre, mais Noah risque de ne pas apprécier qu'elle lui ait caché une chose pareille.
+ Pour plus d'informations, je suis dispooooo, n'hésitez pas à me mpotter lèche

bonjour toi, adorable petit membre qui a pris le temps de t'arrêter sur mon scénario -et de l'apprécier peut-être- pour mon plus grand bonheur mooh 

parlons peu, parlons bien :
nom et prénom ; j'aimerais bien que vous les gardiez sauf si vous n'aimez vraiment pas smile 
histoire ; j'ai mis quelques pistes pour vous aiguiller, mais on peut adapter ensemble si quelque chose gêne. appropriez-vous le personnage, et ça me conviendra. hihi 
lien ; le plus gros n'est pas négociable, mais on peut adapter ensemble si besoin. wink 
avatar ; très difficilement négociable, voire même pas du tout négociable. respect la bande union j quoi lèche 
présence et activité ; je ne suis pas chiante, donc je demanderais juste de passer au moins deux ou trois fois par semaine, et une réponse ou deux en rp me conviendra très bien. j'aimerais autant que vous vous intégriez aussi (flood, autres liens, tchatbox), ce n'est jamais super de venir uniquement répondre à notre rp et ne parler avec personne d'autre. Rolling Eyes 
rp ; je ne suis pas non plus compliquée à ce niveau-là, je m'adapte parfaitement à tous les niveaux. mais j'aime bien avoir au minimum une dizaine de lignes. par contre, évitez au maximum les fautes d'orthographe, j'ai horreur de ça, même si tout le monde en fait, il y a des limites. utilisez les sites fait pour ça, c'est le mieux à faire. string 

sur ce, je pense avoir fait le tour (a) si vous avez encore la moindre question, ma boîte mp est totalement ouverte et je me ferais un plaisir de discuter avec vous. ^^ 
de plus, je risque de te vénérer si tu prends mon petit bébé parce qu'il est important pour l'histoire de mon perso évidemment. Yeaaah héhé Cool ballon coeur amoureux3 calin2 yihou I love you groupie bave please roule saute mouton rythme 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : JJ Hamblett
Pseudo : Liloute
Souriez, dites cheese : .
Âge : 20 ans
Famille : Dànhae-Lys, la licorne
Statut : Comme Zeus et puis c'est compliqué, voilà
Bff : Kamryn, Kenaël, Pacey et Esteban, les bébés
Etudes : Etudiant en Psychologie et en musique
Profession : L'argent de poche de mes vieux
Jukebox : Stay with me - Sam Smith
Points chance : 1
These little things :

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 9:57

Coucou, je viens d'être livré pour assouvir tous vos désirs  copain2 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 10:01

OMG JE T'AIME JE T'AIME JE T'AIMEEEEEEEEEEEEEEEE  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit  lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit lit 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : chloe norgaard.
Pseudo : anaëlle.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans. lorie disait qu'à vingt ans on est invincible m'enfin on est surtout imbécile en fait.
Famille : noah (j'ai pas de chance, je sais, poisseuse jusqu'au bout).
Jukebox : nickelback, someday + bon jovi, living on a prayer.
Points chance : 9
These little things :
ça arrive, calmos oh.

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 10:13

JE T'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIME !  Yeaaah   amoureux   copain2   copain   youpiiii   yihou   arc en ciel   hulla hop   Happy Dance   Yoop   Yeap  Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap Yeaaah amoureux copain2 copain youpiiii yihou arc en ciel hulla hop Happy Dance Yoop Yeap


Je sais qu'on est destinées a être ensemble mais j'sais pas si on est supposées être amies ou autre chose. J'sais pas exactement ce que tu es pour moi et crois moi j'y pense beaucoup, à nous deux. Tu es tout le temps dans ma tête, ça me fait peur.
happiness is hiding behind you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 11:02

JE T'AIME
JE TE VÉNÈRE
 lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit  lit 


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : JJ Hamblett
Pseudo : Liloute
Souriez, dites cheese : .
Âge : 20 ans
Famille : Dànhae-Lys, la licorne
Statut : Comme Zeus et puis c'est compliqué, voilà
Bff : Kamryn, Kenaël, Pacey et Esteban, les bébés
Etudes : Etudiant en Psychologie et en musique
Profession : L'argent de poche de mes vieux
Jukebox : Stay with me - Sam Smith
Points chance : 1
These little things :

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 13:25

Vous me faites peur, mais j'aime beaucoup  yihou yihou yihou yihou yihou yihou 

 viens I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 13:36

faut pas, même qu'on est doux comme des agneaux  lèche please 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   Mer 20 Aoû - 21:08

SCENARIO PRIS.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) JJ HAMBLETT • on est cons, on est potes. ensemble, on forme de la compote.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les plus gros cons de la télé
» Les néo-cons au Quai d'Orsay
» ALEXYS ✖ La société est bien foutue, elle fout des uniformes aux cons pour qu'on les reconnaisse.
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Bien démarrer :: Scénarii :: Scénarii pris-