AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Over the moon by midnight || PV Zara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Over the moon by midnight || PV Zara   Lun 24 Déc - 14:12


Over the moon by midnight
Zara & Noah

Quel jour étions-nous? Mardi, mercredi? Je ne savais plus, il fallait dire que les vacances scolaires avaient toujours tendance à me faire perdre toute notion du temps. Au point que je doive mettre un rappel sur mon téléphone le jour avant la rentrée des classes. A ce moment-là, le déchet humain en lequel je m'étais transformé redevenait normal et allait suivre ses cours avec une assiduité proche de la perfection. Je tenais à avoir ces diplômes et à devenir acteur ou musicien oui, définitivement.

J'avais fais la fête avec James ce soir là, et j'avais peut-être un peu abusé sur l'alcool. Cela faisait quelques jours que j'essayais d'arrêter les joints et j'avais tenu bon ce soir, malgré les multiples propositions de James. il essayait de me faire craquer et retomber aussi bas que je l'étais avant. Non pas parce qu'il aimait me voir en bas, mais parce qu'il voulait que je sois comme lui, je crois. Simplement, je ne l'étais pas. Ou plus plutôt, et il avait du mal à se faire à l'idée.

Après une sortie en boîte, nous étions rentrés chez lui en compagnie de jeunes femmes et... Inutile de vous faire un dessin pour la suite. Je m'étais ensuite endormi, je crois. Je m'étais en tout cas réveillé par la suite, aux alentours de 3h30 du matin. J'avais jeté un rapide coup d'oeil à mon téléphone portable, puis j'avais eu une soudaine envie de voir Zara. Zara... C'est... compliqué. Je crois que c'est le mot oui.

Je me sens très attiré par elle, sans pour autant que je ne cède à cela. Sentimentalement, donc. Pas toujours, mais quelques fois. Je crois que j'essaye de fuir cela en fait. Je ne veux surtout pas m'attacher et retomber aussi bas que lorsque j'ai perdu ma mère. Cela me fait peur, les histoires d'amour finissent mal en général non? Je ne veux pas prendre ce risque, surtout que j'aime beaucoup Zara. Non, c'était très bien la relation que nous avions, même si j'avais régulièrement envie de tuer les mecs qui osaient l'approcher. Mais passons.

Ce fut donc totalement déchiré que je quittai l'appartement de James en slalomant entre les corps de gens couchés par terre. Je me fis d'ailleurs copieusement insulter lorsque je marchai sur la main d'un garçon que je ne connaissais absolument pas. Arquant les sourcils, je quittai la pièce et enfilai ma veste sans la fermer. L'alcool me tenait suffisamment chaud. Je pris ensuite le métro et fumai une cigarette sur le chemin qui me menait à l'appartement de Zara. Elle le partageait avec une dénommée Natalya, j'espérais qu'elle ne serait pas là...

Arrivé devant l'immeuble, je regardai la fenêtre de la belle brune et pus constater que les lumières étaient éteintes. J'écrasai ma cigarette et me saisit d'un petit caillou que je lançai sur la fenêtre en question. J'avais besoin qu'elle m'ouvre non seulement la porte de son appartement, mais également de son immeuble. J'avais vraiment très envie de la voir oui, Je lançai deux autres petits cailloux contre sa fenêtre, ce qui fut un miracle parce que la tête me tournait et que j'avais du mal à rester stable sur mes deux jambes plus d'une minutes sans flancher...

« Zara! » appelai-je en lançant un quatrième caillou.


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Lun 24 Déc - 16:23



It's complicated.

Pourquoi j'étais là, assise devant le poste de télévision, à regarder un film à l'eau de rose ? Non, j'y crois pas là. Nous sommes en vacances, en vacances et moi, je ne trouve rien de mieux à faire que de squatter la télé. Pourquoi je ne suis pas sortie ? J'aurais très bien pu rejoindre Eyden et me défonçais la tête pour oublier, ne serais-ce que l'espace d'un instant tous ces problèmes. J'aurais dû le faire, mais, allez savoir pourquoi, je lui avais répondu négativement, prétextant des maux de ventres. Excuse à deux balles, j'en conviens, mais bon, c'était pour Eyden quoi. Il avait insisté, j'aurais dû le suivre. Je pris mon téléphone, lui envoya un message pour savoir où il était exactement, j'me doutais bien qu'il serait dans Brixton, puisque c'est toujours là-bas que l'on partait faire nos petites conneries, mais je ne comptais pas monté là-bas et me mettre à chercher trois heures après mon blondie puis surtout pas à cette heure-ci. Avec le temps, je commençais à bien connaitre l'endroit et à avoir mes petites relations, n'empêche que, partir seule maintenant, non. En pleine journée, j'dis pas, mais à deux heures du matin, ce n'était pas top. La seule réponse que j'eus était, totalement illisible, il devait être bien celui-là.

Ca me déprimé d'être là, seule qui plus est, puisque Natalya était sortie. Même elle était sortie. Puis, ce foutue film m'énervais. J'avais l'impression de voir ma vie, ou tout du moins, la partie sentimentale de celle-ci à l'écran, c'était pathétique et ça me faisait, une fois de plus pensé à Noah. J'avais, l'envie, le besoin de le voir, mais.. Non, je ne pouvais pas lui envoyer un message et lui demander de ramener son jolie petit cul ici. Son lit devait être occupé. Rah, je m'énervais toute seule. J’éteignis la télé, me dirigea vers ma chambre, ouvris la fenêtre et alluma un joint. Si Natalya avait été là, pour sur elle aurait péter un plomb et m'aurais demander de sortir. Enfin, elle n'était pas là et j'étais libre de faire ce que je voulais, enfin faut dire que même lorsqu'elle était là, j'me foutais totalement de son avis.

Une fois finie, je me coucha. Mon sommeil fut de courte durée, en effet quelqu'un lançais des cailloux sur ma fenêtre. J'me leva donc, difficilement et de mauvaise humeur et hurla « Tu me fais chier à toujours oublié t'es clés Nata.. » avant de me rendre compte que, ce n'était pas elle.. « Noah, je.. euh.. je t'ai pris pour.. Enfin, qu'est-ce que tu fou là ? » C'est pas que j'ai dû mal, mais un peu quand même. Je sentais qu'il allait hurlez, il ne semblait pas très frais et comme je n'avais pas vraiment envie que tout l'immeuble soit réveiller, je repris avant qu'il n'est eu le temps d'en placer une. « Non attend, j't'ouvre, tu m'explique après. » Je me dépêcha d'allez lui ouvrir, manquant d'embrasser le sol à plusieurs reprise, j'fais rien de bon quand je suis mal réveillé.. « Bon, maintenant que t'es là, tu m'expliques s'teu plait. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Mar 25 Déc - 13:10


Over the moon by midnight
Zara & Noah

Zara mit quelques temps avant de venir enfin voir ce qu'il se passait à la fenêtre. Certes ce n'était pas de gros bruits, mais c'était quand même des bruits que l'on avait pas forcément l'habitude d'entendre tous les soirs. J'aurais certes pu utiliser mon téléphone pour l'appeler et la prévenir de mon arrivée, mais allez savoir pourquoi, cela ne me vint pas à l'idée une seule seconde. Pourtant je l'avais utilisé il y a que très peu de temps...

Mais au bout de quelques minutes, une Zara apparemment mal réveillée et agacée pointa le bout de son nez et me cria dessus. Je ne le pris pas mal puisque selon sa phrase elle pensait apparemment que j'étais sa coloc'. Et puis de toute manière il fallait bien avouer que je la dérangeais en pleine nuit de sommeil, elle aurait donc tout à fait pu m'envoyer bouler et me dire de repasser à une heure décente.

Ce qu'elle ne fit pas, elle sembla au contraire très surprise de me voir là. Ce qui était, encore une fois, complètement compréhensible. Son changement d'habitude me fit rigoler, alors qu'elle me demandait d'un air toujours aussi surpris ce que je faisais là. J'allais lui répondre, oubliant au passage que nous étions sûrement en train de réveiller tout le quartier, mais elle me devança et me dit qu'elle allait m'ouvrir. Satisfait, je levai mon pouce en l'air et passai la porte d'entrée avant de me retrouver devant la porte de son appartement.

Zara, ou Zarita comme je la surnommais, semblait réellement mal réveillée. Entre une qui avait la tête dans le c... les nuages, et l'autre qui avait du mal à sortir de la dose d'alcool qu'il avait ingurgité, nous tenions là un sacré couple. Enfin couple, manière de parler. Elle me demanda ce que je faisais ici, à débarquer chez elle sans prévenir de cette manière. J'avais déjà oublié qu'il était aux alentours de 4h du matin d'ailleurs.

« Oh heu... J'étais avec James et j'ai eu envie de te voir... »

En temps normal jamais je n'aurais dis cela, mais j'étais encore à moitié saoul et j'étais quasi persuadé que Zara ne se souviendrait plus des paroles que nous aurions échangés ce soir. Prenant appui contre le mur, je n'étais définitivement pas tout à fait frais, je la regardai quelques instants avant de lui dire

« J'espère que ça te dérange pas... J'aurais pu t'appeler c'est vrai, mais... Honnêtement j'y ai pas pensé » avouai-je en levant les yeux au ciel.

Lui faisant un petit sourire, je me rendais peu à peu compte que j'avais agi avec emportement et sans vraiment réfléchir, comme - trop - souvent malheureusement... J'espérais vraiment ne pas la déranger, mais en même temps nous avions cette espèce de relation bizarre... Je savais que personnellement si elle débarquait chez moi peu importe l'heure de la nuit, je l'accueillerais avec plaisir et lui offrirais un café, une clope ou un truc du genre... Une clope, grand symbole de notre rencontre d'ailleurs.


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Mar 25 Déc - 15:38



It's complicated.

Je regarda l'horloge, fixé sur le mur de l'entrée qui afficher quatre heures. Quatre heures quoi. Il abuse. Depuis quand on décide d'aller rendre une petite visite aux gens à une heure aussi indécente ? C'était du Noah tout cracher ça. Enfin, je suis peut-être mal placé pour lui faire des reproches, car il est vrai que, quand j'ai ma dose, je me fiche totalement de l'heure qu'il peut être, ou même de ce que les gens font et je fonce, puisque dans ses moments, j'ai ma propre vision du temps. Mais, il aurait tout de même pu appeler. Quand je me rends chez lui, je le préviens moi, puis j'évite d'y aller quand j'ai un gaz quoi.

Ce petit réveille m'avais mis d'humeur massacrante et je n'avais qu'une envie l'étrangler. Je savais bien qu'il n'aurait rien à m'expliquer, aucune excuse pour sa petite visite, il ne devait juste pas avoir d'endroit où passer la nuit et avait donc décidé de tituber jusqu'ici, pour ne pas réveiller toute la famille McClair et devoir, une fois de plus affronter son père. J'essayais de ne pas lui en vouloir, puisqu'à sa place, j'aurais fait la même chose, mais merde il est quatre heures du matin. Il était fasse à moi, je le massacrais du regard. Au bout d'un instant, il finit par m'expliqué qu'il était avec James avant de débarquer ici et qu'il espérait ne pas me déranger. « Tu fais chier. Tu te défonces la gueule avec ton James et tu viens décuver ici, peut importe l'heure. » Dès qu'il avait prononcé ce prénom, j'avais décroché. Encore et toujours ce fameux James. Je ne l'avais jamais vraiment rencontrés, simplement aperçus quelques fois et ça me suffisait pour savoir que, je ne l'aimais pas. Cependant, j'avais décidé de ne pas m'énervais contre lui, de plus, moi, qui tenter de lui faire la morale, s'en était risible. Je soupira avant de reprendre. « Non, tu sais quoi, oublies ce que je t'ai dit. Ta présence ne me dérange pas, loin de là. C'est juste que je n'ai pas passé une bonne journée et être réveillé à quatre heures du matin, ça n'a pas vraiment arrangé les choses tu vois. M'enfin, c'est pas une raison. » Je n'aime pas faire ça, changer de discours en deux minutes, mais au fond, ça m'aurait fait chier qu'il reparte dans cet état, même qu'il reparte tout court. Après ceci, je me dirigea vers le salon, lui fit signe de me suivre et alluma la télévision. «Bah reste pas debout.. Il me faut un café, j't'en fais un ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Mer 26 Déc - 10:26

]

Over the moon by midnight
Zara & Noah


J'avais momentanément oublié à quel point Zara avait tendance à détester James et tout ce qui se rapportait à lui. Je ne comprenais pas trop cette haine qu'ils se vouaient mutuellement, parce que James avait fortement tendance à lancer des phrases assassines envers Zara lorsque j'avais le malheur de l'évoquer. C'était relativement pénible d'ailleurs, je les appréciais tous les deux et j'avais souvent tendance à les mentionner dans mes récits, mais je devais faire attention à ce que je disais quand je me trouvais avec l'un ou l'autre. Zara semblait vraiment en rogne.

Regardant mes pieds comme un petit garçon qui était en train de se faire sermonner par sa mère, je relevai le regard vers Zara au bout de quelques secondes. Mais la fin de sa phrase m'étonna plus qu'autre chose. Ce n'était pas pour décuver que j'étais venu ici, si c'était juste pour cela j'aurais toqué à la porte de mon frère ou je serais retourné tout simplement dans mon petit appartement.

« Hey calme Zarita hein, je suis venu ici parce que je voulais te voir. Si je voulais juste décuver, je serais rentré chez moi... »

Mais mon interlocutrice changea apparemment d'avis, puisqu'elle reprit la parole après avoir soupiré doucement. Elle me demanda d'oublier ce qu'elle venait de dire - sauf peut-être son emportement envers James qui était typiquemenz Zaratien - et me certifia par la suite que ma présence ne la dérangeait pas. Je fis une petite moue, en la regardant, avant qu'elle ne m'avoue avoir passé une mauvaise journée. Je n'eus pas le temps de lui poser d'autres questions, avant qu'elle ne me propose de boire un café.

Un café, c'était exactement ce que j'avais besoin pour me réveiller. Accompagné d'un verre d'eau également, parce que je crevais de soif aussi. Signe que j'avais bien trop bu, comme souvent d'ailleurs. Mais je lui fis un nouveau petit sourire avant de lui répondre

« Très volontiers, ça me fera énormément de bien je crois... »

La suivant tranquillement jusqu'à la cuisine, je glissai mes mains dans les poches en regardant machinalement tout autour de moi. J'étais déjà venu plusieurs fois par ici, mais on ne faisait jamais attention à tout, de toute manière. C'était donc une manière machinale de regarder si je n'avais rien loupé ou quoi. Mais non, apparemment mon esprit avait réussi à tout emmagasiner. Tout comme dans sa cuisine d'ailleurs.

Dans la cuisine, je m'assis sur une des chaises de la table tout en la regardant s'activer. J'aurais pu lui proposer mon aide oui, mais bon en même temps faire un café n'était pas ce qui était le plus compliqué, et puis j'avais tellement pas les yeux en face des trous que j'aurais sûrement renversé du café ou alors laissé tomber une de ses tasses. Et là elle aurait été vraiment furax contre moi sans changer d'avis, contrairement au petit épisode de tout à l'heure.

Revenant sur ce qu'elle m'avait dit tout à l'heure, je fronçai légèrement les sourcils en la regardant, avant de reprendre la parole. Elle m'avait dit avoir passé une mauvaise journée, j'espérais cependant que ce n'était pas trop grave...

« Qu'est-ce qui s'est passé aujourd'hui alors? Enfin, hier plutôt. »

Quand on faisait des nuits blanches, on avait un peu tendance à perdre la notion des jours et des choses malheureusement...


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Mer 26 Déc - 18:19



It's complicated.

Après avoir eu une réponse positive, j'ouvris l'armoire et sortie les dosettes, ça sera du vite fait bien fait. Le temps que j'apporte les tasses à table et que je jette les dosettes, Noah était revenue sur ce que je lui avais dit un peu plus tôt à propos de la sale journée que j'avais passée. J'aurais bien dû me douter que la question tomberé à un moment, ou à un autre, curieux comme il est. Je ne savais pas vraiment ce que je pourrais lui répondre, je me voyais mal lui expliquée ma prise de tête avec Alex, mon cousin, car cela impliquerait de parler du décès d'Ambre, ma petite soeur, puisqu'elle était en partie la cause de cette prise de tête, Alex me reprochait d'avoir replongé, de me laisser de nouveau aller et d'oublier Ambre. C'est ce qui m'avait mis hors de moi, comment pouvait-il oser dire quelque chose comme ça, alors que je m'en veux chaque jour un plus. Etre toujours vivante, alors qu'elle ne l'était plus était pour lui une chance, mais loin de là, j'aurais préféré ne plus être de ce monde, Ambre était totalement mon opposée, c'était une bonne personne et elle ne méritait pas ce qui lui est arrivé. Je ne pouvais pas lui expliquer. Je ne voulais pas que tout dérape encore une fois, que les regards des gens soient différents. Parce qu'il était évident, que si je dévoilais aux gens ma responsabilité dans la mort de ma soeur, tout serait différent. Je ne voulais pas revivre ça, être prise de haut, être l'exclu, non plus jamais. J'étais assise non loin de lui et il me regardait avec insistance « Oh, rien de très intéressant. » Je baissa la tête et fixa ma tasse pendant un moment, qui me parut des plus longs.

Je voulais changer de sujet, parce que, s'il insisté, j'étais presque certaine de craquer, de fondre en larmes et de finir par lâcher quelques mots sur Ambre, soit, de le mettre dehors et là, je m'en serais voulu .J'avais très envie de fumer sauf que, j'étais à sec, ayant fumé la dernière dans l'après-midi et niveau joint, c'était la même chose. « T'aurais pas une cigarette ? Je suis un peu à sec là.. » Un café sans une cigarette, c'était.. étrange, comme une tartine sans nutella quoi, ça le fait pas !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Jeu 27 Déc - 19:48


Over the moon by midnight
Zara & Noah

Je suivais du regard Zara, qui faisait des allers-retours dans l'espace de sa cuisine. Elle semblait ailleurs, mais peut-être était-ce à cause de la fatigue ou quelque chose dans ce cas là. Après tout je l'avais dérangée à une heure pas possible, après qu'elle ai passé une journée de merde... Et voilà je culpabilisais maintenant. J'aurais mieux fait de repartir plutôt que d'accepter son café, je ne l'aurais pas dérangée aussi longuement.

Une fois qu'elle se fut assise et bien installée en compagnie de nos deux tasses de cafés fumantes, je lui posai donc la question. Ce qu'il s'était passé pour qu'elle ait une mauvaise journée dans les dents donc. Sa réponse me parut étrange, parce qu'habituellement nous nous racontions tout ou presque. Lorsqu'elle ne me répondait pas, c'était qu'il y avait un sérieux problème. Et cela m'inquiéta, mais je pris la décision de ne pas insister plus longuement, après tout c'était son choix de me raconter les choses ou pas. Je n'avais pas à la forcer de quoique ce soit.

Baissant la tête sur sa tasse pendant un petit moment, elle se contenta ensuite de garder le silence. L'observant longuement, je finis par boire une gorgée de café. Qui me fit le plus grand bien d'ailleurs, je le sentais descendre le long de de ma gorge puis continuer de plus en plus loin. J'avais froid en fait, mais l'alcool avait empêché de m'en rendre compte. Bien que cela allait mieux que quand je m'étais réveillé sur le canapé poisseux dans l'appartement de James.

Quelques secondes plus tard, Zara releva ses beaux yeux bleus sur moi et me demanda si je n'avais pas une cigarette. Je souris doucement, avant de fouiller dans les poches de ma jaquette. Il était rare que je n'en ai pas sur moi, j'en fumais moins ces derniers temps, donc les paquets défilaient moins vite. Je ne savais pas trop pourquoi, mais bon. Il faisait plus froid et j'avais donc moins envie de sortir des bâtiments pour aller m'en griller une.

« Bien sûr... Tiens. »

Sortant mon paquet, je lui tendis une cigarette avant de me saisir du briquet que j'avais mis dans ledit paquet. J'étais quitte de le chercher pendant deux ans et demis et de finalement en avoir marre puis de décider de ne pas fumer cette cigarette. Me penchant en avant, j'allumai la cigarette de Zara avant de reprendre ma place initiale. Je n'en sortis pas pour moi, j'avais déjà fumé assez comme ça pendant la soirée.

Soucieux, je ne pus m'empêcher de revenir sur le sujet dont elle n'avait pas voulu me parler. Je ne cherchais pas à prêcher le faux pour savoir le vrai, mais je voulais vraiment qu'elle sache que quoiqu'il arrive je serai toujours de son côté.

« Je vais pas t'obliger à te dire ce qu'il s'est passé durant la journée de hier Zara hein... Mais je voulais quand même te dire ou te redire que tu peux avoir entièrement confiance en moi et que jamais je te jugerai, quoiqu'il arrive. Si je peux faire quoique ce soit pour t'aider, n'hésite surtout pas... »

Lui faisant un petit sourire, j'hésitais quelques secondes avant de poser ma main sur la sienne, sur la table. Je voulais vraiment être présent pour elle et me montrer comme un réel soutien. Un comme peu Niall l'était pour moi, je savais combien c'était agréable d'avoir quelqu'un sur qui se reposer de temps en temps.


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Ven 28 Déc - 14:04



It's complicated.

L'ambiance était pesante, c'était tellement silencieux que s'il y avait eu des mouches, nous aurions pu les entendre voler. Je n'ai jamais été une grande fane des silences glaciaux comme celui-ci, mais j'en étais un peu, voir beaucoup responsable. Je manque trop d'occasion de me taire moi. Noah sortie son paquet de cigarettes, plutôt remplis il semblait avoir levé le pied et ce n'était pas plus mal pour lui, pour m'en donner une. « Merci. » lui dis-je en souriant. Je la fuma assez rapidement, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas fumé aussi rapidement. Je faisais ça, pour éviter d'être prise sur le fait par mes parents ou par Ambre, chose qui n'avait pas réellement fonctionner. Ambre avait très vite compris que je fumer, mes parents eux, forte heureusement pour moi, ont mis plus de temps à le découvrir, mais en même temps, je ne me cachais plus vraiment. Je savais bien que ça aller me tomber dessus, alors à quoi bon ? Je pensais que j'aurais le droit à un petit savon, plus de sortie pendant quelques jours et basta, mais ce fût bien différent, je m'en étais pris pleins la tête, enfin mon père avait essayé de me faire regretter sauf que quand il s'énerve, il lui arrive de bégayait, chose dont j'aimais beaucoup me moquer. Vue le changement de couleur de son visage, qui avait viré au rouge d'un coup, il ne devait pas avoir apprécié ma petite imitation.. Repenser à ce moment me fit esquisser un léger sourire. Ce que j'avais pu en rire avec Ambre ce soir-là.

« Je vais pas t'obliger à te dire ce qu'il s'est passé durant la journée de hier Zara hein... Mais je voulais quand même te dire ou te redire que tu peux avoir entièrement confiance en moi et que jamais je te jugerai, quoiqu'il arrive. Si je peux faire quoique ce soit pour t'aider, n'hésite surtout pas... » Je savais bien qu'il trouverait ma réponse louche, les mots sonner faux, j'avais beau essayer, être plutôt douée pour le mensonge, je devais bien avouer que je m'étais totalement loupé ce coup-ci, mais j'espérais qu'avec ce qu'il avait encore dans le sang à l'heure actuel, il ne ferait pas vraiment attention à mes paroles.. C'était gentil de sa part, certes, mais ce ne sont que de simples mots, prononcer par quelqu'un de pas très frais qui plus est.. Remarque, si je me met à lui en parler maintenant, il n'aura, avec un peu de chance plus aucun souvenir de cette conversation demain matin grâce au miracle de l'alcool ou alors, il réagira mal et qui sait ce qu'il pourrait arriver.. Noah est quelqu'un d'impulsif à la base, alors lorsqu'il n'est pas sobre, ça ne s'arrange pas. Je n'avais pas envie que son regard change, que ça nous éloigne, même si notre relation est des plus complexes ces temps-ci. Il compte beaucoup pour moi, peut-être un peu trop et c'est justement pour ça que je préfère qu'il ne sache rien.. « Tu sais, j'apprécie beaucoup, mais comment tu peux être certain que tu ne me jugera pas ? On juge toujours les gens, même inconsciemment. » C'est vrai quoi, on met toujours les gens dans des cases, celons leurs actes alors que nous ne connaissons même pas les raisons de ceci, parfois, c'est simplement un mauvais choix. Un seul sur une centaine, mais c'est celui-ci que l'on retient, c'est celui-ci qui a de l'importance, pourquoi ? Parce que les gens sont toujours plus attentifs à nos fautes. Parfois c'est simplement dû au physique, parce que oui, avant de juger la personnalité, ou les actes des gens, c'est à leurs physique qu'on s'en prend, c'est tellement con. « J'ai juste pas fait les bons choix et je continue, c'est un truc qui me lâchera pas. »




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Dim 30 Déc - 11:06

HJ : Désolé du temps de réponse, mais entre les repas de famille et le boulot... Rolling Eyes


Over the moon by midnight
Zara & Noah

La cigarette sembla faire du bien à Zara, même si elle la fuma assez rapidement. Peut-être trop rapidement d'ailleurs, quand je fumais comme ça, j'avais la tête qui tournait personnellement. Mais peut-être était-ce parce que je n'avais pas l'habitude. Lorsque je fumais, j'aimais prendre le temps de la savourer et de profiter du moment. Quitte à me mettre à la bourre après, mais de toute manière ça ne me prenait pas dix minutes non plus. Mis à part lorsque j'étais stressé peut-être... Mais Zara n'avait pas de raisons de l'être, si?

Elle m'avait remercié et je lui avais répondu par un vague sourire. Puis le silence s'était installé jusqu'à ce que je le rompe et lui dise qu'elle pouvait compter sur moi. C'était totalement vrai, qu'on se le dise bien. Elle représentait énormément à mes yeux, définitivement. Je ne sais pas trop ce que je ferais si elle venait à disparaître brusquement de ma vie. Je le vivrais très mal en tout cas, parce qu'en dehors de mes deux frères aînés elle était celle dont j'étais la plus proche. La seule fille, mis à part ma mère, à qui j'avais décidé de faire entièrement confiance. Même mes sœurs n'avaient pas bénéficié de ce traitement.

Elle me remercia une nouvelle fois après mon espèce de mini-déclaration, me disant qu'elle appréciait beaucoup. J'espérais bien, parce qu'elle avait une place relativement privilégiée dans ma vie. Et dans mon coeur, même si je refusais de me l'avouer pour le moment. Mais elle semblait quand même réticente à l'idée, non pas qu'elle m'accusait de mentir mais parce qu'inconsciemment on fini toujours par juger les gens. Je ne répondis rien à cette remarque, me contentant de faire une petite moue. Si je le faisais, c'était vraiment très inconsciemment alors. Je ne serais pas ami avec James si je l'avais jugé directement.

Prenant bien soin de ne pas lui couper la parole, j'attendis qu'elle poursuive sur sa lancée. J'avais appris à écouter les gens et à les comprendre, avec une patience infinie d'ailleurs. Mais c'était mieux que de leur couper la parole et de partir sur des idées fausses. La regardant attentivement, j'écoutai donc avec attention ce qu'elle me dirait par la suite.

[b]« J'ai juste pas fait les bons choix et je continue, c'est un truc qui me lâchera pas. »igmatique comme réponse. Je fronçai les sourcils légèrement, une histoire de quelques secondes. Avant de resserrer la main que j'avais posé sur la sienne. On faisait tous des erreurs, j'étais le premier concerné dans ce genre d'histoires. Ma vie avait un ensemble affolant d'échecs, d'erreurs et de fautes. Je ne comprenais même pas pourquoi certaines personnes continuaient de me soutenir, à mes yeux j'étais plus qu'un moins que rien.

[color=darkcyan]« Tout le monde fait des erreurs Zara. Regarde-moi qui en ai fait des tonnes. Chaque personne en a son lot, même si c'est vrai que certaines sont plus lourdes à porter que d'autres. »


L'observant encore quelques instants, je me penchai légèrement sur la table avant de continuer. J'espérais ne pas la blesser ou lui faire ressentir quoique ce soit de négatif non. Elle avait un caractère bien trempé, et je savais qu'il suffisait souvent d'un seul mot de travers de ma part pour que tout s'emballe et qu'on finisse par se disputer. Et je détestais ces disputes entre nous, ça me bouffait intérieurement et à chaque fois j'avais peur qu'elle finisse par prendre la poudre d'escampette.

« Mais une erreur ça se repart, pour autant qu'on le peut soit. Ou on apprend à vivre avec. Je peux t'y aider si tu veux, tu sais que je suis toujours là pour toi. Et si tu veux me la révéler, je te promets que je partirai pas en courant. Quoique ce soit. »

Je le pensais sincèrement, et cette sincérité je savais que Zara pouvait aisément la lire dans mes yeux et mon regard. Elle pouvait avoir confiance en moi et je comptais bien le lui prouver sur ce coup là. Elle et moi étions certes différents sur plusieurs points de vue, mais je crois que finalement on se ressemblait beaucoup également. Et j'arrivais très facilement à la comprendre.


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   Dim 30 Déc - 16:02



It's complicated.

Des mauvais choix, ça oui j'en avais fait. Je crois que le premier, le déclencheur de tout ça, ce fut d'accepter d'accompagner Elise au cinéma, si je n'y avais pas été, je n'aurais probablement jamais rencontrés Tom ou, peut-être que si.. Enfin, la pire des décisions que j'ai pu prendre, fut de sortir avec lui. Qu'est-ce qui avait pu me passer par la tête, sérieusement ? Comment avais-je pu tomber folle amoureuse d'un abrutie pareil ? Il me faisait tourner la tête, c'était fou.. Son côté badboy, c'est ce que j'aimais chez lui à l'époque, faut dire que les mecs dans son genre, ça ne courrait pas les rues. Ils étaient tous bien comme il faut, pas une mèche de travers, faisant bien attention à leur comportement, d'une chiantitude hallucinante. Alors évidemment, quand monsieur c'est pointé avec sa gueule d'ange et son attitude de rebelle, j'ai craqué. Ca me fait mal de l'admettre, mais pour une fois, mon père avait raison, je regrettais bien mon choix. Il resserrat sa main, qu'il avait posé sur la mienne quelques minutes plutôt, avant d'ajouter que tout le monde pouvait faire des erreurs, ce n'était pas faux, personne n'est parfait, mais ils y a des erreurs plus grave que d'autres. « Mais une erreur ça se repart, pour autant qu'on le peut soit. Ou on apprend à vivre avec. Je peux t'y aider si tu veux, tu sais que je suis toujours là pour toi. Et si tu veux me la révéler, je te promets que je partirai pas en courant. Quoique ce soit. » Ca se repart ? Non, pas la mienne. Vivre avec ? Ca à fait deux ans hier, deux ans et je n'ai toujours pas réussit à m'y faire. Je crois que je n'y arriverais jamais, j'ai quand même une responsabilité dans la mort de ma soeur, ce n'est pas comme ci j'avais mangé tous les gâteaux de ma mère pour les petits orphelins, ça ne se repart pas ça.. Je ne me sentais pas de lui dire, il comptait trop pour que je lui explique tout ça..Puis, ne serais-je pas un monstre si je parvenais à continuer ma petite vie, tranquille ? Si. Les larmes me montèrent aux yeux, je baissa la tête. « Une comme la mienne ne se repart pas, ce n'est pas possible. Apprendre à vivre avec ce n'est pas possible non plus. Je.. Noah, je ne veux pas, j'aurais pas la force de tout te raconter de toute façon. »



HJ ; Tu m'excuseras, c'est pas très long..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Over the moon by midnight || PV Zara   

Revenir en haut Aller en bas
 

Over the moon by midnight || PV Zara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hurrah Zara
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» présentation de Zara Rivoli [Validée]
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 01 :: Rps-