AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Mar 27 Mai - 8:14

20TH BIRTHDAY : GET MESSY, LOUD AND SICK ► Je crois que tout le monde savait que je ne portais pas forcément Kenaël dans mon cœur, du moins toutes les personnes plus ou moins proches de moi le savait. Tout simplement parce que je ne me donnais aucun mal pour tenter de le cacher. Je n'en voyais même pas l'intérêt d'ailleurs. Dans le fond, je ne savais même pas ce qui pouvait m'agacer autant chez lui, parce qu'il était bien loin d'être un mauvais garçon pourtant. C'était peut-être la réputation qu'il avait ou qu'il pouvait se donner à l'université qui me rebutait. Enfin bref, personne n'aurait donc pu m'imaginer en train de préparer sa fête d'anniversaire. Parce que oui, le jeune homme avait désormais 20 ans. Et en super copine, j'avais promis à mes meilleurs amis de les aider à organiser cela. J'ai vraiment un cœur énorme des fois, et je suis certaine que ça me perdra un jour. Évidemment, nous aurions pu être en nombre pour tout installer, si la bande au complet avait été au rendez-vous. Mais il s'avérait que seulement Pacey me tenait compagnie à l'heure actuelle. Il était vrai que c'était aussi un peu de notre faute. Nous n'avions rien trouvé de mieux ce matin, en faisant les courses pour la fête, que de semer Noah et Esteban dans le centre commercial du coin. Brillante idée puisqu'on ne les avait pas revu depuis. A se demander si ils seraient là avant le retour du bouclé. Quant à Penny, j'avais beau la harceler de messages, elle ne rappliquait pas pour autant. « T'arrives dans combien de temps là ? Parce que c'est pas qu'on t'attend, mais c'est un peu ça quand même », « Bouge ton cul d'éléphant de mer et viens nous filer un coup de main, on est en sous effectif ! », « Je ne crois pas me souvenir de t'avoir semé au centre commercial ce matin, alors t'es où ? » étaient les derniers sms plein d'amour que la demoiselle avait reçu de ma part. Je lâchais finalement mon portable un instant pour m'y remettre parce que ce n'était pas à ce rythme que nous allions avancer. « Bon Pacey là, ça te dérangerait d'abandonner ton émission, tu la regarderas un autre jour. Et puis arrête de rêvasser au vernis que tu pourras te mettre ou à la robe de bal que tu voulais acheter, et bouge plutôt » lançais-je à mon meilleur ami qui n'avançait pas aussi vite que je l'aurais voulu. J'allais encore m'en prendre plein la gueule mais tant pis. Il s'était proposé pour s'occuper des gâteaux et des bonbons. Pas étonnant me direz-vous. Effectivement, il en profiterait sûrement pour tout engloutir avant l'arrivée des autres, tel que je le connaissais. Toujours en action, je ne cessais de guetter le moindre bruit de porte. Parce que quand Penny se rappellerait de notre existence et qu'elle arriverait, elle allait entrer sans même prendre la peine de frapper. On a les mêmes habitudes elle et moi, on connaît trop la maison désormais pour se considérer encore comme des invités. D'ailleurs, je ne savais même plus qui serait présent ou pas puisque mes potes en avaient peut-être même invités d'autres. Il se pouvait qu'on se retrouve à cinquante dans ce petit appart' finalement.

ordre de passage:
 


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.


Dernière édition par Kamryn R. Monroe le Mer 20 Aoû - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : Jaymi Hensley
Pseudo : Britney Bitch
Souriez, dites cheese :
Âge : Je suis la belle au bois dormant, j'ai dormi des siècles durant, alors je vais rester charmant!
Famille : Mon père c'est un poney rose et ma mère une licorne doré.
Statut : célibataire.
Bff : Kamryn; Kenaël; Esteban; Noah
Etudes : étudiant en musique. Je travaille également à titre gratuit pour la lutte contre les non-fumeurs.Notre slogan se résume à: moins de pestes, pas de violence et plus de fumettes!
Profession : aucune
Points chance : 5
These little things :


MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Mar 27 Mai - 16:13

20TH BIRTHDAY : GET MESSY, LOUD AND SICK ► J’étais là, bien là même. Je regardais l’écran de télévision tout en faisant mine de travailler et croyez-moi, c’était déjà bien assez compliqué comme ça. C’est vrai quoi ! T’as déjà essayé de faire semblant de travaillant en étant omnibulé par la téloche ? Difficile, très difficile même oui ! Et si je suis bien dans la branche musicale, je pense qu’être dans celle du théâtre n’aurait pas été beaucoup plus dure pour moi. J’étais littéralement en train de baver sur la nappe que je triturais depuis bientôt cinq minutes, espérant avec grand espoir, que bébé Kamkam pense me voir en train de la mettre en place ! La raison de ma salive qui s’évaporait et de mes yeux aussi brillants qu’un gloss pour Barbie reine des vacheries ?! Harry. A croire qu’il s’appelle tous Harry dans ce beau paysage anglophone ! Non mais Harry, c’est genre un des trois derniers mannequins encore en jeu et genre, le mec, c’est… La PERFECTION ! Y a pas d’autres mots ! qui ne fondraient pas pour des dents aussi blanches et parfaitement alignés ? Puis ce corps et ce cul… Mon Dieu, il va encore hanter de bien nombreuses nuits à Princesse Pacey, je vous le dit moi ! « Bon Pacey là, ça te dérangerait d'abandonner ton émission, tu la regarderas un autre jour. Et puis arrête de rêvasser au vernis que tu pourras te mettre ou à la robe de bal que tu voulais acheter, et bouge plutôt ». Et là plutôt que de mentir encore longtemps sur mon comportement, je ne fais pas l’ombre d’un effort pour regarder Kamryn ! Je fronce les sourcils ! Je balaye le vent à l’aide de mes deux mains comme pour lui dire de dégager –c’est chez moi après tout- puis je râle ! Pour changer tiens ! « Roh mais laisses-moi tranquille !  C’est la fin ! ». En plus elle dit que des conneries ! Je sais que j’ai l’air d’une princesse, j’en suis une ! Mais, s’il vous plaît : je suis une princesse MODERNE ! Je ne porte pas de robe sauf pour la déconnade, je ne porte pas non plus de vernis à ongle si ce n’est du transparent et j’ai pas non plus de maquillage sur la tronche ! Je sais encore m’abstenir de jouer les travesties…. Mais c’est là que l’idée me fût ! Et quelle idée ! J’allais me déguiser ! Je vais foutre une fausse paire de seins sur moi avec un soutif à Kamryn, je lui piquerai du fard, une tonne de fard, je mettrais des talons,  j’enfilerai ma plus belle perruque et je lui ferais une belle surprise à Kenaël ! C’est seulement à ce moment-là que j’ai décroché de mon émission, tant parti sur de nouveaux délires…. Je pose ma main sur les bonbons et espère que malgré le manque total de discrétion dont je faisais preuve, Kamryn allait râter le coche pour ne pas m’engueuler une fois de plus ! « Kamryn… Tu crois que je pourrais me déguiser ? ». Plutôt me passer des détails que de venir signer mon acte de décès ! Je tiens encore à ma vie s’il vous plaît !


True friends stab you in the front O. W.
 
 L'amitié en son état pur est inconditionnelle, c'est-à-dire que de vrais amis ne se jugent pas, et ne tiennent pas compte du temps qui passe.  ❥ Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : nina perfect agdal.
Pseudo : anaëlle.
Souriez, dites cheese : et bah ma tête, elle est très chouette.
Âge : vingt ans et toutes mes dents resplendissantes de blancheur grâce au pouvoir incomparable de colgate et du fil dentaire. testé et approuvé par kellin jane holloway.
Statut : officiellement, je suis en couple avec esteban, du moins, tout le monde le crois (on est des trop bons acteurs keskia, j'exige mon oscar moi, oh !) mais en vrai de vrai, je suis free, becoz j'ai tout compris. ou pas. parce qu'au final ça m'arrange pas vraiment.
Etudes : théâtre.
Jukebox : mcfly, that's the truth + paramore, ain't it fun + lady gaga, gypsy.
Points chance : 11
These little things : i don't really feel the same about us in my bones.

MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Mar 3 Juin - 18:00

+ 20th birthday : let's get messy loud and sick.
Kenaël ? Je ne le connaissais pas des masses. Kamryn ? Le courant ne passait pas. Esteban ? C’était trop compliqué. Pour être honnête, j’appréhendais cette soirée. Malheureusement pour moi, elle était inévitable, d’une part parce que Pacey m’en aurait voulu toute sa vie si je n’étais pas venue, d’une autre car en tant que « petite amie d’Esteban », il paraissait plus normal que je sois présente. Si j’avais eu le choix, Dieu savait que j’aurais trouvé une bonne excuse pour décliner l’invitation – si tant était que je pouvais appeler ça une invitation. Du coup, mon plan (parce que oui, j’avais un plan) était de me faire le plus discrète possible, calée dans un coin, et d’attendre patiemment que la soirée prenne fin. J’avais connu plus palpitant, mais je n’avais pas réellement le choix. Hormis Pacey, je ne connaissais tout bonnement personne et je n’avais aucunement l’intention ni même l’envie de m’incruster parmi tous ces inconnus. D’ailleurs, j’avais tellement peu fréquenté Kenaël jusqu’à maintenant que je n’avais aucune fichue idée du cadeau qui lui plairait. Et comme ç’aurait été bien trop facile de compter sur Esteban pour m’apporter son aide, celui-ci était je ne savais où avec je ne savais qui, et totalement injoignable pour couronner le tout. Je n’avais pas envie de passer pour la fille qui assiste à un anniversaire pour la fête et n’offre pas de cadeau car c’était tout sauf mon style. Si j’avais bien une seule qualité, c’était la générosité. Toutefois, je ne connaissais les goûts de Kenaël que trop peu et je n’avais pas de temps à perdre à réfléchir à une idée de cadeau que de toute façon je ne trouverais pas. Aussi, puisqu’Esteban n’avait toujours pas donné signe de vie, je lui avais envoyé un sms qui méritait d’être clair : J’espère que tu as acheté quelque chose à ton copain parce que moi je n’ai rien. Et puis les cadeaux communs ça fait très couple, nan ? A tout à l’heure quand tu auras refait surface. Simple, précis, et efficace. De toute façon, pour être honnête, j’étais persuadée qu’il ne verrait pas son message avant que l’on ne se retrouve chez son bouclé de copain, mais bref. L’intention y était.
Puisqu’il ne me restait donc plus rien à faire et que j’étais un peu en avance, j’avais décidé de me rentre directement chez Kenaël, là où avait bien évidemment lieu la fête. J’imaginais que mon aide ne serait pas de trop étant donné que seuls Kamryn et Pacey étaient présents pour le moment et que Pacey ne devait pas faire grand-chose de ses dix doigts. Je le connaissais le coco, et je savais parfaitement comment il fonctionnait. Il faisait toujours semblant d’être occupé ailleurs et il attendait que le travail se fasse tout seul. Bon, il n’était pas fainéant en soi, il était juste très sélectif quant au travail à effectuer. Il était souvent plus motivé à faire quelque chose qui venait tout droit de sa tête. Enfin bref, tout ça pour dire que Kamryn n’allait probablement pas cracher sur deux mains en plus, et ce même s’il s’agissait des miennes… enfin j’osais l’espérer. Je m’étais rendue à pieds jusqu’à leur immeuble, et après avoir monté les escaliers (parce que s’il y avait un ascenseur ce serait trop facile évidemment) je toquais à la porte et attendit que l’on vienne m’ouvrir. Comme c’était bien ma chance, ce fut Pacey qui vint m’accueillir et… « Eh mais t’es au courant que c’est l’anniversaire de Kenaël et pas une soirée déguisée ? » lâchai-je en le scrutant de haut en bas. Ceci étant dit, il avait souvent des accoutrements spéciaux alors pourquoi est-ce que je m’étonnais ? Sans rien ajouter, je rentrais dans l’appartement. « Comme j’étais en avance je me suis dit que plutôt que de rester chez moi à tourner en rond, je ferais mieux de venir vous aider », déclarai-je afin de justifier ma présence un peu plus tôt que prévu.


cause next to you I'm losing my mind

i don't know why he's with me, i only brought him trouble since the day he met me. if i was him, i would have walked away. cause when you're in too deep you wake up when it's too late, you've fallen in love in the worst way. if he's looking for heaven, it sure as hell ain't me. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : george cutie shelley.
Pseudo : steeran.
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt ans.
Famille : une petite sœur innocente de seize ans, un grand frère lâche de vingt-trois ans, une demie-sœur rebelle de dix-huit ans, une mère collante et un beau père bizarre.
Statut : célibataire.
Bff : esteban, pacey et noah les plus moches.
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : ellie goulding - beating heart.
Points chance : 5
These little things :

MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Dim 8 Juin - 18:59

20TH BIRTHDAY : GET MESSY, LOUD AND SICK ► Et voilà, j'avais gagné un an de plus, comme tous les ans à la même date. C'était mon anniversaire et, dès le matin, ma sœur m'avait kidnappé pour être en ville à l'ouverture des magasins pour m'acheter de nombreux cadeaux. À croire que ma sœur avait braqué une banque tellement elle avait l'air d'avoir de l'argent pour mes cadeaux. Limite on aurait pu croire qu'elle vivait une double vie à la Hannah Montana et que je n'étais pas au courant. Les sacs et les boîtes avaient donc eu l'honneur de s'empiler dans mes pauvres petits bras qui pouvaient à peine avoir la force de soulever une carotte. Je pense que je faisais déjà assez de sport la semaine, alors avec ça je ne risquais pas de changer d'avis. J'aurais pu rentrer à quatre pattes à l'appartement si ma sœur n'aurait pas pris quelques sacs avant que je finisse au sol. Mais, malheureusement pour moi, j'ai dû tout reprendre devant l'immeuble, ma si gentille sœur ayant apparemment la flemme de m'accompagner jusqu'en haut. J'avais donc dû monter les escaliers avec moult galères, vu qu'on n'avait pas eu la chance d'habiter dans un immeuble où il y avait un ascenseur. Quelle chance incroyable avais-je. L'ouverture de la porte d'entrée fut également difficile. J'avais dû tourner la poignée avec mon coude, puis pousser la porte en collant ma joue contre celle-ci et avancer. Ensuite, j'ai tout posé par terre, ayant l'impression d'avoir fait des heures et des heures de course. Balayant le salon des yeux, j'ai vu qu'il y avait Pacey, Kamryn et... la copine d'Esteban dont j'ai oublié le nom. Je n'avais pas de la mémoire pour les prénoms. J'avais même passé trois ans de ma vie à appeler ma petite sœur "la chose", plutôt que par son prénom. Malgré ça, mon regard s'était arrêté sur Pacey. Sa tenue, c'était... comment dire ? Du Pacey tout craché. « Mec, tu ressembles à une prostituée. » avouais-je, même pas choqué par sa tenue.

Spoiler:
 


let a sky comes falling down
I knew when I met you I was into something good, you made me love you like I thought I never could. I have the best time, every time you're by my side 'cause we're living for tonight -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : god of sexiness, loueh the tommo tomlinson. tu peux pas teeeest.
Pseudo : anaëlle.
Souriez, dites cheese :
Âge : moyen. ouais, je viens du moyen-âge moi. même que je mène une double vie de moine chauve qui travaille pour l’industrie du chaussée aux moines becoz j'adore le fromage.
Famille : alannah, mon petit bb de soeur.
Statut : de la liberté.
Bff : dony, la plus jolie (c'est bien parce que je suis gentil becoz en vrai elle est grosse, grasse, moche et chiante mais bon, je l'aime).
Jukebox : 5 seconds of summer, wrapped around your finger (la plus belle chanson du monde okok) + pixie lott, nasty.
Points chance : 32
These little things : « UNE PETITE SOEUR, MÊME SI T'ES A DES MILLIERS DE KILOMÈTRES, ELLE EST TOUJOURS DANS TA POCHE D'AMOUR ÉTERNEL. » THE APPLE OF MY EYE.
« LA MIFA RICHARDS C'EST L'AMOUR LA VIE L'UNIVERS ET L'AU-DELA T'INQUIETES PAUPIETTE JOLEZEM. » LUAN + DONIA.
« ON N'EST PAS IDIOT, ON EST JUSTE DES IMBÉCILES HEUREUX. ET UN PEU IDIOTS QUAND MÊME. » RPZ JALIAM LES ROIS DU MONDE.

MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Jeu 12 Juin - 13:28

► LET'S GET MESSY, LOUD AND SICK.
Le matin, quand je me lève – ou plutôt le midi quand je me lève – je ne sais jamais quel jour on est. Déjà si je savais quel mois on était c’était un miracle, il fallait pas non plus m’en demander trop. Alors quand Kamryn osait m’engueuler au bout du fil, là c’était le comble. « Mais arrête de crier je comprends rien ! Parle doucement et articule ! » C’est pas possible celle-là, parfois il me faudrait bien un décodeur. « Qu’est-ce que tu fous là ? T’es où ? » Je lui aurais bien répondu que ça ne la regardait pas, mais je préférais éviter la crise, déjà qu’elle avait pas l’air bien luné celle-là. « Qu’est-ce que je fais ? » répétai-je bêtement. « Bah là tu vois je glandais tranquillement chez moi jusqu’à ce qu’une hystérique ne m’appelle pour me hurler dans les oreilles. Mes pauvres petites oreilles délicates en plus ! » La réponse de la brunette ne se fit pas attendre. « Tu devais venir avec moi chez Kenaël ! » Kenaël… Kenaël… Ah oui ! Kenaël. C’était fort possible en effet, mais comment est-ce que je pouvais savoir que c’était aujourd’hui ? « Euh… pour quoi déjà ? » la questionnai-je innocemment. « Pour la fête BANANE ! » Je levai les yeux au ciel. « Ouais bah laisse ma banane ou elle est, merci. Bon… bah j’arrive. » Je ne laissais pas le temps à Kamryn de gueuler davantage et raccrochai directement. Connaissant la jeune fille, j’avais un quart d’heure pour être rendu là-bas avant qu’elle ne me rappelle pour en rajouter une couche. Aussi, mieux valait que je ne perde pas de temps. Heureusement, je n’étais pas du genre à passer trente ans et demi dans la salle de bain pour me pomponner. C’était même plutôt l’inverse : plus vite c’était fait, mieux c’était. Mon brushing consistait à simplement passer ma main dans mes cheveux, et hop ! Avec moi, tout était toujours vite fait et bien f… ouais bon, c’était vite fait quoi. Après m’être donc préparé à la vitesse grand V et m’être battu pendant dix bonnes minutes avec ma porte d’entrée dont le verrou refusait de se fermer, je pus enfin quitter l’appartement pour me rendre à celui de Kenaël. Arrivé devant la porte, je toquai de toutes mes forces - on sait jamais, s'il y a des gens un petit peu sourds dans la baraque m'voyez - jusqu'à ce que Kamryn ne vienne m'ouvrir. « TADAAAAM ! Tu vois, j'suis là. Pile à l'heure ! » m'exclamai-je en levant les bras en l'air. « Tu aurais été à l'heure si tu étais arrivé en début d'après-midi comme je te l'avais demandé... idiot. » Et bah charmant, merci pour l'accueil, toujours aussi aimable celle-là. Je décidai toutefois de ne lui prêter aucune attention et pénétrai dans l'appartement. Je m’apprêtais ensuite à salue les quelques personnes qui étaient déjà là quand la brunette m'en empêcha en m'attrapant le bras. « Va poser ton cadeau là-bas avec les autres », commença-t-elle en m’indiquant l'endroit en question. « C'est pour faire une surprise à Kenaël. ais bon je crois qu'il s'en doute, que serait un anniversaire sans cadeau ? » Je la regardais avec de grands yeux ronds, arquant par la suite un sourcil. Cadeau ? Quel cadeau ? « QUOI ? Eh mais tu m'avais pas précisé que c'était pour un anniversaire ! J'en savais rien moi, j'ai rien apporté du tout, j'suis venu pour la fête ! » Depuis quand est-ce que cette soirée s'était-elle transformée en fête d'anniversaire ? Pour seul cadeau, il allait devoir se contenter de ma présence. Et franchement, c'était déjà pas mal, fallait l'avouer.


the only exception
I'd sworn to myself that I'm content with loneliness cause none of it was ever worth the risk, but you're the only exception. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : sweetie gomez.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : nineteen yo.
Bff : pacey, noah, esteban et kenaël, my boys ♥
Etudes : en langues étrangères.
Jukebox : neon jungle, so alive.
Points chance : 67
These little things :
ME & MY BABIES ♥

MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Jeu 31 Juil - 13:09

20TH BIRTHDAY : GET MESSY, LOUD AND SICK ► Organiser une fête d'anniversaire n'est pas toujours chose facile, ça nécessite beaucoup de patience, d'organisation et de concentration. Encore plus quand il s'agit de la préparer pour une personne que vous n'aimez pas. Chose qui m'arrivait en ce moment même, j'avais donc énormément de mal à m'y donner au maximum. Mais j'avais fait une promesse à mes meilleurs amis, et je n'étais pas du genre à les briser. Alors je m'activais depuis un certain temps déjà, pour faire tout ce que je pouvais. J'avais compté un instant sur Pacey qui était de la partie pour me filer un coup de main, mais j'avais bien vite compris qu'il était plus douée pour jouer avec les bonbons et gâteaux, que pour les installer. De plus, ayant semé Noah et Esteban au centre commercial ce matin, je me retrouvais seule à tout faire et bien embêtée surtout. Ah elle était belle l'idée de faire un cache-cache pendant les courses, on ne m'y reprendra pas, c'est garanti. Je tentais tout de même de faire bosser la princesse blonde qui me tenait actuellement compagnie, mais il ne trouva rien de mieux à faire que de m'annoncer ce qu'il avait en tête. Pacey comptait se déguiser pour faire une belle surprise à Kenaël. Que voulez-vous répondre à ça... « Mais bien sûr ! » commençais-je, en soupirant de désespoir. « Tu sais quoi ? Ce genre d'illumination va vachement m'avancer. MERCI » ajoutais-je, aussitôt. Je me demandais souvent ce que j'avais fait pour mériter ça, aucune compassion. Je me souvins alors que j'avais invité Eliam à venir nous rejoindre, parce ce qu'il adorait s'éclater lui aussi, mais je n'avais toujours pas aperçu sa tête de gland. Il fallait à tout prix que je pense à changer de potes, ça devenait vraiment urgent pour le coup. Je ne perdais donc pas plus de temps, je l'avais déjà assez fait, et saisissais mon portable pour lui passer un petit coup de fil transpirant de courtoisie de bon matin, ou plutôt de bon midi. Sauf que ça, c'était en théorie. Quand j'avais entendu sa voix endormie, mon sang n'avait fait qu'un tour, et j'avais gueulé. Comme souvent je vous l'accorde, quand ça ne va pas comme je l'avais prévu. Et pourtant, Dieu savait que je m'étais retenue. Il ne manquait pas d'air franchement, il avait visiblement oublié l'anniversaire de Kenaël, je ne voyais pas d'autres options possibles. Sinon, il serait déjà parmi nous. Je l'entendis tout de même dire qu'il arrivait, et raccrochait encore sur les nerfs après une telle conversation. Et puis, quelqu'un toqua à la porte. Je pris une seconde pour implorer le seigneur de m'apporter l'aide grandement attendue, même si ce n'était pas le genre de choses que j'avais l'habitude de faire. Comme quoi, on peut être amené à changer selon les circonstances. Et je découvris Kellin par dessus l'épaule de Pacey, parce que j'étais un peu en retrait de la porte, y'en a qui bosse. Ce n'était pas exactement la personne que j'attendais, mais tant pis, ça ferait bien l'affaire. Je ne leur laissais pas davantage le temps de discuter, ils auraient toute la journée pour le faire, mais quand tout sera prêt. Je me dirigeais donc vers eux et attrapais la demoiselle par le bras pour la traîner dans la direction où j'avais besoin d'elle. « Vous m'excuserez pour cette intrusion vraiment mal venue, parce que votre conversation avait l'air vraiment intéressante... Mais si ça vous fait rien, j'aimerais bien qu'on soit prêt avant que le birthday boy se pointe. Donc si tu pouvais avoir l'amabilité d'accrocher cette guirlande, tu me sauverais la vie » suppliais-je presque Kellin, même si je n'aurais jamais cru faire ça un jour. J'étais très bizarre aujourd'hui, c'était un fait. Je terminais tout juste de sortir les boissons du réfrigérateur quand c'est justement le bouclé qui débarqua. J'étais absolument ravie de le voir tant donné à quel point je l'adorais mais ce n'était qu'un détail, je pouvais faire des efforts. Mais le pire dans tout ça était que Noah n'était pas là, Esteban non plus, et Eliam, est-ce qu'on en parle, c'était bien la peine que je l'invite. Et à nouveau, j'entendis toquer à la porte. Quand on parle du loup, on en voit la queue. C'était effectivement Eliam, tout fier de lui qui pensait être arrivé à l'heure. Juste après l'invité d'honneur, je n'appelle tout à fait ça être à l'heure, mais admettons. « Tu aurais été à l'heure si tu étais arrivé en début d'après-midi comme je te l'avais demandé... idiot » ne puis-je n'empêcher de geindre. « D'ailleurs, rappelle-moi de ne plus JAMAIS t'inviter à une fête de ce genre » rajoutais-je, avec un grand sourire ironique. « Va poser ton cadeau là-bas avec les autres » lui indiquais-je, en montrant l'endroit en question. « C'est pour faire une surprise à Kenaël. Mais bon je crois qu'il s'en doute, que serait un anniversaire sans cadeau ? » complétais-je aussitôt. Et cette fois, ce fut la sonnette qui retentit. Je crois que Eliam pourra se dire éternellement qu'à cet instant, il fut sauvé par le gong. J'eus comme une envie folle de lui arracher les yeux en comprenant qu'il n'avait prévu aucun cadeau. Je retournais vers la porte d'entrée en levant les yeux au ciel, on devrait me payer pour faire ça franchement. Je tombais alors nez-à-nez avec Esteban et Noah. « PUTAAAAAAIN MAIS VOUS ETIEZ OU BANDE D'INUTILES » m'exclamais-je. C'était nerveux, ça faisait des heures qu'on se demandait où ils pouvaient être passé. « OH OH LA GROSSE, TU BAISSES D'UN TON S'TE PLAÎT » commença Esteban. « Ouais parce qu'on a ramené les cadeaux en masse, alors remercie tes seigneurs tu veux » compléta Noah, un peu moins fort pour éviter de se faire entendre par Kenaël. J'entendais des choses dans cet appart' mais j'apprenais à passer au-dessus. Je ne fis pas davantage de commentaire et les invitait à entrer pour aller déposer leurs affaires à l'endroit adéquat. Cet anniversaire s'annonçait mouvementé. D'ailleurs, j'allais sûrement faire savoir à Pacey que ça m'arrangerait qu'il distribue les boissons le temps que je calme mes hormones.


Δ ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : Jaymi Hensley
Pseudo : Britney Bitch
Souriez, dites cheese :
Âge : Je suis la belle au bois dormant, j'ai dormi des siècles durant, alors je vais rester charmant!
Famille : Mon père c'est un poney rose et ma mère une licorne doré.
Statut : célibataire.
Bff : Kamryn; Kenaël; Esteban; Noah
Etudes : étudiant en musique. Je travaille également à titre gratuit pour la lutte contre les non-fumeurs.Notre slogan se résume à: moins de pestes, pas de violence et plus de fumettes!
Profession : aucune
Points chance : 5
These little things :


MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Mer 20 Aoû - 14:24

20TH BIRTHDAY : GET MESSY, LOUD AND SICK ► Râlant comme un vieux putois défraîchi, le petit bébé brun dit Kaka Boudha Choubaka qui me servait de meilleure amie s'activait. L'espoir fait vivre, tout le monde le sait alors je ne comprend pas ce qu'elle pouvait me reprocher dans le fait de ne pas être avancée par mon aide : en effet, c'est bien connu ! Me demander de l'aide c'est comme demander à un lac de se transformer en un manteau chaud et douillet qui vous réchauffera le cœur ! Bref, ça ne sert à rien quoi. « Oh mais de rien châton » Plutôt se foutre de sa gueule deux fois qu'une... Pour clôre cette plaisanterie qui visiblement portait atteinte aux nerfs décousues de notre cheftaine journalier, je me suis tourné subitement vers la porte ou plutôt je me suis presque jeté dessus comme un gosse de quatre ans pour accueillir mon amour de Baby Bee ! « Eh mais t’es au courant que c’est l’anniversaire de Kenaël et pas une soirée déguisée ? » C'est pas comme si je m'étais déplacé pour elle deux secondes plus tôt à la vitesse de l'éclair... Quel accueil je te jure ! Et encore heureux que c'était chez moi dis donc ! Je m'en vais boudant frappant le sol de mes pieds les plus lourds et claquais avec grand plaisir la porte d'entrée ! Trouvant ridicule la situation et jurant imaginer Kamryn désespérer au plus haut point, j'suis rentré comme si de rien était quelques secondes plus tard. Elle allait encore me faire sa leçon, j'en suis sur ! Sauf que je m'en fous : je suis chez moi. « Kammryynn ! J'ai faim. » Et avant qu'elle n'ait ouvert la bouche ou soumis le moindre critère de possibilités Ô combien intéressant soit-il, voilà pas qu'une voix tout à fait familière -même plus que familière tu sais?- a fait trembler mes tympans ! « Mec, tu ressembles à une prostituée. » Au bout du compte, mon idée semblait être loin, mais alors très loin de faire plaisir à quiconque dans c'te fichue baraque ! Au diable, qu'ils aillent en enfer ! Toutes façons c'est toujours comme ça ! Mais je me laisse pas faire, y a pas de raison. « Et toi, tu ressembles à un Banzaï! ». C'est moche un banzaï en plus... Enfin là, c'était pour me venger, tel un gosse ! J'allais quand même pas lui laisser le dernier mot de la fin oh ! Puis zut, je suis une princesse moi. Bref, les uns et les autres arrivaient, Kamryn s'affolait pour ne pas changer et moi... Moi je... Je regardais Kellin accrochait une guirlande que lui avait refourgué notre jolie -mais braillarde- cheftaine tout en lui tapant la causette ! « Alors... Tu lui as dit ? ». Sourire jusqu'aux oreilles, l'âme commère, l'attention grande ça comme, j'attendais vraiment qu'elle réponde à ma question, aussi logique et incompréhensible soit-elle ! « PUTAAAAAAIN MAIS VOUS ETIEZ OU BANDE D'INUTILES »  Décidément on entendait qu'une seule et unique personne : Kamryn ! Et moi, comme le copain idéal, je regarde Esteban et Noah d'aussi loin que j'étais et me suis mis à rigoler, mais à rigoler... !!! Un FOU RIRE ! Non mais trop drôle ! Comment elle te les a défoncé ! C'était presque « YO les débilos, rentrez pas chez vous bande de grosses merde » ! Ah Kamryn... En parlant de grosse, c'est exactement le mot qu'a employé Esteban en parlant d'elle. Je KEAFFE ! Dans trente secondes il va se manger un pied dans la gueule et dans 10 minutes je parie sur le gâteau à la crème ! Ah ces enfants... Toujours est-il que bientôt, Noah et Esteban allaient me défoncer à mon tour pour m'être foutu de leur gueule et Kamkam allait me donner encore bon nombres de recommandations dont je me passerai tellement bien. Aussi, moi, mon fou rire et mes chaussures à talonnettes on s'est tiré en retrait, juste derrière le réfrigérateur. Portable en main, j'étais paré pour envoyer un message d'amour au plus canon de tous les temps ! Et puis, on sait tous que Kamryn adore jouer à cache-cache alors autant lui rendre ce service de grande ampleur...


True friends stab you in the front O. W.
 
 L'amitié en son état pur est inconditionnelle, c'est-à-dire que de vrais amis ne se jugent pas, et ne tiennent pas compte du temps qui passe.  ❥ Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : nina perfect agdal.
Pseudo : anaëlle.
Souriez, dites cheese : et bah ma tête, elle est très chouette.
Âge : vingt ans et toutes mes dents resplendissantes de blancheur grâce au pouvoir incomparable de colgate et du fil dentaire. testé et approuvé par kellin jane holloway.
Statut : officiellement, je suis en couple avec esteban, du moins, tout le monde le crois (on est des trop bons acteurs keskia, j'exige mon oscar moi, oh !) mais en vrai de vrai, je suis free, becoz j'ai tout compris. ou pas. parce qu'au final ça m'arrange pas vraiment.
Etudes : théâtre.
Jukebox : mcfly, that's the truth + paramore, ain't it fun + lady gaga, gypsy.
Points chance : 11
These little things : i don't really feel the same about us in my bones.

MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   Dim 24 Aoû - 16:26

+ 20th birthday : let's get messy loud and sick.
Avec Pacey, il fallait s’attendre à à peu près tout. Celui qui s’était attend à le voir dans son état normal à l’anniversaire de son meilleur pote devait très mal connaître la bête. Quoi qu’il paraissait évident que ses déguisements stupides étaient pour lui comme une seconde peau. Et pourtant… lorsque la diva de la maison vint m’ouvrir la porte, je réussis à être surprise quand même. J’eus beau me retenir, la remarque partit toute seule, à mon grand désarroi, mais surtout à celui de Pacey qui ne perdit pas une seconde pour aller bouder dans le couloir tel l’enfant de cinq ans et demi qu’il était. A cet instant précis, je crus lire un désespoir certain dans le regard de Kamryn, à l’autre bout de la pièce. « Paceeey, je t’en prie, fais pas ta princesse ! » Oui mais demander à Pacey de ne pas faire la princesse, c’était comme demander à un paon de ne pas faire la roue : c’était peine perdue. Je décidais donc de lui accorder son temps de bouderie, tout le monde ici savait qu’il serait le premier à s’en lasser. Et… BINGO ! Il ne lui suffit que de quelques secondes pour refaire surface. « Je plaisantaiiiiis, inutile de prendre la mouche ! », m’excusai-je avant de lui ébouriffer les cheveux en mode grand-mère. Pacey la perruche orientale tout de plumes vêtue restait tout de même le meilleur hôte qui soit, ça allait sans dire. Ennnnfin, la grande princesse avait de toute façon d’autres chats à fouetter et apparemment moi aussi – du moins, mademoiselle Monroe en avait décidé ainsi. « Vous m'excuserez pour cette intrusion vraiment mal venue, parce que votre conversation avait l'air vraiment intéressante... Mais si ça vous fait rien, j'aimerais bien qu'on soit prêt avant que le birthday boy se pointe. Donc si tu pouvais avoir l'amabilité d'accrocher cette guirlande, tu me sauverais la vie » J’aurais pu lui faire avaler sa guirelande à cette même demoiselle qui ne pouvait pas me voir en peinture, sauf lorsqu’elle en avait besoin. J’aurais pu, oui… mais l’un de mes plus grand défaut (parce que non, ce n’était pas une qualité) était d’être bien trop gentille. D’un air résigné donc, j’attrapai finalement la fameuse guirlande et suivis Kamryn jusqu’à l’endroit qu’elle m’indiqua. Fort heureusement, j’étais assez grande et n’eus pas trop de difficulté à accrocher la guirlande sur laquelle on pouvait lire « joyeux anniversaire ». Plus ringard tu meurs, mais bon, c’était marrant. Tandis que les autres s’affairaient (et par « les autres » j’entendais surtout « Kamryn » puisque Pacey virevoltait à droite à gauche en feignant de s’intéresser à des choses imaginaires), je restais volontairement en retrait. Esteban n’était toujours pas là, et je craignais que l’on m’interroge à ce sujet. Où il était ? Je n’en avais aucune idée pour la simple et bonne raison que lui et moi n’avions presque aucun contact. Dans mon coin, je priais donc le ciel pour que le jeune homme arrive le plus vite possible histoire de me sauver (à croire que cela allait devenir une véritable habitude). Du coin de l’œil, je me contentais d’observer Pacey histoire de m’occuper un peu (et croyez-moi, les tv novelas à côté c’était rien rien). Et vas-y que je me passe la main dans les cheveux, et que je m’admire dans la vitre… et voilà que j’invente une chorégraphie pour moi-même en plein milieu du salon… Grand Dieu de quelle planète pouvait-il bien venir celui-là ? « Pacey, tu… » Je n’eus pas la temps d’achever ma phrase puisque la porte s’ouvrit, laissant place à deux énergumènes pour lesquels être en retard était visiblement le dernier des soucis. A ce moment précis, je ne pus m’empêcher de me poser une question existentielle : qu’est-ce que je fichais là ?


cause next to you I'm losing my mind

i don't know why he's with me, i only brought him trouble since the day he met me. if i was him, i would have walked away. cause when you're in too deep you wake up when it's too late, you've fallen in love in the worst way. if he's looking for heaven, it sure as hell ain't me. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.   

Revenir en haut Aller en bas
 

20th birthday : get messy, loud and sick ◮ la bande de truffes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» Nebby Birthday

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: East End :: Quartiers résidentiels :: Whitechapel-