AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dance until the world ends + donia&drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
feat : cara sexy delevigne
Pseudo : redcoat
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt-et-un ans
Statut : single lady
Bff : donia&maddie, tu peux pas test.
Etudes : danse
Profession : serveuse
Points chance : 55

MessageSujet: dance until the world ends + donia&drew   Mer 17 Sep - 14:22


Panique à bord. Panique à bord. Panique à bord.
C'est bon, j'allais réellement m'évanouir. Ah non, peut-être juste vomir le maigre déjeuner que j'avais réussis à ingurgiter ce matin là. Récapitulation. Il était exactement dix-sept heure trente et le spectacle ne commençait seulement que dans une heure trente, soit dix-neuf heure. Reprenant une grande inspiration, dans le seul but de me calmer, je releva mes yeux vers Donia. « Donia, je crois que je vais vomir. » dis-je en passant la main dans mes cheveux. Assise en tailleur sur le banc des vestiaires, je m'adossa au mur derrière moi. Je regarda alors une énième fois l'heure sur mon portable, seule une minute était passée.
Non de dieu, pourquoi a-t-il fallut que Madie tombe malade ce jour là ? Ce fichu microbe ne pouvait-il pas se loger autre part que dans le corps d'une jeune bouclée qui devait assurer un show ce soir ? Surtout lorsque ses amies comptaient réellement sur sa présence pour ce soir là. Re-créer toute une chorégraphie pour un duo, en moins d'une matinée était tout à fait impossible. Certes, Donia et moi l'avions fait, mais c'était loin d'être parfait. Beaucoup d’enchaînement ne sont pas cohérents, nous n'avions même pas réellement réussi à occuper toute la scène. Nous avions d'ailleurs du supprimer plusieurs figures sur lesquels nous nous étions toutes les trois entraînées depuis des mois et des mois. Où cette fichue bonne étoilé était ? Plusieurs grands noms seraient présents ce soir. Nous avions tout misé sur cette représentation, et voilà que maintenant nous allions tout simplement nous ridiculiser.

« Ok, écoutes. On a encore une heure et demi pour partir en courant, prendre le premier avion à destination du Mexique, changer de nom et de nationalité. » commençai-je très sérieusement. Car oui, après tout c'était bel et bien la seule solution qui nous restait non ? « Souviens-toi bien que maintenant je m'appelle Joana Maria Esperanza de la Vega, d'accord ? Et toi... toi, tu sera Julio Paolo José Rodriguez. Par contre il faudra juste couper un peu tes cheveux... parce tu vois, personne ne nous prendra au sérieux sinon. » continuai-je sans la quitter du regard. Pourquoi suis-je la femme, et Donia l'homme ? Voyons, tout simplement parce que c'est mon idée, la fausse couverture. Tapant mes mains sur mes cuisses à répétition, je me leva d'un bond, et commença à faire les cents pas. Je n'arrivais pas à rester en place. Il fallait que je bouge pour me calmer.
« Doniaaaaaaaaaaaaaa ! On va mourir ! » lançai-je plus pour moi que pour elle. Je devais surement être chiante à me plaindre comme ça, mais à vrai dire c'était totalement compréhensible car plus le temps passait, plus je sentais cette fichue boule au ventre s'intensifier.



Dernière édition par Drew K. Evans le Ven 26 Sep - 19:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: dance until the world ends + donia&drew   Lun 22 Sep - 10:42

DANCE UNTIL THE WORLD ENDS ► Dire que Drew et moi étions paniqués n'aurait été qu'un doux euphémisme. En fait, c'était bien plus que ça. Mais il fallait prendre sur soi et ne pas se laisser dominer par ce sentiment horrible je dois dire. Effectivement, nous avions une représentation assez importante ce soir, genre à la Sexy Dance vous voyez, avec des gens du métier et tout. Sauf qu'on venait d'apprendre ce matin même que notre meilleure amie et partenaire, sinon ce ne serait pas drôle, Maddie, était malade et ne pourrait donc pas assurer ce soir. C'était un peu comme si le ciel nous tombait sur la tête. Nous avions préparé ce spectacle pendant des mois et tout devoir refaire en moins d'une journée, parce que nous n'avions pas le choix vu que tout avait été imaginé pour trois, relevait du miracle. Malheureusement pour nous, il allait devoir se produire ce miracle sinon nous étions fichues. Pour l'heure, je me devais de faire quelque chose pour mon amie présente parce qu'elle risquait de me claquer entre les doigts elle aussi, vu son niveau surélevé de nervosité. « Tu ne peux pas vomir quoique ce soit, tu n'as rien mangé depuis ce matin. D'ailleurs, tu devrais y remédier parce que tu tiendras pas jusqu'au spectacle » lui conseillais-je. Il y avait assez d'un problème à la fois. Si Drew voulait bien me faire plaisir et m'accompagner jusqu'à la fin de cette représentation, je lui revaudrais ça. Nous avions donc passé les quelques heures précédentes à essayer de redonner un semblant de sens à notre chorégraphie qui ne ressemblait plus à grand chose sans Madison. Nous avions fait le maximum, en espérant que nos efforts payent. Pourtant, Drew était toujours en panique totale, elle ne s'arrêtait décidément jamais. « Et pourquoi c'est moi qui devrait être un mec ? » m'exclamais-je, le plus naturellement du monde. Mon amie parlait de changer d'identité, de se sauver pour échapper au désastre de ce soir, et la seule chose qui m'inquiétait était qu'elle voulait que je devienne un mec. J'avais parfois des réactions très bizarres, il ne fallait pas s'en faire, c'était sûrement dû au fait de trop fréquenter Eliam, il déteint sur moi. « Mais tu pourras toujours te servir de cette fausse identité pour ton futur nom de scène » ajoutais-je aussitôt. Maintenant qu'elle avait assez stressée assise dans un coin, Drew commençait à stresser debout en faisant les cent pas. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle me stressait encore plus. « Tu veux bien arrêter parce que je vais paniquer pour toi là ! On va s'en sortir, on est trop jeunes pour mourir. Alors, on reprend l'enchaînement » lui demandais-je. Plutôt que de s'énerver, il valait mieux mettre le temps qu'il nous restait à profit pour rendre notre chorégraphie la meilleure possible.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : cara sexy delevigne
Pseudo : redcoat
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt-et-un ans
Statut : single lady
Bff : donia&maddie, tu peux pas test.
Etudes : danse
Profession : serveuse
Points chance : 55

MessageSujet: Re: dance until the world ends + donia&drew   Ven 26 Sep - 15:31


Alors que je passais instinctivement la main sur mon ventre, Donia me répondit qu'il était impossible que je vomisse le peu de nourriture que j'avais avalé depuis ce matin. Elle n'avait pas tord. Depuis que nous avons su que Maddie ne pourra pas danser ce soir, le stress était monté en moi à une vitesse fulgurante.  « Ouai... t'as surement raison. Ah je sais ! Je vais aller demander à la coach quelques morceaux de sucre. En plus, vu comment elle a prit du poids dernièrement, ça lui fera pas de mal quelques colories en moins. » dis-je en souriant. Ayant l'habitude de tout prendre à la légère, je n'étais généralement pas nerveuse pour un sous. Pourtant, à ce moment là j'étais bel est bien au bord de la crise de nerfs. Évidement, je n'en voulais pas à Maddie puisque ce n'était naturellement pas sa faute mais celle de ce fichu virus.
Lorsque j'annonça mon plan de changement d'identité à Donia, elle me demanda du tac au tac pourquoi elle devrait écoper du rôle masculin. « Tout simplement parce que de un, c'est mon idée. Et que de deux, tu passes mieux en garçon que moi. Voilà, c'est tout. Désolée mais moi je suis trop belle pour être prise pour un homme. » lui répondis-je en passant la main dans mes cheveux avec un regard de braise façon gemey maybelline parce que nous (je) le valons (vaux) bien, toi même tu sais. Après ma pseudo pose mannequin, je me leva d'un bond et courra au dehors du vestiaire sans dire un mot à Donia. Pas que j'avais peur des représailles, mais... si en fait oui. Une fois à l’extérieur, je chercha la coach du regard, avant de la trouver entrain de signer je-ne-sais quel papier. Ni une, ni deux je bondis à ses côtés et lui réclama quelques morceaux de sucre prétextant que sinon j'allais m'évanouir. Une fois que je fus en possession des sucres, j'en plaça un dans ma bouche et retourna aussitôt aux vestiaires. Tendant ma main vers la brune pour lui en proposer, elle me suggéra de prendre cette fausse identité en tant que nom de scène. « Ouai mais nan... si je dois choisir un nom de scène ce sera plus un nom qui claque. Un truc du genre Lady Gaga ou même Pink ! Ça c'est des noms qui claquent ! Genre la meuf elle s’appelle quand même pink... pink comme la couleur rose ! T'imagines sa couleur préférée ça aurait été le blanc ? "Hey salut les gars, moi c'est white !" » commençais-je en faisant les cent pas, repensant alors instinctivement à la représentation de ce soir. Je plaça un autre morceau de sucre à l'intérieur de ma bouche, et lorsque j'annonça que nous allions mourir, Donia haussa la voix me disant de redescendre sur terre. Oui, elle a raison, autant utiliser ce temps à profit plutôt que de nous morfondre sur notre situation. Même si techniquement c'était plus moi qui était entrain de devenir folle. « Mais comment tu fais pour être aussi calme ?! C'est pas possible, t'as sniffer des anti-dépresseur ou quoi ? » lui demandais-je avant de me rapprocher d'elle et de placer mes deux mains sur ses épaules. Si c'était le cas il fallait vraiment qu'elle m'en file parce que c'est pas les quelques morceaux de sucre qui allaient me soulager les nerfs.

M'éloignant de Donia, j'enfila rapidement mes chaussures de danse, et attendis qu'elle fit de même pour pouvoir aller répéter une nouvelle fois sur la scène avant qu'ils n'ouvrent les portes aux spectateurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : lovely calder.
Pseudo : lauu _ (laurine).
Souriez, dites cheese :
Âge : twenty one yo.
Famille : a little brother, luan.
Bff : eliam, the sexy boy ; ebony et maddie, my beauties ♥
Etudes : danse.
Profession : serveuse chez starbucks.
Jukebox : queen spears, tik tik boom.
Points chance : 57
These little things :

MessageSujet: Re: dance until the world ends + donia&drew   Sam 27 Sep - 14:20

DANCE UNTIL THE WORLD ENDS ► Je savais pertinemment qu'il ne fallait surtout pas paniquer, c'était la dernière des choses à faire. Drew et moi n'étions pas dans une situation très confortable on pouvait l'admettre, mais inutile de se stresser davantage. Ce que je devais d'abord faire, c'était remettre ma camarade sur pieds. Heureusement que l'une de nous deux était encore opérationnelle, parce que ça aurait été la fin de tout dans le cas contraire. Tout d'abord, je devais lui enlever cette idée bizarre de la tête, il était hors de question qu'elle vomisse maintenant et puis elle n'avait rien à vomir de toute façon. Dans un sens, c'était plutôt bien mais pas dans l'autre. Elle n'avait presque rien mangé qui puisse la faire tenir debout jusqu'à la représentation. Elle n'allait réussir qu'à me stresser finalement. Déjà que j'avais perdu une partenaire, je n'allais pas en plus me faire du mauvais sang pour la deuxième. Je ne pus qu'approuver son idée quand elle décida d'aller demander des morceaux de sucre à la coach. Un peu de glucides lui ferait le plus grand bien, j'en étais convaincue. « Excellente idée ! Mais mon dieu, tu es pire qu'une vipère » ne puis-je m'empêcher d'ajouter quand elle évoqua la prise de moi de notre coach. Et j'éclatais de rire juste après, c'était marrant au moins, et ça allait nous détendre un peu. Concernant le changement d'identité qu'elle avait évoqué pour que l'on puisse échapper à la représentation du jour, je m'étais plaint de devoir assumer le rôle du mec. J'étais une file après tout, et j'entendais bien le rester. Mais madame jugeait qu'elle ne pourrait jamais passé pour un mec, trop parfaite qu'elle était et blablabla. « Non mais regardez-moi là, on peut tout aussi bien être deux femmes. Pourquoi est-ce si obligatoire d'être un couple ? » m'exclamais-je. Il ne fallait pas que je me laisse faire, même si elle jouait très bien son jeu. Et juste après ça, voilà qu'elle me filait entre les pattes pour aller je-ne-sais-où d'ailleurs. « Hey oh, c'est pas le moment de te faire la malle, on a du boulot je te rappelle » dis-je, en élevant légèrement la voix, histoire qu'elle m'entende d'où elle serait. Quand elle fut de retour à ma hauteur, je pris avec grand plaisir le sucre qu'elle m'offrit, ce n'était jamais de trop. Et je ne pouvais pas dire que j'avais mangé beaucoup ce matin. Je le plaçais immédiatement dans ma bouche, avant que nous n'en revenions à nos nouvelles identités. Sur ma suggestion d'utiliser ce nom comme nom de scène, elle répondit négativement. Elle préférait quelque chose qui soit plus original à ce que j'avais compris. « Ouais si tu veux, mais t'as intérêt de trouver parce que si tu deviens connus, ce sera du jour au lendemain, t'auras pas le temps d'y réfléchir quinze ans. Enfin, je dis ça je dis rien, je te laisse faire » plaisantais-je. « Et arrête de t'agiter comme ça, tu vas me donner le tournis » la suppliais-je. Depuis que nous étions arrivées, elle était successivement assise dans un coin à paniquer, ou toujours en train de paniquer mais en faisant les cent pas. Elle ne s'arrêtait pas une seule seconde, je ne savais vraiment pas comment je faisais pour rester calme à coté d'elle. « Tiens bah puisque t'en parle, j'étais justement en train de me poser la même question » lui répondis-je dans un rire. « Je ne touche pas à ça, j'ai un show à assurer ce soir, ça te dit rien ? » fis-je, en lui faisant un clin d'oeil. Nous devions nous y remettre immédiatement d'ailleurs. Quand je vis Drew enfiler ses chaussures, je fis de même et nous nous dirigions vers la scène pour répéter tant qu'on le pouvait encore. « On refait une fois dans la musique et je le mets après ? » lui proposais-je. Autant être sûre que nous étions au point.



Δ WE'LL ALWAYS BE TOGETHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
feat : cara sexy delevigne
Pseudo : redcoat
Souriez, dites cheese :
Âge : vingt-et-un ans
Statut : single lady
Bff : donia&maddie, tu peux pas test.
Etudes : danse
Profession : serveuse
Points chance : 55

MessageSujet: Re: dance until the world ends + donia&drew   Dim 28 Sep - 17:53


Alors que je ne me gênais pas pour remarquer la soudaine prise de poids de notre coach, Donia me traita de vipère, ce qui fit instantanément disparaître mon sourire. « Pf, tu peux parler toi. Je te rappelle que parfois t'es pire que moi ! » rétorquai-je en minant une fausse moue avant de lui tirer la langue. J'avais raison, Donia pouvait parfois se transformer en véritable peste. D'ailleurs je suis sûr qu'elle pourrait même rivaliser avec Sharper de High School Musical - un problème avec mes références ?-. Alors que j'imaginais déjà les deux filles en plein crêpage de chignon, la voix de Donia me sortit de mes pensées, soulignant le fait que nous n'étions pas obligés de devenir un couple pour notre fausse identité. « Mais parce que dans les films c'est toujours comme ça. Un homme et une femme. Tu vas pas refaire les plus grands classique du cinéma quand même ? » répondis-je avant de quitter la pièce afin d'entrer en possession de quelques morceaux de sucre. À vrai dire, je n'avais pas vraiment de noms de film en tète, j'avais simplement lancé ça parce que ça sonnait bien. Une fois aux cotés de notre coach, j'entendis une voix lointaine. J'haussa alors les épaules, c'était probablement Donia qui était encore entrain de rouspéter. Décidément elle ne s’arrêtait jamais -oui, oui c'est bien moi qui dis ça-. Tout en retournant aux vestiaire, le stress remonta en moi. Ce qui ne s'arrangea pas lorsque la brune me mit la pression avec son histoire de carrière qui décolle du jour au lendemain. « Mais mon dieu t'as raison ! Et si ce soir on est remarquées par un grand chorégraphe ?! Han t'imagines, on va apparaître dans le prochain clip de Beyonce ! » lançais-je en écarquillant les yeux. M'imaginant déjà au côté de la reine de la pop, je commença à sautiller partout tout en me représentant mentalement le déroulement du spectacle. Mon dieu, le spectacle. Je l'avais presque oublié celui-là. Bon, c'est clair et net, on va mourir. Donia me remit alors les pieds sur terre en me suppliant d'arrêter de m'agiter. « Mais c'est pas ma faute ! Je stresse ! » dis-je alors pour me justifier avant de remarquer que contrairement à moi, elle était plutôt calme. Je ne répondis rien à ses autres remarques, trop occupée à enfiler mes chaussures de danse. Nous nous sommes alors mis en route vers la scène. « Hum, oui moi ça me va. » répondis-je à Donia.

Alors que nous arrivions vers la scène, un groupe composé de trois filles, répétaient déjà. Trop concentrées à danser, elles ne nous remarquèrent qu'à la fin de leur prestation. « Euh... excusez-nous mais on aimerait répéter aussi... » lançai-je à leurs encontre tout en m'avançant vers elles accompagnée de Donia. J'afficha un sourire sur mon visage, essayant de rester polie. Oui ces filles, je les connaissais et je ne les aimais pas, point. D'ailleurs c'était réciproques puisqu'elles non plus ne nous portaient pas dans leurs cœurs. « Surtout que vous êtes la depuis une vingtaine de minutes au moins... » continuai-je afin de les convaincre de partir. Ce qui visiblement ne marchait pas vraiment puisqu'elles avaient bel et bien décider de faire leurs capricieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: dance until the world ends + donia&drew   

Revenir en haut Aller en bas
 

dance until the world ends + donia&drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MILLS ◊ till the world ends
» this is the way the world ends, not with a bang but a whimper // well, i'd still bang you
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: West end :: Royal College of Art-