AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 After school she's mine [Dolce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: After school she's mine [Dolce]   Dim 17 Fév - 14:43

- ANDREAS !


Depuis cette nuit là, rien ne pouvait empêcher l'obsession de Maksimilian de le suivre jusque dans ses rêves. Plus d'un an s'était écoulé depuis cette funeste tragédie, mais la souffrance jamais ne s'était évaporée. Cette obsession que Maksimilian avait, elle perdurerait certainement jusqu'à ce que Stanislas soit tué à son tour, ou meurt tout simplement...
Lorsqu'il ouvrit subitement les yeux, la lumière provoquée par les rayons du soleil l'aveuglèrent complètement, il fallait dire que le loft dans lequel le jeune homme vivait n'aidait pas la vision du Russe. Le loft était doté d'une façade faite entièrement de baie vitrée mais de façon à ce que personne ne puisse apercevoir ce qu'il se passait à l'intérieur de la bâtisse.
Maksimilian jeta un coup d’œil à ce qu'il se passait dans la rue en bas de chez lui. Celle-ci était déjà bondée de touristes, visitant à corps perdus les rues de Londres. Il se dirigea ensuite vers sa commode afin de prendre une paire de chaussettes, une caleçon, un jean de couleur noire, et une chemise blanche. Son regard se posa alors sur une vieille photographie, à cette époque là, le garçon n'avait que dix huit ans. Ils étaient là, bras dessus bras dessous, un sourire insouciant sur leur visage, Egor, lui et Andréas, comme si rien ne pouvait les atteindre, comme s'ils étaient les hommes les plus puissants au monde. Aujourd'hui, les trois amis avaient été séparés. Andréas était mort, assassiné, Egor avait quitté le pays quelques années plus tôt, ne laissant derrière lui qu'un papier, avec griffonné dessus le nom d'une ville, et la phrase : voilà ce que tu voulais, Stanislas est là. Mais aucune adresse, ni aucun numéro de téléphone pouvant indiquer l'endroit où pouvait être son ami. Le changement avait un goût amer, et la solitude était devenue comme une fidèle amie de longue date.
Le jeune homme descendit les escaliers de verre menant à son spacieux salon, qu'il traversa en quelques enjambées rapides afin de pénétrer dans sa kitchenette, délimitée par l'aide d'un bar en verre qui donnait sur le salon lumineux. Le jeune homme se servit un café, puis le sirota longuement tout en faisant les cent pas dans son salon, laissant vagabonder les doigts de sa main libre sur les meubles qui croisaient sa route. Son téléphone mobile vibra alors qu'il se dirigeait vers le lave vaisselle. Il regarda l'écran et un mince sourire se peint alors sur son visage. C'était cette petite créature étrange qu'il avait rencontré quelques temps après son arrivée à Londres. C'était une petite femme très intelligente et plutôt drôle, qui avait suscité un grand intérêt chez Maksimilian. Plus qu'une simple connaissance, cette petite créature était devenue une sorte de soeur pour lui, mais à ses yeux, elle n'en restait pas moins une femme parmi tant d'autres. Passer du temps avec elle était pour lui un réel plaisir. Et souvent, lorsqu'elle avait un besoin vital de liberté, le garçon lui offrait la possibilité de venir vivre quelques jours chez lui, ou bien, la menait vers des endroits plus tranquilles, là où ils étaient libres de réfléchir sans se brusquer, aux choses néfastes qui les pourrissaient.
Elle avait terminé sa journée de cours, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Le jeune homme posa sa tasse, mis son portable dans sa poche, attrapa ses clés de voiture, ferma la porte d'entrée à clé, se mis au volant puis se dépêcha de se rendre au parking de l'université. Il s'arrêta à une place assez proche de l'entrée, mais assez discrète pour ne pas se faire remarquer à part si on le cherchait.
C'est alors qu'au loin, il vit alors le frère et la soeur sortir par le portail qui était juste à droite, un peu plus loin. Ils ne le voyait pas, mais lui, cela faisait un moment qu'ils les avait repérés. Il les suivait, histoire de connaître leurs habitudes, leurs relations, amicales et plus si affinités. Cigarette à la bouche, il les observa s'éloigner, aujourd'hui, ce n'était pas l'heure de la vengeance, mais pour sûr, elle viendra....
Il vit alors celle qu'il attendait, petite créature blonde au joli minois, elle s'approcha de lui à grand pas et le sourire aux lèvres, elle était rayonnante.

- Salut petit être...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: After school she's mine [Dolce]   Mar 19 Fév - 12:35



MAM – DOOOOOOLLCCEEEE !!
DOLCE Alors là, je te jure m’man, j’y suis pour rien ce coup-là… C’est lui qui est rentré par la fenêtre de ma chambre en pleurant et puis t’façons, tu m’as toi-même dit de jamais laisser quelque chose traîner dehors quand il pleut ! Pas vrai p’pa ?

Ma mère se désespérait à 7heures du matin, la pauvre… En fait, la nuit dernière j’ai ouvert ma fenêtre de chambre et y a un chien qui est rentré dans la maison ! Bon en même temps c’est l’chien des voisins alors c’est pas la première fois, ils le foutent tout le temps à la porte ces gros nazes ! Il fait froid bande d’enfoirés ! Puis… Bon ok ok, ça va ! Je l’ai fait rentré !! J’allais pas laissé cette pauvre bête dehors ! Enfin c’est vrai qu’il a quand même sacrément dégeulassé la baraque.. Tant dis que ma mère se lamenter au nom de la boue accumulé et du nombre d’heures de ménage qu’elle allait devoir passé avant ou après sa journée à l’hosto, et bien mon père m’a fourgué mon sac pour le ptit déj’ avant de me confier à mes frères… Vous savez pas à quel point c’était une erreur…

DOLCEJE CONDUIS !
FRERE 1- CREVES !
FRERE 2 – JE conduis oui..
FRERE 1- MOTHER FUCKER JE CONDUIS !!
DOLCEC’est moi qui ait les clés…
FRERE 2- Il est à quel heure le dernier bus ??!
DOLCEOh, tu veux dire, le bus qui vient juste de partir ?
FRERE 1 – Je vais derrière, bonne chance !!
FRERE 2- QUOI ?! NAAON !

J’adore le matin, être dans la voiture et avoir ses deux frères à l’arrière de la voiture alors que je suis la plus jeune ! Et comment que je me suis marrer à conduire comme une tarée ! Les virages à vitesse grand V, freinage sec, musique de ouf à fond la caisse, bref, rien d’anormal.. Tout va bien ! Tout le monde il est content, vivivi ! Si on oublie le fait que mes frères m’aient insulté de tous les noms en gueulant comme deux putois qu’ils étaient ! En même temps, ils auront qu’à se lever plus tôt le prochain coup pour chopper les clés ! L’arrivée à l’école fut tout aussi mouvementé, l’un de mes frères m’a littéralement collé à la voiture pour me piquer les clés tant dis que le deuxième marchait comme un drogué jusqu’à l’école ! Ce n’est qu’après dix minutes à se battre pour les clés que mon frère et moi nous nous quittions avec un retard de 5minutes en cours ! Moi ça m’éclate ! J’adooore !


La journée fut longue et ennuyeuse à souhait, je le dirais jamais assez mais A QUOI SERVENT LES COURS ?! SERIEUX ! Je sais que la plupart des personnes ici présents ne feront pas la différence entre un Picasso et un Thomas Kinkade mais fuck quoi ! Pour les incultes je précise tout de même que Thomas Kinkade était un peintre, il a notamment fait une série de douze peintures à l’honneur de Walt Disney –magnifiques par ailleurs..
L’horloge tournait, les cours changeaient, puis l’heure du gong vint me sauver de cet enfer !!

FRERE 2 – DOLCEE CHERIIEE.. Tu viens ma petite sœur chérie que je te ramène à la meuson ?!
DOLCEAHAHA.. Non je crois pas non ! Tu te vengeras plus tard gros, je vais faire un tour moi !

Abandonnant avec grand plaisir l’école ainsi que les névrosés de frangins que j’avais, je retrouvais juste à l’entrée un très bon ami à moi aussi appelé Maksimilian. Et tant dis qu’il me saluais, je lui claquais mon sac de cours sous le nez ! Bah quoi ? On m’appelle la petite non ? Et les petits on leur porte leurs sacs alors où est le problème ?

DOLCE YOLOO ! C’est quoi le programme du jour ?! On bouge ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: After school she's mine [Dolce]   Mer 20 Fév - 9:06

Maksimilian laissa échapper un rire sonore, puis attrapa le sac du petit être avant d'ouvrir la coffre de la voiture afin d'y déposer le sac de Dolce avant de le refermer afin d'aller s'asseoir à l'avant de la voiture côté conducteur. La jeune fille voulait aller se changer les idées, de bouger quelque part afin de faire il ne savait quoi, et pourtant, il était partant.

- Où veux-tu aller ? Si tu n'as pas d'idée, nous allons chez moi. Mais avant, le travail m'appelle.

Le jeune homme démarra en trombe, il avait l'habitude de rouler vite, tout en restant prudent. La conduite était chez lui comme une passion, il devrait penser à faire un peu de rally. Le garçon arriva alors dans le quartier le plus délabré de Londres, où il arrêta la voiture dans une ruelle noire de monde. Il regarda autour de lui, observant attentivement les personnes regardant avec envie la voiture du russe. Il se pencha vers Dolce afin de prendre les pochons de drogues afin de les mettre dans sa cachette qui était une ouverture dans la semelle de sa chaussure. Il regarda la jeune femme puis caressa doucement une mèche de ses cheveux.

- Dolce, tu verrouilles les portes de la voiture une fois que je serais sorti d'accord ? Et tu attends mon retour ici sil te plaît, j'en ai pour cinq minutes max, promis. Y'a de l'herbe dans la boîte à gant si tu t’ennuies.

Il fit un dernier sourire, puis sortit de la voiture, marcha les mains dans les poches jusqu'à une ruelle parallèle à celle où la voiture était restée. Un garçon d'un âge adolescent se montra alors, puis regarda Maksimilian attentivement. Il lui sortit alors cent dix livres que le jeune homme attrapa avant de les mettre dans sa poche. Il demanda au garçon de le suivre, puis se cacha derrière une benne à ordures, puis sortit la drogue de sa cachette avant de lui tendre son dut.
Maksimilian retourna ensuite à la voiture, alors qu'un groupe de flic arrivait de la ruelle, tenant fermement le garçon par les bras. Maksimilian croisa le regard du garçon qui semblait paniqué. Le con, il avait dut garder les sachets dans sa main en se baladant dans les ruelles. Maksimilian avait eu de la chance, si ces flics étaient arrivés quelques minutes auparavant, Maks se serait fait chopper. Il entra dans le voiture puis démarra celle-ci afin de partir. Il regarda le gamin entrer dans la voiture des flics. Si jamais il apprenait qu'il avait balancé quoique ce soit sur leur deal, il le tuerait, après tout, il n'avait pas trop le choix. La colère s'était emparée de lui, et le garçon frappa sur son volant plusieurs fois.

- MERDE MAIS QUEL CON CE JEUNE ! ON LUI A JAMAIS APPRIS A PLANQUER SA CAM !

Il regarda Dolce, puis fit un petit sourire, il savait bien qu'elle n'aimait pas quand Maksimilian était de mauvaise humeur. Il conduisit jusqu'à son loft puis se gara dans le garage souterrain qui lui appartenait. Le jeune homme invita la gamine à sortir, puis attrapa son sac avant d'entrer dans le loft. Il s'assit dans le sofa d'un noire de jais puis observa attentivement Dolce.

- Bien, à présent, que veux-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
feat : Sasha Beauty Pieterse
Pseudo : mélo'
Souriez, dites cheese :
Âge : 18 printemps
Famille : Un frère en or vaut plus qu'une famille en carton
Statut : Je suis libre donc j'ai tout compris
Bff : Personne parce qu'on a besoin que d'un esprit pour être fou et rendre la fête folle et bonne
Etudes : étudiante en musique
Profession : serveuse au Starbuck
Jukebox : Stars Dance - Sel Gomez
Points chance : 39
These little things :

All I wanna say is that they don't really care about us..

MessageSujet: Re: After school she's mine [Dolce]   Mer 20 Fév - 21:03



La voiture est parti avant même que j’ai eu le temps de clipser ma ceinture, j’ai rien compris sa mère ! En fait, c’était normal… Normal venant de Maks quoi ! Autant dire que j’ai même pas eu l’occasion de lui répondre « moi des idées ? J’en ai que pour mes peintures ! » ! Enfiiin bref…

MAKS - Dolce, tu verrouilles les portes de la voiture une fois que je serais sorti d'accord ? Et tu attends mon retour ici sil te plaît, j'en ai pour cinq minutes max, promis. Y'a de l'herbe dans la boîte à gant si tu t’ennuies.

DOLCE Oui chef, j’ai bien dit chef…

Que les âmes sensibles se calment de suite, je ne toucherais même pas à la boîte à gants ! De un ça pue, de deux je me ferais défoncé par mes frères et les parents, de trois, je crois pas que ça plairait à une personne qui m’est cher ! Bref, il n’est pas question pour moi de rentrer dans ce monde vislard ! Je suis folle moi je suis pas tarée ! Alors bon… Pour tout vous dire, la rencontre avec Maks j’arrive plus vraiment à m’en rappeler franchement… Je suis ce genre de tête rêveuse qui zappe tout et n’importe quoi dans son crâne de blonde ! Toujours est-il que si je sais des choses je préfère les caser dans un coin de ma tête et me garder d’en donner les détais que certains aimeraient obtenir.
Enfin, Maks s’éloignant je pris quand même la sécurité pour verrouiller les portes et fenêtres… Toujours étant que je sois de nature très curieuse, je farfouillais un peu dans ce qui était le truc à 4roues qui roule appartenant à Maks… A vrai dire, y avait pas grand-chose à fouiller… J’ai plus qu’à mettre mon cul au fin fond du fauteuil et attendre son retour ! Le temps paraissait une éternité… Heureusement les gens passaient, ça me permettait d’juger les uns et les autres…

DOLCEAllez mémé.. !! Allez mémé.. ! Bon tu vas la ramasser ta putain de canne ?! Et toi le gros porc tu vas le bouger ton cul ?! Serieux, tu m’étonne qu’il fait 3 tonneaux de largeur !

Oui oui, je parle toute seule… Enfin bon, ce n’est pas un signe de ma folie aigue, ce n’est que mon caractère… N’ayez crainte, je mord que les chiens !

Mes yeux prirent un air entre « tu me fais peur », « arrêtes de gueuler » et « fais pas chier mec ! »… Autrement dit, j’aime pas ! Ouais nameho, pourquoi il s’énerve là ? Puis le volant lui a rien fait ! Et AU SECOUR J’AI PEUR AH… Ouais, ça m’arrive qu’il me fasse flipper !

DOLCE t’es un ouf toi…

Nous voilà finalement arrivés chez lui et tant dis qu’il se jeter gaiement dans un sofa, moi je me tenais droite comme un piquet contre un mur. Que faire ?... La bonne question… Puis finalement chuis parti dans mon délir !

DOLCEOK ! Alors moi je dis, par ici on va peindre un énooorme avion et là, juste là tu vois, on va y foutre des poissons qui volent ! Tu vois genre… Le mur c’est le ciel quoi ! … Et puis là bas on pourrait faire un bateau, des pigeons, … Un chien chien à sa mémére…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: After school she's mine [Dolce]   Ven 22 Fév - 16:52

Le garçon observa longuement la gamine qui partait dans des délires aussi monstrueux que le côté sombre du russe. Il arqua un sourcil, elle voulait repeindre ses murs blancs immaculés pour en faire une sorte de chose plutôt étrange, enfantine, et irrévocablement immonde pour lui. Son loft était à son image, secret, bien rangé, sans aucune photographie de sa vie hors mis celle de sa chambre, noir et blanc, sobre... Et Dolce voulait anéantir tout cela pour faire une décoration murale plus qu'immonde.

- Mais ça va pas ? Il est hors de question qu'on fasse des graffitis sur mes murs !

Le jeune homme observa longuement la jeune femme. Il observa ensuite la grande horloge murale qui se trouvait en dessus du bar de la kitchenette, dix neuf heures, ayant la flemme de la ramener chez elle, le garçon se releva afin de se saisir de son téléphone, puis regarda de nouveau la petite femme qui se trouvait à l'instant même devant lui.

- Il est tard, tu restes dormir ici, je t'amènerais au bahut demain. Je commande des pizzas, tu veux quoi ?

Oui, ses propositions ne ressemblaient en rien à des propositions, plutôt à des ordres, c'était un peu un résidu de ses habitudes de travail. Etre ferme, froid, et exigent. Le jeune homme posa le téléphone, puis regarda la demoiselle qui n'avait toujours pas répondu. Il fit un sourire, puis observa longuement la porte d'entrée. Il se demandait où était passé sa copine, après tout, n'était elle pas censé venir ce soir ? Bon, après tout, elle ne vivait pas encore ici, et il n'avait pas réellement envie de la voir débarquer alors que Dolce était présente. Le jour où elle arrivera par vivre au loft, il était persuadé qu'il allait devoir changé ses habitudes, comme par exemple, éviter d'emmener des filles chez lui, de draguer, mais surtout, il devrait arrêter l'infidélité.

- Je vais me laver, tu commandes.

Le garçon s'en alla lentement vers la salle de bain, il se rinça le visage à l'aide d'un gant, puis observa longuement sa chambre à coucher. Il ne manquait qu'une fille dedans, et tout serait parfait. Le garçon repartit alors dans le salon, dévalant l'escalier comme si c'était la fin du monde. Puis observa longuement la jeune fille qui était toujours entrain d'attendre dans le salon.

- Bien ! Qu'est-ce qu'on fout en attendant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: After school she's mine [Dolce]   

Revenir en haut Aller en bas
 

After school she's mine [Dolce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» St. Jean Bosco School will triple number of students & get clean water
» Symbol School - Partenariat
» [ALERTE] Mine d'or de Péronne assiégée
» exploration (pv Mine de charbon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 01 :: Rps-