AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Dim 3 Mar - 17:22

Le Royaume-Uni est maudit pour la température. Depuis des semaines, il pleuvait des cordes sans répit et il fallait évidemment que ça m'empêche de me rendre à l'heure à mon cours. Je descendis du taxi en lançant des billets au chauffeur, lui laissant bien plus que ce que je lui devais. Normalement, je n'étais jamais en retard, mais mon réveille-matin n'avait jamais sonné et j'avais galéré à trouver un taxi de libre. Et quand tout va de travers, rien n'y échappe. En sortant du taxi, voilà les deux pieds dans une immense flaque d'eau, question d'être bien trempée. Pas de le temps de monter aux dortoirs pour me changer, je me résignais à me diriger au pas de course vers le bâtiment B où m'attendais mon cours de Littérature. D'un pas pressé, je traversai le couloir pour me rendre à mon cours. Jetant un coup d'œil à mon portable, je réalisai avec horreur que j’étais en retard. « Eh merde! » Voilà qui n’était pas dans mes habitudes; espérons seulement que la professeure allait me le pardonner. Je me mis à courir dans les corridors, cherchant ma classe. Après cinq minutes de course effrénée, j’arrivais près de la porte. Il faut dire que je suis encore nouvelle ici et il me faut parfois un certain temps avant d’arriver à bon port. D'une main glacée, j’ébouriffai mes cheveux et brossai mon manteau. Les doigts posés sur la poignée de porte, j’enclenchai le système et ouvris la porte qui n'oublia pas de grincer comme il le faut pour déranger la classe au grand complet. Une série de regards se posèrent sur moi mais je ne me concentrais que sur le regard outré que me lançais ma prof. Je baisse la tête en m’excusant doucement, sentant tous les regards blasés et insistants sur moi; je n’ai pas l’habitude d’arriver en retard et les gens doivent bien se demander ce qui m’est arrivé. Je me dirige vers le fond de la classe et ce n’est que rendue bien loin du regard transperçant du professeur que je relève les yeux et vis Eliott. J’eus un petit sourire vers lui et je pris place à la table à ses côtés, comme à mon habitude. « La température est ignoble aujourd’hui… » Je laissa tomber mon sac sur le sol, retira mon manteau et posa mon iPhone sur la table. En jetant un coup d’œil au tableau, j’en conclus que le cours portait sur la littérature à l’époque de l’Antiquité ou quelque chose dans le genre et je n’y portai pas grande attention. C’est plutôt avec un sourire que je me retournai vers Eliott pour engager la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Dim 3 Mar - 20:00

Il était probablement huit heure moins dix lorsque le jeune-Français arriva devant le bâtiment B où son cours devait se dérouler. Habitué des interminables petits billets de retard le jeune-homme se trouvait pour la première fois de l'année à attendre sagement l'arrivé de ce professeur. Bien évidement ce parfait timing n'était guère une résolution du jeune-homme, mais plutôt la force d'une Katarjina qui se dévoua à interrompre le sommeil de notre beau-brun. Pas sans mal, mais sa persévérance avait finit par payer. Elliot avait tout d'abord maugréé quelques jurons, quelques marmonnements indescriptibles qui traduisaient amplement son désir de rester dans la châleur envoutante qu'émanait de ses draps avant de se lever. S'adossant brièvement contre le mur du couloir ,Elliot balayait ainsi les quelques rares étudiants qui venaient à passer devant lui.Il était plutôt rare que le jeune-homme soit seul, où du moins sans sa petite bande habituelle, mais les différents cours choisit, et options intégrées dans le cursus avaient malheureusement conduit le jeune-homme à sa solitude. Il ne devait rester que cinq petites minutes avant que leur professeur ne vienne à intégrer la salle.Jetant un dernier coup d'oeil à son portable qui ne cessait de vibrer dans le fond de sa poche c'est avec un petit sourire en coin que le brun lu l'un des messages de sa meilleure amie. Un petit message habituel, de petits mots doux qu'ils s'échangeaient souvent mais cette fois-ci accompagné d'un petit Post-scriptum qui interpela le jeune-Londonien. Une note qui soulignait parfaitement son rapprochement avec Emily, c'était souvent ainsi lorsqu'il avait un cours en commun avec la jolie-brune. Un cours où sa meilleure amie ne pouvait guère intervenir, du moins en direct. Ayant oublié qu'Emily participait à ce cours le jeune-homme ne tarda guère à redresser légèrement son visage afin de détailler brièvement les quelques personnes prés de lui. Étrangement, la seule jeune-femme capable d'égayer sa matinée à huit heure du matin n'avait pas l'air d'assisté à ce cours. Alors que le jeune-homme s'apprêtait à envoyer un petit message à cette jeune-fille le professeur arriva. Souriant, le jeune-homme glissa soigneusement son portable dans le fond de sa poche afin d'entrer à la suite de ses camarades. Aprés tout, pour une fois qu'il arrivait à l'heure...

[...]

Le cours avait débuté depuis plusieurs minutes.N'écoutant que brièvement le flot de paroles continue qui s'échappait des lèvres charnues de son professeur de Littérature, Elliot éprouvait l'incroyable envie de céder aux bras de Morphée. De céder à la tentation de fermer délicatement ses paupières le temps de quelques minutes. Pensif, il était entrain de jouer distraitement avec son stylo, le glissant entre ses doigts continuellement lorsque la porte de la classe s'ouvrit. En profitant pour échapper un léger bâillement le jeune-homme ne redressa qu'ensuite son visage vers l'identité du retardataire. Quelque peu surprit, il ne put néanmoins s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin, ravi de constater qu'il passerait quelques heures en ta compagnie. Bien évidement, vous vous douterez qu'à partir de ce moment toute son attention était malheureusement rivé sur la jolie-brune qui venait de s'installer à ses côtés. Loin du monologue qui s'accentuait aux rythmes des bavardages de ses camarades, loin du regard noir qu'avait adressé le jeune-homme à Emily le brun n'y portait plus aucune importance, bien trop fatigué pour se focaliser sur plusieurs choses en même temps. Le regard néanmoins posé sur le tableau, Elliot ne put s'empêcher d'élargir son petit sourire en coin en entendant tes douces paroles. « La température est ignoble aujourd’hui… » Comme d'habitude aurait certainement put répondre le jeune-Londonien, habitué par ce climat qui l'avait bercé dés son plus jeune-age, mais comme la plupart de ses paroles, sa réponse ne fut pas celle banale qu'aurait probablement attendu la demoiselle. « Heureusement qu'une agréable jeune-femme vient de s'installer prés de moi, j'aurais au moins été éblouie une fois dans la journée. » conclut malicieusement le jeune-homme qui tournait alors son visage vers celui de sa camarade, souhaîtant ainsi profiter de l’empourpre-ment de ses joues quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Dim 3 Mar - 23:43

C'est avec des regards perturbés et impressionnés que je fus accueillie dans la classe. Cela ne m’étonnait pas; je n'avais pas l'habitude d'arriver en retard. Ce n'était pas par principe, je m'en fichais un peu de manquer des cours, mais je n'étais pas du genre a vouloir me faire remarquer. Et arriver en retard dans un cours universitaire de Littérature n'est certainement pas la façon la plus facile d'échapper aux regards choqués des autres. D'autant plus quand le professeur se mets à vous gronder comme si vous étiez un enfant ayant fait une grosse connerie. Bien sûr, j'arrivais à supporter le regard des autres, mais il m'était impossible de ne pas rosir doucement, en baissant la tête vers le sol, essayant de ne pas répliquer aux remarques ridicules des autres. En m'asseyant près d'Eliott, je remarquais un léger sourire sur ses lèvres, tandis qu'il continuait de fixer le tableau. Je savais très bien qu'il n’écoutait pas un seul mot de la classe. Je lui parlais de la température; il faut dire que je n'étais pas particulièrement à l'aise avec le climat Londonien, bien que j’aie vécu dans une ville tout aussi pluvieuse. « Heureusement qu'une agréable jeune-femme vient de s'installer près de moi, j'aurais au moins été éblouie une fois dans la journée. » Je ne pus empêcher mes joues de s’empourprer. Je n'aimais pas que l'on me complimente avec autant de désinvolture. J'avais cependant appris à mes dépends en devenant amie avec Eliott. Il avait toujours quelque chose de gentil à me dire qui me faisait rougir jusqu'aux oreilles. De plus, il se retourna vers moi pour me fixer de ses yeux d'un bleu perçant. Je le trouvais toujours aussi magnifique, comme la première fois que je l'avais rencontré. C'était ses yeux qui m’avaient marquée; ils me regardaient avec insistance, comme si il était capable de lire dans mes pensées. Et je devais bien avouer que son regard me gênait toujours autant, d'autant plus quand il me lançait des compliments. C'est alors que je sentais la couleur quitter mes joues que je prononçais également quelques paroles. « Je suis bien contente d'avoir mis un peu de soleil dans ta journée, Eliott. » Sur ce, je relevais un regard espiègle vers lui avant de lui adresser un sourire, malgré moi un peu timide, mais franc. En jetant un coup d'œil autour de moi, je remarquais que personne n'écoutais le cours; quelques-uns dormaient sur leurs tables, d'autres envoyaient des messages textes et quelques-uns discutaient entre eux. J'osai un regard vers la prof à l'avant de la classe qui déblatérais des mots incompréhensibles. Je me sentais ainsi moins coupable de ne pas écouter le cours. Mes yeux se reposèrent sur Eliott et j’esquissais à son égard. Sa présence m’impressionnait, je ne savais jamais quoi dire. J’avais toujours l’impression d’avoir l’air ridicule et ça ne me ressemblait pas du tout. Normalement, je parlais trop, les gens m’arrêtaient et là, je restais sans mot, tout en continuant de me perdre dans son regard azuré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Mer 6 Mar - 19:23

Il suffisait que la demoiselle pointe le bout de son jolie-nez pour qu'Elliot cesse toute absurdité. Loin de l'habituel gamin qu'il pouvait être en compagnie de ses amis le jeune-homme se comportait aux côtés de la jeune-femme comme un étudiant exemplaire dont les idioties habituelles n'avaient guère lieu d'être. Rêveur, le jeune-homme laissait ses prunelles aux reflets azur s'égarer sur le doux visage angélique qui s'empourprait devant lui. Bien évidement Elliot avait prémédité cela , il avait veillé à apercevoir ses petites tâches rosées se fondre sur tes jolies-pommettes et comme d'habitude il était arrivé à ses fins. Et cela, à son plus grand bonheur. Souriant, le jeune-homme laissa quelques minutes s'écouler afin d'être certains de la phrase qu'il dirait. Une petite astuce que lui avait donné Kyran afin de ne pas commettre la moindre boulette en compagnie d'Emily. Quoi qu'en y réfléchissant bien le jeune-homme n'avait probablement pas énoncé le prénom de la demoiselle qui le perturbait autant. D'ailleurs c'était la première fois pour le jeune-londonien. La première fois qu'il laissait son naturel et ses idioties de côtés pour éviter de perdre quelqu'un. Baissant ses prunelles à cette pensée le jeune-homme ne put s'empêcher de penser à la mort de sa mère. Comment pouvait-il oser prétendre perdre une jeune-femme qu'il connaissait à peine, n'était-ce pas absurde ? Nian- Nian ? Peut importe, il voulait juste profiter de cette petite heure à ses côtés qui lui était accordé. « Je suis bien contente d'avoir mis un peu de soleil dans ta journée, Eliott. » Cette simple petite phrase eut le don de faire sourire le jeune-homme. Il avait beau te taquiner gentiment il savait que tu lui répondrais sincèrement, que tu lui dirais les choses telles qu'elles sont et c'est peut-être cette franchise qu'il aimait tant chez ta personne. Une franchise qu'il ne possédait guère. Et c'est ce courage que dégageait ta personnalité qui lui faisait tant peur, car Katarjina avait beau dire un nombre incalculables d'idioties à ton égard il n'arriverait jamais à t'oublier. C'était idiot, d'ailleurs les yeux rivés sur son cahier le jeune-homme effleurer ainsi du regard quelques mots gribouillés entre les lignes. Quelques tâches d'encres pour tenter de l'occuper le temps de trouver une quelconque réponse à t'accorder. Tourner sa langue, farfouiller dans son esprit, répéter la phrase inlassablement avant d'être certains de ces paroles. C'est ce que lui avait répété Kylan une bonne cinquantaines de fois, mais bien évidement le jeune-homme laissa ses lèvres en décider autrement.


« J'ai eu peur que tu ne viennes pas, ce n'était qu'une affaire de pluie rien de grave n'est-ce-pas ? » - Reprit alors le jeune-homme, tournant une seconde fois son visage vers ta personne afin d'être certains de la sincérité de ta réponse. Non pas que le jeune-homme doutait de ta parole mais vous aviez beau vous connaître depuis plusieurs mois la relation tendu entre Katarjina et elle faisait que vous ne vous confiez que trés peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Mer 6 Mar - 22:13

À chaque fois que je voyais Eliott agir, il faisait inlassablement le clown, toujours en train de rire ou de dire des idioties et franchement, bien que cela fusse drôle, j'aimais que l'on ait des conversations qui avaient un sens et c'est ce que j'arrivais à avoir avec lui. Étonnement, il arrivait à devenir très calme et réfléchi et c'est une qualité que j'appréciais grandement chez lui. Il continuait de me faire rire autant, et c'est d'ailleurs ce qui fait son charme, mais une discussion sans idioties me plaisait toujours. Kyran, un des bons potes d'Eliott, m'avait dit qu'il était du genre à faire le pitre avec tout le monde et rares étaient les fois où il cessait de faire l'idiot. À la fin de son explication, il m'avait envoyé un clin d'oeil en ajoutant ''Tu dois être bien spéciale pour lui, Miss Johnston.'', réflexion à laquelle j'avais simplement répondu que ce n'était qu'une coïncidence. Je ne voulais pas que cela en soit une, du plus profond de mon être, mais je n'osais pas me l'avouer. Pourquoi? Parce que j'ai trop souvent souffert de l'amour, ce n'est qu'une perte de temps et les garçons me l'ont bien prouvé avec le temps. Je ne veux plus m'attacher, ça ne fait que me décevoir encore plus au final. « J'ai eu peur que tu ne viennes pas, ce n'était qu'une affaire de pluie rien de grave n'est-ce-pas ? » Cette phrase m'avait sortie de ma rêverie et j'osa un regard vers le jeune homme, croisant son regard turquoise. J'haussai un sourcil. En le fixant dans les yeux, je cru voir une once de doute; j'espérais simplement qu'il ne pensait pas que j'étais avec quelqu'un d'un. Cette pensée me fit esquisser l'ombre d'un sourire. Je savais très bien qui pouvait bien lui avoir mis ces idées en tête; Katarjina. Cette fille, je ne l'aime pas. Mais c'est la meilleure amie d'Eliott et je ne la dénigrerai pas devant lui. Elle aurait très bien pu me voir avec Tyler ou Kyran et s'imaginer des choses. Katarjina, c'est une vraie plaie quand elle s'y mets; surtout quand je me rapproches de son meilleur ami. « Mon réveille-matin n'a jamais sonné... Et à cause de la pluie, tous les taxis étaient pris et j'ai du attendre dix minutes pour en trouver un de libre. » Je soupirais un instant en regardant mes vêtements qui étaient tous mouillés et mes Toms à mes pieds que je pourrait facilement tordre pour les essorer un peu plus. Je me promis d'aller me changer aux dortoirs avant d'aller à mon prochain cours, question de ne pas tomber malade. « Et comme j'ai du attendre dehors, je suis trempée des pieds à la tête. » J'esquissais un faible sourire. Ça ne me dérangeais pas vraiment. Je me foutais que mes cheveux frisent et je ne portais pas de maquillage qui allait couler; c'était plutôt l'inconfort des vêtements mouillés qui me dérangeait. « Pour une fois que c'est moi qui arrive en retard et non toi... » Dis-je à l'intention du jeune homme en lui lança un regard moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Ven 8 Mar - 15:47

« Mon réveille-matin n'a jamais sonné... Et à cause de la pluie, tous les taxis étaient pris et j'ai du attendre dix minutes pour en trouver un de libre. » Un des nombreux inconvénient à vivre dans une des capitales la plus prisée du monde. En plus des aléas météorologiques il y avait le manque de taxis, ou du moins le nombre incalculable de personnes qui s'emparaient des taxis avant que vous ne puissiez le faire. Bien évidement il était possible de prendre le métro, mais c'était à vos risques et périls, préférez-vous être en retard à votre premier cours ou bien subir le fait d'être entassé dans un minimum de mètre carré, collé entre des dizaines d'inconnus. Eliott avait vite fait son choix, la marche restait la meilleure possibilité. Laissant ses pensées de côté le jeune-homme laissait son regard posé sur la jolie-demoiselle, l'écoutant attentivement dans ses explications. Inclinant légèrement son visage sur le côté, il glissa quelques instants son regard sur les cheveux déjà bien trempés de sa camarade. « Et comme j'ai du attendre dehors, je suis trempée des pieds à la tête. » Eliott esquissa un petit sourire en coin, imaginant ainsi parfaitement la demoiselle attendre impatiemment qu'un taxi daigne s'arrêter devant elle. La connaissant depuis plusieurs mois le jeune-homme savait parfaitement que la patience ne faisait guère partie du quotidien de la jolie-brune. Néanmoins, regardant quelques gouttelettes glisser le long du cou de la jeune-femme, Eliott retira son sweat de manière à lui tendre. « Tu es obligée d'accepter. » conclut le jeune-homme en t'empêchant ainsi de refuser son sweat. « Histoire que tu n'attrapes pas un petit rhume, j'irais ensuite t'accompagner aux dortoirs à la fin de ce cour, mais en attendant mon sweat te tiendra chaud.. » reprit le brun alors qu'il jetait un léger coup d'oeil en direction du professeur, s'assurant qu'il ne vous guette pas. Bien évidement, vue l'ambiance, ou du moins le chao qui régnait dans la pièce le vieil homme ne semblait guère s'importer de votre petite conversation. «Pour une fois que c'est moi qui arrive en retard et non toi... » Prends-ça Elliot.

Il ne put s'empêcher d'élargir son sourire, réellement amusé par cette petite remarque que bons nombres de ses amis ne cessaient de répéter. Parfois il était vrai qu'Eliott le faisait exprés, les jours de grand froid, où il restait soigneusement sous ses couvertures mais la plupart du temps c'était la faute à de petites étourderies, la flemmardise omniprésente qui le retenait prisonnier de ses draps, du moins jusqu'à ce que Kat ne l'harcèle chaque matin afin de s'assurer qu'il daigne se réveiller à l'heure. «Tu remarqueras que je suis quasiment toujours à l'heure lorsque nous avons cours ensemble. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Ven 8 Mar - 16:41

Alors que je continuais de trembler dans mes vêtements froids et mouillés, je remarquais qu'Eliott se défaisait de son sweat. Je savais très bien ce qu'il faisait et alors que j'allais répliquer à son geste, il m'en empêcha en me tendant le sweat, avec son éternel sourire aux lèvres. « Tu es obligée d'accepter. » Je soupirais un instant avant de refermer mes doigts sur le vêtement en esquissant un sourire vers le jeune homme. « Histoire que tu n'attrapes pas un petit rhume, j'irais ensuite t'accompagner aux dortoirs à la fin de ce cour, mais en attendant mon sweat te tiendra chaud.. » J'esquissais un mince sourire à cette dernière phrase; en gentleman il allait me raccompagner aux dortoirs, question que je sois bien au chaud pour terminer la journée. J'enfilais le sweat avec envie et fut soulagée de constater que le vêtement êtait chaud et sentais l'odeur d'Eliott; il sentait vachement bon. Évidemment, le vêtement était beaucoup trop grand pour moi; il tombait le long de mes bras et les manches étaient immenses. Mais j'étais bien; c'est confortable les vêtements de mecs. Je me retournais vers le jeune homme, qui venait de jeter un coup d'oeil au professeur; il ne se laissais pas déranger par le brouhaha créé par les élèves. « Merci... » Dis-je en me laissant encore enivrer par l'odeur que dégageait le sweat. Je me mis à contempler le jeune homme qui avait grandement sourit à ma remarque du fait qu'il arrivait toujours en retard. Flemmardise ou simplement en faisant exprès, je ne savais jamais quelles étaient ses motivations à ne pas se pointer ne cours. Mais il accumulait les absences dans la plupart de ses cours. «Tu remarqueras que je suis quasiment toujours à l'heure lorsque nous avons cours ensemble. » Pas faux. J'esquissais un mince sourire à cette remarque. C'était bien vrai qu'il était toujours là que dès que nous avions cours ensemble, il s'arrangeait toujours pour arriver à l'heure. Bon d'accord, là, il marquait un point. Cependant, cela m’amenais à me demander pourquoi il avait insisté pour parler de nos cours communs. Alors, c'était aussi important pour lui ? Intéressant. « Bon point. Tu dois vraiment aimer les cours de Littérature alors! » Ajoutais-je en esquissant un mince sourire malicieux en sa direction. J'attendais sa réponse avec patience, toujours en le fixant dans les yeux. Ce n'était pas un jeu; je voulais simplement la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Mer 27 Mar - 15:50

« Bon point. Tu dois vraiment aimer les cours de Littérature alors! » Elliot ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin à l'entente de cette phrase. Bien évidement, le jeune-homme n'avait guère besoin de tourner son visage pour sentir le regard de son amie scruter à cet instant la moindre de ses réactions. Mais malheureusement pour elle, il ne laissa que ce petit sourire, mi-amusé mi-taquin, se fondre sur ses lèvres sans jamais révèler la réponse qu'attendait probablement la demoiselle. Elliot était ainsi, il aimait laisser les gens dans un petit suspens, révèler que le strict nécessaire de lui-même sans s'égarer dans de futiles détails. Un comportement que de nombreuses personnes qualifieraient d'agaçant. Mais, n'était-ce pas l'unique manière pour le jeune-Londonnien de se forger une carapace ? La plus simple façon de se protéger des aléas de la vie. Plongé dans ses pensées, le jeune-homme s'égara quelques minutes avant de tourner son visage vers son amie. Ses yeux-bleus s'ancrant dans les prunelles de la jeune-femme Elliot attendit un instant,le temps pour lui de se pencher sur l'épaule de la demoiselle afin d'y murmurer un compte à rebours en parfaite synchronisation avec la sonnerie de l'établissement. « Mais ce que je préfère ce sont la fin des cours. » murmura alors le brun au creux de son oreille tandis qu'il lâchait un petit "3" qui glissa au rythme de la sonnerie. L'habitude avait fait de lui le mettre dans l'art pour s'éclipser le plus rapidement possible de la salle de classe. Mais n'ayant guère envie de fausser compagnie à la demoiselle, le jeune-homme l'attendit quelques instant, s'assurant ainsi qu'elle n'ait rien oublié avant de s'engager à ses côtés dans le couloir. Jetant un coup d'oeil furtif à son amie, il glissa délicatement son bras autour des épaules d'Emily afin de la réchauffer tant bien que mal le temps de rejoindre les dortoirs. « Ne t'en fais pas, plus que quelques minutes et tu pourras te réchauffer convenablement.. » sourit poliment le jeune-homme alors qu'il te déposait un doux baiser sur l'une de tes joues, ne se souciant guère des quelques personnes qui passait prés de vous. Certes, si Kat' vous découvrez ainsi le jeune-homme subirait probablement un flot d'injures mais qu'importe, le principal c'est que tu n'attrapes pas froid.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   Jeu 28 Mar - 1:02

Alors que je le regardais, je vis simplement un petit rictus se former sur ses lèvres. Cela lui ressemblait bien; ça ne me dérangeait pas tellement, j'aimais être laissée dans le suspens, sachant que j'avais la détermination pour découvrir son petit secret. Je laissais balader mes yeux vers le professeur à l'avant, qui tentait désespérément de donner son cours. Je lui adressait un regard compatissant; les élèves ne semblaient plus porter une seule attention à son cours. Il ne restait que quelques minutes, qui me semblaient interminables. Je me remis à regarder Elliot et après quelques secondes, ses prunelles azurées se plantèrent dans les miennes et j'esquissais un mince sourire, les joues rosies. Un seul de ses regards me donnait une décharge électrique qui me parcourait l'échine. C'est alors que sa tête se pencha vers moi, pour murmurer un petit compte à rebours. Un sourire se forma au creux de mes lèvres alors que j'écoutais son décompte, tout en attendant le son de la cloche. « Mais ce que je préfère ce sont la fin des cours. » me murmura-t-il au creux de l'oreille, son souffle chaud s'écrasant délicatement dans mon cou. D'un cou, la sonnerie retentit dans la classe, suivie par un puissement mouvement vers l'avant de la classe. En quelques secondes, Eliott s'était levé et s'était éloigné rapidement. Je pris peu de temps pour ramasser mes choses et le rejoindre. En quittant la classe, je lançai un regard compatissant au professeur. Ça ne devait pas être facile d'avoir une classe comme ça. Nous nous engageâmes dans le couloir bondés d'élèves. Je sentis le bras d'Eliott glisser autour de mes épaules et en baissant la tête, je sentis mes joues s'empourprer, et un petit sourire se former. J'osais également passer mon bras autour de sa taille, me rapprochant encore plus de lui. Ce que je craignais le plus? Croiser Tyler, qui serais jaloux, ou Charlie, qui ne se gênerait pas pour me lancer un cri de stupeur et me dire ''Tu as des choses à me dire jeune fille''. Ce que je voulais le plus? Croiser Katarjina et lui adresser mon plus grand sourire hypocrite possible. « Ne t'en fais pas, plus que quelques minutes et tu pourras te réchauffer convenablement.. » Je sentis ses lèvres se poser sur ma joue, chose qui ne fit qu'amplifier la couleur rouge sur mes joues. Je tournais mon regard vers lui, enchantée de sa présence à mes côtés, légèrement déboussolée par son geste. « Il ne faudrait quand même pas que ta meilleure amie nous voit ainsi... » J'aimerais bien à vrai dire, mais je n'allais tout de même pas tomber au même niveau qu'elle. « J'aimerais finir l'année en un seul morceau! » Ironisais-je tout en scrutant la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott   

Revenir en haut Aller en bas
 

il pleut il pleut bergère... ♪ emily & eliott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il pleut ! Il pleut ! Bergèèèèère [Flashback][Bard]
» [Terminé]Il pleut, il pleut bergère... ♪ [Pv : Elena]
» Il pleut dedans, restons dehors ! Euh, non attends...
» il pleut bergère (12.12.10 à 8h13)
» Roy Mustang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK ME ::  :: Archives :: Saison 02 :: Rps-