AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) F. LACHOWSKI / L. HEMMINGS • u're the only love i've ever known but i hate u so much it must be true love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : alexis(wonderful)ren.
Pseudo : anaëlle.
Souriez, dites cheese :
Âge : dix-neuf années derrière moi.
Famille : eleanor, la meilleure des petites soeurs becoz elle est parfaiiiite j'vous dis même si c'est une chianli but je fais avec tékaté.
Statut : célibataire parce que les mecs, c'est la galère : MENstruation, MENopause, MENtal breakdowns, see ? most of women's problems begins with men. coincidence ? haha, i don't think so.
Etudes : étudiante en photographie ainsi qu'en histoire (double-cursus).
Jukebox : better than words, one direction + end up here, 5 seconds of summer.
Points chance : 20
These little things :

MessageSujet: (M) F. LACHOWSKI / L. HEMMINGS • u're the only love i've ever known but i hate u so much it must be true love.   Dim 20 Avr - 13:02

Pseudo au choix featuring Francisco Lachowski ou Luke Hemmings.

   
CARACTÈRE : bad-boy, charmeur, orgueilleux, passionné, joueur. LES TRUCS A SAVOIR : les deux tourtereaux ont été ensemble pendant quelques mois. ils ont vécu une très belle relation et étaient chacun très amoureux l'un de l'autre + c'est violet qui a mis fin à leur relation car elle a peur de l'amour à cause de la relation chaotique qu'ont entretenue ses parents, relation qui s'est soldée par un divorce + avant/pendant sa relation avec violet, c'était un jeune homme bien sous tout rapport, poli, aimable et tout ce qui s'en suit. mais depuis leur rupture, son comportement a totalement dégénéré : il est devenu ce bad-boy chaud lapin et coureur de jupon que violet déteste tant  scie  (par ailleurs, il peut s'être passé quelque chose dans son histoire personnelle à la même période pour qu'il ait radicalement changé, je vous laisse le champ libre) + ils s'en veulent beaucoup mutuellement (violet lui en veut à lui pour ce qu'il est devenu et ne peut s'empêcher de penser qu'il ne l'a jamais vraiment aimée - elle s'imagine qu'en réalité il a toujours été un coureur de jupon, et lui en veut à violet d'avoir rompu si violemment pour des raisons sordides) + bien qu'ils ne l'avoueront jamais ils s'aiment toujours, et c'est justement cette amour qui est déclencheur de la haine qu'ils ressentent l'un envers l'autre (je pense que la chansons "true love" de pink résume parfaitement bien la situation MDRRRRR) + comme vous le verrez dans l'explication du lien, violet lui a fait croire qu'elle était lesbienne pour se séparer de lui. libre à vous de voir si il y croit ou non. personnellement, je le verrais plutôt douter de cette excuse, parfois y croire, parfois non et/ou y croire pour commencer et se rendre compte petit à petit que ce n'était qu'une excuse inventée de toute pièce Suspect+ ils ont tous les deux un très fort caractère ce qui promet un duo explosif. justement, j'imaginais leur relation très complexe, instable, à la fois pétillante mais un brin destructrice (ceyboooo je sais Very Happy), ils s'aiment, se détestent, se cassent leurs coups, se rabibochent... bref, un amour passionné mais bien compliqué.  study  AVATAR : Francisco Lachowski.

   
∞ BEFORE YOU KWOW IT SHE’LL BE GONE OFF TO THE NEXT ONE.
Au niveau social, le milieu dans lequel j’ai évolué m’a évidemment laissé quelques séquelles, plus dures à effacer que je ne l’aurais cru. Encore une fois, le divorce de mes parents y était pour beaucoup. Ces quelques traces furent d’ailleurs la cause de notre séparation, à mon petit ami et moi. Parce que oui, à mon arrivée à Londres, j’avais eu la chance de rencontrer quelqu’un, et de vivre quelque chose avec lui. Ce fut une relation éphémère toutefois, et je m’autoproclame comme étant la seule responsable de cette fin prématurée. Je ne suis plus si facile à approcher qu’auparavant, et j’ai énormément de difficultés à accorder ma confiance aux gens, notamment aux garçons. Par ailleurs, le romantisme et tout le tralala, ça n’avait jamais été pour moi. Notre relation commençait à devenir trop sérieuse à mon goût, et j’avais peur. Lorsqu’il me demanda pourquoi je souhaitais mettre fin à notre relation, je fus prise de cours. Beh… Pourquoi… pourquoi… Pourquoi pas ? le questionnai-je à mon tour, le plus bêtement du monde. Je n’avais aucune réelle raison à lui apporter. Comment annoncer à un garçon qu’on le quitte parce qu’il est trop parfait et que ça vous fait peur ? La réponse était toute simple de mon point de vue : on ne lui dit pas. Je pouvais lire toute l’incompréhension sur son visage, et ça me faisait mal. J’avais des sentiments pour lui, mais la peur d’aller plus loin m’empêchait de poursuivre quoi que ce soit avec lui. Violet… Je ne lui laissai pas le temps de terminer sa phrase. J’avais peur d’entendre ce qu’il avait à me dire. C’était déjà assez dur pour moi sans qu’il ne complique tout davantage en chamboulant tous mes plans. Je suis lesbienne , lâchai-je sans grande conviction. C’était tout ce que j’avais trouvé pour justifier la situation dans laquelle nous nous trouvions. Le regard que le jeune homme me lança manqua de me faire rire, mais je me ravisai. Par ailleurs, l’heure n’était pas à la plaisanterie et en plus de ça, je n’avais pas le cœur à rire moi-même. Tu es lesbienne ? répéta-t-il, incrédule. Et ben oui. Tu vois, la vie est parfois imprévisible ! J’avais lâché ces mots sans réfléchir afin que ce soit le moins douloureux possible. Jouer la carte de l’assurance était toujours plus aisé dans ce genre de situation. C’est ainsi que tout se termina entre nous. Et assez étrangement, j’avais passé ma nuit à pleurer. Je l’aimais, mais je m’obligeais à penser que tout cela n’était pas pour moi. Pourtant, j’aurais aimé pouvoir vous parler de tout ça, l’amour avec un grand A. Mais j’en suis tout bonnement incapable. En réalité, je ne connais de l’amour que ce qu’on en voit dans les films ou dans les livres. Mais tout ça, c’est de la simple théorie. Néanmoins, je me refuse à reproduire le schéma désastreux de mes parents, bien que l’amour soit probablement la chose qui me fasse le plus peur au monde. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que je me suis forgé mon propre monde dans lequel tout est plus simple lorsqu’on se proclame anti-amour. Aujourd’hui encore, je m’accroche à ce monde, et c’est mieux ainsi.

(+) Si ça vous intéresse, voici le lien d'un début de scène que l'ancien scénario et moi avions commencé : http://rock-me.frbb.net/t1515-can-you-please-just-be-honest

   
Ici, c'est le mot de la fin. Vous exposerez vos attentes, ce que vous recherchez, etc. Vous pouvez également adresser un message à la personne qui prendra votre scénario.


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) F. LACHOWSKI / L. HEMMINGS • u're the only love i've ever known but i hate u so much it must be true love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» « Ici, ce n'est pas Grey's Anatomy » ● ANAT.
» « Island in the sun. » (15.02.11 - 15h32)
» une vie de débauche en vaut une autre ► charles de terrollet [FICHE MODIFIÉE ET FINIE]
» James Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Bien démarrer :: Scénarii-