AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Jeu 11 Sep - 16:52

Un oeil après l'autre, le soleil venait me caresser doucement le visage. Se réveiller avec le soleil ça fout vraiment de bonne humeur, ouais on se sent fort, on peut déplacer des montagnes, courir tout nu dans la neige, sauter du haut de la grande roue. Comme chaque matin de week end, Mikael débarquait en courant comme un fou furieux en claquant la porte de ma chambre contre le mur. Il sautait sur mon lit pour me rejoindre et me faire le câlin du matin. Encore une chose qui me rendait d'excellente humeur aujourd'hui, mon petit frère avait passé une bonne nuit et il était encore avec nous. Plus les jours passaient plus je m'inquiétais pour lui, j'avais peur de le perdre, parce que sans lui ma vie ne serait vraiment pas la même, je ne pourrais même pas imaginer sortir de mon lit tous les matins sans mon câlin, sans le voir, sans l'entendre rigoler et tous ces petits détails qu'on zappe trop souvent. Bref Mikael c'est mon amour et sans lui je ne pourrais tout simplement plus vivre sans lui, je ne suis pas préparée à dépasser cette étape, c'est l'amour de ma vie bordel. Un petit bisou et je me levais pour préparer le petit dej pour Mikael. Je m'occupais toujours de lui, comme une deuxième mère, mais je le faisais toujours avec grand plaisir.

Aujourd'hui c'était samedi, la journée des Walter kids. Mes parents n'étaient pas présents, ils bossaient tous les deux aujourd'hui donc je devais garder Mikael. Gustave aussi était présent aujourd'hui alors on avait décidé de prendre un peu l'air, surtout profiter de ce magnifique temps. On avait décidé de se rendre au River Thames, un endroit super sympa qui mêlait calme et sport. Il y avait un petit coin d'eau avec un petit coin de verdure où Mikael pourrait s'amuser avec un ballon ou son vélo, enfin il pourra jouer avec les autres enfants et dépenser toute son incroyable énergie de jeune enfant. 14h30, prêt pour le départ, je tendis le sac contenant le goûter pour Mikael, et pour nous aussi hein bous sommes de grands enfants on a le droit, et un ballon de foot en mousse. On se rendait sur la place à pieds, une petite dizaine de minutes pour s'y rendre. Mik, regarde c'est Katie, ta copine. Je pointais du doigt la petite fille qui était l'une de nos voisines et une copine de Mikael, enfin je savais qu'ils aimaient jouer ensemble, elle était vraiment trop mignonne avec lui. Attends mets ta casquette pour pas prendre un coup de soleil sur la tête sinon sinon tu vas fumer des oreilles. On sortait cette phrase en même temps tout en rigolant. On se connaissait que trop bien, c'est pas mon petit bébé pour rien. Un petit bisou sur le front avant de le laisser partir en courant vers sa copine. Je me retournais vers Gustave. Viens on va s'asseoir la bas pour être à côté de Mik. Je m'installais sur le banc sans quitter Mik du regard comme une maman poule, truc de fou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Jeu 11 Sep - 18:31


- Patate volante et caramel cuit -




J'avais enfin pris ma décision. Ce matin en me levant, je m'étais rendu compte que vivre avec eux n'allais rien arranger. J'allais mourir, c'était ainsi. Aujourd'hui peut-être, demain ou dans un an mais ça allait arriver. On ne survis pas face à une rechute. Bien sure Jana et Mik' n'étais pas au courant, ni mam's et dad d'ailleurs.... J'ai 23 ans et il est temps que je vive ma jeunesse à fond, loin de cette maladie de merde et du train train familiale. Oui j'aime ma famille, ma famille est la chose la plus importante dans ma vie et justement, je ne supporterais pas qu'il me vois à hurler de douleur le soir ou à supporter ma mauvais humeur. En effet le cancer me rendait souvent abjecte, pire qu'une fille en période de règles douloureuses.  Gabriel, venait de rentrer à Londres et nous avions décidé de vivre ensemble en colocation. Jana allait vraiment pas aimer.

Aujourd'hui journée mini Walter et nous avons choisis de passer la journée au parc. J'en profiterez pour en parler à Jana. Elle allait gueuler. Maman poule n'est pas contente quand le grand poussin quitte le nid. Elle prépare le goûter et nous partons au parc. Mik' est surexcité, il court partout et rit très fort. Je n'arrête pas de sourire en le regardant. Il nous ressemble et ne nous ressemble pas à la fois. Je jette un coup d'oeil à Jana et je la regarde contempler Mik avec des yeux brillants. Elle allait me perdre et sûrement perdre Mik aussi. Elle était tombé dans la mauvais famille. Coincée entre deux frère malades et sans espoirs. Je sortis une cigarette de mon paquet habituel et me la coinça entre les dents, sans l'allumer pour autant. Je ne l'allume jamais. Ancien fumeur, c'est un tic.
Cancéreux, c'est une interdiction. Jana et moi nous installons sur le banc. Elle ne le quitte pas du regard, je fais de même. Il s'amuse avec une petite fille, je lançe à Jena un sourire en coin. « C'est bien connu, les Walter sont des tombeurs...Tu verras qu'il va faire des ravages plus tard ce gamin auprès des filles »
Je ris doucement sans me rendre compte que ma phrase était trop peu certaine. J'entends encore le docteur nous répétait qu'il ne fêteras pas ses dix huit ans...
J'ai toujours appris à ne jamais laisser les autres apercevoir mes sentiments, surtout pas Jana ou Mik. J'étais une sorte d'exemple pour eux dans tout ce qui es espoir et optimisme. Je continue donc de sourire bêtement en regardant notre frère imiter un pirate sauvage. Je sens une douleur au niveau de la gorge et je grimace un peu. Je ne peux pas m’empêcher de tousser bruyamment. Mauvais signe pour Jana. Elle n'est pas idiote, elle sait ce que cela veux dire. Vite vite, changer de sujet avant qu'elle insinue des choses. « Hum...faut que je te parle d'un truc à toi et Mik...mais d'abord toi. »
Lui dire que je déménage seras sûrement moins douloureux que de lui dire que mes bilans son négatif...quoique ?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Jeu 11 Sep - 19:46

C'est qu'elle était mignonne comme tout cette petite voisine avec qui Mik jouait. Il avait d'ailleurs l'air super excité d'aller la rejoindre un peu plus loin. Qui sait c'est peut-être son amoureuse. Enfin ça me faisait rire d'essayer d'imaginer le genre de filles que Mik pourrait aimer, je l'avais déjà fait pour Gustave, mais de toute manière il fréquentait des filles bien avant donc j'étais aidée. En même temps il pouvoir avoir toutes les filles qu'il voulait, beau comme il est. Il a la beauté des Walter qu'est-ce vous voulez que je vous dise, c'est naturel chez nous. Mik aussi avait la beauté des Walter, peu importe s'il avait le visage d'un gamin touché par une maladie incurable, il était le plus beau à les yeux. Moi en revanche ma vie sentimentale c'est échec sur échec, il faut dire que je me laisse peu de temps pour m'occuper de moi, j'ai toujours été entre Gustave et Mik, m'occupant d'eux la plupart de mon temps libre, alors même si je n'avais pas forcément de mal à me faire des contacts, je les laissais souvent de côté pour être eux côtés de mes frères et ça pouvait être lassant pour certain. Je ne regrette pas, les personnes qui ne peuvent pas comprendre qu'on puisse mettre sa vie entre parenthèse pour prier Dieu de ne pas prendre Gustave et de laisser plus de temps à Mik pour qu'il puisse vivre toute sa vie et qu'il fasse de grandes choses comme changer le monde, ces personnes là je ne veux pas perdre du temps avec.

J'aimais ces moments entre frères et soeurs, on a toujours été proche tous les trois et ça me rappelait tous les jeux auxquels on jouait quand nous étions un peu plus jeunes. Je me retrouvais avec Gustave, que je trouvais un peu distant, enfin je sais pas comment dire.. Peut-être secret et mystérieux. Je gardais toujours un oeil sur Mik comme s'il pouvait faire un attaque ou je ne sais quoi à tout moment, mieux vaut être prudente. C'est bien connu, les Walter sont des tombeurs...Tu verras qu'il va faire des ravages plus tard ce gamin auprès des filles. Je laissais un petit sourire sur mon visage, même si sa phrase me plombait un peu le coeur. Enfin, il faisait beau et Mik était heureux alors je laissais échapper un petit rire oubliant le côté dramatique de la chose. Le charme légendaire des Walter va briser des coeurs. Le même sourire sur les lèvres, je regardais Mik et sa charmante copine, c'est fou comme ça me manque d'être une gamine insouciante. La "toux" de Gustave me fit sortir de mes pensées, il avait surement un truc important à dire, un sujet qu'il aimerait aborder ou une connerie dans le genre, je le tournais donc vers lui, un sourcil arqué. Hum...faut que je te parle d'un truc à toi et Mik...mais d'abord toi. La grimace, la toux et l'air un peu stressé, ça puait un peu ça. C'était surement quelque chose qui n'allait pas me plaire. Je fronçais légèrement les sourcils tout en regardant le regard fuyant de Gustave. Ohoh. Tu veux m'annoncer que t'es enceint c'est ça ? Que tu t'es trouvé une meuf ? Que tu veux adopter un petit chimpanzé ? J'essayais faire de l'humour histoire de détendre l'atmosphère, mais je savais, enfin je sentais que le sujet serait plus sérieux qu'une simple histoire de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Sam 13 Sep - 7:18


- Patate volante et caramel cuit -




Mam's et Dad sont deux personnes formidables et très courageuse. Mais leur problème c'est qu'ils ne me lâchaient pas une seule petite seconde. Ils devaient toujours savoir où j'étais, ce que je faisais et j'avais l'impression d'avoir de nouveau quinze ans. Je suis majeur, adulte et normalement je suis censé me gérer moi même...mais c'est ça d'avoir un enfant cancéreux. Mes parents ne comprennent pas que j'ai besoin de vivre ma courte vie à fond, de vivre au jour le jour et de ramasser les plus de conneries possible. Non, ils ne comprennent pas et donc je me retrouve coincer entre eux. Ne vous méprenez pas, je les aimes et j'ai beaucoup de respect pour eux mais il est temps pour moi de vivre ailleurs. D'être libre si on veux. Le plus dur je pense, seras de ne plus me reveiller avec Mik qui hurle de rire lorsque Jana lui fait de guili. Ou quand je me lève tous les dimanche matins, que mes deux frères et sœurs m'attendent devant la porte, me bandent les yeux et m'amènent jusqu'à la table pour manger et me préparer un petite dej' surprise. Quelques fois c'est Infecte, mais d'autres fois, généralement quand je suis pas d'humeur, c'est délicieux. Ils arrivent toujours à me faire sourire et à me redonner ma pêche habituel. C'est grâce à eux que je suis ce que je suis. Je ne les remercierais jamais assez. Tu veux m'annoncer que t'es enceint c'est ça ? Que tu t'es trouvé une meuf ? Que tu veux adopter un petit chimpanzé ?

Je ris doucement et répond du tac au tac : « Non avec Gabriel on veux se marier et acheter un pingouin, on ne pense pas tout de suite aux enfants. Il ne faut pas se précipiter »
Gabriel et mon deuxième meilleur ami après Damian. Nous étions les trois mousquetaires, jamais un sans l'autre. Sauf que Gab a quitté Londres au lycée. Mais nous avions gardé contact et depuis la mort de Damian, nous avons besoin de l'un et l'autre pour tenir le coup. C'est pour cela que j'allais emménagé chez lui. De plus, il est un peu perdu et ne connaît que très peu de monde. Jana l'aimait beaucoup quand il venait à la maison. Je reprend mon serieux et baisse la tête. Mes yeux se dirige vers Mike, je le regarde jouer avec un infine tendresse. « Je veux faire une cérémonie, avec maman, papa toi et mik...parce que.....je veux quitter la maison et m'installer avec Gab'. »
Je lança ceci comme un canon dans la gueule de Jana. Je m'en veux tout de suite. Mais mon idée de cérémonie était géniale. En effet j'étais un grand fan de fête avec des longs discours larmoyant et du champagne bien frais. J'aimerais qu'il voit mon départ comme un bond souvenir. Et puis ce n'est pas comme si on allait pas se revoir, Gab n'habite pas si loin de la maison, et ils viendront me voir souvent. « Jana....t'es okay ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Dim 14 Sep - 10:19

Je regardais Gustave en essayant de deviner ce qu'il pouvait bien avoir d'important à nous annoncer. Il semblait tellement....bizarre. Il savait que ça n'allait pas me plaire donc forcément ça m'inquiétait un peu. J'avais donc envie de détendre un peu l'atmosphère qui était un peu tendue, enfin pas tendue mais bizarre quoi, en racontant des conneries. Gustave entrait dans mon jeu. Non avec Gabriel on veux se marier et acheter un pingouin, on ne pense pas tout de suite aux enfants. Il ne faut pas se précipiter. Je laissais un petit rire s'échapper de ma gorge. Ça ne m'étonnerait même pas, tous les deux ils sont genre indéscotchables depuis la mort de Damian. C'était mignon à voir, ils se soutiennent beaucoup et s'aident mutuellement à remonter la pente et vivre avec cette perte. En plus j'aime bien Gabriel, il est sympa et j'apprécie plus le fait qu'il aide Gustave, et j'aimais bien Damian aussi, Gustave a su se trouver des amis extras. Bref je laissais ma vanne de côté, je voulais quand même savoir ce qu'il avait à dire parce qu'à force de plaisanter et tout le tralalala il n'allait jamais me dire ce qu'il avait à me dire. Je veux faire une cérémonie, avec maman, papa toi et mik...parce que.....je veux quitter la maison et m'installer avec Gab'. Okay. En une seconde mon visage s'assombrit, les sourcils froncés, je regardais Gustave encore sur le cul. Je m'attendais à tout sauf à ce genre d'annonce. Je prenais ça comme un coup de couteau dans le dos. Quitter la maison ? M'abandonner ? Abandonner Mik ? Et faire une cérémonie en plus ? Comme si on allait fêter son départ, non mais sérieux il se prend pour qui ?! J'étais très rarement énervée parce que j'avais l'habitude de tout prendre avec philosophie ou avec le smile, mais dans ce cas je ne pouvais pas m'empêcher de me montrer dans cet état. Heureusement que Mik était plus loin, je n'avais pas envie qu'il me voit comme ça. Jana....t'es okay ? Je riais jaune, comme s'il avait besoin de ma bénédiction pour aller s'installer avec Gabriel. Ok ou pas t'as déjà pris ta décision visiblement. Tant mieux, mais compte pas sur moi pour participer à ta petite "cérémonie" bidon. Je détournais le regard pour me concentrer exclusivement sur Mik pour essayer de me calmer un peu. On pouvait voir sur mon visage que j'étais crispée, j'avais envie de crier mais je me retenais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Dim 14 Sep - 12:56


- Patate volante et caramel cuit -




La colère est quelques chose de très rare chez les Walter. On essaye d'eviterle conflit. On ne se fâche jamais mais on s'envoit des pics sarcastiques et désagréable. Pour ça, on est les rois. Jana évite mon regard. Elle est en colère et je l'ai bien vu. Je ne sais pas quoi dire. Ok ou pas t'as déjà pris ta décision visiblement. Tant mieux, mais compte pas sur moi pour participer à ta petite "cérémonie" bidon.
Je regarde Mik' qui joue encore avec la voisine. Je ne pouvais juste pas supporter à l'idée qu'il me voit souffrir. Ce n'est beau à voir une rechute. Je soupire doucement et reprend la situation d'une voix plus calme. J'ai 23 ans, Jana on va pas rester éternellement dans la même maison. Il est temps que je me prenne en main, que je devienne un adulte. Elle ne me regarde pas et je me tortille un peu mal à l'aise sur le banc. Elle me trouve égoïste et lâche j'en suis certain et je suis même étonné qu'elle ne me le crache pas à la figure. J'hausse des épaules, voyant qu'elle ne répond pas. Et puis c'est pas comme si j'allais vraiment loin. On continueras nos sorties le samedi et on se verra toujours autant.
J'avais honnêtement l'impression de parler à Peter Pan, l'enfant qui ne voulait pas grandir et qui voulait rester comme il était pour toujours. Mik court dans notre direction en imitant un chien. Je le regarde en me retenant de rire. Son imitation était excellente. Ca vaaaaaa 'tuuus?
On avait chacun un surnom. Moi c'est 'Tus ou Gusty pour mes parents. Je souris doucement et hoche de la tête. Il semble content et avant que je puisse lui annoncer la nouvelle, il repart jouer avec son amie. Je ne sais pas ce que ça va lui faire d'apprendre ça. Je m'en veux un peu de le laisser seul, mais lui aussi doit apprendre à se débrouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   Dim 14 Sep - 14:06

Je préfère fuir le regard de Gustave au lieu d'exploser en public et surtout devant Mik. J'avais pas envie qu'il se retrouve au milieu d'une dispute entre Gus et moi, ça risquerait de le perturber, il risquerait de se sentir mal, le cul entre deux chaises. J'étais catégorique, je ne m'énervais très rarement mais quand ça m'arrivait je pouvais bouder pendant longtemps. Je prenais cette nouvelle comme une grosse gifle dans la gueule. J'avais envie de lui hurler dessus, de lui cracher mon venin dessus et ça me démangeait, mais je me mordillais la lèvre inferieure en tapant du pied pour penser à autre chose. J'ai 23 ans, Jana on va pas rester éternellement dans la même maison. Il est temps que je me prenne en main, que je devienne un adulte. Tu parles, pour être un adulte on est pas obligé de quitter la maison familial, c'est qu'une excuse bidon. Il ne pensait pas à moi, ni à Mik. Et puis c'est pas comme si j'allais vraiment loin. On continueras nos sorties le samedi et on se verra toujours autant. Je roulais les yeux au ciel. S'il quitte la maison c'est définitif, je serais trop en colère contre lui pour continuer nos balades du samedi comme avant. Eh bien barre toi, on a pas besoin de toi de toute manière, t'as jamais rien fait pour personne autre que toi alors que tu vives avec nous ou pas c'est la même chose. Je lançais un regard mauvais à Gus, évidemment je ne pensais pas à un seul mot qui venait de sortir de ma bouche, mais quand je me sentais triste ou énervée je démarrais automatiquement mon côté peste, c'est plus facile d'attaquer les gens que de leur parler à coeur ouvert. Mik vint nous rejoindre quelques secondes en imitant le chien. Je lui adressais un léger sourire pour qu'il retourne un peu plus loin. Je te souhaite une belle vie d'adulte Gustave. Ça me foutait mes boules après tout ce que j'avais fait pour lui, j'avais bousillé la moitié de mon adolescence et encore aujourd'hui pour lui et il me remerciait d'avoir toujours été à son chevet en me disant "j'me barre avec Gab". Je l'avais au travers de la gorge, ce n'était surement pas le moment idéal pour en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Imaginez qu’un ours et un requin se battent, qui gagne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un ptit PNJ pour le requin ivre
» Les petites drogues du requin
» L'Ombre du Requin
» [South Blue - Ile du Karaté] Les petites drogues du requin
» Le requin marteau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: river thames-